Nos Partenaires

Auteur Sujet: Choix d'une tronçonneuse pour de l'abattage  (Lu 2005 fois)

30 décembre 2017 à 01:01:25
Réponse #25

Mrod


Pour que ce soit bien clair pour tous,
Si tu te mets un coup de tronço dans la jambe. Soit t'as un pantalon anti-coupure soit t'en a pas. Si t'en a pas c'est comme si t'était à poil, ça changera rien mais alors rien du tout au résultat. Et le résultat il est pas beau à voir, cherchez sur google des photos de blessures à la tronço, google image => "injury chainsaw", vous comprendrez ce que vous risquez. Je ne met pas de photo pour obliger personne à voir ça. Pour compléter je met ceci, qui illustre quelles parties du corps sont les plus touchées:

Pour les mains, c'est simple. Les deux mains sur la tronço, et frein de chaîne systématique quand c'est pas le cas. Pour les jambes, EPI.

Faut comprendre que rien, absolument rien ne résiste à une chaîne de tronço. Je connais un élagueur qui a sectionner sa longe armée (câble en acier de 8mm) sans même s'en rendre compte. Les vêtements anti-coupure ne font pas exception, ils ne résistent pas au contraires ils partent en lambeaux, ce sont justement ces morceaux de tissu qui vont bloquer l'embrayage de la machine pour stopper la rotation de la chaîne.

Pour les chaussures, le mieux c'est des anti-coupures, mais ça coûte un bras, à défaut des chaussures de sécu montantes, c'est le minimum. Il existe aussi des guêtres anti-coupures qui recouvre tout le pied et la chevilles jusqu'à la moitié du mollet. J'en avais un paire, payée 20 ou 30e sur le net. C'est pas indispensable avec une petite machine et un guide de taille raisonnable. Avec un long guide on touche plus fréquemment ces pieds.

Cheyenne, sur le principe on est d'accord. Et je suis comme toi, par exemple quand le port des gants est devenu obligatoire en moto ça ne m'a posé aucun problème car j'étais déjà équipé Pour moi c'est impensable de rouler en deux roues sans au minimum porter: un casque, des gants EPI, un pantalon, de bonnes grolles et une veste en cuir. Et dès que je fais plus de 50km, ou que je pars pour "m'amuser", c'est pantalon + bottes et veste EPI, quelque soit la saison.

Le truc c'est que les lois sont là pour protéger les individus et tant qu'il y en aura qui ne prennent pas leur responsabilité de manière autonome, faudra les y obliger en légiférant, pour leur propre bien et le bien commun.
Moi aussi ça me saoule qu'ils légifèrent sur tout et n'importe quoi. Mais comme tu le dis, c'est un besoin, et c'est pas la faute des autorités mais de la population si c'est un besoin et donc nécessaire. Car en France si t'as un accident et que tu te blesses, c'est la sécurité sociale qui paye la facture, donc tous le monde paye pour ceux qui n'assument pas.

Nico
« Modifié: 30 décembre 2017 à 01:21:38 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

30 décembre 2017 à 09:53:34
Réponse #26

Cheyenne


L’ennui avec les lois c’est que si par ex. tu ne remets pas tes gants, ou ta ceinture pour faire les 150m entre le tabac et le boulanger
(ce qui présente un risque minime dans la rue du village peu fréquentée)
et que tu tombe sur un flic trop zelé, tu est hors-la-loi. 
Mais on s’éloigne du sujet.
J’ai jeté un œil sur “injury chainsaw” ... ça incite à l’achat de protection (c’est moins “propre” qu’à la scie circulaire)

Et il y aura toujours le cas ou tu tu prends la tronço
JUSTE pour couper la branche du cerisier qui gêne et que tu n’est pas équipé . Et que ... :'(

30 décembre 2017 à 19:52:53
Réponse #27

Lin Naturel


Bon, je vais bientôt me commander un pantalon de sécu classe 1 (Stihl Economy plus avec ses 9 couches de renforts), et peut être même des bottes anti-coupures (Oregon). Pour les mains je n'ai pas d'EPI, j'applique déjà les gestes dont tu parles (à une main ou pour se déplacer = frein de chaine). Pour les bras bah...rien non plus mais je sais qu'il existe des manchettes spéciales. Et pour la tête j'ai le masque Oregon équipé d'une petite visière jaune pour le front.

Ce que je m'applique à faire c'est d'avoir des gestes réfléchis et sûrs, et j'essaye de ne pas prendre trop confiance en moi sur les gestes automatiques, car j'imagine que c'est comme au volant : quand on est trop sûr de soi en prend des risques et on s'expose au pire...

31 décembre 2017 à 13:43:04
Réponse #28

Arnaud


Le pdf dont Mrod parlait ?

http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/200/Documents/DC200-633web.pdf

Pour les accidents c'est statistique, c'est qu'une question de temps... la fraction de seconde d’inattention confuguée au manque de bol sur le moment... donc EPI, qu'on soit pro ou pas, expérimenté ou pas.
« Everybody has a plan until they get punched in the mouth.»

02 janvier 2018 à 04:09:20
Réponse #29

Mrod


C'est ça Arnaud, merci !
Y'a quelques truc pas utiles pour les particuliers, genre législation, débardage et co. Mais le reste est super chouette et très bien expliqué, genre la technique l'ébranchage par balayage.
Ton discours est très juste, en résumé:
Tronçonneuse = EPI
Faut pas chercher plus loin.

Lin,
Les manchettes sont pas obligatoires (et pas réellement utiles) pour l'utilisation d'une tronçonneuse. Si tu l'utilises correctement c'est presque impossible de se blesser aux bras. D'autant plus qu'une manchette ne couvre que l'avant bras. Elles sont obligatoires (et utile) avec une élagueuse. Dont l'utilisation est interdite au sol (pour les pros), mais c'est tellement pratique d'avoir une main de libre que tout le monde le fait quand même, pro ou non. Une tronço c'est dangereux, mais une élagueuse (tenue à une main) c'est cent fois pire. La seule sécu sur ces engins c'est le frein de chaîne, avec une seule main pas de frein donc zéro sécu.
Je déconseille vivement au particulier d'acheter une élagueuse. Ils devraient même interdire la vente au particuliers selon moi, car la majorité des accidents sont liés à l'utilisation de ce type de machines.

J’ai jeté un œil sur “injury chainsaw” ... ça incite à l’achat de protection (c’est moins “propre” qu’à la scie circulaire)
Effectivement, rien à voir et c'est rien de le dire. C'est crade comme blessure, faut le voir pour comprendre.

Faut aussi comprendre à quel point c'est puissant c'est engins là. Une machine de base, la vitesse de rotation de chaîne est déjà supérieure à 18 mètres par seconde. 18 mètres de chaîne ça fait à peu de chose près 400 dents... qui fuse à plus de 60km/h, soit en une seule seconde.

Et il y aura toujours le cas ou tu tu prends la tronço
JUSTE pour couper la branche du cerisier qui gêne et que tu n’est pas équipé . Et que ... :'(
C'est ce qui arrive majoritairement aux professionnels. Moi même j'ai failli me sectionner le gros orteil à cause de ce genre de laxisme. Un collègue et ami (membre de ce forum d'ailleurs), en bossant sur son terrain, c'est pris un (petit) rebond dans la tronche avec une élagueuse = 17 pts de suture... Et pourtant, aussi bien lui que moi, en terme de sécu on rigole pas (d'autant plus avec ces machines là), mais ça peux arriver à n’importe qui, n'importe quand.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

02 janvier 2018 à 21:24:23
Réponse #30

Loriot


Oui... il y a aussi le rebond meurtrier qui tue un Bucheron super prudent en lui coupant la carotide... ça arrive malheureusement... même aux plus prudents...  :(
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

03 janvier 2018 à 16:04:03
Réponse #31

Mrod


Il a pas du mourir d'un excès de prudence lui. Utilisée correctement et avec un frein de chaîne qui fonctionne correctement c'est tout simplement impossible de se sectionner la carotide. Sans parler du fait que pour qu'un rebond finisse sa course sur cette zone du corps avec un tronço faut le faire exprès.

Avec les élagueuses c'est plus réaliste et ça arrive souvent hélas. Le plus souvent à cause de l’utilisation des manchettes EPI qui plus est. C'est pour cela qu'il existe des caches-cou anti-coupure.

Je prétends pas être un expert dans le domaine. J'utilise ce type de machine depuis 20 ans et je bosse avec depuis seulement sept ans. Excusez moi d'avance pour cette franchise, mais y'en a certains ici qui parle sans savoir, sans expérience et qui disent des conneries. Qui ferait mieux de se taire, amha.

Alors merci de ne pas véhiculer de fausses idées, raconter des histoires imaginaires et compagnie.

Pour finir sur les EPI.
Faut être raisonnable. Faut porter des EPI mais sans tomber dans l'excès non plus. Ca tombe bien que Loriot donne cet exemple parce que je comptais en parler. C'est un sujet qu'on a fréquemment abordé sur le forum d'Olivier (forum réservé aux élagueur pro). Car, comme je le disais, parfois l'utilisation d'EPI engendre elle aussi des accidents. C'est le cas des manchettes, quand la chaîne entre en contact avec le tissu avec un angle oblique ça fait remonter le guide de coupe, beaucoup se blesse de cette façon au niveau du bras voir du cou. Le plus souvent ce ne sont que de petites entailles sans gravités. Y'a aussi des cas d'accidents, le plus souvent des chutes, liés à l'encombrement des EPI qui limite les mouvements entre autres.
Tout ça pour dire qu'il faut se protéger mais être raisonnable, ça sert à rien et peut être contre productif de porter une armure. D'autant plus que plus tu te protèges plus tu te sens protéger, car le risque est moindre mais ça amoindri aussi la vigilance. Qui est la première des sécurités.

En conclusion,

Apprenez à vous servir correctement d'un tronçonneuse. A l'entretenir correctement aussi, c'est tout aussi important. Une chaîne en mauvais état ou mal aiguisé multiplie de manière exponentiel le risque de rebond.
Ce sont les deux premières causes d'accident, défaut de maîtrise et mauvais entretiens.
Portez des EPI, de manière systématique. Pantalon, chaussures et casque, c'est le minimum.
Et enfin, le plus important, soyez vigilant en toutes circonstances. Si vous êtes pas concentré sur ce que vous faites arrêtez de suite.
Parfois on a pas le choix à cause de contraintes x ou y, dans ces cas là prenez vos précautions et ne prenez pas de risque inconsidéré.

Nico

Edit concernant l'affûtage puisqu'on a pas parler avant.
Il existe des guides d'affûtage qui sont très pratique (pour les dents et les butées de profondeur). Ceux de chez Sthil sont les mieux selon moi, pratique et facile à utiliser. Ça faut quelques euros donc ce serait con de s'en passer. En complément de ça je vous conseille d'avoir plusieurs chaînes d'avances, en bon état. Ca permet d'en changer si besoin, sur le terrain. Même un particuliers aura l'utilité d'une seconde chaîne, moi j'en ai trois par machines. N'achetez que des chaînes et des guides de bonnes qualités, ça coûte pas bcp plus cher de prendre de la marque.
De temps à autre faites reprendre vos chaînes à la machine, par une connaissance ou en magasins. Parce qu’immanquablement avec un affûtage manuel on imprime des défauts qui s'accentuent avec le temps. Ça aussi ça coûte pas très cher, 2, 3 roros. Faut savoir que la durée de vie de votre machine est directement liée à l'état de la chaîne. Si ça coupe bien la machine s'use moins.

Pour l'entretient de la machine. Le filtre à air c'est recommandé de le faire à chaque plein, c'est un peu abusé. Une fois par jour ou tout les deux jours c'est plus réaliste. Avec de l'essence et une brosse à dent, du mélange c'est mieux, l'huile qui restera sur les parois du filtre agglomère les particules les plus fines qui passent à travers le filtre. Nettoyez régulièrement le carter d'embrayage aussi pour éviter que le frein de chaîne ne s'encrasse et dysfonctionne. De même que votre guide de coupe, orifices divers et rainure centrale plus la poulie de renvoie qu'il faut re-graisser ensuite. De temps à autre faites un nettoyage complet à la soufflette (compresseur), si vous en avez pas allez chez un pote ou chez un garagiste (ils en ont tous et accepte volontiers qu'on s'en serve). Enfin, quand vous vous servez pas de la machine pendant une longue durée, nettoyage complet, graissage de l'embrayage et vidange du circuit d'essence.

Nico
« Modifié: 03 janvier 2018 à 16:37:13 par Mrod »
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

04 janvier 2018 à 17:59:58
Réponse #32

Loriot


Ho... tu sais lors d’un rebond une chaîne même arrêtée coupe encore... même si elle tourne plus.
Mais comme tu es un pro. Il y a pas de soucis.

Salutations des bois.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt

04 janvier 2018 à 21:34:53
Réponse #33

Lin Naturel


Merci beaucoup pour tous ces conseils Mrod, j'étais déjà tombé sur la doc en pdf, très complet ce document ! Concernant les EPI la leçon est rentrée, je vais me procurer ce qu'il faut avant de me resservir de la bête.

Qu'entends-tu par graissage de l'embrayage ?

08 janvier 2018 à 22:09:29
Réponse #34

Mrod


Loriot,
Tu cherches la petite bête là. Évidement que ça coupe toujours mais quand même beaucoup moins que quand ça tourne.
Que je sois pro ou non n'y change rien. Ce qui fait la différence c'est l'expérience. Car entre utiliser une tronço 5 fois dans l'année et s'en servir 150 fois, ça fait une grosse différence, d'expérience.


Lin Naturel,
Normalement il y a un trou au centre de ta cloche d'embrayage, qui sert au graissage. Mais il faut une pompe a graisse à embout conique, à ma connaissance seul husky en fourni une avec ses machines (pro) qui sert aussi pour le graissage de la poulie de renvoi du guide. Mais on peux très bien s'en passer (du graissage d'embrayage), c'est très rare qu'il y ait des soucis à ce niveau là, sur les machines de marques.

Nico
"faut JAMAIS décramponner ! Et s'accrocher à la vie comme un morpion sur un poil de cul !  Parce qu'il y a toujours un espoir, même mince" Anke *Master survivor*

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité