Nos Partenaires

Auteur Sujet: [Revue Matos] Lame fixe Tanto HK Dispatch  (Lu 2695 fois)

02 septembre 2015 à 18:24:44
Lu 2695 fois

gui3gui


Hello, première revue pour ma part, celle d'un couteau hk que je possède depuis une quinzaine de jours :



Mon cahier des charges étaient le suivant :
- lame tanto fixe
- 10 cm de lame minimum
- étui kidex
- poids contenu (150-200g)

En fait je cherchais, un couteau à lame fixe solide en lame tanto avec un étui facilement attachable, tout en restant léger dans un tarif correct (j'ai hésité avec un ESEE).

Pour l'instant ce sera une revue rapide, ne l'ayant pas encore beaucoup utilisé :

Le couteau :

Longeur totale : 23,3 cm
Longeur de la lame : 10,5 cm
Longueur du manche :13,3 cm
Epaisseur : 4 mm
Lame tanto lisse, il existe également une variante semi dentelée
Poids : 139 g
Acier D2; fabriqué aux états-unis


Etui : En Kydex avec des trous pour rivets et passants pour ceinture/ceinturon ou attache molle.

Celui-ci présente également une pate de rétention qui retient le couteau, qu'il soit à l'horizontal ou vertical, même tête en bas.

Par ailleurs, que vous soyez gaucher ou droitier, la sortie est grandement facilité par la demi-garde et les crans au dos du couteau, permettant d'y faire reposer le pouce ou l'index.

Pour l'instant seulement utilisé pour un peu de travail dans le jardin et dans les arbres, bonne coupe et bonne prise en main facilité par la finesse du manche, qui facilite également le port à la ceinture.

Pour autant le port à la ceinture peut être inconfortable du fait de son manche qui remonte assez haut, contrairement à d'autres couteaux que je possède, ayant des étuis équipés de molleback.

En effet, porté à la ceinture, le couteau est plaqué contre le côtes et remonte très haut, en outre le port est trop vertical, pour être sorti rapidement de l'étui à une seule main.

Donc pour l'instant, j'ai résolu le problème en le fixant sur une plateforme molle de cuisse, mais bien que confortable, c'est un peu gros et peu discret. En outre étant fixé par de la paracorde, cela oblige à monter/démonter à chaque fois.

Donc si certain ont des conseils ou des solutions à proposer pour un molleback ou autre, qu'ils n'hésitent pas ! ;)

Pour conclure : c'est donc un couteau que j’apprécie et qui sera parfait dès que j'aurais résolu le port à la ceinture en attendant, il est sur sa plaque molle.

Ps : Dès que j'aurais un peu de temps, je rajouterais des photos en situation

« Modifié: 03 septembre 2015 à 09:30:00 par gui3gui »

02 septembre 2015 à 19:18:36
Réponse #1

jeanluc


Salut gui3gui
Lame Tanto , pour quel usage ?et le coutal lui-même pour quel usage ? raisons de ton choix ?(   hors le ' passkimplait :D ) quel etait le cahier de charges qui t'a orienté vers CE couteau et Cette forme de lame ?

02 septembre 2015 à 19:59:17
Réponse #2

Troll


Bonjour,

Pour une utilisation "de jardin", quelle est la tenue de la coupe ? Facilité d'affûtage ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

03 septembre 2015 à 07:58:07
Réponse #3

gui3gui


@Jeanluc, pour la lame tanto, bon j'avoue il y a en partie le côté esthétique qui me faisait de l’œil.

Pour le choix, en fait ce qui m’intéressait principalement était le ratio taille/poids (ça doit être mon côté Mul qui ressort), sans pour autant avoir une lame d'1 mm.

Pour l'utilisation, ça sera principalement de l'utilisation bushcraft/rando et jardinage/élagage bien qu'il remplisse également bien son rôle en couteau de cuisine.

A la base, je possède (et toujours), un gerber Steadfast mais qui me semblait un peu gros et lourd, principalement pour de la rando, bien que n'ayant pas pris une ride en 10 ans :


@Troll, pour l'utilisation de jardin, pour la tenue de coupe c'est un peu tôt à dire ne l'ayant utilisé que deux fois. Pour l'instant, le fil ne semble pas bouger.

Concernant l'affutage, pas encore testé, mais d'après ce site - http://www.coutellerie-ap.fr/tableau1/index.html - l'acier D2 étant assez dur nécessite une lime diamand (leatherman); après cela peu également varier en fonction de chaque contructeur.

Bien que vendu sous licence HK, c'est Benchmade qui se charge de la fabrication.

03 septembre 2015 à 08:34:32
Réponse #4

jeanluc


Wouai , m' semblait bien que c'etait "passkimplait" :lol:
Bon la lame tanto , en utilisation bushcraft , bof , il me semble qu'il y a mieux adapté , et en poids / encombrement identique , il y a du choix ( il n'y a qu'à regarder du coté de chez Karesuendo, mais là je ne suis pas très objectif moi non plus! :love:)
Quand au Gerber , vu la qualité de leur acier , il y a très longtemps que j'y ai renoncé( et l'emouture :down:)et j'avoue ne pas aimer DU TOUT la prise en main ( et pas vraiment adapté non plus pour la rando! quelle pourrait bien être son utilisation ?)
Bon , après ce n'est que MON avis , MON utilisation  ( et un peu plus de 300 couteaux sur les etagères ::) )

03 septembre 2015 à 08:39:36
Réponse #5

gui3gui


Merci de ton avis, pour ma part je n'ai pas encore autant de couteaux, bien que je dois approcher la vingtaine, de marques diverses et variées.

Concernant le Gerber, celui-ci dépanne de temps en temps.

Après je suis preneur de tout avis. Pour le HK, je compte bien faire un test réel et vraiment poussé ce weekend. On verra comment il reviendra! ;)

03 septembre 2015 à 09:18:15
Réponse #6

Diesel


C'est vrai que le tanto version US dans les bois, ce n'est pas ce qu'il y a de plus polyvalent.
L'absence d'arrondi vers la pointe pénalise beaucoup son utilisation dès qu'il faut jouer avec l'ange de la lame.

Après si c'est pour bâtonner un peu, l'utiliser comme levier, ce n'est pas un mauvais choix. il va être pénalisé dès que tu voudra faire un peu précision par contre. Dans les bois, on ne défonce pas des portes ou on n'ouvre que très rarement des caisses et encore moins des parpaings.  ;D

Mais j'aime bien le look moi aussi.  ;)

03 septembre 2015 à 09:32:23
Réponse #7

jeanluc


Oh , c'est sur qu'il reviendra ! mais c'est l'utilisation qui compte ! sera -t'il commode à utiliser ? la forme de la lame et du manche (plutôt taqueticallmarquetinge à mon avis ) seront-ils adaptés à l'utilistion ?
C'est sur que si c'est pour couper trois branches afin de monter une bache ou faire un baton de marche , n'importe quelle lame le fera , mais certaines mieux que d'autres et si tu cherches vraiment  à faire çà serieusement , il me semble qu'une comparaison de l'utilisation d'un ( ou plusieurs !) autres couteaux de même gabarit pour effectuer les mêmes tâches seraient VRAIMENT instructives
-ergonomie du manche
-pouvoir coupant de la lame
tenu du fil
facilité de reaffutage sur le terrain
geometrie / adaptation de la lame aux tâches effectuées
Tenue mains mouillées
commodité de l'etui( tu as déjà noté que le manche qui rentre dans les côtes c'est pas génial et le gilet "molle" , c'est bien pour faire joujou au paint-ball, mais pour la rando......
Tu peux en inventer tout plein , sans chercher à batonner des parpaings
epluchage de patates, coupe de tranches de tomates (un EXCELLENT test de coupe / geometrie de la lame et de l'acier) de saucisson , decoupage du poulet ....

Ce ne sont que des exemples de "tests"
Le but n'est pas de jouer au warrior , çà , çà peut se faire dans son canapé, mais de posseder un VRAI outil , et malgré le nombre impressionnant  d' objets coupants plus ou moins bien identifiés sur le marché , une très grande partie ne sont que des objets de fantasme / vitrine dont l'utilité réelle est discutable
C'est sur que , vu la technologie developpée actuellement , tous les couteaux arriveront à te "demerder" (comme le dit Fred Perrin : le couteau de survie , c'est celui que tu as sur toi , quand tu en as besoin) , mais certains le feront mieux ou plus facilement que d'autres
Je me souviens d'une anecdote voici déjà un certain nombre d'années , un jeune homme fièrement équipé d'une production à bas prix à manche creux , avec des dents de scie impressionnantes sur le dos de lame (mais plus etroites au niveau du tranchant qu'au au niveau du milieu de la lame...) et portant gravé sur le côté un truc du genre x-treme survival , à la première tentative de couper des genêts pour faire une couche dans une cabane de montagne , revint la mine deconfite avec son super couteau de la mortquitue , lame toute tordue et branlante , sans avoir reussit à couper un rameau de genêt de la taille d'un doigt!
Encore un qui s'etait fait avoir par une image qu'il avait dans la tête
Bon j'arr^te mes souvenirs de vieux con et je te laisse à tes tests, en esperant t'avoir amené à de la reflexion  sur les couteaux et les fantasmes :)

03 septembre 2015 à 09:53:45
Réponse #8

gui3gui


Merci jeanluc, je pense également qu'il reviendra.

Concernant le test terrain que je pense faire ce weekend, je pense faire un truc similaire à l'excellent essai fait par Guillaume (l'unique ! ;) ) sur son ESEE4 ici
http://forum.davidmanise.com/index.php?topic=41715.0

Je l'ai d'ailleurs imprimé pour m'en inspirer.

En terme de comparaison, je n'ai pas de tanto de taille identique, seulement un boker AK mini automatique, mais je pense embarquer le couteau suivant, taille similaire, bien que lame un peu plus épaisse et de fait un peu plus lourd :




03 septembre 2015 à 10:08:03
Réponse #9

Tompouss


Jeanluc, j'ai un gerber (le super BG delamorkitue  ;D) bon c'était un cadeau...

Pas grand chose à reprocher à son acier après 2 ans, même si le dos est bien déformé... En même temps quand on taper avec un autre truc en acier derrière  :lol:

L'émouture d'origine est vraiment dégueu, plus un coin à fendre qu'un couteau, mais une fois corrigé ça va très bien. Restent les serrations, qui me font plus chier qu'autre chose dans mon usage mais bon paraît que ça fait bien sur les couteaux  ::)

L'ergonomie est pas mauvaise, pas de reproches à faire au grip... Un pouce plus long au niveau de la lame ce serait top par contre.

L'étui est une daube par contre, lourd et mal conçu, un kydex avec des oeillets serait bien mieux...

Après il reste trop cher pour ce que c'est, ça on est d'accord  ;)
"Pour celui qui ne sait pas vers quel port il navigue, aucun vent n'est favorable" Sénèque

03 septembre 2015 à 10:55:59
Réponse #10

jeanluc


Gui3gui
Pour comparaison , je ne parlais pas d'un autre tanto , mais d'une autre forme de lame, c'est là l'interêt de comparer , soit une drop-point (le plus utilisable à mon avis ) soit une forme bowie, voire même une pied de mouton (evacuons tout de suite la forme dague!)
Tompouss
Mon mien de Gerber , date de bien avant B-G , de l'epoque où Rambo fit faire de nombreuses créations chez les industriels de tous horizons, et Gerber fut peut-être le premier à faire des "survie" à manche plein , recouvert d'une espèce mousse synthetique semblant fort resistante mais là , le petit doigt " deserré "par rapport au reste de la main , non je n'ai jamais pu m'y faire , et malgré l' execution d'une rectification à ce niveau , je n'ai jamais pu avoir une sensation autre que inconfort et desagrément
Et effectivement , en plus un etui TRES lourd et encombrant , des dents absolument inutiles et inutilisables sur le dos , le modèle LMF doit être collector à l'heure actuelle ( je parle d'un temps que les moins de vingt ans ne doivent pas connaître !!!enfin , çà date de...des années euh!!2eme moitié des années 80 :-[) et je ne m'en suis JAMAIS servit , malgré une tentative de le rendre un peu coupant (mais vu la geometrie de la lame...) bon , un burin !

Mais c'est comme çà qu'à la longue on apprend ( surtout qu'à l'epoque , il ne devait pas y avoir beaucoup d'endroits comme celui-ci  pour partager ses experiences , à part de temps en temps un article " couteaux " sur Cibles , et pas vraiment de tests , surtout une description de l'engin , et c'est tout!)
Pour en revenir à Gui3gui: pour un budget modeste , achète un ou deux modèles de Mora et compare ( moi je te conseillerai un Bushcraft black(ou le contraire) et un RobustNG , en acier "kirouille") avec ton H&K

03 septembre 2015 à 12:30:57
Réponse #11

gui3gui


Pour la comparaison, avec le mora je verrais plus tard, n'en ayant pas sous la main, contrairement au boker cité.

Bien que cela a l'air d'être des supers couteaux,surement un des meilleurs en rapport qualité/prix, j'accroche pas trop avec leur esthétique mais ce sont mes goûts personnels.

Voili, voilou !

08 septembre 2015 à 16:47:46
Réponse #12

gui3gui


Bon retour de weekend, j'ai pas encore eu le temps de faire du batonnage poussé, juste tailler quelques batons et ouvrir des boites conserves.

J'en ai également profité pour résoudre mon problème de port à la ceinture, en créant mon propre molle-back (il faut que je termine les finitions).

En fait je l'ai fait avec deux molle-lock et en charcutant ma platte-forme de cuisse, dont je ne me sers jamais sinon et voilà le résultat; il me reste à faire les coutures )


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité