Nos Partenaires

Auteur Sujet: sutures - Agrafeuse médicale  (Lu 7626 fois)

10 janvier 2008 à 18:54:28
Lu 7626 fois

LOOPING



Avertissement, les sutures ne sont pas à prendre à la légére et doivent être réalisées par du personnel médical. Je ne préconise aucune technique en particulier. Mais des gens sur ce forum  ont les compétences recquises…

Rappel aux lecteurs en cas d’hémorragie :

nos priorités (de secouriste) sont de stopper l’hémorragie :

-   Nettoyer la plaie
-   Désinfecter
-   Demander un avis médical

La suture des plaies n’est pas une urgence et on peut très bien laisser la plaie sans suture (d’après les médecins) (mais avec parfois des conséquences esthétiques).

Priorités matos donc déja sur Pansements compressifs, bandes, compresses, plutot que sur le matos de sutures


Il ya bien sur les stéristrips

mais dans quelques cas :

Voyage à l’étranger, pays du tiers monde, expé  ou situation de catastrophe avec des moyens dépassés…
Certains souhaiterons avoir un peu de matos de suture à fournir à un personnel médical compétent mais démuni.

Ou en dernier recours,  tenter de se suturer soit même… Ce qui n’est pas possible avec les sutures fil à peau classique sauf si on a eu la chance d’être formé (c’est pas mon cas).
Certains utilisent  une agrafeuse médicale. La 3M précise est petite, pas encombrante, pas lourde 15 eur env. suivant nb d’agrafes.


photo 3M

Pas mal de médecins l’utilisent en France.  Inconvénients on peut pas l’utiliser sur toutes les plaies contrairement au fil à peau classique.  Il vaut mieux avoir une pince pour tirer la peau lors de la suture. Il y a normalement une date limite d'utilisation.

Ne pas utiliser sur :

•   Plaies à bords déchiquetés avec perte de substance
•   Plaies du visage
•   Régions où la suture par agrafe peut créer une gêne fonctionnelle : interdigitale, points d'appui (fesse, dos)

Attention :

Le protocole  à respecter est quand même strict

-   Nettoyer la plaie soigneusement
-   Desinfection rigoureuse
-           surveillance ultérieure

c'est normalement un geste médical

Panser à ajouter 1 pince genre anatomique, et la pince ôte-agrafes…

Voir le site 3M, (c'est un autre modele)

http://products3.3m.com/catalog/fr/fr001/sante/-/node_S34QXXB60Gbe/root_K3BHNB8005gv/vroot_0CSVHXLF6Lge/gvel_QPT3D349V1gl/theme_fr_sante_3_0/command_AbcPageHandler/output_html

Extrait du site

Avantages

•   Sécurité : à usage unique, stérile, permet un bon affrontement des berges et donc une suture solide.
Leur composition en acier inoxydable limite les réactions inflammatoires
•   Par leur petite taille, ces agrafeuses sont simples, rapides d'utilisation et pratiques. Pas besoin d'anesthésie locale
•   Le biseautage à 75° et la forme semi-circulaire des agrafes permettent une meilleure pénétration tissulaire rendant la pose et l'ablation peu douloureuses
Indications
•   Utilisation sur toute plaie simple, récente, franche et après antisepsie de la peau
Contre-indications
•   Plaies à bords déchiquetés avec perte de substance
•   Plaies du visage
•   Régions où la suture par agrafe peut créer une gêne fonctionnelle : interdigitale, points d'appui (fesse, dos)
 

« Modifié: 10 janvier 2008 à 19:01:52 par LOOPING »

25 janvier 2008 à 21:42:45
Réponse #1

cubitus


Oui, c'est du bon matos. Personnellement j'en ai toujours une dans ma trousse d'urgence. J'y trouve plusieurs intérêts :

- rapidité ( une agrafe à la seconde ! )
- pas besoin de multiples instruments, de champ stérile, de gants même
- résultat correct si bien utilisée

Par rapport au bon usage justement, la pince ne me semble pas indispensable, le plus souvent je resserre les bords de la plaie avec les doigts de la main gauche, et j'agrafe avec la main droite. C'est la limite de l'agrafeuse, si tu ne peux pas resserrer suffisamment les bords à la main, c'est mort. Alors qu'avec des fils tu peux tirer, tirer, tirer...  jusqu'à péter le fil !

Aux urgences on utilise surtout sur les plaies du crane. Mais en "survie", on peut agrafer quasiment tout.

Le seul instrument indispensable à avoir avec, c'est la pince ote-agrafe, car sinon c'est de la boucherie !

A +
La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

07 mai 2015 à 23:28:22
Réponse #2

triskel


salut, trouver ça sur le net par hasard. je ne suis pas toubib et ne comprend pas l´anglais, ça ma paru pas mal.
a virer si c´est nul, merci.

https://youtu.be/jGw-FkpRZJg
l´aventure, c´est parcourir des sentiers ou les mains de l´homme n´on jamais mis les pieds !!!!!!!!!!!!!!!
Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire. proverbe chinois (je crois)

08 mai 2015 à 08:57:51
Réponse #3

Mrod


Pas mal du tout comme système. Facile d'utilisation et assez polyvalent, peut être utilisé seul ou en renforcement d'une suture. Bien pensé aussi avec les emplacements pour mettre des agrafes sur les pattes de maintien.

Après je suis pas toubib non plus donc je me pose pas mal de questions.
Peut-on utiliser un CHUT avec ça? Et est-ce utile? Quels sont les risques d’hémorragie interne (en cas de plaie hémorragique)?
Est-ce que ça colle bien à la peau? Faut-il nettoyer la peau pour une meilleur adhérence? Cela reste t-il bien en place et adhère bien malgré l'humidité ou la transpiration?

Il y a une autre vidéo, plus détaillée, avec de nombreux cas concrets. Dont des utilisations combinées avec suture au fil et agrafes.
Âme sensible s'abstenir y'a quelques images trash.

https://www.youtube.com/watch?v=mQ2XsFv6ayI

Ce serait peut être judicieux de scindé le fil si la discussion prends de l'ampleur.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

08 mai 2015 à 09:37:27
Réponse #4

Mrod


J'ai fait quelques recherches. Et franchement c'est pas mal du tout, même quand on est pas médecin.
Je trouve ça intéressant dans une optique d'autosuffisance, car dans la plus part des cas, pour ma part et le type d'activité que je pratique, l'utilisation d'un CHUT serait très certainement suffisante en attendant l'arrivée des secours.

Voici le site officiel du produit, très complet, en anglais évidement. On y trouve à peu près toutes les infos concernant le produit dont quelques cas cliniques d'utilisation en vidéo (une nouvelle fois, âme sensible s'abstenir).
http://www.topclosure.com/

Un petit PDF au passage, comportant quelques infos supplémentaires et notamment les différentes référence de ce produit.
http://www.henryschein.com/us-en/images/medical/TopClosureLeaflet-US.pdf
On peux commander ce produit sur le même site mais il faut être praticien pour cela et aussi pour avoir accès aux tarifs.

Je n'ai trouvé le produit que sur Amazone à un prix plus que prohibitif pour un usage de particulier, 125$ ...
http://www.amazon.com/TopClosure%C2%AE-Tension-Relief-System-TRS/dp/B00PU63J34

Voilà pour les infos que j'ai pu trouver.

Dommage pour le prix, j'en aurais bien mis une paire dans ma trousse de secours (avec l'agrafeuse  ;) ), comme on dit: ça mange pas de pain, puis ça prends pas beaucoup de place. Ça semble être un produit récent, ce qui expliquerai le prix, plus qu'a espérer que ça se démocratise et que ça devienne plus abordable.

En tout cas merci Triskel pour l'infos,
Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

08 mai 2015 à 11:33:37
Réponse #5

musher


Perso, je l'utiliserai pas avec un pansement anti hémorragique style Israélien ou CHUT.
C'est plus long à mettre en place (donc en cas d'urgence, pas le top), va éloigné le pansement de la plaie.
Quid du collage sur une peau couverte de sang qui coule ?

Par contre, il y a des plaies qu'il ne faut pas refermer (avec une suture, une agraphe ou un stéristrip) car il y a un risque d'infection important et il vaut mieux une cicatrisation par le fond qu'une cicatrisation au niveau de la peau (avec toute la m*rde enfermée dedans).

Aujourd'hui, je nettoie et je recouvre avec un pansement. Cependant comme les bords de la plaie ne sont pas tenues, la plaie est longue à cicatriser.

Ce genre de produit va permettre de rapprocher les bords de la plaie sans devoir la fermer pour faciliter la cicatrisation.

Bon, je parle pour un usage véto car pour les humains, c'est direct à l'hopital entre les mains de professionnels.

08 mai 2015 à 11:49:03
Réponse #6

fry


Concernant TopClosure®, jamais entendu parler ou entendu utiliser.

Seulement trois références biblio à son sujet. Toutes publiées par le Dr. Topaz l'un des médecin chirurgien plastique israélien l'ayant inventé...

- La méthode non invasive ( version autocollante sans ajouter de suture ou d'agrafes sur les trous prévus à cet effet ) n'était testée que sur peau strictement rasée et sèche.

- La méthode invasive ( donc doublée de sutures chirurgicales et / ou d'agrafes ) est la méthode décrite comme référente et la plus fréquente en situation de trauma ( plaies qui concernent ce forum en principe ).

Chaque "case report" de ces deux études combinées concernent des plaies larges post-opératoires, TopClosure® y est utilisé pour un rapprochement de berge sous tension afin de diminuer les sollicitations élastiques sur la peau en cicatrisation, avant complément par un type de suture chirurgical. La seconde étude est d'ailleurs publiée dans une revue de chirurgie esthétique.

Aucune équipe d'urgence/réanimation qu'elle soit civile ou militaire, européenne ou nord-américaine ne l'utilise à ma connaissance alors que sa première étude démonstration date de 2012. Une revue de presse israélienne concernant l'armée israélienne en parle... l'auteur est son concepteur le Dr. Topaz. Il vante l'avantage de son invention sur les amputation traumatique dans le conflit à Gaza en 2014 pour rapprocher les berges et limiter l'exposition à l'air libre du moignon. Ce qui est le cadet des soucis d'une équipe médicale militaire en contexte d'amputation traumatique, qui peut faire à peu près aussi bien et surtout bien plus vite avec des moyens sommaires.

Mon avis ( personnel ): dispositif coûteux, spécialisé, et pas du tout adapté à un usage rustique malgré ce que prétend la vidéo-brochure montrant des soldats en train de l'utiliser sur une amputation. Aucun cas recensé d'usage hors d'un contexte programmé de post-opératoire. Sa seule utilité semble être les interventions de chirurgie plastique complexe et lourdes.
A oublier donc, sauf si on en entend parler pour des résultats miraculeux en secours préhospitalier dans plusieurs années et avec plusieurs études indépendantes en support.

Liens:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25526444
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24385119
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22719176

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //