Nos Partenaires

Auteur Sujet: maison en bois, paille et terre...  (Lu 19484 fois)

08 avril 2008 à 17:33:18
Réponse #25

Samourai


Toute maison déplaçable est autorisée 3 mois par parcelle, mais évidemment cela dépend de la mairie.

09 avril 2008 à 19:56:29
Réponse #26

lepapat


Attention phare2000, lois française. pas sûr que se soit valable chez nous ( sont très chi*nts à l' urbanisme dans le pays  :glare: )
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


10 avril 2008 à 05:27:38
Réponse #27

phare2000


j'imagine mais on a aussi du terrain en France (P.O)
« Nous devons être le changement que nous voulons pour le monde ».Gandhi

26 janvier 2010 à 21:56:16
Réponse #28

aliɔs


La maison en paille résiste bien au vent (un peu moins à l'humidité) :

Le contre exemple des trois petits cochons
Lesperon, chemin du Caillaou. Devant : une parcelle de pins bombardés. À droite et à gauche, un champ de mines de souches, partout. Et au milieu, la maison en paille, en bois et en terre de Jean et Johanne Reversat. Intacte. « Un vrai miracle », souffle le propriétaire, « autoconstructeur. » Une histoire qui fait la nique au grand méchant loup, et à la morale des Trois petits cochons. Et surtout à Klaus.

Retour un an en arrière. À l'heure où les premières bourrasques s'engouffrent dans ce coin des Landes, Johanne et Jean Reversat passent la nuit dans un gîte situé à quelques centaines de mètres de la maison qu'ils sont en train de construire, seuls. Il vaut mieux : letoit n'est même pas monté. Et leur petite fille est née il y a un mois à peine.

Cette nuit-là, les Reversat sont réveillés par les cèdres plusieurs fois centenaires du domaine, qui tombent les uns après les autres. Au petit matin, constatant les dégâts, ils n'ont plus aucun espoir de retrouver les quatre murs de leur maison debout. « On a mis une heure et demie pour déblayer la route avec un tracteur et des tronçonneuses depuis le croisement de la route jusqu'à chez nous », se souvient encore Jean Reversat. Une heure et demie pour parcourir les quelques centaines de mètres qui séparent le gîte de la maison en paille. « Plus on avançait, moins j'y croyais », poursuit l'autoconstructeur, qui sur la route, évalue les dégâts sur la forêt et sur les maisons des voisins... « Tout le monde pensait que tout serait par terre chez nous... »

Et non. « Il n'y avait que les murs, les sangles n'étaient même pas fixées et ça a tenu », commente Jean Reversat. « Nos voisins hallucinaient... » Étonnant ? Pas tant que ça si l'on écoute les secrets de fabrication de cette maison. « Je peux l'expliquer : ce sont des bottes de paille empilées les unes sur les autres qui composent la ceinture de la maison. Chacune d'elles mesure 1,20 m sur 2,50 m et pèse 360 kilos, mais elles restent souples. Dans les rafales, elles bougent et elles reviennent. C'est ce qui nous a sauvés. »

360 kilos la botte de paille

C'est en tout cas ce qui a sauvé plusieurs mois de travail. La première botte de la maison familiale avait en effet été posée en octobre 2008, sachant que Jean, qui travaille dans le surf, se consacre à plein-temps à l'autoconstruction, pendant la période hivernale. En plus du soutien de Johanne et de toutes les nombreuses bonnes volontés qui viennent leur prêter main-forte, dans le cadre des chantiers participatifs. « Quand vous posez des morceaux de 360 kilos vous avez quand même confiance, plus, sûrement, qu'avec des matériaux classiques. En plus, ce n'est pas cher : pour toute la maison (235 m² en tout, avec le hangar), il faut 1 600 euros de paille. Le problème avec ces maisons, c'est surtout l'humidité. »

D'ailleurs, si les vents ont fait sourire la maison écolo des Reversat, les pluies qui ont suivi Klaus lui ont fait beaucoup plus de tort : le toit n'étant pas monté, les bâches de protection s'étant partiellement envolées, l'humidité a mouillé la paille, avant de moisir quelque temps plus tard. Il faudra regarnir une partie de la maison, après la pose du toit. Le pire qui puisse peut-être arriver quand on construit en paille.

Un aléa que les Reversat ont surmonté. D'autant plus fiers de leur maison depuis qu'ils ont mis sa solidité à l'épreuve. N'allez pas demander à Jean la date du déménagement. Il s'en moque. Mieux : « Je ne dis plus rien. On fait tout à la main, avec des matières premières vivantes. Et surtout, on ne joue pas avec la nature. On s'est dit que cela n'avait aucune importance de savoir la date à laquelle on rentrerait dedans. » Et tant pis pour la vie en mobile-home. L'important, c'est le processus : une affaire de paille, de terre, d'eau et de bois.

http://www.sudouest.com/landes/actualite/article/846833/mil/5635878.html

08 juillet 2010 à 20:18:42
Réponse #29

Leif


je deterre ce post car j'aimerais savoir si il y en a un autre ou on continu sur ce fil pour expliquer la maison en paille.

bref un bon tutoriel :)

c'est un projet pour un ami.

ma question en bois ou en paille , quel sera le budget et lequel est le plus cher?

merci

09 juillet 2010 à 06:03:52
Réponse #30

gmaz87


Salut Leif
Un début de piste mais que tu as peut être trouvé, le réseau des compaillons
http://www.compaillons.eu/boutique
Pour les prix de revient je pense que ça doit varier (comme toute autoconstruction) selon le lieu et les possibilités d'approvisionnement en matière première.
Pour m'être un peu intéressé au sujet il y a deux ans, j'en avais retenu que le prix de la botte de paille de type 40X40X120 (de mémoire) se situait entre 1 et 2 euros le bout.
Je vais suivre ce fil avec intêret  :)
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

11 juillet 2010 à 09:17:09
Réponse #31

Leif


Citer
Un début de piste mais que tu as peut être trouvé, le réseau des compaillons
http://www.compaillons.eu/boutique
:up:

http://www.esprit-terredesienne.com/la-paille.html

un blog sur la construction pas a pas :up: d'une maison en paille

http://www.lamaisonenpaille.com/

une asso qui aide a monter les maisons en paille


pour moi cela reste une maison en bois isolée avec des bottes de pailles et ensuite soit clins, soit enduit chaux .

je continue mon investigation :)

11 juillet 2010 à 19:13:33
Réponse #32

gmaz87


pour moi cela reste une maison en bois isolée avec des bottes de pailles et ensuite soit clins, soit enduit chaux .
je continue mon investigation :)

Bjr leif,
Oui dans ce type de construction, non sur le principe initial des constructions paille au USA fin 19ème.
Il s'agissait d'empilement de bottes de paille sur un principe autoporteur et donc d'une vraie et totale construction en paille.
ça limite juste la hauteur possible, sans doute pas plus d'un rdc donc un plain pied, les bottes demeurent bien stables par le poids de la charpente ( à vérifier).
J'avais vu également dans un bouquin ou sur le net une construction selon le principe suivant:
Une dalle béton avec des tiges filetées de 2,50m scellées dedans, les bottes de paille transpercées par la tige et en partie haute une pièce de bois qui comprime les bottes sur la tige avec un écrou,, c'est hyper solide.
Je crois d'ailleurs qu'il y a eu aussi des essais (voire des maisons) faites en boules rondes de paille empilée et toujours la sans le moindre morceau de bois autre que la charpente.
Ceci dit on est bien d'accord la paille est un matériau a protéger de la pluie, donc terre , enduit ou bois en révêtement extérieur.
Bonne quête  ;)
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

24 août 2015 à 19:06:15
Réponse #33

Troll


Bonjour,

Gros déterrage de topic sur les maisons en matériaux naturels.

Ici un lien sur les maisons en paille avec une petite vidéo explicative, à l'occasion des rencontres européennes de ce type de construction.

On y apprend entre autre la relative faisabilité d'autoconstruction, l'étonnante durabilité (la première maison en paille "sérieuse" a désormais 200 ans, la bonne résistance au feu (combustion lente et non pas un brasier instantané).

Voilà pour un petit peu de bruit sur ce genre de construction et pour ceux que cela peut intéresser ;)

Bien à vous,

Troll
Semper potest proficio

24 août 2015 à 19:28:23
Réponse #34

olivcody


comme il est dit dans l'article, peu de promoteurs proposent ce type de construction, donc=> autoconstruction presque obligatoire jusqu'à maintenant....
l'entreprise qui fabrique les parois de paille peut permettre de developper ce marché

24 août 2015 à 19:50:32
Réponse #35

Troll


Bonjour,

Il n'y a pas, que je sache de monopole s'agissant d'une société qui fabrique de la paille en ballot. En effet, cette dernière existe un peu partout et donc est disponible localement à moindre coût.

http://www.maison-paille.net/

http://www.naturel-home.fr/kit_autoconstruire_maison_paille/

http://compaillons.naturalforum.net/forum

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

24 août 2015 à 21:30:44
Réponse #36

olivcody


je ne parle pas du balot de paille ;#
mais du procedé de cloison préfabriquée :)

02 avril 2017 à 19:37:14
Réponse #37

migmig


bonsoir
je deterre ce poste, juste pour dire que j adore ce type de constructions, surtout la charpente!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité