Vie Sauvage et Survie

Techniques et savoirs de survie => Survie en milieu urbain => Discussion démarrée par: ** Mathieu ** le 28 avril 2008 à 15:01:09

Titre: Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ** Mathieu ** le 28 avril 2008 à 15:01:09
Tout est dans le titre...
Pas forcément original, plusieurs topic ont déjà abordé ce sujet, de biais si j'ose dire...
Donc essayons de centraliser un peu les approches et d'en discuter...

Rappel de PROTEGOR : en cas d'agression par un groupe, s'attaquer au meneur pour essayer de décourager les autres :
[...] "Déceler et attaquer le chef de meute est souvent conseillé"


pour le cas où je ne peux ni me replier; ni désamorcer, j'aurais plutôt tendance à avoiner l'équipier le moins motivé et donc le moins vigilant.

Pourquoi ?

Parce que ce sera le plus facile a mettre hors de combat, que je pourrais m'en servir de bouclier, et que psychologiquement ça va atteindre le moral et donc la combativité de l'autre (ou des autres mais là sans trop d'illusions car s'en sortir contre deux c'est déjà pas une synecure mais trois ou plus c'est carrément du cinéma, de la chance, où.................allez savoir ce qui peut se passer).

Deux approches radicalement différentes - apparemment...
D'où ce post comme un pavé jeté dans la marre...

 :)

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: BULLYSSON le 28 avril 2008 à 15:10:01
pas de formule magique :  ça dépends !

le plus près : aspect pratique.

le meneur : pour lui faire fermer sa gu**le (ça fait toujours plaisir  ;D) et pour impressionner le groupe.

le plus faible : parceque plus de chance de lui faire tellement mal qu'il hurlera comme un cochon, et donc bonnes chances d'impressionner le groupe et de s'ouvrir une porte pour tailler en vitesse si on est seul..

le plus balaize : parceque comme ça au moins ça s'est fait et on aura pas à le gérer par la suite, et ça impressionne le groupe.

deux gars en même temps : ça surprend toujours et psychologiquement ça mets tout de suite dans le bouillon, t'as plusieurs gars à fighter si tu veux t'en sortir alors autant commencer tout de suite.

Sa copine si le gars est accompagné : je sais c'est pas politiquement correct mais ça peut marcher, le mec (et sa meuf) sont toujours hyper surpris et ça donne un temps de latence pour avoiner le gars dans la foulée..

etc, etc..
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 28 avril 2008 à 15:12:49
Sa copine si le gars est accompagné : je sais c'est pas politiquement correct mais ça peut marcher, le mec (et sa meuf) sont toujours hyper surpris et ça donne un temps de latence pour avoiner le gars dans la foulée..
  :lol: :lol: :lol:
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ** Mathieu ** le 28 avril 2008 à 15:28:59
Sa copine si le gars est accompagné : je sais c'est pas politiquement correct mais ça peut marcher, le mec (et sa meuf) sont toujours hyper surpris et ça donne un temps de latence pour avoiner le gars dans la foulée..

Franchement là j'ai des doutes, je comprends qu'il ne faut négliger aucunes solutions, mais bon...
Tu lui donnes une bonne raison de te massacrer en toute légitimité en quelque sorte non ?
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Rouri le 29 avril 2008 à 03:37:41
Bonjour, :)

Lorsque qu'il y a infériorité numérique lors d'une agression, il y a généralement 3 choix:

1- Tu te tires (le «CFC»! ;))...
2- Tu brises le maillon faible (cela rejoint l'exemple de Bully) ;
3- Tu brises le maillon fort (viser le «chef») :sgt:;

Voici 2 citations du Grand livre de la défense personnel (de Regoli & Bonomelli,1994) portant sur ce sujet:

«...l'important est de se souvenir que dans le cas d'une infériorité numérique, plus que jamais, la meilleur défense c'est l'attaque
[...]
 «On peut dire brièvement qu'il est essentiel (après avoir décidé que c'est le moment d'agir), d'attaquer un point donné en rompant l'encerclement, et en essayant d'exploiter toute aide qui puisse vous être fournie par le milieu extérieur.»

A+ :)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Eric Lem le 29 avril 2008 à 05:12:27
Cogner sur tout ce qui bouge, remue ou respire à proximité.
Privilégier les tactiques les plus "non-conventionnelles" possibles (crachats, frappes simultannées sur plusieurs adv., lancé d'objets divers et variés).
Répéter l'opération jusqu'à extinction de la menace.

Bête et méchant, moaaaa??  ;D

Pour le reste, une fois que le rodéo a démarré, essayer au maximum "d'aligner" les adversaires en utilisant les déplacements (pour n'en avoir qu'un à la fois à "traiter" et de ce fait gêner les mouvements des autres).

On peut aussi tenter le coup en utilisant un des adversaires comme bouclier humain, mais bon prudence... c'est (1) pas à la portée du premier venu et (2) rien ne garantit que le reste de "l'équipe" ne soit pas prêt à "sacrifier" un de ses joueurs...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: pimyboc le 29 avril 2008 à 09:38:44


Salut,
j'ai eu une altercation il y a pas très longtemps, bon c'était des jeunes deux gars et leur sœur un peu plus âgée. Je passe les détails mais j'ai mis une claque au plus vieux et plus virulent des jeunes et ma claque a fini sa course sur le deuxième. La gonzesse, une vrai furie, j'ai pas osé galanterie tout ça tout ça. Elle m'a mis un coup de bouteille, heureusement en plastique mais pas vide et m'a fait mal. En fait elle me l'a lancé, c'est le bouchon qui m'a fait mal. Et mon beauf en plus lui a rendu la bouteille. J'ai pas osé répondre. C'est bête mais depuis je me suis fait à l'idée petit à petit qu'une bonne bouffe sur une femme n'était pas forcément inepte. Selon les circonstances.

Pierre

Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: crotale le 29 avril 2008 à 09:50:54
Cogner sur tout ce qui bouge, remue ou respire à proximité.

C'est ce que j'aime chez Rico (en dehors de son côté androgyne bien sûr ;D), une certaine forme de clairvoyance d'action :doubleup:
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 29 avril 2008 à 10:34:18
C'est ce que j'aime chez Rico (en dehors de son côté androgyne bien sûr ;D), une certaine forme de clairvoyance d'action :doubleup:
:lol: :lol: :lol:
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Crocuta crocuta le 29 avril 2008 à 13:14:48
Mais d'un côté, taper sur le meneur, c'est pas ce que tout le monde attend ?
Au moindre geste vers lui, tous ses potes qui te sautent dessus, et paf paf boum boum tralala ?
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: raphael le 29 avril 2008 à 13:24:48
Pour le reste, une fois que le rodéo a démarré, essayer au maximum "d'aligner" les adversaires en utilisant les déplacements (pour n'en avoir qu'un à la fois à "traiter" et de ce fait gêner les mouvements des autres).


cela me rappelle une video de Bas Rutten qui explique (dans le cas d'un contre deux) d' essayer le plus longtemps possible de bouger pour avoir les deux adversaires l'un derriere l'autre et avoiner le plus proche
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Crocuta crocuta le 29 avril 2008 à 13:38:35
Salut La Hyène

C'était le programme prévu au départ...  :-[

@pluche

J.Phil.

Voui, mais je me disais ( après moult réflexions et un ou deux essais) que de chopper par surprise n'importe lequel plutôt que le meneur peut plus contribuer à semer la confusion et à obtenir les quelques dixièmes de secondes de répit ( allez, soyons pas chiches, LA seconde) qui permettront soit de continuer le sale boulot, soit de prendre la cavale et de fuir par les égout tel n'importe quel méchant dans n'importe quel épisode de Blake & Mortimer...

Enfin, bien sûr que ça doit dépendre de la situation, mais mon vécu et mon ressenti me pousseraient plus vers cette solution ...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 29 avril 2008 à 13:45:45
Les gars, il y a seulement deux choses qui marchent pas c'est toujours et jamais.

Alors, on fait selon les conditions du moment.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: BULLYSSON le 29 avril 2008 à 14:11:33
tafdac avec Patrick

Il ne faut pas se faire de plan sur les comètes... on fait comme on peut "et puis c'est tout" comme dirait Philippe Lucas...   ;D

il ne faut pas trop se pougner, le nombre 1, 2 ou 3, ou 4 etc.. est l'un des facteurs parmi d'autres : êtes vous seul ou accompagné ? comment êtes vous habillé ? espace clos ou espace ouvert ? témoins ou pas témoin, sol glissant ? escalier ? gravier ? sable ? mur à proximité ? etc, etc... autant de variables qui font que CHAQUE situation est UNIQUE...

à 1 contre plusieurs c'est déjà quelque chose de ne pas se prendre la 1ère droite sorti de nulle part DONC faut bouger à droite à gauche autant que possible en parlant avec les mains, faire marcher sa vision périphérique et si il y a une occasion à saisir, y aller franco BAAM sans se poser de question... l'objectif est de se barrer et/ou de faciliter la fuite d'un proche (compagne, enfant..)
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 29 avril 2008 à 14:21:18
il ne faut pas trop se pougner,
Sans déconner ça c'est vraiment le résumé de ce que je pense. Il ne sert de rien de se faire de la stratégie sortie du contexte. Parce que si vous ne le travaillez pas en situationnel avec partenaires, en modifiants les variables, il faut pas trop espérer ressortir quelque chose de nos échanges ici, si un jour la situation se présente.

Nos échanges, ne sont que l'introduction à une pratique et la clarification des objectif à attendre de celle-ci.

Y'à pas de clubs dans votre coin tant pis (ou tant mieux), regroupez vous entre copains et copines et bossez entre-vous, filmez-vous et débriefez-vous en repassant le film. Participez à un stage de temps en temps pour recadrer la pratique avec des pros confirmés.

Le reste comme tous les autres sujets du forum si c'est pas pour pratiquer derrière, c'est vraiment de la pougne, de la pignole intellectuelle, de la flutte, du pipeau symphonique, choisissez ce qui vous parle le plus.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Gro le 29 avril 2008 à 16:42:03
Si on est plutot sympa (en maitrisant bien entendu certaines bases) la clef de bras reste l' outil indispensable de l' agréssé...
Ayant connu ce genre de situation a 1(moi) contre trois, j' ai pensé qu' un peu de "concret" vous interresserait... au moment ou le premier gars s' est mis a éssayer de me cogner, j' ai saisi son bras et fait pression sur le coude dans le sens inverse de son angle de rotation en lui disant de ne plus bouger......il a bougé! En appuyant trés fort le coude se plie et l' agresseur a mal...pendant que le second vomit et le troisième reste sans voie...en cours de combat, il s' avere que cette technique correctement réalisée (sans aller jusque la luxation)est veritablement éfficace!
à éssayer...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Pics (Vincent.D) le 29 avril 2008 à 17:00:17
Bein perso les clefs j'y crois pas(plus) trop...
Face à qqun en rage,où bien chargé en substance illicite.... C'est totalement inefficace!!
De plus cela oblige à un corps à corps propice à se faire planter en beauté!
@++

Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Eric Lem le 29 avril 2008 à 17:03:54

Ayant connu ce genre de situation a 1(moi) contre trois, j' ai pensé qu' un peu de "concret" vous interresserait...

 :blink:

Oh oui, du concret enfin... depuis le temps qu'on attendait ça...  :o
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Berhthramm le 29 avril 2008 à 17:12:40

Face à qqun en rage,où bien chargé en substance illicite.... C'est totalement inefficace!!



Question de candide (me suis pas battu depuis des siècles) : même si tu vas jusqu'à la casse ? (sinon si c'est de la clef de soumission effectivement chez un tox ou assimilé j'y crois pas)...
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou
Posté par: Pics (Vincent.D) le 29 avril 2008 à 17:29:22
Question de candide (me suis pas battu depuis des siècles) : même si tu vas jusqu'à la casse ? (sinon si c'est de la clef de soumission effectivement chez un tox ou assimilé j'y crois pas)...

En premier,c'est pas candide comme question.. ;)

Bein le problème c'est que même si tu casses un poignet,il va continuer avec le coude... le ressenti de la douleur est biaisé.

Et pendant que tu immobilises un de ses bras... l'autre est libre. Qui sait ce qu'il va sortir??

Même si ta clef est passée et que un des agresseurs est immobilisé,tu l'es aussi par la même occasion...quid des 2 autres??

Je préfère l'option coups suivit de prise de distance...

Voili,voilou,mon avis à 2 sous.
@++
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 29 avril 2008 à 17:38:39
Ca marche très bien chez manifestement quelqu'un qui a ton niveau et de préférence sur des clients pas forcément si méchants que ça puisque le deuxième vomit et le troisième est terrorisé. :blink:

Deux paramètres pas si faciles à réunir et assez éloigné de la réalité d'un affrontement pour sauver sa peau même si tu l'as toi réellement vécu.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: jeremy le 29 avril 2008 à 17:39:36
Eric Lem,

Tu vas être dèçu les clefs c'est pour les gars sympa.

Don't feed it, don't feed it...

(m'enfin m'a bien détendu moi ce message)

 ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Crocuta crocuta le 29 avril 2008 à 17:53:03
 à Pics (et aux autres) :
Tu ne pense pas qu'une clé de casse peut prendre très peu de temps, pas tellement plus longue à mettre en œuvre qu'un coup " normal" ?
Je dis bien "peut", en ayant beaucoup travaillé avant, en ayant la chance de recevoir un coup qui permette de la mettre en œuvre de manière optimale, et tout ces choses qui réduisent le champ d'utilisation de la clé sans pour autant le réduire à zéro...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Pics (Vincent.D) le 29 avril 2008 à 18:10:51
Bein je pense que tout est possible... Mais ça me parait très dangereux..
Et de toute façon,on peut en parler encore longtemps,on se bat comme on s'entraîne!! Donc si on s'entraîne à faire des clefs,on essaie de placer des clefs. Tu n'auras pas vraiment le temps de réfléchir devant la situation...
Toutes les techniques sont bonne si on les maîtrise et ...qu'elles marchent!!!
Mais 3 ambulanciers sur un tox et être"limite"car bein les coups on peut pas... j'ai connu(et pourtant,il était pas bien gros..)
voili,voilou,
@++
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Kilbith le 29 avril 2008 à 18:47:35
à Pics (et aux autres) :
Tu ne pense pas qu'une clé de casse peut prendre très peu de temps, pas tellement plus longue à mettre en œuvre qu'un coup " normal" ?

Si c'est une clef "à la volée" cela peut s'assimiler à une attaque frappé sur un membre. Pas évident à faire sur le plan moteur dans la vraie vie!

Ce que je veux dire, c'est que si lors d'une agression tu ressens que tu domines assez pour le faire, pourquoi ne pas conserver une marge de sécurité supplémentaire en appliquant une technique plus simple et plus "conclusive" ?

Dans le scénario décrit "1 contre plusieurs" tu as un tel désavantage initial, qu'il me semble qu'il ne faut pas faire dans la "fioriture". Frapper en premier, frapper dur, mordre ce qui passe, arracher ce qui dépasse...et se dire qu'au delà du premier BG HS, c'est du bonus. Seul l'aristie peut t'amener à t'en sortir


Pour autant, les clefs peuvent avoir leur utilité, AMHA, dans le cas d'une altercation . Dans ce cas il est évident que l'ont doit rechercher la proportionnalité dans la défense. Si (seulement si) ton niveau technique le permet,  il est avisé de chercher à t'en sortir en infligeant le minimum de dégât au fâcheux. Toutefois, il est encore moins risqué de se sauver...et encore moins risqué d'éviter l'altercation.

Mais dans le cas d'une agression.... :-\
Titre: Re : Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2,
Posté par: Kilbith le 29 avril 2008 à 20:48:59

Bein le problème c'est que même si tu casses un poignet,il va continuer avec le coude... le ressenti de la douleur est biaisé.


Tafdak Pics,

Tu sais bien qu'un sanglier cours aussi vite sur 3 pattes que sur 4. Et qu'il faut occasionner des ravages terribles et définitifs pour l'arrêter. Pourquoi un organisme humain, sous stress, réagirait-il différemment ?

Si en plus il est sous l'empire d'une drogue ou "amok" :-\
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Berhthramm le 29 avril 2008 à 22:06:56
quand je parlais de casser je parler de casser un trucs stratégique, un poignet n'est pas suffisant, ce n'est pas invalidant et pas trés douloureux, je pensais plus à un coude, ça casse bien (en hyperextension la fossette oléranienne explse assez facilement (en traumato)) et ça fait mal (d'aprés le chir qui nous faisait les cours de trauma quand ça gueule beaucoup dans le box des urgences c'est assez souvent un coude ou un genou...).
je pensais aussi à casser parceque je vois ça comme assez incapacitant dansune attaque de groupe (c'est une menace de moins non ?) et potentiellement assez impressinnant (pour avoir assisté à quelques jolis accidents de sports (dont les miens) le CRAC est parfois assez impressionnant...
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Pics (Vincent.D) le 29 avril 2008 à 22:42:08
quand je parlais de casser je parler de casser un trucs stratégique, un poignet n'est pas suffisant, ce n'est pas invalidant et pas trés douloureux, je pensais plus à un coude, ça casse bien (en hyperextension la fossette oléranienne explse assez facilement (en traumato)) et ça fait mal (d'aprés le chir qui nous faisait les cours de trauma quand ça gueule beaucoup dans le box des urgences c'est assez souvent un coude ou un genou...).
je pensais aussi à casser parceque je vois ça comme assez incapacitant dansune attaque de groupe (c'est une menace de moins non ?) et potentiellement assez impressinnant (pour avoir assisté à quelques jolis accidents de sports (dont les miens) le CRAC est parfois assez impressionnant...

V.R.M...

Vision,Respiration,Mobilité.
La mobilité vient seulement en 3em position pour te permettre de partir du lieu de l'agression sans être poursuivit...
(Et c'est pas moi qui l'ai inventé cet ordre... c'est un grand monsieur avec des cheveux gris que j'irais pas embêter... Loll)

Hé pourtant quand je l'ai rencontré,il était pas en rage du tout,ni sous exta.... Hé bien même comme ça je n'aurais pas essayé de lui placer une clef...  ;D

je suis persuadé de l'utilité des clefs quand on se trouve en surnombre pour immobiliser un individu(sans faire trop de dégat)
Pas du tout quand l'infériorité numérique est de mon coté...

Mais ce n'est que mon avis hein.... il vaut ce qu'il vaut!

@+

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Berhthramm le 29 avril 2008 à 22:50:25
la nature de candide est de poser des quesions et d'argumenter sur ce qui l'a amener à les poser, tu as le mérite d'avoir des réponses claires...
merci.

et effectivement pour avoir pris un doigt dans l'oeil accidentel en chautant avec un de mes fils (à l'époque agé de 1 an) avec coupure cornéenne et tout le toutim..; impossible de se déplacer aprés un truc pareil (douleur, vertige, impossibilité à fermer l'oeil (trop mal), impossibilité à accomoder, impossibilité à coordonner la vision de ses deux yeux (chiant ça) et la seul solution que j'ai eu pour aller aux urgences c'est de me coller un mouchoir sur l'oeil ave un bandeau...

:)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: k9 le 29 avril 2008 à 23:16:40
Bonsoir,

En krav, notre prof nous a fait un test à tour de role: 15 attaquants contre un. :-[

Résultat: le stress et l'adrénaline à fond...et lessivé au bout. :-\

Dans la rue, c'est impossible à réaliser. :'(

Sinon au niveau de l'expérience, c'est génial  :up:
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: cubitus le 29 avril 2008 à 23:21:02
La seule réponse que j'ai pu trouver d'intéressante ( je passe donc sur les clés...  :lol: d'autres ont très bien répondu ) :

travailler à l'entrainement sur des encerclements. Nous on fait ça en "panic attack" : un gars au milieu, les yeux fermés. Les autres autour, en cercle, se déplacent. Le "meneur de jeu" désigne les futurs agresseurs en les touchant. Au signal sonore, 2,3,4 ou plus agresseurs se jettent sur la victime. Ca travaille sur le 360°, sur le placement, sur l'utilisation des autres en bouclier, etc... Ca permet de tester tout ce qu'on lit ici ou là... en plus ou moins vrai.

A faire avec des personnes qui savent (un peu) se contrôler, car le niveau d'adrénaline de la victime peut faire un bond.

Juste pour les clés ( je peux pas m'empêcher ) : en aîkido, art utilisant beaucoup les clés, en cas d'attaque par plusieurs adversaires, on ne les utilise plus. On projette, on pousse, on dégage, on frappe, on fait de la place. Et ce n'est pas un art martial spécialement "dur". Alors...
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Eric Lem le 30 avril 2008 à 02:54:24
Eric Lem,

Tu vas être dèçu les clefs c'est pour les gars sympa.


C'est pour ça que ça marche jamais quand je les fait???

'Viens de comprendre un truc tiens...  ;D
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Rammstein le 30 avril 2008 à 12:53:31
Tu es peut-être aussi tombé sur les 10 ou 20% de types hyperlaxes (j'en suis) sur lesquels les clefs n'ont aucun effet si elles ne sont pas poussées jusqu'à la casse ?  ;D

Rammstein
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: jeremy le 30 avril 2008 à 13:57:38
Salut,

Pour parler sérieux deux minutes le "sympa" faisait référence à ça:
Si on est plutot sympa (en maitrisant bien entendu certaines bases)
Qui sur le coup j'avoue m'a fait dresser les cheuveux sur la tête. Parceque:
1. La notion de sympathie est totalement étrangère à la self. Il n'y a pas de sympa et de pas sympa. Rien que ça c'est déjà un énorme malentendu.
2. Les clefs c'est top, mais ça demande pour être efficace une grosse maîtrise, et pas des bases. Les bases, c'est ce qu'on obtient en 1 ou 2 ans d'Aïkido pour prendre cet art martial porté sur les clefs (et pas ce qu'un pot m'a montré une fois dans une soirée), la maîtrise c'est après 10 ans... Faut dire la vérité.
3. Les clefs face à plusieurs c'est du suicide si c'est pas fait pour neutraliser (luxation, casse). Dans ce cas là ça vaut parfois le coup de les engager. Je ne parle pas de ma propre expérience, mais de plusieurs qui m'ont été racontées par différentes personnes (des aïkidoka en général). Dans les récits qu'on m'en a fait, l'os était dehors et là ça marche. Mais il faut être près dans sa tête à faire ça. Ca c'est un énorme travail de Mindset. Faut y réfléchir avant c'est tout. mais faut vraiment le faire. A noté qu'on m'a aussi raporté qu'un tox avec plusieurs fractures lanceait encore son membres fou sur les policiers.
3. Plein le cul de "les frappes c'est pour les bourrins, les clefs pour les gentlemen", c'est un deuxième énorme malentendu. Ca va à l'encontre du but du forum. Prolonger la vie. Ca encombre l'esprit et met sur une mauvaise voie.

Enfin le conseil "à essayer" va complètement à l'encontre de ce qu'il faut vraiment faire pour y arriver:
Travailler énormément en salle... des années.
forger son mental pour "souhaiter voir l'os".
Très probablement combiner avec des frappes pour pouvoir passer sa clef.

Quand à le deuxième "vomit" et le troisième "reste sans voix" ça véhicule le mythe que c'est à ça que mène la self. Le gars triomphant, terassant ses adversaires par sa seule présence mystique et un petit mouvement de poignet qu'il a daigné exécuté. les autres blèmes, malades de voir à quel point le gars leur était supérieur en technique. Là c'est l'égo qui triomphe le plus. Et ça c'est pile ce qui est généralement chez le jeune homme (les femmes semblent plus malines que nous sur ce point) à la fois le plus difficile à virer et le plus dangeureux (comportement à risque).

Bon, là je donne l'impression de m'acharner sur le post de "Gro", mais ça n'a rien à voir avec son histoire. Dont je ne conteste pas la véracité, mais qui est très peu représentative. et dans un fil qui s'appelle "que faire en cas d'agression par un groupe de personne" j'estime qu'il faut faire la contre balance. Patrick l'a fait de façon plus subtile. C'est un modo, sage et tout, pas moi. je n'aurais pas posté si j'avais estimé que c'était suffisament clair sans ce post.

Gro, je n'ai rien contre toi et au final le principal reste que je suis heureux qu'ayant été agressé par plusieurs personne tu es pu t'en sortir sans dégat et qu'en plus tu es eu la gentillesse de partager ton expérience avec nous.

Bien à vous,

 ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: sly57 le 05 mai 2008 à 01:25:12
Le principal dans ce genre d'agression est de ne pas montrer sa peur...une attaque en groupe c'est comme une attaque de chiens, si tu flippe, t'es mal :o

Avant de sauter sur tout ce qui bouge le mieux, a mon avis, est d'essayer le discuter, calmer les esprits sur un ton calme en evitant de bagayer, de trembler et de faire dans son froc.

si on a affaire a des foux furieux, c'est peine perdu. vaut mieux tailler la route.

Mais la ou ca se gate, c'est quand on est accompagné (femme, enfant)...
La confrontation est inevitable car interdiction de laisser quelq'un derriere soit (survie ou pas, je prefere claquer qu'abandonner ma famille).
Alors je rejoint les "idées" precedentes qui consistent a broyer le plus baleze.

A moins de trainer 15 ans de krav derriere soit, le combat sera hard. le plus efficace est de lui faire mal (tres mal) des le premier coup en privilegiant les points sensibles (base du nez, gorge, bijoux de famille...)
et se diriger ensuite vers les autres.
s'ils reculent, c'est bon signe et on retourne achever le "baleze". s'ils attaquent, ca risque de partir en vrille et c'est le deluge de coups. y a plus qu'a prier pour rester le dernier debout.

Quand on est seul et qu'on se fait laminer, le mieux est de rester au sol ,se proteger la tete et attendre que les agresseurs se lassent (beaucoups prefereront s'en tirer avec 2 cotes petées plutot qu'un coup de couteau en voulant rester debout).
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Crocuta crocuta le 05 mai 2008 à 01:52:51
Si un BG est décidé à te suriner, il le fera, que tu te roule en boule au sol ou que tu reste debout sous les coups, non ?
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: sly57 le 05 mai 2008 à 10:30:45
le gars "te" plante car il t'en veut vraiment ou parce-qu'il panique.
en general le "mobile" d'une agression en groupe est le vol ou une altercation (en soirée par ex)...
si on envenime pas la situation on s'en sort amoché mais vivant.
Quand je dit de se rouler en boule c'est quand y a plus rien a faire, que la situation est foutue et qu'on est vraiment dans le purin.

c'est vrai que t'as raison : si le gars veut vraiment te suriner, il le fera mais je pense que ca arrivera dans des circonstances plus precises comme des reglements de compte, des affaires de business...

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Jacques le 05 mai 2008 à 18:58:48
Si je devais affronter un groupe, je crois que ma principale règle _une fois le conflit ne pouvant plus être évité_ , serait de m'intéresser en priorité avec bcp d'altruisme sur celui que j'aurais eu le temps (?) d'identifier comme le plus dangereux : par exemple, le seul ayant une arme visible - pour les autres je ne peux que supposer ... celui-là, c'est pas du suppositoire -.


suite propos pimyboc : / à ce qui ressemble à des gonzesses :
témoignage d'un ami qui en interpelle de temps à autre : des furies, surtout certaines catégories. Ca griffe, ça crache, ça mord, ça hurle, ça crie au viol, ça porte plainte, ça chouine, et puis ça recommence en ordre aléatoire, et encore j'ai du louper des épisodes. Ah oui, je viens d'en retrouver un : ça s'auto-mutile pour mieux porter plainte.

Suite à différents faits divers impliquant des "nanas" adolescentes ou jeunes adultes, j'en viens à penser que le statut de nana est une nouvelle variante de camo qui a la propriété d'inhiber les réactions chez les moins sous-éduqués.

Au nombre de ces faits divers : torture en réunion avec séquestration, viol sur une des leurs, etc.

Du coup, je deviens pour l'égalité des sexes devant les baffes et contre le fait d'être une nana sur la carte d'identité constitue un blanc seing pour chier en toute impunité dans les bottes des autres avec délectation, répétitivité et malice.

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: tonio le 07 mai 2008 à 17:21:41
Un peu hors sujet mais voici le nouveau très controversé clip du groupe "Justice" qui met en scène une bande de jeunes urbains ultra violents. Comment réagir face à un tel groupe dans la vraie vie ?

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4 (http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4)
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ipphy le 07 mai 2008 à 18:04:20
Un peu hors sujet mais voici le nouveau très controversé clip du groupe "Justice" qui met en scène une bande de jeunes urbains ultra violents. Comment réagir face à un tel groupe dans la vraie vie ?

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4 (http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4)

Fallait pas leur acheter GTA4  :(

Comme je n'ai jamais pratiqué de SD, j'opterai pour la vigilance ("si y a un doute, y a pas de doute") et la fuite. Et puis bon y le facteur "pas de bol", quand t'es au mauvais moment au mauvais endroit, mais c'est quand même ultra rare. J'ai plus de chance d'avoir un accident de la route que d'avoir à faire à ce genre de violence...ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas essayer de s'y préparer au mieux, c'est juste qu'il faut pas que ça empêche de dormir  ;)
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 07 mai 2008 à 20:14:37
Un peu hors sujet mais voici le nouveau très controversé clip du groupe "Justice" qui met en scène une bande de jeunes urbains ultra violents. Comment réagir face à un tel groupe dans la vraie vie ?

http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4 (http://fr.youtube.com/watch?v=DYd7Tdefpe4)
Bein déjà, le moins qu'on puisse dire c'est que c'est très réaliste et que ce qui fait peur c'est que ce sont de tous jeunes garçons (14/15/16) et que dans leurs yeux on voit ce qu'on voit aussi dans les yeux des enfants soldats, c'est à dire aucune émotion.

Ce qu'on peut faire, bein éviter les endroits où sévissent ces vermines et avoir des yeux partout, avec une pensée pour ceux qui ne peuvent pas faire autrement que de vivre dans ces cités.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: crotale le 07 mai 2008 à 21:45:34
Ce clip reflète une réalité un peu trop banalisée dans certaines agglomérations.
Une belle incitation à la violence, à la haine, un exemple illustratif d'instinct grégaire :down:

Face à ce type de menace, il faut être bien réveillé, et solide dans le choix de ses décisions offensives, défensives, ainsi que dans l'appréciation de la situation (risques collatéraux, discernement & possibilités de fuite).

Pour en avoir vécu quelques unes, de ces situations pourries, je dirai que çà va extrêmement vite, et que seul un entrainement adapté et un potentiel réactif bien ancré et "dressé" dans sa mémoire reptilienne (instinct/inné) peut permettre de réagir vite et fort en limitant les dégats, mais sans aucune garantie de s'en sortir indemne....donc c'est à chacun de voir s'il est nécessaire de devoir engager sa vie ou préférable de fuir :'(

Un travail préventif d'observation en amont devrait permetre e déceler ce genre de risque, de les voir venir et d'anticiper un minimum....dans le meilleur des mondes ::)

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Eric Lem le 07 mai 2008 à 23:33:34
Le moins qu'on puisse dire, c'est que le morceau porte bien son nom...

'Tain, j'ai une de ces rages maintenant...  >:(
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Petrus le 07 mai 2008 à 23:40:06
C'est peut-être le genre de chose qu'il faut regarder juste avant un entrainement...?

Petrus.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: BULLYSSON le 08 mai 2008 à 10:09:52
ce clip c'est un genre de "orange mécanique" en beaucoup moins bien que l'original... pas très crédible avec ces petits de 13/14 ans. Vers chez moi tu les vois de temps en temps avec des bâtons mais ils savent à qui s'en prendre... ça reste des enfants et une bonne claque dans la bouche de l'un fait souvent réfléchir les autres sur l'intérêt de grandir vite et de manger de la soupe ::)
Enfin bref on ne va pas refaire le casting  :lol:

...

Quand une bande comme ça (ou plus vieux quand même) rentre dans un processus de "on sort du quartier pour aller tout n*quer sur Panam" ça parait illusoire de croire qu'on pourra y faire quelque chose... je me souviens des soirées de la fête de la musique il y a quelques années de ça et notamment d'une fois où nous (une dizaine de gars "opérationnels") avions croisé un groupe de lascards (une bonne vingtaine) en train de gu**ler et qui était en train de tout déchirer sur leur passage : jet de bouteilles de bière en verre partout, mains au c*l des filles (même accompagnée), coups de poings à un passant par ci insultes à un autre par là, cassages de cabines téléphoniques, etc...   donc au moment où on s'est croisé il y a eu un GROS échanges de regard mais comme chacun des deux parties a considéré que l'autre "détenait aussi l'arme atomique" ça en est resté là...

En revanche tu passes tout seul avec ta gonzesse t'es dans la m*rdasse !
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: BigLarry le 08 mai 2008 à 10:53:31
si je puis me permettre une réponse sur le sujet principal du topic:

contre 2 ou 3 voir 4 personnes il y a toujours moyens de s'en sortir (expérience vécue)
personnellement, voilà ce que j'ai appris et appliqué malheureusement trop souvent pour ma part,

lors d'une altercation avec 2 à 3 personnes, il y a moyen suivant l'état des personnes face à vous, de calmer le jeux,
. on peu essayer de discuter et de faire descendre la pression, le tout s'en montrer sa peur car quoi qu'on dise on a peur

. on peut se mettre à courir, et ce qui est une altercation, peut finir en agression

. on peut se défendre en attaquant (je reviendrai sur ce point par la suite ci-dessous)

lors d'une agression par le même nombre de personnes

faut se dire, au vu du nombre ils se sentent les plus forts et ne vont pas s'arrêter par la discussion, et que leur but est de vous agresser pour vous voler, vous faire juste du mal, vous faire peur, etc...

. tenter la fuite

. si les gestes se font plus violent et suivant son état et aptitude (j'ai vu des ceinture noire d'art martiaux perdre leur moyen lors d'une agression) répliquer sur le premier qui tape

. Comme cité précédemment, repérer le meneur et tenter de lui mettre dessus, sois en occultant les autres et la c'est le risque, soit en s'en servant comme bouclier et en même temps le faire morfler

. comme cité précédemment, repéré le plus faible, celui qui n'est pas trop à l'aise de la situation (très très rare tout de même, comme ils sont en meute ils ne se sentent pas du tout en danger) et tenté de lui faire mal,

sinon, lorsque l'altercation n'est pas encore passée au stade de l'agression physique, c'est essayé d'avoir les personnes face à soit, parler et maintenir une distance de sécurité avec un en particulier souvent celui qui parle le plus fort,
et se rapproché sans trop le montrer d'un des autres, en fait ce que j'ai appris c'est que lorsque l'on attire l'attention sur un  des gars souvent les autres perde un peu d'attention pour leur propre "défense"
et là c'est taper le celui qui s'y attends le moins, pour ma part c'est le nez, avec une forte pression cela déclenche une forte douleur, et les glandes lacrymales ce qui l'aveugle un laps de temps,

deux choix profiter de moment de surprise pour se barrer en courant, au mieux cela calme tout le monde, au pire, enchainer les autres !!

je ne dis pas que cela est facile, mais ce n'est pas impossible, j'ai mis cela en pratique assez souvent sur Paris

après il y a aussi, la technique, je vais avouer que je préfère immobiliser un agresseur par une casse que par une clé, j'ai toujours sur moi une lame, ou à défaut un bout de bois de 10cm en chène par exemple (tourillon) et avec cela on peut faire pas mal de choses

je pense qu'aujourd'hui il faut malheureusement (ou heureusement) faire abstraction de la douleur porter à autrui, eux sont près à faire du mal sans réfléchir, perso je réfléchis, et je fais mal sans aucune arrière pensée de remord

voilà pour ma part

sinon pour les minots du clip, c'est de plus (peut être pas autant mais la frontière est mince désormais) en plus le cas dans les cités ou autre miantenant, ils sont de plus en plus jeunes et gangréné par les plus âgés
et ce n'est pas du qu'aux jeux vidéos, cela serait trop facile d'imputer cela qu'à cela, mais plus un phénomène de mode de la violence qui devient pour certains une normalité... 
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Mani le 29 décembre 2010 à 17:22:28
Bonsoir, pour ma part je prefere l'approche du krav maga, je m'explique l'adversaire doit etre au sol et dans l'impossibilité de combattre au plus vite. Certes les clefs ne servent pas a grand chose contre plusieurs adversaires a moins qu'elles ne soient portée durement ( casse ou luxation ) ce qui a tendance a reduire le nombre d'adversaires. Dans ce cas viser en premier les genoux et les coudes, les genoux de face avec le pied ou de coté avec le tibia vous arriver au meme resultat qu'avec une clef mais en plus rapide ( garantit le mec qui a un genoux demit se releve pas ) pour le coude cela implique d'attraper le bras de son adversaire et de taper dans le coude pas besoin d'y aller tres fort et c'est tres tres douloureux adrenaline ou pas.
Apres tout depend de notre but, se laisser le temps de se casser ou donner une bonne leçon...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: run974 le 01 février 2011 à 04:39:43
http://www.logiccool.com/blog/591281-lone-nepali-soldier-defends-potential-rape-victim-against-40-men/

http://www.badassoftheweek.com/shrestha.html

"Whoa...Every once in a while someone in the world comes along and reminds us what a true hero really looks like. A 35 year-old Gurkha soldier named Bishnu ..."


Le gars armé de son kukri aurait empeché le viol d'une femme dans un train tenant tête à 40 BG armés  ::)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Gwangi le 01 février 2011 à 09:57:22
Je suis pas mal d'accord avec certains principes énoncés ci-dessus, en particulier que rien n'est certain et que "toujours" et "jamais", ça marche pas à tous les coups. Je me suis retrouvé à plusieurs reprises dans ce genre de situation (les squats, c'est pas toujours bien fréquenté...), et voilà ce que j'en ai retiré :
1- ne jamais s'écraser (ni du coup essayer de "calmer le jeu") : c'est pris comme un signe de faiblesse. S'ils sont en groupe, ils se sentent déjà en supériorité, pas la peine d'en rajouter. Ils n'attendent que ça : une victime passive...
2- du coup, mieux vaut être bien conscient qu'on va prendre une raclée. Le but est d'en limiter la gravité (personnellement je ne cherche pas la fuite, parce que si je suis bon en endurance, en pointe de vitesse c'est pas gagné...).
3- cogner le premier, et vite, et fort. C'est vrai que c'est mieux si on chope le chef, ou du moins la "grande gueule" (c'est pas toujours le chef, mais ça reste celui qui excite les autres). Et là, lui faire le mal possible, de préférence en l'incapacitant. La technique du bouclier préconisée par certains est peut-être bonne... à condition de bien savoir le faire. Moi, j'en ai une autre : m'accrocher à ma cible pour continuer à lui faire le plus mal possible pendant que je prends des coups. Le réflexe des autres sera du coup de dégager leur pote et de se casser avec (non sans m'avoir donné quelques bonnes lattes en travers de la gueule, quand même...). Mon "petit plus" là-dessus : la morsure, c'est vachement bien. Peut-être un peu barbare, mais efficace : bonne puissance de mâchoire, difficulté à faire lâcher prise (même les coups, ça fait serrer les dents...), ça fait vite saigner et ça laisse les mains libres pour cogner ailleurs ou pour se protéger la tête. Et puis ça impressionne : saignement donc, mais aussi on gueule pas puisqu'on a la bouche pleine (combattre en silence ça déstabilise pas mal) et s'il en reste un bout dans la bouche, ça refroidit.

Mais comme le disent bien d'autres, ça n'empêche pas forcément de prendre une sacrée raclée. Le seul intérêt : si ce sont des gens appelés à être revus, ils y réfléchiront à deux fois la prochaine fois.

Bon, c'est vrai que j'ai aucune flottante intacte (et même trois thoraciques pétées), que mon nez a le cartilage effondré, idem pour une de mes pommettes... ;#
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Gwangi le 01 février 2011 à 19:28:04
J'avoue que dans des circonstances pareilles, je pense plutôt à très court terme. Dur de penser à long terme quand on sait qu'il y a des chances de finir aux urgences... ;)
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: managarm le 01 février 2011 à 19:46:59
Mon "petit plus" là-dessus : la morsure, c'est vachement bien.  et s'il en reste un bout dans la bouche, ça refroidit.
sauf quand ça rend dingue le ou les agresseurs, et là, ils te massacrent pour de bon...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Leif le 01 février 2011 à 23:37:56
Citer
sauf quand ça rend dingue le ou les agresseurs, et là, ils te massacrent pour de bon...

c'est du vecu?

tu as eu beaucoup d'itt?

a partir de quels moments ils se sont énervés, pendant que tu mordais ou après qu'ils aient realisés que tu avais mordu?

comment ont ils frappé apres?

desolé c'est beaucoup de questions :-[
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: crotale le 02 février 2011 à 00:04:42
Un gros bémol sur la morsure "défensive" face à une agression...

Quelques instructeurs prodiguent ce type de conseil dans leurs classes, sûrement nostalgiques d'altercations de cours de récréation ou ils furent transits par le mordant de leurs camarades de jeux...
J'emprunte ce ton volontairement provocateur car trop de gens s'imaginent encore que le fait de mordre un adversaire peut efficacement le dissuader et le mettre en détresse.

Tout d'abord, mordre ne doit se faire qu'en ultime recours et sur une zone qui s'avérera immédiatement efficace (je vous laisse le soin de les visualiser... ;#) ou tout du moins incapacitante instantanément, ce qui devient difficile à réaliser dans le feu de l'action.
Mais le risque est de décupler la fureur de l'adversaire, surtout s'il est familiarisé à la violence, emprunt de substances psychotropes, etc...Je sais que des gens mordus vont devenir beaucoup plus violents et vicieux que s'ils ne l'étaient pas, instinctivement.


Quand un chien mord un mouton, il l'effraie et l'incite à devenir obéissant, à se soumettre...
Quand un chien mord un tigre, même pour assurer sa défendre, il se fait massacrer ;#

De plus au regard du risque sanitaire (transmission de virus, contagion) qu'une morsure peut potentiellement représenter (mordre un agresseur peut s'avérer d'une dangerosité extrême, être mordu par un agresseur idem...), le peu de cas avérés où une morsure a permis à des victimes de se soustraire à la violence d'autrui sont rares.

Donc avant de tenter de prélever un morceau d'ADN, assurez vous de l'origine "Bio"de votre agresseur ;)
Et puis très franchement, renforcez vous aussi la bouche car si vous imaginez avoir une telle puissance dissuasive dans la machoire, vous risquez dans le meilleur des cas de perdre toutes vos dents en même temps que vos dernières illusions ;#

La punition risque d'être sévère surtout si votre adversaire ne joue pas avec les mêmes armes, naturelles ou non...




Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Bomby le 02 février 2011 à 00:42:38
http://www.logiccool.com/blog/591281-lone-nepali-soldier-defends-potential-rape-victim-against-40-men/

http://www.badassoftheweek.com/shrestha.html

"Whoa...Every once in a while someone in the world comes along and reminds us what a true hero really looks like. A 35 year-old Gurkha soldier named Bishnu ..."


Le gars armé de son kukri aurait empeché le viol d'une femme dans un train tenant tête à 40 BG armés  ::)


Du fait de la solide dentition de Gwangi, on en oublierait presque notre nouvel ami Bishnu Shretsa...

Merci pour les liens, Run974...

Même si les journalistes en font des tonnes sur le sujet, ça fait toujours plaisir à lire...

Ça fait d'autant plus plaisir à lire que celui qui est apparemment le nouveau héros du Bengale nous donne ici un bon exemple de "switch on/off" applicable généralement et en particulier dans les transports en commun ou lieux publics, même face à des agresseurs en nombre... Quand il ne s'agit que de biens matériels, pas la peine de prendre des risques... Mais pas question de se laisser désarmer (ou amoindrir, peut-être, par analogie)... Et si l'on en vient à une menace physique sérieuse contre quelqu'un et qu'aucun autre secours n'est à attendre, alors il faut (probablement?) y aller, et tant qu'à faire y aller vraiment...

On notera quand même que l'intéressé semblait particulièrement aguerri, au sens fort du terme...

Ce qui ne diminue en rien ses mérites, mais rend sans doute son exemple difficilement transposable, même en divisant par 10 ou plus le nombre des agresseurs...

Au passage, cette histoire illustre d'ailleurs également de façon caricaturale mais positive le fait, souligné notamment par Michel Goya dans l'excellente étude "Sous le feu" (http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/cahiers_drex/cahier_reflexion/sous_le_feu.pdf)  que les batailles sont généralement gagnées par une poignée d'acteurs qui emportent la décision face à une majorité de figurants.

Cordialement,

Bomby
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: run974 le 02 février 2011 à 03:55:31
Citer
on en oublierait presque notre nouvel ami Bishnu Shretsa...

Il méritait presque un fil à lui tout seul effectivement.. sacré combattants ces Gurkhas !!!


"Maybe it's not that wrong to bring a knife to a gun fight", especially when it's close range fighting ... ! :closedeyes:

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ** Serge ** le 02 février 2011 à 11:07:18
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,314.msg375088.html#msg375088
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Lemuel le 02 février 2011 à 11:31:30
"Cartonner le meneur et s'en servir de bouclier."

les batailles sont généralement gagnées par une poignée d'acteurs qui emportent la décision face à une majorité de figurants.

Il y a une espèce de loi qui stipule que plus les agresseurs sont nombreux plus les individus qui composent le groupe deviennent des lavettes ?

En faisant des assauts à un contre plusieurs en cours d'arts martiaux, j'ai bien remarqué que les partenaires d'entrainements devenaient un peu plus mollassons, mais j'ai toujours mis ça sur le compte de l'effet "+ d'adversaire simultanés = plus de déshinibition de la part du solitaire = les ramponneaux sont plus appuyés que d'habitude" et vice versa, d'ailleurs. Equation qui ne me semble guère tenir dans la vraie vie
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Gwangi le 02 février 2011 à 14:17:10
Effectivement jamais eu une carie de ma vie ! ;) Mais mes deux incisives supérieures du milieu sont cimentées... ;#

Cela dit, j'ai jamais dit que ça marchait à tous les coups. Ni que je le faisais à chaque fois. Juste quand l'opportunité se présente (déjà faut être au corps à corps, ce que j'évite en général : ce n'est pas mon point fort !). Et à la question : est-ce que ça déchaîne davantage l'adversaire ? De mon expérience j'en ai pas eu l'impression, mais j'ai peut-être eu du bol là-dessus. Et pour la comparaison animale, il n'y a pas de tigre ou de chien dans l'histoire : juste des hommes, des individus d'un même groupe animal... Et là, la domination implique que tous les coups soient permis...

Par contre, j'adhère totalement aux arguments "bio" et j'ajouterais alimentation saine. Là, faut croire que j'ai eu un bol monstre, et j'y repenserais à deux fois la prochaine. Du coup, je finis par déconseiller fortement cette technique à tous : que mes conneries n'engagent que moi ! ::)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: loyd le 02 février 2011 à 14:41:49
Salut a tout le monde.

Moi ce que j'en pense,c'est qu'a mon avis y'a pas 10000 question a se poser faut lacher les cheveaux.Perso ca m'est arriver une fois a un contre 4(pas une agression plus un petit reglement de compte de la part des messieurs).Ils sont venu me chopper dans le square quand j'était tout seul.Ils m'ont insulté et tout le bordel arrivée a 50 metre de moi(je sais j'aurais pu fuire mais a ce moment la je n'avais pas la meme mentalité),donc bon ils arrivent il y en a 1 qui commence a bien me choffer mais il reste a 1 ou 2 metre de moi ils a pas envie de prendre une droite pour les autres si vous voyez ce que je veux dire(j'avais un petit avantage par rapport aux 4,c'était que j'était plus grand et plus carré que les 4),bon ca a duré une minute a gueulé comme des fou et y'en a un qui a fait un pas de trop je lui ai pas laisser le temps de m'en mettre une,je lui en ai collé une grosse dans l'oreille(il est tombé),mais dans la demi seconde les 3 autres m'avait sautés dessus j'ai eu le temps d'en mettre une deuxieme puis une troisieme aux gars qui m'avait insulté au départ et puis je suis tombé et dérrière j'ai pris chère,tres chère.Bon ca a pas marché ce coup ci mais je pense que si ca devait recommencer je referais la meme ,tout lacher et essayer de leur faire le plus mal possible.Mais bon apres contre une bande bien soudé a mon avis le seul moyen de s'en sortir sans dégat c'est la fuite.

Pour ce qui est des morsures,je me souviensde 3 gars qui avait voulut racketter un petit gars qui payais pas de mine,ba le gars il m'a vachement surpris pasqu'il a mordu le pif a un des agresseurs quand l'autre a voulut faire un "tete contre tete"  le mec a completement pété son cable une fois qu'il a arrété de mordre un des agresseurs il a retiré son t-shirt en hurlant qu'il alalit les crevé,ba n'empeche que les 3 kéké se sont barrés.Je suis résté sur le cul ce jour la.


Sinon j'entendait parler de taper sur le meneur,je sais que quand je trainais en bande le mec a surtout pas toucher  c'était notre "leader".

Juste mon humble avis sur la question
Titre: Re : Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Bomby le 03 février 2011 à 13:55:03
(...)
Il y a une espèce de loi qui stipule que plus les agresseurs sont nombreux plus les individus qui composent le groupe deviennent des lavettes ?
(...)

Bonjour Lemuel,

je ne pense pas plus que toi qu'une telle loi existe... La lâcheté des agresseurs augmente sans doute souvent à proportion de leur nombre, mais c'est déjà une autre histoire et ceci ne les rend pas forcément moins dangereux pour autant...

Mon propos n'était en tout cas pas celui-là. Mon intention était surtout de profiter du récit de l'anecdote du courageux Gurkha mettant en fuite à lui seul 40 agresseurs dans un train indien pour souligner, au-delà du fait du nombre respectif des agresseurs et du ou des agressés, la radicale différence d'efficacité d'un individu à l'autre.

Et, même si ça peut paraître hors sujet, j'en ai profité pour signaler la très intéressante étude faite pour le RETEX de l'Armée de Terre par le Colonel Michel Goya sur le comportement des hommes au combat: "Sous le feu" (http://www.cdef.terre.defense.gouv.fr/publications/cahiers_drex/cahier_reflexion/sous_le_feu.pdf).

C'est donc en référence à cette étude que j'écrivais " que les batailles sont généralement gagnées par une poignée d'acteurs qui emportent la décision face à une majorité de figurants.".

Goya met en effet en évidence le fait que, dans une situation de stress intense au combat, certains individus, (les "acteurs", une très faible minorité) arrivent à réagir à peu près lucidement quand certains sont complètement gelés, et quand la majorité des individus sont réduits à un rôle de suiveurs plus ou moins passifs (les "figurants"). Si en plus ils sont déjà aguerris (et a fortiori s'ils sont plusieurs et sont entraînés à réagir ensemble), l'écart est encore plus important.

Or, selon son analyse (qui me semble personnellement très juste), la décision dans le combat est généralement emportée par la supériorité des "acteurs" d'un camp sur ceux de l'autre camp, la masse des figurants ne jouant le plus souvent qu'un rôle mineur.

C'est sûrement ici très mal résumé, mais cette étude mérite à mon sens vraiment d'être lue (ne pas s'arrêter aux intitulés des chapitres, plutôt peu engageants!). Elle souligne par exemple également au passage deux autres éléments qui parleront sans doute aux habitués de cette section du forum, même s'ils sont ici abordés sous un angle pour nous moins usuels : d'une part la difficulté profonde qu'il y a pour la plupart des gens à trucider son prochain (plus une arme est létale, moins elle est efficacement utilisée - aux mains des "figurants" en tout cas), d'autre part l'avantage net qu'il y a à "ouvrir le feu" le premier.

Juste pour le préciser à toutes fins utiles, M. Goya (dont un ami qui a servi avec lui me dit grand bien) a une forte expérience de terrain des sujets qu'il aborde et n'est pas "seulement", loin de là, un historien militaire et un théoricien du Retex.

Bon, la transposition à la protection personnelle reste évidemment limitée. Bien qu'il y ait des similarités réelles et fortes, les hypothèses de départ restent assez différentes.

Mais l'exemple de ce vaillant Gurkha m'a fait repenser à ce texte, et j'ai pensé que certains ici pourraient y trouver des éclairages intéressants, notamment, mais pas seulement, sur les réactions dans un groupe lors d'un combat...

Cordialement,

Bomby
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Lemuel le 05 février 2011 à 15:33:29
Hello Bomby,

J'avais cité ton message, sans avoir lu le lien, mais ça m'a sauté aux yeux surtout en fonction de ce que j'ai déjà lu plusieurs fois ici, à propos de commencer par se faire le meneur. JE voulais surtout irer ça au clair et le mettre en relief. Ca ne t'était donc pas vraiment adressé. Toutes mes excuses.
Merci néanmoins de ta longue explication. C'est intéressant. :)

je sais j'aurais pu fuire mais a ce moment la je n'avais pas la meme mentalité (…) mais je pense que si ca devait recommencer je referais la meme ,tout lacher et essayer de leur faire le plus mal possible.Mais bon apres contre une bande bien soudé a mon avis le seul moyen de s'en sortir sans dégat c'est la fuite.


La vérité, mon ami, c'est que tou n'a pas changé… :)
Et une soudure bien faîte, on la voit quand on a le nez dessus.

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 21 février 2011 à 14:39:42
Salut à tous,

ayant une certaine expérience de la situation de part ma profession, j'espère pouvoir humblement éclairer certains d'entre vous.

Tout d'abord dans ce genre de situation, quelles qu'en soient les raisons ou les circonstances, et là, chaque situation nécessite une action particulière que je développerais plus bas, la technique et la condition physique sont indispensable et à part avoir la chance qu'on vous vienne en aide ce qui a été mon cas puisque mes collègues sont rapidement intervenus, vous en sortirez rarement indemne.

C'est au cours d'une altercation avec plusieurs individus fortement alcoolisés qui a mal tourné, que je me suis rendu compte de la nécessité "vitale" d'une part, d'augmenter considérablement ma force musculaire, et d'autre part d'acquérir la technique dite "réflexive" indispensable pour se sortir au mieux de toute sorte d'agression, puisque à moins d'être "maître" dans sa discipline, ce qui n'est pas encore mon cas, on est jamais à l'abris d'un mauvais coup.

Je me suis donc remis de façon intensive à la muscu et pratique depuis quelques années du "SPK" "Self Pro Krav", mélange de Self défense et de techniques employées par les forces de l'ordre, ripostes, clés, mises au sol etc.

J'ai choisi cette discipline car c'est la plus adaptée à mon métier par rapport à notre législation comparée au Krav Maga par exemple, avec lequel dans certains cas, vous pourriez bien vous retrouver au banc des accusés en tant qu'agresseur...  :o
Pour information, le Fondateur qui nous entraine, le Capitaine Jacques Levinet, donne régulièrement des stages de "ROS" "Réal Opérational System" aux forces spéciales de différents pays à travers le monde.

Donc pour revenir aux différents posts sur les attitudes à avoir en fonction de la situation, les méthodes peuvent être différentes selon les disciplines exercées mais dans tous les cas, essayer de fuir, d'ameuter du monde, essayer de ne pas se laisser enfermer ou attirer dans un endroit désert tout en gardant une position défensive qui ne va pas éveiller les adversaires sur votre potentiel caché.
Il faut essayer de garder le plus possible son calme tout en évaluant la situation et les différentes possibilités de ripostes qui s'offrent à vous mais ça, ça s'apprend et ça se pratique régulièrement pour devenir des réflexes ;)

On ne fait pas monter les adversaires en pression mais au contraire, on se place en garde défensive (protection plexus et parties génitales), la tête rentrée dans les épaules pour protéger au mieux ses organes vitaux et on parle "en victime" pour faire croire aux agresseurs qu'ils ne risquent rien...

Puis le moment venu (riposte à une gifle ou un coup) et la cible bien choisie (meneur de préférence car le plus fort), la riposte se fait avec un déchainement de coups puissants en visant la gorge, plexus solaire et parties génitales, on est pas là pour faire un combat, mais pour neutraliser vite et fort  >:( mais ça aussi ça s'apprend  ;)

Face à plusieurs agresseurs, la clé hélicoïdale au poignet est très efficace pour se servir d'un des agresseurs pour se protéger des autres, j'ai testé, ça déstabilise très bien tout le monde :doubleup: mais ne sera faisable qu'après une percution (gorge en général) ce qui "choque" et facilite ensuite les clés, mises au sol etc le but je le rappel n'étant pas d'aligner tous les adversaires comme des trophées mais bien de se sortir indemne de la situation d'où la notion de "survie".

Dsl pour la longueur de mon post, j'espère vous avoir apporté un peu de mon expérience sur le sujet  :-[

@+

Speen
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 21 février 2011 à 17:07:21
Pour information, le Fondateur qui nous entraine, le Capitaine Jacques Levinet, donne régulièrement des stages de "ROS" "Réal Opérational System" aux forces spéciales de différents pays à travers le monde.
Salut, je serais curieux d'avoir les coordonnées vérifiables desdistes forces spéciales auxquelles le capitaine honnoraire en retraite Jacques Levinet donne stage.

Merci de tes informations.
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Moleson le 21 février 2011 à 17:33:53
Salut, je serais curieux d'avoir les coordonnées vérifiables desdistes forces spéciales auxquelles le capitaine honnoraire en retraite Jacques Levinet donne stage.

Merci de tes informations.
Psst... FS= forces secrètes

Moléson
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mrmagoo le 21 février 2011 à 17:45:13
Citer
la clé hélicoïdale au poignet
J'ai du mal à me représenter ce que ça peut être(c'est pas une vanne, hein? Je vois réellement pas ce que c'est).
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Leif le 21 février 2011 à 19:18:28
Citer
J'ai choisi cette discipline car c'est la plus adaptée à mon métier par rapport à notre législation comparée au Krav Maga par exemple

quel est ton metier si tu peux le dire ? :-[

pourquoi est ce si important de respecter la legislation.

Citer
On ne fait pas monter les adversaires en pression mais au contraire, on se place en garde défensive (protection plexus et parties génitales), la tête rentrée dans les épaules pour protéger au mieux ses organes vitaux et on parle "en victime" pour faire croire aux agresseurs qu'ils ne risquent rien...

comment prouves tu la légitime défense ici, si tu as des témoins tu risques quand même.

Citer
Puis le moment venu (riposte à une gifle ou un coup) et la cible bien choisie (meneur de préférence car le plus fort), la riposte se fait avec un déchainement de coups puissants en visant la gorge, plexus solaire et parties génitales, on est pas là pour faire un combat, mais pour neutraliser vite et fort  {$default_angry_smiley} mais ça aussi ça s'apprend 

(http://www.ffssdt.com/design/zone.jpg)

bon j'ai fait mon fainéant la, mais de memoire dans les differents corps comme la police, gendarmerie, secu privé ce shema revient tres souvent
hors
Citer
Puis le moment venu (riposte à une gifle ou un coup) et la cible bien choisie (meneur de préférence car le plus fort), la riposte se fait avec un déchainement de coups puissants en visant la gorge, plexus solaire et parties génitales, on est pas là pour faire un combat, mais pour neutraliser vite et fort  {$default_angry_smiley} mais ça aussi ça s'apprend
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 21 février 2011 à 19:40:17
Je répond rapidement avant de partir justement à l'entrainement  :D

Citer
Salut, je serais curieux d'avoir les coordonnées vérifiables desdistes forces spéciales auxquelles le capitaine honnoraire en retraite Jacques Levinet donne stage.

Merci de tes informations.

Je t'envoie le lien de son site officiel il y a pas mal de références, si tu ne trouve pas les articles en question j'essayerais de te les joindre.

http://www.academielevinet.com/france/

Citer
J'ai du mal à me représenter ce que ça peut être(c'est pas une vanne, hein? Je vois réellement pas ce que c'est).
Face à l'adversaire, tu saisis sa main droite avec ta main gauche et la fais pivoter dans le sens inverse des aiguilles d'une montre puis avec ta main droite tu frappes sa main tordue, s'il n'accompagne pas le mouvement au sol... Ca casse et je peux t'assurer que ça fait très très mal pour le subir régulièrement aux entrainements   :o

Citer
comment prouves tu la légitime défense ici, si tu as des témoins tu risques quand même.
A partir du moment ou tu ripostes proportionnellement à l'attaque, tu es en état de légitime défense, les témoins l'attesteraient.

Citer
quel est ton metier si tu peux le dire ?

pourquoi est ce si important de respecter la legislation.

Je dois absolument respecter la législation, je suis Agent de Sécurité  ;)

@+

Speen
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 21 février 2011 à 20:01:12
Je t'envoie le lien de son site officiel il y a pas mal de références, si tu ne trouve pas les articles en question j'essayerais de te les joindre.

http://www.academielevinet.com/france/
Bon, je ne te cacherai pas que je ne suis pas le président du fan club du sieur Levinet et la lecture de son site nous ferais passer Alain Delon loin derrière au rang du mégalo award.

Mais, ce n'est pas parce que j'ai une opinion basée sur des expérimentations directe ou indirectes (mais fiables) que celles-ci sont gravées dans le marbre et ne supportent pas le démentit.

Aussi, ce que je souhaiterais savoir c'est quelles unités typées FS font appel régulièrement à JL pour l'enseignement de techniques opérationnelles. Régulièrement ne veut pas dire une fois avec prise de photos.

En effet, de nombreux instructeurs au motif qu'ils ont donné stage une fois certains groupes se prévalent d'être instructeur de ces groupes.

Mais, au delà, mon scepticisme tu t'assois tout simplement dessus si pour toi dans le cadre de tes activités ça fonctionne.
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Cleric le 21 février 2011 à 20:22:19
"SPK" "Self Pro Krav", mélange de Self défense et de techniques employées par les forces de l'ordre, ripostes, clés, mises au sol etc.

Il y a 6 ou 7ans de cela j'ai eu l'occasion/le privilège (biffez la mention inutile) de brièvement de voir une démo et d'échanger des points-de-vues avec le principal intéressé des derniers posts.
J'en ai retenu les choses suivantes:

- Mr Levinet possède une maîtrise impressionnante de ses gestes techniques (dans un cadre de démo)
- Mais c'est trop beau pour être applicable autre part que sur un tatami avec un partenaire coopératif.
- Admettons que ce genre de technique "passe" quand même  ::)  Après avoir fait des nœuds dans mon adversaire pour l'immobiliser à l'aide de mes deux jambes et d'un bras, je dégaine mon pistolet, je prends une position de tir bien sexy et... so what??? Je reste emberlificoté dans mon/mes BG en attendant que le 6ème de cavalerie rapplique après avoir rompu l'encerclement de Fort Apache??

Quant aux titres ronflants: depuis que j'ai discuté avec mon agent de quartier d'un reportage diffusé à 23hr15 sur Arte traitant de la lutte Ouzbéko-Mongole, je suis devenu "special ECQC advisor of my local law enforcement detachment". Voilà, impressionnez moi maintenant  ;#

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 21 février 2011 à 23:12:28
Citer
Bon, je ne te cacherai pas que je ne suis pas le président du fan club du sieur Levinet et la lecture de son site nous ferais passer Alain Delon loin derrière au rang du mégalo award.
Loin de moi l'intention de Déifier Jacques Levinet ni de tenter de convertir qui que ce soit au SPK, qui soit dit en passant n'a vraiment pas la grosse tête, il entraine tous les niveaux avec beaucoup d'enthousiasme et de passion pour ce qu'il fait, et ça n'a rien à voir avec certains "Self loisir" qui sont pratiqués en dilettante.
Malgré toutes les protections que je porte, je rentre régulièrement couvert d'ecchymoses, nombreuses côtes fêlées et j'en oublie  ;#
Et quant il t'appelle pour lui servir de partenaire pour montrer le mouvement, je te promet que tu sert les dents car tu sais que tu vas souffrir   ;#
Maintenant par expérience, pour avoir pratiqué, judo, aïkido et boxe Thaï, et comparer en toute objectivité avec les différents sports de combat que pratiquent mes collègues, c'est celui qui est vraiment le plus adapté et efficace que j'ai pu pratiquer et qui concerne notre sujet à mon humble avis ;)

Pour ce qui est des formations qu'il donne aux forces spéciales, j'ai bien employé le mot "formation" qui doit certainement durer quelques jours et non pas qu'il est leur formateur attitré  ;)

Citer
Aussi, ce que je souhaiterais savoir c'est quelles unités typées FS font appel régulièrement à JL pour l'enseignement de techniques opérationnelles. Régulièrement ne veut pas dire une fois avec prise de photos.
Je ne voudrais pas "pourrir" le sujet avec une polémique sur un individu en particulier car je sais, qu'il n'a pas que des amis et je ne vais pas non plus remplir mon post de tous les articles de presse qu'il nous envoie à chacun de ses stages à l'étranger, ça prendrait plusieurs pages  :lol:
J'ai mis 2 articles d'argentine en pièce jointe mais je ne sais pas si ça va fonctionner, je suis novice en la matière  :-[

Citer
Il y a 6 ou 7ans de cela j'ai eu l'occasion/le privilège (biffez la mention inutile) de brièvement de voir une démo et d'échanger des points-de-vues avec le principal intéressé des derniers posts.
Je pense qu'on peut difficilement juger d'une discipline en voyant une démonstration voir même une exhibition (j'ose le terme) de quelques minutes.
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Rod le 22 février 2011 à 00:23:37
Malgré toutes les protections que je porte, je rentre régulièrement couvert d'ecchymoses, nombreuses côtes fêlées et j'en oublie
Sorry ok pour les ecchymoses à l'entraînement si il y a du contact mais des côtes fêlées "régulièrement"? :blink:
J'ai eu les côtes froissées une fois en plus de 10 ans de pratique et je m'en souviens toujours... Ce n'est pas le genre de blessure acceptable de manière récurrente à l'entraînement ou alors il y a un problème au niveau des consignes de sécurité...

Et quant il t'appelle pour lui servir de partenaire pour montrer le mouvement, je te promet que tu sert les dents car tu sais que tu vas souffrir   ;#
Et ce monsieur si généreux, est-ce qu'après il te laisse faire la même démo sur lui?
Parce que les profs de self qui défoncent les élèves lors des démos ça me parle moyen! :down:
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 22 février 2011 à 08:49:24
Citer
Sorry ok pour les ecchymoses à l'entraînement si il y a du contact mais des côtes fêlées "régulièrement"?
Ce sont les ecchymoses qui sont régulières, les bras et les jambes prennent le plus au court des désarmements.
Pour ce qui est des cotes flottantes, on apprend aussi avec l'expérience à mieux les protéger, la dernière remonte à quelques mois, mais on est jamais à l'abri d'un mauvais coup.

Pour ce qui est des consignes de sécurité, il est demandé de retenir ses coups bien évidemment sauf sur les membres et partie génitale ou au contraire, on travail surtout l'efficacité vu qu'on porte des protections (coquille), mais sur ces dernières, on a une retenue naturelle nous les mecs que n'ont pas les filles et là, t'es content de la porter  :lol:
Quand on démarre ce genre de discipline, on a du mal à retenir ses coups et c'est là que les blessures arrivent.
Mais à mon avis, ça reste moins douloureux que la boxe Thaï  ;)

Citer
Parce que les profs de self qui défoncent les élèves lors des démos ça me parle moyen!
Faire mal ne veut pas dire défoncer, mais il est indispensable de coller au plus près de la réalité pour comprendre l'efficacité et faire le bon geste.
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Kilbith le 22 février 2011 à 09:08:51
Quand on démarre ce genre de discipline, on a du mal à retenir ses coups et c'est là que les blessures arrivent.
Mais à mon avis, ça reste moins douloureux que la boxe Thaï  ;)
Faire mal ne veut pas dire défoncer, mais il est indispensable de coller au plus près de la réalité pour comprendre l'efficacité et faire le bon geste.

Je me permet d'intervenir :

J'ai eu (j'ai) de nombreuses fractures et lésions lors des entrainements "réalistes" (mains, pieds, mâchoires, cotes, articulations...). Au final c'est une mauvaise idée. Les traumatismes de jeunesse nous suivent et nous pourrissent quotidiennement la vie à partir de 30/35 ans.

Il faut distinguer la douleur des lésions:
Si on me pince l'intérieur de la cuisse c'est douloureux mais pas incapacitant, idem pour un kyusho par pression du doigt sur le nerf radial (pas le même en frappant avec le coude).
Si je prends un choc "raisonnable" dans le ventre (abdominaux) protégé par un large pao c'est douloureux (même si par accumulation ce n'est pas bon pour le rachis).
Si dans un contexte sérieux je suis KO lors d'un match de boxe (ce qui est l'exception amateur), il existe des règles de temps de reprise de l'entrainement et je suis suivi par des médecins qui surveillent ma santé...En revanche une cote enfoncé, une clavicule cassé, un coude luxé c'est douloureux et incapacitant.

Donc la douleur comme information permettant la progression : OUI !
La douleur comme signal d'une dégradation de mes capacités futures de "faire face" : NON!

On pratique ces disciplines pour Survivre longtemps (à la fin on crève tous...) et BIEN. Pas pour être handicapé volontaire durant 50 ans!

On est très facilement "manipulable" jeune et on adopte facilement la philosophie du Même_Pas_Mal typique du "warrioramateur" genre conscrit de l'An II : ACHTUNG !  :down:

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Leif le 22 février 2011 à 09:18:20
quand est ce que vous pouvez trouver un emoticone avec les bras qui tombent :blink:

bon rod a tiqué sur les mêmes trucs que moi, donc je n'y reviendrais pas.

dans le cadre de ton metier tu devrais plus aller du coté de la pnl que du coté testicules a fond.

Citer
Et quant il t'appelle pour lui servir de partenaire pour montrer le mouvement, je te promet que tu sert les dents car tu sais que tu vas souffrir
ça tu me fais le coup une fois a la rigueur par surprise et que je discutais avec un autre.

lee ou meme pépé ont pour habitude d'être realiste lors des demos, ce qui est bien c'est que tu le fais sur eux dans la minute qui suit.

ensuite meme lors de la demo cela reste dynamique et realiste et non pas servir de sac de frappe.

a mon dernier entrainement avec des gens qui pratiquaient un art martial qui trouvaient tous les points faibles, mon "partenaire" a pris une chaise dans la tete suivit d'un genou, il etait pas content car c'etait pas dans le script :lol:

Citer
Quand on démarre ce genre de discipline, on a du mal à retenir ses coups et c'est là que les blessures arrivent.

d'ou les compétences énormes du prof pour éviter ça et prévenir.

Citer
Mais à mon avis, ça reste moins douloureux que la boxe Thaï

toutes les blessures que mes élèves ont infligées c'est sur le ring ou en dehors jamais dans la salle.

lors des entrainements c'est:

si pas de protections=coup uniquement pour comprendre la biomécanique et le chemin a faire pour toucher.

si protections legeres=combat souples et techniques "assaut"

si protections lourdes=combat engagé avec 2 personnes qui surveillent et agissent tres vite, formées et instruites en trauma sport boxe

si envie de frapper tres tres tres fort =pao qui se deplace :lol:


Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Cleric le 22 février 2011 à 09:19:34
Je pense qu'on peut difficilement juger d'une discipline en voyant une démonstration voir même une exhibition (j'ose le terme) de quelques minutes.

Ainsi va le monde! On te donne 5 ou dix minutes pour convaincre. "You never get a second chance to make a first impression" Si ceux qui y assistent n'accrochent pas, tu as échoué soit:
- dans la manière de faire passer ton message
- à présenter un corpus technique qui réponde au cahier des charges des sollicitants

Je ne pense pas avoir besoin de 10ans de pratique de SPK pour comprendre que ce système ne convient pas à mon cadre de référence.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 22 février 2011 à 09:22:12
Speen, tu as tout à fait raison et je suis même persuadé quoi que je puisse penser de ce monsieur que certains de ses élèves sont des gens efficaces et je vois d'ailleurs que toi-même a un recul certain.

Pour autant, les enseignants qui font systématiquement mal pendant les démos et entraînements cachent des pulsions de sadisme, de frustration de n'avoir jamais connu d'engagements réels (très fréquents) et plus largement d'un manque de compétences.

Et je rejoins Killbith, une illusion d'efficacité et de virilité peut laisser des traces à vie et rendre un pratiquant d'âge mur plus faible qu'un pécheur à la ligne.

Mais c'est le problème de chacun.

 
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Nathan-Brithless le 22 février 2011 à 09:29:22
Bon, je ne te cacherai pas que je ne suis pas le président du fan club du sieur Levinet
ah toi non plus?
on pourrait fonder un club! :lol:
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 22 février 2011 à 10:44:22
Citer
J'ai eu (j'ai) de nombreuses fractures et lésions lors des entrainements "réalistes" (mains, pieds, mâchoires, cotes, articulations...). Au final c'est une mauvaise idée. Les traumatismes de jeunesse nous suivent et nous pourrissent quotidiennement la vie à partir de 30/35 ans.
Entièrement d'accord, les miens ne sont pas dus à des entrainements bourrins ou des combats mais plutôt à des chutes d'arbres étant gamin, de toit étant apprenti et de voiture et motos plus tard.

Citer
Donc la douleur comme information permettant la progression : OUI !
La douleur comme signal d'une dégradation de mes capacités futures de "faire face" : NON!
On parle bien de la même chose, et on a une attention toute particulière aux "arm block" qui peuvent créer des micros lésions de l'articulation.

Citer
On est très facilement "manipulable" jeune et on adopte facilement la philosophie du Même_Pas_Mal typique du "warrioramateur" genre conscrit de l'An II
A bientôt 41 balais, je ne pense pas faire partie de cette catégorie  ;)

Citer
si pas de protections=coup uniquement pour comprendre la biomécanique et le chemin a faire pour toucher.

si protections legeres=combat souples et techniques "assaut"

si protections lourdes=combat engagé avec 2 personnes qui surveillent et agissent tres vite, formées et instruites en trauma sport boxe

si envie de frapper tres tres tres fort =pao qui se deplace
Idem pour nous mais parfois, le coup part. oups pardon!  :ohmy:

Citer
Ainsi va le monde! On te donne 5 ou dix minutes pour convaincre. "You never get a second chance to make a first impression" Si ceux qui y assistent n'accrochent pas, tu as échoué soit:
- dans la manière de faire passer ton message
- à présenter un corpus technique qui réponde au cahier des charges des sollicitants. Je ne pense pas avoir besoin de 10ans de pratique de SPK pour comprendre que ce système ne convient pas à mon cadre de référence.
A ce que j'ai compris de la demo qui a été vue, il sagissait d'une présentation du ROS réservé aux Forces de l'ordre et plus, non pas du SPK.
Et que tu n'as pas besoin de pratiquer 10 ans pour bien te débrouiller.

Citer
Pour autant, les enseignants qui font systématiquement mal pendant les démos et entraînements cachent des pulsions de sadisme, de frustration de n'avoir jamais connu d'engagements réels (très fréquents) et plus largement d'un manque de compétences.
J'ai connu étant jeune un prof d'aïkido qui a cassé le bras d'un gamin, de colère car il était insatisfait du travail accompli... sans commentaire, j'ai vite pris mes jambes à mon cou  :o
Maintenant pour faire des stages de formations aux forces de l'ordre dans le monde entier, je doute que ça dure depuis autant de temps s'il était aussi incompétent  ;)
Mais ça reste mon avis.



Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Vincent le 22 février 2011 à 10:53:17
Bonjour,

Moi il y a comme un truc qui me gene sur le site de M. Levinet. Pourquoi insiste t'il tant sur son grade de Capitaine ? S'il est fonctionnaire de police actif, ok pourquoi pas mais bon si il est à la retraite... Je ne sais pas ça me chiffonne dés qu'il parle de lui c'est "le Capitaine"... Ne connaissant pas ce monsieur et n'etant un pro de la SD je ne me permetterait pas de juger de ses competences mais par contre ses DVD avec le drapeau Bleu Blanc Rouge et "le Capitaine" dessus ca fait un peu too much pour moi et mon instinct aurait tendence à me dire : mouais... A ça rajoutez ses faux airs de Chuck Norris et la... enfin bref...

Caporal chef Vincent (oui c'etait il y a 20 ans mais bon pourquoi je n'aurais pas le droit moi aussi de mettre mon grade à l'epoque ou j'etais au service militaire ^^)

PS : vous aurez bien entendu compris que la derniere phrase etait la consequence d'un sens de l'humour exacerbe !

PPS : apres visonnage du site, des videos et du bla bla autour, je suis dorenavant fondateur et (bien sur) maitre 8eme Dan de BGCDM (Baffes dans la Gueule avec une Canette dans l'autre Main) discipline que je vais m'empresser de faire partager a toutes les unites de police et militaires qui le souhaitent... Nan je deconne mais bon voila l'impression que m'a laisse ce site...

 
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 22 février 2011 à 11:30:59
Moi il y a comme un truc qui me gene sur le site de M. Levinet. Pourquoi insiste t'il tant sur son grade de Capitaine ? S'il est fonctionnaire de police actif, ok pourquoi pas mais bon si il est à la retraite... Je ne sais pas ça me chiffonne dés qu'il parle de lui c'est "le Capitaine"... Ne connaissant pas ce monsieur et n'etant un pro de la SD je ne me permetterait pas de juger de ses competences mais par contre ses DVD avec le drapeau Bleu Blanc Rouge et "le Capitaine" dessus ca fait un peu too much pour moi et mon instinct aurait tendence à me dire : mouais... A ça rajoutez ses faux airs de Chuck Norris et la... enfin bref...
D'autant que sauf erreur il s'agit d'un grade honnoraire et non pas obtenu en service actif. J'avoue ne pas bien savoir ce qu'est un grade honnoraire, si ce n'est une distinction pour services rendus.

Speen, effectivement ceux qui se sont entraînés avec lui disent qu'il envoie fort et les vidéos témoignent d'une habileté martiale certaine. Mais, ce qui me gêne c'est la complexité toute martiale du système.

Un exemple, ayant hélas souvent besoin d'une canne, je me suis intéressé à ce qu'il vend comme un système hyper original fruit de longues recherches. Moi qui cherche depuis longtemps sur le sujet et sur quelques continents, je peux te dire que c'est, selon moi, ni plus ni moins qu'un mix de canne française et des nombreux systèmes de canne qu'on trouve notamment en hapkido. Mais tout celà pourrait être néenmoins profitable s'il ne fallait pour pratiquer efficacement ce système, n'avoir tout simplement pas besoin d'une canne pour se mouvoir. Alors dire que c'est tout particulièrement efficace pour des personnes âgées n'est pas exact.

Mais bon, faut bien vivre, il a de très nombreux élèves et s'ils y trouvent leur compte pour une raison ou une autre, je n'ai rien à y redire.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 22 février 2011 à 11:52:07
Citer
D'autant que sauf erreur il s'agit d'un grade honnoraire et non pas obtenu en service actif. J'avoue ne pas bien savoir ce qu'est un grade honnoraire, si ce n'est une distinction pour services rendus.
Je ne ferais pas de commentaire à ce sujet ne sachant pas non plus l'exact signification de ce terme et très franchement, c'est pas ça qui m'a fait entrer dans son académie  ;)

Citer
Speen, effectivement ceux qui se sont entraînés avec lui disent qu'il envoie fort et les vidéos témoignent d'une habileté martiale certaine. Mais, ce qui me gêne c'est la complexité toute martiale du système.
Pas du tout, il y a des combinaisons de base selon le type d'agression, pied poing, bâton, batte, couteau, arme à feu, mais les ripostes, clés et mises au sol restent les même, ce qui permet à la méthode de devenir rapidement réflexive.

Ce que je trouve dommage, c'est la dérive que prend ce post sur la forme et non sur le fond.  :glare:

Depuis que j'ai posté, le débat n'est plus sur les méthodes à employer en cas d'agression... Mais pour ou contre l'Académie J. Levinet.

Il serait je pense préférable dans ce cas, d'ouvrir un nouveau sujet que je me ferais un plaisir d'argumenter et rester ici, concentrés sur ce qui nous intéresse... "Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +"

Mais quoi qu'on pense du personnage, je reste convaincu que ces méthodes sont efficaces.
Titre: Re :Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Cleric le 22 février 2011 à 12:13:28

Il serait je pense préférable dans ce cas, d'ouvrir un nouveau sujet que je me ferais un plaisir d'argumenter et rester ici, concentrés sur ce qui nous intéresse... "Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +"

+1 mais tu as fait entrer le loup dans la bergerie...heu non... le mouton dans la fosse aux loups. Quand on introduit l'occurence "Lévinet" dans la base de données de certains, beaucoups de voyants passent au rouge.

Mais quoi qu'on pense du personnage, je reste convaincu que ces méthodes sont efficaces.

Si elles portent leurs fruits le jour J à l'heure H, c'est le principal  ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mrmagoo le 22 février 2011 à 14:24:58
Citer
je reste convaincu que ces méthodes sont efficaces
Je me demandais en lisant ça, comment on évalue l'efficacité d'une méthode? Y'a des évaluations chiffrées qui permettrait de comparer sans doute possible l'efficacité de tel ou tel enseignement/discipline/méthode on cela reste t il du domaine de l'empirique et des évaluations au petit bonheur?
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Leif le 22 février 2011 à 14:35:45
je trouve que quand les techniques ,alors que tu ne réfléchies plus, que tu es dans la m*rde et que ton intégrité physique est en jeu,passent .

pour moi c'est un très bon indicateur.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Cleric le 22 février 2011 à 14:40:59
Je me demandais en lisant ça, comment on évalue l'efficacité d'une méthode? Y'a des évaluations chiffrées qui permettrait de comparer sans doute possible l'efficacité de tel ou tel enseignement/discipline/méthode on cela reste t il du domaine de l'empirique et des évaluations au petit bonheur?


L'issue d'un combat étant dépendante d'un nombre incalculable de paramètres, il est impossible d'évaluer les résultats de telle ou telle technique en y appliquant une stricte méthode scientifique. Pour cette raison, on en est arrivé à parler d'arts martiaux (sic!)

Chacun définit une grille d'évaluation qui lui est propre et qui évolue aussi avec le temps.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Leif le 22 février 2011 à 14:50:48
oui mais globalement la m*rde quand elle te tombe dessus elle est souvent la meme, les agressions aussi d'ailleurs.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mrmagoo le 22 février 2011 à 15:30:21
Citer
L'issue d'un combat étant dépendante d'un nombre incalculable de paramètres, il est impossible d'évaluer les résultats de telle ou telle technique en y appliquant une stricte méthode scientifique.
Je ne suis pas d'accord.
Les paramètres peuvent être nombreux, ils n'en restent pas moins quantifiables.
L'empirisme est d'ailleurs une évaluation ne prenant en compte que l'expérience personnelle.Or comment effectue t on cette évaluation empirique? "Quand je fais cela, ça marche en général, quand je fais ceci ça marche moins bien. Cela est donc plus efficace que ceci, c'est pourquoi je préconise cela et pas ceci". Il y'a donc bien une évaluation avec une démarche quasi scientifique à la base, même si cette démarche scientifique est limitée par l'expérience personnelle.



Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Cleric le 22 février 2011 à 16:00:22
Je ne suis pas d'accord.
Les paramètres peuvent être nombreux, ils n'en restent pas moins quantifiables.

Quelles sont les unités de mesure qui permettent de mesurer la douleur? la peur? la légitimité/légalité? l'utilisation adéquate du milieu? etc.

Je crois que si un filtre permettant de séparer chirugicalement ce qui "fonctionne" de ce qui "ne fonctionne pas" existait, un seul corpus de techniques aurait subsisté. Mais visiblement ce n'est pas le cas et la tendance est à la multiplication des techniques, des styles, des professions de foi,...  ;) Voilà 2 millions d'années qu'on se tape sur le coin de la g... on en a dégagé quelques gros principes difficilement déboulonnables qui se sont traduits concrètement par des techniques qui selon les cas "fonctionnent" ou "ne fonctionnent pas"
Pour moi le beefsteak reste le même mais on l'enrobe d'une sauce ou d'une autre et certaines ont un meilleur goût que d'autres et cela reste subjectif bien entendu.

Mon humble avis,

C.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 22 février 2011 à 16:04:29
Citer
je trouve que quand les techniques ,alors que tu ne réfléchies plus, que tu es dans la m*rde et que ton intégrité physique est en jeu,passent .

pour moi c'est un très bon indicateur.
Et c'est tout ce qu'on demande

Ce qui fait l'efficacité d'une méthode, c'est sa capacité à être adaptée à toute situation, à évoluer, tout en restant simple et accessible au plus grand nombre.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Patrick le 22 février 2011 à 16:40:17
Seuls les humains sont efficaces, les méthodes, elles, sont adaptées, ou pas.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mrmagoo le 22 février 2011 à 16:42:40
Citer
Quelles sont les unités de mesure qui permettent de mesurer la douleur? la peur? la légitimité/légalité? l'utilisation adéquate du milieu?
Les statistiques des résultats de l'emploi sur le terrain, par exemple. Or si ces statistiques existent pour l'entrainement aux armes à feu, j'en ai pas trouvé pour les disciplines sans arme à feu.
Citer
Je crois que si un filtre permettant de séparer chirugicalement ce qui "fonctionne" de ce qui "ne fonctionne pas" existait, un seul corpus de techniques aurait subsisté.
C'est bien pourtant ce que la plupart des synthèses modernes prétendent proposer, avoir filtrer le bon grain de l'ivraie et n'offrir que la quintessence de l'efficacité martiale. La question étant: comment évaluer l'efficacité(ou l'adaptation) de la discipline autrement qu'en jaugeant au pif ce que les promoteurs en racontent? Comment fait on pour comparer l'efficacité(ou l'adaptation), ou le rendement(efficacité/cout) de la boxe de rue, du kravmaga, du systema, du ROS etc...?
Citer
Ce qui fait l'efficacité d'une méthode, c'est sa capacité à être adaptée à toute situation, à évoluer, tout en restant simple et accessible au plus grand nombre.
Ok, mais ça on l'évalue comment? Quelle est la méthode utilisée pour jauger de ces avantages?
edit:
Mettons que je sois responsable de la formation de personnel spécialisé dans la sécu.
Comment vais je évaluer de la pertinence de la formation que je vais choisir? Juste en me basant sur le cout de celle ci, de la réputation de la discipline et de la boite de formation(ou du formateur)? Ou existe t il une grille de lecture plus pertinente?
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Kilbith le 22 février 2011 à 17:02:36
je trouve que quand les techniques ,alors que tu ne réfléchies plus, que tu es dans la m*rde et que ton intégrité physique est en jeu,passent .

pour moi c'est un très bon indicateur.

Si on se contente de ce critère, la musculation serait le top : au final c'est ce qui reste dans tout les cas. Même surpris et terrifié, le muscle reste.

 ;#
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Cleric le 22 février 2011 à 17:09:10
Les statistiques des résultats de l'emploi sur le terrain, par exemple. Or si ces statistiques existent pour l'entrainement aux armes à feu, j'en ai pas trouvé pour les disciplines sans arme à feu.
edit:
Mettons que je sois responsable de la formation de personnel spécialisé dans la sécu.
Comment vais je évaluer de la pertinence de la formation que je vais choisir? Juste en me basant sur le cout de celle ci et de la réputation de la discipline et de la boite de formation? Ou existe t il une grille de lecture plus pertinente?


Dans le domaine des armes à feu, les débats portant sur les techniques sont encore plus virulants entre les partisans du point shooting vs sight picture, isoceles vs weaver, Captain America vs Batman et j'en passe  ;#

Sinon, les gars de Neurocombat http://www.neurocombat.com/self%20defense%20neurocombat%20article%2007.html  (http://www.neurocombat.com/self%20defense%20neurocombat%20article%2007.html) proposent un cahier des charges pour un système de combat adapté à la SP civile qui tient franchement bien la route  :)  
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 22 février 2011 à 17:53:37
Citer
Ok, mais ça on l'évalue comment? Quelle est la méthode utilisée pour jauger de ces avantages?
edit:
Mettons que je sois responsable de la formation de personnel spécialisé dans la sécu.
Comment vais je évaluer de la pertinence de la formation que je vais choisir? Juste en me basant sur le cout de celle ci, de la réputation de la discipline et de la boite de formation(ou du formateur)? Ou existe t il une grille de lecture plus pertinente?
En tant qu'agent de sécu, si j'ai choisi cette discipline (SPK) après avoir pas mal fait de recherche sur différents sports de combats tels que le Sambo et hésité à faire du Krav Maga, c'est qu'elle répond parfaitement à mon cahier des charges: Pratique d'un self défense explosif, mise en pratique sur le terrain et évolution rapide (pas besoin de 10 ans de pratique pour se débrouiller) et accès au ROS du fait que je suis pro de la sécu ou sont enseignées les techniques spécifiques des Forces de l'ordre, Tonfa, matraque télescopique etc

Mon choix s'est uniquement axé sur les techniques employées par rapport à ma profession, je n'avais jamais entendu parler de l'Académie au paravent.
Après il faut essayer pour voir si ça convient à chacun. ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Leif le 22 février 2011 à 18:46:55
Citer
l'Académie au paravent.

ha je le savais tout se passe en douce a l'abris des regards indiscrets. :closedeyes: :lol:

Citer
Si on se contente de ce critère, la musculation serait le top : au final c'est ce qui reste dans tout les cas. Même surpris et terrifié, le muscle reste.

en fait c'est plus dans l'idée, tu es tranquille avec ta famille, déboule 5 gars qui hurlent et qui tapent sur tout ce qui bouge ou pas et ce juste devant toi.

et bien la il y a 2-3 technique qui sortent sans réfléchir car de toutes façons tu ne réfléchis plus

c'est plus dans cette idée la ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: chryss le 23 février 2011 à 16:23:58
Je vais apporte mon avis de semi pro mais avec pas mal de vécu dans ce genre de situations
Attention ce qui va suivre n’est pas un conseil c est juste mon avis, ma façon de penser, et bien sur celle d agir.
Tout d abord il faudrait plus de précision dans le titre parce que tout va être complètement différent entre 2, 3, ou 4 agresseurs.
Pour certains d entre nous deux agresseurs peuvent être éventuellement êtres gérable, à 3 tout se complique rapidement. En sachant que même pour un type entrainer, sur de lui, et en pleine forces, on peut très bien perdre « un combat » ,1 contre 1. Il y a toujours plus fort que soi.
Maintenant seul contre 8 jambes, 8 pieds, 8 poings  et + ou 360 kg de barbaque je ne pense pas me tromper en disant mission impossible, toutefois pour moi et mes quelques années de C.C, et KM.
Mise appart le facteur Nombre, morphologie, âge, on doit aussi considérer :
La motivation de l agression, 2, ou 3 types n n’aurons pas la même considération si:
Niveau 1. Cherché des noises pour chercher des noises
Niveaux 2. Te tirer du blé, des sapes, ou portable.
Niveaux 3. Régler un compte, une vengeance, voir un contrat avec a la final le désir que tu passe un séjour a l hôpital.
Niveaux 4.Mettre fin a tes jours.
Le lieu, est l heure : 2 facteurs qui vont jouer un rôle important dans le comportement des assaillants. De nuit dans un coin isolé les agissements pourront être bien plus violant, et l altercation bien plus longue.
Pour les niveaux 1 et 2 contres des individus jeunes de gabarit faible la meilleurs option dialogue ou et fuite. Si l affrontement est inévitable ben ont fait du mieux que l on c est faire.
Pour les niveaux 3 et 4 la en générale l attaque est souvent bien préparer, on pourrait même parlait d embuscades et bien la  KM, aïkido, et consort ne vont pas être de grande utilité.
En sachant que pour chacun des cas tous les comportements peuvent être amplifie par l alcool, ou produit stupéfiant.
Se qui va être salvateur pour les niveaus 3 ou 4 c est qu’en général  cela n arrive pas par hasard soit du a une profession a risque (portier, agent de sécurité  ou soi du a un agit de forme peut cavalière avec un quidam (dettes de jeu, adultère, etc...)
Dans c est 2 cas on sait pertinemment que l on court un risque donc on se prépare enfin d anticiper, éviter l attaque, ou comment et avec quoi riposter.
Je vis en Bolivie et suis gérant d’une société de sécurité de prés de 150 employés Ici les agressions sont quotidiennes. Dans mon entourage proche j ai plusieurs dizaine d exemples de braquage au couteau  ou arme de poing le dernier en date hier matin une voiture s arrête prés d un hôtel ou j ai 4 gardes 2 types descendes armé  menace mon garde et un taxi en stationnement en lui faisant chute avec l index puis 2 autre descende et démonte la roue d un 4x4 Séquoia et se tire après avoir fait feu a trois reprise en l air. Tout cela de jour en plein centre ville.
Ici quand les gens choppent un voleur ou bandit c est lynchage de chez lynchage, si on sort de la ville c est lynchage a mort a 100% puis direct au bucher
Tout ca pour dire que les voleur petit ou grand ils n’ont pas envie de se faire attraper.
Un de mes locataire il a près de 3 semaines travaillait dans un casino c est fait abattre en pleine rue de jour par 2 individus en moto (mobil ??) La liste pourrait être longue.
Je ne te parle même pas des faux taxis ou des faux policiers qui pullulent.
J écris cela pour donner l ambiance ici.
Mettant retrouver a mainte reprise dans les cas 1 et 2 et quelque fois dans les cas 3 et 4 je peux dire que j ai évité l hôpital ou le cimetière uniquement grâce a un simple couteau.
A mon avis c est une  armes de défense qui reste dissuasive, sa mise en œuvre peut être très rapide et peu occasionner des blessures impressionnantes et peut létales.
Cela me fait pense aux gibiers que chasse ici, jaguars caïmans. Si demain je devais me retrouver seul devant un jaguar de 120kg  auquel ont aurait retire ses griffes et toutes ces dents je ne me sentirai ni en danger ni en infériorité.
Alors qu’ i y a un peut plus d un an alors que je marchais en foret seul de nuit avec un sanglier vidé  dans le dos. Les miaulements d un jaguar à quelque mètres de moi a suffit à dérégler mon appareil digestif.
Tous cela pour dire qu’un prédateur a des armes naturelles que humain n’a pas si ce n est sont cerveau.
Je précise que cela reste valable dans des cas extrêmes.
Je joins une petite photo d un ami russe, mon compagnon de pêche
44 ans 1m 85 dans 90 kg sportif pratique le kick boxing depuis plus de 20 ans  et un peu de muscu en fait il  pratique depuis l âge de 17 ans negro 4to dan (je suis en ligne avec lui sur skype) et cela fait 10 ans qu’ il ne fait plus de competes juste de l entretient 1 fois par semaine
Les faits il est tombe sur 2 gus qu’ il connaissait avec un petit différant sur le règlement d un accrochage de la circulation sur un parking le mec lui devais dans les 150$.il a insister sur le payement de la somme du. Le type lui pose un rdv a l arrivée ils sont 2. Un lui passe une ceinture de cuir autour du cou l autre le frappe, une douzaine de crochets et de directs avant qu il s effondre puis une fois a terre rebelote avec les pieds mais la uniquement sur les membres et abdomen a la final 15 jours hôpital 2 opérations, perte de 3 points en vision de l œil droit, bridge dentaire HS, 1 mois d arrêt  non payer, 3000  $ de frais médicaux non remboursés. Des nuits entières sans dormir à la recherche d idées de vengeance les une plus farfelue que les autres. il et sur les nerfs grave mon Igor.
Il me disait qu’a l instants ou il a senti la ceinture sur ca peau et le moment ou il commencer à perdre plus ou moins connaissance la première et seule chose qui lui est venu a l esprit pour se sortir de la c est un couteau. Malheureusement ou heureusement il n en avais pas.
(http://img4.hostingpics.net/pics/590312DSC01423.jpg) (http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=590312DSC01423.jpg)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Speeney le 23 février 2011 à 23:51:55
Ton ami a été salement amoché...  :(

Depuis que je bosse dans la sécurité, je ne sors jamais sans ma petite lacrimo, ce n'est pas létale comme un couteau donc au niveau juridique, c'est plus facile à argumenter et ça permet, pour celles en "gel", d'asperger plusieurs agresseurs sans risquer les retours de vent et en restant à bonne distance, ce qui facilite ensuite la fuite ou la neutralisation.

Selon l'endroit ou la situation, je l'ai toujours dans la main dans ma poche de veste, on est jamais trop prudent  ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Billyboy le 24 février 2011 à 01:59:34
Chryss merci pour ton témoignage  :-\

je trouve que tu as soulevé un point interéssant, dont on cesse de parler sur ce forum: la vigilence  :closedeyes:

le faite que tu habite en bolivie change l'intensité et surtout le niveau de violence  ;#. Tu sais que c'est risqué donc tu t'y prépare (aumoins psychologiquement) et c'est la que le bas blesse par chez nous pour beaucoup de gens...... rien ne peut leur arriver  :love: et ils ne sont pas vigilant.....et lorsque que ca leur arrive ils tombent des nues  :ohmy: :ohmy:

pour le reste: lieux, adversaire, préparation.......
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mrmagoo le 24 février 2011 à 02:52:51
Citer
Un lui passe une ceinture de cuir autour du cou l autre le frappe
:o
Le "coup du père François". Jean Joseph Renaud le décrit dans son bouquin "la défense dans la rue" écrit en...1912.
Visiblement sous toutes les latitudes, à toutes les époques, on retrouve les mêmes coup de vice.
Citer
c'est la que le bas blesse par chez nous pour beaucoup de gens...... rien ne peut leur arriver
En même temps pour la situation décrite, les deux gugusses devaient avoir mijoté leur coup un minimum et avoir l'habitude de le sortir, avec sans doute un plan(ou plusieurs) de rechange.

Un oeil esquinté pour 150$ pffff!
Prompt rétablissement à ton pote.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: chryss le 23 novembre 2011 à 20:54:29
UNE ATTAQUE PEUT EN CACHÉE UNE AUTRE
http://www.wikileaksbolivia.org/index.php/nacionales (http://www.wikileaksbolivia.org/index.php/nacionales)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: JULES le 23 novembre 2011 à 21:54:48
Christophe

bien vu, dans le cas d'Igor, la première agression était un signal lancé.  Le second signal a été définitif.  C'était une exécution.

C est ce que suggérait "el deber" dans son édition d'il y a quelques jours.  Cela se confirme par le lien vers l'article que tu donnes.  Quand on devine à qui il a eu affaire, cela glace...

http://www.eldeber.com.bo/vernotaseguridad.php?id=111117234231

Pauvre gars, il ne méritait pas cela. Quand on voit les torrents de  larmes qu'il laisse derrière lui...  Il a voulu dîner avec le diable et il n'avait pas une cuiller assez longue. 

Cela recadre aussi que les comportements que l'on a en Bolivie (ou en Amérique du sud) en cas d'agression n'ont rien à voir avec ceux de l'Europe au niveau du degré de violence.  Et que quand cela sent mauvais, les réactions à avoir doivent être beaucoup plus  énergiques que celle que l'on aurait ici.  Il faut avoir les réactions qui se prêtent au contexte violent de la délinquance en Bolivie.  Et il est bien facile de juger derrière son clavier que ces réactions sont disproportionnées (cf le problème que tu as eu dans le parking à Santa Cruz)  .......car on ne joue pas sa tête.

Malgré tout cela on est quelques uns à apprécier la Bolivie.... elle est unique


cuidate mucho

un abrazo fuerte a ti y a los tuyos








Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: chryss le 23 novembre 2011 à 22:27:46
Jules
Lors de ta visite il y a un mois tu voulais que l on se rende chez lui. Je mis suis opposé pour des raisons de sécurité.
Mais la j ai également appris par sont épouse que lui aussi ne voulait pas nous rendre visite pour nous préserver.
Tout comme il avait entamé une pseudo séparation avec elle.
Il savait ce qui lui attendait.
Cela aussi est une forme de survie. Mais uniquement envers ses proches
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: BULLYSSON le 23 novembre 2011 à 22:40:42
Ici quand les gens choppent un voleur ou bandit c est lynchage de chez lynchage, si on sort de la ville c est lynchage a mort a 100% puis direct au bucher
Tout ca pour dire que les voleur petit ou grand ils n’ont pas envie de se faire attraper.

HS ON : Logique. plus le risque encouru et grand, plus les guss s'arment pour éviter la sanction. Valable ici aussi. Comme quoi la peur de la punition n'a pas les effets attendu par les plus pro_répression d'entre nous. Elle ne dissuade pas celui qui a choisit la voix du crime d'agir mal, elle le pousse juste à mieux s'équiper, à s'en prendre à des prois de plus en plus faciles et vulnérables, et faire de plus en plus mal à celles ci. HS OFF

Cela recadre aussi que les comportements que l'on a en Bolivie (ou en Amérique du sud) en cas d'agression n'ont rien à voir avec ceux de l'Europe au niveau du degré de violence.  Et que quand cela sent mauvais, les réactions à avoir doivent être beaucoup plus  énergiques que celle que l'on aurait ici.  Il faut avoir les réactions qui se prêtent au contexte violent de la délinquance en Bolivie.  Et il est bien facile de juger derrière son clavier que ces réactions sont disproportionnées (cf le problème que tu as eu dans le parking à Santa Cruz)  .......car on ne joue pas sa tête.


On ne peut jamais savoir si on joue sa tête ou pas. La situation s'est durci. Autour de moi en un mois, deux nanas agressés, la première par trois lascards, gazée, étranglée sous la menace d'un couteau pour lui prendre un ordinateur portable et son téléphone... la deuxième, agressée dans sa voiture par 3 guss aussi, sous la menace d'un taser qu'elle a senti crépiter près de son bras, vol de son téléphone, clefs de voiture et sac à main... comme ça ça semble pas grand chose, c'est que du matos, mais il aurait suffit qu'un des 3 pro de la dépouille décide de la ramener à la cité et le reste du groupe aurait probablement applaudi l'idée...
Au taff, un jeune stagiaire de 18 ans, grand frêre assassiné lors d'un drive by il y a à peine 3 mois, lui même en probatoire pour avoir causer une commotion cérébrale lors d'un bagarre, victime sorti à peine du coma.
un pote d'enfance témoin direct il y a deux ans d'un assassinat, passager à l'arrière d'une voiture, le passager avant est executé sous ses yeux par une équipe de deux gars en scooter, l'un tire pendant que l'autre ramasse consciensieusement les douilles.
Bref c'est pas un film, c'est pas tous les jours, mais c'est juste là où je vis.
Les coups de lames, les lynchages à 10 vs 1, les guets appens et autre visite à domicile, les viols dans le collèges, cages d'escaliers et autres caves, c'est monnaie courante... pas à dramatiser ou noircir le tableau non plus la vie est plutôt cool ici, quand tu connais les codes, mais ça existe.

prévention - prévention - prévention - prévention - prévention - prévention - prévention - prévention - prévention - prévention - prévention

et si tu veux pas te faire bouffer... faire marcher ton cerveau !

A+

Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: chryss le 23 novembre 2011 à 23:28:44
On ne peut jamais savoir si on joue sa tête ou pas.

C est clair la en l occurrence mon amis savait ce qui lui pendait au nez.
Juste qu’ il a pris une décision singulière, il n a pas opté pour une fuite ou a prendre les devants. Il a laissé couler en essayant d éloigner ceux qu’ils aiment du danger.
Ce que veut dire jules qui connait un peu la Bolivie c est que tres  vite tu te rends compte de l insécurité .Ici les braquages sont journalier comme les assassinas.
Mais se qui engendre également cette insécurité c est le laxisme des services de police.
La corruption au sein de se service. Le manque de moyen matériel, de formations, et d éf fectifs.
Les jours de pluie tu peux circuler 2, 3 4 heures dans la ville (2 millions d habitants) sans voir un seul policier. Tu veux porter plainte sa te coute de la monnaie sans parler qu’il faut que tu achète le papier et le porte document. Il y a enquête tu dois te déplacer avec l investigateur ou lui paye le taxi suite a une intervention quelconque. Si tu les a appeler et qu’il daigne se déplacer tu va devoir t acquitter du note de carburant.
Titre: Re : Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Irazú le 24 novembre 2011 à 14:09:25
Citation de: chryss

Les jours de pluie tu peux circuler 2, 3 4 heures dans la ville (2 millions d habitants) sans voir un seul policier. Tu veux porter plainte sa te coute de la monnaie sans parler qu’il faut que tu achète le papier et le porte document. Il y a enquête tu dois te déplacer avec l investigateur ou lui paye le taxi suite a une intervention quelconque. Si tu les a appeler et qu’il daigne se déplacer tu va devoir t acquitter du note de carburant.

c'était exactement pareil dans certains coins d'afrique.. tu appelles pour un braquage: "ha.. ya pas carburant.."
d'ailleurs les jours de grosse pluie sont des jours qui favorisent les braquages.. les ADS restent au sec, et les flics ne se déplacent pas..

je t'envoie un MP
cuidate hermano
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ** Serge ** le 14 avril 2016 à 10:40:16
gros déterrage de post, ça fait un bon moment que je voulais réagir sur certains sujets.

Quand je relis ce sujet je me dis qu'il y a beaucoup de blabla et que beaucoup de ceux qui sont intervenus n'ont vraiment jamais eu à faire face à ce genre de situation....

.../...

Peace  ;#


https://www.youtube.com/watch?v=SkWhLHaQ7uU (https://www.youtube.com/watch?v=SkWhLHaQ7uU)
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Walter le 15 avril 2016 à 08:03:26
J'ai trouvé la force de me relever et me suis retourné en envoyé deux coups de coudes ce qui en a fait tomber deux autres

j'avais trois points de suture à la main suite à un coup de couteau reçu une semaine avant.

Suite au coup de boule le type a volé sur 3 ou 4 mètres

je me suis pris tous ses petits copains sur le dos (encore) ça m'a mis un genou à terre.

tandis que son frère à sorti un gun pour me gunshot, le flingue s'est enrayé

je me suis relevé, tourné mis des coups de coudes dans tous les sens et je suis sorti en courant

je suis arrivé en gueulant, y'en a un qui a sorti un grenaille et m'a tenu en respect, j'ai pété les plombs, tellement que j'ai frappé un poteau d'éclairage (6 mètres de haut au moins) à grand coups de middle en gueulant que si c'était des bonhommes qu'il viennent avec ou sans armes, d'après les témoins le poteau bougeait tellement que les gars se sont liquéfiés et ont lachés l'affaire sans demander leur reste.

[Bruit]

Chuck Norris ? Is that you ?

[/Bruit]

 :glare:
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bloodyfrog le 15 avril 2016 à 10:11:28
Tout le monde reste zen.

Ne le prend pas mal huckleberry, mais tu relances le sujet en commençant par
Citer
Quand je relis ce sujet je me dis qu'il y a beaucoup de blabla...
pour nous écrire toi même un peu de blabla derrière... Normal que tu te fasses un peu taquiner. :)

Sans remettre en cause tes expériences et tes récits, ce que te pointe Serge avec l'interview ci dessus, c'est que tout sera toujours question de contexte.

Les 5 W: What (quoi) Who (qui) Where (ou) Why (pourquoi) When (quand)

Citer
Je trouve ça assez hollywoodien comme approche et pas très pragmatique.

Tu fais fuir les méchants en tapant dans un poteau. Ce jour là ça a marché, pour toi.
Pour un autre, demain, il fera sans doute rigoler les méchants qui le finiront gentiment ensuite.
Pour un lecteur qui ne te connait pas plus que ça, faire fuir un méchant en tapant sur un poteau, ça peut paraitre hollywoodien et pas très pragmatique.

Manu. ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Persil le 15 avril 2016 à 10:19:22
Pour un lecteur qui ne te connait pas plus que ça, faire fuir un méchant en tapant sur un poteau, ça peut paraitre hollywoodien et pas très pragmatique.
;D Je confirme
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Kilbith le 15 avril 2016 à 11:01:05
Les 5 W: What (quoi) Who (qui) Where (ou) Why (pourquoi) When (quand)

Plus classiquement "Analyse Quintiliene"

https://fr.wikipedia.org/wiki/Quintilien
Citer
Un vers prétendument attribué à Quintilien est resté célèbre : Quis, quid, ubi, quibus auxiliis, cur, quomodo, quando : « Qui, quoi, où, avec quels moyens, pourquoi, comment, quand ? » Ce principe, aussi appelé « QQOQCP » renferme ce qu'on appelle en rhétorique les circonstances : la personne, le fait, le lieu, les moyens, les motifs, la manière et le temps.

En développé : https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/fileadmin/fichiers_auteurs/cdi_outil_pedagogique/Dispositifs_d_aide/D%C3%A9limiter-le-sujet.pdf


 ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bloodyfrog le 15 avril 2016 à 11:06:44
Citer
après ça dépend si...

C'est exactement ça. Ça dépend si.
Et le contexte (ton passé, ton ressenti sur l'instant, ta réaction, comment elle s'est extériorisée, par le geste, l'attitude corporelle, etc...) est très difficile à faire passer par écrit sur un forum, sans avoir l'air justement "de se la raconter".

Ceci dit, merci de ton partage. Faut juste accepter que tous ne lisent pas ton récit avec la même lecture, celle de ton vécu.

Manu.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: promeneur-solitaire le 15 avril 2016 à 11:47:06
J'ai bien aimé les contributions de Huckleberry, c'est intéressant. 8)
 
Ca fait un peu peur, mais heureusement ce n'est pas à nous que c'est arrivé.
C'est pour ça que je vais voir des films.
Pour le frisson et me félicitant tout de même de n'être pas dans le coup et oui ça peut néanmoins arriver.

C'arrive à pleins de gens en vrai, même pas des bagarreurs ... Des gens ordinaires qu'ont rien demandé  :(

Mais

Citer
en temps normal je n'aurais pas fais ça mais j'avais trois points de suture à la main suite à un coup de couteau reçu une semaine avant.

Je trouve qu'il vit dangereusement.

Il devrait se mettre au Taichi, qui comme chacun sait est l'art ultime  :D
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Kilbith le 15 avril 2016 à 13:25:05
Bon j’suis en train de faire une thérapie sans m’en rendre compte, merci à vous 
 ;)

Si on a une plaie au genou, c'est évident qu'il faut la soigner. Paradoxalement, cela semble moins évident si c'est une plaie psychologique. Comme si le cerveau c'était moins important qu'un genou.   ;#

Après, un forum n'est pas le lieu pour poser un diagnostique si on a mal au genou. Mais cela n'empêche pas de conseiller d'aller consulter. Et souvent ce n'est même pas nécessaire de conseiller : en décrivant les symptômes, la conclusion s'impose d'elle même.

 ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Jfais du grave mon gars le 15 avril 2016 à 23:18:30
Salut,
un facteur important dans le ,1 VS plusieurs ,est la détermination .
Dans ses récits Huckleberry semble déterminer à en découdre pour aider ses amis .
Il n'a pas chercher a s'éparer les protagonistes ,pas de tentatives de désescalades ou autres possibilités diplomates .
C'est un choix ,son choix !
ll a eu beaucoup de chance ,car les "méchants " eux ,ne semblaient pas déterminés justement !!!
Avec de vrais méchants la donne aurait été autre !
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: promeneur-solitaire le 16 avril 2016 à 02:35:35
Hum ...

AMHA on dévie pas mal le sujet, là ...

Ca ne devrait pas devenir une critique en règle ciblée sur le côté anecdotique d'Huckleberry à qui on a donné notre avis et puis c'est tout.

On pourrait revenir au coeur du problème :

Nul besoin de s'immiscer dans une bagarre de groupe pour avoir des ennuis.

Il arrive souvent très fréquemment que des prédateurs chassent en bande.

Soit pour agresser directement.

Soit qu'il travaillent en équipe (pour le moins en binôme ou avec des "ainés") avec des renforts "passifs" comme les pickpockets, par exemple ...

Et à tarter un type qu'on surprend, on peut se retrouver avec plusieurs adversaires qu'on n'avait pas repérés (ça m'est arrivé, j'avais pas vu le deuxième ... Ca s'est toutefois bien terminé  ... C'étaient des "jeunes" débutants, pas des méchants endurcis :glare:).

Perso, je n'ai pas trop d'avis, je me bagarre très très très rarement.
Et ça me convient parfaitement.  ;D

A part essayer de "renifler" qui est le mâle Alpha pour le neutraliser en priorité ...

Sachant que dans une embrouille, on a tout au plus deux secondes au grand maximum (avant d'être submergé)  pour réagir et décider de mettre le paquet (éventuellement sortir un equalizer) ... Ou accepter de se soumettre voire morfler sans aucune garantie que ça va être bénin.

Ca  ... Je le sais parce qu'on l'a travaillé souvent lors de mises en situation effectuées le plus sérieusement possible.

Ce n'est pas  parce que je ne suis pas un bagarreur que je ne prends pas  la self très au sérieux. 8)

Il est possible par ailleurs, que les tenants de la désescalade ne soient pas de mon avis.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Jfais du grave mon gars le 16 avril 2016 à 07:27:57
On ne devis par forcement du sujet principal en rebondissant sur les anecdotes de notre amis .
Il est plus profitable de traiter des exemples concrets que de généraliser .
Huckleberry montre bien qu'il n'a pas vraiment chercher d'autres solutions que le rapport de force physique et nous tombons donc dans le plein sujet ,mais celà montre aussi qu'il aurait put ,peut être,éviter la confrontation brutale .Il voulu en découdre ,était prêt physiquement et mentalement et s"en ait sorti sans trop de bobos(c'est donc possible !) ,d'où mon intervention sur la détermination .
Donc ,pour résumer ,si lors d'une agression(d'ordre physique hein !) par plusieurs personnes  et bien défends toi avec conviction car en face ça, peut aussi réellement allumer !!!.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: promeneur-solitaire le 16 avril 2016 à 10:43:02
OK, OK ...

Il suffit donc d'éviter la confrontation si possible et si elle se révèle inévitable se défendre avec conviction.
On a bien avancé et fait le tour du sujet, je trouve.
C'est bon pour moi  ;)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: fabien8242 le 16 avril 2016 à 11:28:05
Salut,
je me rappelle une discussion que j'avais eu avec un type, accessoirement champion de boxe tai et de free fight (...je le dis pour ne pas biaiser les choses en prétendant que seule cette stratégie permet de s'en sortir, ce type est très fort en l'occurrence), qui s'était retrouvé plusieurs fois face à une bande assez nombreuse (+ de 10 en tout cas) et qui s'en était sorti sans dommage à chaque fois.

Son truc c'était que, face à un groupe, il allait toujours chercher celui qui était au bout de la première ligne, soit tout à droite, soit tout à gauche. De ce fait, il n'y a toujours qu'une seule personne en bout de chaîne, et ses déplacements dans l'espace font que le groupe forme, avec cette stratégie, une sorte d'entonnoir.

Ainsi, il a pu s'en faire quelques uns avant de s'enfuir... en se déplaçant et en cognant sur le type qui se trouve toujours à l'extrémité de l'entonnoir... c'est malin...

On a essayé ça dans des temps de "mass attaque" et ça fonctionne, du moment qu'on ne tombe pas par terre, qu'on ne se fait pas agripper, et qu'on s'en tient à frapper le type à l'extrémité de la première ligne / entonnoir. Beaucoup de pas chassés, de sprints pour ne pas se faire encercler, ou enfermer dans un coin,  beaucoup d'observations pour éviter les obstacles naturels, bref... beaucoup de course à pied aussi...

FAB
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: promeneur-solitaire le 16 avril 2016 à 12:14:00
... ce type est très fort en l'occurrence), qui s'était retrouvé plusieurs fois face à une bande assez nombreuse (+ de 10 en tout cas) et qui s'en était sorti sans dommage à chaque fois.

Son truc c'était que, face à un groupe, il allait toujours chercher celui qui était au bout de la première ligne, soit tout à droite, soit tout à gauche. De ce fait, il n'y a toujours qu'une seule personne en bout de chaîne, et ses déplacements dans l'espace font que le groupe forme, avec cette stratégie, une sorte d'entonnoir.

Ainsi, il a pu s'en faire quelques uns avant de s'enfuir... en se déplaçant et en cognant sur le type qui se trouve toujours à l'extrémité de l'entonnoir... c'est malin...

On a essayé ça dans des temps de "mass attaque" et ça fonctionne, du moment qu'on ne tombe pas par terre, qu'on ne se fait pas agripper, et qu'on s'en tient à frapper le type à l'extrémité de la première ligne / entonnoir. Beaucoup de pas chassés, de sprints pour ne pas se faire encercler, ou enfermer dans un coin,  beaucoup d'observations pour éviter les obstacles naturels, bref... beaucoup de course à pied aussi...

FAB

Ca fait AMHA beaucoup de présupposés et de conditionnels, et puis tout le monde n'est pas champion de Thai ni sprinter ...

A ce que j'ai pu voir (il y a pleins de vidéos "brutes de surveillance" et de mises en situations réalistes et sérieuses ... Avec des gens sérieux), la stratégie des prédateurs moyennement dotés en Q.I. serait plutôt d'"encercler" la proie et pour le moins de "gèner" ses mouvements avant de le mettre à terre s'il n'a pas été sonné avant, plutôt que d'attendre leur tour dans la file.
... Pas besoin d'être 10 pour "encercler"  :(

Je préfère plus modestement une approche beaucoup moins élitiste comme, par exemple, sortir le  plus vite possible un equalizer en passant éventuellement au sol pour ce faire si on ne peut pas procèder autrement.

Telle que préconisée par de grandes pointures de la self qui ne sont pourtant pas manchots en baston.
Mais confronté à plusieurs ... IRL, on arrête les rêveries et les phantasmes, on n'est plus à la salle avec des partenaires :o.
Safety first.

Bon ... On est sur un forum "open", on ne va pas s'étendre sur les détails techniques et les descriptions alléchantes.

Je pense que c'est une contribution plus utilisable par le plus grand nombre de gens "ordinaires" plutôt que par des combattants d'exception.
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Djeep le 17 avril 2016 à 07:53:41
Après tu sais même un grand requin blanc n'attaque pas comme ça, il va juger si l'attaque à des chances de réussir et si il peut le faire sans gros risques d'être blessé, une blessure dans le grand océan peut lui être fatale même si c'est l'un des plus dangereux prédateurs qui soit.

BJR Je ne crois vraiment pas qu'un grand requin blanc ait ce genre de réflexion  ;) HN
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ** Serge ** le 17 avril 2016 à 12:43:01
Les amis, pretty please with sugar on top, restons sur le sujet et focalisons nous sur l'émission de signal. Merci à vous  :)

(http://i45.servimg.com/u/f45/12/15/99/03/concie11.jpg)

Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: promeneur-solitaire le 17 avril 2016 à 14:33:12
Concrètement et avant même de se focaliser sur la force de frappe et les performances hors du commun en pied-poings et partir dans le bruit et le phantasme du cador en MMA ...

Je pense que travailler le plus sérieusement possible, le "flanking" pour ne pas se laisser enfermer est la priorité absolue.

Ce n'est pas un réflexe naturel, crois-je.

Même les pas costauds ont une tendance instinctive à parer plutôt que dévier, se mettre en garde et exposer ses membres plutôt que de forcer l'adversaire à venir vous chercher, résister frontalement et à faire le coq plutôt qu'essayer d'esquiver et de contourner.

... Bref, à "se battre".
Ce à quoi tendent beaucoup de sports de combat et d'Arts martiaux "modernisés" ayant perdu leur but premier.

Combattre et se battre, c'est très différent.

Ca se travaille....!!!
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: ** Serge ** le 17 avril 2016 à 18:00:47
http://paladin-pressblog.com/2014/04/03/combative-principles-part-1-cover-crash-and-counter/ (http://paladin-pressblog.com/2014/04/03/combative-principles-part-1-cover-crash-and-counter/)

COMBATIVE PRINCIPLES, Part 1: Cover, Crash, and Counter

by Lee Morrison

 

In Urban Combatives we employ many combative principles, much like many other good, reputable methods of combatives or reality-based self-defense (RBSD) systems. These principles and concepts often offer a workable solution for a myriad of situations. In combatives — if physical confrontation is unavoidable in the first place, of course — our ideal model for “use of force” is always to work from a proactive or preemptive perspective. The best defense is a good offense, period! However, if you are unable to seize the initiative and find yourself reacting to something someone is doing to you (never ideal), then you are working from a counteroffensive perspective.

Counteroffensive principles and concepts have proven themselves a lot more workable under the duress of a fight than specific technical responses. Many methods of martial training and even RBSD rely way too much on collecting technical responses and excessive solutions to a single problem. The trouble with this methodology is the more options you have for one stimulus, the more time it takes to respond, á la Hick’s law. Using these combative principles offers an adaptable approach to a variety of scenarios, which is a lot more useful under stress — particularly when you are adrenalized and your cognitive decision-making process is severely compromised.

For the next three Paladin blogs I am going to look at three combative principles: Cover, Crash, and Counter, The High-Low Principle, and Flanking. The subject of today’s blog is Cover, Crash, and Counter.

From a counteroffensive perspective, Cover, Crash, and Counter is the most workable principle when you don’t have the initiative. It works on the premise of a last-second, split-second inclination. By that I mean although you are late in terms of taking action, you have a slight inclination that an assault is on its way. This could be the slightest visual cue out of the corner of your eye, an auditory noise, or a kinesthetic touch or shove just before the punch lands. Bottom line: your intel is limited to a very late “something is coming at your head real fast  and you need to cover your head now”!

 

Cover, Crash, and Counter.

This emergency cover works off your natural startle reflex, but is cultivated in an “offensively defensive” way. From this cover, we immediately crash inside the arc of assault/weapon into the subject’s body, stifling further movement and putting our antagonist on his heels. From here we are at close quarters, from which our immediate offensive retaliation can occur. This is our counter aspect.

The basic principle of Cover, Crash, and Counter is a key element of our counteroffensive and works off the uncomplicated premise of “something is coming at your head real fast!” This nondiagnostic response offers an immediate response without conscious thought and puts a reliable structure between the source of the assault and its chosen target — your head — giving you the opportunity to reverse the confrontational dynamic and bring the fight back to you !

http://paladin-pressblog.com/2014/04/10/combative-principles-2-the-high-low-principle/ (http://paladin-pressblog.com/2014/04/10/combative-principles-2-the-high-low-principle/)

The High-Low Principle

by Lee Morrison

As I discussed last week, in Urban Combatives we employ many combative principles, much like many other good, reputable methods of combatives or reality-based self-defense (RBSD) systems. These principles and concepts often offer a workable solution for a myriad of situations. In combatives — if physical confrontation is unavoidable in the first place, of course — our ideal model for “use of force” is always to work from a proactive or preemptive perspective. The best defense is a good offense, period! However, if you are unable to seize the initiative and find yourself reacting to something someone is doing to you (never ideal), then you are working from a counteroffensive perspective.

Counteroffensive principles and concepts have proven themselves a lot more workable under the duress of a fight than specific technical responses. Many methods of martial training and even RBSD rely way too much on collecting technical responses and excessive solutions to a single problem. The trouble with this methodology is the more options you have for one stimulus, the more time it takes to respond, á la Hick’s law. Using these combative principles offers an adaptable approach to a variety of scenarios, which is a lot more useful under stress — particularly when you are adrenalized and your cognitive decision-making process is severely compromised.

Last week I covered the combative principles of Cover, Crash, and Counter. This week my subject is the High-Low Principle.

The High-Low Principle of attacking a subject on more than one target line can be very useful for a number of scenarios. Attacking the high line and following up immediately with a low-line shot to the groin can be both physically and psychologically overwhelming particularly if you continue to attack the subject until a successful conclusion.



http://paladin-pressblog.com/2014/04/17/combative-principles-3-flanking/ (http://paladin-pressblog.com/2014/04/17/combative-principles-3-flanking/)

For the past two weeks I  have been discussing some of the combative principles we use in Urban Combatives.  These principles and concepts often offer a workable solution for a myriad of situations. In combatives — if physical confrontation is unavoidable in the first place, of course — our ideal model for “use of force” is always to work from a proactive or preemptive perspective. The best defense is a good offense, period! However, if you are unable to seize the initiative and find yourself reacting to something someone is doing to you (never ideal), then you are working from a counteroffensive perspective.

Counteroffensive principles and concepts have proven themselves a lot more workable under the duress of a fight than specific technical responses. Many methods of martial training and even reality-based self-defense rely way too much on collecting technical responses and excessive solutions to a single problem. The trouble with this methodology is the more options you have for one stimulus, the more time it takes to respond, á la Hick’s law. Using these combative principles offers an adaptable approach to a variety of scenarios, which is a lot more useful under stress — particularly when you are adrenalized and your cognitive decision-making process is severely compromised.

Two weeks ago I covered the combative principles of Cover, Crash, and Counter; last week my subject was the High-Low Principle. Today I conclude the three-part combative principles series with Flanking.

The principle of flanking has been employed in warfare since the days of Alexander the Great. This principle is extremely valid from a street combatives perspective offering multiple uses to a variety of scenarios, including simple preemption. What follows is its application to both attempted weapon access and multiple assailants from a two-on-one perspective.

https://www.facebook.com/MasterDarioCallaraTeam/videos/10206104985612680/ (https://www.facebook.com/MasterDarioCallaraTeam/videos/10206104985612680/)

https://www.facebook.com/MasterDarioCallaraTeam/posts/10206104985452676 (https://www.facebook.com/MasterDarioCallaraTeam/posts/10206104985452676)

http://www.urbancombatives.com/m_news/news.htm (http://www.urbancombatives.com/m_news/news.htm)

UC Seminar - Paris
Date: Saturday 21st - Sunday 22nd May 2016


http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=67298.0 (http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=67298.0)
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Lorka-85 le 21 avril 2016 à 02:31:49
merci de vos conseils, notement bouger le plus possible pour se mettre "en bout de ligne" !
je note également dans le récit de huckleberry que ça a l'air très fréquent les armes a feux dans ses embrouilles (même si a blanc ou grenaille) !

et je conclurais par le bon conseille de promeneur-solitaire, de sortir son equalizer low létal, le plus vite possible, sans menacer, l'utiliser immédiatement et se barrer ! :doubleup:
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: promeneur-solitaire le 21 avril 2016 à 11:00:56
.... sortir son equalizer low létal, le plus vite possible, sans menacer, l'utiliser immédiatement et se barrer ! :doubleup:

"low létal", "low létal" ...  :-\ C'est une clause de style. ::)

C'est là que le bât blesse.
Un equalizer doit faire le job : Càd d'abord se dégager mais aussi ensuite d'empêcher les assaillants de poursuivre à tous les sens du terme.

Incapaciter ou pour le moins vulnérer suffisamment certain(s) puis dissuader les autres ...

Si c'est pour se faire courser presque immédiatement pour rejouer les Horaces et les Curiaces par des BG rendus très colères, ça finit mal pour ceux qui ne sont ni sprinters ni super-héros mangeant quotidiennement douze ninjas à leur petit-dej' ...  :ohmy:

Mieux vaut ne pas compter sur sa chance plusieurs fois de suite  :(

Non ...

Ca pose tout simplement le problème de l'équalizer.

Moral, éthique, légal, efficacité ... Toussa.

Sans oublier que sa possession (une fois les affres de la décision d'acquisition surmontées) ne résout absolument rien sans pratique très sérieuse.

L' equalizer est un problème délicat qu'il est souvent confortable d'occulter. :lol:
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Baptistator le 01 août 2018 à 10:56:07
Je me permet de déterrer ce thread pour ne pas en lancer un nouveau.

Il y a quelques mois la fille d'une amie s'est faite agresser en sortie de boîte par plusieurs hommes à priori pour la voler.

Les hommes l'ont encerclée rapidement, elle a essayé de crier mais a priori il n'y avais personne dans le coin. Elle a réussi à gazer un mec pour rompre l'encerclement et s'enfuir mais ça a énervé les autres qui l'ont sévèrement tabassé.

Résultat plusieurs jours d'hosto et un gros traumatisme psychologique.

Après quelques mois elle récupère doucement mais reste très effrayée et me demande souvent qu'est ce qu'elle aurais pu faire pour s'en sortir à moindre mal.

Et la honnêtement je sais pas trop quoi lui dire  donc je vous demande vos avis, qu'est ce qu'elle aurais pu faire pour se débarrasser de 4-5 agresseurs ?

Personnellement je pense que je n'aurais pas fait beaucoup mieux qu'elle a part sortir un couteau en désespoir de cause pour en amocher le plus possible avant de tomber sous le nombre. Et éventuellement me rouler en boule pour protéger le ventre et les côtes.

Voilà pour les précisions c'était un parking de boîte isolée en campagne, mal éclairé. Elle était légèrement alcoolisée et ils l'ont coincée quand elle se rendais à sa voiture (une des dernières sur le parking)

Honnêtement ça me hante un peu de ne pas pouvoir la rassurer. J'ai beau lui dire qu'elle a fait ce qui était possible ça ne l'aide pas beaucoup
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bloodyfrog le 01 août 2018 à 11:10:31
Seule, alcoolisée, sur un parking sombre et désert en mauvaise compagnie.

Tu pourras lui donner tous les conseils de ninja que tu veux, le seul vraiment utile sera de ne plus se retrouver dans cette situation, ingérable face à trois ou quatre prédateurs.

Si malgré tout elle souhaite un conseil sur ce qu'elle aurait du faire ce soir là, ben peut être de filer son smartphone quand on lui demandait, sa valeur ne justifiant sans doute pas un passage à tabac.

Naturellement, si elle-même en danger, le combat était la bonne option, mais à 1 contre 4, à part un sabre laser servi par un Jedi entrainé, y'a pas trop de miracle. Relire le premier conseil.

Manu.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Persil le 01 août 2018 à 11:15:44
Perso, si l'enjeu était le vol, je n'aurai pas résisté et leur aurait donné ce qu'il voulait.
Je sais que ce n'est pas très "héroïque" mais perso, je préfère perdre des sous que de me faire tabasser.
Ça me rappelle un conseil qu'on nous avait donné lors d'un voyage au Brésil : avoir toujours de l'argent sur soi pour pouvoir le donner en cas d'agression.
Par ailleurs, quelques séances d'emdr pourraient l'aider à digérer l'histoire et à limiter les conséquences psy qui risquent de ne pas se dissoudre sans aide et d'avoir des répercutions multiples.
(je parle souvent de l'emdr, mais c'est pas parce que j'ai des actions, c'est parce que j'ai été impressionnée par la résilience à laquelle cette technique m'a permise d'accéder après des années de thérapie en tout genre qui ne m'avait pas beaucoup fait avancer en profondeur)
Bon courage à la fille de ta copine.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Baptistator le 01 août 2018 à 11:21:09
J'ai omis de préciser qu'elle à réagit comme ça car elle craignais de se faire violer. Le motif de vol à été établi ensuite quand elle a été retrouvée sans son sac.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Arnaud le 01 août 2018 à 11:59:39
Pas mieux que Manu mais une lecture que je conseille souvent à mes copines quand on parle de protection personnelle:

https://fr.scribd.com/document/244904975/Non-c-est-non-Irene-Zeilinger
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mrfroggy le 01 août 2018 à 13:57:01
Çà c est passé en France?
Sinon, moi je retiens aussi qu être seule, alcoolisé, en en sortie de boite, n est pas la meilleure sécurité passive que je connaisse..
Qu est ce qui a pu faire croire à ses agresseurs que ça valait le coup de la "voler"?
signes extérieurs de richesse? j essaie juste de comprendre comment un groupe d homme puisse s en prendre à une femme seule, en dehors de la prédation sexuelle.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Baptistator le 01 août 2018 à 15:01:11
Je ne suis pas sûr du motif de l'agression personnellement.

C'est une boîte assez fréquentée du Loiret quand elle est arrivée le parking était plein elle s'est garée la ou il restait de la place. Elle est restée dans la boîte jusqu'à la fermeture et du coup le parking était quasiment vide.

C'est en allant vers son véhicule que les mecs l'ont entourée et ont commencé à la bousculer et à l'insulter.

Je n'ai aucune idée du motif de l'agression peut être le vol, peut être l'abus peut être la connerie.

La seule chose qui est sure c'est que quand le personnel l'a trouvée après avoir fermé son sac avais disparu mais pas sa voiture alors que les clefs étaient dans le sac
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bison solitaire le 01 août 2018 à 15:07:42
Ce qui est difficile à travers les conseils, c'est de ne pas la culpabiliser.
(Il y aurait lieu de débriefer par ailleurs sur la jeune fille qui a pris cette gifle pour avoir répondu à un abruti. Mais il doit être trop tôt. On est encore, grâce aux médias notamment et à une certaine posture politique et idéologique, dans quelque chose de très binaire qui est actuellement: "ah elle a bien fait, elle a eu raison!")
...
Oui, elle est victime;
Oui, elle a le droit d'aller et venir;
Non, ce n'est pas de sa "faute" (que ce soit au sens religieux ou juridique)
Mais non, tout le monde n'est pas éduqué pareil et n'a pas le même socle de valeur;
Et donc oui, il y a des prises de conscience à faire (parfois extrêmement douloureuse pour l'ego);
Oui il y a sans doute des choses à améliorer et notamment côté anticipation;
et oui, ça altère assez considérablement la légèreté de l'esprit...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Persil le 01 août 2018 à 20:23:07
+1 pour l'attention à l'auto-culpabilisation, mais je sais que tu le sais Baptistador.
Après c'est toujours bien de chercher à en tirer des leçons, à la lecture des derniers posts je dirai : demander à un employé de la boîte de la raccompagner à sa voiture.
Ça m'est arrivé de le demander à quelqu'un en partant d'une fête seule quand ma voiture était loin et que je ne me sentais pas en confiance.
J'ai aussi mis en contact ma fille et sa copine avec un videur d'une salle de concert dans laquelle je la laissais. J'ai demandé au gars si elle pouvait venir vers lui en cas de problème. Il a bien sur dit oui et elle m'a dit après qu'il était resté à porté de vue pendant le concert. (Elles étaient nettement plus jeunes que la moyenne d'âge du public et j'avais pas du tout envie d'y aller).
et oui, ça altère assez considérablement la légèreté de l'esprit...
+1 , mais je pense qu'il y'a moyen de la retrouver, ou disons de trouver des situations qui permettent de le faire, et notamment en créant du lien (quand c'est possible...)
À ce propos, je trouve ça précieux qu'elle puisse en parler avec toi, qu'elle puisse être entendu, accueillie et que quelqu'un-e s'occupe d'elle à cet endroit là.
Il arrive très souvent que les victimes se retrouvent bien seule car personne n'a envie d'entendre ce genre d'histoire et on peut assez rapidement lui renvoyer un truc du genre " faut que t'arrêtes d'y penser" ou "faut passer à autre chose" ...
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Merlin06 le 02 août 2018 à 07:16:53
L'essentiel ayant été dit j'ajouterai que tu pourrais lui faire raconter en détail les faits(montrer de l'écoute et de l'attention), prendre des notes et ensuite revenir avec elle point par point sur ce qui évitera à l'avenir ce genre de situation(ne pas culpabiliser et mettre en place des automatismes).
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Baptistator le 02 août 2018 à 07:50:32
Ça fait un peu moins d'un an que ça s'est passé  et elle recommence à envisager de sortir mais en groupe.

Elle suit toujours une thérapie avec un psy. On en a parlé plusieurs fois. Une sorte de débriefing pour savoir ce qu'elle aurais pu faire. Mais j'ai du mal à lui faire comprendre que même moi ou n'importe qui d'autre n'aurais pas pu faire grand chose (à moins de se promener en permanence avec une hache à deux mains).

La seule chose qui freine son rétablissement est de savoir que ses agresseurs seront impunis. La seule chose qu'elle se rappelle est qu'ils portaient des casquettes et des survêtement blanc.  Donc potentiellement 50% de la population masculine de la boîte.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bloodyfrog le 02 août 2018 à 11:18:08
Une boite où 50% des loups hommes ont un survêtement blanc, seule ou en groupe, hors de question d'y laisser rentrer ma fille/femme/maman...
Code rouge direct.  ;D

Manu.
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: b@s le 02 août 2018 à 13:25:15
Une boite où 50% des loups hommes ont un survêtement blanc, seule ou en groupe, hors de question d'y laisser rentrer ma fille/femme/maman...
Code rouge direct.  ;D

Manu.

 :doubleup: :doubleup:

 pour ma part même si je ne suis pas encore concerné par les sories en boite, je pense que là aussi avoir des réflexes collectifs peut être un plus : je l'illustre par un exemple tout con :

imaginons que j'habite à proximité de Bloodyfrog, et que nous ayons des gamines du même age : soit elles sont copines et du coup si elles sortent ensemble on peut se "relayer" pour accompagner, aller chercher...

soit si elles ne sont pas copines on peut au moins débriefer avec Bloodyfrog, telle boite est craignos, tel patron de bar est d'accord pour accompagner jusqu'à la bagnole...

autre exemple, Si un facheux se pointe, Bloodyfrog peut me donner un coup de main pour creuser  ;# ;# ;#
dommage qu'on soit pas voisins quand même... :lol:

fin bref, comme souvent ici, de la coopération, du relationnel, ça aussi ça peut aider.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Merlin06 le 02 août 2018 à 17:24:05
Changez rien les gars...   :o :lol: ::) :lol:
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Van le 03 août 2018 à 15:49:00
Une boite où 50% des loups hommes ont un survêtement blanc, seule ou en groupe, hors de question d'y laisser rentrer ma fille/femme/maman...
Code rouge direct.  ;D

Manu.
Je n'arrive pas à faire le lien entre survêtement blanc et code rouge. Pouvez-vous m'expliquer ?
Titre: Re : Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Chill le 03 août 2018 à 15:58:46
Citer
Je n'arrive pas à faire le lien entre survêtement blanc et code rouge. Pouvez-vous m'expliquer ?

+ 1 !
... SVP.

   Chill.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bloodyfrog le 03 août 2018 à 18:21:32
Pour sortir entre amis, qui de vous s'habille "classe" avec un survêtement blanc d'une grande marque?
Si pas vous, quelle population le fait?

Manu.

Note: si vous n'avez pas la réponse, tant mieux, vous vivez tranquilles au fond des bois.  :)
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: mic57 le 03 août 2018 à 21:40:11
Pour sortir entre amis, qui de vous s'habille "classe" avec un survêtement blanc d'une grande marque?
Si pas vous, quelle population le fait?

Manu.

Note: si vous n'avez pas la réponse, tant mieux, vous vivez tranquilles au fond des bois.  :)

Survêtement blanc ET casquette...c'est important la casquette pour la classe  ;D

Moi je vois de quel genre de gugus tu veux parler
Titre: Re : Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: Van le 03 août 2018 à 23:15:08
Pour sortir entre amis, qui de vous s'habille "classe" avec un survêtement blanc d'une grande marque?
Si pas vous, quelle population le fait?
C'est forcément une population qui a les moyens. Je comprends donc encore moins le code rouge.
Titre: Re : Que faire en cas d'agression par un groupe de personnes, 2, 3 ou +
Posté par: bloodyfrog le 03 août 2018 à 23:43:51
C'était une forme d'humour.
Aussi drôle qu'un troll qui s'ignore.

Manu.