Nos Partenaires

Auteur Sujet: Piqure de rappel: outil coupant + 3 secondes d'inattention (vidéo)  (Lu 2593 fois)

21 décembre 2019 à 10:10:22
Lu 2593 fois

Rantanplan


Accident pris en vidéo. Pas d'images gore, mais on voit clairement comment c'est arrivé.

https://youtu.be/TjXYD2TV_-c

Vers 6:39

Apparemment la blessure est sérieuse. Le gars est sous attelle depuis 2sem, typique d'une coupure de tendon, il en a encore pour des mois de rééducation et ne récupérera pas 100% de sa mobilité.

On pourrait gloser 500 ans sur "fallait faire comme ci ou comme ça". Le hic, c'est qu'avec la fatigue, le froid, la faim, vous aurez beau savoir, vous aurez forcément un moment de relâchement.. Et paf le doigt.

Ne réfléchissez pas. Si ça coupe -> gants anti coupure. Tant pis si, tel un préservatif, ça vous ôte le plaisir du contact avec le bois.
« Modifié: 21 décembre 2019 à 12:16:08 par Rantanplan »

21 décembre 2019 à 14:02:46
Réponse #1

guillaume



On pourrait gloser 500 ans sur "fallait faire comme ci ou comme ça". Le hic, c'est qu'avec la fatigue, le froid, la faim, vous aurez beau savoir, vous aurez forcément un moment de relâchement.. Et paf le doigt.

Ne réfléchissez pas. Si ça coupe -> gants anti coupure. Tant pis si, tel un préservatif, ça vous ôte le plaisir du contact avec le bois.

De plus, d'où l'importance de ne toujours travailler que les bons gestes. Toujours.

21 décembre 2019 à 16:26:25
Réponse #2

Dutch


Les gants sont souvent évoqués, mais vous utilisez quelle  protection au niveau des pieds?
En camp fixe, il y a autant de risque d'y recevoir un coup d'outil ou un rocher que sur les mains.

Ça existe des chaussures de rando coquées, ou il faut se rabattre sur la gamme des vêtements de travail?
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

21 décembre 2019 à 19:25:03
Réponse #3

thorgaal


J'ai très envie de jouer le mouton noir sur ce coup-là, au risque de me retrouver à jouer aussi le bouc émissaire  ::)

Le problème est le suivant :
On a un mec qui se blesse par manque d'attention.
Pourquoi s'est-il blessé ?
- A cause du manque d'attention ! (facile, c'était dans la question)

Question 2
Qu'est-ce qui fait que l'on est attentif lorsqu'on manipule un objet coupant ?
- La peur de se blesser, non ?

Question 3
Qu'est-ce qui aurait pu le rendre plus attentif ?
- Le souvenir d'une blessure récente, une piqure de rappel justement. (facile, c'était dans le titre)

Donc le mec, s'il met des gants de protection, il aura moins peur de se blesser, donc il sera moins attentif, donc il aura plus de chance de se blesser malgré la protection...
Ça me rappelle l'histoire vraie d'un mec qui s'est fait broyer un pied sous une palette de parpaings, je ne sais plus où je l'ai entendue, peu importe, mais une chose est sure, il portait des chaussures coquées 😉

En bref, plus tu te blesses, moins t'a de chances de te blesser, c'est paradoxal mais c'est pourtant le principe de l'immunité naturelle... et ça fait une petite éternité que ça fonctionne plutôt bien, même si on comprends toujours pas pourquoi.

Mais attention, je n'ai pas dit que la stratégie de la protection est forcément mauvaise, sinon la tortue, l'escargot et le tatou auraient disparu depuis longtemps...

Je crois seulement qu'il y a un juste milieu à trouver car à trop se protéger on prends aussi des risques, où est le juste milieu ? C'est à chacun(-e) d'en décider  ;)

Edit :
Tant pis si, tel un préservatif, ça vous ôte le plaisir du contact avec le bois.
Ça alors, un xylophile ! :o
« Modifié: 21 décembre 2019 à 21:33:43 par thorgaal »
Tant dort le chat qu'à la fin il s'éveille.

21 décembre 2019 à 21:32:28
Réponse #4

Rantanplan


@Thorgal
C'est très épiméthéen comme principe, à l'opposé de mon tempérament, mais si ça fonctionne pour toi / en adéquation avec ta personnalité: très bien, je respecte.

21 décembre 2019 à 21:43:06
Réponse #5

Rantanplan


Les gants sont souvent évoqués, mais vous utilisez quelle  protection au niveau des pieds?
En camp fixe, il y a autant de risque d'y recevoir un coup d'outil ou un rocher que sur les mains.

Ça existe des chaussures de rando coquées, ou il faut se rabattre sur la gamme des vêtements de travail?

Ta remarque soulève une question intéressante, mais malheureusement, il faudrait pouvoir étudier "l'accidentologie" dans un contexte de bivouac-bushcraft.

Si on devait faire des paris, je mettrai des sous sur les blessures aux mains, plus que sur les pieds, mais je ne suis sur de rien.

En rando montagnarde en revanche, ça a été étudié et ce sont les chutes qui posent problème (en particulier dans les descentes). Alors les godasses pas opti pour la marche, dans ce contexte, je ne suis pas très fan.

http://www.ac-grenoble.fr/eps/wp-content/uploads/2015/03/Rapport-recherche-accidentologie.pdf
"En randonnée pédestre, la plupart des accidents se produisent lors de la descente."

"Si l’on se focalise sur les seuls accidents mortels, la chute, souvent conséquence d’une glissade, représente de loin l’événement non souhaité le plus fréquent (105), reléguant  très  loin  les  autres  cas  de  figure."

21 décembre 2019 à 21:44:45
Réponse #6

thorgaal


@Rantanplan
Merci, tu viens de m'apprendre un nouveau mot !

Ma foi, pour moi ça a toujours plutôt bien fonctionné, en effet, mais je suis du genre "vigilant".

Mais tu as raison, c'est bien une question de jugement personnel, et c'est aussi forcément une question d'équilibre, sinon on pourrait partir à la guerre à poil, ou aller acheter son journal au volant d'un blindé lourd pour éviter tout risque d'accident. Tout raisonnement devient absurde si on le pousse à l'extrême.  ;)
Tant dort le chat qu'à la fin il s'éveille.

21 décembre 2019 à 21:48:00
Réponse #7

Rantanplan


@Thorgal

T'ention, j'emploie l'expression "personnalité épiméthéenne" pour désigner les gars qui apprennent sur le tas, de leurs erreurs / expériences.

Il y en a qui collent une connotation "d'idiot" au truc, pas mon cas.

21 décembre 2019 à 23:52:26
Réponse #8

Hurgoz


Yo,

Au risque de jouer le mouton noire n°2, de ce que j'en comprend, le type se fout un coup de hache sur la main faible, alors que celle-ci n'est pas dans la trajectoire initiale de la hache....celle-ci, bien malin celui qui pense que ça ne peut pas lui arriver...en tout cas, dans la même config, je ne peux pas dire que j'aurais mieux fait!  :o

De mon point de vue, c'est dans ces situations que les protections passives prennent tout leur sens parce que ce n'est pas tellement de l'inattention (à la limite de l'imprudence de ne pas avoir mis de gants), mais plutôt, ce salopard de Murphy qui s'invite à la partie ;)

Tcho
« Modifié: 22 décembre 2019 à 00:09:48 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

22 décembre 2019 à 07:02:40
Réponse #9

thorgaal


@Hurgoz : Autemps pour moi, je n'avais pas regardé la vidéo avant de poster...  :sorry:

C'est chose faite, eh ben franchement, même en ralentissant la vidéo au max, bien malin celui qui peut dire POURQUOI le mec s'est blessé...
Moi je vois un gars qui tape sur un tronc avec une hachette, il tape des petits coups très rapides (trop rapides?) à un moment la hache attaque le bois trop de travers, rebondit donc dessus au lieu de planter et atteint la main DROITE du gars qui se trouvait effectivement à des années-lumière de la trajectoire initiale !

Ça c'est le CONSTAT, et on pourrait très bien s'arrêter là, on devrait s'en arrêter là même.
Le mec s'est fait mal, POINT. Ça arrive !
Sauf qu'en temps qu'homo sapiens sapiens, l'homme qui pense une fois de trop, on adore débattre et faire plein de suppositions plus loufoques les unes que les autres pour passer le temps et se donner de l'importance (moi le premier  :-[ je vous rassure), c'est beaucoup plus convivial de sodomiser des diptères entre amis que de se  :branleur: tout seul...

Alors allons-y pour les SUPPOSITIONS, le mec s'est fait mal PARCE QUE :
1 - il tapait trop vite -> 11. excès de confiance ? 12. colère refoulée ? 13. stress, pression excessive exercée par le regard de son ami ou de la caméra ?
2 - la hache a ripé -> 21. loi de Murphy ! 22. mauvais Karma ! 23. faute d'inattention ! 24. c'était son destin ! 25. engourdissement dû au froid ?
3 - il n'a pas eu le temps d'enlever sa main droite, vu la distance parcourue par la hache il AURAIT DÛ avoir le temps d'enlever sa main droite... 31. il n'aurait pas du manipuler un outil alors qu'il est engourdi par le froid -> 32. il aurait du s'habiller plus chaudement (mettre des gants chauds par exemple  ;#) 33. il ne faisait pas attention
4 - il tapait de la main gauche ! est-il gaucher ou est-ce qu'il utilise ça main gauche par défaut, la droite étant 41. trop fatiguée, 42. trop engourdie, 43. déjà blessée (tendinite?) 44. il veut faire le malin et montrer à son pote qu'il est ambidextre
5 - il est trop maladroit pour se servir d'une hache
6 - il est trop con pour se servir d'une hache (allons-y gaiement, il est pas là pour se défendre !)
7 - il n'avait pas de gants de protection (SI il en avait eu, il ne se serait pas fait mal...  :really:)
8 - un peu tout ça à la fois
9 - rien de tout ça, il y a une autre raison à laquelle je n'ai pas pensé
10 - il s'est fait mal parce qu'il s'est fait mal, POINT

Allez-y, votez pour la bonne réponse, débattez, battez-vous, on peut s'occuper pour l'éternité comme ça  ::)
Moi je vote pour la 10 !  :doubleup:

Oui, bien malin celui qui pense que ça ne peut pas lui arriver, mais bien malin (Malin?) aussi celui qui peut empêcher que cela arrive, "on rencontre souvent sa destinée sur les chemins que l'on prend pour l'éviter" (Jean de La Fontaine)
J'ai bien peur que la question du risque à l'échelle de l'individu soit un paradoxe insoluble (pléonasme...), ce serait donc plus une question d'instinct personnel qui me pousserait à choisir ce qui est idéal pour moi ?
La question est-elle scientifique ou philosophique ? ou les deux ?
Mettons qu'on dispose d'un sondage objectif qui nous permette de trancher à l'échelle collective que le port d'une protection diminue les risques, est-ce transposable pour moi alors que je me sens plus à l'aise à mains nues ? et puis d'abord, un sondage peut-il être à 100% objectif ? l'objectivité existe-t-elle ?   :huh:

Topic impossible dans le même genre : Le casque de vélo est-il dangereux ?

Edit : On me dit que les diptères en ont marre de se faire e____r, ils préparent leur revanche en secret... Si vous me cherchez, je suis déjà planqué dehors !  :camo:
« Modifié: 22 décembre 2019 à 07:07:50 par thorgaal »
Tant dort le chat qu'à la fin il s'éveille.

22 décembre 2019 à 08:59:22
Réponse #10

Dutch


Ta remarque soulève une question intéressante, mais malheureusement, il faudrait pouvoir étudier "l'accidentologie" dans un contexte de bivouac-bushcraft.

Si on devait faire des paris, je mettrai des sous sur les blessures aux mains, plus que sur les pieds, mais je ne suis sur de rien.

En rando montagnarde en revanche, ça a été étudié et ce sont les chutes qui posent problème (en particulier dans les descentes). Alors les godasses pas opti pour la marche, dans ce contexte, je ne suis pas très fan.

http://www.ac-grenoble.fr/eps/wp-content/uploads/2015/03/Rapport-recherche-accidentologie.pdf
"En randonnée pédestre, la plupart des accidents se produisent lors de la descente."

"Si l’on se focalise sur les seuls accidents mortels, la chute, souvent conséquence d’une glissade, représente de loin l’événement non souhaité le plus fréquent (105), reléguant  très  loin  les  autres  cas  de  figure."

Dans un contexte purement buschcraft/camp scout à l'ancienne, on a plus tendance à "piétiner" qu'à randonner et, quand je vois mes trois loulous évoluer, je me dis que des pompes coquées ne seraient pas inutiles...

L'été dernier, Junior m'a fait rouler un cailloux de 25 kg sur la main en construisant le four à pain.
Ça m'a valu un petit trait de fracture au pouce (sur ce coup, même les gants n'ont rien pu pour moi), mais s'il l’avait reçu sur le pied, il aurait une eu une belle palme à la place des orteils. :o

Jusque là, ils esquivent plutôt bien. C'est moi qui angoisse un peu à les voir soulever/relâcher des troncs d'arbres ou des cailloux trop lourds pour eux, s'agiter avec la pelle etc...

Je sais bien que c'est comme ça qu'on apprend, mais c'est pas rassurant. :-\
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

22 décembre 2019 à 10:09:58
Réponse #11

Pierrot


Mon avis sur la question, vu que personne ne me le demande......

3 points:

S'il avait tenu sa hachette à deux mains, il ne se serait pas fait mal ( et accessoirement à deux mains on est beaucoup plus précis, surtout que si la vidéo n'est pas coupée il a tape comme un âne depuis un bon moment);

Peut être aussi que s'il n'avait pas voulu faire une vidéo, il ne se serait pas fait mal, peut être qu'il voulait montrer sur youtube comme il sait travailler vite avec une hachette;

Et enfin, quand je vois comment ils prennent soin d'arranger la place de travail, je ne suis pas du tout étonné, je pensais même que l'un des deux allait s'ouvrir un genou dès le début.

Pierrot, qui manipule des hachettes depuis 50 ans, qui ne s'est pas encore fait mal mais qui, l'age venant,  fait de plus en plus gaffe.....

22 décembre 2019 à 11:24:49
Réponse #12

guillaume


3 points:

S'il avait tenu sa hachette à deux mains, il ne se serait pas fait mal ( et accessoirement à deux mains on est beaucoup plus précis, surtout que si la vidéo n'est pas coupée il a tape comme un âne depuis un bon moment);

Peut être aussi que s'il n'avait pas voulu faire une vidéo, il ne se serait pas fait mal, peut être qu'il voulait montrer sur youtube comme il sait travailler vite avec une hachette;

Et enfin, quand je vois comment ils prennent soin d'arranger la place de travail, je ne suis pas du tout étonné, je pensais même que l'un des deux allait s'ouvrir un genou dès le début.

Merci Pierrot :).

Au risque de jouer le mouton noire n°2, de ce que j'en comprend, le type se fout un coup de hache sur la main faible, alors que celle-ci n'est pas dans la trajectoire initiale de la hache....celle-ci, bien malin celui qui pense que ça ne peut pas lui arriver...en tout cas, dans la même config, je ne peux pas dire que j'aurais mieux fait!  :o

Ne rien avoir dans la trajectoire probable de la lame. Jamais. Si on y est contraint : avoir quelque chose qui ne craint rien pour arrêter la lame et/ou porter des éléments de sécurité.

tion, je n'ai pas dit que la stratégie de la protection est forcément mauvaise, sinon la tortue, l'escargot et le tatou auraient disparu depuis longtemps...

Je crois seulement qu'il y a un juste milieu à trouver car à trop se protéger on prends aussi des risques, où est le juste milieu ? C'est à chacun(-e) d'en décider  ;)


Effectivement, il y a un juste milieu à trouver. Pour ma part c'est très simple : si le résultat de la probabilité*gravité est au-dessus d'un seuil que je me suis fixé, alors je prends les mesures nécessaires :

--> Je joue sur la probabilité : utiliser les bons gestes, le bon matériel et avoir les capacités physiques
--> Je joue sur la gravité : outils de protection

Il ne viendrait à personne l'idée de faire le con avec une arme à feu ou une tronçonneuse ? Pourtant c'était encore le cas il y a quelques années (et le combat n'est pas encore terminé)...

a+

22 décembre 2019 à 13:30:35
Réponse #13

Tumiza


Citer
Moi je vois un gars qui tape sur un tronc avec une hachette, il tape des petits coups très rapides

Ils ne seraient pas en train d'enfoncer un coin avec le talon de la hachette?
« Modifié: 22 décembre 2019 à 13:36:11 par Tumiza »
BAVU ba pris

22 décembre 2019 à 15:39:48
Réponse #14

Pierrot


Oui il met des coins, je pensais que c’était son collègue qui avait fait bouger le tronc en l'enjambant, mais non.... pas de bol.

Notez que peu avant l'accident il tient bien sa hachette à deux mains

22 décembre 2019 à 17:38:30
Réponse #15

Tumiza


Le soucis est peut etre la: utilisation du mauvais outil.
BAVU ba pris

22 décembre 2019 à 23:26:00
Réponse #16

Rantanplan


@Dutch
Pour en revenir aux pieds, t'as pas complètement tort.

Regarde ici, vers 0:37
https://youtu.be/OYol_X0J9gU?t=32

Le mec est littéralement à deux doigts de rentrer à cloche pied.
 

23 décembre 2019 à 20:38:40
Réponse #17

François


Les gants sont souvent évoqués, mais vous utilisez quelle  protection au niveau des pieds?
En camp fixe, il y a autant de risque d'y recevoir un coup d'outil ou un rocher que sur les mains.

Ça existe des chaussures de rando coquées, ou il faut se rabattre sur la gamme des vêtements de travail?

Quand j'ai cherché ce genre d'équipement, tout ce j'avais trouvé de crédible ce sont les chaussures de brousse coquées destinées aux personnels techniques des US Marines, qui doivent pouvoir crapahuter et aussi travailler, démonter des machines, construire des trucs, ce genre de travaux casse-pieds ;) .
Je n'avais pas achté car impossible de les essayer, et pour des chaussures c'est indispensable pour moi.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

23 décembre 2019 à 22:59:55
Réponse #18

Rantanplan



24 décembre 2019 à 08:49:56
Réponse #19

Cheyenne


J'ai beau lire et relire je ne vois pas ce qui rendrai ces chaussettes anticoupures

 Caractéristiques

    Type:

    de travail

    Type de protection:

    anticoupure  ???

    Matériau:

    en laine, en polyamide

    Autres caractéristiques:

    respirante

« Modifié: 24 décembre 2019 à 13:58:31 par Cheyenne »

24 décembre 2019 à 10:44:18
Réponse #20

François


Pour les temps froids et/ou humides, voir peut-être du coté des chaussures de "sécurité" pour les forestiers de nos montagnes.

En gardant à l'esprit que les équipements de sécurité cela réduit les petits soucis et les blessures légères, mais que cela ne peut rien contre les grosses conneries, surtout quand ils procurent un sentiment d'invulnérabilité.
« Modifié: 24 décembre 2019 à 10:49:21 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

24 décembre 2019 à 11:32:14
Réponse #21

Trailokiavijaya


La marque allemande Haix fait des chaussures anti-coupures, destinées aux travaux forestiers. En classe 1 à 3 pour le tronçonneuses, et coquées.

https://www.haix.fr/anti-coupure/



Si tu ne trouves pas de chaussures anti coupures, c'est ptet parcequ'on fait plus simple.

https://www.directindustry.fr/prod/snickers-workwear-ab/product-41261-1623992.html

Elles sont pas vraiment anti-coupures ces chaussettes. Et puis ça dépend de ce qu'on entend par "anti-coupures".

"L'ISO 13688:2013 spécifie des exigences générales de performance relatives à l'ergonomie, à l'innocuité, à la désignation des tailles, au vieillissement, à la compatibilité et au marquage des vêtements de protection ainsi qu'aux informations devant être fournies par le fabricant avec les vêtements de protection.

L'ISO 13688:2013 est destinée à être utilisée uniquement en association avec d'autres normes contenant les exigences relatives à des performances de protection spécifiques et n'est pas destinée à être appliquée seule."



Trail'

24 décembre 2019 à 13:09:09
Réponse #22

Rantanplan


J'ai posté ces chaussettes pour le principe d'une couche anticoupure. On fait bien des gants très fins de niveau 5 contre les coupures, ça ne me choque pas.

Je n'ai pas regardé si CE modèle était du pipeau ou non. Déso.

13 janvier 2020 à 03:37:54
Réponse #23

Torak


Bondieu il m'est arrivé la même chose l'été 2018. Sur la main faible qui tenait le morceau, rebond de hache alors que je tentait d'enfoncer le premier milimètre de lame en tapant le cul du bout de bois sur le billot.
J'ai vraiment eu du cul parce-que c'était une Wetterlings toute neuve...

Evidemment de plussoie a toutes les mesures de précautions plus haut (être moins con et se souvenir de ce que l'on nous a appris aussi c'est pas mal  :huh: )

Lucas
C'est pas mieux c'est different.

13 janvier 2020 à 14:05:14
Réponse #24

Chill


... pour le principe d'une couche anticoupure. On fait bien des gants très fins de niveau 5 contre les coupures, ...

Le niveau 5 du 2ème item du marquage de EN388 est fonction du nombre d'aller-retour nécessaire pour trancher l'échantillon SOUS 5 NEWTON soit 500 gramme-force.
Contre la hache du boureau ...  :'(

Juste un rappel : l'énergie cinétique du fer de hache  et voisine de 1/2 m . v², avec m supérieur à 400g, souvent près de 700 gramme.
Et son énergie potentielle (pour une simple chute) égale à m.g.h avec m comme avant, g=9.81 chez nous, et h la hauteur de chute en mètre.

Les coque des chaussures de sécurité sont données pour résister à 200 joules, non ?

    Chill

Edit :
Norme des chaussures de sécurité : EN ISO 20345:2011.
La protection de l'embout est requise pour toutes les classe de protection (de SB à S3)
La tenue à l'écrasement doit être garantie jusqu'à 1 500 daN (1.5 tonne)
« Modifié: 13 janvier 2020 à 17:08:46 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité