Nos Partenaires

Auteur Sujet: Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +  (Lu 42597 fois)

01 février 2011 à 19:46:59
Réponse #50

managarm


Mon "petit plus" là-dessus : la morsure, c'est vachement bien.  et s'il en reste un bout dans la bouche, ça refroidit.
sauf quand ça rend dingue le ou les agresseurs, et là, ils te massacrent pour de bon...

01 février 2011 à 23:37:56
Réponse #51

Leif


Citer
sauf quand ça rend dingue le ou les agresseurs, et là, ils te massacrent pour de bon...

c'est du vecu?

tu as eu beaucoup d'itt?

a partir de quels moments ils se sont énervés, pendant que tu mordais ou après qu'ils aient realisés que tu avais mordu?

comment ont ils frappé apres?

desolé c'est beaucoup de questions :-[

02 février 2011 à 00:04:42
Réponse #52

crotale


Un gros bémol sur la morsure "défensive" face à une agression...

Quelques instructeurs prodiguent ce type de conseil dans leurs classes, sûrement nostalgiques d'altercations de cours de récréation ou ils furent transits par le mordant de leurs camarades de jeux...
J'emprunte ce ton volontairement provocateur car trop de gens s'imaginent encore que le fait de mordre un adversaire peut efficacement le dissuader et le mettre en détresse.

Tout d'abord, mordre ne doit se faire qu'en ultime recours et sur une zone qui s'avérera immédiatement efficace (je vous laisse le soin de les visualiser... ;#) ou tout du moins incapacitante instantanément, ce qui devient difficile à réaliser dans le feu de l'action.
Mais le risque est de décupler la fureur de l'adversaire, surtout s'il est familiarisé à la violence, emprunt de substances psychotropes, etc...Je sais que des gens mordus vont devenir beaucoup plus violents et vicieux que s'ils ne l'étaient pas, instinctivement.


Quand un chien mord un mouton, il l'effraie et l'incite à devenir obéissant, à se soumettre...
Quand un chien mord un tigre, même pour assurer sa défendre, il se fait massacrer ;#

De plus au regard du risque sanitaire (transmission de virus, contagion) qu'une morsure peut potentiellement représenter (mordre un agresseur peut s'avérer d'une dangerosité extrême, être mordu par un agresseur idem...), le peu de cas avérés où une morsure a permis à des victimes de se soustraire à la violence d'autrui sont rares.

Donc avant de tenter de prélever un morceau d'ADN, assurez vous de l'origine "Bio"de votre agresseur ;)
Et puis très franchement, renforcez vous aussi la bouche car si vous imaginez avoir une telle puissance dissuasive dans la machoire, vous risquez dans le meilleur des cas de perdre toutes vos dents en même temps que vos dernières illusions ;#

La punition risque d'être sévère surtout si votre adversaire ne joue pas avec les mêmes armes, naturelles ou non...




« Modifié: 02 février 2011 à 00:10:48 par crotale »
http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

02 février 2011 à 00:42:38
Réponse #53

Bomby


http://www.logiccool.com/blog/591281-lone-nepali-soldier-defends-potential-rape-victim-against-40-men/

http://www.badassoftheweek.com/shrestha.html

"Whoa...Every once in a while someone in the world comes along and reminds us what a true hero really looks like. A 35 year-old Gurkha soldier named Bishnu ..."


Le gars armé de son kukri aurait empeché le viol d'une femme dans un train tenant tête à 40 BG armés  ::)


Du fait de la solide dentition de Gwangi, on en oublierait presque notre nouvel ami Bishnu Shretsa...

Merci pour les liens, Run974...

Même si les journalistes en font des tonnes sur le sujet, ça fait toujours plaisir à lire...

Ça fait d'autant plus plaisir à lire que celui qui est apparemment le nouveau héros du Bengale nous donne ici un bon exemple de "switch on/off" applicable généralement et en particulier dans les transports en commun ou lieux publics, même face à des agresseurs en nombre... Quand il ne s'agit que de biens matériels, pas la peine de prendre des risques... Mais pas question de se laisser désarmer (ou amoindrir, peut-être, par analogie)... Et si l'on en vient à une menace physique sérieuse contre quelqu'un et qu'aucun autre secours n'est à attendre, alors il faut (probablement?) y aller, et tant qu'à faire y aller vraiment...

On notera quand même que l'intéressé semblait particulièrement aguerri, au sens fort du terme...

Ce qui ne diminue en rien ses mérites, mais rend sans doute son exemple difficilement transposable, même en divisant par 10 ou plus le nombre des agresseurs...

Au passage, cette histoire illustre d'ailleurs également de façon caricaturale mais positive le fait, souligné notamment par Michel Goya dans l'excellente étude "Sous le feu" (http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/cahiers_drex/cahier_reflexion/sous_le_feu.pdf)  que les batailles sont généralement gagnées par une poignée d'acteurs qui emportent la décision face à une majorité de figurants.

Cordialement,

Bomby

02 février 2011 à 03:55:31
Réponse #54

run974


Citer
on en oublierait presque notre nouvel ami Bishnu Shretsa...

Il méritait presque un fil à lui tout seul effectivement.. sacré combattants ces Gurkhas !!!


"Maybe it's not that wrong to bring a knife to a gun fight", especially when it's close range fighting ... ! :closedeyes:

« Modifié: 02 février 2011 à 08:57:37 par run974 »

02 février 2011 à 11:07:18
Réponse #55

** Serge **


"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

02 février 2011 à 11:31:30
Réponse #56

Lemuel


"Cartonner le meneur et s'en servir de bouclier."

les batailles sont généralement gagnées par une poignée d'acteurs qui emportent la décision face à une majorité de figurants.

Il y a une espèce de loi qui stipule que plus les agresseurs sont nombreux plus les individus qui composent le groupe deviennent des lavettes ?

En faisant des assauts à un contre plusieurs en cours d'arts martiaux, j'ai bien remarqué que les partenaires d'entrainements devenaient un peu plus mollassons, mais j'ai toujours mis ça sur le compte de l'effet "+ d'adversaire simultanés = plus de déshinibition de la part du solitaire = les ramponneaux sont plus appuyés que d'habitude" et vice versa, d'ailleurs. Equation qui ne me semble guère tenir dans la vraie vie
Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

02 février 2011 à 14:17:10
Réponse #57

Gwangi


Effectivement jamais eu une carie de ma vie ! ;) Mais mes deux incisives supérieures du milieu sont cimentées... ;#

Cela dit, j'ai jamais dit que ça marchait à tous les coups. Ni que je le faisais à chaque fois. Juste quand l'opportunité se présente (déjà faut être au corps à corps, ce que j'évite en général : ce n'est pas mon point fort !). Et à la question : est-ce que ça déchaîne davantage l'adversaire ? De mon expérience j'en ai pas eu l'impression, mais j'ai peut-être eu du bol là-dessus. Et pour la comparaison animale, il n'y a pas de tigre ou de chien dans l'histoire : juste des hommes, des individus d'un même groupe animal... Et là, la domination implique que tous les coups soient permis...

Par contre, j'adhère totalement aux arguments "bio" et j'ajouterais alimentation saine. Là, faut croire que j'ai eu un bol monstre, et j'y repenserais à deux fois la prochaine. Du coup, je finis par déconseiller fortement cette technique à tous : que mes conneries n'engagent que moi ! ::)

02 février 2011 à 14:41:49
Réponse #58

loyd


Salut a tout le monde.

Moi ce que j'en pense,c'est qu'a mon avis y'a pas 10000 question a se poser faut lacher les cheveaux.Perso ca m'est arriver une fois a un contre 4(pas une agression plus un petit reglement de compte de la part des messieurs).Ils sont venu me chopper dans le square quand j'était tout seul.Ils m'ont insulté et tout le bordel arrivée a 50 metre de moi(je sais j'aurais pu fuire mais a ce moment la je n'avais pas la meme mentalité),donc bon ils arrivent il y en a 1 qui commence a bien me choffer mais il reste a 1 ou 2 metre de moi ils a pas envie de prendre une droite pour les autres si vous voyez ce que je veux dire(j'avais un petit avantage par rapport aux 4,c'était que j'était plus grand et plus carré que les 4),bon ca a duré une minute a gueulé comme des fou et y'en a un qui a fait un pas de trop je lui ai pas laisser le temps de m'en mettre une,je lui en ai collé une grosse dans l'oreille(il est tombé),mais dans la demi seconde les 3 autres m'avait sautés dessus j'ai eu le temps d'en mettre une deuxieme puis une troisieme aux gars qui m'avait insulté au départ et puis je suis tombé et dérrière j'ai pris chère,tres chère.Bon ca a pas marché ce coup ci mais je pense que si ca devait recommencer je referais la meme ,tout lacher et essayer de leur faire le plus mal possible.Mais bon apres contre une bande bien soudé a mon avis le seul moyen de s'en sortir sans dégat c'est la fuite.

Pour ce qui est des morsures,je me souviensde 3 gars qui avait voulut racketter un petit gars qui payais pas de mine,ba le gars il m'a vachement surpris pasqu'il a mordu le pif a un des agresseurs quand l'autre a voulut faire un "tete contre tete"  le mec a completement pété son cable une fois qu'il a arrété de mordre un des agresseurs il a retiré son t-shirt en hurlant qu'il alalit les crevé,ba n'empeche que les 3 kéké se sont barrés.Je suis résté sur le cul ce jour la.


Sinon j'entendait parler de taper sur le meneur,je sais que quand je trainais en bande le mec a surtout pas toucher  c'était notre "leader".

Juste mon humble avis sur la question

03 février 2011 à 13:55:03
Réponse #59

Bomby


(...)
Il y a une espèce de loi qui stipule que plus les agresseurs sont nombreux plus les individus qui composent le groupe deviennent des lavettes ?
(...)

Bonjour Lemuel,

je ne pense pas plus que toi qu'une telle loi existe... La lâcheté des agresseurs augmente sans doute souvent à proportion de leur nombre, mais c'est déjà une autre histoire et ceci ne les rend pas forcément moins dangereux pour autant...

Mon propos n'était en tout cas pas celui-là. Mon intention était surtout de profiter du récit de l'anecdote du courageux Gurkha mettant en fuite à lui seul 40 agresseurs dans un train indien pour souligner, au-delà du fait du nombre respectif des agresseurs et du ou des agressés, la radicale différence d'efficacité d'un individu à l'autre.

Et, même si ça peut paraître hors sujet, j'en ai profité pour signaler la très intéressante étude faite pour le RETEX de l'Armée de Terre par le Colonel Michel Goya sur le comportement des hommes au combat: "Sous le feu" (http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/cahiers_drex/cahier_reflexion/sous_le_feu.pdf).

C'est donc en référence à cette étude que j'écrivais " que les batailles sont généralement gagnées par une poignée d'acteurs qui emportent la décision face à une majorité de figurants.".

Goya met en effet en évidence le fait que, dans une situation de stress intense au combat, certains individus, (les "acteurs", une très faible minorité) arrivent à réagir à peu près lucidement quand certains sont complètement gelés, et quand la majorité des individus sont réduits à un rôle de suiveurs plus ou moins passifs (les "figurants"). Si en plus ils sont déjà aguerris (et a fortiori s'ils sont plusieurs et sont entraînés à réagir ensemble), l'écart est encore plus important.

Or, selon son analyse (qui me semble personnellement très juste), la décision dans le combat est généralement emportée par la supériorité des "acteurs" d'un camp sur ceux de l'autre camp, la masse des figurants ne jouant le plus souvent qu'un rôle mineur.

C'est sûrement ici très mal résumé, mais cette étude mérite à mon sens vraiment d'être lue (ne pas s'arrêter aux intitulés des chapitres, plutôt peu engageants!). Elle souligne par exemple également au passage deux autres éléments qui parleront sans doute aux habitués de cette section du forum, même s'ils sont ici abordés sous un angle pour nous moins usuels : d'une part la difficulté profonde qu'il y a pour la plupart des gens à trucider son prochain (plus une arme est létale, moins elle est efficacement utilisée - aux mains des "figurants" en tout cas), d'autre part l'avantage net qu'il y a à "ouvrir le feu" le premier.

Juste pour le préciser à toutes fins utiles, M. Goya (dont un ami qui a servi avec lui me dit grand bien) a une forte expérience de terrain des sujets qu'il aborde et n'est pas "seulement", loin de là, un historien militaire et un théoricien du Retex.

Bon, la transposition à la protection personnelle reste évidemment limitée. Bien qu'il y ait des similarités réelles et fortes, les hypothèses de départ restent assez différentes.

Mais l'exemple de ce vaillant Gurkha m'a fait repenser à ce texte, et j'ai pensé que certains ici pourraient y trouver des éclairages intéressants, notamment, mais pas seulement, sur les réactions dans un groupe lors d'un combat...

Cordialement,

Bomby

05 février 2011 à 15:33:29
Réponse #60

Lemuel


Hello Bomby,

J'avais cité ton message, sans avoir lu le lien, mais ça m'a sauté aux yeux surtout en fonction de ce que j'ai déjà lu plusieurs fois ici, à propos de commencer par se faire le meneur. JE voulais surtout irer ça au clair et le mettre en relief. Ca ne t'était donc pas vraiment adressé. Toutes mes excuses.
Merci néanmoins de ta longue explication. C'est intéressant. :)

je sais j'aurais pu fuire mais a ce moment la je n'avais pas la meme mentalité (…) mais je pense que si ca devait recommencer je referais la meme ,tout lacher et essayer de leur faire le plus mal possible.Mais bon apres contre une bande bien soudé a mon avis le seul moyen de s'en sortir sans dégat c'est la fuite.


La vérité, mon ami, c'est que tou n'a pas changé… :)
Et une soudure bien faîte, on la voit quand on a le nez dessus.

Don't watch the tool, the work it can do
Watch the man that's behind, yeah !


http://natureandforcefield.tumblr.com

21 février 2011 à 14:39:42
Réponse #61

Speeney


Salut à tous,

ayant une certaine expérience de la situation de part ma profession, j'espère pouvoir humblement éclairer certains d'entre vous.

Tout d'abord dans ce genre de situation, quelles qu'en soient les raisons ou les circonstances, et là, chaque situation nécessite une action particulière que je développerais plus bas, la technique et la condition physique sont indispensable et à part avoir la chance qu'on vous vienne en aide ce qui a été mon cas puisque mes collègues sont rapidement intervenus, vous en sortirez rarement indemne.

C'est au cours d'une altercation avec plusieurs individus fortement alcoolisés qui a mal tourné, que je me suis rendu compte de la nécessité "vitale" d'une part, d'augmenter considérablement ma force musculaire, et d'autre part d'acquérir la technique dite "réflexive" indispensable pour se sortir au mieux de toute sorte d'agression, puisque à moins d'être "maître" dans sa discipline, ce qui n'est pas encore mon cas, on est jamais à l'abris d'un mauvais coup.

Je me suis donc remis de façon intensive à la muscu et pratique depuis quelques années du "SPK" "Self Pro Krav", mélange de Self défense et de techniques employées par les forces de l'ordre, ripostes, clés, mises au sol etc.

J'ai choisi cette discipline car c'est la plus adaptée à mon métier par rapport à notre législation comparée au Krav Maga par exemple, avec lequel dans certains cas, vous pourriez bien vous retrouver au banc des accusés en tant qu'agresseur...  :o
Pour information, le Fondateur qui nous entraine, le Capitaine Jacques Levinet, donne régulièrement des stages de "ROS" "Réal Opérational System" aux forces spéciales de différents pays à travers le monde.

Donc pour revenir aux différents posts sur les attitudes à avoir en fonction de la situation, les méthodes peuvent être différentes selon les disciplines exercées mais dans tous les cas, essayer de fuir, d'ameuter du monde, essayer de ne pas se laisser enfermer ou attirer dans un endroit désert tout en gardant une position défensive qui ne va pas éveiller les adversaires sur votre potentiel caché.
Il faut essayer de garder le plus possible son calme tout en évaluant la situation et les différentes possibilités de ripostes qui s'offrent à vous mais ça, ça s'apprend et ça se pratique régulièrement pour devenir des réflexes ;)

On ne fait pas monter les adversaires en pression mais au contraire, on se place en garde défensive (protection plexus et parties génitales), la tête rentrée dans les épaules pour protéger au mieux ses organes vitaux et on parle "en victime" pour faire croire aux agresseurs qu'ils ne risquent rien...

Puis le moment venu (riposte à une gifle ou un coup) et la cible bien choisie (meneur de préférence car le plus fort), la riposte se fait avec un déchainement de coups puissants en visant la gorge, plexus solaire et parties génitales, on est pas là pour faire un combat, mais pour neutraliser vite et fort  >:( mais ça aussi ça s'apprend  ;)

Face à plusieurs agresseurs, la clé hélicoïdale au poignet est très efficace pour se servir d'un des agresseurs pour se protéger des autres, j'ai testé, ça déstabilise très bien tout le monde :doubleup: mais ne sera faisable qu'après une percution (gorge en général) ce qui "choque" et facilite ensuite les clés, mises au sol etc le but je le rappel n'étant pas d'aligner tous les adversaires comme des trophées mais bien de se sortir indemne de la situation d'où la notion de "survie".

Dsl pour la longueur de mon post, j'espère vous avoir apporté un peu de mon expérience sur le sujet  :-[

@+

Speen

21 février 2011 à 17:07:21
Réponse #62

Patrick


Pour information, le Fondateur qui nous entraine, le Capitaine Jacques Levinet, donne régulièrement des stages de "ROS" "Réal Opérational System" aux forces spéciales de différents pays à travers le monde.
Salut, je serais curieux d'avoir les coordonnées vérifiables desdistes forces spéciales auxquelles le capitaine honnoraire en retraite Jacques Levinet donne stage.

Merci de tes informations.

21 février 2011 à 17:33:53
Réponse #63

Moleson


Salut, je serais curieux d'avoir les coordonnées vérifiables desdistes forces spéciales auxquelles le capitaine honnoraire en retraite Jacques Levinet donne stage.

Merci de tes informations.
Psst... FS= forces secrètes

Moléson

21 février 2011 à 17:45:13
Réponse #64

mrmagoo


Citer
la clé hélicoïdale au poignet
J'ai du mal à me représenter ce que ça peut être(c'est pas une vanne, hein? Je vois réellement pas ce que c'est).
Dolus an virtus quis in hoste requirat ?

21 février 2011 à 19:18:28
Réponse #65

Leif


Citer
J'ai choisi cette discipline car c'est la plus adaptée à mon métier par rapport à notre législation comparée au Krav Maga par exemple

quel est ton metier si tu peux le dire ? :-[

pourquoi est ce si important de respecter la legislation.

Citer
On ne fait pas monter les adversaires en pression mais au contraire, on se place en garde défensive (protection plexus et parties génitales), la tête rentrée dans les épaules pour protéger au mieux ses organes vitaux et on parle "en victime" pour faire croire aux agresseurs qu'ils ne risquent rien...

comment prouves tu la légitime défense ici, si tu as des témoins tu risques quand même.

Citer
Puis le moment venu (riposte à une gifle ou un coup) et la cible bien choisie (meneur de préférence car le plus fort), la riposte se fait avec un déchainement de coups puissants en visant la gorge, plexus solaire et parties génitales, on est pas là pour faire un combat, mais pour neutraliser vite et fort  {$default_angry_smiley} mais ça aussi ça s'apprend 



bon j'ai fait mon fainéant la, mais de memoire dans les differents corps comme la police, gendarmerie, secu privé ce shema revient tres souvent
hors
Citer
Puis le moment venu (riposte à une gifle ou un coup) et la cible bien choisie (meneur de préférence car le plus fort), la riposte se fait avec un déchainement de coups puissants en visant la gorge, plexus solaire et parties génitales, on est pas là pour faire un combat, mais pour neutraliser vite et fort  {$default_angry_smiley} mais ça aussi ça s'apprend

21 février 2011 à 19:40:17
Réponse #66

Speeney


Je répond rapidement avant de partir justement à l'entrainement  :D

Citer
Salut, je serais curieux d'avoir les coordonnées vérifiables desdistes forces spéciales auxquelles le capitaine honnoraire en retraite Jacques Levinet donne stage.

Merci de tes informations.

Je t'envoie le lien de son site officiel il y a pas mal de références, si tu ne trouve pas les articles en question j'essayerais de te les joindre.

http://www.academielevinet.com/france/

Citer
J'ai du mal à me représenter ce que ça peut être(c'est pas une vanne, hein? Je vois réellement pas ce que c'est).
Face à l'adversaire, tu saisis sa main droite avec ta main gauche et la fais pivoter dans le sens inverse des aiguilles d'une montre puis avec ta main droite tu frappes sa main tordue, s'il n'accompagne pas le mouvement au sol... Ca casse et je peux t'assurer que ça fait très très mal pour le subir régulièrement aux entrainements   :o

Citer
comment prouves tu la légitime défense ici, si tu as des témoins tu risques quand même.
A partir du moment ou tu ripostes proportionnellement à l'attaque, tu es en état de légitime défense, les témoins l'attesteraient.

Citer
quel est ton metier si tu peux le dire ?

pourquoi est ce si important de respecter la legislation.

Je dois absolument respecter la législation, je suis Agent de Sécurité  ;)

@+

Speen

21 février 2011 à 20:01:12
Réponse #67

Patrick


Je t'envoie le lien de son site officiel il y a pas mal de références, si tu ne trouve pas les articles en question j'essayerais de te les joindre.

http://www.academielevinet.com/france/
Bon, je ne te cacherai pas que je ne suis pas le président du fan club du sieur Levinet et la lecture de son site nous ferais passer Alain Delon loin derrière au rang du mégalo award.

Mais, ce n'est pas parce que j'ai une opinion basée sur des expérimentations directe ou indirectes (mais fiables) que celles-ci sont gravées dans le marbre et ne supportent pas le démentit.

Aussi, ce que je souhaiterais savoir c'est quelles unités typées FS font appel régulièrement à JL pour l'enseignement de techniques opérationnelles. Régulièrement ne veut pas dire une fois avec prise de photos.

En effet, de nombreux instructeurs au motif qu'ils ont donné stage une fois certains groupes se prévalent d'être instructeur de ces groupes.

Mais, au delà, mon scepticisme tu t'assois tout simplement dessus si pour toi dans le cadre de tes activités ça fonctionne.

21 février 2011 à 20:22:19
Réponse #68

Cleric


"SPK" "Self Pro Krav", mélange de Self défense et de techniques employées par les forces de l'ordre, ripostes, clés, mises au sol etc.

Il y a 6 ou 7ans de cela j'ai eu l'occasion/le privilège (biffez la mention inutile) de brièvement de voir une démo et d'échanger des points-de-vues avec le principal intéressé des derniers posts.
J'en ai retenu les choses suivantes:

- Mr Levinet possède une maîtrise impressionnante de ses gestes techniques (dans un cadre de démo)
- Mais c'est trop beau pour être applicable autre part que sur un tatami avec un partenaire coopératif.
- Admettons que ce genre de technique "passe" quand même  ::)  Après avoir fait des nœuds dans mon adversaire pour l'immobiliser à l'aide de mes deux jambes et d'un bras, je dégaine mon pistolet, je prends une position de tir bien sexy et... so what??? Je reste emberlificoté dans mon/mes BG en attendant que le 6ème de cavalerie rapplique après avoir rompu l'encerclement de Fort Apache??

Quant aux titres ronflants: depuis que j'ai discuté avec mon agent de quartier d'un reportage diffusé à 23hr15 sur Arte traitant de la lutte Ouzbéko-Mongole, je suis devenu "special ECQC advisor of my local law enforcement detachment". Voilà, impressionnez moi maintenant  ;#

"...And we shall know no fear"

21 février 2011 à 23:12:28
Réponse #69

Speeney


Citer
Bon, je ne te cacherai pas que je ne suis pas le président du fan club du sieur Levinet et la lecture de son site nous ferais passer Alain Delon loin derrière au rang du mégalo award.
Loin de moi l'intention de Déifier Jacques Levinet ni de tenter de convertir qui que ce soit au SPK, qui soit dit en passant n'a vraiment pas la grosse tête, il entraine tous les niveaux avec beaucoup d'enthousiasme et de passion pour ce qu'il fait, et ça n'a rien à voir avec certains "Self loisir" qui sont pratiqués en dilettante.
Malgré toutes les protections que je porte, je rentre régulièrement couvert d'ecchymoses, nombreuses côtes fêlées et j'en oublie  ;#
Et quant il t'appelle pour lui servir de partenaire pour montrer le mouvement, je te promet que tu sert les dents car tu sais que tu vas souffrir   ;#
Maintenant par expérience, pour avoir pratiqué, judo, aïkido et boxe Thaï, et comparer en toute objectivité avec les différents sports de combat que pratiquent mes collègues, c'est celui qui est vraiment le plus adapté et efficace que j'ai pu pratiquer et qui concerne notre sujet à mon humble avis ;)

Pour ce qui est des formations qu'il donne aux forces spéciales, j'ai bien employé le mot "formation" qui doit certainement durer quelques jours et non pas qu'il est leur formateur attitré  ;)

Citer
Aussi, ce que je souhaiterais savoir c'est quelles unités typées FS font appel régulièrement à JL pour l'enseignement de techniques opérationnelles. Régulièrement ne veut pas dire une fois avec prise de photos.
Je ne voudrais pas "pourrir" le sujet avec une polémique sur un individu en particulier car je sais, qu'il n'a pas que des amis et je ne vais pas non plus remplir mon post de tous les articles de presse qu'il nous envoie à chacun de ses stages à l'étranger, ça prendrait plusieurs pages  :lol:
J'ai mis 2 articles d'argentine en pièce jointe mais je ne sais pas si ça va fonctionner, je suis novice en la matière  :-[

Citer
Il y a 6 ou 7ans de cela j'ai eu l'occasion/le privilège (biffez la mention inutile) de brièvement de voir une démo et d'échanger des points-de-vues avec le principal intéressé des derniers posts.
Je pense qu'on peut difficilement juger d'une discipline en voyant une démonstration voir même une exhibition (j'ose le terme) de quelques minutes.

22 février 2011 à 00:23:37
Réponse #70

Rod


Malgré toutes les protections que je porte, je rentre régulièrement couvert d'ecchymoses, nombreuses côtes fêlées et j'en oublie
Sorry ok pour les ecchymoses à l'entraînement si il y a du contact mais des côtes fêlées "régulièrement"? :blink:
J'ai eu les côtes froissées une fois en plus de 10 ans de pratique et je m'en souviens toujours... Ce n'est pas le genre de blessure acceptable de manière récurrente à l'entraînement ou alors il y a un problème au niveau des consignes de sécurité...

Et quant il t'appelle pour lui servir de partenaire pour montrer le mouvement, je te promet que tu sert les dents car tu sais que tu vas souffrir   ;#
Et ce monsieur si généreux, est-ce qu'après il te laisse faire la même démo sur lui?
Parce que les profs de self qui défoncent les élèves lors des démos ça me parle moyen! :down:

22 février 2011 à 08:49:24
Réponse #71

Speeney


Citer
Sorry ok pour les ecchymoses à l'entraînement si il y a du contact mais des côtes fêlées "régulièrement"?
Ce sont les ecchymoses qui sont régulières, les bras et les jambes prennent le plus au court des désarmements.
Pour ce qui est des cotes flottantes, on apprend aussi avec l'expérience à mieux les protéger, la dernière remonte à quelques mois, mais on est jamais à l'abri d'un mauvais coup.

Pour ce qui est des consignes de sécurité, il est demandé de retenir ses coups bien évidemment sauf sur les membres et partie génitale ou au contraire, on travail surtout l'efficacité vu qu'on porte des protections (coquille), mais sur ces dernières, on a une retenue naturelle nous les mecs que n'ont pas les filles et là, t'es content de la porter  :lol:
Quand on démarre ce genre de discipline, on a du mal à retenir ses coups et c'est là que les blessures arrivent.
Mais à mon avis, ça reste moins douloureux que la boxe Thaï  ;)

Citer
Parce que les profs de self qui défoncent les élèves lors des démos ça me parle moyen!
Faire mal ne veut pas dire défoncer, mais il est indispensable de coller au plus près de la réalité pour comprendre l'efficacité et faire le bon geste.

22 février 2011 à 09:08:51
Réponse #72

Kilbith


Quand on démarre ce genre de discipline, on a du mal à retenir ses coups et c'est là que les blessures arrivent.
Mais à mon avis, ça reste moins douloureux que la boxe Thaï  ;)
Faire mal ne veut pas dire défoncer, mais il est indispensable de coller au plus près de la réalité pour comprendre l'efficacité et faire le bon geste.

Je me permet d'intervenir :

J'ai eu (j'ai) de nombreuses fractures et lésions lors des entrainements "réalistes" (mains, pieds, mâchoires, cotes, articulations...). Au final c'est une mauvaise idée. Les traumatismes de jeunesse nous suivent et nous pourrissent quotidiennement la vie à partir de 30/35 ans.

Il faut distinguer la douleur des lésions:
Si on me pince l'intérieur de la cuisse c'est douloureux mais pas incapacitant, idem pour un kyusho par pression du doigt sur le nerf radial (pas le même en frappant avec le coude).
Si je prends un choc "raisonnable" dans le ventre (abdominaux) protégé par un large pao c'est douloureux (même si par accumulation ce n'est pas bon pour le rachis).
Si dans un contexte sérieux je suis KO lors d'un match de boxe (ce qui est l'exception amateur), il existe des règles de temps de reprise de l'entrainement et je suis suivi par des médecins qui surveillent ma santé...En revanche une cote enfoncé, une clavicule cassé, un coude luxé c'est douloureux et incapacitant.

Donc la douleur comme information permettant la progression : OUI !
La douleur comme signal d'une dégradation de mes capacités futures de "faire face" : NON!

On pratique ces disciplines pour Survivre longtemps (à la fin on crève tous...) et BIEN. Pas pour être handicapé volontaire durant 50 ans!

On est très facilement "manipulable" jeune et on adopte facilement la philosophie du Même_Pas_Mal typique du "warrioramateur" genre conscrit de l'An II : ACHTUNG !  :down:

« Modifié: 22 février 2011 à 09:26:39 par kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 février 2011 à 09:18:20
Réponse #73

Leif


quand est ce que vous pouvez trouver un emoticone avec les bras qui tombent :blink:

bon rod a tiqué sur les mêmes trucs que moi, donc je n'y reviendrais pas.

dans le cadre de ton metier tu devrais plus aller du coté de la pnl que du coté testicules a fond.

Citer
Et quant il t'appelle pour lui servir de partenaire pour montrer le mouvement, je te promet que tu sert les dents car tu sais que tu vas souffrir
ça tu me fais le coup une fois a la rigueur par surprise et que je discutais avec un autre.

lee ou meme pépé ont pour habitude d'être realiste lors des demos, ce qui est bien c'est que tu le fais sur eux dans la minute qui suit.

ensuite meme lors de la demo cela reste dynamique et realiste et non pas servir de sac de frappe.

a mon dernier entrainement avec des gens qui pratiquaient un art martial qui trouvaient tous les points faibles, mon "partenaire" a pris une chaise dans la tete suivit d'un genou, il etait pas content car c'etait pas dans le script :lol:

Citer
Quand on démarre ce genre de discipline, on a du mal à retenir ses coups et c'est là que les blessures arrivent.

d'ou les compétences énormes du prof pour éviter ça et prévenir.

Citer
Mais à mon avis, ça reste moins douloureux que la boxe Thaï

toutes les blessures que mes élèves ont infligées c'est sur le ring ou en dehors jamais dans la salle.

lors des entrainements c'est:

si pas de protections=coup uniquement pour comprendre la biomécanique et le chemin a faire pour toucher.

si protections legeres=combat souples et techniques "assaut"

si protections lourdes=combat engagé avec 2 personnes qui surveillent et agissent tres vite, formées et instruites en trauma sport boxe

si envie de frapper tres tres tres fort =pao qui se deplace :lol:



22 février 2011 à 09:19:34
Réponse #74

Cleric


Je pense qu'on peut difficilement juger d'une discipline en voyant une démonstration voir même une exhibition (j'ose le terme) de quelques minutes.

Ainsi va le monde! On te donne 5 ou dix minutes pour convaincre. "You never get a second chance to make a first impression" Si ceux qui y assistent n'accrochent pas, tu as échoué soit:
- dans la manière de faire passer ton message
- à présenter un corpus technique qui réponde au cahier des charges des sollicitants

Je ne pense pas avoir besoin de 10ans de pratique de SPK pour comprendre que ce système ne convient pas à mon cadre de référence.
"...And we shall know no fear"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité