Nos Partenaires

Auteur Sujet: Une nuit en voiture, sous la neige et en famille  (Lu 6248 fois)

17 janvier 2021 à 12:36:12
Lu 6248 fois

ismicka


Bonjour à tous et à toutes,

Je souhaiterais partager une réflexion et accueillir vos idées.
La régulation thermique efficace est, il me semble un des éléments les plus difficile à réaliser.

Voici mon cas :
  • Une petite voiture C3 et donc petit coffre
  • Une femme , un bébé
  • 3 Grosses valises et 6h de route avec 90% d'autoroute
  • Il n'y a pas la place de prendre 3 sacs de couchage

Nous sommes en hiver et il y a un risque d'être bloqué une nuit dans la voiture car la route est bloquée par la neige.

L'utilisation d'une grosse couverture en laine seule n'est pas suffisante (testé), je pensais à coupler une telle couverture avec bouillotte (donc réchaud + gaz + popote) / chaufferette chimique et une couverture de survie.

Bien entendu nous aurions manteau d'hiver, bonnet laine, tour de cou.

Que prendriez-vous comme matériel ou quel serait votre stratégie / savoir faire pour pouvoir passer une nuit sans grelotter dans une voiture ?

Merci à tous et toutes.

17 janvier 2021 à 13:51:37
Réponse #1

Trailokiavijaya


Salut !

Attention à l'utilisation du gaz en voiture, ultra dangereux si ça tombe, et ça va te consommer l'oxygène présent dans la voiture aussi.


Perso dans la voiture (bon ok j'ai un trafic du coup le manque de place je connais pas trop),  pour deux, j'ai deux sacs de couchage, deux poncho liner, deux grosses polaires de l'armée Fr, deux sacs à viande polaires, une couverture bactériostatique, des couvertures de survie, bonnet et cagoule en rab, chaufferettes à usage unique, tapis de sol. A demeure quasiment toute l'année.

Dans ton cas je rajouterai des tapis de sol, à mettre sous les pieds ou sous les fesses, peut-être rabattre la plage arrière et faire un lit avec ta femme et ton enfant avec tapis de sol sous vos corps.

Je rajouterai vraiment quelques couvertures et/ou sac de couchage, même si tu dis que t'as pas la place, deux ou trois sacs de couchage même degré confort 10°C ça peut peut-être faire la différence.



Trail'

17 janvier 2021 à 13:56:57
Réponse #2

ismicka


Salut et merci de ton partage,

Pour le réchaud je compte l'utiliser en dehors de la voiture, trop dangereux sinon.
je n'avais pas penser à des sac 10°C.

Mickaël

17 janvier 2021 à 17:24:46
Réponse #3

Hurgoz


Yo,

Si tu te retrouves bloqué par la neige, c'est qu'en dehors de ta bagnole, la t° tourne autour des 0°C. Du coup, il te faut un sac qui tourne autour de 0°C en t° de confort. Si tu n'as pas la place pour 2 sacs de couchages....trouves en! Pour passer à une nuit bloqué, je pense que c'est un élément clef.

Après, niveau confort, il peut être intelligent d'anticiper tout ce qui est WC (c'est un des pbs qu'ont rencontrées certaines personnes bloquées sur l'autoroute Mardi dernier https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/des-centaines-d-automobilistes-bloques-cette-nuit-de-mardi-sur-a-cause-de-la-neige-dans-l-ain-sur-l-1610489980 ). Ca veut dire du PQ, mais aussi, ou de quoi faire un paravent (genre une serviette), ou alors urinoire (il en existe des poches chimiques et jetable H/F) et pour ces dames il y a la solution cup qui peu être vraiment pas mal dans cette situation, avec des automobilistes bloqués tout autour.

Pensez aussi à avoir des bottes de neige dans la bagnole des fois qu'il faille marcher un peu pour une raison X ou Y (simplement pour se délier les jambes après plusieurs heures assis) ainsi que des frontales pour pouvoir "vivre" dans votre bagnole sans défoncer la batterie.

En matière d'équipement pour la bagnole, les pneus neige ne sont pas une option, et des chaînes et des cables pour démarrer en cas de batterie HS peuvent être pas mal aussi.

Pour finir, pensez à prendre un bouquin ou deux: ca occupe.

Tcho
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

17 janvier 2021 à 18:41:23
Réponse #4

Jean-Yves


J'ai dans mon coffre deux petites lanternes UCO et une cordelette pour les suspendre au milieu de l'habitacle : jamais testé dans le cas d'une auto immobilisée, mais je sais qu'elles sont assez efficaces par ailleurs et sécuritaires puisque la flamme est protégée.

J'ai donc les deux lanternes avec la bougie prête à l'intérieur, et deux bougies en plus. Je prends les bougies UCO à la cire d'abeille, elles tiennent mieux que les standard (moins de suie, moins de coulures).

J'ai aussi des couvertures, gants, bonnets dans le coffre. Et quand on part au-delà de la zone métropolitaine l'hiver, on emmène de l'eau chaude dans des thermos (très agréable en rando/course sur sentier et au retour à l'auto).

17 janvier 2021 à 18:53:51
Réponse #5

ismicka


Pour l'attelage, c'est madame qui ne sera pas d'accord  :lol:

Pour les lanternes, la combustion de la bougie ne va t'elle pas polluer l'air intérieur avec un risque d'intoxication ?
Même si j'avoue aimer l'idée.

Mickaël

17 janvier 2021 à 18:54:43
Réponse #6

Draven


Déja faut regarder plus en détail le problème que tu penses rencontrer, pour pouvoir y apporter une solution concrète.

Le risque de passer la nuit dans la voiture en étant bloqué par la neige, c est un risque récurrent ou pas ?
Parce que si c'est une fois de temps en temps, la place dans ton véhicule n'est pas un problème.
Tu parles de deux adultes et d'un bébé, donc il te reste l'espace au sol devant la banquette arrière et les deux places libres de la banquette arrière. Ca fais déja de la place !
Même en partant du principe que le coffre est plein.
 
Une grosse couverture ca peux se stocker dépliée sur la arrière aussi. Etc... Avec le temps j'ai appris a utiliser le moindre espace disponible dans une voiture pour y stocker du matos ( en veillant a le garder accessible et a ne pas le rendre dangereux en cas d'accident ).

Ne jamais descendre en dessous de la moitié du réservoir de carburant ca permet aussi de pouvoir rallumer le moteur de temps en temps ( en faisant gaffe aux gazs d'echappement ) et un réchauds avec quelques gourdes type nalgène ca permet de faire des bouillotes. ( en gérant le gaz a l'extérieur ).


Si c'est un risque récurrent, faut viser la taille au dessus en terme de véhicule. Et faire en sorte qu'il soit moins facilement " blocable " par la neige ( pneus neige, chaines, 4x4, itinéraires et horaires adaptés, etc... ).

Bon ça empéchera pas de se retrouver bloquer parce que des automobilistes seront totalement inconscients et rouleront non équipés et/ou quand les pouvoirs publiques ne bloquent pas les semis malgré la neige prévue... ( l'A40 en début de semaine en est un bon exemple ).
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

17 janvier 2021 à 19:10:57
Réponse #7

Jean-Yves


Pour l'attelage, c'est madame qui ne sera pas d'accord  :lol:

Pour les lanternes, la combustion de la bougie ne va t'elle pas polluer l'air intérieur avec un risque d'intoxication ?
Même si j'avoue aimer l'idée.

Mickaël
J'ai oublié de préciser : il vous faudra laisser une vitre un peu ouverte (genre 1 cm), parce qu'avec la respiration de toute une famille et accessoirement la combustion des bougies, ça va faire beaucoup d'humidité et vous allez avoir froid.

Sécurisez bien les bougies (accrochées et pas posées) pour éviter les renversements si vous vous endormez.

Avec la neige : surtout ne pas laisser le moteur allumé pour se réchauffer, il y a un risque très sérieux d'intoxication au CO avec le retour du pot d'échappement, bloqué par l'accumulation de neige. Cela arrive.

17 janvier 2021 à 19:26:23
Réponse #8

Chill


'llo,

Citer
il y a un risque d'être bloqué une nuit dans la voiture car la route est bloquée par la neige.
Est-ce un risque imprévisible ? Si il est prévisible, comment s'y soustraire ?
L'autoroute est-elle la meilleure option dans ce cas ? les horaires sont-ils aménageables ?

Reprenons :
Citer
Une petite voiture C3 et donc petit coffre
300 litres de base, extensible à 922 L. Avec le siège enfant, il reste 1 place arrière. La banquette est du type 2/3-1/3 Si un humain de 90 kg y loge, alors il y a au moins 90 L disponibles …

Citer
3 Grosses valises
35 L <Valise cabine < 38 L
60 L < valise moyenne < 70 L
90 L < grande valise < 120 L
Pour mémoire, des ados partent camper 15 jours avec un sac de 70 L
3 x 70 = 210 L => il resterait de la place dans le coffre. Si les valises sont pleines d'effets de sport d'hiver, vous êtes même armés pour résister au froid, non ?

Citer
Il n'y a pas la place de prendre 3 sacs de couchage
Un Défence 4 plié occupe environ 25 L. Cherchons ailleurs :
Un duvet enfant 0° D4 occupe environ 12 L ; un Trek 500 0° adulte jumelable est donné pour 15,2 L et 70€. Soit environ 42 L de couchage => un sac de sport 45L au pied du siège bébé ? (Je n'ai pas d'action chez D4)

Citer
6h de route avec 90% d'autoroute
Les progrès du Progrès permettent de connaître l'état de la circulation sur un itinéraire (Morecast, viaMichelin, Coyote, Waze, etc.). Les concessionnaires autoroutiers ont presque tous une radio dédiée au trafic (souvent 107,7 FM). Être vigilant et se dire que passer lentement par une nationale prends moins de temps qu'être bloqué sur l'autoroute : savoir sortir à temps.
Le véhicule est évidemment équipé pour la saison : pneu hiver, chaînes dans le coffre, sangle de remorquage, etc.

Bref :
  • Ne pas être au mauvais endroit au mauvais moment : choisir l'itinéraire et le moment du voyage. Se tenir informer. Et conserver du carburant dans le réservoir : ça contribue au confort thermique comme à l'éclairage.
  • Prioriser : si malgré le 1) le risque doit être considéré comme "sérieux", alors les duvets font parti du lot de base, avec les chaufferettes chimiques, les thermos plein, … au détriment d'autre chose, mais comme vu plus haut, 2 adultes et un enfant ne devraient pas remplir une C3.
  • Dans tous les cas la tenue "de saison" s'impose, chaussants & couvre-chef compris, tout comme les couvertures de survie.
Pierrot a parlé de remorque ; l'option "coffre de toit" peut être l'alternative en l'absence d'attelage.
Je continue à ne pas aimer les combustions en milieu confiné. De plus, être en mesure d'éteindre un début d'incendie consomme 9L dans le coffre  :glare:
Les gaz d'échappement ne devraient pas être un problème sur une C3, même à l'arrêt, tant que la canule n'est pas obstruée (injection et antipollution non débrayable).

     Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

18 janvier 2021 à 00:35:54
Réponse #9

Galileo


Comme toujours j'y connais rien mais, je vais résumer certains des conseils que je donne aux étudiants de chez moi quand ils vont faire du terrain en hiver.Coté habitacle: - Ouvrir 2 fenêtres opposées (genre conducteur et passager arrière droite de qqles cm 1-2cm), ca renouveler l'air mais surtout toute la vapeurs d'eau de vous allez exhaler ira pas faire une belle couche de glace sur les vitres et le pare-brise. (gratter la glace a l’intérieur c''est ch..t au possible surtout si tu n'as qu'un envie c'est repartir )
 - Une bougie a plusieurs mèches (genre celle de survie) dans un vieux pot de café moulu (avec la bougie tu peux y ajouter un briquet, des Mars, Snikers, ...) , je sais beaucoup sont contre blabla monoxyde de carbone, danger de mort, .... mais bon si tu ouvre les fenêtres comme dit plus haut pas de problème, faut juste faire attention de pas la renverser.
 - Couverture en laine, tuque en laine, gants - un bouteille vide (pour les besoins naturels)
 - Lampe de poche et lampe frontale (1 par adulte pour ces dernières) et qui fonctionne! - batterie pour recharger les téléphones (si vous dormez pas, 8 heures dans un habitacles c'est long) - des snacks divers mais calorifiques.
 - un ou + thermos d'eau bouillante avec un choix de boissons genre soupe, chocolat, café, thé, ....
 - et amusement pour les enfants (c'est de moi, car tu entendra souvent' c'est quand qu'on arrive?)
Coté extérieur:
 - Tu peux si tu en as un mettre sur ton pare-brise une housse de protection en aluminium (le verre étant conducteur ca limitera un peu la perte de chaleur) - Si' y a pas trop de vent un triangle sur le toit du véhicule pour te signaler, ça évitera de te faire percuter par un autre véhicule ou un chasse neige (ça fait très mal) et ca arrive tous les ans.
 -  optionnel : une corde qui fera le tour du VH, attachée lâche aux miroirs et aux pare choc (si c'est un blizzard (rare je pense en France mais sait-on jamais) et que quelqu'un doit sortir, il aura un guide a quoi se tenir et se perdra pas)
Coté matériels: - un grattoir a glace, un balai a neige,
- de quoi désengager le véhicule de la neige, genre pelle a neige mais y a pleins d'autres possibilités (allant du tapis de sol de la voiture au renfort en plastique de certains sac a dos, ...). Pourquoi avoir de quoi se déneiger, ben avant de démarrer ton moteur faudra être certain que le pot d'échappement est pas bouché et aussi pour avoir une meilleure traction quand tu va quitter ton "parking" sur les 1er mètres (tu peux aussi avoir un petit sac avec de la litière a chat que tu mettra devant tes roues avant)
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

18 janvier 2021 à 07:47:37
Réponse #10

Krapo


Laissons glouglouter les égouts !

18 janvier 2021 à 12:21:23
Réponse #11

ismicka


Il est vrai que je n'ai pas beaucoup préciser ma situation.

Des approches bien différentes.
Je pense avoir trouvé mon compromis avec vos réponses à tous.

Merci à vous tous.
Mickaël

19 janvier 2021 à 04:29:56
Réponse #12

Van


Ne pas oublier d'avoir toujours de quoi manger, de préférence du gras, comme par exemple un saucisson sec. Le gras, une fois absorbé, tient chaud : les explorateurs polaires mangent du beurre comme nous mangeons du chocolat.
Une chose est sûre, la végan dans la voiture d'à côté, tu l'entendras claquer des dents même après avoir ingurgité sa salade de tofu  :D

19 janvier 2021 à 07:47:34
Réponse #13

Galileo


I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

19 janvier 2021 à 07:58:37
Réponse #14

Krapo


Laissons glouglouter les égouts !

19 janvier 2021 à 08:03:24
Réponse #15

Galileo


Ne pas oublier d'avoir toujours de quoi manger, de préférence du gras, comme par exemple un saucisson sec. Le gras, une fois absorbé, tient chaud : les explorateurs polaires mangent du beurre comme nous mangeons du chocolat.
Une chose est sûre, la végan dans la voiture d'à côté, tu l'entendras claquer des dents même après avoir ingurgité sa salade de tofu  :D
Sauf que la situation entre un explorateur polaire et un naufrage de la route c'est pas du tout le même contexte. L'explorateur devra tenir dans la durée (semaines-mois), le gars dans son véhicule entre 8 et 72h (3 jours si tout va mal).
 Le gras est "absorbé" plus lentement par l'organisme que le sucre.
En simplifiant au maximum, Le gras doit être transformé, passer par le système lymphatique puis re-transformé; le passage par ce système est très lent (au alentour de 24h pour un cycle complet dans le corps)  . Le sucre c'est dans les 30 min.
Mais Comme toujours j'y connais rien.
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

19 janvier 2021 à 08:21:10
Réponse #16

Galileo


Et pourtant ton poste me semble le reflet d'une certaine expérience ;)
Comme toujours j'y connais rien: - J'ai un peu d’expérience mais j’apprends tous les jours, ce que je crois être la "vérité" aujourd’hui pourrai bien être faux demain. C'est pour ça que je suis sur des forums, apprendre, confronter mes "certitudes" aux expériences et savoir des autres, me remettre en question, ...
 -  ...... (celle la je la garde pour moi, sinon certains vont se sentir visé et concerné a tort ou a raison)
 - C'est aussi pour éviter les poursuites judiciaires (mais cette dernière est réservée a mes étudiants chinois :) inside joke)
I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

19 janvier 2021 à 09:56:18
Réponse #17

Jean-Yves


Salut,
J'aimerais ajouter la distinction entre :
- le kit de base toujours dans l'auto, pour les petits trajets quotidiens, et qui ne demande pas d'effort de gestion puisqu'il est toujours là et qu'il prend peu de place;
- et la prévoyance de matériel lors des longs trajets : les thermos, les barres tendres ou le saucisson, la powerbank pour le téléphone, etc. dont il est question dans les posts précédents.

Pour le kit de base, on peut profiter de l'espace sous les sièges et au niveau de la roue de secours dans le coffre pour stocker les couvertures, la petite lanterne (le pot à café ou la mini-Uco 1 ou 3 mèches dont un a parlé + bougies + allumettes), les pads chauffants, la frontale type Tikka (avec les piles à part pour éviter qu'elles coulent)...
Ainsi, le kit n'empiète pas sur les bagages, il est donc toujours dans le véhicule.

Un rappel d'accident dramatique sur un trajet proche du lieu de résidence :
http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=29268.0

Concernant les pads chauffants :
- Attention, il y a une date de péremption, bien vérifier à chaque début d'hiver qu'ils ne sont pas périmés.
- Les pads chauffants ou une bouteille chaude placés entre les cuisses, au niveau des artères fémorales, réchauffent les pieds! Et les pieds chauds, c'est bon pour le moral :)
- Je stocke mes pads chauffants dans une boîte style Tupperware avec d'autres trucs, car ça m'est arrivé d'avoir des sachets percés par erreur.

20 janvier 2021 à 18:46:56
Réponse #18

Chill


Citer
Une petite voiture C3

la combustion de la bougie ne va t'elle pas polluer l'air intérieur avec un risque d'intoxication ?

ça permet aussi de pouvoir rallumer le moteur de temps en temps ( en faisant gaffe aux gaz d'échappement )

il vous faudra laisser une vitre un peu ouverte (genre 1 cm), parce qu'avec la respiration de toute une famille et accessoirement la combustion des bougies, ça va faire beaucoup d'humidité et vous allez avoir froid.

surtout ne pas laisser le moteur allumé pour se réchauffer, il y a un risque très sérieux d'intoxication au CO avec le retour du pot d'échappement, bloqué par l'accumulation de neige.

renouveler l'air mais surtout toute la vapeurs d'eau de vous allez exhaler ira pas faire une belle couche de glace sur les vitres et le pare-brise.

Comme toujours j'y connais rien mais ...
confronter mes "certitudes" aux expériences

Il me semble que le problème posé peut se reformuler :
"Peut-on dormir confortablement dans un véhicule immobilisé occasionnellement par temps froid ?"

Les problématiques remontées sont :
* Se chauffer
* évacuer la condensation
* assurer la salubrité de l'atmosphère.

Dans un véhicule moderne et pas en panne, une solution théorique est :
"la climatisation".

J'ai donc testé pendant 60 minutes hier soir dans ma Clio Dci 95cv de 2011 avec clim, car je ne connaissait pas la consommation horaire au ralenti. Et qu'il faut confronter ses certitudes aux faits.  :-[

Conditions :
* Température extérieure : 5°C.
* Température de consigne intérieure : 16°C
* à 20h00 l'ordinateur de bord m'annonçait 25,0 litres consommé depuis le dernier plein.
* Moteur en marche, air conditionné en fonction, autoradio et veilleuses allumées, rechargement du téléphone sur la prise USB de série.
* Toutes fenêtres fermées.

J'ai coupé à 21h00 alors que l'ordinateur affichait 25,7 litres.

J'étais habillé par D4 : pantalon polyester, polo coton 1er prix, veste polaire 1er prix du rayon "chasse" de 2016. Le reste : caleçon coton, mi-bas synthétiques SP, chaussures basses de tous les jours. Une deuxième veste polaire plus récente et des gants disponible "au cas où".
Pour qualifier ma motricité et mon attention j'ai utilisé une tablette avec application "sudoku".
Pour prévenir l'intoxication annoncée : un détecteur CO MSA Altair de Juin 2020 (emprunté).
J'ai varié les activités en notant aussi la température extérieure affichée et l'heure à chaque évolution du débitmètre.

Résultat :
* se chauffer : Pas de sensation particulière, pas de gène pour utiliser la tablette avec mes doigts, pas d'erreur dans ma série, toujours au moins 5 sudoku "expert" à l'heure. Pas endossé la polaire de réserve, pas utilisé les gants.
* évacuer la condensation : un frotti des vitres avant de sortir n'a pas marqué le PQ utilisé. Pas d'humidité décelable.
* assurer la salubrité : aucune alarme du détecteur. Pas de mal de tête, pas de trouble de la concentration.
* La consommation de 0,7 litres dans l'heure m'autorise à passer plus de 7 heure dans ce mode tant que le voyant de réserve n'est pas allumé (environ 5L, soit plus de 100 km en usage modéré).
* L'utilisation de la ventilation, avec prélèvement de l'air extérieur en bas du parebrise et évacuation par les grilles dans la traverse arrière, rend peu probable l'intoxication aux gaz de combustion tant que le véhicule est en plein air.
* La climatisation assure l'assèchement de l'air de l'habitacle.
* Dans le cas de chute de neige abondante, je profiterais des sorties "vidange" pour entretenir un canal d'évacuation au droit de la canule d'échappement, par précaution.

Conclusion :
Pour moi, en cas d'immobilisation sur autoroute malgré l'équipement et les précautions, je laisse tourner le moteur avec un éclairage adapté et la clim en fonctionnement tant que la jauge est au dessus de la réserve.

Et je dors serein.  :)

    Chill.

Edité à la demande de Tompouss : précision du type de véhicule.
« Modifié: 21 janvier 2021 à 09:59:23 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

20 janvier 2021 à 22:13:13
Réponse #19

guillaume



21 janvier 2021 à 07:45:06
Réponse #20

kéké



21 janvier 2021 à 08:15:40
Réponse #21

Tompouss


Excellent Chill, j'aurai pas pensé que ce serait si peu en conso, pour culture générale, véhicule essence ou diesel ? Tu entendais souvent le ventilo de refroidissement se mettre en route ? Bien qu'en théorie par temps froid le moteur ne devrait pas trop chauffer, au ralenti de surcroît...
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

21 janvier 2021 à 10:01:15
Réponse #22

Chill


Post édité : Clio Dci 95cv.
Pas entendu le ventilateur : l'aiguille de température "moteur" n'a jamais dépassé le 1er tiers du secteur normal (blanc). Il faisait 5°, je "tirais" des calorie pour chauffer ; et c'est un rendement de diesel ...

    Chill.
« Modifié: 11 avril 2021 à 21:45:01 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

21 janvier 2021 à 10:14:51
Réponse #23

bloodyfrog


Intéressant, merci Chill pour l'expérience!

Manu. :up:

21 janvier 2021 à 10:47:12
Réponse #24

Karto


Jolie expérience Chill. :-)

Dans ma folle jeunesse j'ai souvent passé des nuits en voiture dans le froid (jusqu'à -15°C à vue de pif) pour "camper" au pied des départs en montagne ou sur des parkings de stations de ski. Avec duvet adapté et givre épais dans la bagnole. Si j'avais su j'aurais juste laissé tourner le moteur.  ;D

l'aiguille de température "moteur" n'a jamais dépassé le 1er tiers du secteur normal (blanc).

C'est un truc qui me venait instinctivement en te lisant : "avec un petit diesel au ralenti pendant 8 heures et le chauffage allumé, ça va vite refroidir le moteur, et le faire tourner sur une huile froide". Du coup toi tu veux dire quoi avec ton aiguille de thermomètre ? C'est une température opérationnelle pour le moteur ? Ou ça correspond à une température de démarrage ?


(édité : ajout de cet extrait d'un vieux numéro de Carcajou  ;D )
« Modifié: 21 janvier 2021 à 11:06:32 par Karto »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //