Nos Partenaires

Auteur Sujet: Voyage longue duree, quel materiel ?!  (Lu 157870 fois)

17 décembre 2014 à 21:02:02
Réponse #425

inzemix


Quand on est partis au Brésil, j'avais une copie numérique des papiers importants sur clé USB et une copie sur mon serveur web, ce qui permet d'y accéder même si tu as perdu ta clé USB... (il suffit d'un ordinateur connecté a internet et d'un navigateur si tu as bien fait les choses...)
Sinon, psydomos a fait le tour... Il a une bonne expérience de l'amérique du sud :D

17 décembre 2014 à 21:45:06
Réponse #426

merlinfight


merci pour tes infos. je suis en train de voir pour un Katadyn Combi Filtre justement .en plus de micropur forte 2 gourdes souple de 3 litres et une nalgene de 1litre mais je cherches des personnes qui ont un retour dessus avant mon achat. pour le mora il est orange fluo ;), j avais aussi anticipe une montre classique,une clef ubs (+ drop box+serveur ) , de quoi bien affuter ( lime , pierre, dc4 et cuir) et deux trois trucs du style. sur mon g82, j ai un compartiment bien cache pour planquer deux trois trucs... la montre, le panneau solaire,mon extrema ratio par exemple .... ça fais pas mal de temps que j utilise les extrema , et franchement, c est top....il fait tout et ne bronche pas  ça me ferais bien ch... de le laisser a la douane .... pour le  leatherman , j en ai deux ;) un  vieux wave pour le "troc" et l oht pour moi.... toujours si ça passe . la machette, je vais voir sur place, ça ne me pose pas de pb majeur .pour les hamac , j ai l habitude de dormir dedans et avoir mon sac a 8 ,10 mètres du sol avec de la paracorde verte 750 ( discrète) sur un arbre vert bien sur ;). je garde mon mora prés de moi ainsi qu une bombe poivre au cas ou .... malgres mes 23 ans de boxe thai et 10 de krav maga , a 4h du mat, en vrac, sortir d un hamac grand v , c est pas toujours aussi simple ( plusieurs expérience limites entre bêtes sauvages et petits cons qui veux jouer au dur 2 sec le temps que j ouvre correctement les yeux pour lui poser le cadre )  j ai aussi a la cheville un petit lame fixe de 8 cm a l envers sur la para jambe int opposee ( réflexe militaire .... ) .l Amérique du sud je ne connais que la Guyane.... stage du tigre 3 semaines :( mais la plus envie de profiter et de visiter un peu . et oui , matos pour la photo... canon 60d , 2 bons objectifs, flash ,filtres et surtout kit de nettoyage ... pour la moustiquaire j en cherches encore une de bien.... car je fais 187, 105 kg et les épaules qui vont avec malheureusement , du coup elles ne font pas long feu chez moi.... 15 jours max, et encore. si tu as des infos ,je prends avec grand plaisir .pour le matelas , j ai un auto gonflant de chez decath , très bien, mais un peu lourd et qui prends surtout de la place ....donc la aussi ,je cherches.... a force, je vais le changer de pseudo en lycos .... dernière question niveau choses que l on se fait facilement taxer , les portables ? note 3 et 4 ? car bon gps aussi . et question opérateurs il y a quoi de pas trop mal la bas ? sans parler de 4g+ bien sur ;)
merci de partager vos expériences et de m aider un peu 

Cdl,
fred   

18 décembre 2014 à 01:45:47
Réponse #427

loic35


un sac poubelle ! pour changer tes objos en atmosphère "safe " et oublis pas que le 60d est pas tropicalisé donc une paire de ziploc et des sachets anti humidité ne sont jamais de trop .

pour le este pas d'experience ...

18 décembre 2014 à 08:34:03
Réponse #428

merlinfight


pas de pb pour le canon loic35 , il a sa boite étanche ,les objectifs c est des serie L et sac de transport imperméable ( ma copine est bretonne , du coup j avais anticipe les fortes pluies ;) )  , j ai 2 sac étanches de 30 litres pour garder les affaires au sec,un gros sac plastique solide de 120 litre dans mon g82 et un rouleau de sac poubelle. ( je n aimes pas laisser de traces derrière moi ). mais tu as raison, c est toujours bon de rappeler que très peu d appareil sont prévu pour les zones tropiques ou dessert. comme tout le monde, j ai appris de mes conneries  . lors d une opération en afga . j ai croque un canon et un objectif avec le sable .... autant Amérique du sud je n ai que très peu d expériences, autant continent asiatique et africain j en ai beaucoup plus. mais chaque pays a ces contraintes,ces règles et surtout ces astuces  .

   

18 décembre 2014 à 15:48:33
Réponse #429

psydomos


Salut!

Pour le téléphone, c'est comme la montre, un cheap de base d'une vingtaine d'euro pour sortir dans les villes, le bon à la maison, le portable c'est l'objectif de 70% des "assalto" ici, petit, facilement revendable et cher, c'est parfait.

Si tu tombe dans une interaction violente tu auras en plus la difficulté de ne pas comprendre ce que te dit le gars en face, ce qui n'aide pas, autant privilégié les actions en mode évitons les problèmes!

Le beau portable c'est donc à l'hotel de préférence ou dans les shoppings, restaurants etc, pas au milieu de la rue.
Pour les autres pays je ne sais pas, ici dans les grandes villes il y a 3 et 4G. Par contre c'est un peu cher. Le plus simple sont les cartes prépayées. Par contre il faut un CPF pour les validées au Brésil par exemple, ailleurs je sais pas(numero de registre officiel genre sécu que tout le monde peu obtenir si il passe quelques mois dans le coin, très pratique et gratuit). Les Opératuer se valent plus ou moins, dans ma region, beaucoup de OI et de TIM.

Pour la moustiquaire, j'ai oui dire que celle du vieux campeur étaient pas mal, sinon, achète du tissus no-see-um et fait la faire dans tes dimensions par une couturière!http://www.extremtextil.de/catalog/Stoffe/Moskitonetz:::21_50.html?XTCsid=4247b1bccacf1f2c22080c1ae0a9f62d

Et a mon avis, il vaut mieux éviter de cacher des trucs dans ton sac pour les douanes, surtout quand tu passeras les frontières des anciennes dictatures du coin....

A+!
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

18 décembre 2014 à 19:33:18
Réponse #430

merlinfight


merci psydomos pour tes infos. au moins je sais a quoi m en tenir même si je m en doutais un peu . j ai un vieux htc hd2 en plus de mon note 4 ça va le faire. au lieu de servir juste de mp3, il fera tel et l autre gps ;). pour les douanes , vraiment pas envie d y laisser mon extrema, quitte a leur donner un petit quelques choses .... si c est comme au viet nam, maroc afga ou autre, je connais un peu le principe . par contre merci pour le cpf , je ne savais pas mais je vais m en servir . tu pars quand et ou toi ? bientôt non?

a +,
fred

19 décembre 2014 à 03:37:39
Réponse #431

psydomos


Salut!



En fait, je pars pas, j'habite au Brésil depuis 3 ans environ.

Pour les douaniers, le truc c'est pas que tu dois leur donner quelque chose, au contraire, là, tu te feras direct accuser de tentative de corruption! Bien plus grave, la grande majorité est tout à fait honnête! C'est juste que si quelque chose plaît vraiment au préposé, là il ne fera pas d'entorse à la loi de l'importation, te proposera une taxe ou saisira le bien, sachant qu'il pourra toujours le récupérer plus tard. Et tout ce qui coupe et qui à la gueule tactikeul est très apprécié par de nombreux gars, comme un peu partout dans le monde.

Pour le tél c'est parfai, un à donner en cas de besoin, l'autre qui fait le taff...
pareil avec les portes-monnaie, celui de la poche arrière droite, le joli, c'est le pigeon....

Et puis si tu passe par Fortaleza, envoi un MP je t'emmenerai manger une langouste sur la plage avec un bonne bière "estupidamente gelada"  ;)

A+!
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

19 décembre 2014 à 08:30:52
Réponse #432

merlinfight


salut,
une douane encore incorruptible ? ça se fait vraiment très rare de nos jours. mais très appréciable . pour le moment,ça va être Argentine direction Guyane , donc oui je vais passer par chez toi ;) .pour visiter,et faire quelques emplettes ( Venum ,un bon hamac 2 places....) , et aussi pour pratique un peu le jiu jitsu sur quelques mois.Langouste avec grand plaisir ;) , mais c est moi qui régale car tes infos n ont pas de prix .
Dis moi, pourquoi le choix de partir vivre la bas ? le taf ? les gens ? les mentalités c est sur mais pas que je pense.

a +

fred
« Modifié: 19 décembre 2014 à 08:42:25 par merlinfight »

20 décembre 2014 à 16:07:54
Réponse #433

psydomos


Salut!


Bon ben c'est cool, on t'attend donc d'ici quelques temps!
J'ai commencé à venir au Brésil pour mes recherches de Master 1 en Anthropologie, de fil en aiguille je suis revenu pour le 2 et puis j'ai rencontré ma femme il y a 4 ans bientôt. Elle est prof ici, titulaire donc salaire correct, et n'a pas encore fini ses études, moi mon terrain de recherche est dans le coin, 3 très bonnes raisons de passer au moins quelques années au Brésil.

Ça c'est la vraie considération pratique, après je pourrais te parler du soleil toute l'année et des 30°c 365 jours par an dans mon coin, de la nature splendide et des merveilleux moments à l'intérieur des territoires indigènes les gens souvent sympa bien qu'assez impulsif, désorganisés et trop habitués à "dar um jeitinho"(faire les choses à leurs façons, corruption etc...).

Mais en vrai ce serait une image bien trop bucolique par rapport à la réalité de la violence gratuite et omniprésente, des gens qui crèvent, de la misère sociale, matérielle et affective, des embouteillages de fou et de la pollution de l'eau de l'air et de la terre, de l'infrastructure matérielle insuffisante, sans parler de l'égoïsme et du racisme galopant et une bureaucratie qui pourrait faire pâlir la française (oui c'est possible, le lobby des notaires (cartorio) ici c'est totalement inimaginable).

Sans faire de politique, le Brésil est l'archétype de l'inégalité sociale promues par l'ultra-libéralisme économique et le capitalisme sauvage. Au final, c'est ni mieux ni moins bien, c'est juste différent et si je suis pas content, je peux toujours rentrer chez moi lol! Et puis si je fais pas ça jeune hein.... Au moins j'ai échappé au nuage de fukushima lol

Mais pour moi, il serait par exemple totalement inconcevable d'avoir à élevé un enfant ici par exemple. Et encore moins que ma femme accouche dans un pays où 90% des gynéco obligent les femmes à faire des césariennes sans autres raisons que de pouvoir faire 20 accouchements par jours, plus rentable! Et où la stérilisation est une pratique courante...
Un endroit où les nutritionnistes expliquent que manger des haricots sec avec du riz et des pâtes dans la même assiette tous les midi c'est bon pour la santé ( la preuve, 75% de la pop de plus de 50 ans avec du diabète ou de l'hyper tension dans ma région). Et où quand tu vas à l'hôpital (privé, le public tu seras mort avant d'être reçu, y'a des ambulances qui déboulent toutes les demi-heures avec un type qui pisse le sang dedans donc ta gastro...) la toute première chose qu'on te demande, avant bonjour, c'est visa ou mastercard (vécu en plein bad d'infection intestinale).

Enfin bref, pour faire court la campagne et ses habitants c'est génial, surtout quand tu viens de loin et que t'as la sécu et Europe assistance, la ville beaucoup moins. Pour y vivre, ça se fait et perso je suis heureux, mais c'est un peu beaucoup plus compliqué qu'en France quoi!

Si t'as d'autres question hésite pas ou passe en MP!

A+
"Je sais que je ne sais rien" Socrate
"Le progrès est ce qu'on en fait, confier son dernier souci à des milliers d'inconnus qui n'en n'ont rien à foutre ou permettre de vrais moments de vie démultipliés.."
Patrick, o "cacique" do CEETS

20 décembre 2014 à 18:09:17
Réponse #434

musher


Et où quand tu vas à l'hôpital  la toute première chose qu'on te demande, avant bonjour, c'est visa ou mastercard (vécu en plein bad d'infection intestinale).
Aux USA, dans les années 90, l'infirmier à la réception des urgences faisait les poches des types trop amochés pour parler et récupérait les CB pour vérifier le cash qu'il y avait dessus. Ensuite le type passait dans la file des prioritaires ou non.
Au Québec, comme il y a une espèce de sécu, ils traitent l'urgence en premier. Ensuite pour les soins complémentaires, c'est suivant si tu peux payer ou non.

22 décembre 2014 à 23:45:10
Réponse #435

Aleksi


Salut Merlinfight  ;), et salut à tous !

Peux-tu poser un peu le contexte dans lequel tu souhaites voyager ? Parce-que être un as des arts martiaux et un ancien commando ne nous éclaire pas beaucoup sur la pertinance du contenu de ton sac, car tel était ta question première, puis également quelques autres conseils (Psydomos à déjà bien dégrossis le truc  ;)).
En gros, souhaites-tu axer plus ton voyage sur l'immersion dans les populations locales, ou alors sur l'autonomie, sous n'importe quelle forme. Plutôt marche à pieds, ou différents moyens de transports ?

Ensuite, longue durée, c'est finalement assez large et ne veut pas dire grand chose. Il y'a le long court environ 1 an, ou on peut partir avec du bon matos, il tiendra l'année.
Et il y a le long court beaucoup plus, ou que le matos soit très bon, moyen, ou mauvais, il lachera en cours de route. C'est à prendre en compte absolument, selon moi. Ma façon de gérer la chose qui n'est surement pas la meilleure ni la seule :je ne m'embarasse pas de choses techniques que je ne pourrais retrouver ou remplacer rapidement au fin fond de la pampa. J'apprends donc également à réparer et / ou fabriquer tout mon matériel (petit à petit). C'est ma manière de faire pour le moment, peut-être cela changera t-il.
Ensuite en voyage, je te conseillerai de maximiser le côté low-profile. Pour ta sécurité, et pour tes nerfs. Les mochileros sont sollicités par ici, et moi ca m'épuise nerveusement si on me prend pour un porte feuille ambulant lorsque je viens de passer une nuit de m*rde dans la rue.

Le contenu de ton sac, je ne sais que trop dire pour l'instant. Je crois foncièrement qu'on peut voyager de manière sérieuse et engagé avec pour bagage un baluchon, mais cela demande du temps, de l'apprentissage, surtout sur le côté autonomie. Perso, j'y travail beaucoup, et je m'aperÇois tout juste de l'ampleur du boulot ; j'espère aboutir un jour.
Pour le moment, je me suis séparé d'un peu de matos de grand froid car je ne pense pas retourné sous les trés hautes ou trés basses lattitudes avant un moment (même si cela me manque déjà  :)).
J'ai le basique pour ne pas me retrouver comme un clampin ni en montagne, ni en jungle, paysages dominants du coin dans lequel je souhaite vagabonder pour un moment. Je suis un adepte du système des couches explicités à merveille par Kilbith dans un topic que je ne me lasse de lire et relire : http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=26850.0
A l'origine, j'étais beaucoup plus axé vie sauvage et bushcraft, et mon sac à dos était pacté comme je l'avais toujours fait auparavant pour partir en forêt ou en randos. Puis j'ai compris que beaucoups de ces trucs ne sont plus valables sur la route, que un nomade moderne (je voudrais presque dire chasseur-cueilleur moderne, si je pouvais) doit prendre en considérations les nouveautés de son environnement, ces ilôt exemptés de nature, mais qui sont finalement partie intégrante de la nature actuelle, au sens globale ; j'entends par la principalement les villes. J'ai donc également beaucoup axé mon apprentissage sur la vie en ville, quand on a pas de toit, toujours relativement axé sur l'autonomie. J'aime beaucoup, je ne vois plus les villes de la même manière depuis, je suis beaucoups plus à l'affût, comme dans la nature, du moindre truc utilisable pour : réparer, fabriquer, me nourrir, dormir. Puis, j'évite moins les villes, j'ai donc élargis mes horizons et ma liberté de mouvements.
Il s'y trouve de tous, même le plus incroyable  ::). On y trouve facilement des tissus de toutes sortes. Synthetiques pour mon futal (Polycoton) dont je ne veux pas pénaliser la rapidité de séchage avec les moultes rapiessages ; en coton pour différents bricolages, réparations, bougies home-made (ma copine trimballe toujours de la vaseline -très utile pour pleins de trucs aussi- car elle fait des tatouages à l'aiguille), etc. Je me suis fabriqué il y'a un moment un sac en coton en bandouillère, à partir de morceaux ramassées. Ce sac me sert à ne prendre que le stricte nécessaire et être discret en ville, lorsque j'ai trouvé le moyen de cacher efficacement mon sac ; conserve beaucoup mieux les plantes et fruits sauvages ramassé sur le chemin, dans la nature (ou dans les poubelles fruits et légumes des nombreuses ferias, marché locaux); partir en exploration légère à la journée en montagne, une fois sur zone, camp de base posé je prends juste eau, couches thermiques et poncho dans ce sac ; mouillé et suspendu, il garde ma bouteille d'eau bien fraiche, etc. Puis je peux l'utiliser pour tout et n'importe quoi comme un vulgaire chiffon.
Mon réchaud, au début était à bois, mais il m'a vite gonflé et je suis repassé au P3RS en ville ou pour les trucs rapidos, autrement cuisine au feu de bois. Le P3RS a pour avantage de devoir se trimballer une petite bouteille d'alcool, qui sert également d'antiseptique si besoin, à se laver les mains après être aller aux toilettes et avant de cuisiner quand on ne peux pas gacher l'eau, à tuer les odeurs de sueurs sous les aisselles pour faire bonne impression avant de se présenter à l'immigration, etc.

Coté couteau, un amis a fait tomber mon leatherman wave dans l'eau lors d'une traversée de l'atlantique ; je dois avouer que je ne cesse de le regretter, mais je m'en passe... Autrement, un Mora basique, acier carbon, manche rouge en plastique qui ne fait pas dangereux ni tactic, et que d'ailleurs je retrouve facilement quand il tombe dans les bois (j'ai poussé le vice jusqu'à mettre une bande de sparadrap rouge sur le fourreau, le saligaud !). Une machete, tramontina qui m'a été offerte par un ami au Brésil. Je le camoufle bien, pour le moment pas de problème, mais je sais qu'à un moment ou un autre il va sauter à cause des autorités ; facil à retrouver. Un petit couteau nul trouvé par terre, mais lame inox, qui me sert à cuisiner. Car sur le long terme, encore une fois, couper quotidiennement sa bouffe avec un bout de métal rouillé ca le fait moyen (je parle santé). Pour une virée de quelques jours, pas de problèmes, mais pour la vie... A ce titre et suite à une conversation sur un autre poste, je suis entrain d'essayer de me procurer une autre gamelle, me séparer de celle en alu. Encore une fois, de temps en temps, mais pour la vie... Plus que la santé, j'ai aussi envie de bouffer la conscience tranquille ; presque comme si à chaque fois que j'avais une relation sexuelle c'était en pensant aux MST qui vont avec, c'est pas vivable  :).

L'isolation thermique, un basique petit matelas en mousse. J'étais auparavant adepte de couper, pour isoler uniquement jusqu'au bas du dos, le mettre en "tube" dans mon sac avec toutes les affaires dedans, configuration qui fonctionnait bien en rando. Sur la route, c'est nul ; quand il faut dresser ou lever le bivouak rapidemment, tous sortir du sac pour tout remettre... Egalement, et parce que c'est mon lit, j'aime lorsqu'il fait très froid avoir les genoux isolés. Si il ne fait pas froid, je le plie en deux et il est plus épais et confortable, pour les nuits formule deluxe. Facilement remplaÇable si besoin, pas cher, et surtout increvable. Récemment, j'ai passé une semaine en montagne assez isolé à explorer d'anciennes ruine et mines pre-colombiennes ; le site était totalement couvert d'épines de cactus et de buissons épineux en tous genre. Un auto-gonflant n'aurait pas fait 5 minutes. Je traine mon bout de mousse depuis plus de deux ans ; il a une drôle de tronche, mais fais toujours le même boulot, de la même manière.

Je suis un peu court niveau temps, je ne peux pas ecrire beaucoup plus (malheureusement, j'aimerais intervenir sur le topic des plantes sauvages également qui bouge pas mal ces derniers temps), mais globalement ; peux-tu éclairer un peu sur ce que tu souhaites faire, qu'on puisse encore mieux orienter nos réponses (même si tous ces conseils, trucs et astuces généraux serviront pour les futurs lecteurs).

Bonne soirée à tous !

23 décembre 2014 à 14:21:21
Réponse #436

merlinfight


bonjour Aleksi et a tous.

pour mon voyage, en fait pas trop de buts. profiter , voyager et découvrir. a la fois villes et jungles .durée? a vie ;) pas de retour prévu pour le moment, ou juste pour le cote immigrations quelques jours . cote trajets , Amérique du sud ,Argentine, et je remonte vers la Guyane . ensuite les us , juste la partie sud, la Polynésie et les îles , Australie , et Asie . Je compte travailler un peu a gauche a droite en mécanique ( voitures camion bateaux .....) et en Electronique,gaz  voir donner des cours de sport de combats si je peux .voir ou je construis ma nouvelle vie .

je suis tout a fais d accord avec toi sur le cote discret du voyage. il faut reste "souple" et éviter les problèmes. comme tu l as souligne ça fait un bon paquet d années que je pratique des sport de self défense, mais devant un pompe ou 15 mecs je vais faire comme les pots, ramasser ;) . c est pas le but, sinon j ai une bonne place en afga pour être garde du corps et prendre des balles dans les fesses . je ne pars pas a la guerre dans mon voyage rassure toi mais a l aventure . je ne suis jamais parti sur une si longue durée, donc je cherches encore le meilleur compromis pour le sac et voyager le plus léger possible .pour le moment 23 kg tout compris , avec 2 couteaux de 18 cm une hache courte et ce matelas qui ne fait pas que s auto gonfler grrrr!!!!

je sais que, petit a petit,je vais en laisser a gauche a droite. a la douane, des trucs que je trouverais pas si indispensables que ça, ect... mais vu la diversité de mon voyage et des paysages c est dur de faire du vide .seule certitude, je garde mon mora ( orange vif ) mon oht ,l extrema ratio, un bon hamac,une dc4,para-corde,Fenix LD22,de quoi pécher,un peu de soins et de filtration de l eau.bic .en gros 4 kg . après ? deux futs ( de travail lafont car j ai jamais rien trouve de mieux pour le moment.solide,facilement lavable et pas mal de poche.mais discrétion moyenne ) , après le classique multicouches légères. 1.5 kg de plus. pour l alimentation et l hydratation, je ne suis pas trop inquiet , local , chasse pèche. mes gants, bandages, protège dents;) mais après? quoi garder et quoi virer ?


j ai déjà passe 3 semaines au viet nam.En ville tu es très vite sollicite par des gosses de 3 ,4 ans pour ton potentiel financier . et c est vrai que même si ça touche , voir gène , tu apprends vite a faire le low . mais en campagne les gens sont vraiment adorables. ils n ont rien et te donne tout. du coup tu les aide pour les plateaux rizière et d autres travaux divers et tellement varies, quelques jours ou semaines.c est dans ces conditions que tu apprends les vraies valeurs de la vie . l aide et la solidarité. sans vouloir devenir un bobo ou un sdf , je veux juste profiter tranquillement, mais en gardant un peu de confort occidentale.

j ai la chance , car je trouve que c est une réelle chance, d être assez a l aise, en ville, en costard 3 pièces dans les soirées de la "haute", qu en bleu avec a la compagne a construire un radeau ou faire du feu et a bouffer avec rien. la vie m a appris a être un caméléon et l armée a pousse dans ce sens. mais j ai aussi appris que si tu n as pas du bon matos , c est beaucoup plus dur . tu gagnes du temps et de l énergie a couper des branches avec un bon couteau plutôt qu avec un coup ongle ;) . d ou mon problème, du bon matos ,ok,mais pas trop. nécessaire mais pas superflu . ça fais plus d un an que je me prépare, que je fais des stages croix rouges , armée, survie et camping routs . la volonté et la préparation sont la,même si l on est jamais près a tout .j ai étudie les diverses conditions climatiques que j aller rencontrer,les différentes topo, la faunes et leurs risques,un peu la flores ( la aussi j ai encore beaucoup a apprendre )  il me reste les populations et leurs façons de vivre et les ficelles pour alléger ce maudit g82 , car avec ces 6.2 kg a vide, lui aussi risque des rester ici tenir compagnie a mon gonflant, gonflant ....


en gros un voyage ordinaire , mais extraordinaire dans la mesure du possible avec quand même un confort relatif et correct

a plus

23 décembre 2014 à 17:04:22
Réponse #437

guillaume


J'ai essayé pendant des années à faire des compromis, avoir du "tout en un". Cela m'a amené à bricoler pas mal mon matos, voire à en créer complètement.

Mais au final, j'ai surtout compris que le matos ultime n'existait pas.

Malgré ton expérience, pourquoi ne pas commencer par quelques sorties courtes dans différents milieu puis augmenter les durées ensuite ? Ton sac s'allègera tout seul ;).

a+

PS : Je vois que tu as fais un effort sur l'écriture, merci. Je t'encourage à les poursuivre en tapant tes messages avec un correcteur orthographique ou même dans un correcteur orthographique.

23 décembre 2014 à 17:29:49
Réponse #438

max65871


Salut !

dis, le g82 fait +/- 6kg, c'est beaucoup je pense. t'as vraiment besoin de 120l ??

d'après les voyages au long cours que j'ai croisés, avec 50l, il y a moyen de s'en sortir ;)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

23 décembre 2014 à 17:52:10
Réponse #439

merlinfight


salut, guillaume je sais depuis très longtemps que le matos ultime est un rêve qu on a tous.... mais essaye un extrma ratio. ;)  je dois avoir pas loin de 200 couteaux de tout type ( pas mal a vendre si ça dit ) , mais depuis un peu plus de 4 ans , je ne tourne qu avec ça. plongée, terres sauvages et autres bricolage. l étuis est déjà pas mal modifie aussi .   

max65871, pour le sac, je sais bien :( mais j ai tourne beaucoup avec le f2, et d autres sac plus petits. certes plus légers, plus simples. mais quand tu les a sur le dos, 30 jours , a raison de 35kms / jours , ils te casent tous le dos, il te tarde de le poser , voir de le brûler et de finir en string pour ne plus le voir... crois moi . j ai fais une grosse sortie dunes et pyramide en quad et a pieds, sur 50 kms par jours, avec un sac de 50l de marque réputée... et bien je suis revenu sans et heureux qu il est servi pour le dernier feu.... je ne suis pas du style a pourrir mon matos, ni a me plaindre,mais la....    le g82. un fois sur le dos, tu ne le sens plus du tout . même charge a 35/40 kg en montagne .( pour essayer charger max) , je l ai même pousser a 60kg ( j en fais 105) , limite sur 20 km, mais ça passe .pas de mousses qui se tassent, même très humide il reste confortable . ce qui me plais le plus sur ce sac, c est qu en fait tu en a 3 en un ( les deux latéraux en font un en les jumelant, et le frontal un autre pour une journée ou même une semaine a lui seul )  et que du coup, tu compartimente très bien et de façon très efficace .soins et protection d un cote, gamelle devant, bricolage de l autre cote, couchage et fringues dedans . par exemple . du coup, dur de le changer pour un qui sera peux être plus light , mais plus douloureux et moins pratique . mais la aussi , toutes remarques ou expériences sont bonnes a prendre ;)

24 décembre 2014 à 15:03:04
Réponse #440

max65871


perso, je ne randonne pas pour marcher, je marche plutôt à cause de mes activités : pêche, trappe, élagage, etc. Et je préfère un sac alpin pas trop confortable, mais léger que je module au cours de la journée : quand j'en ai marre qu'il me tasse les épaules, je porte sur les hanches, quand j'en ai marre des hanches, je porte le sac décollé du dos,...
Selon moi, on ne porte jamais un sac de la même façon toute la journée ;)
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

24 décembre 2014 à 17:48:17
Réponse #441

merlinfight


je suis d accord avec toi, selon le relief , tu modifie la façon de le porter. j ai l habitude de marcher 15 a 20 bornes par jours avec le sac.donc pas trop de problèmes . mais il ne faut que rien ne bouge. fais juste une petite expérience sur 7 ou 8 km. avec le même sac (15 kg) et même trajet. un le sac bien compacte et l autre en vrac avec la gourde sur le cote qui fait gauche -droite a chaque pas . la différence flagrante . reporte le sur 25/30 kms avec 25 kg et sur plusieurs jours . l un te permet de dormir pas trop mal, sans avoir les pieds en feu,le dos et les épaules en vrac, l autre non. c est con , mais juste le coup de la gourde,ça me fout la tête comme un compteur a gaz le cloc cloc et le gauche droite.

25 décembre 2014 à 08:47:42
Réponse #442

max65871


Perso, je mets tjrs la gourde dans le sac ^^
"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité