Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les tiques et la maladie de Lyme  (Lu 186725 fois)

01 juillet 2008 à 19:09:58
Réponse #100

tartopom


  Ca m'évite de devoir demander aux stagiaires si j'ai pas une tique derrière les c*u!lles ;D

Et dans un cas comme ca t'a une technique particuliere pour les enlevées?
BAVU ba pris

01 juillet 2008 à 19:13:55
Réponse #101

Pierrot


Citer
Pour ma question : le danger vient du fait qu'elle relâche de mauvaises bactéries etc souvent en l'arrachant. mais qu'en est il à la laisser pomper puis tomber tout seul? Y'a t-il un rejet également?

Après une recherche rapide j'ai trouvé deux fois cette phrase:
Citer
Retirer la tique le plus tôt possible car le risque de transmission de pathologies infectieuses augmente après 24H de fixation.
(Source wikipédia et ce site http://www.urgences-serveur.fr/article.php3?id_article=1167
Donc il semble bien qu'il y ait un risque même sans régurgitation, pour mapart j'aurai d'ailleurs du mal à garder sur moi une tique en attendant qu'elle tombe.

01 juillet 2008 à 19:18:19
Réponse #102

guillaume


1)On arrache la tique avec son ongle, sa petite pince ou deux aiguilles mise côte à côte pour faire une pince...bref adapta in situ!
2)On pratique immédiatement une petite incision d'un centimètre verticalement et on presse autour pour faire une saignée
3)On rince avec de l'eau (ou de la vodka!) abondamment (on prend une bonne gorgée de vodka après*  :lol: )
4)On prend un stick de bois sec de 5mm environ (du pin) qu'on brule jusqu'à obtenir un bout incandescent bien orange qu'on appliquera directement sur la plaie et autour de la plaie et en appuyant bien sur 1 bon millimètre au moins jusqu'à cautérisation totale de la plaie.
5)On peut appliquer au besoin une jeune feuille de plantain mâchée sur la plaie pour aider à la cicatrisation et comme anti-brulure.
6)On nettoie bien tout ses ustensiles après opération. (lame de couteau passée à l'eau puis stérilisé à la flamme par exemple).

 :o. Ajouter une plaie et une brûlure et donc ajouter des risques d'infections, etc. tout ça pour une tique qui n'aura même pas eu le temps d'infecter quoi que ce soit ! Ça me parait too much quand même...

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

01 juillet 2008 à 19:30:32
Réponse #103

Sanjohn


Tout much...je ne pense pas. Je l'ai déjà employé, ça n'a rien de "rambo-resque" (et d'un néologisme, UN! :lol:)

La cautérisation est une excellente chose, car elle  "désinfecte" et suture à la fois. Sur une petite plaie de la sorte, elle est rapide et efficace.

Peut être les mots employés pour le descriptif de la méthode donne une vision "barbare" de la technique, bien qu'elle soit simple et élémentaire quand vous n'avez pas d'autre moyen à porter (trousse de secours avec désinfectant, pince à épiler, pince à tique etc etc)

Cordialement, Sanjohn


01 juillet 2008 à 19:32:30
Réponse #104

guillaume


La cautérisation est une excellente chose, car elle  "désinfecte" et suture à la fois.

Tiens, j'avais entendu exactement le contraire, ici même...
David?

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

01 juillet 2008 à 22:12:59
Réponse #105

Sanjohn


re,

comme toujours, il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre.
comme toujours, il y a le Savoir, et le Savoir faire...(et la Maîtrise!)

La cautérisation est employée dans beaucoup de domaine dans la médecine actuelle. Moi même, je me suis fais cautérisé trois fois, dont deux fois par un médecin (mais c'est un autre sujet pour un autre débat).

Dans la médecine traditionnelle et ancestrale (notamment en Sibérie, en Chine et dans bien d'autres endroits), la cautérisation superficielle ou plus "profonde" est souvent utilisée contre certaines mycoses, contre certains problèmes de la peau, ou bien encore pour stopper l'écoulement de petites plaies...

En situation de survie (selon le contexte), c'est une technique qui peut s'avérer utile sur de petites hémorragies là où un simple pansement pourrait prendre l'humidité et servir de nid à bactéries et s'infecter...

J'admets volontiers que tout est dans le Savoir et le savoir faire, dans la subtilité d'usage, et que l'usage d'une telle technique dépend en majeure partie des conditions environnementales et de ses impératifs, de la blessures etc(...) et que la cautérisation ne peut pas être employée n'importe comment et dans tout les cas, tout le temps. Tout est dans la mesure et l'usage adéquate de la technique.

Cordialement, Sanjohn (C.John)

http://dictionnaire.doctissimo.fr/definition-cauterisation.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Caut%C3%A9risation

Note : encore une fois, c'est un tout autre débat. C'est comme l'aspi-venin (pour ou contre) , le débat du dodo des bébés (sur le ventre ou sur le dos). Fin du HS / retour aux tiques.
« Modifié: 01 juillet 2008 à 22:30:40 par Sanjohn (C.John) »

01 juillet 2008 à 22:31:41
Réponse #106

Pierrot


En revanche il est peut être possible que les tiques Yakoutes trimballent une saloperie quelconque et que ce remède ait été défini par empirisme depuis longtemps, car si je ne me trompe les populations de Sibérie ont depuis toujours dû se débrouiller avec les moyens du bord.

01 juillet 2008 à 22:35:20
Réponse #107

DavidManise


Pour ma question : le danger vient du fait qu'elle relâche de mauvaises bactéries etc souvent en l'arrachant. mais qu'en est il à la laisser pomper puis tomber tout seul? Y'a t-il un rejet également?

Plus la tique reste accrochée longtemps, plus le risque qu'elle transmette des bactéries est grand.  Il devient réellement significatif pour une personne en bonne santé après 24h, ou si on "endort" la tique avec de l'éther, de l'alcool, du parfum, ou autre.  Si on la noie, idem.

Le mieux c'est de l'arracher proprement et de désinfecter.  La cautérisation pourra éventuellement servir de désinfection...  je sais pas...  mais effectivement ça crée une autre plaie qui elle aussi risque de s'infecter.  Ceci dit, entre une petite plaie superficielle infectée par une bestiole que mon système immunitaire butera facilement, et une maladie de Lyme, y'a pas photo, je choisis l'option A.  Ceci dit, reste à savoir si la cautérisation est efficace pour détruire les bactéries qui causent ladite maladie... J'avoue que je n'ai aucune info solide à ce sujet.

Faute de mieux, je tenterais le coup...  en survie et si pas d'autre choix.  Mais pas sur une c*u!lle.  Faut pas abuser ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

01 juillet 2008 à 23:00:10
Réponse #108

mad


J'ai une réunion demain toute la journée à l'Afsaa sur les maladies portées par les tiques. J'essaierai de vous faire un bref résumé de ce que j'aurai appris  ;)

04 juillet 2008 à 13:49:29
Réponse #109

jeremy


Bonjour,

La maladie de lyme n'est transmise qu'à une seule condition, les Borrelia doivent impérativement avoir exprimé une "ancre" qui lui permet "d'adhérer" aux glandes salivaires de la tique (cette "ancre"' c'est une lipoprotéine de surface qui lui sert à se fixer et à infecter les glandes salivaires OspC) Dans le tube digestif de la tique non gorgée de sang les Borrelia expriment OspA et B (et pas OspC). Une fois le tube digestif inondé de sang, les borrelia se multiplient et expriment OspC et plus A et B. Elles envahissent alors la tique et par OspC réussissent à infecter les glandes salivaires.
Si des Borrelia qui expriment OspC sont appliquées sur une plaie, l'animal est infecté.
Si des Borrelia qui expriment OspA et B sont appliquées sur une plaie il ne se passe rien
.
(C'est l'expérience menée par Piesman. J http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8486940)

Donc, en résumé. En ce qui concerne la maladie de Lyme. On dispose d'un délai avant de s'inquiéter de quoi que se soit. Ce délai correspond à une phase de croissance des bactéries dans le tube digestif de la tique et à leur acquisition de l'infectiosité:
Ce délai est de 36h pour les nymphes et de 48h pour les adultes.
(http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrezhttp://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8486940)

Ce délai est totalement indépendant de l'état immunologique de l'hôte.

Pour le dire autrement:
La régurgitation n'est qu'un problème secondaire. Une tique infecté sera dangereuse sans régurgitation (elle injecte régulièrement des Borrelia infectantes en maintenant l'anesthésie locale (une fois OspC exprimé, donc après 36h-48h)). Au contraire, écrabouiller une tique non nourrit sur sa plaie n'augmente pas le risque de transmission de la maladie de lyme. Même si le tube digestif de cette tique est rempli de Borrelia (celles-ci expriment à ce moment OspA et B)

Mes conclusions:
Toujours virer la tique le plus vite possible peut importe comment au début
Si on doit partir pour une longue durée prendre une boîte d'antibiotiques adéquats (l’amoxicilline, l’azithromycine, le cefuroxime, la clarithromycine, la doxycycline ou la tetracycline) et checker l'apparition d'un érythème migrant. A l'apparition suivre un traitement fort et prolongé. ( http://www.journals.uchicago.edu/doi/full/10.1086/508667)

Une fois le traitement pris il n'y aura plus aucun problème
(http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12000387?ordinalpos=1&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum)

Si on ne part pas pour une longue durée: checker l'apparition d'érythème migrant. A son apparition consulter un médecin.

Si on suit le principe de bien virer les tiques au moins toutes les 12h, le débat sur la cotérisation par le feu devient donc inutile.

Bien à vous,

ps: Les tiques sont des arthropodes. Inactifs en dessous de 5°C. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8158624?ordinalpos=4&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

04 juillet 2008 à 18:39:12
Réponse #110

guillaume


 :akhbar: :akhbar: :akhbar:


Quid d'une tique ayant déjà du sang?

a+

"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

04 juillet 2008 à 19:55:20
Réponse #111

tartopom


Juste pour vous faire peur la tique peut transmettre d'autres maladies comme par exemple une encéphalite un pharmacien m'as dit qu'il peut en avoir jusqu'à une contaminée sur cent.   :-\
BAVU ba pris

04 juillet 2008 à 21:03:28
Réponse #112

Sanjohn


En résumé. En ce qui concerne la maladie de Lyme. On dispose d'un délai avant de s'inquiéter de quoi que se soit.

La régurgitation n'est qu'un problème secondaire. Une tique infecté sera dangereuse sans régurgitation

Au contraire, écrabouiller une tique non nourrit sur sa plaie n'augmente pas le risque de transmission de la maladie de lyme.

Toujours virer la tique le plus vite possible peut importe comment au début

Si on suit le principe de bien virer les tiques au moins toutes les 12h, le débat sur la cautérisation par le feu devient donc inutile.

Bien à vous,

ps: Les tiques sont des arthropodes. Inactifs en dessous de 5°C. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8158624?ordinalpos=4&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum


Jérémy, MERCI

HS cautérisation : la cautérisation n'est qu'un moyen parmi tant d'autres...Le débat portait sur le "bien" ou "pas bien" de faire usage de la cautérisation. Il suffit de savoir l'employer. Fin du HS sur la cautérisation

cordialement, Sanjohn

05 juillet 2008 à 23:02:13
Réponse #113

Wolverine


Cette semaine la presse écrite suisse à révelé qu'un bivouac de l'armée près de 140 hommes ont été littéralement assaillis par les tiques en Suissse centrale et que plusieurs ont du être hospitalisés et ceci en dépit des recommandations énoncées par la hiérarchie.

A+ Wolverine

06 juillet 2008 à 07:41:25
Réponse #114

basic


Expérience vécue : ma femme vient d'être contaminée par une tique porteuse de la maladie il y a un mois, quasiment quand démarrait ce fil de discussion. Or elle n'a pas gardé la tique plus de trois ou quatre heures. L'érythème est apparu trois semaines plus tard. Pour ma part, comme j'ai également été mordu sans développer le moindre erythème, j'aimerais savoir si la phase d'incubation peut passer totalement inaperçu? Auquel cas, il doit y avoir plus de personnes atteintes qu'on ne le pense autour de nous.

06 juillet 2008 à 13:19:18
Réponse #115

jeremy


Bonjour Basic,

Merci de ton retour d'expérience.
L'érythème migrant n'apparaît pas dans 1 à 10% des cas en foction des études.

Le sujet m'intéresse beaucoup alors je me permet de te poser quelques questions:

Concernant la contamination de ta femme par la maladie de Lyme suite à une morsure qui n'a durée que 3 ou 4 heures:
Aviez vous formèlement identifié le début de la morsure?
La tique était elle engorgée au moment de son retrait?
L'érythème migrant a t'il été le seul signe (céphalés, troubles articulaires)?
Avez vous fait des examens complémentaires (sérologie)?
Quel type de médecin a déterminé qu'il s'agissait d'une Borreliose (généraliste, CHU)?
Quel traitement a été prescrit?
Quelle taille faisait l'érythème?

Encore merci de ta participation au sujet.
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

06 juillet 2008 à 15:47:46
Réponse #116

mad


Bonjour Basic,
Je me pose à peu près les mêmes questions que Jeremy :
1) Y a t'il eu une sérologie de Borréliose? Et une sérologie de confirmation une semaine après?
2) Es-tu sur que vous n'avez pas été exposés à des tiques les jours ou semaines d'avant (ce n'est pas forcément celle que vous avez repérée qui a causé la contamination - si c'est vraiment une Borréliose).

Il y a une tendance compréhensible chez les médecins à prescrire des antibiotiques pour se couvrir. En fait, suivant les régions, la probabilité de chopper une borréliose varie de très faible à moyenne - mais uniquement EN CAS de présence de la tique pendant plusieurs dizaines d'heures.

06 juillet 2008 à 21:02:30
Réponse #117

basic


Bonsoir Mad et Jérémy,

la morsure a été identifiée en fin de matinée, la tique étant incrustée en haut du sein, il est quasi impossible que le déshabillage/habillage précédent l'ait laissée inaperçue. La tique n'était pas engorgée et petite. Ni moi ni ma femme n'avions été exposés précédemment puisque nous étions en vacances à la campagne depuis deux jours, venant de la ville.
L'érythème a été le seul signe de la borelliose (?) et il est apparu sous la forme d'une auréole rosée de la taille d'une pièce d'un euro au bout de quinze jours. Au bout d'un mois il atteint actuellement dix centimètres de diamètre.
Mon médecin généraliste m'a envoyée à un dermatologue qui fait partie d'un groupe d'étude du CHU de Strasbourg sur les différents types de borelliose en France. Une biopsie a été faite, non pour confirmation (apparemment erythème suffisant pour notre dermato mais pour l'enquête).
Traitement : amoxicilline EG/ 1 gr (deux comprimés/j pendant trois semaines)

07 juillet 2008 à 00:39:55
Réponse #118

jeremy


Basic,

Je te remercie infiniment pour ta réponse claire et précise.

Il y a dans la littérature, des études qui montrent que chez certaines tiques européennes les borrelia se trouvent directement dans les glandes salivaires. J'avais hésité à en parler ici pour ne pas jeter les lecteurs dans la confusion car à ma conaissance aucun cas de contamination dans les 4h n'a été rapporté.
Là, je suis sur le cul.

Encore merci pour ton témoignage. Et merci pour le dosage et la molécule.
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

07 juillet 2008 à 10:42:24
Réponse #119

manu3259


Merci pour ces infos, Jeremy, ça répond à beaucoup de points confus que je me posais sur les tiques.


Citer
Pour ma question : le danger vient du fait qu'elle relâche de mauvaises bactéries etc souvent en l'arrachant. mais qu'en est il à la laisser pomper puis tomber tout seul? Y'a t-il un rejet également?

Même si Jeremy a déjà répondu à cette question, une tique peut rester coller longtemps avant de s'en aller, je sais pas combien de temps, mais au moins 10 jours.
Une collègue a été mordu l'année dernière dans le pli du genou, elle a eut un érythème alors que la tique était encore fixée, elle a eut une forte douleur en arrachant la tique, l'érythème faisait déjà 10 cm de diamètre.

Citer
Apparemment les tiques vivent dans les régions tempérées, du coup est ce qu'en les soumettant à des températures soit bien chaudes ou bien froides on peut s'en débarasser ? En s'approchant très près d'un feu sans la bruler, en mettant de la neige dessus... ?

J'ai déjà essayé avec un briquet, les tiques supportent mieux la chaleur que moi  :D. Elles n'apprécie pas, mais
reste en place; Ensuite j'ai chauffé ma lame avec un briquet et essayé de l'enlever sans me bruler. Pas réussi non plus. La pince à épiler reste le meilleur choix AMHA.
"Les primevères et les paysages ont un défaut grave: ils sont gratuit. L'amour de la nature ne fournit de travail à nulle usine" Aldous Huxley

07 juillet 2008 à 12:58:30
Réponse #120

mad


Bonsoir Mad et Jérémy,

la morsure a été identifiée en fin de matinée ...
L'érythème a été le seul signe de la borelliose (?) ...
Mon médecin généraliste m'a envoyée à un dermatologue qui fait partie d'un groupe d'étude du CHU de Strasbourg sur les différents types de borelliose en France. Une biopsie a été faite, non pour confirmation (apparemment erythème suffisant pour notre dermato mais pour l'enquête).
Traitement : amoxicilline EG/ 1 gr (deux comprimés/j pendant trois semaines)

Merci basic pour ta réponse (j'ai mis des points de suspension dans la citation pour ne pas allonger).
Cependant, permets moi d'insister : y a-t'il eu une sérologie de borréliose (l'érythème n'est pas une preuve) ?

Ce n'est pas du tout pour pinailler, mais comme je travaille sur ça (entre autres choses), ça m'intéresse vraiment :blink:

07 juillet 2008 à 16:55:06
Réponse #121

kikou92


Expérience vécue : ma femme vient d'être contaminée par une tique porteuse de la maladie il y a un mois, quasiment quand démarrait ce fil de discussion. Or elle n'a pas gardé la tique plus de trois ou quatre heures. L'érythème est apparu trois semaines plus tard. Pour ma part, comme j'ai également été mordu sans développer le moindre erythème, j'aimerais savoir si la phase d'incubation peut passer totalement inaperçu? Auquel cas, il doit y avoir plus de personnes atteintes qu'on ne le pense autour de nous.

Salut,

Tu me fais flipper, là  :o
Mes enfants se sont fait mordre le 21 juin (cf plus haut). Ca fait donc 2 semaines.... Ils ont pris le traitement antibio 2 jours après.
Croyez-vous qu'après avoir prit un traitement antibiotique il soit recommandé de faire une sérologie tout de même ?
A+
Alexis

07 juillet 2008 à 17:42:54
Réponse #122

mad


Croyez-vous qu'après avoir prit un traitement antibiotique il soit recommandé de faire une sérologie tout de même ?

Franchement, je ne pense pas. Je pense que l'antibio systématique était une ânerie par contre. Il vaut bien mieux faire une sérologie si on voit un érythème, et le cas échéant (si elle est positive), des antibios. Si j'avais pris des antibios chaque fois qu'une tique m'a mordu  ^-^ !

07 juillet 2008 à 18:16:13
Réponse #123

basic


Bonsoir Mad,

Je confirme : pas de sérologie, pour le dermato l'érythème lui paraissait une preuve irréfutable. Comme ma femme a accepté de se prêter à une enquête nationale ("étude sur la diversité des espèces de Borrelia impliquées dans les manifestations cutanées de la borreliose européenne en France") elle recevra les résultats de sa biopsie, donc le doute éventuel sur la contamination sera levé puisque l'échantillon de peau sera mis en culture en vue de l'identification par PCR de la bactérie. Je communiquerai sur ce forum.
Pour ceux qui me lisent, pas de panique quand même. J'ai été mordu au même endroit et au même lieu (proche d'Aire-sur-Adour) que ma femme sans rien présenter de suspect pour l'instant. Je n'ai gardé la tique qu'une dizaine d'heures.

07 juillet 2008 à 22:40:39
Réponse #124

mad


Ok!

J'ai été mordu des centaines de fois par des tiques, ai développé des érythèmes une bonne vingtaine de fois, et ai fait autant de sérologies que d'érythèmes, et TOUTES ont été négatives  ::)

Alors les antibios systématiques  :o !

Mais c'est en échangeant nos expériences qu'on avance, et je peux vous dire qu'il n'y a personne à l'heure actuelle qui ait vraiment LA réponse sur le sujet  :blink:

EDIT : Oups! ça me fait déjà 200 posts sur ce forum  :'( - je cause trop   :-[

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité