Vie Sauvage et Survie

Premiers secours et santé => Premiers secours et santé => Discussion démarrée par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 11:01:20

Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 11:01:20

Posté par DavidManise

Suite à l'allusion faite aux tiques dans le sujet sur la condensation, voici un complément d'infos...

Il s'agit d'extraits du texte de mon bouquin (à publier) sur la survie, je vous fais donc confiance pour ne pas vous l'approprier ;)  Évidemment, comme il s'agit de la santé des gens, je serais un gros enfoiré si je vous demandais de ne pas faire circuler l'info...  !  :o




La maladie de Lyme est, de nos jours, la première maladie professionnelle des forestiers et retraités de l’ONF (Mutuelle Nature & Forêts, Écho Mutualiste 2004). Il s'agit d'une maladie grave, qui peut devenir très handicappante si on ne la soigne pas dès le premier stade de l'infection. Pouvant évoluer sur plusieurs années (et même plusieurs décennies), elle est parfois insidieuse à ses débuts. Dans certains cas, elle est difficile à diagnostiquer vu les symptômes variables qu'elle peut déclencher. Les tests sanguins, par ailleurs, ne permettent pas toujours de détecter les anticorps qui y sont liés, surtout avant un délai de 4 à 6 semaines. Dans certains cas, les anticorps en question restent même indétectables tout au long de la maladie, qui se développe en trois stades.

Stade 1 — Symptômes initiaux

Lorsqu'une morsure de tique provoque une infection ou une réaction allergique, des rougeurs apparaissent près de la morsure. Si ces rougeurs, apparues entre trois jours et 6 semaines après la morsure, dépassent 2 ou 3 centimètres de diamètre, et surtout si elles prennent la forme d'un disque centrifuge (blanc au centre, rouge à l'extérieur), on doit immédiatement suspecter la maladie de Lyme. Ce disque rouge, cependant, n'apparaît que dans un cas sur deux, environs. D'autres symptômes (état grippal, maux de tête, courbatures, maux de gorge, fatigue...) peuvent aussi apparaître. Ils sont eux aussi des symptômes laissant suspecter la maladie.

Détectée rapidement, la bactérie Borrelia Burgdorferi peut être éradiquée par un traitement antibiotique (généralement par voie orale, sur prescription). Il arrive, cependant, que les symptômes initiaux soient plus diffus ou même inexistants, ou qu'ils passent inaperçus de par la négligence de la personne infectée. La maladie peut alors s'installer, donnant lieu à des symptômes très divers et atypiques. On a alors atteint le stade 2.

Stade 2 — Généralisation

Une fois la maladie installée, divers troubles, parfois migrants et variant en intensité, peuvent apparaître. La liste des symptômes possibles est longue. En voici une liste partielle :

Éruptions cutanées migrantes

Paralysie faciale ou paralysie d'un membre

Maux de tête

Courbatures, douleurs musculaires

Douleurs articulaires

Fatigue

Douleurs à la nuque ou au dos

Battements de coeurs irréguliers

Transpiration nocturne, insomnies

Troubles de la vision, douleurs oculaires

...



Stade 3 — Aggravation des symptômes

Au troisième stade de la maladie, les symptômes s'aggravent et se généralisent de plus en plus. Seul un traitement antibiotique lourd et prolongé (plusieurs mois, voire plusieurs années) permet de faire régresser la maladie, mais malheureusement pas de la faire disparaître complètement. Selon les cas, on peut espérer une amélioration de 40 à 90% de l'état général du malade.

[...]

Résumé des mesures à prendre contre la maladie de Lyme :

Éviter les morsures de tiques en portant une tenue vestimentaire couvrante et serrée aux chevilles (l'idéal est de remonter les chaussettes sur le bas des pantalons), et en vérifiant régulièrement si l'une d'elles ne s'est pas accrochée à nous (surtout après être passé dans des broussailles ou des herbes hautes).

S'inspecter régulièrement (au minimum une fois par jour) le corps tout entier (même les recoins les plus intimes et les mieux cachés de notre anatomie) à la recherche de tiques installées, et les retirer immédiatement sans les déchirer et sans leur permettre de recracher du sang dans la morsure.

Bien désinfecter les morsures, à l'aide d'un antiseptique efficace, puis se laver les mains (ou, faute de savon, utiliser le même désinfectant).

Surveiller pendant six semaines l'apparition de symptômes (rougeurs en anneau autour du site de la morsure, état proche de la grippe : maux de tête, courbatures, etc.). En cas de symptôme, consulter immédiatement un médecin qui connait bien la problématique de la maladie de Lyme.




Ciao ! :)

David

P.S.: L'essentiel des données de ce texte sont tirées de http://www.lymenet.org et http://www.tiquatac.org (site d'une francophone atteinte par la maladie depuis plusieurs années...  elle est la preuve vivante qu'il vaut mieux prévenir que guérir !!!)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 11:13:19

Posté par Watkins

Excellent texte.  J'ai hâte de le lire, ce livre.

J'ai eu un début de maladie de Lyme.  Un érythème migrant, suivi de symtômes comme la grippe.  J'ai été soigné par antibiotiques (pendant 30 jours) et ça s'est complètement arrêté.  

Comme tu dis, David, c'est important de prévenir!!!!

Watkins
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 16:41:23

Posté par Howling_Mike

quel antiseptique utilises-tu ? pesonnellement, j'ai opté pour la bétadine en unidose.

Mahalo !
Howling Mike
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 17:27:13

Posté par DavidManise

Salut !

La bétadine en unidose est bien, en effet.  C'est tout petit, ça prend pas de place, c'est léger, et ça offre surtout l'avantage de ne pas éventer la bétadine...

Eh oui.  C'est un fait plutôt mal connu, la bouteille de bétadine ouverte a, normalement, une durée de vie de quelques jours à quelques semaines seulement.  

Par contre, la bétadine, c'est de l'iode, donc pas bon pour :

- les gens allergiques à l'iode (sans dec ;));
- les femmes enceintes ou allaitantes (ça peut causer des problèmes à la glande thyroide du foetus/bébé);
- les gens qui ont des problèmes de thyroide.

Aussi, à savoir, l'iode est un oxydant très puissant...  

Pour ma part, j'utilise de préférence la biseptine (en petits flacons).  Ça a l'avantage d'être clair (ne colore pas les plaies, donc tu vois mieux si ça vire au rouge à cause de l'infection ou de l'allergie), de ne pas s'éventer, et d'être sûr pour 99% des gens (y compris les femmes enceintes, les bébés, etc.).  C'est, d'ailleurs, ce qu'on conseille de mettre sur les cordons ombilicaux des bébés naissants.

Comme la bétadine, c'est antiseptique et antifongique.  

Ciao ! ;)

David
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 19:46:03

Posté par Howling_Mike

Biseptine...va falloir que j'en parle à ma pharmacienne préférée !  ;D

Dès que je l'aurais retrouvé, je posterai le listing d'une trousse pharmacie "améliorée" par un médeçin spécialisé (je me demande si il ne s'agit pas d'un gars du PGHM ou autre...)

Mahalo !
Howling Mike
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 20:54:34

Posté par Tycho70

Un pince à tique ça s'achète en pharmacie pour une somme modique.
Je n'ai pas de marque à recommander, mais il faut que tu ais dans ta boite une pince normale, ET une pince xxs pour les toutes petite tiques : moi c'est de cette dernière que je me sert le plus !
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 26 avril 2005 à 21:10:01

Posté par DavidManise

Howling Mike,

Si tu peux mettre la main sur ton listing, ça m'intéresse ;)

Simon,

Perso, j'utilise jamais de pince à tiques.  Je prends juste une pince à épiler.  Généralement, je prends celle du Victorinox.  En utilisant le coin de la pince, je réussis à bien les enlever, en général.  Si je ne réussis pas à les enlever comme ça, je prends mon Mora (propre et enduit de biseptine), et je "rase" la tique le plus près possible de la peau.  Ça coupe la tête, et la partie buccale reste dans la peau.  Je désinfecte un coup, puis j'extrais les parties buccales comme une écharde, avec une aiguille etc.  Je ne sais pas si c'est une méthode recommandée, mais bon... C'est ce que je fais pour moi.  Pour l'instant, j'ai pas eu de problème.

Tycho,

Tafdak, moi aussi j'en enlève beaucoup plus de petites (nymphes) que de grosses, surtout à ce temps-ci de l'année.  Les grosses apparaissent souvent à la fin de l'été, il me semble...  ???

Ciao !

David
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 28 avril 2005 à 01:18:55

Posté par Moonraker

Merci pour l'information David. J'ai oublié mon Victorinox SAK :)

Peut-être une autre méthode dans la campagne est la méthode de 'coton ' ou de 'noeud 'que vous pourriez employer juste un petit morceau de 'fil de coton' ou de cordage peut-être fin ? Un lien seulement Anglaise :( mais avec  une bonne photograph.

(http://www.wemjournal.org/archive/1080-6032/013/02/figure/i1080-6032-013-02-0181-f01.gif)

The “Knot Method” of Tick Removal (http://www.wemjournal.org/wmsonline/?request=get-document&issn=1080-6032&volume=013&issue=02&page=0181)

Pas la manière préférée mais une option dans cette situation.

ciao

Simon

Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 28 avril 2005 à 11:17:38

Posté par DavidManise

Simon,

Woah, merci !  :)  Je ne connaissais pas cette technique.  Ça me semble être une bonne idée.  Faudra que je l'essaie...  Par contre ça ne doit marcher que sur les plus grosses tiques.  

En tout cas, je retiens l'idée ! ;)

Merci encore,

David
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 14 mai 2005 à 01:43:14

Posté par Tycho70

Je fais remonter le topic pour poser une question simple :

Est-ce que la tique ou la nymphe cherche à s'accrocher et à s'enfoncer aussitôt qu'elle est sur nous ?
Ou bien, est-ce que la tique cherche à se rendre dans un endroit plus confortable et moins accessible (pour nous) ?

Car en y repensant, j'ai déjà eut des tiques dans le slip ou dans le dos alors que je portai un t-shirt et un bermuda (et un slip (http://smileyonline.free.fr/images/gif/sourire/vignette1/thumbnails/1036946729_gif.gif) )

Serait-elles dotées d'une intelligence supérieure ? Ca me travaille, je ne sais pas si je vais trouver le sommeil à cause de ça !!! (http://smileyonline.free.fr/images/gif/forum/forum/smiley_306.gif)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 14 mai 2005 à 13:50:42

Posté par DavidManise

La plupart du temps, les tiques cherchent (frénétiquement) un endroit "protégé" où s'installer tranquillement.  Elles aiment bien se faufiler sous l'élastique des slips (à la taille ou dans l'aine), entre les fesses, sous les testicules...  En général, leur tactique c'est de monter plus ou moins en zig-zag jusqu'à ce qu'elles trouvent un endroit bien douillet, mais j'ai l'impression qu'elles ne descendent que rarement.  Du coup des fois elles montent et s'installent au point le plus haut : dessus de la tête par exemple.

Je pense pas qu'elles soient dotées d'une intelligence supérieure...  à mon humble avis, c'est juste un algorythme simple, et inné :

1) monter
2) si je rencontre un endroit convenable, je m'installe
3) si je ne peux plus monter, je m'installe

Ciao ;)

David
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 11:47:30

Posté par Maximil

(http://img212.imageshack.us/img212/5492/normaltickgrosplanttique4wr.jpg)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 12:19:35

Posté par Demo

Oh la goulue! :)

 Pour ma part, je fais toujours avec la méthode du noeud et ça marche presque tout le temps : d'abord j"endors la tique avec un tampon d'éther (paraît que c'est efficace) et puis je lui passe la corde au cou... couic ;))
 Un ou deux jours plus tard (ou même plus tôt) la tique tombe toute seule, morte depuis longtemps
 En fait, cette méthode, je l'applique surtout sur mon chat qui ramène des tiques à foison, j'ai eu moi même qu'une seule tique et je l'ai arrachée avec les doigts sans même l'avoir vue : je croyais que c'était de la boue sur ma jambe (et elle est partie comme ça hyper facilement, sans aucune trace ou presque)

  PS : David, je savais pas que ça faisait déjà tant de temps que tu préparais ton livre... :o L'accouchement est prévu pour bientôt?? :)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 12:53:23

Posté par DavidManise

Salut :)

La technique du fil marche bien avec les tiques adultes, mais perso j'ai jamais réussi avec les petites.  Il faut un fil trop fin, ça s'emmêle dans mes poils, ça glisse, j'y arrive pas.  Mais bon faut dire que j'ai de gros doigts aussi ;)

Le plus important, je pense, reste de bien désinfecter et de ne pas faire cracher la tique dans le trou qu'elle laisse.  Donc ne pas comprimer son abdomen.  Les bactéries nuisibles pour nous vivent dans l'intestin de la tique.  Donc en gros il faut éviter de l'écraser au point où elle chie par la bouche ::)

Idéalement, si on lui arrache la tête et que celle-ci reste dans la peau, il faut l'enlever aussi (avec une aiguille par exemple) et bien désinfecter, se laver les mains, etc.

Il n'y a pas que la maladie de Lyme qui soit transmise par les tiques.  La fièvre encéphalique arrive en France aussi.  Faut faire gaffe...  

Depuis le début de l'année, j'en suis facilement à une vingtaine de tiques.  J'en ramène une à chaque sortie ou presque.  Parfois aucune, parfois trois ou quatre...  Pour l'instant, pas de symptômes...  je pense que c'est surtout grâce au fait que je m'inspecte régulièrement et que je désinfecte bien.

Ciao ;)

David
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 13:11:02

Posté par Diesel

Pour info, j'ai un produit bio (citrobiobique) qui est (parait-il) efficace contre les tiques.
Vu la liste de ses vertues réel ou supposées (ça va de l'antifongique à la desinfection de l'eau), je l'avais pris mais je n'ai pas encore eu l'occasion de le tester.

Chose qui peut paraître étrange, ma personne ne semble pas faire recette auprès de ces chamantes bestioles.
Je n'en ai eu qu'une à ce jour à retirer.  8-)
Au dernier bivouac Renaud c'est plaint de c'être fait morde à 2 reprises alors que moi je suis, comme d'hab' passé à travers.

Les tiques ne sont peut-être pas intelligentes mais elles ont le bon goût de me foutre la paix.
Je suis peut-être une tique réincarné au fait ??. :D
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 16:45:33

Posté par kilbith

Bonjour,

Un lien vers un site qui vend des pantalons ayant un dispositif pour se protéger des tiques :

http://www.llbean.com/webapp/wcs/stores/servlet/CategoryDisplay?storeId=1&catalogId=1&langId=-1&categoryId=32177&sc1=Search&feat=sr

Sinon les petits stop-touts en coton du vieux camp c'est utile dans l'herbe humide/sous bois/feuilles. Surtout si on porte un pantalon de couleur claire pour voir les tiques.

Did.
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 21:43:21

Posté par guillaume

Citation de: kilbith link=1114506080/15#17 date=1149259533
Un lien vers un site qui vend des pantalons ayant un dispositif pour se protéger des tiques :
Tu sais les tiques passent où ils veulent, même dans les chaussettes  :o alors ce genre de truc j'y crois pas. Surtout au prix que c'est vendu  :o.
a+
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 02 juin 2006 à 22:36:05

Posté par kilbith


La protection est faite en toile très fine et souple genre lycra.

Mais n'ayant pas testé....J'affirme rien  ;)

Did
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 03 juin 2006 à 10:47:16

Posté par wolflinger

Salut!

Comme David, j'y ai droit presque à chaque sortie (en Franche-Comté).

Je voulais juste donner un avis sur une chose que j'avais lu je ne sais plus où (il me semble que c'était sur le forum mais je n'ai pas réussi à retrouver)

Il était dit que pour tuer une tique, surtout une petite, le seul moyen était de la brûler. En effet, pour l'écraser c'est pas gagné, la noyer c'est pas plus convaincant même dans l'alcool.
Alors la denière fois que j'en ai eu une, je l'ai retirée au "pieds de biche" et comme elle était encore vivante j'ai voulue la brûler avec une alumette. Et paf!! ca a fait des chocapics! ;D
Euh... non, mais cette sal****ie m'a explosée à la figure... donc niveau sécurité c'était pas le top.

Donc, voilà, il faut vraiment éviter de bruler une tique, je conseil plutôt de la couper au couteau et de désinfecter le couteau (surtout si c'est l'opinel coupe-sauciflar).

Voili, voilou... Peut-être n'était-ce qu'une tique kamikaze... mais je voulais juste prévenir au cas où.
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 03 juin 2006 à 19:28:20

Posté par Gobelin

Je ne sais pas si vous parliez de çahttp://www.polytrans.fr/fiche_produit.php?num_article=506127 comme pince a tique... mais perso c est ce que j utilise pour mes chiens et occasionnelement pour moi.
C' est très efficace, ça ne laisse jamais une tête et jamais de régurgitation intempestive.
En plus ça pèse rien dans un kit ...
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 03 juin 2006 à 19:30:16

Posté par Gobelin

Désolé pour le lien  
http://www.polytrans.fr/fiche_produit.php?num_article=506127
Salut
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 04 juin 2006 à 22:40:12

Posté par Demo

  alors ma copine a fait une petite recherche sur internet sur les tiques (parce que j'en ai ramené une d'une malheureuse balade d'une demi-heure dans la forêt) et elle a trouvé quelques petites choses intéressantes :
        - l'huile essentielle de genévrier serait un bon répulsif pour les tiques
        - il existe un insecticide "bio" (certifié Ecocert) pour cet usage : Penn'Ty Bio (ça sert même pas seulement pour les tiques, mais aussi pour les autres insectes rampants et volants)

    après, il faut vérifier l'efficacité sur le terrain. mais c'est juste des idées... ;)


     Ciao :)


     PS : jetez un oeil sur le site de Penn Ty, il y a plein de produits et d'infos, notamment des dossiers thématiques (tiques et autres...) :)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 04 juin 2006 à 22:50:36

Posté par Demo

  Suffit de demander :) :

http://www.penntybio.com/

    Voilà monsieur ;)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 06 juin 2006 à 08:38:16

Posté par Oneida

Salut, moi j'utilise les crochets tire tiques que l'on trouve en pharmacie ou chez les vétos pour la modique somme d'1 ou 2 euros... ET c'est tres éfficace, je n'ai jamais laissé une tete de tique dans la peau (de mes chiens ou la mienne). Le poids est ridicule, quelques grammes, et c'est un outil qui doit faire parti de toutes les trousses de secours.

J'en ai plusieurs, à la maison, au travail, dans chaque voiture....

 infos: en ce moment, avec le retour du beau temps, les tiques sont de retours... Verifiez votre corps à chaque retour de balade, et demander à votre conjoint d'inspecter vos zones sensibles et de regarder là ou vous ne pouvez pas voir, et faites de meme avec elle ou lui...Une palpation est insuffisante pour les tiques microscopiques.... les bébés, quoi... sauf quand elles sont plantées...

Autre info, les tiques transmettent les infections quand elles ont finis de manger, c'est à dire apres minimum 24 h de morsure, et tres souvent au dela de 48h. Si vous trouvez donc une tique mordu sur votre corps, le fait de l'enlever rapidement diminue les risques de contamination, mais cela n'empeche pas de surveiller l'apparition de l'erythreme dans les semaines qui suivent...
 Pour les animaux, le frontline en pipette est tres efficace.
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 07 juin 2006 à 19:27:32

Posté par carbone14

Citation de: Demo link=1114506080/0#14 date=1149243575
Oh la goulue! :)

 Pour ma part, je fais toujours avec la méthode du noeud et ça marche presque tout le temps : d'abord j"endors la tique avec un tampon d'éther (paraît que c'est efficace) et puis je lui passe la corde au cou... couic ;))

Mauvaise méthode : l'éther ou tous autres produits (acetone, alcool) fait régurgiter la tique : les risques d'infections sont donc considérablenment accrus !!!
Il faut enlever la tique vivante sans la presser, ce qui la ferais régurgiter, en la pincant au plus raz de la peau, puis tirer légérement de bias en tournant, de façon a extraire toute la tete avec le rostre. Puis désinfecter la plaie et surveiller son évolution.
A noter que la maladie de Lyme, n'est qu'une des pathologies transmise  par les tiques. La MET ou Ménago-Encéphalite à Tiques sévie en Alsace et plus a l'est  jusqu'en la Sibérie. Par contre il existe un vaccin contre la MET.
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 04 août 2006 à 20:01:42

Posté par JOHN

Tiques...

j'ai appris une petite méthode interressante lors d'un stage de formation en milieu sauvage, où un local nous a dit (selon la traduction d'un ami) :

"mettez de la terre argileuse sur votre bête pour la recouvrir, et laissez sécher.
une fois sec, gratter, la bête sera morte et tombée dans la terre"

je n'ai pas à ce jour eu l'occasion de tester. Je pars en camp bientôt, si le cas m'arrive, j'essaierai sur moi même.

JOHN
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 04 août 2006 à 22:46:36

Posté par Yohan

Enlève la quand meme le plus rapidement possible.
Autant on peut rigoler avec certaines maladies dont on a des remèdes autant avec d'autres, il vaut mieux etre prudent.
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 05 août 2006 à 00:56:27

Posté par survivalfred

Citation de: oash link=1114506080/30#30 date=1149703025
bonjour, j'habite en belgique. J'avais entendu que la maladie de lyme n'était pas présente chez nous mais j'ai déja été mordu par une tique et apres l'avoir retirée j'ai eu pendant quelques jours une petit irritation rouge et en cercle si je me souviens bien. Par contre pas d'autres symptomes. Une morsure de tique laisse-t-elle toujours une marque rougeatre ou dois-je m'inquiéter et aller voir un medecin?

Ben, Oash, cher compatriote, t'as pas du écouter la bonne source, si la maladie de Lyme est présente en Belgique, ça ne s'arrête pas aux frontières ces trucs là !! Pour le reste (toubib etc ...) TafDaf avec David  :)

@ +

Fred
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 28 août 2006 à 14:25:03

Posté par THY

Bonjour a tous.
De passage sur le forum.

Mon amie a ete atteinte par la maladie de Lyme etant jeune. Elle en a encore les consequences une dizaine d'années aprés. Cette maladie a profondément modifié sa vie.  :-/
Je dirais qu'il s'agit de respecter les 3 etapes suivantes que beaucoup connaissent par ailleurs!

Il est avant tout indispensable de de PROTEGER.
 Cela veut dire s'INFORMER des zones a risque, des periodes etc, reconnaitre les signes
 Puis s'équiper (chaussures montantes,pantalons) eviter de dormir au sol ( les hamacs type jungle sont trés efficaces, il est meme possible de proteger les fils de la progression de petites bebetes.
 Regulierement penser a faire comme nos cousins poilus: s'épouiller! mais oui, se mettre a ouelpe et fouiller (!) sachant qu'ils vont rarement se mettre sur le dos de la main... j'ai connu cela pour d'autres bestioles, je vous assure que j'ai rpeferé me mettre a ouelpe meme par -10 que d'utiliser la methode "je vais bien, tout va bien"

Ensuite si vous constatez un incident douteux, ALERTER
 C'est à dire consulter rapidement et ne pas hesiter a INSISTER pour le diagnostique de cette maladie (c'est du vécu....)

Enfin SECOURIR, mais cela resulte de suivi médical specialisé

Connaissant les resultats de cette infection je ne saurais que vous conseiller de ne pas trop faire confiance au trucs et astuces du manuel du castor junior en ce qui conserne le traitement infectieux. Par contre, toutes astuces pour se proteger et les retirer seront les bienvenues!

A+
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 28 août 2006 à 15:37:40

Posté par DavidManise

Oh eh oh  >:(

Naaaan !!!  L'éther ça enlève bien la tique, mais elle vomit toutes les saloperies qu'elle a dans le bide avant de s'endormir.  C'est l'une des pires méthodes à envisager s'il s'Agit de se protéger contre la maladie de Lyme (et des autres maladies que les tiques trimballent, dont la fièvre encéphalique qui arrive aussi).

Pas d'éther.  On s'inpecte tous les recoins au moins une fois par 24h, si on en trouve, on les arrache proprement et on [highlight]désinfecte[/highlight].

Ciao !

David
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 29 août 2006 à 08:21:18

Posté par THY

Quelques liens pour aller plus loin

http://www.pasteur.fr/actu/presse/documentation/Lyme.html
http://www.lesnympheas.org/
http://www.chu-rouen.fr/ssf/pathol/lymemaladie.html
http://www.caducee.net/DossierSpecialises/infection/lyme/lyme.asp

Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 29 août 2006 à 12:40:14

Posté par Persea

Citation de: DavidManise link=1114506080/45#46 date=1156772260
Oh eh oh  >:(

Naaaan !!!  L'éther ça enlève bien la tique, mais elle vomit toutes les saloperies qu'elle a dans le bide avant de s'endormir.  C'est l'une des pires méthodes à envisager s'il s'Agit de se protéger contre la maladie de Lyme (et des autres maladies que les tiques trimballent, dont la fièvre encéphalique qui arrive aussi).

Pas d'éther.  On s'inpecte tous les recoins au moins une fois par 24h, si on en trouve, on les arrache proprement et on [highlight]désinfecte[/highlight].

Ciao !

David

Déjà entendu parler à plusieurs reprises de la méthode "éther"... Ca veut donc dire que beaucoup sans le savoir, peuvent se mettre en danger par manque d'information.... :(
Faudra que je songe à procéder à une "désinformation" au niveau de mon entourage au moins...(faut aussi avertir les "mémés" qu'elles disent des bêtises ;D)
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 29 août 2006 à 12:45:35

Posté par SadE

Concernant le nombre de contamination annuelle ca tournerait entre 5000 et 10000, c'est énorme. :o
Et concernant les 'fausses infos' qui tournent autour de cette maladie , il n'est plus vrai (et ca ne l'a meme probablement jamais été) que la maladie se 'situe' dans l'Est. Toute les régions sont concernées ,mis à part une petite bande en méditerannée.
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 29 août 2006 à 22:58:38

Posté par pyro

merci David pour tes infos sur la maladie de Lyme.
Je reviens justement d'un camp itinérant dans les Pyrénées, au cours duquel 2 de ces charmantes petites bestioles ont élu domicile sur mon bras gauche (dont 1 dans l'aisselle). Elles ont bien été extraites dans les règles de l'art, et ma copine a procédé à une inspection "intégrale" :-/ , mais si par le plus grand des hasard, une de leur copine était restée sur moi, je suis bien content d'avoir les moyens d'identifier un événtuel souci. Merci encore.....
Titre: Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ancien forum le 29 août 2006 à 23:15:10

Posté par DavidManise

Citation de: Persea link=1114506080/45#50 date=1156848014
Ca veut donc dire que beaucoup sans le savoir, peuvent se mettre en danger par manque d'information.... :(

T'sais quoi, ce que tu viens d'écrire là c'est ce qui représente au moins 99% de ma motivation à passer l'essentiel de mon temps libre ici et à donner des stages sur le terrain...  ;)

Effectivement, les gens peuvent se mettre en danger (grave ou non), non pas par connerie ou manque de jugeotte, mais simplement parce qu'ils n'ont pas les infos.  C'est valable pour l'éther, mais aussi pour tout un tas de choses.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Berhthramm le 12 mai 2008 à 23:26:00
Je ranime le vieux post suite à un petit problème, mon épouse est revenue avec un tique (surement du jardin) et comme un âne j'ai cassé la tête en l'otant à la pince à épiler (ce que je fais sur moi ou sur les chiens que j'ai eu dans ma vie)... Sur moi ça ne m'inuieterais pas plus que ça (pour autant je surveille pour Lime) mais là elle celà l'inquiète un peu (tout à fait légitimement)... donc ma question est : c'est grave, faut il enlever la tête à l'aiguille, y a t il des conséquences...? (ça fait plein de question en fait).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 12 mai 2008 à 23:44:06
Si il n'y a pas une zone de décoloration circulaire qui s'étend, je ne me ferais pas trop de soucis. Mais si tu veux être vraiment sur, fais faire une analyse en labo (ton toubib te fera l'ordonnance). C'est plus pour te rassurer qu'autre chose, des tiques, j'en ai eu plein, sur plusieurs continents, et je n'ai jamais rien eu même en les enlevant de façon un peu bourrin ... (ceci dit, je les enlève chaque soir - c'est quand elles restent accrochées un peu longtemps que le risque augmente).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 13 mai 2008 à 23:22:52
Bonsoir,

Perso, je n'ai jamais eu de tique sur moi car je porte jean ou pantalon épais en coton avec des rangers aux pieds ou autres chaussures de rando.

Par contre mes chiens en ont eu parfois...j'ai même eu un chien qui les attirait via son pelage "plus sensible" et direction véto car piroplasmose à la clef.

Le sérum est efficace mais par contre à répétitions il "déglingue" le foie...prudence donc :-[

Maintenant c'est traitement préventif d'office avec collier insecticide et tout se passe bien :doubleup:

Sinon quand j'en vois sur mes chiens, je ne les titille pas car sinon sentant qu'elles sont bousculées, elles plantent leurs rostres avec leurs crochets encore plus dans la peau.

Il faut le faire par surprise et d'un coup sec en essayant avec les ongles de tout bien arracher de A à Z.

Il y a aussi les terrains car certains renferments des tiques à gogo...d'autres pas du tout....sinon le conseil de mon véto c'est aussi de tondre l'herbe fréquemment pour éliminer ces saletés...et d'autres.

@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: yoann le 14 mai 2008 à 11:10:31
tiens bah j ai eu une tique il y a environ 2 semaines, je pense l avoir choppe durant la nuit, je l ai viree le matin

En fait, je savait pas trop comment m y prendre alors je l ai d abord tuee avec un briquet (quelques poils y sont passe d ailleurs, mais bon c etait au dessus de la cheville alors pas particulierement douloureux...)
Puis j ai essaye de tirer dessus et en m aidant d un petit couteau, virer la tete... autant dire que niveau hygiene on repassera...

Mais a priori ca a marche, meme si j ai toujours une petite cicatrice, a voir si ca reste comme ca...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lambda le 14 mai 2008 à 11:19:50
Salut Yoann et vous tous!
tu peux assainir et soigner ta morsure de tique en prenant une feuille de plantain que tu roules entre tes doigts pour l ecraser un peu et en faire resortir le jus, et ensuite tu frottes ta feuille froissee contre ta morsure, ca aide bien...
a+,
Lambda
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: bzorg le 14 mai 2008 à 12:29:48
Lorsque l'on a une tique à enlever,
on peut prendre une pince à épiler (ce que je fais pour les hérissons)
ou un petit truc en plastique qui la coince un peu.
Le truc c'est de dévisser la bestiole et avoir le même geste
que lorsque l'on dévisse une vis d'un mur, et on récolte la bestiole
en entier.
A partir de là , pas besoin d'insecticide ou de je ne sais quoi.


(http://www.animal-services.com/sites/img/articles/1180968770.jpg)


Edit : prenez la petite pince de couleur verte ça fait plus bio.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 14 mai 2008 à 19:05:55
Ben justement, il apparaitrait qu'il ne faut pas "tourner" la tique au risque que les "mandibules" (connais pas le terme exacte) restent dans la peau et créent un infection.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Arvernos le 14 mai 2008 à 19:17:49
Bonsoir,
la rotation, c'est pourtant la technique conseillée par les vétos : avec une des petites pinces en plastique à quelques roros vendues en pharmacie, ou en cabinet vétérinaire, on bloque la bestiole, on tourne plusieurs fois sur l'axe perpendiculaire à la peau du chien, puis on retire la pince, sans la desserrer bien sûr, et là, tique et mandibules viennent avec la pince.

Cette technique connue de tous les proprios de chiens (surtout ceux qui, comme nous, l'emmènent dans les coins à risques, i.e. maintenant à peu près partout en dessous de 1000 m d'altitude) fonctionne parfaitement bien sur les animaux, et AMHA sur l'homme aussi (lors de nos randos familiales, si le milieu s'y prête, en plus de la chienne, épouse & gamines se font régulièrement "adopter" par les tiques, et nous les délogeons comme çà - avec évidemment une bonne désinfection ensuite !).
@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 14 mai 2008 à 22:33:35
Bsr,
Tourner ou pas tourner  :'( le principal c'est de ne pas la titiller avant sentant un danger sinon la tique va encore plus enfoncer son rostre :huh:
Sur mes chiens, je dégage les poils et hop par surprise je l'enlève avant qu'elle s'incruste encore +, non mais >:(
@+
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: bzorg le 14 mai 2008 à 23:47:02
Ben justement, il apparaitrait qu'il ne faut pas "tourner" la tique au risque que les "mandibules" (connais pas le terme exacte) restent dans la peau et créent un infection.

a+

Ben justement d'où tu tiens ça qu'on rigole un peu  ;D

Tiens autant voir de quoi on parle pour une fois

(http://www.unine.ch/zool/para/brossard/images/rostre_s.jpg)
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 17 mai 2008 à 15:00:36
Ben justement d'où tu tiens ça qu'on rigole un peu  ;D

T'as bien raison de me demander ça :). Mais t'as bien tord de me parler sur ce ton... :blink:

Dans le revue du CEETS qui va sortir au mois de juin, tu auras tout le loisir de lire un article à ce sujet et encore plus en lisant la biblio de l'article ;).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 17 mai 2008 à 15:31:02
Tout le monde n'est pas inscrit au CEETS  :-[

La revue sera distribuée gratuitement à qui en voudra.  Simplement les membres du ceets l'auront dès sa sortie, et les autres devront patienter un petit peu ;)

David

P.S.: c'est juste histoire de marquer un peu le coup symboliquement et de remercier les gens qui nous ont fait confiance et qui nous soutiennent...  ;)
Titre: Re : Re : Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 17 mai 2008 à 15:36:32
Bon... :)

Je sais bien que tout le monde n'est pas inscrit au CEETS mais les textes seront publiés, vous y tous accès.

la rotation anti-horaire du rostre est la meilleure façon de procéder pour enlever une tique !

Je vais faire ce qu'a fait Bzorg à mon égard (d'ailleurs il a tout à fait raison, je devrais citer mes sources, ça évite que tout le monde raconte n'importe quoi sur un forum qui doit pouvoir sauver des vie, il a très bien fait! C'est juste le ton que je n'ai pas trop apprécié mais je suis sûr que ce n'était pas voulu :)) :

Quelles sont tes sources pour affirmer que c'est LA meilleur technique? Le forum? ;D

a+

PS: Au passage, vous observerez que que j'ai dis "qu'il apparaitrait" puisque qu'il semble y avoir un ambiguïté au sein même de la communauté scientifique. En d'autres termes, vous prenez la solution qui est la meilleur pour vous, je n'ai pas dis "il faut", j'ai juste donné une info, vous en faite ce que bon vous semble ;).

PPS: grillé par David.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 17 mai 2008 à 15:45:22
Sympa ça et notre "patience" devra durer combien de temps ?

Le premier numéro du trimestriel est prévu pour le début de l'été : le 21 juin.  Donc les membres l'auront normalement dans leur boîte mail le 21.  Nous n'avons pas défini encore le délai exact qu'on INFLIGERA (;D) aux non-membres...  je pense que ce sont les membres qui décideront...  Un mois ça me semblerait pas mal...  je sais pas.  A voir.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 17 mai 2008 à 15:46:39
cela te parait suffisant pour que j'ai le droit
de m'exprimer sur ce sujet ?

T'as le droit de t'exprimer sur le sujet que tu veux, et Guillaume a le droit de te demander de justifier tes sources non ? :(

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 17 mai 2008 à 15:48:29
T'as le droit de t'exprimer sur le sujet que tu veux, et Guillaume a le droit de te demander de justifier tes sources non ? :(

Oui tout à fait, et inversement même je dirai :).

C'est bien des fois de remettre en question les sachem ou autres membres aux nombreux posts. Ça évite que "la messe soit dite" ;).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 17 mai 2008 à 19:59:09
bonjour,

 ;D

Source 1:
American Lyme disease Foundation
http://www.aldf.com/lyme.shtml#removal (http://www.aldf.com/lyme.shtml#removal)

Citer
To remove a tick, follow these steps:

Using a pair of pointed precision* tweezers, grasp the tick by the head or mouthparts right where they enter the skin. DO NOT grasp the tick by the body.
Without jerking, pull firmly and steadily directly outward. DO NOT twist the tick out or apply petroleum jelly, a hot match, alcohol or any other irritant to the tick in an attempt to get it to back out.
Place the tick in a vial or jar of alcohol to kill it.
Clean the b!te wound with disinfectant.

*Keep in mind that certain types of fine-pointed tweezers, especially those that are etched, or rasped, at the tips, may not be effective in removing nymphal deer ticks. Choose unrasped fine-pointed tweezers whose tips align tightly when pressed firmly together.

Source 2:
Centers for Disease Control and Prevention. The National Agricultural Safety Database
http://www.cdc.gov/nasd/docs/d000901-d001000/d000961/d000961.html (http://www.cdc.gov/nasd/docs/d000901-d001000/d000961/d000961.html)

Citer
If you find a tick on your body, remove it AS SOON AS POSSIBLE. Use tweezers ONLY. Bent "needle nose" tweezers work best. Do NOT use nail polish, vaseline, matches, or other methods (the latter procedures may traumatize the tick and cause it to regurgitate its gut contents). Grasp the tick with tweezers around its head, close to the skin. Pull it up and out slowly and firmly. Disinfect the b!te afterward with antiseptic.

Source 3:
Lyme Disease Association
http://www.lymediseaseassociation.org/Removal.html (http://www.lymediseaseassociation.org/Removal.html)
Citer
• Do not burn or use any substance on tick
Do not grasp, squeeze, or twist body of tick
• Grasp tick close to the skin with tweezers
• Pull tick straight out
• Use antiseptic on skin
• Disinfect tweezers
• Wash hands thoroughly
• Always see a physician for possible diagnosis, testing, and treatment

Ben justement d'où tu tiens ça qu'on rigole un peu  ;D

J'espère t'avoir bien fait rigolé
 ;D
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 18 mai 2008 à 09:43:21
Bjr,
Pas besoin de pincettes pour les enlever...2 doigts en forme de pinces en 1 coup pour éviter qu'elles enfoncent le rostre plus profond et ça fonctionne tout autant. ;)

Quelqu'un de novice pourra bien sur user de cet accessoire...mais autrefois nos anciens dans les campagnes n'en avaient pas et s'en sortaient très bien. :up:

@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Arvernos le 18 mai 2008 à 10:30:54
Autrefois, dans les campagnes, on sortait la burette d'huile pour les tiques  :D.

Si, si, sérieusement, quand ils repéraient des "loubaches" (c'est le nom Bourbonnais pour les tiques) sur les clébards de la ferme, mes grands-parents les "recouvraient" de quelques gouttes d'huile mécanique, celle des tracteurs et autres engins agricoles.
Je pense que çà a avait pour effet de les étouffer, les tiques noircissaient et se détachaient d'elles-mêmes. D'ailleurs, je dis autrefois, mais encore de nos jours, c'est une méthode couramment utilisée dans les campagnes (... y compris par mon père ou mon oncle pour leurs chiens).

Bon, c'était vraiment pas immédiat comme résultat, de l'ordre d'un ou deux jours (d'après mes souvenirs), et en plus, si çà pouvait convenir pour des chiens de ferme ou de chasse (souvent les mêmes  :)), vivant dehors (comme la quasi-totalité des chiens à l'époque), pas terrible pour des "chiens de salon" dormant sur la moquette ou le canapé  ;D. Et encore moins agréable pour soi-même. C'est bien pour çà que nous avons adopté les "pinces à tiques" dont on débat plus haut  ;). Un peu trop vivement à mon goût d'ailleurs  :huh:.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 18 mai 2008 à 14:36:24
Salut,

Un article intéressant:
http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=3027 (http://www.eurosurveillance.org/ViewArticle.aspx?ArticleId=3027)

Citer
Experimental evidence for tick removal techniques
There is very limited experimental evidence to support most suggested tick removal strategies, and only a few reviews [7,8]. While both mechanical removal and chemical incapacitation have their advocates, experimental evidence suggests that chemical irritants are ineffective at persuading ticks to detach, and risk triggering injection of salivary fluids and possible transmission of disease-causing microbes. In addition, suffocating ticks by smothering them with petroleum jelly is an ineffective method of killing them because they have such a low respiratory rate (only requiring 3-15 breaths per hour) that by the time they die, there may have been sufficient time for pathogens to be transmitted.

One study compared several different techniques for removing ticks [9]. Application of petroleum jelly, fingernail polish, 70% isopropyl alcohol, or a hot kitchen match failed to induce detachment of adult American dog ticks (Dermacentor variabilis). Using forceps or grasping with fingers as close to the skin as possible did remove the ticks. Rotating the tick during removal did not appear more likely to damage the mouthparts than pulling straight out, though twisting the tick was ultimately not recommended, because of the risk of breaking of the mouthparts.

Three commercially available devices were compared to conventional forceps for their effectiveness in removing lone star (Amblyomma americanum (L.)) or American dog ticks (D. variabilis) from laboratory rabbits [10]. It was found that for adult ticks, forceps and a commercial product that grasped the tick were superior to products with a central V-shaped groove that were designed to scoop the tick off. Conversely, removal of nymphs (immature ticks) with forceps tended to leave the mouthparts behind more often than removal with the grooved devices. A variety of other techniques were tested, including fingernail polish, petroleum jelly, a glowing hot match, 70% isopropanol and injection of local anaesthetics (lidocaine, lidocaine with epinephrine, and chloroprocaine). None of these methods initiated self-detachment.

A Spanish study that compared the outcomes of people who removed ticks using forceps and those who used other methods found that people who used forceps were significantly less likely to experience complications, including the skin disease erythema migrans* and secondary bacterial infections [11].

A Dutch study compared the ease of removal and retention of mouthparts using several techniques: applying gasoline, 70% isopropyl alcohol or a hot match, pulling clockwise or pulling straight out with quick or steady even pressure using conventional forceps or ’Tick Solution’ forceps [12]. Chemical methods failed to cause ticks to detach within half an hour, and pulling the ticks straight out was significantly less likely to lead to retained mouthparts than rotational pulling. An American study compared conventional forceps against ’Tick Solution’ forceps and found the conventional forceps to be superior [13].

Nevertheless, at least one company specifically markets a veterinary product that catches the tick in a groove in a plastic device that is then rotated several times. It claims that the rostrum spikes fold into the axis of rotation, facilitating tick removal without the risk of snapping off the hypostome, and provides video evidence of this technique working on the company’s website [14].

Other mechanical techniques have been described, with anecdotal levels of evidence. Lassoing the tick as close to the skin as possible, using a loose knot of cotton thread, such as from clothing, then applying gentle traction, can remove ticks when forceps are not available [15]. Disposable razors have also been suggested [16].

Summary
Relatively few studies have been conducted in this area, and those that have been vary with respect to different tick species, different host species and different time periods of tick attachment before removal. When the species of tick is known to be of the soft family, and disease in humans is not endemic in an area, the World Health Organization recommendation of chemical methods of removing ticks may be appropriate [3]. However, since many people, particularly travellers who are not familiar with an area, will not be able to distinguish between different types of tick or know the local prevalence of disease, it seems sensible to recommend always removing ticks by grasping with forceps as close to the skin as possible and pulling straight out to avoid leaving mouthparts behind. There is a clear and simple image that illustrates this at reference 4.

*Correction. This was corrected from 'larva migrans' to 'erythema migrans' at the author's request on 18 August 2006
Eurosurveillance editorial office, 18 August 2006.


References:
Editorial team. Increase in cases of Crimean-Congo haemorrhagic fever, Turkey, 2006. Euro Surveill 2006;11(7):E060720.2. (http://www.eurosurveillance.org/ew/2006/060720.asp#2)
Crimean-Congo hemorrhagic fever - Turkey (02). In: ProMED-mail [online]. Boston US: International Society for Infectious Diseases, archive no. 20060728.2082, 28 July 2006. (http://www.promedmail.org)
Ticks. In: Vector control - methods for use by individuals and communities. Geneva: World Health Organization; 1997. (http://www.who.int/docstore/water_sanitation_health/vectcontrol/ch26.htm)
Lyme disease. Tick removal. CDC Division of vector borne infectious diseases website. Page last reviewed 20 July 2005. (http://www.cdc.gov/ncidod/dvbid/lyme/ld_tickremoval.htm)
Schulze TL, Jordan RA, Schulze CJ, Mixson T, Papero M. Relative encounter frequencies and prevalence of selected Borrelia, Ehrlichia, and Anaplasma infections in Amblyomma americanum and Ixodes scapularis (Acari: Ixodidae) ticks from central New Jersey. J Med Entomol 2005; 42(3):450-6.
Edlow JA. Tick-borne diseases – introduction. Emedicine website. Last updated 24 May 2005. (http://www.emedicine.com/emerg/topic584.htm)
Teece S.The straight, slow method may be best for removing ticks. Best evidence topics website. Last modified 13 November 2002. (http://www.bestbets.org/cgi-bin/bets.pl?record=00375)
Gammons M, Salam G. Tick Removal. Am Fam Physician 2002; 66 (4): 643-646. (http://www.aafp.org/afp/20020815/643.html)
Needham GR. Evaluation of five popular methods for tick removal. Pediatrics 1985; 75(6):997-1002. (http://www.afpmb.org/pubs/tims/tg26/References/179580.pdf)
Stewart LR Jr, Burgdorfer W, Needham GR. Evaluation of three commercial tick removal tools. Wilderness Environ Med 1998; 9: 137-142. (http://www.biosci.ohio-state.edu/~acarolog/tickgone.htm)
Oteo JA, Martinez de Artola V, Gomez-Cadinanos R, Casas JM, Blanco JR, Rosel L. Evaluation of methods of tick removal in human ixodidiasis [Article in Spanish]. Rev Clin Esp 1996; 196(9):584-7.
De Boer R, van den Bogaard AE. Removal of attached nymphs and adults of Ixodes ricinus (Acari: Ixodidae). J Med Entomol 1993; 30(4):748-52.
Bowles DE, McHugh CP, Spradling SL. Evaluation of devices for removing attached Rhipicephalus sanguineus (Acari: Ixodidae). J Med Entomol 1992; 29(5): 901-902.
O’TOM ® hook or Tick-twister ®. Website (http://www.otom.com/). Accessed 14 August 2006.
Celenza A, Rogers IR. The “knot method” of tick removal. Wilderness Environ Med 2002; 13(2): 181. (http://www.wemjournal.org/wmsonline/?request=get-document&issn=1080-6032&volume=013&issue=02&page=0181)
Moehrle M, Rassner G. How to remove ticks? Dermatology 2002; 204(4): 303-304

Bien à vous
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Madudu le 18 mai 2008 à 22:19:44
L'année dernière j'ai passé 2 semaines dans la montagne bourbonaise  :love:, en aout (la saison des pluies). J'ai beau avoir farfouillé plusieurs heures dans les fougères (j'en ai fais un toit...pas étanche très longtemps d'ailleur) je n'ai pas choppé une seule tique, est-ce en rapport avec les très importantes précipitations?
Plus généralement, quelqu'un sait dans quelles conditions se reproduisent les tiques?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Arvernos le 18 mai 2008 à 22:50:30
Bonjour Madudu,

pour la Montagne Bourbonnaise, je partage ton avis positif, c'est un de mes terrains de jeux favoris  :love:.
Mais c'est également, comme son nom l'indique, un coin avec un peu d'altitude. On n'est pas en Haute-Savoie, bien sûr, mais, selon les secteurs, entre 800 & 1100 m, voire un peu plus par endroits, 1200 m, et même jusqu'à 1287 m au Montoncel.

Or, d'après ce que m'a dit mon vétérinaire, les tiques peinent à dépasser les 1000 m d'altitude, surtout en cas d'hiver rude. Et en 2006-2007, on a eu un peu de neige sur le secteur, presque un vrai hiver quoi, donc çà plus de nombreuses zones au-dessus de 1000 m = peu de tiques (de loubaches, comme on dit en Bourbonnais).

Je ne sais pas où tu étais exactement, mais si c'est suffisamment haut (St-Nicolas des Biefs, la Verrerie, la loge des Gardes, le gué de la Chaux, la forêt de l'Assise, etc. : tout çà est aux environs de 1100 m), ceci explique sans doute celà.

Voili voilou mon humble avis perso ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 19 mai 2008 à 06:57:37
Bjr,
Tout dépend si l'endroit a été infesté par un animal.

Là où je promène mes "fauves" le lieu est exempt de tique...mais je veille quand même ;)

@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanoO le 01 juin 2008 à 22:18:28
bonjour,
Il y a 4 jour  j'ai été mordu par 7 tiques que j'ai enlevé.Mon toubib ma prescrit des antibiotiques sans m'avoir vu   c'est pour sa que je vous demande queleques conseil car sur les 7 piqures il y en a une qui m'inquiéte car  j'ai une asser grosse plaque rouge je ne suis pas sur d'ètre contaminer mais dois je deja prendre les antibiotique ou dois je attendre de voir apres une prise de sang d ici 1 mois ou avoir d'autre sympthomes  ou les prendre tout de suite sans savoir.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 01 juin 2008 à 22:19:25
Prends les antibio ;).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanoO le 01 juin 2008 à 22:35:33
Elles sont restée moins d'une journée je les ai vue quand je suis revenu du bois et je les ai enlevée direct elle étaient  toute petite mais bon je crois que sa ne change rien mais bon j'ai peur que les antibiotiques ne soit ineficasse deja mtn.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: wolf le 01 juin 2008 à 22:38:31
Si ca peux repondre à quelques questions....................

https://www.pasteur.fr/actu/presse/documentation/Lyme.html
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 01 juin 2008 à 22:40:47
elle étaient  toute petite mais bon je crois que sa ne change rien
Effetivement, la taille de la tique n'y fait rien.

Mon toubib ma prescrit des antibiotiques sans m'avoir vu
La consigne donnée au médecins est de prescrire des antibios en cas de doute sans attendre confirmation. Ton médecin a très bien fait.

j'ai peur que les antibiotiques ne soit ineficasse deja mtn.
Dans la phase précoce les antibiotiques sont extrèmement efficace. Le pronostic à long terme est excellent.

Elles sont restée moins d'une journée je les ai vue quand je suis revenu du bois et je les ai enlevée direct
Si les tiques sont restés moins de 24h tu as à peu près aucune chance d'attraper la maladie de Lyme. Perso, je ramène au moins un dizaine de tique tous les WE en cette période, donc no souci.

dois je attendre de voir apres une prise de sang d ici 1 mois ou avoir d'autre sympthomes  ou les prendre tout de suite sans savoir.
Mon conseil est: "suit à la lettre le traitement que t'a donné ton médecin". Surtout, ne le racourci pas, je viens de lire une série d'article qui montre clairement les bénéfices d'un traitement prolongé en phase précoce.
Si tu as été contaminé, ca règlera le problème
Si ce n'est pas le cas, ça risque juste de dérégler un peu ta flore intestinale.

Pour te rassurer. Si la plaque rouge ne fait que quelques centimètres ce n'est sans doute rien, si elle ne se décolore pas en son centre, ce n'est probablement pas un érythème migrant.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanoO le 01 juin 2008 à 22:47:42
J'étais quand méme inquiet parce que comme je travaille en foret j'y suis fort sujet donc  je prefere  etre sur et bien renseigner car c'est une salo*** de maladie.Donc je vais les prendres avoir la chi** des quand meme moin grave que ca.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 01 juin 2008 à 22:50:55
Autre chose,

Il y a 4 jour 
l'érythème migrant apparaît dans une très large majorité des cas au bout d'une semaine au moins. Il y a donc peu de chance que ce que tu observe soit un érythème migrant.

Combinés, tous ces facteurs montrent que les probabilités que tu ai été contaminé sont infimes.
Mais comme je l'ai dis plus haut si c'est le cas, le traitement règlera le problème.
 :)
Pas de stress  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 01 juin 2008 à 23:02:07
Et trois yaourts par jour, si possible avec du "bifidus" (bifidobactéries), ça renforcera la flore intestinale : des Activia, ou mieux des bio au bifidus (plusieurs marques, voir en magasins "diététiques").


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 03 juin 2008 à 16:49:15
Effetivement, la taille de la tique n'y fait rien.
...

Mouais... seulement 1% des oeufs ont la Borrellia si la mères est porteuse. ils la choppent en allant sur les souris, piafs(?) et herissons et la transmettent plus loin. Plus la tique est grande (donc plus elle a eu d'hotes) plus la probabilité est grande d'avoir Borrellia.

Mais il reste quand meme les 1%
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 03 juin 2008 à 17:26:55
Mouais... seulement 1% des oeufs ont la Borrellia si la mères est porteuse.
Effectivement, ça a été démontré, il y a de la transmission verticale, je ne le savais pas. Merci pour l'info. Cependant la probabilité d'être contaminé par une tique n'ayant jamais effectué de repas sanguin sur un animal infecté, et donc n'étant contaminé que par sa mère est infinitésimale.

En fait, quand je faisais réfférence à la taille de la tique, je parlais de la différence entre tiques adultes et nymphes. Les deux sont capables de transmettre la maladie. Et les nymphes plus rapidement.
Je ne parlais ni des oeuf, ni des larves (qui n'ont que 6 pates).
(http://www.iassistdata.org/images/ticklifecycle.jpg)
source:http://iassistblog.org/?p=26 (http://iassistblog.org/?p=26)

(http://www.natuurkalender.nl/toepassingen/teken/Teken_klein.jpg)
source http://www.natuurkalender.nl/toepassingen/teken/teek.asp (http://www.natuurkalender.nl/toepassingen/teken/teek.asp)

Plus la tique est grande (donc plus elle a eu d'hotes) plus la probabilité est grande d'avoir Borrellia.
Je suis d'accord

Merci d'avoir nuancé.  :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanoO le 03 juin 2008 à 17:42:30
tout sa pour dire que c'est des sal*p*** de bestioles et que beaucoup de gens ne sont pas assez   informer sur la maladie et sur la facon de les enlever  >:( je les haie
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 03 juin 2008 à 23:31:10
Elles font juste leur boulot de tiques...
 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ionos le 07 juin 2008 à 12:05:07
Salut,

Quand on se fait mordre, ça ne serait peut être pas plus mal d'utiliser un aspirateur de venin juste après avoir retiré la tique et avant de désinfecter la plaie non ? Ca doit être efficace.
Sinon pour les crochets tire tiques, je viens d'en trouver un comme ceci :
(http://i24.ebayimg.com/06/i/000/c2/89/318c_1.JPG)
Ca élimine le problème de la taille de la tique ; peu importe sa taille, il n'y a pas de raison pour qu'elle ne soit pas prise dans la pince. En revanche, ça prend un peu plus de place que le crochet et le fait qu'il y ai un mécanisme risque d'amoindrir sa durée de vie.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 07 juin 2008 à 20:18:51
Merci Ionos pour cette info,

L'autre désavantage que j'y vois par rapport à une simple pince fine, c'est que c'est moins versatile.
La pince fine peut te servir à retirer une écharde, une épine, un dard d'abeille, un corp étrangé dans l'oeil en cas extrème et avec un miroir. La pince fine est en métal, tu peux la stériliser à la flamme.

Avec l'ustensile présenté ou tous les autres présents sur le marché t'as un truc hyperspécialisé qui fait bien le boulot, mais qui ne fait que ça.

Quand on se fait mordre, ça ne serait peut être pas plus mal d'utiliser un aspirateur de venin juste après avoir retiré la tique et avant de désinfecter la plaie non ?
Tu fais bien de poser la question. Il n'y a aucune donnée scientifique sur le sujet à ma conaissance.
A priori, compte tenu qu'il s'agit la d'une infection et non d'une envenimation, je pense que l'utilisation d'une pompe à vennin ne diminue pas le pourcentage de chance d'avoir été contaminé.

Bien à toi,
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mellyann le 07 juin 2008 à 21:53:32
Attention avec ces pinces. Certaines sont plutôt faiblardes pour pincer, j'en ai une comme ça, et sur mon chien, j'ai été obligé de serrer la pince du bout des doigts pour arracher la tique. Alors soit c'était une super-tique, soit j'ai une pince de chiotte !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 08 juin 2008 à 05:55:06
Mellyann utilises tes doigts en forme de pince  ;) c'est ce que je fais sur ces parasites et ça marche :up:
@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: manu3259 le 09 juin 2008 à 08:39:42
Pour un chien si tu veux, K9. Quand je trouve sur moi une tique nymphe je l'enlève avec les doigts (il faut avoir des ongles). Par contre pour arracher une tique adulte qui est en place depuis plus de 12 heures, c'est plus difficile juste avec les ongles.
L'autre fois j'ai pas réussi avec une pince a épiler classique,ensuite j'ai pris celle d'un victorinox qui est plus pratique. La prochaine fois sur une grosse j'essayerais la technique du noeud, ça me parait plus sur.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 09 juin 2008 à 09:30:46
Oki Manu...j'en ai jamais eu sur moi...mais sur mes chiens je procède de cette façon...par contre plus la tique se sent touchée plus elle enfonce son rostre...
@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ionos le 09 juin 2008 à 09:55:29
Citer
La pince fine peut te servir à retirer une écharde, une épine, un dard d'abeille, un corp étrangé dans l'oeil en cas extrème et avec un miroir. La pince fine est en métal, tu peux la stériliser à la flamme.
Des points tout à fait valides je l'avoue.

Citer
A priori, compte tenu qu'il s'agit la d'une infection et non d'une envenimation, je pense que l'utilisation d'une pompe à vennin ne diminue pas le pourcentage de chance d'avoir été contaminé.
Même si ce n'est pas une envenimation, les bactéries sont contenues dans la salive de la bestiole et se propagent ensuite dans le sang. Il est peut être possible d'aspirer la salive ainsi qu'un peu de sang avec l'aspi-venin ? Ca devrait retirer un bon nombre de bactéries.
Après est ce que c'est vraiment nécessaire quand on a du désinfectant avec soi ? (quand on en a pas c'est probablement mieux que rien, mais par analogie, ça reviendrait à filtrer de l'eau, la faire bouillir, et rajouter du chlore dedans. C'est peut être draconien ?

Aussi, plus tôt dans le sujet, il a été dit que recouvrir la tique de boue la tuait. J'ai déja lu ça quelque part, mais je n'ai pas pu trouver de confirmation. Si la tique peut survivre à la noyade dans l'eau, pourquoi est ce qu'elle ne survit pas à la "noyade" dans la boue ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 juin 2008 à 11:20:04
Une goutte de superglue (Cyanolit), je ne connais aucune tique qui apprécie longtemps. Et après, tu retires en bloc. En plus, la cyano peut servir à refermer une plaie :)

Moi, je ne suis pas phobique, je les retire avec les ongles, et je vérifie au bout de quelques jours que je n'ai pas une auréole blanchâtre qui s'élargit à partir du point de piqure, et cela que ce soit en Europe ou dans la jungle ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 09 juin 2008 à 11:54:19
Attention...  la superglue, comme l'éther, le parfum, l'iode, etc ont pour effet, parfois, de faire "gerber" la tique dans la plaie, ce qui est largement contre-productif puisque la plupart des bactéries trimballées par la tique sont situées dans son intestin et dans ses glandes salivaires. 

Il vaut mieux laisser la tique en place une heure de plus, le temps de trouver le bon outil, et de la tirer mécaniquement sans qu'elle ne vomisse ou recrache une partie du sang dans le trou qu'elle s'est fait... 

Ensuite on désinfecte bien, on se lave les mains, on lave l'outil... 

Ciao ;)

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 juin 2008 à 17:22:22
Attention...  la superglue, comme l'éther, le parfum, l'iode, etc ont pour effet, parfois, de faire "gerber" la tique dans la plaie, ce qui est largement contre-productif puisque la plupart des bactéries trimballées par la tique sont situées dans son intestin et dans ses glandes salivaires. 

Il vaut mieux laisser la tique en place une heure de plus, le temps de trouver le bon outil, et de la tirer mécaniquement sans qu'elle ne vomisse ou recrache une partie du sang dans le trou qu'elle s'est fait... 

Ensuite on désinfecte bien, on se lave les mains, on lave l'outil... 

Pas faux :) ; mais il arrive sur le terrain que ces bonnes pratiques ne soient qu'un doux rêve  :'(
La désinfection post arrachage est un bon geste systématique, mais a-priori inutile dans ce cas précis vu le temps de survie au sec des bactéries en question. Par contre, ne pas se priver de bien écrabouiller la tique (résistante), pour l'empêcher de sévir à nouveau -  même si elle fait son boulot de tique ;) ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 09 juin 2008 à 17:31:45
Vrai.  Mais bon c'est rare qu'on ne puisse vraiment pas l'arracher correctement ou, à défaut, la scalper. 

Voici quelques trucs que j'ai utilisés et qui ont fonctionné :

- pince à épiler d'un couteau suisse, limé en biseau
- pince à épiler d'un couteau suisse
- pince à échardes "uncle bill's sliver gripper" (ma préférée :love:)
- pince à épiler d'un leatherman Micra tout récemment
- crochet à tiques
- deux aiguilles de pin sèches utilisées comme un étau
- du fil dentaire noué autour (sur une grosse)
- un couteau (faute de mieux je l'ai carrément rasée tout près de la peau, la tique, ensuite j'ai viré en grattant bien le rostre qui était coincé dedans et j'ai bien désinfecté avant, pendant et après)

Jusqu'à présent, pas eu trop de souci. 

Moi aussi j'écrabouille les tiques après, mais c'est plus par veangeance gratuite parce que je doute que d'en tuer une fasse significativement diminuer le risque ;)

Mais effectivement, le plus important n'est pas de bien désinfecter, mais bien d'enlever la tique rapidement et sans la faire cracher/gerber.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: k9 le 09 juin 2008 à 23:13:23
Bsr,
Lorsque je travaillais à la ferme, je récupérais les tiques des vaches, je les conservais dans une boite de conserve et hop grillées sur le gaz.

Ces saletés >:(

Maintenant je les écrase à fond :)
@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 23 juin 2008 à 13:27:18
Salut à tous,

Je vous fais part de mon expérience...récente
Samedi, je suis allé faire une balade en forêt avec mes deux petits (18 mois et 3 ans).
En fin d'après-midi, après le bain, examen général : je vois une tique de 2 mm sur la fesse de mon fils (elle était bien au chaud dans la couche) et deux autres, pas plus grosse, sur ma fille : une entre les orteils et une autre sur le crâne, dans les cheveux.

pince à épiler (je retrouvais plus mon tire-tique vert) - saisie de la tique au plus près de la peau sans serrer pour ne pas l'exploser - dévissage en tirant doucement : 2 sur 3 sont venues, la dernière a laissé sa tête ; c'était celle qui était sur le crâne, au milieu des cheveux. J'ai du serrer un cheveu en même temps avec la pince, ca a rippé.

J'essaie d'enlever la tête avec la pince, rien à faire, je prends la pince à épiler "uncle bill's sliver gripper", j'y arrive, ça saigne un peu, il reste quelques déchets.

Puis désinfection des 3 morsures à l'alcool.

Dimanche matin, par acquis de conscience, je consulte le médecin de garde : prescription d'antibio d'office car l'éryhtème rouge ou la fièvre n'apparaissent pas systématiquement. "On ne prend pas le risque avec vos bout'chous" me dit le médecin.

En revanche, qd je lui ai raconté la méthode d'extraction, il m'a conseillé l'éther !!!!! Je lui ai renvoyé directement l'explication de la régurgitation, qu'il a acceptée. Ma BA du jour...

- On voit donc que les médecins ne sont pas au courant des pratiques à éviter  :down: (Le ceets devrait aller voir les responsables de la formation en médecine  ;))
- Qu'ils prescrivent des antibios  ;)
- Il faisait super chaud samedi, je me voyais pas sortir mes gamins emmitouflés, et bien j'y repenserai à deux fois la prochaine fois  :-[. Comment vous faites, vous ?
- On trouve tout et n'importe quoi sur le net (ma femme n'a pas arrêté de flipper ce we en lisant les posts des uns et des autres, les avis contradictoire...); Vivement la diffusoin de l'article du ceets.
- David, tu ne précises rien quant au "dévissage" dans ton texte http://www.davidmanise.com/textes/tiques_lyme.php (http://www.davidmanise.com/textes/tiques_lyme.php), ça manque je trouve car cela suscite débat, surtout que les modes-d'emplois des tire-tiques mentionnent souvent le dévissage.
L'étouffement avec l'huile aussi...

Question : quand on écoute les médecins, il faudrait prendre des antibios "au cas où" à chaque fois qu'on a une tique sur soi ??? :o  C'est un peu fort qd même...

Merci d'avance pour vos réponses

A+
Alexis


Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 23 juin 2008 à 13:34:17
Salut,

Le dévissage, moi sans déconner j'ai jamais vu d'avantage.  J'ai toujours tiré en ligne droite dans l'axe et sans donner de coup sec.  La peau s'étiiiiiiiire puis clounch.  Le rostre sort.  Et on a un petit parasite bien frustré dans la pince ;D

Désinfection à l'alcool : PAS SUFFISANT A MON AVIS !!!  Biseptine, Hexomidine...  en quantité et en faisant bien pénétrer.

Pour ce qui est des antibios systématiques...  si la tique a été retirée dans la même journée, bof...  les risques, selon mes docs, sont minimes...  surtout si on désinfecte bien.

La noyage dans l'huile et tout : pas bon non plus.  Parfum, alcool, bétadine, huile camphrée ou pas, éther...  C'EST PAS BON.  Il faut arracher la tique mécaniquement, en pincant bien fort au plus près de la peau et en tirant droit dans l'axe d'implantation, avec une traction progressive bien droite et sans brusquer les choses. 

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jerome13 le 23 juin 2008 à 14:14:13
Ben voilà, j'me coucherai moins con ce soir! J'ai très souvent des tiques, et j'ai jamais désinfecté... j'arrache puis c'est bon ainsi! Je ne savais pas trop si c'était utile (jeunesse insouciante lol), enfin, j'ai encore rien choppé jusqu'à maintenant (je retire les tiques assez rapidemment, ce qui doit jouer aussi).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: manu3259 le 23 juin 2008 à 16:17:09
Concernant la réaction de ton médecin, kikou92, je trouve que donner des antibiotiques systématiquement en cas de morsure, c'est pas terrible.
C'est pas anodin d'être sous antibiotiques. Moi mon médecin à qui j'avais montré une morsure qui avait laissée une trace style piqure de moustique 15 jours après que je l'avais arrachée, il m'a dit, "il n'y a pas d'érythème, pas d'antibiotiques".
Mon gamin a déjà eut une tique, je l'ai tout de suite remarqué et arraché avec les ongles sur place (c'était une petite et il ne l'avait pas depuis plus de 5 min, sinon j'aurais pris une pince a épiler). Sinon après chaque sortie en rentrant je l'examine pour vérifier.
Sinon pour le dévissage je sais pas, en tirant droit j'ai l'impression qu'il y a moins de risque de décapiter la tique, je me trompe peut être. ::)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 23 juin 2008 à 17:11:40
Concernant la réaction de ton médecin, kikou92, je trouve que donner des antibiotiques systématiquement en cas de morsure, c'est pas terrible.
C'est pas anodin d'être sous antibiotiques.

ben moi je trouve qd même que c'est pas anodin de choper la maladie de Lyme... Mais je trouve aussi que prescrire systématiquement des antibios à chaque morsure, c'est n'importe quoi. On n'est pas sorti... :o

Disons que sur ce coup-là, c'est une première pour nos enfants, ça nous rassure... On est sensé commencer le traitement ce soir pour une semaine, on va en rediscuter.

En revanche, je note : l'alcool ne suffit pas, il faut un antiseptique ! C'est ce qui contribue à faire pencher la balance du côté des antibios pour cette fois-ci.

bref, grace à ces échanges, je retiens la "désinfection" et "l'extraction mécanique en douceur tout droit".

Hé, merci à tous  :doubleup:

A+

Alexis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 23 juin 2008 à 17:13:40
T'as raison.  Les petites font plutôt pop.

David ;D
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ionos le 25 juin 2008 à 21:23:13
Bonjour,

Un peu plus tôt dans le sujet, quelqu'un a mentionné que les tiques étaient tuées lorsqu'on les recouvrait de boue. Mais si les tiques sont capable de résister à la noyade dans l'eau, alors pourquoi est ce que la boue arriverait à en venir à bout ?

Et quand on est tout seul, comment faire pour se débarasser des tiques qui se seraient installées dans des endroits difficile d'accès (dans les cheveux, la nuque, le dos, la raie des fesses.....etc) ? Est ce qu'on est condamné à courir le risque d'une infection par la maladie de lyme ? (dans le cas ou on ne pourrait pas revenir à la civilisation suffisamment tôt pour faire un check up et prendre des antibios)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 25 juin 2008 à 21:30:37
Je pense pas que la boue ne les tue...  j'ai besoin de preuves là.

Sinon pour checker les endroits difficiles, un petit miroir est indispensable.  D'ailleurs c'est pour ça notamment que je conserve une boussole de type silva ranger avec miroir.  Ca m'évite de devoir demander aux stagiaires si j'ai pas une tique derrière les c*u!lles ;D

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Olcos le 25 juin 2008 à 21:47:46
Mes petits retours :

Je prefere la pince a tique a la pince a epiler. Non pas que la rotation soit plus efficace que la traction (c'est kif kif selon mon ressentit). Par contre la pince a tiques ne pince pas la peau ou les poils, et ca c'est tres tres pratique quand on se decouvre une tique... Enfin vous voyez ou... :blink:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 25 juin 2008 à 21:54:30
Ah ouais toi aussi t'es bien poilu autour de l'anus alors ? ;D

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: cubitus le 25 juin 2008 à 22:09:35
Pas d'accord pour mettre systématiquement sous antibio suite à une morsure de tique...  >:(

C'est le même type de médecin qui met sous antibio pour un rhume, au cas ou ça tourne à la méningite !  :glare:

Moi aussi j'aime bien le "dévissage" des tiques, j'ai l'impression de mieux y arriver ainsi. Au dernier stage avec mes élèves, j'en ai enlevé tous les jours entre 5 et 10... et pas une seule de loupé.   ::)  La pince à épiler du couteau suisse est idéale pour ça, je trouve.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jotun le 27 juin 2008 à 17:20:32
J'ai trouvé ce site sur les tiques et la maladie de Lyme:
http://www.francelyme.fr/

 :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ionos le 01 juillet 2008 à 17:56:15
Citer
Sinon pour checker les endroits difficiles, un petit miroir est indispensable.

Mais dans le cas où l'endroit serait vraiment difficile d'accès (par exemple entre les homoplates ou dans les cheveux ) comment se débarrasser de la tique ?

Est ce que prendre un bain de fumée à un quelconque effet sur elles ?

Apparemment les tiques vivent dans les régions tempérées, du coup est ce qu'en les soumettant à des températures soit bien chaudes ou bien froides on peut s'en débarasser ? En s'approchant très près d'un feu sans la bruler, en mettant de la neige dessus... ?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 01 juillet 2008 à 18:53:42
  ::)  La pince à épiler du couteau suisse est idéale pour ça, je trouve.

+1

Le sak c'est indispensable ne serait-ce que pour la pince utile pour les tiques et les échardes. Pour les porteurs de lunette, il est aussi intéressant d'ajouter un petit tournevis dans le tire bouchon pour réparer les lunettes....
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Sanjohn le 01 juillet 2008 à 18:57:11
Bonjour,

voici une méthode que se pratique en Sibérie (et en Yakoutie plus particulièrement / et certainement ailleurs dans le monde) pour défaire les tiques, technique que je pratique moi même quand il le faut :

1)On arrache la tique avec son ongle, sa petite pince ou deux aiguilles mise côte à côte pour faire une pince...bref adapta in situ!
2)On pratique immédiatement une petite incision d'un centimètre verticalement et on presse autour pour faire une saignée
3)On rince avec de l'eau (ou de la vodka!) abondamment (on prend une bonne gorgée de vodka après*  :lol: )
4)On prend un stick de bois sec de 5mm environ (du pin) qu'on brule jusqu'à obtenir un bout incandescent bien orange qu'on appliquera directement sur la plaie et autour de la plaie et en appuyant bien sur 1 bon millimètre au moins jusqu'à cautérisation totale de la plaie.
5)On peut appliquer au besoin une jeune feuille de plantain mâchée sur la plaie pour aider à la cicatrisation et comme anti-brulure.
6)On nettoie bien tout ses ustensiles après opération. (lame de couteau passée à l'eau puis stérilisé à la flamme par exemple).

ça picote légèrement...quelques jours plus tard, on a une belle croute qui tombe...

Je ne sais franchement pas ce que ça vaut sur un plan médical occidental, mais je pense que c'est une bonne technique de survie anti tique quand on a rien d'autre sous la main. Je le redis donc : c'est une technique de "survivalisme".

Amicalement, Sanjohn (C.John)

Une question : quels sont les dangers à laisser la tiques faire sa besogne jusqu'au bout et de la laisser tomber?

(http://pix.nofrag.com/b/e/4/1a28b92453ba1bb101febfb211d1d.jpg) (http://pix.nofrag.com/b/e/4/1a28b92453ba1bb101febfb211d1d.html)
Un modèle de pince à tiques en vente en pharmacie 4,50€.  :up:

* : bon pour la vodka, c'est bien sûr de l'humour en jouant sur le stéréotype classique du russe qui boit. nota, je ne bois pas du tout...Quoique, la vodka peut servir d'anesthésiant et de désinfectant sur le tas...:lol:  :lol:  :lol:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Sanjohn le 01 juillet 2008 à 19:04:02
Ben c'est le sujet de ce fil, il n'y a aucun danger à se faire piquer par une tique, sauf si celle ci est porteuse de la maladie de Lyme, ou de la pyroplasmose.

Sont féroces les tiques Yakoutes..... :o

Pour ma question : le danger vient du fait qu'elle relâche de mauvaises bactéries etc souvent en l'arrachant. mais qu'en est il à la laisser pomper puis tomber tout seul? Y'a t-il un rejet également?

Pour les tiques yakoutes : bah oui, faut bien ça hein, mieux vaut prévenir que...non mieux vaut prévenir!

Amicalement, Sanjohn (C.John)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tumiza le 01 juillet 2008 à 19:09:58
  Ca m'évite de devoir demander aux stagiaires si j'ai pas une tique derrière les c*u!lles ;D

Et dans un cas comme ca t'a une technique particuliere pour les enlevées?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 01 juillet 2008 à 19:18:19
1)On arrache la tique avec son ongle, sa petite pince ou deux aiguilles mise côte à côte pour faire une pince...bref adapta in situ!
2)On pratique immédiatement une petite incision d'un centimètre verticalement et on presse autour pour faire une saignée
3)On rince avec de l'eau (ou de la vodka!) abondamment (on prend une bonne gorgée de vodka après*  :lol: )
4)On prend un stick de bois sec de 5mm environ (du pin) qu'on brule jusqu'à obtenir un bout incandescent bien orange qu'on appliquera directement sur la plaie et autour de la plaie et en appuyant bien sur 1 bon millimètre au moins jusqu'à cautérisation totale de la plaie.
5)On peut appliquer au besoin une jeune feuille de plantain mâchée sur la plaie pour aider à la cicatrisation et comme anti-brulure.
6)On nettoie bien tout ses ustensiles après opération. (lame de couteau passée à l'eau puis stérilisé à la flamme par exemple).

 :o. Ajouter une plaie et une brûlure et donc ajouter des risques d'infections, etc. tout ça pour une tique qui n'aura même pas eu le temps d'infecter quoi que ce soit ! Ça me parait too much quand même...

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Sanjohn le 01 juillet 2008 à 19:30:32
Tout much...je ne pense pas. Je l'ai déjà employé, ça n'a rien de "rambo-resque" (et d'un néologisme, UN! :lol:)

La cautérisation est une excellente chose, car elle  "désinfecte" et suture à la fois. Sur une petite plaie de la sorte, elle est rapide et efficace.

Peut être les mots employés pour le descriptif de la méthode donne une vision "barbare" de la technique, bien qu'elle soit simple et élémentaire quand vous n'avez pas d'autre moyen à porter (trousse de secours avec désinfectant, pince à épiler, pince à tique etc etc)

Cordialement, Sanjohn

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 01 juillet 2008 à 19:32:30
La cautérisation est une excellente chose, car elle  "désinfecte" et suture à la fois.

Tiens, j'avais entendu exactement le contraire, ici même...
David?

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Sanjohn le 01 juillet 2008 à 22:12:59
re,

comme toujours, il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre.
comme toujours, il y a le Savoir, et le Savoir faire...(et la Maîtrise!)

La cautérisation est employée dans beaucoup de domaine dans la médecine actuelle. Moi même, je me suis fais cautérisé trois fois, dont deux fois par un médecin (mais c'est un autre sujet pour un autre débat).

Dans la médecine traditionnelle et ancestrale (notamment en Sibérie, en Chine et dans bien d'autres endroits), la cautérisation superficielle ou plus "profonde" est souvent utilisée contre certaines mycoses, contre certains problèmes de la peau, ou bien encore pour stopper l'écoulement de petites plaies...

En situation de survie (selon le contexte), c'est une technique qui peut s'avérer utile sur de petites hémorragies là où un simple pansement pourrait prendre l'humidité et servir de nid à bactéries et s'infecter...

J'admets volontiers que tout est dans le Savoir et le savoir faire, dans la subtilité d'usage, et que l'usage d'une telle technique dépend en majeure partie des conditions environnementales et de ses impératifs, de la blessures etc(...) et que la cautérisation ne peut pas être employée n'importe comment et dans tout les cas, tout le temps. Tout est dans la mesure et l'usage adéquate de la technique.

Cordialement, Sanjohn (C.John)

http://dictionnaire.doctissimo.fr/definition-cauterisation.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Caut%C3%A9risation

Note : encore une fois, c'est un tout autre débat. C'est comme l'aspi-venin (pour ou contre) , le débat du dodo des bébés (sur le ventre ou sur le dos). Fin du HS / retour aux tiques.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 01 juillet 2008 à 22:35:20
Pour ma question : le danger vient du fait qu'elle relâche de mauvaises bactéries etc souvent en l'arrachant. mais qu'en est il à la laisser pomper puis tomber tout seul? Y'a t-il un rejet également?

Plus la tique reste accrochée longtemps, plus le risque qu'elle transmette des bactéries est grand.  Il devient réellement significatif pour une personne en bonne santé après 24h, ou si on "endort" la tique avec de l'éther, de l'alcool, du parfum, ou autre.  Si on la noie, idem.

Le mieux c'est de l'arracher proprement et de désinfecter.  La cautérisation pourra éventuellement servir de désinfection...  je sais pas...  mais effectivement ça crée une autre plaie qui elle aussi risque de s'infecter.  Ceci dit, entre une petite plaie superficielle infectée par une bestiole que mon système immunitaire butera facilement, et une maladie de Lyme, y'a pas photo, je choisis l'option A.  Ceci dit, reste à savoir si la cautérisation est efficace pour détruire les bactéries qui causent ladite maladie... J'avoue que je n'ai aucune info solide à ce sujet.

Faute de mieux, je tenterais le coup...  en survie et si pas d'autre choix.  Mais pas sur une c*u!lle.  Faut pas abuser ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 01 juillet 2008 à 23:00:10
J'ai une réunion demain toute la journée à l'Afsaa sur les maladies portées par les tiques. J'essaierai de vous faire un bref résumé de ce que j'aurai appris  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 04 juillet 2008 à 13:49:29
Bonjour,

La maladie de lyme n'est transmise qu'à une seule condition, les Borrelia doivent impérativement avoir exprimé une "ancre" qui lui permet "d'adhérer" aux glandes salivaires de la tique (cette "ancre"' c'est une lipoprotéine de surface qui lui sert à se fixer et à infecter les glandes salivaires OspC) Dans le tube digestif de la tique non gorgée de sang les Borrelia expriment OspA et B (et pas OspC). Une fois le tube digestif inondé de sang, les borrelia se multiplient et expriment OspC et plus A et B. Elles envahissent alors la tique et par OspC réussissent à infecter les glandes salivaires.
Si des Borrelia qui expriment OspC sont appliquées sur une plaie, l'animal est infecté.
Si des Borrelia qui expriment OspA et B sont appliquées sur une plaie il ne se passe rien
.
(C'est l'expérience menée par Piesman. J http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8486940 (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8486940))

Donc, en résumé. En ce qui concerne la maladie de Lyme. On dispose d'un délai avant de s'inquiéter de quoi que se soit. Ce délai correspond à une phase de croissance des bactéries dans le tube digestif de la tique et à leur acquisition de l'infectiosité:
Ce délai est de 36h pour les nymphes et de 48h pour les adultes.
(http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/sites/entrez)http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8486940 (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8486940))

Ce délai est totalement indépendant de l'état immunologique de l'hôte.

Pour le dire autrement:
La régurgitation n'est qu'un problème secondaire. Une tique infecté sera dangereuse sans régurgitation (elle injecte régulièrement des Borrelia infectantes en maintenant l'anesthésie locale (une fois OspC exprimé, donc après 36h-48h)). Au contraire, écrabouiller une tique non nourrit sur sa plaie n'augmente pas le risque de transmission de la maladie de lyme. Même si le tube digestif de cette tique est rempli de Borrelia (celles-ci expriment à ce moment OspA et B)

Mes conclusions:
Toujours virer la tique le plus vite possible peut importe comment au début
Si on doit partir pour une longue durée prendre une boîte d'antibiotiques adéquats (l’amoxicilline, l’azithromycine, le cefuroxime, la clarithromycine, la doxycycline ou la tetracycline) et checker l'apparition d'un érythème migrant. A l'apparition suivre un traitement fort et prolongé. ( http://www.journals.uchicago.edu/doi/full/10.1086/508667 (http://www.journals.uchicago.edu/doi/full/10.1086/508667))

Une fois le traitement pris il n'y aura plus aucun problème
(http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12000387?ordinalpos=1&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12000387?ordinalpos=1&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum))

Si on ne part pas pour une longue durée: checker l'apparition d'érythème migrant. A son apparition consulter un médecin.

Si on suit le principe de bien virer les tiques au moins toutes les 12h, le débat sur la cotérisation par le feu devient donc inutile.

Bien à vous,

ps: Les tiques sont des arthropodes. Inactifs en dessous de 5°C. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8158624?ordinalpos=4&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8158624?ordinalpos=4&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 04 juillet 2008 à 18:39:12
 :akhbar: :akhbar: :akhbar:


Quid d'une tique ayant déjà du sang?

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tumiza le 04 juillet 2008 à 19:55:20
Juste pour vous faire peur la tique peut transmettre d'autres maladies comme par exemple une encéphalite un pharmacien m'as dit qu'il peut en avoir jusqu'à une contaminée sur cent.   :-\
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Sanjohn le 04 juillet 2008 à 21:03:28
En résumé. En ce qui concerne la maladie de Lyme. On dispose d'un délai avant de s'inquiéter de quoi que se soit.

La régurgitation n'est qu'un problème secondaire. Une tique infecté sera dangereuse sans régurgitation

Au contraire, écrabouiller une tique non nourrit sur sa plaie n'augmente pas le risque de transmission de la maladie de lyme.

Toujours virer la tique le plus vite possible peut importe comment au début

Si on suit le principe de bien virer les tiques au moins toutes les 12h, le débat sur la cautérisation par le feu devient donc inutile.

Bien à vous,

ps: Les tiques sont des arthropodes. Inactifs en dessous de 5°C. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8158624?ordinalpos=4&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8158624?ordinalpos=4&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_RVDocSum)


Jérémy, MERCI

HS cautérisation : la cautérisation n'est qu'un moyen parmi tant d'autres...Le débat portait sur le "bien" ou "pas bien" de faire usage de la cautérisation. Il suffit de savoir l'employer. Fin du HS sur la cautérisation

cordialement, Sanjohn
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Wolverine le 05 juillet 2008 à 23:02:13
Cette semaine la presse écrite suisse à révelé qu'un bivouac de l'armée près de 140 hommes ont été littéralement assaillis par les tiques en Suissse centrale et que plusieurs ont du être hospitalisés et ceci en dépit des recommandations énoncées par la hiérarchie.

A+ Wolverine
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 06 juillet 2008 à 07:41:25
Expérience vécue : ma femme vient d'être contaminée par une tique porteuse de la maladie il y a un mois, quasiment quand démarrait ce fil de discussion. Or elle n'a pas gardé la tique plus de trois ou quatre heures. L'érythème est apparu trois semaines plus tard. Pour ma part, comme j'ai également été mordu sans développer le moindre erythème, j'aimerais savoir si la phase d'incubation peut passer totalement inaperçu? Auquel cas, il doit y avoir plus de personnes atteintes qu'on ne le pense autour de nous.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 06 juillet 2008 à 13:19:18
Bonjour Basic,

Merci de ton retour d'expérience.
L'érythème migrant n'apparaît pas dans 1 à 10% des cas en foction des études.

Le sujet m'intéresse beaucoup alors je me permet de te poser quelques questions:

Concernant la contamination de ta femme par la maladie de Lyme suite à une morsure qui n'a durée que 3 ou 4 heures:
Aviez vous formèlement identifié le début de la morsure?
La tique était elle engorgée au moment de son retrait?
L'érythème migrant a t'il été le seul signe (céphalés, troubles articulaires)?
Avez vous fait des examens complémentaires (sérologie)?
Quel type de médecin a déterminé qu'il s'agissait d'une Borreliose (généraliste, CHU)?
Quel traitement a été prescrit?
Quelle taille faisait l'érythème?

Encore merci de ta participation au sujet.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 06 juillet 2008 à 15:47:46
Bonjour Basic,
Je me pose à peu près les mêmes questions que Jeremy :
1) Y a t'il eu une sérologie de Borréliose? Et une sérologie de confirmation une semaine après?
2) Es-tu sur que vous n'avez pas été exposés à des tiques les jours ou semaines d'avant (ce n'est pas forcément celle que vous avez repérée qui a causé la contamination - si c'est vraiment une Borréliose).

Il y a une tendance compréhensible chez les médecins à prescrire des antibiotiques pour se couvrir. En fait, suivant les régions, la probabilité de chopper une borréliose varie de très faible à moyenne - mais uniquement EN CAS de présence de la tique pendant plusieurs dizaines d'heures.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 06 juillet 2008 à 21:02:30
Bonsoir Mad et Jérémy,

la morsure a été identifiée en fin de matinée, la tique étant incrustée en haut du sein, il est quasi impossible que le déshabillage/habillage précédent l'ait laissée inaperçue. La tique n'était pas engorgée et petite. Ni moi ni ma femme n'avions été exposés précédemment puisque nous étions en vacances à la campagne depuis deux jours, venant de la ville.
L'érythème a été le seul signe de la borelliose (?) et il est apparu sous la forme d'une auréole rosée de la taille d'une pièce d'un euro au bout de quinze jours. Au bout d'un mois il atteint actuellement dix centimètres de diamètre.
Mon médecin généraliste m'a envoyée à un dermatologue qui fait partie d'un groupe d'étude du CHU de Strasbourg sur les différents types de borelliose en France. Une biopsie a été faite, non pour confirmation (apparemment erythème suffisant pour notre dermato mais pour l'enquête).
Traitement : amoxicilline EG/ 1 gr (deux comprimés/j pendant trois semaines)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 07 juillet 2008 à 00:39:55
Basic,

Je te remercie infiniment pour ta réponse claire et précise.

Il y a dans la littérature, des études qui montrent que chez certaines tiques européennes les borrelia se trouvent directement dans les glandes salivaires. J'avais hésité à en parler ici pour ne pas jeter les lecteurs dans la confusion car à ma conaissance aucun cas de contamination dans les 4h n'a été rapporté.
Là, je suis sur le cul.

Encore merci pour ton témoignage. Et merci pour le dosage et la molécule.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: manu3259 le 07 juillet 2008 à 10:42:24
Merci pour ces infos, Jeremy, ça répond à beaucoup de points confus que je me posais sur les tiques.


Citer
Pour ma question : le danger vient du fait qu'elle relâche de mauvaises bactéries etc souvent en l'arrachant. mais qu'en est il à la laisser pomper puis tomber tout seul? Y'a t-il un rejet également?

Même si Jeremy a déjà répondu à cette question, une tique peut rester coller longtemps avant de s'en aller, je sais pas combien de temps, mais au moins 10 jours.
Une collègue a été mordu l'année dernière dans le pli du genou, elle a eut un érythème alors que la tique était encore fixée, elle a eut une forte douleur en arrachant la tique, l'érythème faisait déjà 10 cm de diamètre.

Citer
Apparemment les tiques vivent dans les régions tempérées, du coup est ce qu'en les soumettant à des températures soit bien chaudes ou bien froides on peut s'en débarasser ? En s'approchant très près d'un feu sans la bruler, en mettant de la neige dessus... ?

J'ai déjà essayé avec un briquet, les tiques supportent mieux la chaleur que moi  :D. Elles n'apprécie pas, mais
reste en place; Ensuite j'ai chauffé ma lame avec un briquet et essayé de l'enlever sans me bruler. Pas réussi non plus. La pince à épiler reste le meilleur choix AMHA.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 07 juillet 2008 à 12:58:30
Bonsoir Mad et Jérémy,

la morsure a été identifiée en fin de matinée ...
L'érythème a été le seul signe de la borelliose (?) ...
Mon médecin généraliste m'a envoyée à un dermatologue qui fait partie d'un groupe d'étude du CHU de Strasbourg sur les différents types de borelliose en France. Une biopsie a été faite, non pour confirmation (apparemment erythème suffisant pour notre dermato mais pour l'enquête).
Traitement : amoxicilline EG/ 1 gr (deux comprimés/j pendant trois semaines)

Merci basic pour ta réponse (j'ai mis des points de suspension dans la citation pour ne pas allonger).
Cependant, permets moi d'insister : y a-t'il eu une sérologie de borréliose (l'érythème n'est pas une preuve) ?

Ce n'est pas du tout pour pinailler, mais comme je travaille sur ça (entre autres choses), ça m'intéresse vraiment :blink:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 07 juillet 2008 à 16:55:06
Expérience vécue : ma femme vient d'être contaminée par une tique porteuse de la maladie il y a un mois, quasiment quand démarrait ce fil de discussion. Or elle n'a pas gardé la tique plus de trois ou quatre heures. L'érythème est apparu trois semaines plus tard. Pour ma part, comme j'ai également été mordu sans développer le moindre erythème, j'aimerais savoir si la phase d'incubation peut passer totalement inaperçu? Auquel cas, il doit y avoir plus de personnes atteintes qu'on ne le pense autour de nous.

Salut,

Tu me fais flipper, là  :o
Mes enfants se sont fait mordre le 21 juin (cf plus haut). Ca fait donc 2 semaines.... Ils ont pris le traitement antibio 2 jours après.
Croyez-vous qu'après avoir prit un traitement antibiotique il soit recommandé de faire une sérologie tout de même ?
A+
Alexis
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 07 juillet 2008 à 17:42:54
Croyez-vous qu'après avoir prit un traitement antibiotique il soit recommandé de faire une sérologie tout de même ?

Franchement, je ne pense pas. Je pense que l'antibio systématique était une ânerie par contre. Il vaut bien mieux faire une sérologie si on voit un érythème, et le cas échéant (si elle est positive), des antibios. Si j'avais pris des antibios chaque fois qu'une tique m'a mordu  ^-^ !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 07 juillet 2008 à 18:16:13
Bonsoir Mad,

Je confirme : pas de sérologie, pour le dermato l'érythème lui paraissait une preuve irréfutable. Comme ma femme a accepté de se prêter à une enquête nationale ("étude sur la diversité des espèces de Borrelia impliquées dans les manifestations cutanées de la borreliose européenne en France") elle recevra les résultats de sa biopsie, donc le doute éventuel sur la contamination sera levé puisque l'échantillon de peau sera mis en culture en vue de l'identification par PCR de la bactérie. Je communiquerai sur ce forum.
Pour ceux qui me lisent, pas de panique quand même. J'ai été mordu au même endroit et au même lieu (proche d'Aire-sur-Adour) que ma femme sans rien présenter de suspect pour l'instant. Je n'ai gardé la tique qu'une dizaine d'heures.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 07 juillet 2008 à 22:40:39
Ok!

J'ai été mordu des centaines de fois par des tiques, ai développé des érythèmes une bonne vingtaine de fois, et ai fait autant de sérologies que d'érythèmes, et TOUTES ont été négatives  ::)

Alors les antibios systématiques  :o !

Mais c'est en échangeant nos expériences qu'on avance, et je peux vous dire qu'il n'y a personne à l'heure actuelle qui ait vraiment LA réponse sur le sujet  :blink:

EDIT : Oups! ça me fait déjà 200 posts sur ce forum  :'( - je cause trop   :-[
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 08 juillet 2008 à 08:58:30
Salut,

Si l'érythème n'est pas systématique et que "les antibios c'est pas automatique", peut-on alors partir sur le principe suivant qui semblerait être le plus raisonnable et le plus sûr :

"En cas de morsure on fait une sérologie 2 semaines après pour être fixé sur la conduite à tenir".

Ceci supposerait que si l'on est infecté, alors 2 semaines c'est :
- systématiquement suffisant pour détecter qqchose via la sérologie
- assez tôt pour entamer un traitement pas trop long.

Qu'en pensez-vous ?

Merci
Alexis
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 08 juillet 2008 à 10:45:37

"En cas de morsure on fait une sérologie 2 semaines après pour être fixé sur la conduite à tenir".


Mais moi, je ne la fais que si il y a érythème, ou si la bestiole a échappé à ma vigilance  :blink: pendant une journée au moins.

Actuellement, on ne sait pas exactement quels sont les "bons" réservoirs de Borellias. Les oiseaux en font sans doute partie, ce qu'on négligeait auparavant, mais un des champions est le Tamia de Sibérie, écureuil originaire d'Asie introduit en Région Ile-de-France, et qui joue probablement un rôle important dans l'émergence apparente de la maladie de Lyme. Je suis de près les collectes de données faites actuellement au niveau national, et je vous donnerai des données de temps en temps. Mais il ne faut pas paniquer !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 08 juillet 2008 à 17:14:47
Bonjour,

Oui, les antibiotiques c'est pas cool;

MAIS

La consigne donnée est de prescrire en cas de doute avant toute confirmation (culture, sérologie...)

Pourquoi?

Parceque, si le traitement est précoce (dès que possible), intensif (1g comme pour la femme de Basic), et prolongé (3 semaine est un minimum, c'est parfois 4 à 5 aux USA), les chances à long terme de s'en sortir indemne sont maximales.

Si un de ces trois paramêtre est négligé, on augmente considérablement le risque de rentrer dans une phase chronique. Avec traitement systémiques, contrôles, traitements, contrôles...

Ceci explique cela,
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 08 juillet 2008 à 20:49:48
La consigne donnée est de prescrire en cas de doute avant toute confirmation (culture, sérologie...)

Consigne donnée par qui ?  8)

Ma femme est toubib, je suis chercheur (physicien théoricien, et je fais des modèles en écologie tropicale et en épidémiologie), et ce que je sais c'est que le fait de prescrire des antibiotiques est juste une façon de se couvrir si un c*nnard fait un procès.

On tourne un peu en rond je trouve  ^-^  ^-^
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 08 juillet 2008 à 21:06:06
Mad et Jérémy,

Ce qui me laisse perplexe :
a) l'érythème n'apparaît pas toujours et ce ne serait pas, si j'en crois Mad, un symptôme indubitable de la contamination,
b) les sérologies ne sont pas vraiment fiables,
c) les symptômes tardifs sont tellement variés qu'un toubib n'aura pas forcément l'idée d'une borrelliose, à plus forte raison si soi-même on ne s'est pas rendu compte qu'on avait été mordu par une tique

conclusion : on croise les doigts lorsqu'on s'est mordre ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 08 juillet 2008 à 21:11:50
A propos des traitements : quelqu'un a-t-il entendu du "tic-tox" mis au point Bernard Christophe, aromathérapeute ? c'est un mélange d'huiles essentielles : sarriette, girofle, camomille sauvage.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 juillet 2008 à 09:37:08
A propos des traitements : quelqu'un a-t-il entendu du "tic-tox" mis au point Bernard Christophe, aromathérapeute ? c'est un mélange d'huiles essentielles : sarriette, girofle, camomille sauvage.

Et une plume d'autruche dans le cul, ça marche aussi  ;D ?
Même si les huiles zigouillent la tique, ça n'empêche pas une contamination (surtout si ça fait gerber la bestiole) :down:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 09 juillet 2008 à 09:45:01
conclusion : on croise les doigts lorsqu'on s'est mordre ?

Salut,

Bon, rien ne semble fiable dans cette histoire, c'est dingue  :o.
Le seul truc qui parait fiable (j'espère  :'(), c'est de prendre systématiquement des antibios. C'est quand même infernal ce truc !!!  >:( >:(

Bon alors on fait quoi ??

Alexis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 09 juillet 2008 à 11:02:57
Et une plume d'autruche dans le cul, ça marche aussi  ;D ?
Même si les huiles zigouillent la tique, ça n'empêche pas une contamination (surtout si ça fait gerber la bestiole) :down:

Pas trop féru d'aromathérapie, hein ? NB : pas d'huile sur la tique, mais sur le bonhomme, après avoir enlevé la tique et le plus vite possible.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 juillet 2008 à 12:50:08
Salut,

Bon, rien ne semble fiable dans cette histoire, c'est dingue  :o.
Le seul truc qui parait fiable (j'espère  :'(), c'est de prendre systématiquement des antibios. C'est quand même infernal ce truc !!!  >:( >:(

Bon alors on fait quoi ??

Alexis

On ne prend pas systématiquement des antibios  >:(  ;D ;D  ;) !!!

(on peut aussi laisser tomber les plumes d'autruche  :lol: )
Titre: Re : Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 09 juillet 2008 à 13:06:02
On ne prend pas systématiquement des antibios  >:(  ;D ;D  ;) !!!

ok sur ce qu'on fait pas

mais on fait quoi alors ?  :(
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 juillet 2008 à 13:15:21
J'ai dit plus haut ce que JE fais :
si la bestiole est restée assez longtemps, et que j'ai eu un érythème OU que j'ai une raison de baliser (zones à forte endémie), je fais faire une sérologie au bout de deux semaines  :closedeyes:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 09 juillet 2008 à 13:18:57
Salut :)

Je vais formuler les questions de manière à ce que les gens puissent répondre clairement, ok ? ;)

Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

Au bout de 15-17 jours, où en est l'avancement de l'infection ?  Peut-elle toujours facilement être contrée par une antibiothérapie massive ?

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Urdjaby le 09 juillet 2008 à 13:53:36
Bonnjour,

J'aurai une question très bête sur les tiques, en passant devant ma télé j'ai vu une pub anti puce et tiques pour annimaux de compagnie, alors j'me suis dit, si ça marche pour eux, pourquoi pas pour nous?

Qu'en pensez vous?

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Urdjaby le 09 juillet 2008 à 15:52:06
D'accord merci, je pensais que c'était un peu comme la citronelle pour les moustiques.

Pauvres chiens  :'(
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chris-C le 09 juillet 2008 à 16:04:17
Salut

S'il s'agit du principe des "pipettes", cela consiste à "empoisonner"
ton sang... très peu pour moi en rapport du risque/intérêt  ;)

@pluche

J.Phil.

salut Jpdelx,

sans vouloir faire de HS, tu peux en dire plus sur l'empoisonnement du sang par les pipettes.
Il me semble que le traitement n'est que externe...
merci a toi  :)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 juillet 2008 à 16:14:20


Je vais formuler les questions de manière à ce que les gens puissent répondre clairement, ok ? ;)

Ok  ;)

Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

A-priori très bonne (mais il n'y a pas de statistique fiable  sur les faux négatifs)

Au bout de 15-17 jours, où en est l'avancement de l'infection ?  Peut-elle toujours facilement être contrée par une antibiothérapie massive ?

Oui
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 09 juillet 2008 à 17:11:58
citation de David :
Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

trouvé dans une  revue médicale suisse consacrée au diagnostic de la borreliose :

Au stade I le diagnostic est posé cliniquement, la séroconversion
ne se produisant fréquemment que plus tardivement. Au moment de l’apparition de l’érythème migrant, seuls 50% des patients sont séropositifs. Au stade II la sérologie présente une sensibilité d’environ 80%.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 09 juillet 2008 à 17:52:09
Hello,

Selon la 16ème conférence consensus en thérapeutique anti-infectieuse concernant la Borréliose de Lyme ayant eu lieu le 13 décembre 2006:

La présence d’un érythème migrant permet d’affirmer le diagnostic

(Source : http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf (http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf))

Pour les EM "simples"
La conférence de Consensus Lyme française préconise :
•   Amoxicilline : 3 fois 1g chez l'adulte et 50 mg/kg/jour chez l'enfant
pendant 14 à 21 jours.
•   Doxycycline : 2 fois 100 mg chez l'adulte et 4 mg/kg/jour (enfant > 8 ans) pendant 14 à 21 jours.
•   Azithromycine : 1 fois 500 mg chez l'adulte et 20 mg/kg/jour chez l'enfant pendant 10 jours.
(source : http://www.maladies-a-tiques.com/Maladie-de-Lyme.htm (http://www.maladies-a-tiques.com/Maladie-de-Lyme.htm))

Concernant les tests complémentaires :

La culture :

« En dépit de sa faible valeur predictive negative, la culture de BD sl (Borrelia) est considérée comme la technique de référence pour le diagnostic des formes cutanées de la borreliose de Lyme où sa sensibilité est estimée entre 50 et 80% dans les biopsies d’erythème migrant, 60% dans les acridermatites chroniques atrophiantes. Sur le liquide céphalo-rachidien la sensibilité est très mauvaise (<20%) »

Démarche de diagnostic sérologique:

« La démarche comprend en première intention une recherche des anticorps spécifiques par une technique de dépistage (enzyme linked immunosorbant assay). En cas de résultat négatif et en accord avec la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale, il n’y a pas lieu de le confirmer. »

Intérêt du test :

« 1. Phase primaire : érythème migrant

Au cours d’un érythème migrant typique, il n’y a aucune indication à proposer une sérologie. En effet, la sensibilité des tests de dépistage est faible, variant autours de 50% en fonction des études.
En cas de doute diagnostique après un avis spécialisé, il peut être utile de réaliser une biopsie cutanée afin de rechercher le germe par culture et/ou polymerase chain reaction.

2 Phase secondaire

2.1 Lymphocytome borrélien
Le diagnostic sérologique est recommandé. La sensibilité de la sérologie est de l’ordre de 70%.

2.2 Neuroborréliose précoce
La séorologie est recommandée.Sur le sérum, la sensibilité varie de 49 à 100% en fonction des études. La sensibilité augmente avec le durée d’évolution de la maladie.

2.3 Arthrite de Lyme
La sérologie est recommandée. Selon les études, la sensibilité des tests ELISA varie entre 60 et 100%

2.4 Atteinte myocardiques
La sérologie est recommandée. »

(Source : http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf (http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf))

Et voici le « Tableau des critères diagnostiques de la borréliose de Lyme (d’après le center of diseases control (USA)) »:

VALEUR RELATIVE DES CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE LA BORRÉLIOSE DE LYME (d’après les CDC)
Exposition aux morsures de tiques en région d’endémie *    1
Histoire ou signes cliniques en faveur d’une borréliose de Lyme **    2
Signes et symptômes de borréliose de Lyme (après exclusion des diagnostics différentiels)
Atteinte unique (ex. monoarthrite)    1
Atteinte multiple (ex. monoarthrite+Paralysie Faciale)    2
Erythème migrant médicalement confirmé    7
Acrodermatite chronique atrophiante confirmée par biopsie    7
Séropositivité    3
Séroconversion    4
Examen direct au microscope    3
Microscopie + immunofluorescence    4
Culture positive    4
Présence d’antigènes de B. burgdorferi    4
PCR positive    4

 VALEUR DIAGNOSTIQUE   Score de probabilité
Borréliose de Lyme très probable    7 ou supérieur
Borréliose de Lyme possible    5 - 6
Borréliose de Lyme improbable    4 ou inférieur

CHECK LIST DU PROFIL À RISQUE
* Exposition aux morsures de tiques en région d’endémie
Activités fréquentes dans la nature
Randonnée
Pêche
Camping
Jardinage
Chasse
Présence de tiques sur les animaux familiers
Retrait de tiques

CHECK LIST DES SIGNES ET SYMPTÔMES
** Histoire ou signes cliniques en faveur d’une borréliose de Lyme
Vous rappelez-vous avoir eu un érythème migrant ?
Une autre éruption ?
Avez-vous présenté un des signes suivants ?
1. Fièvre inexpliquée, sueurs, tremblements, rougeurs
2. Variations de poids inexpliquées
3. Fatigue, baisse de l’état général
4. Chute de cheveux inexpliquée
5. Adénopathies, localisation :
6. Mal de gorge
10.Vessie irritable
11.Troubles de la libido ou dysfonctionnement sexuel
12.Aigreurs d’estomac
13.Alternance de diarrhée et de constipation
14.Douleurs thoraciques ou costales
15.Souffle court, toux sèche
16.Palpitations, pouls irrégulier, bloc de branche
17.Apparition d’un souffle cardiaque
18.Gonflement, douleurs articulaires, localisation :
19.Raideur articulaire, cou, colonne vertébrale
20.Myalgies ou crampes
21.Fasciculation de muscles, de la face ou autres
22.Céphalées
23.Nucalgies, craquement ou raideurs de nuque
24.Paresthésies, sensations d’engourdissement de brûlures, douleurs lancinantes
25.Paralysie faciale
26.Yeux/Vision trouble, diplopie, sensibilité à la lumière , corps flottants
27.Oreilles/ bourdonnements, otalgies, sensibilité au bruit
28.Cinétose, vertiges, troubles de l’équilibre
29.Troubles de la mémoire
30.Tremblements
31.Confusion, difficultés de concentration
32.Difficultés de lecture
33.Pertes de mémoire
34.Désorientation temporospatiale
35.Difficultés d’expression, verbale ou écrite
36.Instabilité émotionnelle, irritabilité, dépression
37.Perturbation du sommeil par excès, défaut, ou réveils
38.Diminution de la tolérance à l’alcool

http://www.maladies-a-tiques.com/Tableau%20des%20crit%E8res%20diagnostiques.htm (http://www.maladies-a-tiques.com/Tableau%20des%20crit%E8res%20diagnostiques.htm)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 09 juillet 2008 à 18:27:12
Le post précédent est un petit peu long,  :)

Ce qu'il faut en retenir:
1. L'érythème migrant est diagnostique: Erythème migrant=Borreliose à priori
2. Pas d'antibiothérapie prophylactique (c'est pas dans le texte ça). En clair morsure n'implique pas d'antibiothérapie (contrairement aux USA, dans certains cas précis de forte endémie)
3. Antibiothérapie si érythème migrant, mais pas de sérologie (non diagnostic (score 4), pas assez sensible (50%)).
4. Si doute, prélèvement et mise en culture.

Bien à vous,

ps: anecdote concernant les sérologies. Au laboratoire on manipule fréquement Echinococcus multilocularis (la maladie du renard). Lorsqu'une de mes collègues a fait un bilan sanguin incluant une sérologie son médecin généraliste lui a annoncé les résultats comme suit "tout est parfait madame, votre bilan sanguin est bon, vous avez juste attrapé l'ecchino... heu l'ecchino..coccose" Heureusement pour elle, c'était un faux positif. On a refait faire le test dans un "bon" labo. RAS.  ;D
Tout ça pour dire que la sérologie, c'est aussi des faux négatif ET des faux positifs.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 09 juillet 2008 à 19:08:01
Bonnjour,

J'aurai une question très bête sur les tiques, en passant devant ma télé j'ai vu une pub anti puce et tiques pour annimaux de compagnie, alors j'me suis dit, si ça marche pour eux, pourquoi pas pour nous?

Qu'en pensez vous?



Pas bête du tout comme question, très malin même.

Je ne suis pas vétérinaire, mais j'en connais bien une  :love:.
L'anti-ectoparasites le plus efficace chez les chiens et les chats, c'est le Stronghold (leader du marché avec Frontline). Le principe actif est la Sélamectine, une molécule de la famille des Avermectine
(http://www.emea.europa.eu/vetdocs/PDFs/EPAR/stronghold/V-050-PI-fr.pdf (http://www.emea.europa.eu/vetdocs/PDFs/EPAR/stronghold/V-050-PI-fr.pdf))

Or,

il se trouve qu'une autre Avermectine, l'Ivermectine est employée couramment en médecine humaine pour lutter contre la gale par exemple.

Le Stronhold ne peut pas être employée en médecine humaine. Il n'a pas d'autorisation de mise sur le marché pour ça...
...Mais en situation de survie...

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 09 juillet 2008 à 19:18:20
Jpdex,

Difficile de rentrer dans les détails sans y passer des heures, la lecture des docs en lien ci-dessus t'apportera quelques éléments d'info. En très court et caricatural:

le sérodiagnostic c'est:
La recherche des anticorps anti(structures de la bactéries) que l'organisme produit pour se défendre.
Les gens qui développent le test doivent choisir quels vont être tes anticorps cibles, et donc les structures cibles des anticorps que tu va rechercher. La difficulté, c'est que ces molécules sont toutes très variables d'une sous-espèce à l'autre et d'une souche à l'autre. Donc, tu peux louper des anticorps anti(structure du parasite) parce que ton test ne recherche pas les bons. C'est le faux négatif.

Ensuite, l'anticorps que tu recherche, il ressemble parfois beaucoup à d'autres, qui "croisent" un peu. pouvant faire croire à un résultats positif. Si on n'a pas l'habitude, on croit que c'est positif. C'est le faux négatif.

Bien à toi,
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Urdjaby le 10 juillet 2008 à 10:50:56
Bonjour,

Une amie survivor en herbes, m'a dit pendant une conversation que la maladie de lyme n'existait presque plus en france et qu'elle était en train de migrer vers la norvège, elle le tien de son père chercheur a l'I.N.R.A

ce renseignement ne vient pas de n'importe qui, mais vu a quel point vous prenez la maladie de lyme au sérieux, je me permet de poser la question.

Donc voila, merci d'avance pour vos réponses.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 10 juillet 2008 à 11:52:16
Intéressant,

Aucune raison à priori que la bactérie "quite" son foyer. Elle peut en gagner d'autres en revanche. La Norvège? Pourquoi pas? Ce qu'il faut comprendre c'est qu'il existe au moins 6 espèces de Borrelia, et deux variant de burgdorferi (sensus stricto et lato). Pour courroner le tout, plusieurs espèces de tiques transmettent la maladie. Elles le font toutes de façon plus ou moins rapide et ou efficace.
Les données américaines sont "clear cut" comme on dit, là-bas 1 espèce de Borrelia, une espèce de tique. Ici, c'est plus compliqué.

Quoi qu'il en soit, voici le tableau le plus récent à ma conaissance faisant rapport de l'évolution de l'incidence en Alsace, département le plus touché de France:

"Tableau 9. Estimation de l’incidence régionale, cas certains. Lyme, Alsace, mars 2001 à février 2003
                                              Mars 01 - Fév. 02    Mars 02 - Fév. 03   
Nb. nouveaux cas par an                 3 093 à 4 189       3 152 à 3 843
Incidence p. 100 000 et par an           178 à 242              182 à 222"
http://www.invs.sante.fr/publications/2005/lyme%5Falsace/rapport_lyme.pdf (http://www.invs.sante.fr/publications/2005/lyme%5Falsace/rapport_lyme.pdf)

Dans ce tableau, on voit bien que l'incidence ne diminue pas.
Deplus, l'incidence se situait entre 51 et 90 cas pour 100 000 habitants dans ce département en 1999. L'incidence a donc tendance à augmenter (biais du à une meilleure diagnostication je pense)

Une amie survivor en herbes, m'a dit pendant une conversation que la maladie de lyme n'existait presque plus en france

Ma réponse est donc: Selon les données qui sont mises à notre disposition, ton amie se trompe.

 ;)

Bien à toi,
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Urdjaby le 10 juillet 2008 à 12:04:19
D'accord merci beaucoup pour cette réponse détaillé, j'ai bien fais de poser la question ^^, même si je préférais sa version des choses  ::).
Enfin je me coucherai moins bête ce soir :D.

Bonne journée.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: romrom51 le 17 juillet 2008 à 11:06:54
Le Stronhold ne peut pas être employée en médecine humaine. Il n'a pas d'autorisation de mise sur le marché pour ça...
...Mais en situation de survie...

ok
imaginons : je vais me promener dans la forét ...y a t il un risqu pour ma santé  que je me badigeonne de ce type de produit avant de partir ?et est ce réellemnt efficace?

il font en pharmacie pour humain des produits anti-moustiques,anti-tiques....
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 17 juillet 2008 à 14:02:34
Citer
il font en pharmacie pour humain des produits anti-moustiques,anti-tiques....
À base de d.e.e.t. - dixit mon pharmacien, qui m'en a fourgué un "roller" .

Il m'a lu la documentation officielle, selon laquelle le produit était effectivement un répulsif anti-moustique et anti-tiques. Produit purement "externe", réputé innofensif pour l'homme.
J'ai acheté aussi un spray en magasin de sport, plus ou moins "spécial vêtement".

C'est aussi documenté dans le wiki ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pierr le 17 juillet 2008 à 14:16:51
A noter que le DEET peut quand même "ronger" les plastiques (à ce que j'ai lu). L'icaridine n'a pas cet inconvénient.
e.g. http://www.au-vieux-campeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=2102521, INSECT ECRAN PEAU SPÉCIAL TROPIQUES
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 21 juillet 2008 à 21:59:16
Quid d'une tique ayant déjà du sang?

a+

Je réitère ;D.

Sinon, le traitement antibio détruit vraiment la maladie de Lyme?

a+

PS : Déconcertant quand même que certaines tiques peuvent avoir directement la Borréliose dans leurs glandes...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 26 juillet 2008 à 18:56:53
Bonjour,

Citation de: Guillaume
Sinon, le traitement antibio détruit vraiment la maladie de Lyme?
Je l'espère!
Les antibiotiques, c'est fait pour démollir les bactéries! Et le traitement prescrit quand un érythème migrant est présent, c'est assez costaud quand même.

Je termine un traitement de 15 jours. Au bout de 4 jours, l'érythème était déjà fortement atténué. Plus rien à c'heure.

En phase 1 donc, il semblerait que la victoire soit complète. Je n'ai pas de séquelle de ma première maladie de Lyme, il y a deux ans.

Maintenant, en phase deux ou trois, quand les bactéries ont encore proliféré et sont allées se loger ailleurs (articulations, cerveau ...) c'est certainement une autre paire de manches. Je crois que des traitements antibiotiques vraiment lourds et répétés ont un certain effet, sans garantie ...

Conclusion :  il ne faut pas rater la détection de l'érythème, qui n'apparaît que quelques semaines après la piqure.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ionos le 27 juillet 2008 à 19:01:08
J'ai relu un livre de survie et il semblerait que les tiques se décrochent d'elle même lorsqu'elles sont enfumées. Du coup prendre un bon bain de fumée tous les soirs parait être un excellent geste hygiénique.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 27 juillet 2008 à 21:06:10
Des fois, il ne te dit pas de cautériser une plaie ?
Juste pour dire qu'il faut se méfier de toutes les sources et recouper ces informations.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 10 août 2008 à 21:16:03
Bonjour,

Citation de: David Manise
Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

Jéremy nous dit :  50% de faux négatifs.

Pour mon expérience personnelle et forcément très limitée :
2 erythèmes migrants, 2 sérologies positives.

Statistiquement, ce n'est pas très significatifs, je sais!

Du vécu encore ... aujourd'hui. Repas de famille, câlins à gauche et à droite :) .

L'oeil exercé de ma fille a repéré vers 15 heures une rougeur sur le ventre de son gamin, mon petit fils Martin (8 ans). Un tout petit point noir au milieu. Petit, mais petit! Une tête d'épingle?
 - "Une tique", dit-elle.
Le fait est qu'elle a plus d'expérience que moi à "inspecter" ses deux petits diables. Et que ce n'est pas la première fois.
Moi j'y croyais pas trop, mais j'ai sorti mon gros canif suisse, celui avec une loupe. Ce minuscule point noir, c'était bien une bestiole!

Promu chirurgien-expert-outillé, j'ai inauguré ma nouvelle pince à tiques ... et l'opération s'est déroulée comme une publicité pour la dite pince! J'y croyais pas moi-même tellement ce qu'il y avait à enlever était minuscule.

Attention, ce n'est pas venu tout seul! j'ai tiré en dévissant, la peau s'est tendue, et puis, plus rien! Vérifié à la loupe, pas de débris dans la peau. Petite désinfection à l'isobétadine.

La pince à tique a fait le tour de la maisonnée, la tête de la tique dépassant d'un côté ...

J'aurais du penser à faire une photo en macro du trophée ...

Evidemment, l'enfant va être surveillé.

Question :  d'où venait cette tique?
Vu sa taille minuscule, elle ne devait pas être à l'oeuvre depuis longtemps. Donc, piqure du jour. Donc piqure dans mon propre jardin, vraisemblablement dans un cerisier du Japon que le gamin affectionne particulièrement pour la grimpe ...

Nous ne vivons pas en pleine ville, mais pas en forêt non plus! On a juste un grand jardin un peu sauvage ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 11 août 2008 à 10:25:53
vraisemblablement dans un cerisier du Japon que le gamin affectionne particulièrement pour la grimpe ...

Les tiques ne montent en general pas plus de 80 cm du sol.

Et les toutes petites, d'apres mon experience personelle, (donc ce n'est pas scientifique) aiment vivre dans les feuilles mortes, donc pas a plus de 10 cm.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 11 août 2008 à 10:38:30
Transport par un oiseau?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 11 août 2008 à 10:42:03
oiseau, chat... aucune idée, j'ai eu une tique dans mon jardin alors qu'on vit a 300m de la foret avec 2 routes, des champs et des maisons entre. mais on a aussi un jardin "pas tres anglais"  ;D
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: vz le 15 septembre 2008 à 13:16:47
Une question ??

Une tique reste accroché combien de temps sur son "hôte" ??
j'ai l'impression d'avoir un érythème migrant ( à moins que cela soit un moustique, il y en avait pas mal là ou j'étais), mais j'ai jamais vu de tique sur moi. Mon pote avait trouvé une tique sur lui la semaine dernière ....
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 15 septembre 2008 à 13:49:36
Une tique reste accrochée longtemps ... jusqu'à ce qu'elle ait pompé un max. 24 heures? 48 heures? Si c'est une nymphe, elle grossira moins et restera plus longtemps "invisible", j'imagine.

Sur ce forum, il y a un témoignage qui reporte qu'une dame a été infectée en quatre heures tout au plus. Perso, cela a du se passer en une quinzaine d'heures au maximum - la dernière fois.

Pour ta rougeur :  mesure son diamètre, et vois dans un jour ou deux.
N'hésite pas à consulter.  Trois semaines d'antibiotique, ce n'est pas la mort ... mais laisser s'installer la maladie de Lyme, c'est un risque à ne pas prendre.

Demande une analyse de sang ... pour ta gouverne, celle de ton toubib, et pour les statistiques ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: vz le 15 septembre 2008 à 15:04:32
Il est situé sur la main, il a 1.5 cm de large et il s'est déclaré il y a 3 heures. Il reste combien de temps présent au même endroit ?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: smartcasual le 15 septembre 2008 à 22:26:37
mais laisser s'installer la maladie de Lyme, c'est un risque à ne pas prendre.

Demande une analyse de sang ... pour ta gouverne, celle de ton toubib, et pour les statistiques ...

Pas meilleur conseil a donné, pour connaitre un proche qui a fait l'erreur de laisser s'installe rla maladie de lyme, très peu connu il y a 20 ans, et encore peu connu de certains médecins... MEF !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 16 septembre 2008 à 10:38:12
Citation de: vz
Il est situé sur la main, il a 1.5 cm de large et il s'est déclaré il y a 3 heures. Il reste combien de temps présent au même endroit ?
La main, c'est quand même un endroit bizarre ... assez "visible".

Bon l'érithème, si c'en est un, il ne va pas se déplacer, juste grandir, éventuellement se décolorer au milieu et former une sorte corolle centrée sur le point de la piqure.

Totallement indolore, au contraire d'une piqure d'insecte ordinaire, douloureuse ou source de démangeaisons.

Bref, si tu as aujourd'hui une rougeur de 3 cm de diamètre, et de quatre ou cinq après demain ... consulte. Si en plus tu as des symptômes grippaux ...

Si ta rougeur d'1,5 cm s'en va ... c'était quand même sûrement une piqure comme on en reçoit des centaines quand on fait un bout de brousse ... Faudrait pas non plus se laisser aller à la paranoïa ...

Mon avis à deux balles, hein!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: vz le 16 septembre 2008 à 13:00:12
Citer
Si ta rougeur d'1,5 cm s'en va ... c'était quand même sûrement une piqure comme on en reçoit des centaines quand on fait un bout de brousse ... Faudrait pas non plus se laisser aller à la paranoïa ...

Et bien je crois que c'était une piqure, c'est toujours rouge elle ne progresse pas. Mais bon sans savoir, j'ai préféré demander des conseils sur le forum. Simple principe de précaution .... Merci pour les infos ! :up:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 26 septembre 2008 à 15:39:21
Une tique reste accrochée longtemps ... jusqu'à ce qu'elle ait pompé un max. 24 heures? 48 heures? Si c'est une nymphe, elle grossira moins et restera plus longtemps "invisible", j'imagine.

Sur ce forum, il y a un témoignage qui reporte qu'une dame a été infectée en quatre heures tout au plus. Perso, cela a du se passer en une quinzaine d'heures au maximum - la dernière fois.

Je suis le mari de la dame en question. J'avais promis à l'époque de donner les résultats de la biopsie qui avait été pratiquée après le diagnostic car le toubib faisait partie d'un groupe dédié à l'étude des différents types de borrellia.  Le résultat elle vient de l'avoir : c'était bien la maladie de Lyme. Ce qui est intéressant est la rapidité de la contamination puisqu'elle me jure ses grands dieux qu'effectuant une toilette du soir et du matin, elle ne peut avoir omis de repérer une tique bien visible sur le haut du sein.  Ce qui donnerait un "accrochage" de trois ou quatre heures maxi.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 29 septembre 2008 à 12:18:20
Salut Basic,

Merci pour ce retour que j'attendais

A plus
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lobo2511 le 08 octobre 2008 à 18:13:08
la maladie de lyme!!!


d'apres de que je viens de lire dans vos postes le moindre des symptomes sont fievres etc tout depend des bacteries transportees par cette bestiole, a savoir qu'il n'y'a pas forcement de symptomes et que dans 95 pour cent des cas celle qui vous inoculera le parasite qui cause la maladie de lyme ne reste pas apres la morsure le risque de contagion etant plus grand si pres de nerfs ou d'amas nerveux!!!
de plus a rappeler que cette maladie  occasionne des lesions aux terminaisons nerveuses et a la partie du cortex qui s'y rattache ! a l'heure actuelle il n'y a pas d'antidote ni de medications pour eradiquer cette maladie!!! il n'y a que des soins a vie comme l'echynoconose et ceci a vie!!!
de plus la morsure de cette acariens n'etant pas douloureuse il est difficile de s'en rendre compte sauf inspection visuelle!!!
la belle soeur d'un amie a contractee cette maladie et il a fallu du temps pour qu'ele se  declare aucun symptome a part une petite fatigue!! son medecin n'a rien decele  la morsure etant relativement ancienne aucun moyen de diagnostiquer a part une fatigue du au travail !!ce n'est que lors des premier symptomes de tremblement et de trouble de la motricite qu'il y'eu examen sanguins !!
a noter que la susdite personne se deplace 60 pour cent de son temps en fauteuil roulant et suis un traitement journalier qui lui permet de ne pas aggraver son cas !!
d'apres mon medecin il n'y a aucun traitements preventifs aux morsures de tiques et les antibiotiques ne fonctionnent a rappeler que sur les bacteries et infections ,par sur les virus et en aucun cas sur les parasites inocules par un tique!
toutes preventions a part produits anti tiques ou bracelet est vaine et illusoire.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: raph le 08 octobre 2008 à 20:10:58
Salut,
il y a 10 jours, j'ai retrouvé une charmante tique sur ma cuisse (la veille j'avais coupé un peu de bois en bordure de mon terrain).
Ma femme a enlever la bestiole avec une pince à épiler tout doucement.

n'ayant pas de symptômes (fièvre, etc), je pensais pouvoir me considérer "indém" mais là, à la lecture de certains posts ....

est-ce que je ferrais bien d'avertir mon médecin, faire un test ??

merci pour vos conseils

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 09 octobre 2008 à 08:32:01
Bon, ok :

Si j'allais voir un toubib et faire des tests chaque fois que j'enlève une tique, le trou de la sécu serait plus beaucoup gros  ;D ...

Sans être inconscient, je crois qu'il faut se calmer un peu (même si en certains endroits, comme là où habite Bison, ça a l'air plus sérieux)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 09 octobre 2008 à 10:50:41
Je suis tout à fait d'accord ...

Le danger vient des piqures qui passent inaperçues, à mon avis. 

Je me méfie bien du cuir chevelu - j'utilise désormais un peigne régulièrement, et ce n'est pas par coquetterie! Chapeau + repulsif au niveau de la nuque ... enfin ... quand j'y pense! Mais j'y suis de plus en plus souvent attentif.

Si on a remarqué la tique et qu'on l'a enlevée, surveiller l'apparition de l'érythème ... Pas de symptômes grippaux, pas d'érythème? Je me demande si le toubib prescrirait une analyse de sang ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 09 octobre 2008 à 20:35:12
En l'absence de signes caractéristiques, erythème ou fièvre, ça ne vaut sans doute pas le coup de se payer un traitement antibio lourd. Mais il faut garder dans un coin de son cerveau que la maladie de Lyme prend des formes tellement variées qu'on doit la soupçonner, quand on a été mordu, lorsque votre toubib ne comprend pas trop ce qui se passe chez vous. Après tout, ça ne coûte rien de le signaler. C'est mon cas, et comme ma femme a bien été contaminée au même endroit en même temps, c'est ce que je ferai si nécessaire.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lobo2511 le 09 octobre 2008 à 23:41:37
perso je pense que c'est ce qu'il y'a de plus sage a faire en tout etat de cause allez voir son toubib c'est peut etre pour rien ,mais vaut mieux prevenir on ne sait jamais! et puis le trou de la secu , si je ne m'abuse ce n'est pas les malades qui le creuse mais les gouvernements pour financer des projets parfois douteux ,alors pas de remords!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: raph le 13 octobre 2008 à 16:28:35
Merci,
je vais profiter d'une petite viste (gastro qui résiste) , pour signaler ça à mon médecin.
 Comme ça; ça sera marqué sur mon dossier, euh ? ils relisent les dossiers des fois les medecins ?? :glare:

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lamarmotte le 17 novembre 2008 à 20:32:58
une foi je m'étais fais piquer par un tique et je ne l'avais pas remarqué tout de suite, et il a dû finalement partir de lui-même. J'avais développé les premiers symptômes de la maladie de l'hyme (gros cercle rouge avec le milieu blanc et la peau qui partait >:()
Ne sachant pas ce que c'était je me suis pas trop fait de souci ...ouai mais ca allait pas mieux et je suis allé voir un médecin de village(j'étais en vacance), il savait pas ce que c'était  :down: mais il m'a quand même donné des antibiotiques et c'est finalement allé mieux ! Maintenant dans les zones à risque je me contrôle régulièrement. 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Lynx le 28 novembre 2008 à 15:39:09
Euh juste pour Raph

Ne PAS enlever la tique avec une pince a épiler.... au moindre écrasement la bébéte fait un renvoi direct...
Une pince à tique ne vaut pas grand chose  dans une pharmacie et cela évite bien des risques... en plus c'est beaucoup plus simple
que de trifouiller avec les moyens du bord...

Bon, cela dit la dernière fois que je suis allé en récupérer une la pharmacienne m'a gentille ment demandée de quelle race il s'agissait... ;D
Traduction, il semble qu'on enléve mieux les tiques chez le chien que chez l'homme  :huh:



Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 29 novembre 2008 à 12:41:55
Ne PAS enlever la tique avec une pince a épiler.... au moindre écrasement la bébéte fait un renvoi direct...

Tafdac avec la 2e partie de la phrase mais pas avec la première. Il n'a pas été encore prouvé une plus grande efficacité avec les "tire-tic" (en gros tourner vs tirer). Une pince à épilée fine fait très bien l'affaire (Uncle Bill's Sliver Gripper, pince des SAK -c'est d'ailleurs avec ça que j'y arrive le mieux, simple question d'habitude-).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 29 novembre 2008 à 14:13:29
Exacte, je parlais des tiques chez les humain autrement dit, les petites (j'en ai jamais de grosse puisque je m'en rend compte rapidement, j'espère que vous aussi !).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 01 décembre 2008 à 19:20:13
Rappelons — pour ne pas repartir de zéro à chaque fois — que http://www.ceets.org/Carcajou--No1--ete2008.pdf (http://www.ceets.org/Carcajou--No1--ete2008.pdf), magazine gratuit et oh combien remarquable, comporte un article complet sur cette affection, où l'on peut lire ceci au sujet de l'extraction :

4. En cas de morsure, retirer la tique sans délai en prenant soin
de bien retirer l’animal en entier sans presser son corps afin de
ne pas répandre de Borrelia sur la plaie. L’utilisation d’éther, de parfum
ou de vaseline pour faciliter l’extraction est à proscrire. Ces produits ne
facilitent pas l’extraction et peuvent provoquer une régurgitation de
la tique. La meilleure méthode consiste donc à saisir la tique au plus
près de la peau avec des pinces fines (ou à défaut avec les doigts) et à
la retirer dans l’axe de son implantation. Il est généralement déconseillé
de faire des rotations qui risqueraient de briser les pièces buccales, en
particulier l’hypostome. Mais même si une pièce buccale reste dans la
plaie, celle-ci est généralement naturellement éliminée par le corps. De
nombreux ustensiles destinés à l’élimination des tiques sont vendus
en pharmacie (exemples : Tire-tique®, crochet O’TOM®). Cependant
aucune étude scientifique n’a pu établir la supériorité d’une technique
d’extraction par rapport à une autre. Dans ces conditions, une pince
fine a l’avantage de pouvoir servir aussi à retirer les échardes ou les
épines, au contraire d’un système d’extraction des tiques, qui n’a qu’une
fonction.
Une fois la tique retirée, désinfecter la plaie avec un antiseptique
efficace (par exemple : alcool à 90°, Biseptine®, Hibitane®, Chlorhexidine
aqueuse®).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 01 décembre 2008 à 19:56:39
Ok j'ai reconnu que c'était une conn*r*e, cela m'a même choqué.

Je ne parlais pas pour toi :), je ne sais même pas ce que tu as dit !


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pierr le 16 décembre 2008 à 11:20:18
Je rouvre ce topic pour deux raisons:

-mettre un lien vers l'histoire malheureuse de David: http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,13382.80/topicseen.html.

- poser une question: est-il envisageable de faire une prise de sang préventive, disons une fin juin et l'autre début novembre. Si l'on considère une activité des tiques majoritairement de début avril à fin octobre cela laisse un intervalle potentiel de 3-4 mois entre une morsure et la prise de sang. En combien de temps passe-t-on d'une morsure à stade 1 puis au stade 2 de la maladie?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 décembre 2008 à 11:34:18
Salut,

Le temps d'incubation et d'évolution du truc varie énormément...  soit en fonction du terrain de la personne, de la charge infectieuse, et du contexte...  Je pense que deux prises de sang par an sont trop peu si on se fait piquer régulièrement par des tiques.  En six mois, tu as le temps d'arriver à la phase tertiaire, ou presque.  C'est celle là qu'on veut à tout prix éviter, même si à mon avis la phase secondaire est difficile à ne pas percevoir... 

Le truc qu'il faut savoir aussi c'est que selon les lieux, on peut très bien être piqué par une tique à la saison froide.  J'ai été piqué (l'yeti me l'a rappelé) fin octobre cette année, au stage 4 objets...  j'ai déjà vu des tiques actives, sur des versant sud, en février.  Bref...  méfiance.  Suffit qu'on fasse un feu ou qu'on réchauffe la terre avec notre corps pour les réactiver.  Aussi, elles peuvent très bien être ramenées sur un vêtement ou dans un sac à dos, et rester en dormance dans la maison pendant des mois pour te piquer en plein coeur de l'hiver...

J'ai une tante qui ne sort jamais de chez elle vu son état de santé qui a choppé la maladie...  c'est son chat qui lui a ramené une tique...  ::)

Bref... 

Je pense que la première ligne de prévention, c'est de BIEN S'INSPECTER a chaque fois qu'on fait une activité à risque (rando, survie, jogging dans les herbes, bois de chauffage, ou autre).  Si on trouve une tique, ben on enlève, on désinfecte bien, et on consulte...  sérologie 30 jours après, à la limite, et hop.  Certains médecins vont prescrire une antibiothérapie préventive.  Ca sera à discuter selon le contexte...

La deuxième ligne de prévention, c'est de ne pas nier les premiers symptômes...  dès qu'on a des troubles un peu bizarres, surtout associés à des fièvres, il faut consulter...  c'est là que j'ai été particulièrement con, parce que j'ai sans doute laissé passer la première phase en pensant que c'était une grippe...  et le tout a été possible parce que je n'ai pas gardé le souvenir de la tique (en même temps j'en choppe tellement souvent que je fais plus trop gaffe, c'est là que ça craint), parce que j'ai pas été assez zélé sur les prises de notes.  Si j'avais fait le lien, dès les premiers symptômes j'aurais fait la sérologie, et je me serais épargné le stade 2 disséminé avec les troubles neuro.

Troisième point important, ne pas se fier à l'érythème migrant...  il n'est pas toujours présent.  L'institut pasteur parle de 40 à 77% des cas comme présentant un érythème...  contrairement aux USA où il est plus souvent présent.  Bref la maladie de Lyme en France diffère de celle des autres pays.  Encore une exception culturelle sans doute ;)

Non sans dec, plein de bactéries différentes, sans parler des co-infections, sont responsable de la maladie, et des troubles très divers qu'elle provoque...  il y a plusieurs maladies de Lyme.  C'est un truc ultra compliqué...  et heureusement de mieux en mieux connu par les professionnels de la santé.

En tout cas dans la Drôme là c'est l'explosion cette année.  Une collègue de ma pote médecin (celle qui m'a trainé de force aux urgences et sans qui je serais encore à prendre juste du paracétamol en attendant que ça passe tout seul ::)) dit qu'elle n'avait jamais vu de maladie de Lyme avant, et qu'elle en a eu 5 cas cette année.  Bref...  c'est parti !  Maintenant on le sait.

Donc...  pour revenir à ta question : a la limite 2-3-4 sérologies par défaut dans l'année, pourquoi pas...  surtout si on a des activités à risque.  Bien se checker tout le temps...  et consulter au moindre pépin atypique et un peu inexpliqué/bizarre. 

Pour les gamins, beaucoup de médecins vont préconiser une antibiothérapie préventive à la moindre morsure de tique...  ça me semble pas plus con.

BIEN SE CHECKER...  !!!

Après, faut pas non plus développer de psychose.  Prise tôt, la maladie de Lyme c'est une semaine d'antibiotiques par voie orale, et fin de l'histoire.  Ca se guérit super bien quand c'est pris tôt.  Ce qui est dangereux, c'est de ne pas la repérer à temps... 

Ciao ;)

David

P.S.: j'ai complété et rajouté 2-3 détails dans le wiki : http://www.davidmanise.com/mediawiki/index.php/Maladie_de_Lyme -- je n'ai pas trop parlé de mon expérience, qui reste anecdotique pour le coup.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pierr le 16 décembre 2008 à 11:47:04
Tu as raison d'insister: une sérologie régulière me rassurerait mais elle ne doit pas créer un faux sentiment de sécurité et amener à négliger les checks. C'est juste que repérer une nymphe dans les cheveux c'est pas forcément évident.

Pour ma part je crois que ce sera cheveux courts, casquette et guêtres tous deux imbibés de DEET ou Icaridine (les anti-insectes sur les couches qu'on lave fréquemment c'est très contraignant. Une casquette c'est pas grand et ça ne se lave pas à chaque sortie). Et au moins deux sérologies entre avril et novembre, à voir avec mon médecin.

Aussi je crois que ce n'est pas une mauvaise idée d'isoler autant que possible les affaires de rando. Pour ma part je me change dans le cellier et mon matos n'entre pas dans la maison. Je filerais une tique et la maladie de Lyme à mes gosse je m'en voudrais à mort.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pics (Vincent.D) le 16 décembre 2008 à 11:59:41
Déja posté,mais bon...

Salut David...

Te souviens tu de la pince que je t'ai montré au stage?
http://www.tickremover.com/
En fait normalement elle est vendue avec un petit "container" prévu pour envoyer le tique pour analyse... Info,intox je ne sais pas!!!
J'ai eu cette pince (qui fonctionne très bien d'ailleurs) gracieusement par ma pharmacienne car l'emballage d'expédition était trop abîmé pour être vendu.
Je n'ai donc pas su tester le système d'analyse... C'est peut être à creuser?? En préventif c'est peut être pas mal?? A vérifier,vais essayer de creuser un peu...

Tu en pense quoi??

@++
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pierr le 16 décembre 2008 à 12:09:56
Ca peut être intéressant mais ça ne remplace pas la sérologie puisque tu peux manquer une tique.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pics (Vincent.D) le 16 décembre 2008 à 12:16:32
Exact... Bien vu!!

Mais aussi "Si ce n'est pas du flan" cela pourrait peut être permettre de commencer un traitement préventif (Sais pas si ça existe et si le tique est infecté..)

Je vais creuser un peu... ;)

@++
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 16 décembre 2008 à 15:03:16
Bonjour,

Au moment où le corps médical commence à prendre conscience du problème, il me semble important de rappeler que la maladie de Lyme est bien bénigne par comparaison à cette autre maladie véhiculée par les tiques :  la méningo-encéphalite à tiques ... MET.

On en du en parler déjà, mais un petit rappel ne peut pas nuire.

Maladie virale rare - heureusement - car incurable ... Mais qui sait si dans un an ou deux elle ne sera pas elle aussi en pleine explosion?

Incurable : il n'existe pas encore de sérum. Mon vieux pote virologue me disait :
"Marcel, quand on connaît le mode opératoire de ce type de virus, quand on connaît sa perversité, il est impossible de croire à l'existence d'un "bon" dieu ..."

Mais ... il existe un vaccin, recommandé aux bûcherons et autres hommes des bois qui fréquentent les régions infestées. En France, il s'agirait surtout des Vosges. L'Autriche a entrepris il y a quelques temps une campagne de sensibilisation et de vaccinations auprès du public concerné.

Ticovac ... environ 40 €, trois fois.

Comme "cela n'arrive pas qu'aux autres ..." je me suis fait vacciner l'été passé.
En principe, pas encore de cas connu en Belgique, mais ...
1. Ça voyage, ces petites bestioles ...
2. Moi aussi je voyage
3. Je n'ai pas envie d'être la première victime belge :)

PS - en réponse à PICS
J'avais posé la question d'une thérapie "préventive" au niveau de la maladie de Lyme à mon pote virologue (enfin, il est d'abord toubib spécialisé traitement des infections, spécialisé virologue, spécialisé sida - au canada). Il est furieusement opposé d'une manière générale aux anti-biotiques administrés de façon préventive.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 décembre 2008 à 15:12:25
Il est furieusement opposé d'une manière générale aux anti-biotiques administrés de façon préventive.

Je l'étais aussi, mais comme il faut parfois plus de 30 jours pour que la sérologie devienne positive, et qu'en 30 jours, théoriquement, on peut déjà en être au stade 2...  ben je pondère.  Peut-être que sur un gamin ou une personne fragile, ça peut se discuter...  peut-être qu'en cas de doute sur l'ancienneté de l'infection vaut mieux pas traîner...  en tout cas moi le toubib du service de médecine m'a collé sous doxycycline et rocéphine, en guise de test thérapeutique, et que ça m'a soulagé de mes poussées de fièvre avant que les résultats définitifs de la sérologie ne soient arrivés...

Ceci dit les antibiotiques, c'est pas automatique...  et c'est pas toujours sans effets secondaires (je touche du bois).  Donc bon...  :-[

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 décembre 2008 à 15:20:13
P.S.: Bison : quels effets secondaires pour le vaccin contre l'encéphalite ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 16 décembre 2008 à 15:25:32
Sur les sérologies préventives, je ne suis pas certain qu'on puisse les obtenir, comme ça... J'ai parlé dans ce forum du cas de ma femme, et indiqué que moi-même j'avais été piqué au même endroit, et presque en même temps.  En septembre dernier, après des vacances dans les pays baltes (bien infestés de tiques) et pas mal de temps passé dans les bois de ces pays à ramasser des champignons, j'ai développé des symptômes un peu bizarres de doigts gourds, d'electricité dans l'avant-bras. A tout hasard, j'ai dit au neurologue et au rhumatologue que mon généraliste m'a envoyé consulter, que j'avais déjà été piqué et que ma femme avait eu la maladie de Lyme. Mon généraliste a consulté le spécialiste qui avait diagnostiqué la maladie de ma famme, et ce dernier n'a pas jugé une sérologie nécessaire.
Dans les pays baltes, apparemment c'est l'encéphalite que propagent les tiques. J'ai d'ailleurs été piqué et m'en suis aperçu le soir même.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 16 décembre 2008 à 15:34:24
Citation de: DavidManise
P.S.: Bison : quels effets secondaires pour le vaccin contre l'encéphalite ?

Pour moi, rien ... "même pas mal".
Et je n'ai pas vu de contre-indications "notables" sur le mode d'emploi.
Les enfants peuvent se faire vacciner aussi - juste avec une dose réduite pour les petits.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 16 décembre 2008 à 19:49:46
Des données sur la MET : http://www.tiques.fr/htdocs/meningo_encephalite.html


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 décembre 2008 à 20:22:07
C'est bizarre, ça colle super bien avec ce que j'ai eu, en fait...   :blink:  Qques jours de fièvre modérée, répis, puis rebelote en pire avec troubles neuro.  Ca expliquerait aussi le fait que j'aie des symptômes ressemblant au stade 3 alors que la sérologie fait penser à une petite primo infection... 

Il existe une sérologie pour ce truc ???

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 16 décembre 2008 à 20:28:22
Le vendeur du vaccin dit : Pour ce qui est de la Méningo-Encéphalite à Tiques, un traitement préventif spécifique existe. En revanche, une fois contaminé, le sujet ne peut bénéficier d'aucun traitement spécifique.
http://www.baxter.fr/domaines_therapeutiques/vaccins/sub/meningo_encephalite.html

Bon, il est vendeur du vaccin ;)

J'ai trouvé aussi ça :

De nombreuses maladies vectorielles à tiques peuvent provoquer une méningo-encéphalite.
Il est très probable qu'elles sont largement sous-diagnostiquées pour les raisons énoncées ci-dessus.
Outre le virus de la méningo-encéphalite à tiques (TBEV) , d'autres arbovirus moins connus tels que Erve, Eyach, les membres du groupe Kémérovo peuvent être impliqués...
Les virus Congo-Crimée, ou West-Nile pourraient aussi émerger dans le sud de la France.
Les bactéries ne sont pas en reste, surtout avec Borrelia burgdorferi sl qui provoque de fréquentes neuroborrélioses, mais aussi avec les Coxiella, Bartonella, Rickettsia, Anaplasma...

http://www.maladies-a-tiques.com/Diagnostic-des-meningoencephalites_.htm


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 16 décembre 2008 à 20:33:50
Puta*n Jiluc, t'es un puit de sciences.

Respect  :akhbar: :akhbar: :akhbar:

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 décembre 2008 à 20:37:15
Ouaipe ;D

Ils m'ont fait des tonnes de tests sanguins...  ils ont cherché plein de trucs.  Rien trouvé, a priori.

Plus je lis, moins je suis rassuré en tout cas.  Heureusement que je me sens mieux sinon je pourrais flipper sérieusement avec toutes les conneries qu'on trouve sur le net ::) ;D

Pas évident, en tout cas, de poser un diagnostique précis pour toutes ces merdes.  J'voudrais pas être médecin de campagne... 

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 16 décembre 2008 à 20:38:33
Puta*n Jiluc, t'es un puit de sciences.

Du tout ! Avec le web et les moteurs de maintenant, n'importe quelle recherche est à la portée de tout être curieux :)


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 16 décembre 2008 à 20:45:45
Merci d'être super curieux et modeste Jiluc, mais je persiste  :akhbar: :akhbar: :akhbar:

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 16 décembre 2008 à 21:43:30
MET et Lyme ont des symptômes communs :(
Mais dans les deux cas, beaucoup de ces symptômes sont assez atypiques.
David, je suppose que si tu as bien réagi aux antibiotiques, tu peux être rassuré ...

J'ai lu quelque part (désolé, je n'ai plus la référence, mais c'était de l'information plutôt sérieuse) que des recherches se poursuivaient en vue d'obtenir un véritable traitement de la MET.

Bon, comme dit plus haut, pas d'angoisse ... mais soyons attentifs.


Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 16 décembre 2008 à 22:25:21
Salut,

On arrive à 11 pages sur ce fil et je m'aperçois qu'il n'y a toujours pas de conduite systématique fiable à tenir en cas d'enlèvement d'une tique sur soi (mise à part inspection totale du corps et désinfection)

Que ce soit en termes de technique pour l'enlever, de traitement post morsure, de sérologie... y'a pas grand chose qui permette de statuer efficacement

Ca, ça me fait flipper en fait : on est face à des bêbêtes vicieuses (et super complexes d'un point de vue physiologique), avec une maladie vicieuse et des symptômes vicieux. Et je suis pas certain que la science soir super active dans ce domaine (pas assez rentable vraisemblablement).

Mais non je déprime pas...

A+
Alexis

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: alexr le 16 décembre 2008 à 22:37:04
P.S.: Bison : quels effets secondaires pour le vaccin contre l'encéphalite ?

Je me suis fait vacciner aussi, avant de partir en Autriche et en Slovénie, zones à risque. Aucun effet secondaire chez moi.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 décembre 2008 à 22:38:16
Mais dans les deux cas, beaucoup de ces symptômes sont assez atypiques.
David, je suppose que si tu as bien réagi aux antibiotiques, tu peux être rassuré ...

J'ai lu quelque part (désolé, je n'ai plus la référence, mais c'était de l'information plutôt sérieuse) que des recherches se poursuivaient en vue d'obtenir un véritable traitement de la MET.

D'après ce que je lis, la maladie reste bénigne dans pas mal de cas quand même hein...  on peut espérer une évolution favorable, avec peu de risques de séquelles permanents sur un sujet ayant une bonne santé à la base, ce qui est mon cas.  Et comme les troubles neuro régressent lentement mais sûrement, je constate qu'ils sont réversibles.

Les antibios ont effectivement fait tomber la fièvre, mais ça peut être une coïncidence, c'était pile après 10 jours de maladie : une infection de type MET aurait pu être domptée par mon système immunitaire.  Enfin bon.  Quoi qu'il en soit, je crois ce que je sens : je me sens mieux.  C'est le principal ;)

Alexis : moi j'ai au contraire l'impression que la science bosse là-dessus, parce que ça concerne quand même énormément de monde prêts à payer ou couverts par une sécu quelconque, dans des pays riches et industrialisés.  C'est triste à dire, mais on aura un remède contre ça bien avant d'autres choses plus graves qui sont endémiques aux zones pauvres de la planète, je le crains :(

Je suis peut-être mauvaise langue... :-[

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nävis le 17 décembre 2008 à 08:45:01
Quand je suis revenue du Lake District au Nord de l'Angleterre, je suis allé voir mon médecin.
J'avais fait une semaine à plat ventre au milieu des bois et des clairières pour observer des ongulés, dans une zone connue pour avoir des tiques infectées. Selon les autorités du parc, beaucoup de tiques étaient infectieuses cette année là. J'avais bien quelques irritations et plaques rouges par ci, par là, mais entre les moustiques, les tiques, va savoir.
Mon médecin a fait des prélèvements, et j'ai eu le droit à une couverture antibio légère et courte, en attendant les résultats. Qui sont revenus légèrement positifs pour je ne sais plus quelle bactérie (mais heureusement pas le virus de l'encéphalite). J'ai eu le droit à une deuxième série de prélèvements, histoire de vérifier que le premier traitement était complet, et c'est tout. Juste parlé du vaccin, quand je lui ai dit que j'envisageais de retourner dans ces forêts. En Suisse, il y a pas mal de tiques infectieuses, alors je crois que certains médecins ont un protocole tout prêt.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kinette le 17 décembre 2008 à 14:09:48
Bonjour,
En Allemagne ils prennent le problème de l'encéphalite à tiques très au sérieux (apparemment courante dans mon coin), et le vaccin est gratuit...

Rétrospectivement je me dis que j'ai peut-être bien fait d'écouter ma colocataire... tique fixée sur le genoux (rarement vu une tique aussi stupide! Normalement elles se mettent plutôt dans les plis), remarquée je pense au bout d'un peu plus d'un jour (je n'étais pas allée plus loin que le jardin de mon labo!)... mais la plaie après enlèvement a un peu tardé à se refermer, a tourné au bouton pas joli.
Pas d'érythème remarqué, mais au bout de quelques jours des sensations bizarres genre piqûres d'aiguilles au niveau des jambes, quelques douleurs articulaires... mais je me demandais à quel point je me faisais des idées.
J'en ai parlé à ma colocataire, qui a limite paniqué, et ma forcer à débarquer à l'hosto le WE!
J'aurais attendu un peu plus pour faire quelque chose, mais comme je devais aller aux USA moins d'une semaine après, j'ai cédé à la pression.
Résultat: vaccin plus antibiotiques... et puis plus de symptômes.

Apparemment pour le vaccin, les allemands ont un protocole normal, pour la prévention, et un protocole accéléré (en cas de doute d'infection).

K
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 17 décembre 2008 à 15:33:50
Kinette, c'est amusant... Ma tique de la baltique s'était fixée sous le genou, preuve qu'elle n'avait pas plus de jugement. Et depuis trois mois, j'ai une démangeaison régulière à cet endroit, qui  en garde la trace. Je pense que les sécrétions de ces bestioles ont un effet allergisant.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Woodrunner le 17 décembre 2008 à 17:28:28
Vu l'augmentation des cas de piqûres en Suisse l'armée offre à toutes les recrues la possibilité de se faire vacciner gratuitement cette offre est aussi donné au professionnel et même au hommes en cours de répétition annuel (si le médecin de bataillon est motivé).

De plus on donne une instruction sur les comportement à avoir en cas de contact avec une tique, et les suspicion de piqûre sont prisent très au sérieux! On distribue aussi à la troupe un spray anti-tiques et en été on évite les bivouacs en dessous de 1300m d'altitude ou alors on fait cela dans des zones non infecté (ou supposé l'être!)

Par contre j'ai de la chance malgré mon ancien job de bûcheron et mes nombreuses balades dans les buissons j'ai jamais été piqué! Je dois avoir mauvais goût! Ou alors c'est un arrangement entre les moustiques et les tiques :glare:, moi je suis chasse gardée des moustiques,... >:(

http://www.news.admin.ch/message/index.html?lang=fr&msg-id=10546
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 23 décembre 2008 à 13:45:03
Un petit résumé (pour Alexis) :D :

En préventif :

-Se faire vacciner. D'ailleurs le vaccin est efficace contre la maladie de Lyme et contre la MET ?

En curatif :

-Bien checker son corps régulièrement pour voir si on a des tiques.

-Si tique il y a, l'enlever avec une pince à épiler en tirant dans l'axe de celle-ci. Bien désinfecter ensuite.

-Dans les 3 semaines qui suivent bien faire attention à l'apparition de symptômes : érythème migrant ou  états grippaux.

-Si symptômes il y a, aller consulter au plus vite. Traitement antibiotique à prévoir.


J'ai bon ?

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 23 décembre 2008 à 14:14:50
Bonjour,

Citation de: Guillaume
En préventif :
-Se faire vacciner. D'ailleurs le vaccin est efficace contre la maladie de Lyme et contre la MET ?

Le vaccin Bayer (Ticovac), c'est contre la MET (maladie virale).

Il y a eu aux USA un vaccin contre la maladie de Lyme (plus facile aux USA :  un seul type de bactéries infectantes). Abandonné car non rentable!
On travaillerait en Europe sur un nouveau vaccin contre la maladie de Lyme. Pour bientôt, peut-être?

Autres préventions :
Vêtements couvrants :  chemises à manches longues, pantalons longs, chapeau ...
Répulsifs (DEET) ... pour les zones difficiles à protéger (tour de cou?)

Bison, qui n'en revient toujours pas d'avoir choppé ce truc deux fois en deux ans!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 23 décembre 2008 à 16:41:34
Bison, qui n'en revient toujours pas d'avoir choppé ce truc deux fois en deux ans!

Mais qui a été assez malin pour se faire soigner vite et bien ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 23 décembre 2008 à 17:43:54
A vrai dire, la première fois, cela a trainé longtemps avant que je ne me décide à "consulter" pour une simple rougeur sur la jambe! Je n'étais encore au courant de rien concernant cette maladie et ce symptôme ...

Et puis, mon toubib m'a ouvert les yeux, ma fille aussi, rendue "aware" par les responsables des classes vertes ...
Et enfin, j'ai découvert des lectures intéressantes sur le forum! Merci à tous ceux qui ont lancé et alimenté le fil !

Je me demande encore combien de personnes (randonneurs, ou simples promeneurs du dimanche) ont pu attrapper cette maladie, sans la détecter à temps. Je connais au moins une "marcheuse" qui se trouve dans le "36ème dessous" avec les symptômes d'une maladie de Lyme au stade 3, et qui ne veut même plus consulter un médecin ...

Et on vit en Belgique, dans une région qui ne passe pas pour être spécialement touchée ...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 24 décembre 2008 à 11:19:41
Un petit résumé (pour Alexis) :D :
-Dans les 3 semaines qui suivent bien faire attention à l'apparition de symptômes : érythème migrant ou  états grippaux.

merci Guillaume  ;)

Bah, il semble que l'érythème ne soit pas systématique... Mais bon, on peut guetter le syndrome grippal et de toute manière, pourquoi pas faire une sérologie 3 semaines après...

A+
Alexis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 24 décembre 2008 à 12:04:14
L'érythème n'est pas systématique.  Par contre la présence de l'érythème migrant typique (centrifuge, blanc au centre, prurit limité) est une preuve d'infection par B. Burgdorferi.  Une sérologie complémentaire peut être indiquée pour rechercher des co-infections, et bien sûr une antibiothérapie s'impose. 

La sérologie 30 jours après une morsure de tique, même en l'absence de tout symptôme, me semble le strict, strict minimum !

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 24 décembre 2008 à 12:59:13
La sérologie 30 jours après une morsure de tique, même en l'absence de tout symptôme, me semble le strict, strict minimum !

Tu veux dire qu'à chaque fois qu'on choppe une tique, on devrait faire un sérologie (d'ailleurs qu'est-ce qu'une sérologie ?) :o ? Si c'est cas, j'ai pas finis cet été moi...

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 24 décembre 2008 à 13:39:19

Tu veux dire qu'à chaque fois qu'on choppe une tique, on devrait faire un sérologie (d'ailleurs qu'est-ce qu'une sérologie ?) :o ? Si c'est cas, j'ai pas finis cet été moi...

Ca me paraît un problème pas résolu. Comme je l'ai dit sur ce forum je me suis fait piquer en même temps que ma femme qui a eu son érythème migrant et a été traitée en conséquence; moi, comme je n'avais aucun symptôme, nib. Le médecin qui avait soigné ma femme, ne l'a pas jugé utile. Cela fait déjà six mois. Il serait intéressant de savoir dans quel délai on peut, en cas d'infection, présenter d'autres symptômes atypiques.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jbc le 27 décembre 2008 à 20:03:38
et le DEET est il un bon repulsif aux tiques ?? (douze pages je n'ai pas eu le courage de tout lire)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 27 décembre 2008 à 20:28:35
Tu veux dire qu'à chaque fois qu'on choppe une tique, on devrait faire un sérologie (d'ailleurs qu'est-ce qu'une sérologie ?) :o ? Si c'est cas, j'ai pas finis cet été moi...

Pour faire simple : analyse sanguine.

Attention, à noter on peut compter bien 6-10 jours en France pour avoir le résultat.  Ca va dans une grande ville en  général, dans un gros labo.

JB : Le DEET éloigne bien les tiques, mais à condition d'en mettre vraiment partout, ce qui est peu pratique... !

Ciao ;)

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Olcos le 28 décembre 2008 à 23:50:53


JB : Le DEET éloigne bien les tiques, mais à condition d'en mettre vraiment partout, ce qui est peu pratique... !

Ciao ;)

David

Il est aussi cancérigène et déconseillé chez l'enfant  ;)
Je crois qu'un solution est d'en imbiber les vêtements plutot que la peau (là j'avoue j'ai pas de source fiable).

Un peu de lecture, mais je ne suis pas certains de leur objectivité ;)
http://www.epa.gov/pesticides/factsheets/chemicals/deet.htm
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 29 décembre 2008 à 12:33:37
Je crois qu'un solution est d'en imbiber les vêtements plutot que la peau (là j'avoue j'ai pas de source fiable).

Attention, il dissout les synthétiques ! C'est de la permétrine (je ne suis pas sûr de l'orthographe) qu'il faut mettre sur les vêtement il me semble.

a+

PS : J'ai mon bracelet de montre Vector qui a lâché peu après les vacances cet été. J'ai utilisé du répulsif à 50% de DEET pendant 1 mois et 1/2 notamment sur les poignets...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 30 décembre 2008 à 17:46:14
Salut,

pour les vêtements utilisez de la permethrine (relire l'article à ce sujet dans carcajou été 2008)
Insect ecran trempage

bien à vous
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: swisstraceur le 08 janvier 2009 à 15:34:37
Sinon, j'ai trouvé un très bon résumé sur le site du canton de Vaud (Suisse) :

http://www.vd.ch/fileadmin/user_upload/themes/sante_social/prevention_sante/Sanimedia/Page_actualite/Tiques_18042007.pdf

Ils conseillent d'ailleurs aussi la permethrine et de ne jamais mettre de l'alcool ou de l'éther sur la tique comme il a déjà été mentionné sur ce post et dans le Carcajou. Ca m'a l'air en tout cas tout bon niveau conseils.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ** Mathieu ** le 17 janvier 2009 à 00:03:21
Salut :)

J'ai reparcouru le sujet suite à l'arrêt maladie assez grave de David...

j'ai trouvé une info intéressante - j'espère que ce n'est pas un repost :

Citer
Paris, 18 novembre 2008
Influence du réchauffement climatique sur l'augmentation des maladies transmises par les tiques

L'augmentation de la température extérieure modifie le comportement des tiques de chien en augmentant leur affinité pour l'homme. Les épisodes de réchauffement climatique risquent donc d'être associés à des épidémies de maladies transmises par les tiques. Ces travaux réalisés par l'Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes (CNRS/ IRD/ Université de la Méditerranée), dirigée par Didier Raoult, sont publiés le 18 novembre 2008 sur le site de la revue PLoS Neglected Tropical Diseases.

Les tiques de chien sont majoritairement présentes au printemps. Habituellement elles ne piquent pas les hommes. Les quelques cas de piqûres sont observés pendant l'été quand les tiques ont été exposées aux chaleurs les plus importantes. Ces parasites sont les vecteurs de bactéries, les rickettsies, agent de maladies infectieuses sévères pour l'homme, les rickettsioses, comme la fièvre boutonneuse méditerranéenne.

L'équipe de Didier Raoult, au sein de l'Unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes, vient de mettre en évidence le rôle du réchauffement climatique dans l'augmentation des maladies transmises par les tiques. Dans ce travail, il a été constaté que les rickettsioses étaient plus communes et plus graves pendant les étés très chauds de 2003 et 2005 et qu'une petite épidémie s'était développée au printemps de l'année 2007, le plus chaud depuis 50 ans.

Les chercheurs ont mis au point un modèle expérimental. Un groupe de tiques a été incubé pendant 24h à 40° et un deuxième groupe à 25°. Les deux groupes ont ensuite été mis en contact avec l'homme. Le résultat est sans appel : l'affinité des tiques de chien pour l'homme est beaucoup plus importante après que les parasites aient séjourné à une température de 40°. Ainsi, l'affinité de ce groupe de tiques pour l'homme est bouleversée par l'augmentation de la température. Sous l'effet de la chaleur, les tiques seraient comme folles et se mettraient à piquer l'homme.

Ces résultats permettent d'expliquer la fréquence saisonnière des piqûres en plein été et le fait qu'il y ait plus de cas et plus de cas groupés pendant les étés caniculaires. Des épisodes de réchauffement climatique risquent donc d'être associés à des épidémies de maladies transmises par les tiques dont le comportement aura été changé par la température extérieure.

Références :

Warmer weather linked to tick attack and emergence of severe rickettsioses. Philippe Parola, Cristina Socolovschi , Luc Jeanjean, Idir Bitam, Pierre-Edouard Fournier, Albert Sotto, Pierre Labauge, Didier Raoult. PLoS Neglected Tropical Diseases, 18 novembre 2008.
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1460.htm


- l'article complet en anglais ici : http://www.plosntds.org/article/info:doi%2F10.1371%2Fjournal.pntd.0000338


Edit : peut-être à ajouter en référence au wiki ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 17 janvier 2009 à 07:50:24
Trop fort...

Par contre je me demande bien ce qu'ils appellent les "tiques de chien".  C'est une espèce à part ?  Faut que je creuse.  Par contre ce qui est sûr c'est que plus il fait chaud plus elles ont soif après...  et que plus leur développement est rapide. 

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Joca le 23 février 2009 à 10:56:16
Salut!

Donc, si je comprend bien on a plus de chance de se faire piquer en été? Ou plutôt quand il fait chaud?
parce que moi hier après midi j'ai été dans un bois où l'année dernière fin avril je n'arrêter pas de me faire parcourir par les tiques (bon, il ne faisait pas super chaud, plus qu'hier en tout cas), j'en ai eu environ 20 ,si mes souvenir sont bon, sur mes vêtements (j'en avait fais un fil sur le forum) mais une seule m'avait piqué (les autres je les arrachais à mes vêtements). Et hier, rien, nada, niet. Aucune tiques. (ou en tout cas je ne l'es aie pas vus.)
Pourquoi? Est-ce que c'est l'effectif des animaux qui a baisser pendant l'hiver (faisant baisser celui des tiques) ou est-ce le froid de l'hiver qui les a endormis? (hier il devait faire 18° ou quelque chose comme ça, il ne faisait pas vraiment froid en tout cas).

Joca. (Taxi pour Tiques)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 23 février 2009 à 14:45:10
Il suffit que leur corps soit à +7°C pour qu'elles sortent de leur léthargie et qu'elles se remettent à fonctionner.  En gros en hiver il y en a moins, mais si tu te poses et que tu fais un feu, tu peux très bien en réveiller plusieurs autour du feu hein...  il y en a PLUS à la belle saison, mais ça n'est pas pour autant une garantie pour le reste de l'année. 

Et vive le hamac.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 23 février 2009 à 16:56:05
Je confirme, le père d'une pote a choppé la maladie de Lyme dans le sud de la province de Québec. 

Merci pour ces précisions Jiluc :up:

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Karl le 24 février 2009 à 19:13:54
Personnellement j'ai toujours enlevé les tiques à l'éther, avant de leur écraser ma clope dessus.
C'est une méthode barbare / inutile ? Dangereuse ?

(Pardonnez moi si ça a déjà été posté je n'ai rien trouvé à propos de l'éther dans le moteur de recherche)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Olcos le 24 février 2009 à 19:32:45
Pour les chiens (j'imagine que c'est la même chose pour l'homme), on déconseille l'ether et l'alcool car ces produits ont tendance a faire regurgiter le sang absorbée par les tiques. Ce qui augmentent le risques de transmettre une maladie (lyme, pyroplasmose chez les chiens, etc.)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Karl le 24 février 2009 à 19:39:05
Pour les chiens (j'imagine que c'est la même chose pour l'homme), on déconseille l'ether et l'alcool car ces produits ont tendance a faire regurgiter le sang absorbée par les tiques. Ce qui augmentent le risques de transmettre une maladie (lyme, pyroplasmose chez les chiens, etc.)

Han, merci, je réalise que j'ai eu un bol monstre tout ce temps.
Par chez moi, tout le monde fait ça à l'éther, étrange.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Karl le 24 février 2009 à 19:57:21
Milles mercis, j'ai de quoi lire ce soir :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 02 mars 2009 à 12:14:25
Salut à tous,

Je ne résiste pas à l'envie de souligner la qualité du travail du Dr George sur le site http://www.maladies-a-tiques.com/ .  Ce site est vraiment une MINE.  Il est d'ailleurs certifié par le HONcode (certification de qualité pour les sites médicaux). Extrêmement complet et bien documenté...  :akhbar:

Je l'ai déjà cité à plusieurs reprises, mais comme je viens de passer plus de deux heures dessus à trouver encore plein d'infos, je prends cinq minutes pour vous passer le lien, et remercier le Dr George du même coup.

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: dedenimes le 08 juin 2009 à 20:40:45
Je fais remonter car j'ai trouvé une "carte de portefeuille" sur les tiques, cela peut être intéressant pour certains (en anglais seulement) : http://www.aldf.com/pdf/TickCard.pdf (http://www.aldf.com/pdf/TickCard.pdf)

ainsi qu'une brochure en anglais, mais assez simple à lire : http://www.aldf.com/pdf/understanding.pdf

cordialement
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 08 juin 2009 à 22:11:19
Salut,

Un ami allemand s'est fait vacciner pendant son service militaire. Il a été malade comme un chien avec ce vaccin.
C'était il y a longtemps...

Quelqu'un s'est fait vacciner récemment ? Ca donne quoi ? C'est compliqué ?

Ca serait peut-être finalement la solution pré"entive la plus simple après-tout...

Merci d'avance
Alexis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 08 juin 2009 à 22:26:42
Il n'y a actuellement pas de vaccin contre la maladie de Lyme.  Le seul qu'il y avait ne protégeait que contre Borrelia Burgdorferi.  Unique bactérie aux USA causant Lyme...  ici y'en a PLUSIEURS.  Bref, inutile de penser à se vacciner pour l'instant. 

La solution préventive la plus simple, c'est de s'étiquer quotidiennement ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: raph le 15 juin 2009 à 13:46:21
Salut,
j'en suis a deux piques de tiques et mon fils de 3 ans une, autour de chez moi (Vercors 800 m d'alti).
dernière piqure hier avec apparition d'une belle rougeur sur ma hanche,
j'attends un jour ou deux et si ça disparait pas : antibio

donc une question y a t-il un répulsif efficace contre les tiques et sans trop de danger (DEET, etc ??) et ou en trouver  ?

merci
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 15 juin 2009 à 21:08:28
Quelqu'un sait-il quelque chose sur la différenciation des symptômes de la maladie selon qu'on l'a choppé en Amérique ou en Europe? Il paraît (dixit un rhumatologue) que les Américains développent plus souvent des atteintes cardiaques qu'en Europe.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Le Bourguignon le 15 juin 2009 à 21:54:18
Répulsif efficace pour les tiques :De l'huile essentielle de lavande diluée dans un spray d'eau, garantie !! :doubleup:

Pour les 'ricains, a mon avis c'est l'excès de TOUT qui les rends plus sensible cardiovasculairement ...  :doubleup:
:lol:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: raph le 16 juin 2009 à 21:30:40
Merci pour le tuyau de l'huile de lavande,
ça me fait un peu flipper d'asperger mon fils du DEET sur tout le corps y compris vers le visage ....

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: bowmeg84 le 01 juillet 2009 à 11:59:38
Bonjour,

Pour le retrait des tiques, j'ai essayé la pince à épiler, la pince à échardes, le tire-tique

Une fois sur deux le tique se casse ! Du coup pour extraire le rostre, c'est plus difficile une fois que le corps de la bestiole n'est plus là....

La meilleure solution que je trouve est de faire une incision avec un outil tranchant rasoir propre (lame d'opinel aiguisée rasoir, lame de rasoir, scalpel, etc...).

A chaque fois je n'ai eu aucune difficulté à extraire le rostre. Cela s'effectue sans douleur, ni charcuterie opératoire  :doubleup:

Du coup, pour extraire le tique, je passe directement à la lame rasoir. Avec la pointe de la lame, j'enfonce délicatement au niveau du rostre pour faire une petite entaille, puis je soulève pour faire levier.
Le tique est extrait, sans forcer, sans risque de régurgitation.

J'utilise la même technique pour les échardes, ou corps étranger planté dans la peau.

Il faut bien penser à désinfecter la lame avant, après, ainsi que l'incision une fois le tique retiré.


@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliòs le 07 juillet 2009 à 18:18:41
Piqûres de tiques: quels sont les symptômes de la maladie de Lyme?

Bien que le sujet ait été déjà traité, voici un ajout :

http://blogue.passeportsante.net/martinwinckler/2009/07/piqures_de_tique_symptomes_maladie_de_lyme.html?source=bulletin
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pics (Vincent.D) le 08 juillet 2009 à 09:48:31

La solution préventive la plus simple, c'est de s'étiquer quotidiennement ;)



+1 ET d'utiliser du répulsif à haute teneur en deet...

Ce WE Fab les chiens et moi nous avons fait une sortie "ligne droite" dans les ardennes.
Au programme, tout en "hors sentier", nombreuses traversées de rivière et d'herbes hautes, tout ça sous le soleil, etc... Bref dans la "pampa à tiques".
Nous nous sommes aspergés régulièrement avec le répulsif de Fab (50% deet) essentiellement au départ pour éviter les taons qui nous mangeaient tout cru...

Résultat 0 tique, ni sur Fab ni sur moi...
Et pourtant des tiques il y en avait, le collier de mon chien était visiblement à changer et ça m'était sorti de la tête (Mea coulpa, là c'est nouveau collier et capsule derrière la tête....)
Une photo assez explicite. (Et non, les chiens ne sont pas toujours devant pour ouvrir le chemin ::)..)

(http://img26.imageshack.us/img26/355/img1891mcx.jpg)

Et pourtant notre tenue n'était pas vraiment protectrice...

(http://img526.imageshack.us/img526/1131/img5604.jpg)

voili,voilou..

@++

Pics "deet addict" depuis cette sortie... ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabsah le 08 juillet 2009 à 11:35:15
+1 c'est le produit le plus efficace que j'ai utilisé, dans le genre. J'en avais un autre l'année passée, qui était déjà pas mal. Mais ici, le résultat est immédiat et total. T'es entouré de mouches, moustiques et taons une seconde (tellement que t'en mange et que t'en as plein les lunettes). Quelques pschit pschit et 3 secondes plus tard, t'es seul au monde.  :up:

Pour info, ça ressemble à ça :

(http://files.getdropbox.com/u/245967/forum/deet1.jpg)

(http://files.getdropbox.com/u/245967/forum/deet2.jpg)

fab
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 08 juillet 2009 à 11:54:41
Un 'warning' sur le DEET : ça fait fondre les plastiques, ce qui peut être simplement embêtant, mais peut aussi s'avérer grave, comme l'a rappelé Fox dans un fil sur les répulsifs :
Citer
Je connais un type qui s'est retrouvé avec une lentille de contact collée à sa cornée. Il ne s'était pas sprayé les yeux, mais c'était juste sa transpiration melée au repulsif qui lui avait coulé dans l'oeil.
http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,3852.msg71489.html#msg71489


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pics (Vincent.D) le 08 juillet 2009 à 12:07:35
Un 'warning' sur le DEET : ça fait fondre les plastiques, ce qui peut être simplement embêtant, mais peut aussi s'avérer grave, comme l'a rappelé Fox dans un fil sur les répulsifs : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,3852.msg71489.html#msg71489


jiluc. (http://jiluc.net/Firefox_icone.png)

Tafdak....
Mais bon là, je suis en coton, cuir et laine pour la couverture... Et je n'ai pas de lentille donc pas trop de problème possible avec le deet

@++
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 24 juillet 2009 à 18:27:24
Hello,

Juste pour vous parler d'une alternative au DEET.
La picaridine:
http://npic.orst.edu/factsheets/Picaridintech.pdf (http://npic.orst.edu/factsheets/Picaridintech.pdf)

Elle fonctionne comme le DEET
Citer
The repellent effect is triggered by the action of a given substance on specific olfactory receptors of the insects.

Apparement légèrement plus efficace que ce dernier sur l'anophèle:
Citer
Collection of >49000 mosquitoes (approximately 95% belonging to the Anopheles gambiae complex) showed that after an exposure of 10h, picaridine produced the highest protection against anophelines, followed by DEET, then IR3535
source:
Constantini C
Du Fondazione Istituto Pasteur-Cenci Bolognetti and Parasitology Unit, Department of Public Health, University of Rome La Sapienza, Piazzale Aldo Moro 5, 00185 Rome, Italy.
Dans : Transactions of the Royal Society of Tropical Medicine and Hygiene

Citer
Picaridin was tested against mosquitoes, flies and ticks in both field studies and in laboratory cage tests. Against certain strains of mosquitoes, Picaridin provides equal or longer protection than identical concentrations of DEET. Efficacy against ticks has been demonstrated in laboratory cage tests. Picaridin is nearly odorless and does not cause skin irritations. Picaridin has no adverse affect on plastics, synthetics, plastic coatings and sealants.
source: http://doh.sd.gov/WestNile/PDF/Picaridin.pdf (http://doh.sd.gov/WestNile/PDF/Picaridin.pdf)

... Elle ne fait pas fondre le plastique.
Par contre ne pas employer sur des enfants de moins de 24 mois (pour une raison que j'ignore car elle est très peu toxique comme montré par les tests dans le premier lien).


Bien à vous

 :)
ps : elle est vendu sous le nom de "insect écran  spécial tropiques"
(http://www.auvieuxcampeur.fr/media/catalog/product/cache/1/zoom//5/9/5978015.jpg)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: cubitus le 25 juillet 2009 à 10:00:20
Psychose, psychose...

Avant-hier soir aux urgences, je reçois une maman qui m'amène sa fille de 10 ans pour enlever une tique. Celle-ci est minuscule, la morsure remonte à 4h (promenade en forêt). Je l'enlève à la pince, sans difficulté, désinfection et au revoir madame. Et là "et pour les antibiotiques vous me faites une ordonnance?".
- Ah ben non, madame, on ne donne pas d'antibio systématique.
- Ah si, mon médecin il l'a fait pour sa soeur l'autre jour. Et le pharmacien il m'a dit la même chose...
- ... moi je donne pas d'antibio. Voyez votre médecin si vous en voulez !  >:(

Voici venir la nouvelle tendance de l'été : antibio dès qu'une tique vous mord. A ce rythme là, moi je peux me mettre sous amoxicilline du 1er février au 31 octobre !!!

Bon, comme je suis têtu mais méfiant j'ai refait le tour des conférences de consensus et autres sites spécialisés, et non, actuellement il n'est pas recommandé de mettre sous antibio systématiquement.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 27 juillet 2009 à 14:40:38
Salut Cubitus,

actuellement il n'est pas recommandé de mettre sous antibio systématiquement.

Du pur bon sens.

Les choses vont finir par s'équilibrer entre "la maladie de quoi?" et "j'ai vu une tique empaillée au musée, j'exige donc pour ma survie une couverture antibio large spectre en IV"

Mais pour cela il faut continuer le travail d'information...

Bien à toi,
 :)

Jérémy
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Humain le 05 août 2009 à 13:30:52
Il semblerait que le DEET n'ait pas qu'une action répulsive mais aussi insecticide. Ça impliquerait une réevaluation de sa dangerosité pour l'homme.
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/05/le-repulsif-antimoustique-le-plus-utilise-a-des-effets-neurotoxiques-indesirables_1225967_3244.html#xtor=AL-32280184 (http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/05/le-repulsif-antimoustique-le-plus-utilise-a-des-effets-neurotoxiques-indesirables_1225967_3244.html#xtor=AL-32280184)

Salut :)

  l'Humain
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 05 août 2009 à 14:04:52
Répulsif efficace pour les tiques :De l'huile essentielle de lavande diluée dans un spray d'eau, garantie !! :doubleup:

Salut Le Bourgignon,

Sympa cette solution naturelle. Ce ne coûte rien d'essayer en tout cas.

Est-ce aussi efficace que le DEET ? Comment as-tu trouvé cette astuce ?

Quelle dilution réalises-tu exactement : 2 gouttes dans un litre d'eau ? plus ? moins ?

Merci

A+

Alexis

ps : pour les tiques, pensez à visiter notre wiki qui synthétise déjà plein d'infos, genre ici :
http://wiki.davidmanise.com/index.php/Maladie_de_Lyme#Mieux_vaut_pr.C3.A9venir_que_gu.C3.A9rir.E2.80.A6 (http://wiki.davidmanise.com/index.php/Maladie_de_Lyme#Mieux_vaut_pr.C3.A9venir_que_gu.C3.A9rir.E2.80.A6)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 05 août 2009 à 21:06:31
Ça c'est une nouvelle!

Moi j'ai une règle générale, pour cette catégorie de produits et aussi pour les médicaments :
"Tout produit efficace à des effets indésirables ..."

J'ai lu les commentaires dans la gazette ... démoralisant!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 05 août 2009 à 21:10:02
Ouaipe.  Les commentaires m'ont mis le cafard aussi.

put**n les blaireaux ::)

Le niveau de connerie qu'on atteint, en moyenne, sur le net, est tout simplement ahurissant.  Ca nous aide à nous rendre compte qu'on a vraiment une petite oasis, ici...  idem sur randonner-léger et quelques autres forums de qualité... 

Comme quoi, les shamans bossent bien hein...  :love:

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Moleson le 05 août 2009 à 21:54:39
Le répulsif antimoustique le plus utilisé a des effets neurotoxiques indésirables :

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/08/05/le-repulsif-antimoustique-le-plus-utilise-a-des-effets-neurotoxiques-indesirables_1225967_3244.html#ens_id=1225968

Yesss In-vitro ça à des effets anti-cholinergiques.
Mais mon dieu ou vas t'on.

Heureusement que les 8 millirads de fois ou un être humain c'est mist cette horreur sur la peau il ne le savait pas.


Allez on se laisse tous bouffer par les moustiques et les tiques, c'est tellement plus sain. :doubleup:

Moléson
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 05 août 2009 à 22:29:10
D'autant que ça marche aussi si on en met sur la casquette et les vêtements...  même mieux, ça s'évapore plus doucement.

Bref...  a chacun de peser le pour et le contre, et la sélection naturelle fera son office ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Humain le 06 août 2009 à 07:25:50
"Ce travail ne permet pas de démontrer que le DEET présente une toxicité nerveuse dans l'espèce humaine, mais il soulève cette hypothèse."

N'oublions pas que cette toxicité n'est pour le moment qu'hypothétique. Il est bon d'avoir cette information pour que chacun choisissent de continuer ou non à utiliser ce produit en attendant que les études soit terminées.

D'après l'article on sait ceci:
 - Le DEET agit comme répulsif ET comme insecticide (distinction importante car les tests à faire ne sont pas les mêmes)
 - Le DEET a une action nocive sur les cellules de souris IN VITRO.

  l'Humain
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: cacahouete_ch le 10 août 2009 à 13:30:18
Le produit que je viens d’acheter Anti Brumm Naturel®( supposé pour les gosses):
http://www.vifor.ch/Vifor/fr/products/otc/haut/anti-brumm.php
 « au Citriodiol, préparé à partir d’un extrait d’une variété chinoise d’eucalyptus.
Protège efficacement jusqu’à 8 heures contre les piqûres d’insectes et jusqu’à 4 heures contre les tiques. Recommandé par l’Institut Tropical Suisse. Bonne tolérance cutanée – testé dermatologiquement. »

Une de ces charmantes créatures, retrouvée après quelques jours l’année dernière :
http://www.flickr.com/photos/cacahouete_ch/2686195336/

Recherche du mot tique sur la tsr :
http://www.tsr.ch/tsr/index.html?searchString=tique&descending=true&siteSect=608000&language=fre&searchNow=true

Uni de Neuchâtel :
http://www.unine.ch/tiques/
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 10 août 2009 à 15:33:15

Uni de Neuchâtel :
http://www.unine.ch/tiques/


Ils font pleins d'essais sur des insectes et tiques, j'etais allé voir et ils ont des elevages. Faudrait leur demander de faire des essays...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: swisstraceur le 10 août 2009 à 15:39:41
Uni de Neuchâtel :
http://www.unine.ch/tiques/

Citation du site de l'uni :
"Remarque: les risques de transmission de pathogènes ne sont pas augmentés si les pièces buccales restent dans la peau, ni si on utilise de l'huile, de l'éther ou tout autre produit pour retirer la tique."  :o


Pourtant, l'huile et l'éther ne sont pas du tout conseillé d'après ce qu'on lit sur ce forum et sur plein d'autres site...

Ils conseillent également les chemins larges... mais généralement, moi, c'est pas là que je vais.  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 10 août 2009 à 15:57:35
 :blink:
J'ai envoyé un mail... ca m'a aussi choqué
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 10 août 2009 à 16:46:44
Hello,

Merci de m'avoir fait découvrir le citridiol cacahouette_ch.

Voici ce que j'ai pu trouver sur le CDC (Centers for Disease Control and Prevention)

Citer
According to the U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC), of the registered active ingredients, two provide longer-lasting protection in peer-reviewed, scientific studies. Look on the product label for one of these active ingredients:
• DEET (N,N-diethyl-m-toluamide)
• Picaridin (KBR 3023)
CDC also recommends oil of lemon eucalyptus (p-methane 3,8-diol, or PMD), a plant-based registered repellent that provides protection similar to a low concentration of DEET.
source: http://www.cdpr.ca.gov/docs/dept/factshts/repellents.pdf (http://www.cdpr.ca.gov/docs/dept/factshts/repellents.pdf)

Le DEET et la picaridine semble donc être tout de même les plus performants. Ca reste donc mon choix premier. Mais je connais maintenant une troisième alternative.

Bien à vous,

Jérémy
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 10 août 2009 à 16:56:42
Répulsif efficace pour les tiques :De l'huile essentielle de lavande diluée dans un spray d'eau, garantie !! :doubleup:

Pour les 'ricains, a mon avis c'est l'excès de TOUT qui les rends plus sensible cardiovasculairement ...  :doubleup:
:lol:

Désolé mais ça ne semble pas être "garantie":
Citer
On the other hand, recent studies of other plant-based repellents (such as oil of geranium, lavender, peppermint, clove, thyme and citronella) found that only a few high-concentration oils provided protection, and then only for a short time.
source: http://www.cdpr.ca.gov/docs/dept/factshts/repellents.pdf (http://www.cdpr.ca.gov/docs/dept/factshts/repellents.pdf)
... en plus, juste un peu plus loin :
Citer
These concentrated oils are more likely to cause allergic skin reactions. In addition, products that are not registered with U.S. EPA have not been studied for long-term effects that may occur with frequent application.

Bien à toi,

Jérémy
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chris-C le 10 août 2009 à 18:11:35
Citer
Répulsif efficace pour les tiques :De l'huile essentielle de lavande diluée dans un spray d'eau, garantie !!

de l'huile diluée dans de l'eau  :blink:  y'a des chances que tu te vaporises pendant un moment
avec l'eau avant d'avoir l'effet de la lavande non......

Ceci dit avec Pics on va/entrain de tester une solution à base de plusieurs H.E, sur nos chiens
(je précise c'est prévu pour eux) si ça marche je test sur moi vu que je n'ai pas d'allergies connue
au différents composant.
Mais en ce moment pas de tiques alors ça traine.
Mais promis vous serez les 1er informés  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 12 août 2009 à 13:26:05
Citation du site de l'uni :
"Remarque: les risques de transmission de pathogènes ne sont pas augmentés si les pièces buccales restent dans la peau, ni si on utilise de l'huile, de l'éther ou tout autre produit pour retirer la tique."  :o


Citer
"Les informations sont toujours correctes! Les risques de transmission augmentent avec le temps, mais ni l'utilisation de l'huile ni de l'éther vont changer ces risques. La transmission des pathogènes par les tiques est seulement possible après une certaine période d'adaptation resp "maturation" et cette période ne peut pas être modifiée par les modalités utilisées pour enlever la tique!

On a d'ailleurs changé le site et vous avez encore eu accès à un site ancien. Je vous prie de consulter le lien suivant:

http://www2.unine.ch/webdav/site/labpar/shared/documents/TIQUEFR.pdf


Avec mes meilleures salutations
... ..."

Voila ce que m'a répondu le professeur de l'uni de Neuch...
Si ca interesse quelqu'un son adresse mail est sur le site et je pourrais vous la passer...

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: swisstraceur le 12 août 2009 à 13:34:51
Merci pour le complément d'infos promeneur4d. Ca doit quand même être sympa d'aller voir leur élevage de tiques, et sans risque de se faire mordre.  :D

Mais personnellement, je préfère continuer à ne pas utiliser de produits comme l'éther ou de l'huile, vu que de toute façon, elles s'enlèvent très bien avec une pince à épiler. Malgré les études qu'ils sont en train de faire, je préfère rester prudent.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 12 août 2009 à 13:39:11
tafdak.
Les pinces a tiques fonctionnent encore mieux je trouve, car on ne risque pas d'appuyer trop fort comme avec une pince a epiler du couteau de poche et de la couper en deux :-\
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 12 août 2009 à 13:42:50
Salut,

Très intéressant. D'un point de vue théorique je comprends le raisonnement du professeur, si on trouve la tique immédiatement et si la transmission nécessite effectivement obligatoirement un temps d'adaptation.
Or, il existe au moins un exemple sur ce fil de discussion de transmission en moins de 24h. Donc, en ce qui me concerne, je vais faire comme swisstraceur et m'en tenir au protocole standard du Centers for Disease Control and Prevention.

Bien à vous,

Jérémy
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: swisstraceur le 12 août 2009 à 13:43:09
Est-ce que tu sais si leur études actuelles portent sur la récolte des 80'000 tiques prélevées dans toute la Suisse effectuée en début d'année ? J'attends les résultats avec impatience.  :yeah:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 12 août 2009 à 15:28:40
aucune idée, je suis pas a l'uni...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 16 août 2009 à 21:37:36
Salut !

Voir en PJ la gueule que peut avoir un érythème migrant à ses débuts...  bien souvent c'est pas blanc au centre avant une bonne semaine, et ça fait une simple plaque rouge.  Un peu chaude, pas spécialement de démangeaison...  là une boule dure un peu douloureuse au centre, au lieu de la morsure de tique, mais c'est pas systématique...  et c'est tout.  

EM déclaré, pas de signes secondaires, aucun autre symptôme à part de gros coups de barre en fin d'après midi la semaine dernière : j'en suis pour 2-3 semaines (les auteurs sont en train de trouver un terrain d'entente ;D) d'antibios (doxycycline à 200mg/j) par voie orale pour être safe.  Ca va que je tolère bien ce produit.  Pour beaucoup, c'est la chiasse perpétuelle, ce truc ;D

Et non, j'ai pas de pot...  ou plus exactement je ne fais pas suffisamment gaffe (défauts d'inspection réguliers, pas toujours de produit répulsif, toujours à me rouler dans les feuilles comme un gros goret, autre chose à foutre que de flipper à cause des tiques, bref...  le gros c*n de base quoi...) mais ça c'est une autre histoire... ;)

Photo prise au camping Lou Treillat à Ste-Croix-Vallée-Française, dans le 48 (rha le 48 :love:)...  

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kikou92 le 17 août 2009 à 09:22:27
Ben ça...

T'as pas d'bol toi alors ! :blink:

Je sais que ta mission au CEETS te tiens à coeur mais là c'est plus que du zèle, non ?

Je me demande si porter des colliers anti-tiques aux chevilles ou plus haut sur les canes ne serait pas une bonne prévention en définitive.

A+
Alexis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 17 août 2009 à 10:05:16
Sisi, ça marcherait.  Les commandos italiens font ça avec de bons résultats.  Du répulsif à base de DEET fonctionne bien aussi.  Je suis clairement négligent pour moi-même : en stage je passe bcp de temps à checker les autres et à faire en sorte que les gens en aient pour leur argent, mais là je vais bien devoir me rendre à l'évidence : faut que je fasse gaffe à moi-même aussi.

Mais bon bref, c'était pas le but de mon message.  Je voulais surtout vous montrer l'aspect banal de l'érythème.  Une bête plaque rouge au début... facile à confondre avec n'importe quoi d'autre.

Ciao !

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabsah le 23 août 2009 à 21:27:52
Un 'warning' sur le DEET : ça fait fondre les plastiques, ce qui peut être simplement embêtant, mais peut aussi s'avérer grave, comme l'a rappelé Fox dans un fil sur les répulsifs : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,3852.msg71489.html#msg71489

M'est arrivé une mésaventure tout récemment, à ce sujet : mon matelas autogonflant (un Multimat 120cm CLO=4), que j'adore, est devenu complètement poreux, à plusieurs endroits, sur de larges surfaces, car il est entré en contact avec le DEET dont je m'étais enduit avant de dormir. Foutu de chez foutu. J'en ai recommandé un autre, évidemment.

Autant je pense à faire gaffe à mes lunettes de soleil (plastique), à du kydex, à mon tarp, à certain vêtements, etc. autant j'avais zappé le contact peau enduite de DEET/matelas (plastique, évidemment).

A bon entendeur ...

fab
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pics (Vincent.D) le 24 août 2009 à 09:33:08
Sisi, ça marcherait.  Les commandos italiens font ça avec de bons résultats. 

Pour les colliers anti-tique sur l'homme je ne savais pas...

MAIS ATTENTION, JAMAIS DE SPRAY DEET SUR UN CHIEN.... Risque d'empoisonnement +++

@++
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: romrom51 le 30 août 2009 à 14:36:17
salut ,
On parle bien des colliers anti tiques pour chien ou chat ?  à mettre aux chevilles et aux poignets ? (plus un autour du cou? ;))

d'après ce que j'ai lu , ceux pour chiens ne conviennent pas forcément aux chats : peut etre une question de dosage ?

et dernière question : peut on "cumuler" avec un spray DEET ?

merci
Romain
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeremy le 01 septembre 2009 à 13:08:14
Pour les colliers anti-tique sur l'homme je ne savais pas...

MAIS ATTENTION, JAMAIS DE SPRAY DEET SUR UN CHIEN.... Risque d'empoisonnement +++

@++

Et jamais de permethryne sur les chats. Ca les tue. Ma compagne a eu un cas l'année dernière. Elle n'a rien pu faire...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: cubitus le 01 septembre 2009 à 16:18:31
Dans la série "la psychose continue", suite à la consultation dont j'ai parlé ci-dessus, j'ai aujourd'hui une plainte au fesse !  :glare:

Pour la petite histoire, la personne a été voir le lendemain son médecin (un cher confrère...) qui a été très étonné de mon attitude et a prescrit illico presto les antibio à cette charmante gamine qui n'avait aucun signe de rien du tout. Juste en prévention.

Si ça continue, je vais investir dans les actions pharmaceutiques, moi. Entre le tamiflu et l'amoxicilline, il y a un coup à faire !  ^-^
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 01 septembre 2009 à 16:38:48
j'ai aujourd'hui une plainte au fesse !  :glare:

put**n...  N'importe quoi :glare:

Non seulement ils font casquer la sécu pour rien, engraissent l'industrie pharmaceutique, se prennent des effets secondaires dans la gueule pour rien, mais en plus ça leur suffit pas, ils font en plus chier les gens qui osent attendre de voir des symptômes avant de soigner... 

Si je peux t'aider, tu me fais signe...  je viens témoigner en tant qu'expert moi si tu veux, ça fera l'occasion de revoir ta tronche de près ;#

David ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 01 septembre 2009 à 17:07:55
Non seulement ils font casquer la sécu pour rien, engraissent l'industrie pharmaceutique, se prennent des effets secondaires dans la gueule pour rien, mais en plus ça leur suffit pas, ils font en plus chier les gens qui osent attendre de voir des symptômes avant de soigner... 

Yo !  :)

Oui ben c'est pas près de s'arrêter, le dernière fois que j'ai été à la pharmacie, il y avait un père qui revenait des urgences avec son fils de 5 ans à peu près, il avait été passé du temps dans les bois le dimanche et avait découvert la tique le mardi seulement. Les urgences, avait procédé à une prise de sang, avait donné un rendez-vous pour une visite le mardi suivant et en attendant avaient prescrit les antibiotiques.

 ;)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: cubitus le 01 septembre 2009 à 19:48:26
Si je peux t'aider, tu me fais signe...  je viens témoigner en tant qu'expert moi si tu veux, ça fera l'occasion de revoir ta tronche de près ;#

David ;)

Bah ça me ferait super plaisir aussi de revoir ta tronche, mais je ne suis pas encore au tribunal, ça devrait se calmer. Mon chef est plutôt sensé, il m'a présenté la plainte ce matin, m'a demandé ma version des faits, etc... Comme mon dossier est bien rempli, on a ensuite vérifié la dernière conférence de consensus d'infectieuse qui date de 2006. Pour être archi sûr on a appelé le référent d'infectieuse du CHU... Tout le monde est d'accord, pas d'antibio en préventif.

Donc en clair je ne risque pas grand chose, juste à être un peu plus dans le collimateur du directeur. Mais bon, ça, je m'en fiche un peu, pour bien d'autres raisons !  ;)

Gros Calou : oui mais dans ton cas la tique était restée en place plusieurs jours. Dans ce cas ça peut se discuter d'être un peu plus interventionniste. On sait que le risque de contamination augmente avec la durée de la morsure.

A +


Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 01 septembre 2009 à 20:05:22
Gros Calou : oui mais dans ton cas la tique était restée en place plusieurs jours. Dans ce cas ça peut se discuter d'être un peu plus interventionniste. On sait que le risque de contamination augmente avec la durée de la morsure.

Exacte bien que le gamin, n'est pas de plaque rouge, juste le constat qu'il y avait une tique, par contre, dis-moi, est-il normal qu'ils attendent près d'une semaine avec une suspicion de maladie de Lyme pour donner les résultats de la prise de sang ??? Je trouve ça quand même too much, suspicion de maladie de Lyme sur un gamin de 5 ans et ont lui donne rendez-vous pour les résultat à la consultation  :blink:

Tu vois ce que je veux dire !

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 01 septembre 2009 à 20:46:33
Il faut du temps pour confirmer les résultats d'une première sérologie négative...  le délai d'une semaine me semble plutôt normal.  En tout cas moi à chaque fois c'est 6-8 jours, parce que ça va à Lyon, en plus.

La plaque rouge peut apparaître entre 3 et 30 jours après la piqûre.  Moi j'ai eu la plaque bien trois semaines après, et j'ai jamais vu de tique à cet endroit...  parce que j'ai mal regardé.  De le convoquer pour un nouvel examen peut tomber sous le sens, histoire de suivre l'évolution du lieu de morsure (?)...  voir si une réaction se fait voir quoi...

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 01 septembre 2009 à 20:49:20
 :love: Merci pour vos témoignages, cela me retire un gros doute de la tête, les urgentistes ont bien fait leurs boulot  :doubleup: Le gamin est tellement beau que cela me faisais mal aux tripes de savoir qu'il était mal suivi.  :'(

Merci à vous !

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: akiou le 07 septembre 2009 à 20:00:28
Pour avoir testé pas mal de trucs (le B-kaothryn, le DEET, et pleins d'autres répulsifs dont j'ai oublié le nom) j'ai finalement opté pour le collier anti-tique sur la peau au dessus de la pompe. j'ai aussi testé le WD40 ( je fais pas une fixette mais ça rend vraiment une foule de service sur le terrain, de l'allume feu au nettoyant, ce n'est que du gas-oil qui pue pas ) sur la pompe ou le bas du treillis. résultat, quasiment aucune bestiole. encore une fois cela marche pour moi. pour les colliers antitique, je me souviens avoir eu un peu la gerbe une fois, je ne sais pas s'il y a un lien causal.
c'est vrai que sur le terrain on à du mal à trouver le temps de se foutre à poil pour l'inspection, de plus certaines zones sont impossibles à checker seul (le dos, les épaules...)
akiou
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ERECTUS le 13 novembre 2009 à 20:37:10
Salut à tous,

Je suis en train de lire ce fil, je suis à la page 5...

Je me permet de poster une photo (pas terrible) de mon genou.
Je me suis fais piquer il y a une quinzaine de jours par une tique que j'ai enlevé, j'estime, entre 12 et 36 heures après "contact".
Je l'ai enlevé comme je le fais habituellement, pince à épiler, désinfection (huile essentielle de citron)

Le point de morsure m'a gratouillé un peu, en faisant une petite bosse de pus, que j'ai désinfectée plusieurs jours de suite.

Je me retrouve aujourd'hui avec une petite croute de rien du tout...mais dans le doute, j'aimerais votre avis.

Merci

PS: je retourne finir le fil !

(http://img109.imageshack.us/img109/4623/photo007w.jpg)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 13 novembre 2009 à 20:57:13
Yo !

Ta jolie petite croûte ne t'indiqueras pas ce qui est passé dans le sang !

Quand  y a un doute, y a pas de doute ! Va voir un toubib bordel de >:(  >:(  >:(

Et surtout oublie pas de nous rassurer  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 13 novembre 2009 à 21:03:28
Je l'ai enlevé comme je le fais habituellement, pince à épiler, désinfection (huile essentielle de citron)

::)

Et la biseptine, elle a couché avec les nazis ? ::)

L'huile essentielle de citron c'est super...  mais pour désinfecter une plaie, ya mieux.

Citer
Le point de morsure m'a gratouillé un peu, en faisant une petite bosse de pus, que j'ai désinfectée plusieurs jours de suite.

Il est probablement resté un morceau du rostre dans ta peau.  Ton corps cherche à le virer, d'où l'infection.

Citer
Je me retrouve aujourd'hui avec une petite croute de rien du tout...mais dans le doute, j'aimerais votre avis.

Notre avis, c'est qu'on n'a pas d'avis médical à donner.  Tu vas aller voir ton médecin, et tu vas lui expliquer tout ça.  Et c'est lui qui va faire son taf de médecin, oki ? ;)

Ceci étant dit, pour moi un risque de contamination est présent...  donc si j'étais toubib je te ferais faire une sérologie, tout en t'expliquant qu'au moindre symptôme bizarre tu dois prendre 3 semaines d'antibiotiques...

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ERECTUS le 13 novembre 2009 à 21:39:28
Bien reçu.

Je vais aller voir un médecin et je vous tiendrais au courant...je flippe :-\
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 14 novembre 2009 à 07:06:44
Salut Erectus!

T'as pas à flipper ...
Le principal est que tu aies identifié cela comme une piqure de tique.
Après, le toubib fera son boulot.

Lyme pris au début, tu ne ressens normalement RIEN (c'est ça le piège, d'ailleurs!).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 14 novembre 2009 à 07:27:47
Je vais aller voir un médecin et je vous tiendrais au courant...je flippe :-\

+1 avec le Bison.  Si tu vas consulter rapidement, ça se passera très bien : soit t'auras une semaine d'antibios préventifs, soit une prise de sang à faire et peut-être ensuite trois semaines d'antibios à prendre.  C'est si tu traînes et que tu ne fais rien qu'il y a un risque réel pour ta santé ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ERECTUS le 14 novembre 2009 à 12:10:25
J'en sors.

Le toubib ne m'a pas filé d'antibiotique, ni d'analyse. Il veut un érythème pour ça.
Il a inspecté la piqure, demandé si j'avais des problèmes inhabituels. J'ai rien de spécial.

Il m'a dit qu'après deux semaines, sans érythème, il y a peu de "chance" d'avoir un problème.
Suffit de surveiller l'évolution sans parano et en cas de symptomes ou évolution de la piqure, alors je repasse pour traitement antiobitique.

Voilà les amis!!

Erectus, soulagé mais qui reste vigilant.  ;)

PS: Au passage, le fil sur David et la maladie est très émouvant, ça sent bon l'amitié.  :up:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: forezien le 27 novembre 2009 à 10:18:19
Concernant la maladie de Lyme, mon père s'est fait attrapé par une tique au mois de juin, il l'a enlevé puis plus rien (pas de démangeaison, pas de rougeur rien) mais au mois de juillet il a commencé à être très fatigué et à prendre des sortes de malaises. Le médecin n'a rien vu cette fois ci et a mis ca sur le compte du stress (sans savoir l'histoire de la tique). Au mois d'aout le médecin identifie enfin la maladie de Lyme malheureusement cette dernière travaille depuis 2 mois, résultat passage de 3 semaines à l'hôpital suite à diverses complications (allergie aux médicaments, trop de fer dans le sang ...).
Je n'ai a vrai dire pas lut les 16 pages de ce sujet mais ce n'est vraiment pas une maladie à prendre à la légère qui doit être (comme toutes les maladies) traitée à temps.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil le 27 novembre 2009 à 13:25:57
Bonjour.

Je n'ai a vrai dire pas lut les 16 pages de ce sujet
Idem (pas le temps), j'ai cependant fait une recherche avec les deux moteurs de recherche proposés...

C'était juste pour vous signaler qu'il y a dans le magazine NEXUS N° 65 (nov-déc 2009, actuellement en kiosque), pp. 63-65, un article titré "La maladie de Lyme sort du bois" (ils se sont décarcassés pour la trouver, celle-là! ::) ).
http://www.nexus.fr/nexus_en_kiosque.php

Le résumé: "le développement fulgurant de la maladie de Lyme à travers le monde oblige à imaginer un autre mode de transmissions que celui de la piqûre de tique. Pour certains médecins et biologistes, le sang est le vecteur privilégié de cette maladie émergente."

Quelques extraits que j'ai trouvé remarquables:
- "La maladie de Lyme est désormais impossible à diagnostiquer avec précision parce que les deux meilleurs tests de dépistage (à savoir la technique d'hémoculture du Dr. Lida Mattman et le test Q-RIBb du Dr. JoAnne Whitaker) ne sont plus disposnibles. Ces tests étaient infaillibles (...)"
- "la maladie de Lyme peut imiter la sclérose latérale amyotrophique (SLA), la maladie de Parkinson, la paralysie de Bell, la dystrophie sympathique réflexe, toutes les maladies psychiatriques y compris la schizophrénie, le syndrome de fatigue chronique, l'insuffisance cardique, l'angine de poitrine, l'arythmie cardiaque, la fibromyalgie, la dermatite, les maladies auto-immunes telles que la sclérodermie et le lupus, les réactions inflammatoires oculaires, une surdité soudaine, la mort subite du nourrisson, le trouble de déficit de l'attention (TDA) et l'hyperactivité, la douleur chronique et bien d'autres affections". [Ouf! C'est difficile à croire!]
- "certains experts pensent qu'un Américain sur quinze est actuellement infecté (soit 20 millions de personnes)"
- "Le Dr. Mattman a par la suite récupéré des spirochètes Bb à partir de huit cas sur huit de maladie de Parkinson, de 41 cas de sclérose en plaques, de 21 cas de SLA et de tous les cas testés de maladie d'Alzheimer. Le rétablissement complet de plusieurs personnes atteintes de SLA au stade terminal après une thérapie appropriée montre à quel point il est crucial de diagnostiquer la maladie de Lyme"
- "le Dr. JoAnne Whitaker précise que pratiquement tous les patients atteints de la maladie de Parkinson se sont révélés positifs au Bb."
- "la transmission de la maladie a été clairement documentée après des piqûres de puces, mites, moustiques et tiques. Il existe des preuves éclatantes que la maladie de Lyme peut se transmettre par contact sexuel et de la mère à l'enfant."
- "le bétail laitier pouvait être infecté par le Bb et (...) le lait pouvait donc être contaminé" [Rmq: je n'avais jamais pensé à ça!]
- "le Bb peut survivre aux techniques de traitement du sang utilisées pour les transfusions aux USA."
- "la maladie de Lyme est l'épidémie qui progresse le plus rapidement dans le monde. Elle est largement sous-déclarée"
- [dans un encart] "le nombre actuel de cas d'infection par la maladie de Lyme est dix fois supérieur au nombre de cas reportés."
- "la maladie de Lyme est supposée être un facteur contributif chez 50% des patients atteints de maladie chronique" [!!! Rmq: supposée par qui?]
- "les patients susceptibles de se faire opérer doivent être certains que les risques de la chirurgie et de la transfusion valent la peine d'être pris."  (précéde un article qui évoque la chirurgie "bloodless" - sans transfusion ou transfusion avec le sang récupéré du/de la patient-e).

L'article est traduit de l'anglais (toutes les réfs données sont en anglais) et est probablement du même auteur que l'article précédent titré "trasnfusions: mauvais sang sur ordonnance", à savoir le Dr. James A. Howenstine <dr.jimhow@gmail.com>
http://www.townsendletter.com/July2008/bloodtrans0708.htm

Réflexion perso: à en croire l'auteur de cet article, la maladie de Lyme ferait partie de ces maladies insidieuses ("rampantes") qui touchent une large portion de la population sans qu'elles soient diagnostiquées, comme la candidose...

En espérant que ça apporte qqch.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ERECTUS le 27 novembre 2009 à 18:48:56
Eh ben....

J'ajoute juste que dans Nexus, les articles sont souvent complètement délirants...après...vrai, pas vrai, j'en sais rien.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: sharky le 27 novembre 2009 à 21:43:15
Eh ben....

J'ajoute juste que dans Nexus, les articles sont souvent complètement délirants...après...vrai, pas vrai, j'en sais rien.

C'est sûr, les différentes rubriques font que ce n'est pas spontanément vers ce magazine que je vais me tourner pour avoir des infos. Mais ce n'est que mon avis.

http://www.nexus.fr/information_alternative.php?PHPSESSID=639fedee0000c4af4517843255dfb42a (http://www.nexus.fr/information_alternative.php?PHPSESSID=639fedee0000c4af4517843255dfb42a) 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 27 novembre 2009 à 21:55:00
Comme souvent, on mélange subtilement le vrai et le faux...  ça fait crédible, mais c'est cousu de conneries...  :(

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil le 27 novembre 2009 à 22:18:59
Bonsoir David et les autres.

Comme souvent, on mélange subtilement le vrai et le faux...  ça fait crédible, mais c'est cousu de conneries...  :(
Peux-tu préciser si tu parles de l'article en question ou comme Érectus du mag en général?
Et si c'est de l'article, peux-tu détailler STP?

Je ne cherche pas à vous "fourguer" Nexus ou les infos qui s'y trouvent, j'ai juste tenté de porter à votre connaissance des infos (qui valent ce qu'elles valent!) sur un thème précis qui est celui de ce fil: la maladie de Lyme.
Je précise que je ne suis pas médecin, même si je m'íntéresse un peu, avec les moyens limités d'un amateur, au domaine de la santé... et que je suis preneur de toute info sur le sujet (au passage, j'ai lu l'article sur le site de David).

Et puis ça m'intéresse directement, pour avoir été piqué à de nombreuses reprises (une vingtaine ou trentaine de fois à vue de nez) par des tiques.

Je fais une parenthèses sur ce que disait Érectus:
J'ajoute juste que dans Nexus, les articles sont souvent complètement délirants
C'était aussi mon point de vue il y a quelques années de cela. Depuis mon point de vue a évolué, et je trouve que Nexus est une source d'infos plutôt intéressantes, même si je ne les prends pas pour argent comptant.

D'une manière générale, nous vivons en plein délire, en pleine démence. La manière d'éduquer, de soigner, de cultiver, de construire, de manger, même d'aimer (liste non exhaustive) sont, ici et maintenant, délirantes!
J'ai regardé avant-hier soir le docu "l'après pétrole" de Yann Arthus-Bertrand: j'ai l'impression d'être enfermé au milieu d'un asile de fol-le-s. Ou plus précisément, d'un troupeau d'inconscient-e-s mené-e-s par une poignée de psychopathes.
Dans ce contexte de démence généralisée, lire un magazine qui remet en question quelques uns des dogmes ambiants, ne me paraît pas plus déraisonnable que ça...

J'ai aussi envie d'ajouter qu'en l'écrivant je savais déjà que cela allait provoquer une réaction de rejet. Un inconnu qui débarque en sortant des infos d'un canard louche, forcément...

(ÉDIT: j'enlève un paragraphe.)

Tout ça pour vous inviter à ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain, même si celle-ci paraît boueuse.

Mais ce n'est pas le lieu d'en discuter, fin de la parenthèse pour moi, revenons à nos moutons couverts de tiques!
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Patrick le 28 novembre 2009 à 10:18:27
D'une manière générale, nous vivons en plein délire, en pleine démence. La manière d'éduquer, de soigner, de cultiver, de construire, de manger, même d'aimer (liste non exhaustive) sont, ici et maintenant, délirantes!
Sacré pronom inféfini, coupable de tous les meaux qui nous accablent. Ce n'est jamais tel ou tel qui déconne mais sempiternellement NOUS, ON, L'ETAT, LA SOCIETE, LE PERE FOUETARD, DIEU, LE GRAND MANITOU, Je dirais d'abord que vit qui veux par tel ou tel mode de vie et, il me semble qu'on a jamais autant que maintenant eu le choix du mode de vie. Personnellement, je n'éduque personne mais je propose des formations que je crois utile. J'aime qui et comme je veux; Je bouffe très excatement ce que bon me semble et que je fais pousser dans mon jardin ou que j'achète à qui je fais confiance. Les consciences évoluent, les mentalités aussi et si ON se sent impliqué ON peut aussi se bouger le cul en bossant pour sans jouer les talibans du no future ou les moralisateurs de salon.

J'ai regardé avant-hier soir le docu "l'après pétrole" de Yann Arthus-Bertrand: j'ai l'impression d'être enfermé au milieu d'un asile de fol-le-s. Ou plus précisément, d'un troupeau d'inconscient-e-s mené-e-s par une poignée de psychopathes.
Ahhhhh notre sauveur, notre nouveau prophète, dans lequel je croierai le jour où il aura trouvé le moyen de faire ses photos en planneur ou en parapente, mais ça demande plus d'efforts et donc un surcoût, sans doutes.

J'ai aussi envie d'ajouter qu'en l'écrivant je savais déjà que cela allait provoquer une réaction de rejet. Un inconnu qui débarque en sortant des infos d'un canard louche, forcément...
Ça peut effectivement. Comme si un gars que tu n'a jamais vu se pointe chez toi un dimanche matin pour t'expliquer que tu n'es qu'un vil pécheur et qu'il va te montrer la lumière. Par contre, un gars qui viendrait nous rejoindre, cool, pas donneur de leçons et qu'on apprendrait à apprécier au fil de ses interventions pertinentes, là il se pourrait que l'accueil réservé soit tout autre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ERECTUS le 28 novembre 2009 à 12:09:45
Salut Phil,

Si j'ai dis que je trouvais que les articles de Nexus sont souvent délirants, c'est parce que j'ai acheté et lus plusieurs numéros de ce magazine et que mon avis est mitigé : certains articles sont intéressants, d'autres sont incompréhensibles et incroyables.
J'aurais aussi pu me dire en tombant dessus qu'ils n'en valaient pas la peine...suis-je si "cloisonné" que ça? si fermé que ça?

Je n'attaque pas ce magazine, je dis juste que ce qu'on peut y lire n'est pas toujours bien compréhensible et qu'il s'agit souvent de sujets "hors du commun", "extraordinaire" voir, "paranormal".
Pour moi, il faut donc se méfier parce que dès que l'on rentre dans ces sujets, on tombe pas toujours sur du 100 % sûr.

Après, je suis le premier à lire ce genre de chose parce j'aime les avis différents, les visions différentes et l'ouverture d'esprit à une époque ou elle aurait plutôt tendance à s'étriquer.

Tu verras que sur ce forum beaucoup de gens savent s'aider, s'aimer, s'apprendre des choses dans le respect et avec une large ouverture d'esprit.  ;)

et Phil : je rejette rien, je donne juste un avis.


@ patrick :

Pareil pour YAB,  j'ajoute les photos sur papier recyclé.... :lol:

...faut bien rigoler !


Allez, n'oublions pas que la vie est un théâtre dont nous sommes tous les acteurs...avec tous ce que ça veut dire.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Arvernos le 29 novembre 2009 à 11:23:37
Pour Patrick et Erectus, je vais me faire l'avocat (bénévole :)) de Yann Arthus-Bertrand.

Si j'ai bien saisi le sens de vos remarques, vous lui reprochez en fait une forme d'hypocrisie dans son propos : faites ce que je dis, pas ce que je fais, puisque pour gagner ma croûte, je me ballade en avion sur tous les continents, puis une fois sur place en hélico pour ramener des photos et des vidéos qui sont mon fond de commerce.
C'est une façon de voir les choses.
Ce n'est pas la mienne.
Perso, mais çà n'engage que moi (je ne cherche pas plus que vous à éduquer qui que ce soit - surtout un dimanche matin, voudrais pas passer pour un témoin de YAB en tournée :D), je tiens le raisonnement suivant :

Un type qui a pris conscience de la vitesse à laquelle l'Homme détruit son environnement, effectue un "investissement" en coût carbone, non négligeable certes, mais au final assez minime par rapport aux coût écologique du reste de l'humanité (enfin, de la partie qui a la possibilité de polluer, pas de celle qui crève de faim en silence). Le but de cet investissement ? Faire prendre conscience à leur tour aux autres hommes de ce qui se passe, de ce dont nous sommes tous, collectivement, responsables.
Il n'est bien sûr ni le premier, ni le seul sur ce créneau ? Tant mieux. Après tout, souvenez-vous, la Calypso n'était pas un voilier, elle marchait au gazole, et n'aurait sûrement pas satisfait aux normes anti-pollution de maintenant. Et pourtant nous avons tous rêvés grâce à Cousteau et Falco, responsables de bien des vocations de plongeurs (dont la mienne).
Achtung, je ne nie pas l'aspect mercantile que certains ne manquent pas de relever : il gagne sa vie comme çà. Ben oui. Il ne se nourrit pas d'air pur et d'eau fraîche. Moi non plus. Et je trouve qu'il y a moralement pire comme job. Il aurait pu être trafiquant d'armes, marchand de pétrole, homme d'affaires véreux ou trader.
Je m'intéresse à l'aspect mathématique du problème : ce que YAB coûte à la planète me semble plus que largement compensé par ce qu'il fait économiser indirectement, s'il réussit par ses films à faire changer ne serait-ce qu'un tout petit peu le comportement éco-citoyen de ne serait-ce que quelques milliers de personnes. Et je l'espère davantage.

Et pour rappel, il me semble me souvenir (mais là, suis pas sûr) qu'il avait mis 'Home' gratuitement à disposition d'une chaîne publique. Alors je le répète, je ne prétends pas que ce soit un saint ou un nouvel apôtre. Je dis simplement que si on cogite un peu, sa démarche me semble respectable et utile.

Mais ce n'est que ma vision des choses, par mon bout de ma lorgnette à moi ;) ...
Et on est loin des tiques et de la maladie de Lyme, là ...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Patrick le 29 novembre 2009 à 11:36:07
Mais ce n'est que ma vision des choses, par mon bout de ma lorgnette à moi ;) ...
Et on est loin des tiques et de la maladie de Lyme, là ...
Disons que j'ai une méfiance basée sur l'expérimentation pour les prophètes qui ont vu la lumière et qui se sont donnés pour mission de la révéler au peuple ignorant.

Un jour, on finit par tuer des gens au nom de cette "religion". D'ailleurs, il y a déjà des intégristes.

Mais effectivement, on s'éloigne du sujet.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Beetlejuice le 12 décembre 2009 à 02:38:06
Bonsoir à tous,

Super topic encore, merci !!

Vivant en entrée de foret de compiègne, environ une douzaine de ces betes se sont deja accrochés sur moi, effectivement la plupart du tps, entre les jambes bien au chaud et une au genou, entre les tendons externe, dont la tete est resté aggripé quelque tps ( 1 à 2 semaines, charcutage à l alcool à 90%... merci pour l info ).
N ayant aucun symptomes depuis, par securité, j ai quand meme etait voir mon generaliste pour une prescription, prise de sang. D apres lui, l "analyse classic" pour le depistage de la borréliose de lyme faite par les laboratoires n est pas fiable à 100% mais seul le test de western blot l est ( test egalement utilisé pour le VIH ).
Delai d analyse du Western blot : environ deux semaines. Resultat negatif dans les deux cas. "Merci docteur, j' retourne courrir me faire bouffer".
Mais bon, d apres ce que j ai pu lire ds les pages precedentes les medecins non plus, concernant cette maladie, ne st pas fiables à 100%..
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 12 décembre 2009 à 07:59:12
Bonjour,

Et puis l'expérience du passé n'est pas fiable à 100% non plus ...
Dévoré par 12 tiques sans chopper Lyme, c'est courant.

Gare à la treizième!

Ceci dit, il semblerait que la contamination des tiques en borréliose soit parfois propre à un massif ...

Peu de tiques dangereuses dans tel massif ... beaucoup de tiques dangereuses dans un autre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Anke le 12 décembre 2009 à 12:47:19
Heu... le truc de Nexus, j'ai pas tout compris là, notamment le passage :
Citer
"La maladie de Lyme est désormais impossible à diagnostiquer avec précision parce que les deux meilleurs tests de dépistage (à savoir la technique d'hémoculture du Dr. Lida Mattman et le test Q-RIBb du Dr. JoAnne Whitaker) ne sont plus disposnibles. Ces tests étaient infaillibles (...)"
.
Pour moi, un test d'hémoculture c'est une prise de sang qui est faite stérilement : cad habillé avec blouse, sur-chaussures, masque chirurgical, gants stériles ( avec lavage des mains chirurgical) charlotte ( c'est une espèce de bonnet bleu comme dans les films) avec TOUS les cheveux rangés dessous. Désinfection chirurgical  du site où on va planter l'aiguille et retirer 20cc de sang pour les mettre dans le flacon de culture. Protection du site de ponction avec champs stériles. Et tout ça à faire au moins trois fois si on peut dès qu'il y a un pic ( ou décharge) de température( donc surveillance avec une sonde rectale  et les alarmes scopées en réa si patient en réa). Le but de la manoeuvre c'est d'identifier un germe ( staph, entero, pyocyanique par ex pour ceux qui me viennent à l'esprit) qui va coller la septicémie qui va pas bien au patient.
Y'aurait pas comme une confuse là ?
Lyme ?
Sérologie, point barre. Faut arrèter de psychoter.
Si doute en attendant le résultat : atb en préventif.
Si résultat positif atb pendant trois semaines avec les médocs qui vont bien pour restituer la flore intestinale et une compensation de réhydratation si nécessaire ( chiasse).
Si sérologie négative, faut chercher ailleurs. De toute façon, se faire faire une séro, c'est aussi le bon moment pour faire le tour du bonhomme ( de toute façon, on plante l'aiguille dans le mec, alors autant en profiter pour remplir quelques tubes de plus....)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fry le 12 décembre 2009 à 13:02:51
Il est possible pour l'examen de certitude de cultiver les Borrelia sur milieux spéciaux à partir du sang ( de manière moins usuelle sur le LCR ) au cours de l'état fébrile, ça reste une culture difficile, mais bon de toute manière contrairement à ce que dit l'article, aucun outil diagnostic n'est infaillible, tout n'est pas rose.
Les arbres décisionnels actuels et les examens complémentaires associés suffisent pour s'occuper de cette maladie, au besoin avec un traitement antibiotique, même sans preuve biologique.
Titre: Les oiseaux comme vecteurs de propagation de la maladie
Posté par: Bison le 26 janvier 2010 à 10:19:15
Bonjour,

J'ai trouvé par hasard cet article (http://www.ornithomedia.com/infos/breves/breves_art1_136.htm) de décembre 2009 qui résume une étude montrant (aux USA) le rôle des oiseaux dans la propagation de la maladie.

Un oiseau, cela peut voler loin, cela ne connaît ni frontière ni clôture.

Donc ... il n'est pas prudent, à mon avis de se considérer à l'abri dans un massif donné parce que "jusqu'ici" il n'est pas réputé peuplé de tiques contaminées ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Wapiti le 26 janvier 2010 à 10:36:10
Bonjour.

Tout migrateur, qu'elle que soit son espèce, est un vecteur de quelque chose. Qu'il se déplace à tire d'ailes, en marchant, nageant ou roulant. Certains le font plus vite que d'autre, c'est tout.

Si les hommes établissent des frontières (de plus en plus perméables), la nature n'en connaît pas.

Les vents, les cours et étendues d'eau, également vecteurs, n'ont que faire du bornage humain.

À +
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 26 janvier 2010 à 10:41:31
Donc ... il n'est pas prudent, à mon avis de se considérer à l'abri dans un massif donné parce que "jusqu'ici" il n'est pas réputé peuplé de tiques contaminées ...

Je suis bien placé pour être d'accord avec toi.  J'ai choppé une encéphalite à tiques dans un coin où il n'y avait jamais eu aucun cas avant.  Je suis le premier... 

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: olafur le 05 avril 2010 à 22:18:48
J'ai une question précise sur les tiques, et je n'ai pas parcouru les 17 pages pour voir si elle s'y trouve: peut-elle s'accrocher d'abord sur les habits pour rejoindre la peau une fois qu'elle a senti qu'il y avait de la chair?
Franchement je me demande parce que ça fait des années que je porte un pantalon long pour aller dans la nature (même l'été), qui plus est en synthétique (pas très appétissant cette matière plastique), et j'ai des chaussettes assez montantes, mais j'arrête pas de ramasser des tiques dans les jambes. Il faudrait vraiment qu'elles profitent traitreusement d'une ouverture temporaire entre le haut de la chaussette et le bas du pantalon pour s'accrocher à la jambe. Après, si elle s'accrochent à la chaussette c'est foutu.
C'est énervant de prendre des précautions et d'en avoir toujours.

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeantroovpa le 05 avril 2010 à 23:28:53
les tiques peuvent passer les élastiques de chaussettes sans soucis

tu peux peut être essayer le scotch autour des jambes de ton pantalon mais elle trouveront sans doute l'occasion de passer ailleurs
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: bushiben le 06 avril 2010 à 05:22:30
Ce que je vais te dire est peut être con, mais essaye de te faire deux bracelets de cheville avec du collier anti-tique de chien de type préventique. Ne les mets pas en contact avec ta peau, mais par dessus le bas de ta jambe de pantalon (style pinces a velo).
L'odeur les repousse.
Je n'ai jamais essayé, c'est juste une idée en passant....
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 19 avril 2010 à 22:09:49
Quoique tu fasses, les tiques passeront.
Check toi régulièrement, partout, même le trou du c... Enlève-les sans laisser la tête et désinfecte.
Ensuite, le moindre symptome dans les 2 semaines environ et c'est le médecin direct.
Perso, je note la date à laquelle je me choppe une tique maintenant. Si pas d'état grippaux, d'érythème migrant, quoique ce soit au bout de 2 semaines, je considère que c'est OK.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: olafur le 21 avril 2010 à 00:51:29
Citer
Quoique tu fasses, les tiques passeront.

 :(
 
C'est vrai que l'inspection peut-être un problème, surtout dans le voyage solo. Il faudrait faire des barrières chimiques sur les jambes comme on fait avec ce produit blanc sur les troncs d'arbres pour éviter d'avoir à aller chercher trop haut... Et monter sa tente avec des gants. Et randonner en scaphandre. Une de temps à autre c'est de bonne guerre, mais quand c'est tous les jours et qu'elles ne respectent même pas les espaces protégés   :-[ c'est vraiment pénible.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chris-C le 21 avril 2010 à 10:19:55
Bon alors le coup du colier anti-tiques du toutou laisse tomber, y'a que les chien qui ont la couenne
assez dur pour resister aux produits toxique contenu dessus.
Certaine marque conseil de porter des gans pour mettre le collier aux chiens, d'autre de se laver les mains et
d'éviter que les enfants ce collent trop aux chiens pendant les 1er jour du traitement....

Il y a des sprays répulsifs pour ça et des solutions à base Huiles essentielles, j'ai d'ailleur poster quelques par (peut être dans les 17 pages, je sais plus  ;) ) une recette 100% naturelle.

Ensuite si vraiment tu les attires, il y a aussi les pantalons avec guêtres integrées.

As tu remarquer une zone géographique particulière pendant tes sorties ou tu as ce problème avec les tiques?

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: olafur le 21 avril 2010 à 15:14:26
A vrai dire le truc à chien j'étais déjà pas trop motivé. Je pense renforcer la prévention en mettant le bas de pantalon dans les chaussettes (façon vélotaf) dès l'installation du bivouac.

Une zone particulière? En fait en Europe j'en ai ramassé en France, Suisse, Allemagne, Tchéquie, Slovaquie, Hongrie, Pologne, le reste je ne m'en souviens plus, mais surtout:
EN SUEDE !!! Concours de circonstances ou infestation réelle, ça surpasse tout.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nävis le 21 avril 2010 à 19:54:18
En Grande-Bretagne aussi, avec un taux de tiques infectées assez important selon les régions.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: StormX le 02 mai 2010 à 17:29:25
Je profite de ce post,

Il semble qu'on débute une année à tiques. Cette déclaration est basée sur la simple observation du nombre de ces bestioles que je vire et ramasse parterre (après s'être gorgés du sang de mon toutou) depuis deux semaines.

Je crois n'en avoir jamais vu autant, faites attention à nos amis randonneurs et à leurs bêtes adorées  :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hatari le 04 mai 2010 à 16:41:02
Voici un pantalon qui évite tous ces inconvénients, le Mara Pants de chez Blaser avec guêtre intérieure intégrée (voir les dernières pages du catalogue)

http://www.blaser.de/Blaser-Safari-Outfits.1563.0.html?&L=1.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Achille le 04 mai 2010 à 19:21:48
Je profite de ce post,

Il semble qu'on débute une année à tiques. Cette déclaration est basée sur la simple observation du nombre de ces bestioles que je vire et ramasse parterre (après s'être gorgés du sang de mon toutou) depuis deux semaines.

Je crois n'en avoir jamais vu autant, faites attention à nos amis randonneurs et à leurs bêtes adorées  :)

1+.
Comme StormX, ça n'a aucune valeur de preuve, mais cette année semble très "prometteuse". La chienne a récupéré 7 tiques pendant que je faisais mon bois la semaine dernière !  :o
Nos chats ne sont pas non plus épargnés...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: zapi le 04 mai 2010 à 22:43:52
pour s'auto inspecter: un miroir de poche, pour retirer les tiques chez les animaux on les tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: StormX le 05 mai 2010 à 11:07:00
Quels sont les facteurs qui influence la prolifération de ces bestioles ? Quels sont leurs lieux préférés ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 05 mai 2010 à 12:53:51
pour retirer les tiques chez les animaux on les tourne dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

C'est reparti... :'( Bientôt il va y en avoir qui vont conseiller l'éther. Y paraît que si on leur chante la Cucaracha, elles s'enfuient. Si si, c'est prouvé, ça marche.
 
jiluc. (http://jiel.c.free.fr/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 05 mai 2010 à 13:01:35
C'est reparti... :'( Bientôt il va y en avoir qui vont conseiller l'éther. Y paraît que si on leur chante la Cucaracha, elles s'enfuient. Si si, c'est prouvé, ça marche.

N'importe quoi : chacun sait qu'il faut leur lire Spinoza  ;# !

NB : ce n'est pas que du bruit, c'est pour appuyer jilucord - je pense qu'avant de dire des évidences, ça vaut le coup de lire le reste du fil.

Ce qui pose une question évoquée par ailleurs sur la "pérennité" du forum. C'est AMHA un faux problème, les fils trop longs s'autodétruisent en pratique. D'où l'intérêt des synthèses et des wikis.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 05 mai 2010 à 14:11:19
Allez, soyons positifs et pédagogiques : pour ceux/celles qui n'envisagent pas de lire ce fil avant d'y poster leurs "y paraît", il serait profitable de regarder ces deux documents :

Sommaire :

Brèves
  - Les noeuds : le noeud de chaise
  - L'hypothermie en été
  - La règle des trois
  - Les moustiques

Le saviez-vous ?
  - Les incendies de forêt
  - Les précautions de base en randonnée

Articles du trimestre
  - La maladie de Lyme
  - L'hyperthermie
  - La survie et vos enfants

Article de fond
  - Les chiens dans la nature : chiens de berger, chiens errants, comment bien agir et réagir ?

Grand dossier
  - Les boussoles à la loupe

Survivre...


[Il y a aussi un N° 2 et un N° 3, pour les amateurs pas au courant  ;)]

 
jiluc. (http://jiel.c.free.fr/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 05 mai 2010 à 14:19:51
Je précise, puisqu'apparemment c'est tombé à l'eau : c'est pas l'éther, mais "l'Ethique" de Spinoza dont je parlais (les benêts sont invités à lire à voix haute  :lol: ).

Et puis, tu as raison, Carcajou, ça va dans le sens d'un effort de synthèse du forum  :up:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: zapi le 05 mai 2010 à 22:48:41
autant pour moi, mon copain vétérinaire les retire en les tournant dans le sens des aiguilles d'une montre, et mon épouse ( vété aussi) dans le sens inverse, mais ça marche.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 15 mai 2010 à 17:21:37
C'est reparti... :'( Bientôt il va y en avoir qui vont conseiller l'éther.

J'avais reagi a cette phrase du site de l'uni...

"Remarque: les risques de transmission de pathogènes ne sont pas augmentés si les pièces buccales restent dans la peau, ni si on utilise de l'huile, de l'éther ou tout autre produit pour retirer la tique." 
[/quote]

Citer
"Les informations sont toujours correctes! Les risques de transmission augmentent avec le temps, mais ni l'utilisation de l'huile ni de l'éther vont changer ces risques. La transmission des pathogènes par les tiques est seulement possible après une certaine période d'adaptation resp "maturation" et cette période ne peut pas être modifiée par les modalités utilisées pour enlever la tique!

On a d'ailleurs changé le site et vous avez encore eu accès à un site ancien. Je vous prie de consulter le lien suivant:

http://www2.unine.ch/webdav/site/labpar/shared/documents/TIQUEFR.pdf


Avec mes meilleures salutations
... ..."

Voila ce que m'a répondu le professeur de l'uni de Neuch...

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jilucorg le 15 mai 2010 à 17:48:53
Diverses sources spécialisées telles que la Lyme Disease Association indiquent que l'usage de produits comme l'éther peuvent faire régurgiter la tique, ce qui augmente le risque d’infection, et en décommandent donc formellement l'usage. La citation du prof concerne des questions de durée de maturation nécessaire pour la transmission, et ne prend pas en compte cet aspect particulier qu'est la régurgitation, me semble-t-il : cela explique son ton ironique, il réagit à l'idée ridicule que l'éther augmenterait la contagiosité... :)
 
jiluc. (http://jiel.c.free.fr/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 17 mai 2010 à 21:01:21
Je crois me souvenir que David Manise conseillait d'arracher la bestiole quitte à laisser la tête en place, l'infection
pouvant être facilement jugulée. Est-ce que je me trompe ?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeantroovpa le 17 mai 2010 à 21:47:57
Je crois me souvenir que David Manise conseillait d'arracher la bestiole quitte à laisser la tête en place, l'infection
pouvant être facilement jugulée. Est-ce que je me trompe ?
De ce que j'ai lu (je ne sais plus ou) c'est grosso modo ca,
si la tique ne recrache pas, mieux vaut laisser la tête et arracher le reste que de la faire recracher en enlevant la tête.
Dans mon souvenir, c'est comme les échardes, le corps fini par les faire ressortir (évitons de se gratter).

En rapport à cela, je me demande jusqu'à quel point une lame de rasoir ne pourrait pas être indiquée pour enlever les tiques ... un peu franchement barbare mais efficace.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pan48 le 02 juin 2010 à 22:16:31
Salut,
Ma fille de 5 ans est un véritable aimant à tiques,elle aime faire des bouquet de fleur des champs.
Aujourd'hui elle est rentré avec 10 tiques sur elle,je crois même qu'elle en déjà eu plus que moi dans ça petite vie.
J'aime pas jouer les papas alarmistes mais là je me fais quand même du soucis,proportionnellement les chances de tomber sur une tique infecté son vraiment importantes,surtout en alsace.
ma femme va l'emmener chez le médecin demain matin.
Je me de demande si il va la mettre sous traitement par prévention alors qu'elle ne présente aucun symptôme(pour l'instant)? :glare:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Otchoos le 05 juin 2010 à 18:42:50
Bonjour !

Après une petite sortie cette nuit pour tester mon nouveau hamac (amazonas moskito traveler génial contre les moustiques),
j'ai découvert en me douchant une 12 aine de tiques.... de nymphes, plus précisément, ç'est à dire des petits points noirs à patte d'1 mm tout au plus. J'en avais déjà chopé, mais rarement plus de 2 en même temps... Mes 2 potes en ont attrapé mais 3 fois moins...

En rangeant mon matos, j'ai retrouvé quelques unes de ces bestioles sur mon sac à dos, ....dans le sac de couchage j'imagine qu'il y en aura aussi, et que mon hamac doit en être couvert.
Après cela, je viens de passer quelques heures à m'informer, ici et ailleurs...

Les conditions de notre sortie :
Nous avons marché dans les fougères, dans un bois de chênes et hêtres, hors sentier durant 2 bonnes heures,
Nous avons bivouaqué au milieu de ces mêmes fougères. Nos hamacs étaient suspendus à 80 cm de haut au moins, 2 sur 3 avaient un tarp.
On a passé la soirée autours d'un petit feu, (à picoler du pastis :D) ... dans les fougères.
J'avais oublié mes pompes de rando, et j'étais donc en "jogging" légères. Mon pantalon était trop large et sans ceinture, mon T-shirt ne se coinçait pas dedans.

J'évite le côté médical qui me dépasse un peu, mais j'en tire quelques conclusions :

- Enlever les tiques avec une bête pince à tique est plutôt facile sur des nymphes. Lorsqu'on rate son coup, on réessaie en dévissant et ça va tout seul. Moins simple seul et entre les fesses (Merci ma chérie de l'avoir fait !).
- Les lieux où l'on semble en trouver le plus facilement sont les bois, les herbes hautes et les fougères. Il semble aussi que les tiques sortent beaucoup quelques jours après la pluie...
- Les tiques n'aiment pas les trop fortes chaleurs, ni la sécheresse intense, et ne bougent pas en dessous de 7 degrés.
- Il faut s'habiller de manière plus "étanche" dans les herbes hautes...
- Le répulsif semble plutôt efficace aussi...

En gros c'est un truc qui emmerde plein de gens et pour lequel on a que peu de solutions...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanjacques le 20 juin 2010 à 02:05:04
Pas une méthode miracle mais pour l'instant jamais trouvé de tique sur moi: pantalon avec élastique de serrage sur le bas rentré dans les chaussettes, chaussure à tige montante et guêtre par dessus quand les sorties on l'air d'être vraiment à risque.
Mais pour simplifier le tout, enduire les guêtres de répulsif ou le bas de pantalon (ou le haut des chaussettes ?  :blink: ) devrais déjà améliorer la protection.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 20 juin 2010 à 07:21:32
Je crois me souvenir que David Manise conseillait d'arracher la bestiole quitte à laisser la tête en place, l'infection
pouvant être facilement jugulée. Est-ce que je me trompe ?

Plus exactement, je conseille de tenter d'enlever la tête aussi, mais je dis que si on se loupe et que la tête reste en place, c'est moins grave que de ne pas l'enlever du tout...

L'idéal, c'est d'enlever rapidement la tique ET sa tête, puis de désinfecter et de noter la date de la piqûre, et de consulter au moindre signe d'une des nombreuses maladies dont les tiques sont vecteurs (ou carrément aller consulter directement un médecin si on a un doute).

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 20 juin 2010 à 07:27:14
Pas une méthode miracle mais pour l'instant jamais trouvé de tique sur moi: pantalon avec élastique de serrage sur le bas rentré dans les chaussettes, chaussure à tige montante et guêtre par dessus quand les sorties on l'air d'être vraiment à risque.

Ca aidera, mais la protection n'est pas de 100%.  Faut quand-même s'inspecter tout le corps... 

Concrètement, RIEN ne remplace l'inspection minutieuse et quotidienne...  tout autre moyen de prévention ne fait que limiter le risque qu'on trouve des tiques lors de cette inspection.  Et de ne pas s'inspecter (et de facto de ne jamais trouver de tique) est une parfaite méthode pour faire l'autruche...  C'est rassurant, quand on ne s'inspecte pas.  On n'en trouve jamais... 

Attention aussi à la pensée magique du genre "si j'en ai une je vais sentir que ça gratte" ou "je peux les détecter avec les doigts"...  mon cul oui !!! 

J'ai choppé deux fois des maladies à tiques : une fois l'encéphalite virale kivabien, et l'été dernier une maladie de Lyme...  et aucune des deux fois je n'ai trouvé de tique sur moi...  malgré une inspection quotidienne mais pas assez minutieuse.

Faire un check-tiques, ça prend plusieurs minutes, il faut regarder dans tous les petits coins, et ça se fait le jour, avec une bonne luminosité, et en prenant bien son temps...  s'inspecter visuellement vite fait ça ne suffit pas.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mock le 20 juin 2010 à 10:21:48
Salut,

pour enlever les tiques j'utilise une petite "pince" low cost. C'est une attache que l'on trouve sur divers sachet en plastique. Je découpe un petit triangle dedans de 5 mm de base sur environ 1 cm. C'est le même principe que les "enlèves" tiques de pharmacies, on tourne autour avec et les tiques se détaches.

Je l'utilise sur moi et les chiens et j'ai pour l'instant jamais eus de problème. Sa coute rien, c'est simple et efficace.

(http://farm5.static.flickr.com/4054/4716705380_4f1b61cbd8.jpg)

Mes deux roupis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 20 juin 2010 à 11:41:45
Pas con ce truc :up:

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: olafur le 21 juin 2010 à 19:39:37
Ok pour le côté théorique de l'inspection, mais pour le côté pratique, question délicate: en rando solo, et à moins d'être un grand maître du yoga, comment s'inspecter le dos dans les angles morts (le long de la colonne vertébrale, le bas), et derrière la tête si les tiques osent aller dans les cheveux? Dans ma boussole il y a un petit miroir, c'est pratique pour gagner de la vision, mais ça reste galère pour les endroits précités. Les amblyopes en chient d'autant plus.
Résultat qui va faire s'indigner le gros manitou, j'ai l'habitude d'opter pour l'inspection des parties faciles, et fais volontiers le pari qu'elles s'arrêtent à la ceinture, ce qui est très déraisonnable.
Des trucs peut-être?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 21 juin 2010 à 19:52:27
Oui un truc très simple et éprouvé : l'appareil photo numérique.  J'ai plein de photos de mes c*u!lles du coup ::)

Je les efface en temps réel, inutile d'imaginer que vous allez pouvoir les récupérer, bande de pervers ;#

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: cubitus le 21 juin 2010 à 20:29:31
 :lol: :lol: :lol:

J'imagine trop un oublie... "Regarde mes dernières photos de vacances ! Oups...non , pas celle là !!!"  :blink:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aquinatis le 21 juin 2010 à 20:38:59
Bon je suis médecin en Auvergne: 70% de tiques infectées dans le coin, par la fameuse maladie de Lyme. Les premiers signes, cutanés, sont difficiles à choper: la fameuse lésion en cocarde n'apparait pas toujours, où le patient ne la voit pas. Elle peut être tardive (plusieurs semaines après le contact). Du coup l'attitude devant une piqûre de tique est assez simple: au delà de quelques heures de contact avec la bestiole, il faut traiter, amoxicilline tout bêtement (sauf si allergie aux peni), sans trop se poser de questions. D'où l'intérêt d'enlever la bestiole le plus vite possible. Quand on n'y arrive pas avec la pince à tique, ou une pince à épiler (en tournant bla bla bla...), on y arrive toujours avec une petite aiguille, sans douleur en général. Voilà en gros le consensus médical autour du traitement préventif de la maladie de Lyme, qui je le rappelle au stade tardif est une vraie saloperie.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 21 juin 2010 à 20:45:09
Ouaipe...

Ceci dit, perso si je prenais une cure d'antibios à chaque fois que j'ai une tique, je passerais grosso merdo d'avril à novembre en traitement...  pas sûr qu'à force le remède ne soit pas pire que le mal.

Mon attitude est d'être vigilant et de consulter au premiers signes d'une infection, ou au moindre trouble bizarre...  sauf si j'ai le fameux érythème migrant, auquel cas ça suffit pour poser un diagnostique...  mais il est présent environs une fois sur deux apparemment.  Faut pas compter dessus, comme tu l'indiques bien.

Après, le principe de précaution est en parfait accord avec ta ligne de conduite, je pense...  moi je suis un cas particulier.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aquinatis le 21 juin 2010 à 20:58:00
Tu as raison: c'est clair que pour le gars qui vit dans les bois, la solution n'est pas viable, c'est juste ce qui est recommandé en cabinet médical. J'ai viré des tiques sur mes gosses , sans pour autant les traiter.
Mais je te promets que pour des gens qui viennent consulter pour fatigue, fièvre, arthralgies, c'est fou ce qu'on retrouve comme Lyme, des mois après la fameuse piqûre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Norzh le 21 juin 2010 à 21:59:48
Un peu comme le collier anti insectes pour animaux (à mettre dans la chaussette), pharmavoyage (groupe Katadyn) commercialise un bracelet anti moustiques, tiques, aoûtats, puces…
 
Descriptif:
"A base de géraniol purifié –huile essentielle de la plante cympobogan-, ce bracelet repousse les insectes (moustiques, tiques, aoûtats, puces…) pendant 3 à 4 semaines. Testé par le laboratoire autrichien LHS, ce bracelet vous assure une efficacité optimale à condition de porter un bracelet à la cheville et un bracelet au poignet. Bracelet réglable pour adultes et enfants (dès 30 mois). Idéal pour les activités de plein air, à la maison, en voyage ou au camping."

Katadyn est une boite fiable mais quelqu'un aurait il un retour sur ce produit? ça a l'air trop beau...

http://www.pharmavoyage.com/frfr/produits-pharmavoyage/produits/katadynshopconnect/pharmavoyage-r233pulsifs-anti-insectes/bracelets-anti-insectes-naturel/
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 22 juin 2010 à 11:59:50
Tu as raison: c'est clair que pour le gars qui vit dans les bois, la solution n'est pas viable, c'est juste ce qui est recommandé en cabinet médical. J'ai viré des tiques sur mes gosses , sans pour autant les traiter.
Mais je te promets que pour des gens qui viennent consulter pour fatigue, fièvre, arthralgies, c'est fou ce qu'on retrouve comme Lyme, des mois après la fameuse piqûre.

Je veux bien te croire :(

J'ai entendu dire que certains cas en phase 2 sont très résistants aux antibiothérapies...  T'as des infos là-dessus ?  Ca m'inquiéterait presque...  même si typiquement si on connaît on ne dépasse pas trop les premiers symptômes, ça me préoccupe quand-même...

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Norzh le 22 juin 2010 à 22:49:29
Arthrite de Lyme réfractaire aux antibiotiques ou lente de guérison (?)

"Egalement, un petit pourcentage de patients souffrant de la maladie et ayant été traités par antibiotiques endurent une arthrite persistante durant des mois ou même des années et, ce, suite à 2 ou 3 mois de traitement par antibiotiques par voie orale ou intraveineuse. Cette affection confondante a été nommée l’Arthrite de Lyme réfractaire aux antibiotiques ou lente de guérison."

http://www.informationhospitaliere.com/actualite-10738-la-reaction-des-anticorps-sur-les-patients-atteints-de-la-maladie-de-lyme.html
http://www.informationhospitaliere.com/voirDepeche_suite.php?id=10738&page=2
http://www.informationhospitaliere.com/voirDepeche_suite_fin.php?id=10738&page=3
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 29 juin 2010 à 18:27:10
Bon, y'a un truc qui m'inquiète :

La femme du boucher du village d'à côté est morte récemment, en moins d'une semaine, par une maladie transmise par une tique... Venant du Canada :blink:. Apparemment il y a très peu de cas en France et le phénomène est peu connu.

Quelqu'un a-t-il des infos dessus ? Je n'arrive pas à en trouver...

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 29 juin 2010 à 18:49:56
Elle est allez la bas ou elle a chopé ça ici ???

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Starlion le 29 juin 2010 à 19:48:08
virus de l'encéphalite Powassan

Le virus Powassan transmis par les tiques que l'on peut attraper au canada a un taux de létalité de 0,3 à 60 % (le plus élevé parmi les Arbovirus) d'après ce site ici (http://www.phac-aspc.gc.ca/msds-ftss/msds121f-fra.php). Le taux qui monte a 60 % est terrible. Peut être est ce de cela dont parle Guillaume ?

(Arbovirus ce sont les maladies transmises par les insectes)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 29 juin 2010 à 20:52:47
Hmmm... C'est la version "hard" de l'encéphalite que j'ai eue, apparemment.  Même symptômes, mais en pire...  comme pour les versions de l'est de l'URSS.

Une belle saloperie, avec des séquelles neurologiques souvent permanents pour ceux qui survivent... 

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Starlion le 29 juin 2010 à 21:06:32
Il y a aussi une fiche pdf avec des instructions pour les labo qui font les prelevementsaux fins d'analyses, à première lecture ils prennent pas ça a la légère.

Je cite un passage "Commentaires: Il ne s’agit pas d’un test de routine. Avant d’expédier les spécimens, veuillez communiquer avec le laboratoire de diagnostic des zoonoses virales.".

 :ohmy:





Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 30 juin 2010 à 07:32:58
put**n les deux là vous venez de me trouer le cul :o

Ca fait 5 ans qu'on répète ici que tout ce qui fait que la tique s'enlève d'elle même la fait régurgiter dans la plaie, et augmente les risques de contamination !!!  Vernis à ongles, tea tree, eau de javel, TOUT !!! 

Les tiques, on les arrache et on désinfecte.  Point barre.

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lapindu11 le 30 juin 2010 à 08:13:22
david
je me permet de rajouter
arrachez la tique et desinfecter comme tu l as dit et des que vous le pouvez dans les 3 jours allez a l hopital vous faire faire une injection d antibiotiques. c est en effet le plus efficace pour eviter la maladie de lyme  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 30 juin 2010 à 08:37:01
je me permet de rajouter
arrachez la tique et desinfecter comme tu l as dit et des que vous le pouvez dans les 3 jours allez a l hopital vous faire faire une injection d antibiotiques. c est en effet le plus efficace pour eviter la maladie de lyme  ;)

Pour le coup, l'injection d'antibios en préventif perso je suis pas pour...  qui a des données médicales sur le sujet ?

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lapindu11 le 30 juin 2010 à 09:10:08
certes ca reste quand meme des medocs avec des risques et des effets secondaires mais d apres ce que je sais, la maladie est tres longue a se declarer (plus de 15 ans) et quand elle se declare les traitements ne sont plus efficaces car la maladie a envajie le corps
toujours est il que l aude est une zone a risque de contamination
je me suis chopé une tique et j ai fait l injection pour ecarter tous risque. je n ai pas eu trop d effets secondaires
ca ce fait avec l avis d un medecin, suivant si on se trouve dans une zone a risques etc
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fry le 30 juin 2010 à 09:24:27
Salut,

Effectivement comme spécifié plus haut, il n'est pas justifié de traiter systématiquement par antibiotique une personne piquée par une tique et étant asymptomatique.
L'antibiothérapie n'est pas préventive mais curative dans la maladie de Lyme ( après il peut y avoir des cas particuliers, pour les femmes enceintes par exemple où on le discute pour éviter des complications au bébé ), la première chose à faire pour la prevention c'est les mesures de protection ( pantalons, chaussettes etc ) et retirer la tique le plus rapidement possible une fois repérée.

Le traitement antibiotique se justifie dès l'apparition des signes de la maladie, même les plus précoces ( erythème migrant, signes neurologiques, douleurs articulaires ), et la maladie ne met pas 15 ans à se déclarer mais 3 à 30 jours pour la phase primaire ( erythème migrant ), au pire quelques semaines ou mois si elle passe inaperçue et qu'il faut attendre la phase secondaire. Beaucoup plus rarement on peut découvrir la maladie sur une phase tertiaire ( des mois ou des années ) mais il ne faut pas en faire une généralité, le plus souvent on sait vite à quoi s'en tenir.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 30 juin 2010 à 09:28:02
Lapin, désolé mais à te lire je me rends compte que t'y connais pas grand chose sur le sujet...

Je te suggère de lire l'article dur le sujet dans Carcajou No.1 (http://www.ceets.org/carcajou1.pdf)...  tu y verras plus clair et tu pourras ensuite donner des conseils avisés à tous ceux qui en ont besoin dans ton entourage ;)

Sans animosité aucune, hein...  c'est juste que c'est un sujet de santé publique et que je tiens à ce qu'on soit exact dans les trucs qu'on raconte.  Ici on tâche d'apporter des infos juste, documentées et fiables...  et pour ça ben faut prendre le temps de lire.

La maladie de Lyme peut débuter en quelques jours, et les symptômes sont très variables (50% ont un érythème migrant, bcp d'arthralgies, myalgies, pb neurologiques, cardiaques...  fatigue intense ou pas, troubles oculaires, troubles urinaires...  la liste est longue et très variable selon les personnes, et le type de bactérie inoculée -- il en existe plusieurs en Europe, toutes regroupées sous le vocable "maladie de Lyme" mais toutes provocant des symptômes différents).  La première phase peut effectivement être ignorée, et ensuite la phase 2, plus installée, peut devenir longue et compliquée à traiter, avec des séquelles parfois permanents.

Conduite à suivre : arracher a tique, désinfecter la plaie, noter la date et consulter un médecin, qui jugera de la pertinence d'une antibiothérapie préventive.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lapindu11 le 30 juin 2010 à 09:28:37
tout a fait j etais peut etre mal renseigné
du coup j ai trouvé un lien http://www.snof.org/maladies/lyme.html
il explique tout!!!!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: lapindu11 le 30 juin 2010 à 09:46:20
j ai lu l article
excuse moi j ai d abord repeté ce que des medecins m ont dit sans me documenter mais c est chose faite
mea culpa
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 30 juin 2010 à 09:47:35
Pas de souci...  le gros pb selon moi c'est déjà que pas mal de médecins n'y connaissent pas grand chose à cette maladie :(

Heureusement, à force de diffuser des infos, ça change...

Bonne journée ;)

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Grandhoub le 30 juin 2010 à 11:51:01
Je viens de voir montoubib pour une piqure de tique (avec une réaction locale) il m'a précisé qu'il fallait les antibos ou faire une prise de sang dans 15 jours.
Il m'a avoué que les instances sanitaires préconisaient le traitement antibo, pour des raisons d'économie face à une analyse sanguine.
Perso je ne crainds pas les seringues et n'aimes pas trop bouffer des cachets quand je peux faire autrement (sans augmenter le risque bien sur)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: camoléon le 30 juin 2010 à 11:54:44
ça y est, vous m'avez vraiment foutu les boules avec vos tiques! ;)
A la poubelle le short en été et vive le pantalon long et les guêtres! Inspection compléte pour toute la famile de retour des bois. Vaux mieux prévenir que guérir: connaissez vous ce produit?, il y a t'il quelque chose qui repousse vraiment les tiques?: (j'ai été déçus par certaines huiles essentielles censées repousser les insectes. Aprés un WE dans les bois, je suis couvert de piquures, comme si j'avais attrapé la varicelle)

http://www.asmc.de/fr/Nouveauts/Hagopur-Zecken-Frey-p.html (http://www.asmc.de/fr/Nouveauts/Hagopur-Zecken-Frey-p.html)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gmaz87 le 30 juin 2010 à 12:10:38
put**n les deux là vous venez de me trouer le cul :o

Ca fait 5 ans qu'on répète ici que tout ce qui fait que la tique s'enlève d'elle même la fait régurgiter dans la plaie, et augmente les risques de contamination !!!  Vernis à ongles, tea tree, eau de javel, TOUT !!! 

Les tiques, on les arrache et on désinfecte.  Point barre.

David

Halte au feu!!!
 je retire ce conseil qui semble foireux.  ./
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 30 juin 2010 à 12:58:07
Désolé, je vous ai effectivement allumés ce matin...  mais je pouvais pas vous laisser dire ça, c'est vraiment craignos...

Sans rancune j'espère...

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gmaz87 le 30 juin 2010 à 16:06:40
Désolé, je vous ai effectivement allumés ce matin...  mais je pouvais pas vous laisser dire ça, c'est vraiment craignos...

Sans rancune j'espère...

David

Pas de soucis David, tu es excusé, tu as donné en la matière   :(, ce qui te confère le droit d'exprimer les choses d'une manière, heu, comment dire , directe ;)
Cordialement
Gérard
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ** Mathieu ** le 01 juillet 2010 à 19:22:13
Petite balade champis, petit check tiques, et voilà :

(http://img267.imageshack.us/img267/2016/tique2.jpg) (http://img810.imageshack.us/img810/3/tique.jpg)

Une tique de trouvée, taille moins de 2 mm, elle aurait pu passer inaperçu sans un check tiques sérieux. ;)

Citation de: Carcajou
Examiner soigneusement deux fois par jour l’ensemble du corps à la recherche de tiques. Les nymphes ne sont pas plus grosses qu’une tête d’épingle

http://wiki.davidmanise.com/index.php/Maladie_de_Lyme

Pour le check tiques, le checking visuel n'est pas suffisant je trouve.
À mon avis, le toucher du bout des doigts en complément permet de nettement mieux les repérer : « hep là ! c'est quoi ce petit truc ? »

A-t-on détaillé une procédure de checking quelque part ?
Assez simple pour pouvoir l'apprendre à un enfant par exemple ?

Pour les petits de moins de dix ans qui jouent dans les champs, il y a un risque plus marqué d'en trouver accrochées sur le crane mais là le checking est carrément plus difficile avec les cheveux...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: sharky le 01 juillet 2010 à 20:05:16
Pour les petits de moins de dix ans qui jouent dans les champs, il y a un risque plus marqué d'en trouver accrochées sur le crane mais là le checking est carrément plus difficile avec les cheveux...

Sauf pour les petits blonds à cheveux courts ;#
Il y a pas longtemps: arrêt pipi sur le bas côté, je réattache la ceinture de sécurité du fiston après et la minuscule tique accrochée à son crâne m'a sauté aux yeux. Grand ouf de soulagement de l'avoir vu si vite
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aquinatis le 04 juillet 2010 à 09:37:17
le tt antibio préconisé de manière de plus en plus généralement n'a absolument pas pour but d'éviter des analyses sanguines:
1- La sérologie de la maladie de Lyme a une mauvaise sensibilité, et une mauvaise spécificité; elle est donc un mauvais examen de diagnostic. Seul le diagnostic par PCR est fiable, inutilisable en routine
2- La tendance est effectivement de traiter si l'exposition à la tique a duré plusieurs heures, simplement parce que les signes cliniques initiaux de la maladie, cutanés en particuliers sont souvent absents, ou passent inaperçus, et que celle-ci se révèle à un stade plus avancé et grave; à ce stade le diagnostic est difficile, car les signes cliniques sont peu évocateurs: douleurs articulaires diffuses, fatigue.
Enfin on a recours de plus en plus souvent aux antibio (et pas en injectable, ça c'est ridicule, une injection de peni est inutile et inefficace, le tt est bien plus long) parce qu'on a constaté une augmentation récente et importante de l'infestation des tiques par la bestiole (plus de 70%), et donc une augmentation des chances de transmission de la maladie.
3- la conduite à tenir est simple et c'est celle préconisée par David: enlever, antisepsie, consulter si la tique est restée plusieurs heures. Après c'est clait que le gars qui passe sa vie dans les bois et choppe des tiques non stop est confronté à un autre pb :-) Difficile de passer sa vie chez le toubib. Mais ceux-là apprennent en général à se surveiller.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 05 juillet 2010 à 14:02:51
Elle est allez la bas ou elle a chopé ça ici ???

Aucune idée. Mais apparemment, il s'agissait d'une maladie de lyme "foudroyante", ce qui rejoint ce que disait Starlion. Mais avec des on-dit, hein... J'essaie d'en savoir plus.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 05 juillet 2010 à 18:45:34
J'ai eu une conversation intéressante (il y a quelque temps déjà) avec mon copain canadien infectiologue / virologue de haut vol :
La MET, Méningo-Encephalite à Tiques ... il ne connaissait pas. D'après lui :  non présente au Canada.

Ce qui fait que quelqu'un qui choppe cette saleté chez nous et puis qui va là-bas sera difficilement diagnostiqué correctement.

Me rappelle le cas d'un douannier à l'aéroport de Bruxelles qui a choppé une maladie tropicale gravissime en inspectant un avion venant d'Afrique. Le temps d'établir finalement le bon diagnostique, c'était trop tard ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fy le 22 juillet 2010 à 21:38:15
Bonsoir,un petit temoignage dans ce fil:

Il y a deux jours,ma soeur vient me rendre visite.
Je remarque une tache rouge sur son mollet ezt lui conseil de faire voire cela à son médecin ....
J'ai bien fait car en voyant cela il l'a tout de suite mise sous les antibiotiques qui conviennent....

Rien de bien extraordinaire jusque là,sauf que c'est une citadine,qu'elle ne marche pas dans les hautes herbes,qu'elle n'a pas d'annimaux à la maison et...Qu'elle n'a rien remarquer ni sous sa douche ni avant....
Le tic s'est donc très vite décroché et lui a quand même refiler cette tâche rouge caractéristique....
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Stephane le 23 juillet 2010 à 14:19:59
J'ai eu une conversation intéressante (il y a quelque temps déjà) avec mon copain canadien infectiologue / virologue de haut vol :
La MET, Méningo-Encephalite à Tiques ... il ne connaissait pas. D'après lui :  non présente au Canada.

Ce qui fait que quelqu'un qui choppe cette saleté chez nous et puis qui va là-bas sera difficilement diagnostiqué correctement.

Me rappelle le cas d'un douannier à l'aéroport de Bruxelles qui a choppé une maladie tropicale gravissime en inspectant un avion venant d'Afrique. Le temps d'établir finalement le bon diagnostique, c'était trop tard ...
C'est pour ca qu'il y a dans les centres hospitaliers universitaires, des spécialistes de maladies tropicales ou de maladies exotiques, qui eux, en seconde ligne, vont rechercher hors des maladies "normales" dans nos régions.
Vous devez avoir la même chose chez vous dans vos facultés de médecine non? C'est parfois une bonne idée, quand on pense que ce pourrait être ce genre de maladie, demander en consultation ces médecins.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 23 juillet 2010 à 15:41:40
En Belgique, il y a - à Anvers/Antwerpen - un institut universitaire spécialisé en maladies tropicales ... une référence internationale, paraît-il.

Encore faut-il que le médecin de famille pense - à temps - à quelque chose d'inhabituel ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Stephane le 23 juillet 2010 à 16:20:19
En effet Bison, faut que le médecin y pense a temps mais je ne disais pas ca pour cette raison. Je parlais plutot de la possibilité que nous avons tous, si nous soupçonnons la cause, la possibilité de demander nous même un expert en consultation. Il faut seulement le faire.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aquinatis le 23 juillet 2010 à 17:52:23
Malheureusement il est rare, très rare, de voir ce type de maladie à ses débuts: certes il y a la maladie de Lyme, mais bien d'autres, présentes en France peuvent donner des signes communs: fièvre Q, fièvre boutonneuse méditerranéenne, etc etc. Et de multiples pathologies non infectieuses: maladies de système en particulier. Donc non, accéder à un spécialiste directement est complètement illusoire et non productif, sauf si tu reviens d'un pays tropical par exemple. Qui voir? Un infectiologue? Un interniste? C'est la démarche inverse que l'on adopte en médecine, du général - le plus commun - au particulier -le plus rare-.
Quant à la présence de la maladie au Canada, j'ai du mal à croire qu'il n'y ait pas de cas là-bas, au vu du nombre élevé de cas, en très forte augmentation, dans le pays juste voisin, les Etats-Unis. D'autrepart le virologue en question a forcément entendu parler de Borrelia burgdoferi et des borrélioses, ne serait-ce que dans ces cours de parasito en fac, comme ici chaque médecin a entendu parler des fièvres hémorragiques par exemple. Il y a même un institut canadien consacré à la maladie de Lyme, dont voici le site (http://www.canlyme.com/).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 23 juillet 2010 à 19:50:05
La maladie de Lyme est connue au Canada.

Mais ils n'ont pas de cas répertorié de Méningo Encéphalite à Tiques.
C'est dans leurs bouquins ... mais même les "grosses têtes" ne s'encombrent pas la mémoire de "cas" non documentés ...

C'est une maladie plus rare, heureusement, car beaucoup plus grave.
L'agent n'est pas une bactérie, mais bien un virus - très peu sympathique paraît-il.

Rappel :

- La MET est suffisemment répandue en Autriche pour que les travailleurs de la forêt reçoivent le vaccin qui les protège de cette calamité (la MET). Ce vaccin (ticovac) est disponible aussi en France et en Belgique.
Environ 30 ou 40 € la dose, si mes souvenir sont bons.
Trois doses au total.
 - David la rencontrée. Bien sûr, la MET n'a pas résisté, mais David en a profité pour tester les méthodes de survie à l'hosto, puis les méthodes de récupération d'un tonus digne de lui ...

Note :  Il n'y a  par contre pas encore de vrai vaccin contre la maladie de Lyme.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aquinatis le 23 juillet 2010 à 20:12:19
Pardon j'ai lu trop vite: effectivement la MET est une maladie endémique des pays d'Europe centrale et de l'est... Et oui tu as raison rien à voir avec une borréliose.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliòs le 10 août 2010 à 18:56:10

Bien que l'on ait déjà beaucoup écrit au sujet des tiques, voici un lien récent de plus :

 http://www.lefigaro.fr/sante/2010/08/08/01004-20100808ARTFIG00210-promeneurs-mefiez-vous-des-tiques.php
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Lemuel le 10 août 2010 à 19:01:32
VU récemment sur un vieux post : le 5 sur5 tropique protégerait des tiques ?
Mais faut en mettre où ? Sur les jambes, pour éviter qu'elles ne remontent ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ensuquet le 10 août 2010 à 21:25:53
Bonsoir,

Avant j'utilisais le 5 /5 tropiques  avant de passer à insect écran zone infectées lorsque ce deriner a été épuisé (c'est d'aprés le pharmacien quasiment les mêmes en therme d'efficacité)...
Forte concentration de DEET.


pulvérisation sur les mains et application sur la peau, à renouveller régulièrement...

Je n'ai jamais eu de souci avec ( le 5/5) en application sur les jambes et zones découvertes pour des randos à la journée...

mais pour le bivouac ou en zone infectée de tiques, aoutats, je rajoute maintenant le spray de la même marque pour les vêtements (ce dernier part aprés 2 lavages).

A+
Benoit.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 12 août 2010 à 17:41:02
Salut,

Article en anglais bien fait sur les tiques et qui parle de l'efficacité des répulsifs : http://www.ct.gov/caes/lib/caes/documents/publications/fact_sheets/tickbiteprevention05.pdf

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jonjobo le 12 août 2010 à 18:54:15
Je ne sais pas si cela a déjà été abordé, mais les animaux aussi peuvent l'attraper. Le chien d'une connaissance qui d'habitude était assez dynamique avait subitement pris un "coup de vieux". Après prise de sang, c'était la maladie de lyme ...

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: charles co le 27 août 2010 à 09:55:44
on vient de diagnostiquer a mon pere la maladie de lyme, en effet il avait de grosses douleurs articulaires et ils avaient vu qu il y avait un infection qui ne cessait d' augmenter mais le diagnostic a été long a venir. De plus il ne va jamais en foret.
PAr contre le medecin lui a dit que la maladie pouvait etre véhiculée par le taons et certains moustiques, je n avait jamais entendu parlé de ça, quelqun aurait il des infos???
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 27 août 2010 à 12:46:04
Les tiques, c'est pas qu'en forêt !
On en trouve aussi (vu) dans les jardins un peu buisonneux ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 27 août 2010 à 12:48:16
Les arboviroses peuvent être transmises par les moustiques, mais la maladie de Lyme, j'ai pas d'infos en ce sens... 

Sinon pour l'anecdote j'ai une tante qui passe sa vie dans sa maison à cause de ses pb de santé.  Elle a chopé la maladie de Lyme chez elle depuis son lit.  C'est son chat qui lui a ramené la tique infectée...  la faute à pas de chance, vous me direz, mais bon.  Ca illustre bien que le risque zéro n'existe pas.

Ciao ;)

David
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: sharky le 27 août 2010 à 12:50:50
Les tiques, c'est pas qu'en forêt !
On en trouve aussi (vu) dans les jardins un peu buisonneux ...

Ma fille en a choppé une sur la hanche le mois dernier en sortant de la piscine sur du gazon.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: camoléon le 27 août 2010 à 23:17:12
j'ai chopé une tique (ou c'est plutôt elle qui m'a choppé) il y à une semaine dans le Jura.
Elle est pas resté longtemps accroché mais l'arrachage à été une "boucherie":pas de tire-tique, le rostre est resté dedans et il à fallut trifouillé dans la hanche pour tout avoir (j'ai acheté les fameux crochets dés le lendemain, mais trop tard pour cette fois ci). Bref, un peu patrac le lendemain et un peu de fièvre 48h après pendant la journée (mais c'était peut être mon coup de froid). Traitement local avec une paumade antibiotique pendant quelques jours et Efferalgan. Depuis rien de particulier.
Dois-je encore craindre quelque chose?   
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Grandhoub le 27 août 2010 à 23:35:00
j'ai chopé une tique (ou c'est plutôt elle qui m'a choppé) il y à une semaine dans le Jura.
Elle est pas resté longtemps accroché mais l'arrachage à été une "boucherie":pas de tire-tique, le rostre est resté dedans et il à fallut trifouillé dans la hanche pour tout avoir (j'ai acheté les fameux crochets dés le lendemain, mais trop tard pour cette fois ci). Bref, un peu patrac le lendemain et un peu de fièvre 48h après pendant la journée (mais c'était peut être mon coup de froid). Traitement local avec une paumade antibiotique pendant quelques jours et Efferalgan. Depuis rien de particulier.
Dois-je encore craindre quelque chose?   
:-\ Cours chez ton médecin
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nävis le 28 août 2010 à 00:33:45
Un médecin pourra te conseiller.
Il peut demander des tests sanguins pour déterminer si tu as besoin de prendre un traitement antibio supplémentaire.
Cela vaut mieux que d'attendre, et de découvrir un jour que tu es malade à un stade plus avancé. Et plus mer**que à soigner.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme : controverse sur les traitements
Posté par: jilucorg le 28 août 2010 à 12:28:33
Un article intéressant dans Le Monde en ligne, qui pointe des divergences sérieuses et inquiétantes concernant les protocoles de traitement recommandés aux USA et par suite en France :

http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/08/26/maladies-a-tiques-dilemmes-et-controverse_1403276_3232.html
  
jiluc. (http://jiel.c.free.fr/Firefox_icone.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aquinatis le 04 septembre 2010 à 20:56:30
Moui.... hélas l'article n'évoque pas comme d'habitude la conduite à tenir en cas de contact prolongé avec la bestiole (plusieurs heures donc) et avant l'apparition de signes cliniques justement. Perso et sur la base de recommandations sérieuses (collège d'infectiologie) je traite deux semaines. Politique du moindre risque donc, mais valable quand on connait la difficulté du diagnostic au stade précoce, en particulier sans érythème chronique migrant, et la dangerosité de la maladie aux stades avancés.
Titre: Les redoutables écureuils de la forêt de Sénart...
Posté par: aliòs le 22 novembre 2010 à 18:55:05



http://www.eurekasante.fr/actualites/actualites-sante/50234-ecureuil-tamia-lyme-senart-borrelia.html
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: captainEB le 20 décembre 2010 à 14:56:05
Quelqu'un a-t-il testé le vaccin TICOVAC et si oui a-t-il eu des effets secondaires?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 20 décembre 2010 à 14:59:41
Je suis vacciné "Ticovac".
Cycle complet.
Pas d'effet secondaire.

Mais bon, en général je réagis peu aux vaccins.
Pourtant on m'a vacciné contre les pires maux depuis tout petit ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 20 décembre 2010 à 15:03:33
Mais ce n'est pas non plus ce que l'on peut appeler un "vrai" test.

Satistiquement parlant, je n'ai jamais choppé aucune des maladies contre lesquelles j'ai été vacciné.
(Mes copains d'enfance "africaine" non plus, d'ailleurs.)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 25 décembre 2010 à 17:55:54
J'ai demandé à mon médecin de me faire vacciner par le Ticovac. Il sait ce que je fais, il sait aussi que je suis en formation forestière. Il a refuser de me le prescrire du fait du peu de recul qu'il y a concernant ce vaccin à l'heure actuelle sur le marché.

Donc wait and see.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: alexr le 25 décembre 2010 à 18:21:41
Moi aussi, je me suis fait vacciner contre la méningo-encéphalite à tiques (MET) avec Ticovac il y a quelques années. Mon médecin traitant n'avait pas fait de difficultés (alors qu'on avait pas mal discuté de l'opportunité de la vaccination contre la leptospirose, par exemple, vaccination que finalement je n'avais pas faite). Aucun effet secondaire à ce jour.

J'avais fait cette vaccination avant de partir en Slovénie, zone à risque pour la MET, mais où je n'avais jamais rencontré (ou en tout cas détecté sur moi) aucun tique. En revanche, j'ai été piqué plusieurs fois l'été dernier dans les Dolomites frioulanes, zone où sont apparus des cas de MET, d'après ce que j'ai lu.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pan48 le 25 décembre 2010 à 19:45:14
En Alsace la maladie de Lyme est un véritable fléau et beaucoup de personnes de mon entourage l'ont contractés et ceux qui se le mieux remis  se sont soigné au Tic Tox,un produit a base d'huile essentielles.
http://soignez-vous.com/2005/07/01/maladie-de-lyme-un-remde-naturel-plus-efficace-que-lantibiothrapie-2/
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 25 décembre 2010 à 21:57:32
En Alsace la maladie de Lyme est un véritable fléau et beaucoup de personnes de mon entourage l'ont contractés et ceux qui se le mieux remis  se sont soigné au Tic Tox,un produit a base d'huile essentielles.
http://soignez-vous.com/2005/07/01/maladie-de-lyme-un-remde-naturel-plus-efficace-que-lantibiothrapie-2/
Je suis extrêmement sceptique devant ce genre d'affirmation. Autant ce type de produit peut décourager ou chasser les tiques (au même titre que l'huile de carapa), autant c'est parfaitement inefficace (donc dangereux) devant une borréliose installée.

Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pan48 le 26 décembre 2010 à 00:26:24
Je suis extrêmement sceptique devant ce genre d'affirmation. Autant ce type de produit peut décourager ou chasser les tiques (au même titre que l'huile de carapa), autant c'est parfaitement inefficace (donc dangereux) devant une borréliose installée.



Je te comprend et je le suis aussi. D'ailleurs j'hésitais depuis un moment à le poster pour les raisons que tu cites, mais d'un autre coté je connais personnellement 2 personnes qui ont pris ce traitement alors qu'elles étaient au plus mal et à qui les traitements classiques ne donnaient aucun résultat donc la maladie était installée.
Après je ne suis pas scientifique, mais sur 3 personnes proches de moi, 2 on suivi ce traitement l'effet a été radical et la 3ème mon bof, lui, a suivi un traitement antibiotique et c'est toujours pas la grande forme.
Mais effectivement toutes ces personnes ont été au préalable chez leur généraliste qui leur a administré un traitement de base,d'ailleurs même plusieurs fois. Je pense que quand on est dans la situation et que rien n'a fonctionné avant, on essaie tout ce qui peut apporter du soulagement et, aussi sceptique que j'étais j'ai pu constater que dans leur cas ça a marché. (utilisé non en répulsif, mais en traitement !)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 26 décembre 2010 à 16:08:51
Citation de: Guillaume
Il a refuser de me le prescrire du fait du peu de recul qu'il y a concernant ce vaccin à l'heure actuelle sur le marché.

Il y a plusieurs années déjà que le vaccin est utilisé (imposé je crois) aux travailleurs forestiers en Autriche.
Ton toubib ne doit pas être très au courant ... Là la MET avait pris les proportions d'une épidémie, paraît-il.

Evidemment, s'il faut s'imposer 20 ans de recul pour savoir si par malheur certains sujets n'auraient pas à souffrir d'un vaccin donné ... alors, là, on a le temps de mourir d'incertitude! À mon avis, c'est une position "facile" vis à vis d'une maladie virale particulièrement vicieuse ...

Bonne question à poser au toubib :  à partir de quand, à son avis, disposera-t-il d'un recul suffisant ?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 27 décembre 2010 à 12:21:26
Il y a plusieurs années déjà que le vaccin est utilisé (imposé je crois) aux travailleurs forestiers en Autriche.
Ton toubib ne doit pas être très au courant ... Là la MET avait pris les proportions d'une épidémie, paraît-il.


C'est ce que je lui ai dis, je luis ai aussi dis que pour nos forestiers à nous ce vaccins est remboursé, il ne semblait pas trop au courant...

Ta réponse rejoint mes conclusions ^-^. Mais bon je ne peux rien faire s'il ne me le prescrit pas.

a+

PS : c'est comme pour mon coccyx, il m'envoie faire une radio en me disant que de toute façon il n'y aura rien à faire si c'est cassé/fêlé et que si c'est déplacé ça ne se verra pas forcément. Du coup je lui parle de kiné/osthéo pour le remettre en place et dit que ça ne sert à rien. Donc soit j'attends et ça passe, soit je continuerai à avoir mal...
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Criss Kenton le 27 décembre 2010 à 13:16:57
Mais bon je ne peux rien faire s'il ne me le prescrit pas.
Pas besoin qu'il te le prescrive, tu peux commander le Ticovac dans ta pharmacie et ensuite l'apporter chez un médecin pour injection  :)
C'est ce que j'ai fait: première injection à l'institut pasteur de lille et pour le reste commande du vaccin en pharmacie et rdv chez le médecin pour les échéances.

TAFDAK avec Bison, comment quantifier un temps de recul suffisant pour un vaccin déjà mis en service depuis plusieurs années ?

Pour anecdote, j'ai reçu une injection du Ménomune à l'hopital militaire de Brest avant son introduction sur le marché, pendant les dernières phases de test (le vaccin était déjà utilisé par les militaire) et je ne suis pas - encore - mort  :D
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 27 décembre 2010 à 13:49:42
Pas con, je n'avais point pensé à cela, merci !

a+
Titre: Re : Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Agronome le 27 décembre 2010 à 13:59:00
- Ce consensus (http://www.infectiologie.com/site/_congres_conf_org_spilf.php) sur le diagnostic et le traitement de Lyme intègre l'antibiothérapie en première comme en dernière ligne (les documents sur la Borréliose de Lyme se situent vers le haut de la page).

Les huiles essentielles n'y sont mentionnées qu'à titre de répulsif.

Mais, il est vrai que l'on nomme à plusieurs endroits de l'Internet ce genre d'outils pour les pires stades de la maladie...

- Au stade II on ne m'a pas conseillé autre chose qu'une bonne dose de doxycycline. Pas d'effets secondaires, améliorations apparaissent après quelques petits mois. Mais j'ai consulté aux premiers trucs bizarres.

A+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: athlon le 27 décembre 2010 à 14:22:55
Bonjour,
Dans ton lien, j'ai retrouvé un ppt assez simple à lire pour le non initié que je suis...
http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/diapo-consensus_Lyme06-choutet.ppt
A+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Agronome le 27 décembre 2010 à 15:10:51
C'est vrai qu'il permet de replacer l'enchaînement des étapes 'diagnostic & traitement' dans un contexte et accessoirement d'apprendre des petites choses.

Mais avant de proposer aux personnes exposées aux tiques d'apprendre ces détails, je préconiserais :

(i) Aux moindres sensations bizarres, allez consulter un médecin, ne laissez pas la situation pourrir.
(ii) Dans mon cas on aurait pu tourner longtemps autour du pot, c'est un peu par hasard qu'un médecin m'a prescrit une sérologie. Mais là que dire...Je dirais que si deux médecins d'une certaine spécialité vous regardent d'un air perplexe, d'une manière générale, tentez un peu du coté d'une autre spécialité. Les médecins ne peuvent pas penser à tout.

Après, si on est diagnostiqué, ben on se renseigne petit à petit et le captage d'informations suit son cours...

A+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gglt le 26 janvier 2011 à 13:54:01
Salut,

Un p'tit lien pour celles et ceux qui jouent en région Aquitaine : http://www.invs.sante.fr/publications/2011/surveillance_lyme_reseau_aquitaine/synthese_surveillance_lyme_aquitaine.pdf (http://www.invs.sante.fr/publications/2011/surveillance_lyme_reseau_aquitaine/synthese_surveillance_lyme_aquitaine.pdf)

C'est l'Institut de Veille Sanitaire qui émet son 1er bulletin de surveillance de la maladie de Lyme dans cette région.

Bonne lecture,
Guigui
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Robin C le 05 mars 2011 à 00:04:54
P*t**n! Déjà la première de l'année :o sont précoces ces s*loperies! >:(

Bref, vous pouvez dors et déjà commencer à vous inspecter lors de vos sorties!

a+  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Joca le 01 juin 2011 à 01:10:28
Bonsoir,

Est-ce que l'un d'entre vous sais si une personne sensible à plus de chance de réagir et d'avoir les premiers symptômes (du 1er stade), ou est-ce que ça n'a rien à voir?
Et une tiques que l'on a eu du mal à enlevé et a qui on a donc arraché les rostres meurt-elle immédiatement ou non?

Ce sont des questions un peu bizarres, désolé!

Joca.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guy le 03 juin 2011 à 13:43:11
P*t**n! Déjà la première de l'année :o sont précoces ces s*loperies! >:(

Bref, vous pouvez dors et déjà commencer à vous inspecter lors de vos sorties!

a+  ;)

Pas faux... il y a deux semaines j'etais encore sur le camp de coetquidan en bretagne. Lors des sorties ou de la phase bivouac certains se sont pris des tiques et ont nous a dit que cette années elles étaient massivement présente dans le coin... méfiance.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pierreB le 03 juin 2011 à 15:36:01
Un mois que j'ai commencé à en retirer (pyrénées atlantiques)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Lemuel le 21 juin 2011 à 23:22:35
Massivement présentes à fontainebleau. Gaffe. Un ami s'est choppé une belle auréole y a deux semaines.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Norzh le 24 juin 2011 à 18:42:52
Conseils d’une pharmacienne :

Éviter les couleurs claires car il semble que les tiques soient plus attirées par celles ci. L’inconvénient, c’est qu’on les voit moins bien sur un vêtement plus sombre. (Pantalon et haut à manches longues)

Préparer un mélange d’huile végétale 85% et d’HE d’arbre à thé 15%. Puis se badigeonner les jambes et les bras avec. Ne pas utiliser sur les nourrissons ni sur les femmes enceintes.
Selon elle, les tiques n’aiment pas l’odeur de l’HE d’arbre à thé et le mélange huileux rend l’accroche de la tique plus difficile.

Toujours selon la pharmacienne, le DEET n’est pas une solution miracle car plusieurs petites bêtes commencent à développer une résistance.
C’est le cas pour certains moustiques :
http://www.nature.com/news/2010/100503/full/news.2010.216.html

Ceci est à prendre avec prudence.

Rappel : (page 7)
http://www.ceets.org/carcajou1.pdf
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 26 juin 2011 à 11:46:05
En googlant "Niem" et "tiques", on trouve des conseils d'utiliser l'huile de Niem (ou Neem) contre les tiques.

J'ai fait l'essai en entourant une tique sur mon bras avec un cercle de creme de Niem, elle a fait quelque fois le tour avant de traverser. Quelqu'un a des infos solides la dessus?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 27 juin 2011 à 21:15:20
Patrick a écrit sur le forum du CEETS :

"Je me permet d'insister après le mail commun que vous a déjà fait Corin : CHECKEZ-VOUS SOUS LES COUTURES suite à l'apparente prolifération de tiques. Au besoin, n'hésitez pas à utiliser un miroir pour visualiser tous les recoins où les coquines adorent nicher.

Les piquûres de tiques ne sont vraiment pas anodines et peuvent entrainer des pathologies sérieuses.

Je vous renvoie vers le site de David qui en traite abondament
http://www.davidmanise.com/forum/index. … 509.0.html
"

Marquez ça au fer rouge, checkez vos tiques  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Joca le 30 juin 2011 à 14:00:43
Salut tout le monde!

Perso je m’ausculte le pantalon chaque fois qu'il est en contact avec un plante. Ca peut paraître un peu parano, mais la forêt où je vais est vraiment pleine de tique.
Par exemple, lundi dernier ça faisait quelques mois que je n'y avait été. Il faisait chaud, 33 degrés et pour y entrer j'ai dû traverser des hautes herbes (ça m'arrivait au dessus du genoux) sur environs 400métres, j'avais un pantalon beige et à la moitié du chemin j'ai baissé les yeux et j'ai pu voir une bonne quinzaine de toute petite tiques qui remontaient le long de mes jambes. Dix mètres plus loin rebelote...
C'est vraiment dingues mais c'est comme ça, il y a des tiques à profusions. C'est flippant, mais c'est le seul bois bien des les environs alors quand j'y vais c'est "vigilance constante", et vérification à la moindre exposition.
Bref pour moi, une des préventions les plus efficace c'est de d'analyser tout le temps ses vêtements. C'est pas une méthode miracle, mais ça coûte rien.
Pour info je n'ai pas été mordu (par les tiques, les moustiques s'en sont donné à coeur joie!), malgré les nombreuses (très nombreuses tiques que j'ai ôté de mon pantalon) mais dans le doute je vérifie tout les jours l'apparition d'auréole!

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: camoléon le 30 juin 2011 à 15:50:59
Pour le stage à Fontainebleau (actuellement infesté par ces sales bêtes), j'ai utilisé des mini guêtres et pulvérisé de la Perméthrine 4% sur mes vêtements (la Perméthrine serait dangereuse pour les chats, attention à vos compagnons à 4 pattes).
RAS depuis.
 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 02 juillet 2011 à 06:59:16
Dites les gars, si on porte un legging, sous son pantalon, elles peuvent pas rentrer non?
Enfin pas en dessous de la taille quoi...

J'ai raison ou ca sert a rien d'investir dedans?

Merci.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corin le 02 juillet 2011 à 08:10:58
Ton raisonnement est logique mais il a une limite: un legging par 30°C, comme l'autre jour, ça ne paraît pas envisageable.

De toute façon, on sent quand on est piqué.

Perso, je vais faire une sérologie.

A+
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pierreB le 02 juillet 2011 à 08:16:37
Ton raisonnement est logique mais il a une limite: un legging par 30°C, comme l'autre jour, ça ne paraît pas envisageable.

De toute façon, on sent quand on est piqué.

Perso, je vais faire une sérologie.

A+

Un post que j'avais fait:

Citer
Le seul moyen "valable" pour les retirer, à ma connaissance, c'est le petit pied de biche.

Toutes les autres techniques sont à risque car la tique se sentant agressée peut régurgiter et du coup transmettre la bactérie... d'où l'intérêt du pied de biche: on étrangle et elle lâche prise sans pouvoir régurgiter  (et puis ça prend pas de place dans le sac)

Après, le risque de transmission est d'autant plus élevé que la tique reste accrochée longtemps 36 à 48h.

Pour le traitement, il n'est pas systématique: on traite si il y a des symptômes (tableau grippal ou érythème migrans dans le mois qui suit; attention, il n'est pas toujours au point de morsure (gare au cuir chevelu)) et les femmes enceintes + enfants de moins de 3 ans.

Pour la sérologie, elle n'est pas nécessaire et systématique si il y a morsure de tique sans symptômes ou si le tableau est évident... pourquoi?
Grosso modo:
1-à cause des faux négatifs: sérologie négative alors que le patient est contaminée
2-à cause des faux positifs: beaucoup de personnes vivant à la campagne ont des sérologies positives du fait de morsures anciennes... si le cas est suspect: on traite; si douteux, il faut voir si il y a séroconversion... ou bien si le doute est fort: on traite.

Edit: vois ça avec ton médecin quand même...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 02 juillet 2011 à 08:46:59
Donc, la limite du legging, c est la chaleur qui le rend difficile de port?

Si on endure, ou qu'il ne fait pas exeptionnellement chaud, ces parasites ne peuvent pas croquer a travers donc?

Couple a des huiles essentielles, j'espere de jamais avoir de problemes avec ca.

Merci
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 04 juillet 2011 à 18:13:24

Si on endure, ou qu'il ne fait pas exceptionnellement chaud, ces parasites ne peuvent pas croquer a travers donc?


Ça passe dessous ! J'ai déjà eu des tiques sur le coup du pied et sur les c*u!lles alors que mes chaussettes et caleçons sont bien serrés.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 05 juillet 2011 à 11:16:42
ouais mais avec un legging, ca devrait bien changer la donne si il est passe en dessous des chaussettes, et au dessus du boxer...



Sinon, je vois souvent des abris construits avec de l herbe, des branches et toutes sortes de vegetaux.
C est pas un nid a tiques ca???

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 05 juillet 2011 à 16:38:03
ouais mais avec un legging, ca devrait bien changer la donne si il est passe en dessous des chaussettes, et au dessus du boxer...

Bah écoutes, test !


Citer
Sinon, je vois souvent des abris construits avec de l herbe, des branches et toutes sortes de vegetaux.
C est pas un nid a tiques ca???

Ça dépend du lieu et de la saison mais oui. Mais entre ça et mourir de froid...

a+

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 05 juillet 2011 à 23:23:46
La tique est vicieuse!
Il a longtemps, alors que je campais en forêt, je me retrouvais chaque matin avec une petite équipe accrochée a mes c*u!lles... Alors que le soir, nada.
Après deux trois jours j'ai compris l'astuce, ces coquines avait grimpé la paroi de la tente, passaient par la moustiquaire et faisaient le grand saut. Elles n'avaient plus qu'à se glisser sous mon sac de couchage bien au chaud :o
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 07 juillet 2011 à 01:15:05
Je peux pas tester, y en a pas la ou je suis.


Ta moustiquaire etait a larges mailles? genre filet mesh?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chris-C le 07 juillet 2011 à 16:19:39
Citer
Je peux pas tester, y en a pas la ou je suis.

Verdugo il serait peut être trés utile maintenant que tu définisses bien le pourquoi de tes questions.
Parceque là je commence à trouver tes interventions bien lourdes, genre Troll.

  :cyborg:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: DavidManise le 07 juillet 2011 à 17:00:02
De toute façon, on sent quand on est piqué.

Désolé mais...  pasdak.  En fait, ca dépend.  Donc de dire qu'on les sent, c'est dangereux.  Ca dépend des tiques, ca dépend des personnes, ça dépend de l'endroit, etc, etc.

La tique qui m'a filé la maladie de lyme ET l'encéphalite virale qui m'a cloué au lit et presque buté...  ben je l'ai jamais sentie, ni vue.

Attention.  Inspection visuelle complète nécessaire.

David
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: basic le 07 juillet 2011 à 19:38:45
Sentir une piqûre de tique ? je croyais que la bestiole te filait un anesthésiant maison en te forant la couenne ?? Personnellement je n'ai découvert mes tiques que par hasard, au toucher.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pierreB le 07 juillet 2011 à 19:42:44
Pas d'anesthésiant... mais beaucoup de personnes ne se rendent pas compte de la morsure... c'est en se déshabillant ou à la douche qu'elles s'en rendent compte.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 07 juillet 2011 à 19:58:48
Je n'ai jamais non plus senti une morsure de tique.
Faut dire quand même que je n'en ai pas eu beaucoup - juste quelques milliers, sur plusieurs continents  ;# ...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 07 juillet 2011 à 20:09:20
Désolé mais...  pasdak.  En fait, ca dépend.  Donc de dire qu'on les sent, c'est dangereux.  Ca dépend des tiques, ca dépend des personnes, ça dépend de l'endroit, etc, etc.

La tique qui m'a filé la maladie de lyme ET l'encéphalite virale qui m'a cloué au lit et presque buté...  ben je l'ai jamais sentie, ni vue.

Attention.  Inspection visuelle complète nécessaire.

David

+ 1 milliard, d'ailleurs à l'époque j'avais posté une connerie et je m'en veut encore maintenant  >:(

Bon moi j'en ai ramassé, pas plus que les autres et certainement moins que le minimum, mais j'ai jamais sentis une morsure, pîqure, par contre j'ai senti la progression sur ma cuisse, mon ventre etc ... la nuit le long de ma jambe.

De toute façons c'est simple, vous vous foutez à poil et vous checkez, vous êtes à plusieurs dans la verte et bien tout le monde se fout à poil et chacun inspecte l'autre dans les coins difficiles (je parle du dos hein ! bandes de salopards  ;#)

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pierreB le 07 juillet 2011 à 20:13:41
Eh Gros Calou... tu fatigues tes petits doigts ;D (1 puissance 1 milliard = 1 non?)

Dsl pour le bruit  :-[
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 07 juillet 2011 à 22:53:49
Perso, j'ai atrappé deux fois la boreliose et ces deux fois j'ai pas senti la morsure. Par contre je sens souvent des tiques "implantée" qui démangent. Je n'irais pas dire que les tiques porteuses de maladies se font plus discrète. Il y en a sûrement un tas qui m'on mordue sans que je le sache!

Pour répondre a Verdugo, de mémoire c'était de la moustiquaire, pas du mesch.

Titre: Ray MEARS: "Lyme disease nearly made me come indoors"
Posté par: gapmo le 29 juillet 2011 à 21:03:40
L'ami Ray Mears aussi y a eu droit...

Citer
' Lyme disease nearly made me come indoors,' says Ray Mears

Survival guru highlights tick-borne diseases, By Jonathan Owen and Kunal Dutta, Tuesday, 12 April 2011

Ray Mears, the British survival guru, has revealed how a tick b!te led to a 14-year battle with Lyme disease that nearly ended his career.

Mears, who presents television shows including Survival and Wild Britain, was speaking at the start of Tick Awareness Week. He described how a tick b!te led to excruciating back pain and declining health that almost forced him to give up work. "The pain I had in my back was so bad that if I sneezed I almost blacked out with the pain," he said. "I was getting to the point where I was going to have to think about doing something different for work... I don't know when I contracted whatever it was, but I think it was Lyme disease. I had it for 14 or so years."

Lyme disease is a bacterial illness transmitted by ticks. According to the Health Protection Agency, up to 3,000 people contract the illness, also known as borreliosis, each year. Campaigners say the problem is worsening, as warmer winters and wetter summers allow ticks to spread further afield and many doctors remain ignorant of the disease.

Sarah Randolf, professor of parasite ecology at Oxford University, said cases of Lyme disease were compounded by "a poor and haphazard assessment" of its recent prevalence, as well as the increase of deer population which can transport bacteria-carrying ticks.

Mears, who is the patron of the charity for tick-borne diseases Borreliosis and Associated Diseases Awareness-UK (Bada-UK), is leading calls for more awareness of the disease, which can cause severe arthritis, neurological damage, heart problems and fibromyalgia (muscle and connective tissue pain). "I feel that there is not enough awareness of Lyme disease in this country, given the fact that in rare cases it may become chronic," he said.

"I've been teaching outdoor skills for 28 years, the last five years we're hearing more and more cases of people with problems, particularly outdoor professionals who are in the woods a lot. It's becoming a real worry now."

Wendy Fox, chairwoman of Bada-UK, said: "Residential properties are encroaching more on tick habitat, and wildlife are adapting well to the urban environment, which brings them and the parasites they carry into closer proximity to people." She added: "We hear from too many people who have been told by medical professionals that there is no Lyme disease in the UK."

Mears began to suspect that he might have Lyme disease two years ago. "[It] felt as bad as having malaria but it wasn't malaria. I had a tick on my leg about a month earlier, and I was really ill at that point so maybe it was a double dose."

But within weeks of finishing a month of antibiotics, his life changed. "I could go to the gym and exercise with no problem and do anything I wanted." (…)

Source: http://www.independent.co.uk/life-style/health-and-families/health-news/lyme-disease-nearly-made-me-come-indoors-says-ray-mears-2266460.html (http://www.independent.co.uk/life-style/health-and-families/health-news/lyme-disease-nearly-made-me-come-indoors-says-ray-mears-2266460.html)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 11 novembre 2011 à 11:58:36
Ça n'avance pas le schmilbik mais je viens de lire que hotzi (celui qui a dormi 5300 ans sur un col dans la glace) était atteint de la boreliose...
Est-ce pour cela qu'il avait de l'artrose?
Mystère...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kovaks le 14 novembre 2011 à 09:32:24
Petit témoignage supplémentaire sur les tiques, vécu perso.
Il y a une petite dizaine d'années, je pratique beaucoup le tir à l'arc "Nature" (3D, plus exactement), comme entrainement à la chasse à l'arc. Je fais pas mal de compète, et donc, suis encore plus souvent qu'à l'accoutumée dans les bois.
Un matin, je me réveille, ouvre les yeux, et là, ouch : l’œil gauche présente une sorte de "C" où la lumière ne passe pas, le droit présente des "points" du même style. En gros, je vois un fer à cheval noir dans l’œil gauche, et comme au travers d'une passoire dans le droit. Séquence sueur froide, je deviens aveugle? RV chez l'ophtalmo en urgence, où une c**asse de secrétaire s'invente des diplômes qu'elle n'a pas et me dit que c'est une migraine ophtalmique. Un soufflon plus tard, j'ai mon RV.
Diagnostic du praticien : choriorétinite aïgue, dûe au stress.  :blink: Je ne suis absolument pas speedé en ce moment, j'enchaine les compètes de tir et au contraire, tout va bien, super zen. Traitement : RIEN. Je dubite, il me dit que sous 48 h ça disparaitra, sachant qu'il n'a rien vu d'anormal dans mon oeil.
Le lendemain, c'est 3 fois pire. Ma fille me sourie, je vois sa bouche, pas ses yeux, ou l'inverse. Vent de trouille, et vent de galerne chez l'ophtalmo, prié de m'ausculter correctement. Un super examen après (laser dans l'oeil, etc), diag : j'ai rien. Mon cul, je sais que je suis en train de perdre mes yeux, je suis l'inverse d'un hypocondriaque, mais là, ça chie.
Je prends RV sur recommandation avec un autre ophtalmo, qui après 30 s d'exam, me dit "il a rien vu mon collègue?!? Vous avez les rétines comme de la dentelle!". Le diag de Choriorétinite dû au stress ne tient pas longtemps : cet ophtalmo me dit que les seuls cas dûs au stress sont ceux de pilotes de chasse ayant pris un "gadin" monumental avec risque de crash. Ma bécane pousse sévère, mais quand même... J'enrage contre le premier ophtalmo. Le second m'envoie chez mon généraliste en urgence, qui a l'intelligence de me dire qu'effectivement ça déc*nne, mais qu'il ne sait pas. Pneumologue (tiens, les poumons sont touchés, la radio montre des poumons de marsupilami, tout tâchés, alors que je ne fume pas), puis spécialiste des maladies tropicales (je ne suis pas allé sous les tropiques récemment, mais les analyses de sang déconnent grave). Bilan : infection par une saloperie très probablement véhiculée par un tique. Traitement antibio large puis resserré au fil des diags. L’œil se répare, les poumons aussi. Il étais temps : avant le début du traitement antibio, je n'ai plus que 30% de mon champ visuel.

Bref :
- Les tiques, GROSSE saloperie. A ne pas prendre à la légère, comme dit plus haut.
- piqûre très souvent absolument inaperçue. C'est plus la bestiole qui cavale sur la peau qui peut être ressentie, mais de mémoire, la bébête sécrète un anesthésique qui empêche de sentir sa piqûre (à vérifier).
- remède, comme déjà dit, inspection PARTOUT. Sous le service 3 pièces, la rondelle, TOUT. Perso, je n'ai aucune pudeur si ça me permet d'éviter le Labrador ou l'aventure de DM.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 10 janvier 2012 à 22:45:30
Bilan : infection par une saloperie très probablement véhiculée par un tique. ...

C'etait la borreliose? (c'est le titre du fil, mais ...) Sinon tu as le nom?
merci
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mad le 10 janvier 2012 à 23:11:53
C'etait la borreliose? (c'est le titre du fil, mais ...) Sinon tu as le nom?
merci
Il y a d'autres borrélioses que celles de Lyme, en particulier en milieu tropical, et il n'y a pas de diagnostic sérologique pour toutes, loin de là. J'ai très probablement été infecté par une borréliose tropicale, et un traitement antibiotique de six semaines avant mon expédition au Spitzberg en avril dernier a fait disparaitre les symptômes.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kovaks le 11 janvier 2012 à 09:41:45
C'etait la borreliose? (c'est le titre du fil, mais ...) Sinon tu as le nom?
merci
Désolé pour la réponse tardive, ce fil m'avait échappé. Je n'ai jamais eu le nom, je ne crois pas que ça ait été formellement identifié à vrai dire. La cause des tiques était par contre quasi certaine, vu l'historique récent (une piqure une semaine plus tôt, détectée tard).
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 27 mai 2012 à 23:27:46
Verdugo il serait peut être trés utile maintenant que tu définisses bien le pourquoi de tes questions.
Je vivais a ce moment dans un endroit sans tiques, je voulais en savoir plus avant de me rendre dans une zone où il y en avait.

Bah écoutes, test !

Testé.
Le legging marche pas mal, en plusieurs sorties ( une dizaine dans des herbes hautes pas temps chaud en IDF )
Aucune tique détectée dans la zone couverte, donc nottamment au niveau des c*u!lles RAS.

Par contre j'en ai choppé deux autres, ailleurs.
Petites et d'un accrochage maxi de 28h.

Bien retirées+ gel hydroalcoolo. Je reflechis à l'antibiothérapie...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 28 mai 2012 à 11:34:23
Une autre reflexion:

Concretemment, en foret, je check+ DEET tout va bien.

Ouais mais si une tique s'accroche aux fringues, et qu'on la ramene a l'appart..?

Comment "decontaminer ses fringues?"

La Javel fonctionne, mais un bain de javel sur ses fringues a chaque sortie...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Rosetta le 28 mai 2012 à 12:37:47
De retour de promenade, il est possible que des tiques demeurent sur les vêtements. Jusqu'à la publication d'une étude nord-américaine on supposait que le lavage en machine suffisait à les éliminer.
L'étude présentée par H. Dautel au XI International Jena Symposium on Tick-borne Diseases montre qu' Ixodes ricinus - quelle que soit sa stase - est capable de survivre à un lavage à 40° C, mais pas à 60° C. Cette espèce est également capable de survivre quelques jours, voire quelques semaines submergée [1003].

http://www.maladies-a-tiques.com/Prevention.htm


Donc : laver plus chaud.
Franchement je n'ai jamais eu l'idée de foutre de la Javel sur mes fringues, à moins d'avoir des fringues dédiées aux marches en forêt bof...

L'HE de genévrier en association avec le lemongrass fonctionne plutôt bien. Je m'en sers en prévention pendant les périodes d'activité intense de la bestiole. Ici ça en est infesté. Je fais un spray d'alcool à 90° (ou alcool camphré, elles aiment pas non plus) + HE (3ml d'HE pour 150ml de spray), et je pulvérise sur les fringues et la peau avant de sortir, normalement elles ne restent pas dans les vêtements non plus (je pulvérise d'ailleurs aussi les endroits où les chats squattent).
Au retour de promenade je secoue quand même énergiquement les fringues dehors et je lave à 60° avec des HE de genévrier.

(j'avoue, je ne le fais pas toujours....)

Tu peux aussi mettre dans ton placard à vêtements des bouquets de sauge et de thym, ça les encouragera à migrer ailleurs.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fry le 28 mai 2012 à 14:01:34
Bien retirées+ gel hydroalcoolo. Je reflechis à l'antibiothérapie...

Petite remarque, le gel hydroalcoolique n'est pas fait pour désinfecter les plaies ou peaux lésées ( c'est même contre-indiqué ). C'est un produit servant à l'hygiène des mains saines et dépourvues de lésions.

Pour désinfecter une morsure de tique, les antiseptiques communs doivent être utilisés.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 28 mai 2012 à 16:46:15
Oui, je n'avais que ca  :down:

Idéalement de la biseptine.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mishkin le 31 mai 2012 à 22:58:54
Bonsoir,

Adepte convaincu du tire-tic (les deux petits mini-pied de biche) ,je suis tombé aujourd'hui sur un outil que je ne connaissais pas.
Son format carte de crédit et extra-plat m'a séduit (ainsi que son prix 3,20€) ,facile à incorporer dans une trousse ,un portefeuille ,une poche de vetement.
Il y a une petite loupe incorporée ,utile pour s'assurer que l'extraction a réussi mais on ne peut pas faire de feu avec ,dommage .
Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester l'extraction (je viendrais vous dire dés que c'est fait).
Quelqu'un connait ce produit ?

à+

Mishkin
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanluc le 01 juin 2012 à 06:59:24
Salut Mishkin,et où as tu trouvé cette merveille de l'esprit humain?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mishkin le 03 juin 2012 à 23:12:44
Salut,

J'ai trouvé ça à la parapharmacie de mon hypermarché Lecl*rc .En fouinant le forum dans 2 ou 3 fils ,il est question de pompe aspirante de marque Venimex .
Je trouve que malgré sa transparence ,son format la rend moins facile à perdre que les Tire-tic.
Et ayé j'ai pu le tester .Le brave cabot de mes beaux-parents en avait une petite ,j'ai utilisé la petite encoche. Comme avec les Tire-Tic il faut engager l'encoche à fond.
Habitué au geste j'ai tout de meme fait un quart de tour avant de prendre appui sur la peau avec les bouts de l'encoche. La tique pourtant bien petite n'a pas glissé du logement .J'étais assez prés pour constater que le "point d'ancrage" ne s'est pas soulevé ,signe que la tique n'a pas résisté à la traction.
Pour moi la loupe intégrée est un vrai plus puisque avec les Tire-Tic ,je prenais aussitot la loupe de mon SAK pour vérifier.
Cela dit l'outil doit etre plus facile à utiliser sur un humain .Le chien en question a des poils ras ,durs et drus et ,meme sur le plus velu d'entre nous ça doit etre plus aisé .

à+

Mishkin
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 03 juin 2012 à 23:34:36
http://www.zeckenkarte.ch/fr/index.html
ils livrent qu'en suisse je crois.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mishkin le 04 juin 2012 à 01:00:39
Salut,

Je viens d'aller taper "safecard tique" dans Gogol ,il y a des boutiques pour la France

http://www.zeckenkarte.ch/fr/index.html
ils livrent qu'en suisse je crois.

Eux par contre ils customisent la carte au logo qu'on veut ,ça pourrait étre michto une carte avec le logo CEETS .
A offrir aux stagiaires méritants . Non ? Bon ... 

Bonne nuit gens  :closedeyes:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: MuleSkinner le 20 juin 2012 à 18:30:02
Bonjour,

Un de mes proches vient de choper la maladie de Lyme. Maintenant que c'est fait, c'est trop tard pour la prévention. Par contre pour les actions curatives, le médecin de quartier arrive très vite au bout de sa science, hélas. D'où ma question, une fois la saloperie chopée, que fait-on? Y a-t-il des traitements autre que la pénicilline (qui n'a rien donné) ? Y a-t-il un ou des spécialistes de la maladie en France? En cherchant sur internet on trouve beaucoup de témoignages sur des produits médicamenteux un peu underground comme le tic-tox ou l'argent colloïdal mais je n'ai pas forcément le recul pour faire la différence entre ce qui peut marcher et ce qui tient du charlatanisme pur. Si vous avez un conseil ou une idée, je suis preneur. merci @+
Titre: tire tique pratique au logo du forum
Posté par: Kilbith le 20 juin 2012 à 18:32:52
Eux par contre ils customisent la carte au logo qu'on veut ,ça pourrait étre michto une carte avec le logo CEETS .
A offrir aux stagiaires méritants . Non ? Bon ...

si le truc est réellement efficace :

C'est une excellente idée : une carte avec le logo forum et/ou Ceets : un VRAI truc utile.  :up:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 20 juin 2012 à 18:34:53
Oublie tous les produits miraculeux, c'est de la daube.  J'en ai bouffé des tonnes, sans le moindre effet.  :down: :down: :down:

Demande à ton médecin de se renseigner auprès de ses collègues.  S'il n'en trouve pas, qu'il essaye de trouver les labos qui font des analyses de sang Western Blot (http://fr.wikipedia.org/wiki/Western_blot) et leur demande quels confrères les demandent.  S'il tombe sur une bonne âme, tu auras peut-être une bonne info.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 20 juin 2012 à 22:15:05
Un truc bête, mais qui peux aider ton pote. Suivant la région les médecins, docteur de la science, ne connaisse pas grand chose... Eh oui... (mon toubib par exemple à tout de suite capté le problème, la pédiatre pour ma fille, j'ai du lui donner le nom du test, du medic, et la posologie...)  Alors une recherche des régions ou la maladie est courante, nous informe aussi sur les médecins ou hôpitaux qui sont au courant des méthodes et traitements.
Cela dit, si la maladie s'est déclarée de façon à laissé des séquelles... C'est pas forcément un médicament qu'il faut. Mais je suis pas médecin et les pro de la santé te le ferons vite remarqué... :D
Les tests sanguins peuvent trouver une réponse à la boreliose, éventuellement présente, et une autre maladie peux se cacher derrière car on ne la cherche pas... MEVE ou MET en france je crois. Plus un tas d'autre...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: MuleSkinner le 21 juin 2012 à 14:17:43
Merci pour vos réponses, en ce qui concerne le diagnostic c'est assez clair, il y a bien eu une tique, et maintenant un érythème migrant d'une bonne vingtaine de centimètres de long. Maintenant pour le traitement c'est moins simple, les antibiotiques semblent ne rien faire et la médecine officielle ne semble pas avoir autre chose à proposer. Il ne s'agit pourtant pas d'une maladie orpheline...@+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 21 juin 2012 à 14:50:11
Patience aussi... la maladie de lyme et la bactérie qui en est responsable à un long cycle de vie. Et il faut quelques semaines pour éradiquer la "bête" enfin les "bêtes"... J'ai plus en tête le cycle de la bactérie mais il me semble que c'était plus de 20 jours. C'est seulement vers la fin du traitement medicamenteu que l'on vois l'erytheme disparaître. Si il reste présent, il faudra qu'il retourne chez le doc et il prendra la décision de changer de matière active. De mémoire, le traitement antibiotique n'agit que sur la multiplication des bactérie. Un spécialiste pourrait confirmer?

Par curiosité? Depuis combien de jour est il en traitement?

Dans mon cas, le traitement à duré trois semaines... Et de mémoire ce n'est que vers la fin de la deuxième que la tâche à commencer à disparaître...

C'était pour la première... Les traitements suivant, je me rappelle plus, j'en ai eu trois ou quatre...

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Agronome le 21 juin 2012 à 14:57:51
Salut,

Juste après [edit : l'apparition de] la tâche migrante (lyme stade I), le médecin généraliste suffit totalement pour suivre l'évolution de la maladie et prescrire les antibiotiques ad hoc.

Plus tard, lors des premiers symptômes style inflammations articulaires et autres (stade II), on se dirige plutôt vers un rhumatologue ou quoi pour suivre l'évolution de la maladie et éviter le stade III.

Si tous les médecins généralistes ne savent pas comment traiter lyme, ce n'est pas pour ça qu'une méthode de traitement n'a pas été déterminée : il existe un consensus (lien (http://www.infectiologie.com/site/_congres_conf_org_spilf.php), diaporama explicatif (http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/diapo-consensus_Lyme06-choutet.ppt)).

Ce n'est pas doxycycline à la place de pénicilline ?

Pour info, un généraliste m'a détecté lyme stade 2, m'a envoyé chez un rhumato, qui m'a donné de la doxy. Done.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 21 juin 2012 à 15:09:07
Dans mes cas c'etait pas de la pénicilline en effet, il me semble bien que c'était de la doxycycline.... De memoire :-[
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Spinup le 21 juin 2012 à 17:58:29
Bonjour,

MuleSkinner, pour trouver les personne competentes sur la maladie de Lyme tu devrais t'adresser au service maladies infectieuses du CHU le plus proche. Comme dit plus haut les antibiothérapies peuvent etre longues, il est tres important de les prendre jusqu'au bout.

Le meilleur site pour s'informer est sans doute celui-ci: http://www.maladies-a-tiques.com/Maladie-de-Lyme.htm (http://www.maladies-a-tiques.com/Maladie-de-Lyme.htm)
C'est serieux, tres complet, et actualisé.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 07 juillet 2012 à 11:17:22
Bonjour,

Je confirme :  pour faire réduire un érythème migrant déjà bien développé, il faut bien trois semaines de doxycycline ...

Après, pour autant que je sache, la seule solution pour combattre la maladie installée, c'est un traitement anti-bio sur le long terme.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: sharky le 07 juillet 2012 à 11:31:07


Ma belle mère s'est fait piqué la semaine dernière, elle a vu la tique que 5/6 heures après avoir été exposé (taillage de haie).
Elle a filé aux urgences parce qu'elle ne se sentait pas de l'enlever toute seule (je sais ::) ). Seulement le médecin a loupé son coup et a priori à laisser la tête et n'est pas arrivé à l'enlever.
Traitement anti bio et paumade antiseptique.
Sauf que là on est à J+5, elle a de la fièvre, des courbatures, insomnies bref çà va pas bien au point où grande marcheuse devant l'éternelle elle a annulé LA rando de l'année aujourd'hui.
Mme ne veut pas retourner aux urgences et va attendre lundi matin de voir son médecin traitant, j'espère qu'elle va tenir...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Jacques le 22 juillet 2012 à 21:04:19
salut,


consultation fissa fissa service maladies infectieuses si possible.

biologie.

bonne chance
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Gros Calou le 22 juillet 2012 à 21:08:59
Moi j'en profite pour vous dire CHECKEZ VOS TIQUES

Période estival, tout le monde n'est pas dans la verte, mais les tiques n'ont pas de frontières et se ballade aussi dans l'herbe des jardins et autour des piscines, donc au moment de la douche pour les mômes et pour les adultes, faite le tour du propriétaire, c'es hyper important  :love:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 22 juillet 2012 à 22:51:53
Pas plus tard que hier : sortie champignons et j'en avais à nouveau une  >:(
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 02 novembre 2012 à 14:33:52
Bon j'hésite a ouvrir un nouveau fil mais je me dits que comme le traitement, les symptômes et surtout l'animal coupable est le même je place cela ici. (À voir)

Une nouvelle infection Neo-ehrlichiose est apparue en Suisse alémaniques (region Zurichoise) Véhiculée par les tiques. Les symptômes sont: fortes fièvre et malaises générale.
Un peu plus d'infos là: http://mobile.lenouvelliste.ch/fr/a-la-une/des-chercheurs-zurichois-decouvrent-une-nouvelle-maladie-engendree-par-les-tiques-477-1061352

La bonne nouvelle: elle se soigne mieux que la boreliose...

La nature est hostile... Regardé pas la télé! ;D

Édit: peut être un test en plus à demander au toubib (pas forcément informé...) d'une maladie véhiculée après une morsure de tique.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nathan-Brithless le 16 mai 2013 à 08:19:38
trouvé sur un site social:
"Appliquer une noisette de savon liquide à une boule de coton. (du savon sur de la ouate et la mettre 15-20 sec sur la tique!)
Couvrir la tique avec la boule de coton imbibée de savon et tamponnez-la pendant quelques secondes (15-20),la tique va spontanément se détacher et se coller au coton quand vous l’emporterez
"
De deux choses l'une:
-soit c'est une vraie recette-miracle qui va bien
-soit ceux qui la propage sont des dangers public!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 16 mai 2013 à 08:57:23
Pour enlever une tique accrochée le seul bidule efficace , testé sur moi et sur mon chien , c'est la pince à tiques en forme de tire clous déjà évoquée ici. En pharmacie ou chez son véto préféré , pour environ cinq euros , c'est dommage de ne pas investir.
Et en cas de piqure , tache rouge ou pas autour de la morsure , consulter son médecin et lui parler de la tique pour qu'il agisse en conséquence.
A mon humble avis ce sont les seules actions efficaces en dehors des précautions vestimentaires à prendre quand on se balade dans des zones infestées.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Karto le 16 mai 2013 à 09:53:54
trouvé sur un site social:
"Appliquer une noisette de savon liquide à une boule de coton. (du savon sur de la ouate et la mettre 15-20 sec sur la tique!)
Couvrir la tique avec la boule de coton imbibée de savon et tamponnez-la pendant quelques secondes (15-20),la tique va spontanément se détacher et se coller au coton quand vous l’emporterez
"
De deux choses l'une:
-soit c'est une vraie recette-miracle qui va bien
-soit ceux qui la propage sont des dangers public!

Salut l'ami ! :)

Je suppose que ça rentre, avec le coup de l'ether et tout ça, dans la catégorie des trucs :
- qui marchent vraiment pour enlever la tique.
- qui lui font dégobiller sa misère dans ton sang avant d'abandonner sa prise.

Bon toi je sais que tu sais, mais "pour le lecteur silencieux" blablabla...
Miam.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Auto le 16 mai 2013 à 12:45:56
A partir d'un certain délai (>3jours) je suis d'accord). Je crois que la borréliose, qui loge dans l'intestin de la tique, met 3 jours à remonter le tube digestif et à venir dans notre organisme. Le problème c'est qu'en faisant dégobiller une tique qui est là depuis moins de 3 jours, tu dois également t'injecter la borréliose.
Après, une fois celle-ci dans ton organisme, que la tique gerbe ou pas ça change pas grand chose je pense.

Ce que je dis est néanmoins à remettre en cause, je ne me souviens plus d'ou j'ai lu le délai des 3 jours (mon médecin qui me l'a dit, ou un site, un bouquin.. je perd la mémoire)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Lokta le 16 mai 2013 à 13:44:43
Enlever la tique oui, mais n'importe comment non. Il est hors de question de faire dégobiller la tique si on la possibilité de faire sans et pour ça la seule méthode qui m'a été conseillée par le médecin c'est le tire-tic ou si on a rien de faire très soigneusement le boulot avec un pince a épiler (déconseillé quand même).

Il est normal qu'après le retrait d'une tique on est un PETIT cercle qui se forme autour, causé par la dégradation des résidus par l'organisme. D'un rouge uniforme (pas comme le cercle de la 1ere phase) il disparait au bout de quelques jours.
Je retrouve plus les sources, donc pas forcément très fiable

Lokta

sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme#Soins_en_cas_de_morsure_de_tique
http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1238_lyme.htm
http://santecheznous.com/condition_info_details.asp?channel_id=0&relation_id=0&disease_id=178&page_no=2

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 16 mai 2013 à 16:05:56
Pour enlever une tique accrochée le seul bidule efficace , testé sur moi et sur mon chien , c'est la pince à tiques en forme de tire clous

Les dernières études scientifique (je vais tâcher de trouver lesquelles) affirment que la manière dont la tique est enlevée ne changeait rien a une infection ou pas.

A partir d'un certain délai (>3jours) je suis d'accord). Je crois que la borréliose, qui loge dans l'intestin de la tique, met 3 jours à remonter le tube digestif et à venir dans notre organisme.

avec un pince a épiler (déconseillé quand même).

Dans un sujet tel que celui-ci, on ne peut pas se permettre d'être approximatif et encore moins d'être approximatif et de le poster sur un forum lu par des centaines de personnes par jour car considéré comme la référence.

Donc, on se documente sur des sources fiables et vérifiables avant de dire des conneries.

http://www.pasteur.fr/ip/easysite/pasteur/fr/presse/fiches-sur-les-maladies-infectieuses/maladie-de-lyme

http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-Lyme_court.pdf

Et encore, il ne s'agit que de la maladie de Lyme. Vous noterez que dans les documents cités il reste des incertitudes.

a+

PS : La maladie de Lyme ainsi que les autres maladies transmises par les tiques souffrent encore d'une méconnaissance à leur sujet. Y compris dans le corps médical. Y compris chez les professionnels en contact régulier avec les tiques. Alors tâchons de faire avancer les choses.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliassteph le 16 mai 2013 à 18:34:59
Je viens de tomber sur ce post, je ne vais juste vous faire part de mon expérience en cours......

J'ai parcouru les lien posté par Guillaume et tout y est bien expliqué, du coup je ne me tape pas les 24 pages du post......

Je fais bref: Douleurs articulaires d'un genou et paralysie faciale depuis 6 mois maintenant avec des névralgies du visage et les ganglions douloureux, grande fatigue, légère fièvre, perte de vision  enfin tout qui va bien ... :'(
Prise de sang négative a la maladie de Lyme faite au début de la paralysie...
Je passe de médecin en spécialiste d'IRM en prise de sang jusqu’à ce qu'un décide la semaine dernière de me faire une ponction lombaire. D’après ces explications, il est possible que ça passe inaperçu sur la prise de sang.
J'ai les résultat la semaine prochaine...
J'ai tous les symptômes mais je ne me rappelle pas m’être fait piqué. Enfin si mais pas proche de la paralysie et je surveille toujours l’évolution de la phase 1.
Par contre je n'ai une pince a tique que depuis peu et c'est vraiment efficace.( Testé sur Noisette la Furette....)
C'est possible que je me sois fait piqué et qu'elle se soit détaché après sans que je le vois....
Je vous tiens au courant......Peut être encore une fausse piste  >:(

 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 16 mai 2013 à 20:51:40
Aliassteph, je te tiens les pousses, car si c'es lyme, tu n'es pas sorti d'affaire.  Je suis au stade 3 depuis des années et pas moyen de s'en débarrasser !
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliassteph le 17 mai 2013 à 09:06:24
Aliassteph, je te tiens les pousses, car si c'es lyme, tu n'es pas sorti d'affaire.  Je suis au stade 3 depuis des années et pas moyen de s'en débarrasser !

Merci....Le seul avantage que je trouve si c'est bien ça, c'est que je saurais vraiment ce que j'ai et pourrais avoir le traitement adéquat. Jusque là, la paralysie faciale pouvant être le résultat d'un simple coup de froid, ou de plusieurs virus différents, les 3 premiers mois ca n'a inquiété personne.... 
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 17 mai 2013 à 09:28:38
Merci....Le seul avantage que je trouve si c'est bien ça, c'est que je saurais vraiment ce que j'ai et pourrais avoir le traitement adéquat.
Malheureusement pas aussi simple que cela : si tu es en stade 3, tu vas avoir très difficile de trouver un médecin qui veuille bien te prescrire des mois de cocktails d'antibiotiques.  Je ne te le souhaite pas, car c'est un combat de longue durée.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliassteph le 17 mai 2013 à 10:26:27
Je vais bien voir ce qu'on me dit mercredi prochain    :o :o :o :o
Je croise les doigts en espérant que ce sera un virus a la con juste un peu tenace...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 23 mai 2013 à 22:08:33
Bon...
Bah perso jviens d'avoir les résultats... :'(

Depuis quelques mois, fièvre sans être ni me sentir "malade", difficultés pour me concentrer (et je m'en rends d'autant plus compte que je suis en train de bosser, -enfin, d'essayer- un concours), difficultés pour mémoriser, perte de mémoire sur le court terme (idem, avec le type d'études que je fais, j'avais plutôt l'habitude d'apprendre des tonnes de pages par cœur sans soucis), crampes, migraines, douleurs articulaires, notamment dans le bras gauche, toujours froid et surtout fatigue fatigue fatigue...

Prise de sang vendredi (c'est moi qui ait parlé au médecin des nombreuses morsures de tiques que j'ai déjà eues -au moins une vingtaine, je les attire, dont une qui a posé problème car on l'a découverte tard : elle était énooorme, bien cachée dans mon énorme chevelure de gamine, et au fin fond du Brésil donc rien de satisfaisant à dispo pour la virer).
Appel du médecin dès samedi soir (rassurant ça., un doc qui t'appelle un samedi soir...). Il veut un 2nd test.

Résultats tout à l'heure : confirmation, Lyme positif. Mais "profil en faveur d'une infection ancienne" (la dernière tique remonte à un an et demi).

Bon...

De toutes façons... je suis allergique aux antibiotiques.  :closedeyes:





Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 23 mai 2013 à 23:04:33
Hello,

j'ai causé avec un urgentiste "outdoor" dernierement. Il m'a dit que le plus d'invections avec la lyme avec des tiques se fait sous les ongles, quand on les ecrase/arrache. Quelqu'un de competent peut confirmer/infirmer?

promneur, qui ne les fera plus eclater sur entre les ongles...

PS: Calypso:  :'( fait chier. Jte souhaite tout de bon
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mrfroggy le 23 mai 2013 à 23:21:11
c est étrange, parce que les échanges contaminants se font par le sang, non  :glare:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 23 mai 2013 à 23:28:27
Oui, et il y aurait une peau tres fine et tres vascularisée sous les ongles...  :glare:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 24 mai 2013 à 09:12:04
Citation de: Calypso
De toutes façons... je suis allergique aux antibiotiques.

J'espère que tu ne l'es pas à tous et en en particulier pas à ceux qui font l'affaire contre la boréliose.

Sinon, ça va pas être facile ...  :(
Bon courage, même si, justement ...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliassteph le 24 mai 2013 à 09:15:00
Je vais bien voir ce qu'on me dit mercredi prochain    :o :o :o :o
Je croise les doigts en espérant que ce sera un virus a la con juste un peu tenace...

J'ai reçu mes résultats et je suis négatif.... Je dois donc avoir un virus très tenace...


Bon...
Bah perso jviens d'avoir les résultats... :'(

Depuis quelques mois, fièvre sans être ni me sentir "malade", difficultés pour me concentrer (et je m'en rends d'autant plus compte que je suis en train de bosser, -enfin, d'essayer- un concours), difficultés pour mémoriser, perte de mémoire sur le court terme (idem, avec le type d'études que je fais, j'avais plutôt l'habitude d'apprendre des tonnes de pages par cœur sans soucis), crampes, migraines, douleurs articulaires, notamment dans le bras gauche, toujours froid et surtout fatigue fatigue fatigue...

Prise de sang vendredi (c'est moi qui ait parlé au médecin des nombreuses morsures de tiques que j'ai déjà eues -au moins une vingtaine, je les attire, dont une qui a posé problème car on l'a découverte tard : elle était énooorme, bien cachée dans mon énorme chevelure de gamine, et au fin fond du Brésil donc rien de satisfaisant à dispo pour la virer).
Appel du médecin dès samedi soir (rassurant ça., un doc qui t'appelle un samedi soir...). Il veut un 2nd test.

Résultats tout à l'heure : confirmation, Lyme positif. Mais "profil en faveur d'une infection ancienne" (la dernière tique remonte à un an et demi).

Bon...

De toutes façons... je suis allergique aux antibiotiques.  :closedeyes:


Je te souhaite un bon rétablissement....Courage !!!






Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 24 mai 2013 à 10:12:46
J'espère que tu ne l'es pas à tous et en en particulier pas à ceux qui font l'affaire contre la boréliose.

Sinon, ça va pas être facile ...  :(
Bon courage, même si, justement ...

Certains c'est oedème de Quincke donc on oublie direct, d'autres tâches rouges sur tout le corps, d'autres me clouent juste au lit tellement ils me flinguent... allergies croisées, je crois qu'il n'y a qu'une seule famille d'antibio que je supporte.
Il existe un traitement de Lyme sans antibio, mon généraliste est homéopathe, jsuppose qu'il connait, j'attends mon rdv pour voir ce qu'on fait. Si on fait quelque chose.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 24 mai 2013 à 14:42:58
Citer
Il existe un traitement de Lyme sans antibio
Hope for the best ...
Tiens nous au courant, cela semble une option peu connue.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 24 mai 2013 à 16:16:05
Je persiste et signe , sans approximation car testé et re testé sur moi et sur le toutou à maintes reprises , l'objet idéal et le moins traumatisant pour enlever une tique fixée dans sa couenne c'est le tire tique en forme de pied de biche ( chez tous les bons vétos,  une misère   :up: )
Dans un sujet tel que celui-ci, on ne peut pas se permettre d'être approximatif et encore moins d'être approximatif et de le poster sur un forum lu par des centaines de personnes par jour car considéré comme la référence.

Donc, on se documente sur des sources fiables et vérifiables avant de dire des conneries.

http://www.pasteur.fr/ip/easysite/pasteur/fr/presse/fiches-sur-les-maladies-infectieuses/maladie-de-lyme

http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-Lyme_court.pdf

Et encore, il ne s'agit que de la maladie de Lyme. Vous noterez que dans les documents cités il reste des incertitudes.

a+

PS : La maladie de Lyme ainsi que les autres maladies transmises par les tiques souffrent encore d'une méconnaissance à leur sujet. Y compris dans le corps médical. Y compris chez les professionnels en contact régulier avec les tiques. Alors tâchons de faire avancer les choses.
Courage Calypso

Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 24 mai 2013 à 18:03:29
Il existe un traitement de Lyme sans antibio, mon généraliste est homéopathe, jsuppose qu'il connait, j'attends mon rdv pour voir ce qu'on fait. Si on fait quelque chose.
J'ai essayé plein de trucs, à part diminuer les problèmes aucun ne m'a débarrassé de cette saloperie (stade 3) et les médecins ont de sérieux problèmes avec l'inami s'ils prescrivent des antibiotiques pendant de longues périodes !!!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 25 mai 2013 à 13:19:52
Corazon,

Je n'ai pas encore eu le temps de relire les 25 pages (je l'avais fait il y a longtemps), mais comment le vis-tu au quotidien ?
Je n'ai pas encore revu le médecin... Pour l'instant ça ne m' "handicape" pas plus que cela, mais depuis janvier certains symptômes sont devenus gênants. Est ce que tu as remarqué une évolution ? J'ai peur que ça dégénère... mais en même temps jvis peut être avec depuis 10 ans sans le savoir alors...
Qu'est ce qu'on t'a dit ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 25 mai 2013 à 16:50:54
@ Calypso : les douleurs sont quotidiennes, certaines fortes, d'autres moins.  Je dirai que l'on s'habitue à une certaine forme de douleur, mais sur la longue c'est vraiment tuant.  Mes douleurs sont principalement de type tendineuses et rhumatismales; pour d'autres elles peuvent prendre d'autres formes.

C'est comme une sinusoïde : des hauts et des bas.  Au pires moments, je perds complètement la mémoire et la concentration : je pars au boulot et en chemin, je me demande pourquoi je suis en route ou je prends une douche et je n'ai aucune idée quelles parties du corps j'ai déjà lavées, je ne sais plus ce que j'ai mangé il y a 10 minutes, ... et j'ai un mal de chien dans toutes les articulations.

Sur la longue (cela fait 29 ans que j'ai les mêmes symptômes, lyme diagnostiquée en 2011) : j'ai perdu toute la mémoire ancienne, il ne me reste que des souvenirs récents.  J'ai du arrêter tous mes loisirs à cause des douleurs : les 3 sports du triathlon, la pèche à la mouche, le tir de compétition, la photographie (je ne sais plus porter le matos), ... et je ne vois pas trop d'issue positive.

Les médecins : le mien était un incompétent, car je lui ai demandé à chaque fois de me tester (j'avais souvent des tiques sur moi) et il n'a jamais coché la bonne case pour les prises de sang (aucun problème, tu n'as rien !).  Le remplaçant a bien fait son boulot, mais malheureusement bien trop tard : les 6 semaines d’antibiotique n'ont eu quasi aucun effet.  Quasi aucun médecin ne prend cette maladie vraiment au sérieux et certains spécialistes se sont même moqués de mois lorsque je leur ai dit que j'avais cette maladie : pour eux, 2 semaines d’antibiotiques et on n'en parle plus  :-\  Lundi je passe chez un Nième autre spécialiste, espérons qu'il puisse m'aider.

Attaque cette saloperie le plus vite possible.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 26 mai 2013 à 12:32:59
...
Les pertes de mémoires j'en ai aussi mais c'est très ciblé... j'en avais parlé aux docs de tout ça, j'avais dit que "je me sentais comme une jeune -en plus je suis plutôt du genre à avoir trop d'énergie-, dans un corps de vieux".
On m'avait donné des vitamines sans même me faire de prises de sang. Quand je me suis sentie fatiguée ya un an et demi, on a pensé à la mononucléose. Et même une fois à la scarlatine. En gros on m'a a chaque fois diagnostiqué tout et n'importe quoi et jamais les bonnes choses.

Et là ça a été pareil... le médecin (nouveau) m'a prescrit Lyme car je lui ai dit que j'avais été beaucoup piquée. Sinon, j'aurais pu attendre encore des années (je l'avais dit à l'ancien aussi mais comme toi, il n'avait pas prescrit la prise de sang car "dans nos régions -Sud Ouest- c'est rare"...)

D'un côté je suis "soulagée" de voir que non je ne suis pas folle. Que mes pertes de mémoires, que la fatigue, douleurs articulaires, ne sont pas "psychologiques" ou un signe que mes études ne m'intéressent plus ou autre (comme je l'avais tout d'abord pensé)...


Merci Corazon pour toutes tes infos...

Si jamais j'en ai, ou que je trouve un médecin bien ou autre, je te tiendrais bien sûr informé.

Je sais pas encore ce que je vais faire, si jcontinue pour mon concours ou pas (on a que 3 chances, investissement financier et personnel énorme)...
Ou si jme casse prendre l'air un peu (ce qui était prévu après le concours en fait).
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 28 mai 2013 à 19:20:34
l'objet idéal

Et les experts sont formels : ce n'est pas un objet "idéal" mais un objet qui fonctionne parmi d'autres.

j'ai causé avec un urgentiste "outdoor" dernierement. Il m'a dit que le plus d'invections avec la lyme avec des tiques se fait sous les ongles, quand on les ecrase/arrache. Quelqu'un de competent peut confirmer/infirmer?

Sources de ton gars ? ::)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fry le 28 mai 2013 à 20:41:42
Jusqu'à preuve du contraire, Borrelia est une bactérie, et les bactérie n'entrent pas dans le corps sous les ongles...

Elles y entrent pas les voies naturelles ( urinaire pour les infections urinaires, sphère ORL et respiratoire pour les pneumocoque et autres... ) ou par inoculation ( la morsure de tique ou la morsure d'un chien, qui vont inoculer des germes en détruisant la barrière étanche naturelle qu'est la peau ).

Il n'y à pas grand chose qui se transmette par simple contact avec une peau non lésée ( en dehors de problèmes tels que la gale, qui sont des petits parasites et non des germes, et de certaines mycoses de contact, mais ces infections restent à la peau et ne vont pas dans le sang ).

Le mode de transmission de la maladie de Lyme est bien l'inoculation par morsure de tique.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 28 mai 2013 à 21:42:29
Voici un petit doc, d'une docteur allemande. (Ils sont quand même plus au courant de la maladie semble-il...)

http://www.dr-hopf-seidel.de/mediapool/87/874128/data/Persistierende_Borreliose_franz_Version_7-11.pdf
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 28 mai 2013 à 22:37:48
Et les experts sont formels : ce n'est pas un objet "idéal" mais un objet qui fonctionne parmi d'autres.
C'est à la limite du raisonnement de jésuites : quels sont les autres outils fonctionnant sans risques pour n'importe quel public non averti et ne nécessitant pas une excellente dextérité ? Même la ZeckKarte et ses dérivés risquent de laisser le rostre de la bestiole en étant mal utilisé :
(http://durray.com/information/Bilder/Piktogramm%20Zeckenkarte.jpg)

Inversement l'utilisation des pieds de biche est à la portée d'un enfant (p.ex. les miens sur un chat pas toujours très coopératif ;)).


Jusqu'à preuve du contraire, Borrelia est une bactérie, et les bactérie n'entrent pas dans le corps sous les ongles...
Pourtant le tétanos est également une bactérie qui peut entrer via une micro-lésion. Or la zone des ongles est justement une zone souvent abimée (coupures, griffures, crevasses). Vu la très faible littérature généraliste sur la borréliose en France ne faudrait-il pas comparer avec les modes d'infection du tétanos en tenant compte des résistances respectives des bactéries du tétanos et de la borréliose avant de pouvoir vraiment écarter cette hypothèse (principe de précaution) ?

(Je ne suis ni toubib ni micro-biologiste.)


Voici un petit doc, d'une docteur allemande. (Ils sont quand même plus au courant de la maladie semble-il...)

http://www.dr-hopf-seidel.de/mediapool/87/874128/data/Persistierende_Borreliose_franz_Version_7-11.pdf
Merci, je vais prendre le temps de lire çà à tête reposée. C'est d'autant plus intéressant que le problème n'est pas pris aussi à la légère par les institutions outre-Rhin (encore un futur scandale sanitaire qui couve tranquillement chez nous) !  >:(
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fry le 28 mai 2013 à 23:26:08
Le tétanos se contracte par inoculation oui. Sur une peau lésée, tu l'as toi-même dit, pas une peau saine.

La porte d'entrée du tétanos est une plaie souillée ( par la terre, le réservoir est tellurique ). Les plaies contaminantes sont des plaies profondes ou fortement délabrées, souillées et nécrotiques, car clostidium tétani est une bactérie anaérobie stricte ( elle prolifère en l'absence totale d'oxygène ), avant d'agir par le biais de ses spores libérant la toxine tétanique dans le sang.
Sur des micro-lésions, les spores sont très aisément phagocytées par les macrophages et détruites ( système immunitaire dit "inné" ).

Citer
Vu la très faible littérature généraliste sur la borréliose en France

Mais la médecine n'est plus franco-française depuis plusieurs siècles, elle est mondiale. La littérature sur laquelle se base le praticien dans sa pratique dépasse largement le cadre de son pays ( et heureusement ), elle est internationale. Et crois-moi, en terme de publications sur la borreliose il y a de quoi faire, notamment parce que c'est une maladie à l'incidence grandissante ces dernières décennies.

Le principe de précaution ne peut pas s'appliquer partout, parcequ'on connaît suffisament bien le mécanisme en biologie moléculaire des contaminations bactériennes pour ne pas buter sur chaque étape dans l'attente d'avoir tout prouvé.

Ton scénario n'a jamais été rapporté à ma connaissance ( comprendre dans les "case report" habituellement publiés sur les maladies et leur étude ), et reste d'une probabilité assez infime en comparaison de la morsure de tique. A noter que même quand la tique porteuse de Borrélia "mord" une personne: 1) Elle ne contamine pas la personne dans tous les cas, et 2) Quand c'est le cas, elle ne déclenche pas la maladie dans tous les cas.

Alors si en plus il y a la barrière de la peau et ses défenses mécaniques ( abondance de couches cornées ), et immunitaires... on arrive dans des retranchements plutôt du ressort de l'anecdote. 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 28 mai 2013 à 23:38:13
Je confirme Phil , l'usage du tire tique est à la portée de n'importe quel utilisateur et ce sans risque.

Cela dit j'aimerai bien savoir qui sont ces experts si formels quant à cet objet qui fonctionne parmi d'autres ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 29 mai 2013 à 01:09:19
Merci Fry pour les explications complémentaires qui laissent maintenant peu de place au doute.

Concernant le peu de littérature généraliste francophone sur le sujet je pensais plus à des articles de vulgarisation scientifique accessible au grand-public avec un bagage minimal. Il y a apparemment un grand manque de sources d'informations françaises un peu plus pointues que articles basiques style Wikipedia mais un peu plus accessibles au commun des mortels que des articles anglophones pour spécialistes sur PubMed (ou autres).

On a vraiment l'impression d'une communication totalement insuffisante des institutions par rapport aux enjeux même si certains praticiens sur le terrain prennent le problème vraiment au sérieux.

Le combat des associations de malades de Lyme illustre bien l'indifférence ou le déni des institutions sanitaires sur ce sujet :
   - http://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme#Le_probl.C3.A8me_du_d.C3.A9ni_de_la_maladie
   - http://www.reseauborreliose.fr/index.php/post/2012/01/23/Un-membre-de-l-IDSA-d%C3%A9fend-la-chronicit%C3%A9-du-Lyme

À cet égard la différence d'approche entre la France et l'Allemagne devient flagrante lorsqu'on vit dans une région frontalière exposée quasiment aux mêmes risques de borréliose et de MET (au hasard l'Alsace ;)) : grandes campagnes de communication publique en Allemagne et strictement rien de notre côté du Rhin (qui nous protège autant des tiques contaminées que des nuages de Tchernobyl) ! >:(

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 29 mai 2013 à 13:28:41
Cela dit j'aimerai bien savoir qui sont ces experts si formels quant à cet objet qui fonctionne parmi d'autres ?

As-tu lu les liens postés plus haut ? Sinon, ta réponse relance un n-ième débat sans fin et ne sert qu'à alimenter la polémique. Aussi, je le supprimerai plus tard.

Qu'on ne se méprenne pas : j'adore le tire-tique, c'est un formidable outil. Mais ce n'est pas le seul, la pince à épiler fonctionne très bien aussi (il n'y a rien qui montre qu'on doivent forcément dévisser la tique dans un sens ou dans l'autre).

En plus, la pince à épiler sert à d'autres choses, comme les échardes ;).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mad Max le 30 mai 2013 à 12:28:37
J'ai testé une astuce pour retirer une tique accrochée à mon chien : un coton imprégné de liquide vaisselle ('parait que ça marche aussi avec du gel douche ou du savon liquide) appliqué quelques secondes sur le parasite. La tique lache le chien pour s'agripper au coton.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanluc le 30 mai 2013 à 12:33:54
ben ,il me semble que c'est le même "truc" qui circule sur internet en ce moment et qui permet à la tique de bien regurgiter dans le sang tout le contenu de son tube digestif ,avec les parasites qui de refilent cette bonne vieille maladie de Lyme entre -autres ......
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gargle le 30 mai 2013 à 14:57:32
message intéressant récupéré sur un autre forum (long, mais instructif)


Citer
Madame, Monsieur,

Je m'appelle Judith Albertat et je suis la présidente de l'Association Lyme Sans Frontières http://www.associationlymesansfrontieres.com/ .

Avec l'Institut pour la Protection de la Santé Naturelle, nous lançons un grand appel à nos dirigeants politiques pour qu'ils se préoccupent enfin des millions de patients touchés par la maladie de Lyme souvent sans le savoir, et qui sont aujourd'hui ignorés par la médecine.

Si je m'adresse à vous, c'est parce que nous avons besoin de votre signature pour appuyer nos demandes.

LA MALADIE DE LYME, ÇA VOUS CONCERNE PEUT-ÊTRE

La maladie de Lyme est une maladie grave, qui peut ruiner votre vie. Mais la plupart des personnes touchées ne sont même pas informées de son existence. Elles souffrent de symptômes en tout genre (douleurs, dépression, fatigue...), mais elles n'arrivent pas à les traiter parce qu'elles ne sont pas diagnostiquées.

Ce n'est pas moi qui le dis : des centaines de milliers de patients soutenus par leurs médecins en témoignent partout dans le monde.

LE MONDE ENTIER SE MOBILISE… SAUF LA FRANCE !!

Depuis plusieurs mois, un immense mouvement international porté par des associations de malades, des responsables politiques (aux Etats-Unis, au Canada) s'est créé pour tirer la sonnette d'alarme. En France, trois ministres de la Santé successifs ainsi que des responsables politiques de tous bords ont été informés par courriers recommandés, courriers toujours restés sans réponse, ceci depuis 2007 !

Au Canada, le projet de loi C-422, du 21 juin 2012 considère qu'en 2020, 80% de la population sera exposée à la maladie de Lyme, et demande que soient prises d'urgence des mesures pour informer la population, former les médecins, faire de la recherche, et améliorer les diagnostics. Ce projet de loi, soutenu par différentes pétitions à travers le pays, est toujours en discussion.

Il est absolument crucial de faire de même France, alors qu'on parle encore chez nous de « maladie rare »...

Et pour cause !

Les médecins ne sont pas formés pour reconnaître la maladie de Lyme. Le système médical est dans le déni. Les patients passent de médecin en médecin, sont soumis à toutes sortes d'examens et traitements inefficaces, coûteux, et souvent nuisibles, jusqu'au jour où on leur dit que « tout est dans la tête » et qu'ils devraient prendre des antidépresseurs ou suivre une psychothérapie.

SOUFFREZ-VOUS D'UN DE CES SYMPTÔMES ?

Peut-être êtes-vous vous-même, ou un proche, concerné. Cela pourrait être le cas si vous souffrez de symptômes que la médecine ne parvient pas à guérir, par exemple :


>> le syndrome de fatigue chronique ;
>> la fibromyalgie : fatigue, douleurs musculaires, problèmes de sommeil, troubles digestifs ;
>> des maux de tête permanents et le sentiment d'avoir le « cerveau dans le brouillard » ;
>> des troubles visuels ; des picotements dans les yeux ;
>> des acouphènes (bruits dans les oreilles) ;
>> des crampes et des sueurs nocturnes ;
>> des troubles cardiaques et respiratoires (apnées du sommeil,…) ;
>> une paralysie faciale ;
>> une dépression chronique ;
>> des douleurs articulaires, notamment dans les genoux, le dos et le cou ;
>> des maux d'estomac et d'intestin ;
>> des difficultés d'élocution ;
>> des difficultés de concentration ou de mémoire ;
>> des sautes d'humeur chroniques ;
>> des alternances de diarrhées-constipation ;
>> des problèmes de peau ;
>> des troubles neurologiques et/ou psychiatriques : autisme, Parkinson, Alzheimer, …

mais aussi, selon de nombreux médecins de terrain, si vous souffrez de diverses maladie auto immunes : polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, thyroïdite, etc...

Mais si vous allez consulter votre médecin, vous avez toutes les chances qu'il vous dise que vous n'êtes pas touché par la maladie de Lyme, même si vous l'êtes. Ceci est dû aux tests sanguins inefficaces pour détecter les différentes souches de la maladie et le manque de formation des médecins.

ATTENTION AUX FAUX TESTS ET AUX FAUX TRAITEMENTS

Ce problème a été pris à bras le corps aux Etats-Unis dans l'état de Virginie où depuis le 29 Janvier 2013, une législation oblige le médecin à informer le patient sur le peu de fiabilité des sérologies, c'est à dire les tests officiels. Si le médecin oublie de le faire, les patients ont la possibilité de porter plainte contre lui.

Aux Etats Unis encore, dans plus d'une vingtaine d'Etats, les médecins qui soignent la maladie de Lyme hors des protocoles établis sont aujourd'hui protégés dans leurs actions thérapeutiques.

En France, la maladie n'est reconnue que si le patient est piqué par une tique et qu'à la suite de cette piqûre, apparaissent des rougeurs autour de la zone infectée. Pourtant, d'autres voies d'infection existent et que les rougeurs (érythème migrant) n'apparaissent que dans moins de 50% des cas.

Dans ce cas, votre médecin vous prescrira une cure de trois à six semaines d'antibiotiques (Doxycycline ou Rocéphine). Une fois le traitement terminé, il considèrera que vous êtes guéri, qu'il n'y a plus rien à faire pour vous. Et si vous souffrez d'autres symptômes (douleurs, troubles cardiaques et respiratoires, etc.), il vous dira qu'il s'agit uniquement d'une réaction « psychosomatique ». Autrement dit, « c'est dans votre tête que ça se passe » !

C'est pourtant une grave erreur. Il existe aussi une forme chronique de la maladie de Lyme, beaucoup plus insidieuse. La maladie ne commence pas forcément par une rougeur concentrique sur la peau. Elle peut se réveiller des mois, voire des années ou même décennies après la piqûre d'insecte. Et elle peut littéralement détruire votre existence.

LE VRAI MÉCANISME DE LA MALADIE DE LYME

Le mode d'infection est le suivant : l'animal – en général une tique – qui vous pique crache dans votre sang un liquide contenant une bactérie de type Borrélia.

Cette bactérie peut s'infiltrer dans tous les organes, tous les tissus de votre corps, y compris les os. Mais vous ne vous en apercevez pas au début. Elle attaque ainsi tous les systèmes, dont votre système nerveux et votre cerveau, menant, au stade chronique, à des lésions graves très variées qui provoquent douleurs insupportables, paralysies, fatigues chroniques accablantes, troubles neurologiques et psychiatriques...

C'est pourquoi la maladie de Lyme, non diagnostiquée, est facilement confondue avec toutes sortes d'autres maladies, dont les maladies mentales.

Cela explique qu'un grand nombre de patients soient considérés par leurs médecins comme dépressifs, voire psychotiques, ou alors malades d'autre chose, ce qui leur vaut de recevoir des traitements inadaptés et destructeurs.

UNE EPIDÉMIE DONT LES VICTIMES SONT IGNORÉES

Cette forme chronique et neurologique de la maladie de Lyme est beaucoup plus grave que l'autre. Et elle prend actuellement des allures d'épidémie en Russie, en Europe Centrale, en Amérique du Nord et en Allemagne. En Allemagne, rien qu'en 2010, 900 000 personnes ont été officiellement reconnues comme atteintes par la maladie chronique de Lyme, et prises en charge par la médecine.

Pourtant, en France, la même année, les autorités ne reconnaissaient que 5000 cas, alors que des centaines de milliers de personnes souffraient des symptômes possibles de la maladie chronique de Lyme. En mars 2012, le Professeur Luc Montagnier, Prix Nobel de médecine, découvreur du VIH, a pourtant parlé de pandémie en ce qui concerne la maladie de Lyme.

Ces personnes sont ballottées de médecin en médecin, d'hôpitaux en hôpitaux, sans que jamais on ne leur propose un traitement adapté, uniquement parce que les médecins refusent de reconnaître cette maladie (ou l'ignorent !).

LA LOI DU SILENCE FAIT DE NOMBREUSES VICTIMES

Le drame est que la très grande majorité de ces patients n'est même pas informée de l'existence de cette maladie. En effet, aucune information n'est faite à ce jour auprès de la population française – quand elle est sérieusement instaurée dans de nombreux pays, par exemple en Amérique du Nord, Allemagne, Suisse, Suède, Luxembourg. Pendant des années, ils doivent vivre avec des douleurs insupportables, et les traitements qu'on leur propose ne font souvent qu'empirer le mal.

Ceci est aujourd'hui officiellement reconnu par de grands noms de la médecine comme le Professeur Luc Montagnier, en France, ou le Dr Richard Horowitz aux Etats-Unis, spécialiste de la Borréliose de Lyme et membre fondateur de l'ILADS, une institution de recherche sur cette maladie, et bien d'autres…

DES ASSOCIATIONS SE MOBILISENT

Des associations de patients et de médecins se sont formées pour obtenir des autorités médicales qu'elles reconnaissent l'existence de cette maladie, pour que les médecins français reçoivent eux aussi des instructions claires pour la traiter : Chronimed, Réseau Borréliose (la maladie de Lyme est aussi appelée Borréliose de Lyme), diverses associations françaises dont bien entendu, notre propre association, Lyme Sans Frontières.

Nous avons nous-mêmes demandé et obtenu la création d'une commission ministérielle sur les maladies causées par des parasites (en langage médical, « maladies vectorielles »), dont fait partie la maladie de Lyme.

Pour informer médecins et patients, notre association a lancé les Journées Internationales d'Information sur les Maladies Vectorielles, qui réuniront les plus grands spécialistes internationaux de la maladie de Lyme comme le Dr. Horowitz (Etats-Unis) ou le Dr. Petra Hopf-Seidel (Allemagne) à Strasbourg les 15 et 16 juin 2013.

En attendant, le gouvernement refuse toujours de financer les recherches indispensables pour diagnostiquer et traiter la maladie.

UN NOUVEAU SCANDALE DU SANG CONTAMINÉ EST EN VUE

Ce déni de réalité face à la maladie de Lyme en France est d'autant plus criminel que c'est une maladie qui peut se transmettre par transfusion sanguine, ce qui sous-entend un nouveau scandale du sang contaminé puisqu'aucune précaution n'est prise actuellement. Dans certains pays, les dons de sang ou d'organes sont interdits aux malades atteints par la maladie.

Un tel mépris de notre santé est inacceptable, et nous souhaitons donc en référer directement aux autorités politiques. Et c'est pourquoi je vous demande de signer notre appel au Ministère de la Santé.

AGISSEZ MAINTENANT : C'EST POSSIBLE

Plusieurs mesures simples pourraient être prises pour améliorer la détection et le traitement des personnes touchées par la maladie de Lyme.

La première chose serait de mieux former les médecins et les professionnels de santé, qui reçoivent aujourd'hui une formation complètement obsolète sur la maladie de Lyme ;

Il faut ensuite revoir les protocoles de détection et de soin, en utilisant des tests fiables. Les tests officiellement recommandés par les médecins, les tests Elisa et Western Blot, sont notoirement inefficaces ;

Nous demandons la fin du harcèlement et de la répression contre les professionnels de santé (médecins, pharmaciens, biologistes) qui sont engagés dans la lutte contre cette infection en s'inspirant des méthodes qui ont fait leurs preuves au niveau international et qui ne sont pas validées en France ; il faut savoir que le laboratoire d'analyse médicale de la biologiste Viviane Schaller, qui travaillait avec de nouveaux protocoles de diagnostics a été fermé brutalement le 31 mai 2012 sur l'ordre de l'Autorité Régionale de Santé d'Alsace. Par ailleurs, le laboratoire Nutrivital, du pharmacien Bernard Christophe qui travaillait depuis longtemps sur les traitements alternatifs, a subi le même sort en janvier 2012 pour avoir proposé un traitement alternatif, le Tic-Tox, commercialisé en pharmacies allemandes, entre autres mais interdit maintenant en France. Les dirigeants de ces deux entreprises sont actuellement poursuivis pour « escroquerie », sous prétexte qu'ils n'ont pas respecté les protocoles français, qui pourtant ne sont plus adaptés à la réalité de la maladie. Il en va de même pour certains médecins du Groupe Chronimed, eux aussi inquiétés par les Autorités de Santé. Il est scandaleux qu'au XXIème siècle, des professionnels de santé travaillant au bénéfice des malades soient mis en examen comme des criminels ou escrocs alors que de grands services ont été rendus aux malades et qu'il n'y a pas de plaintes de victimes…

Nous demandons la transparence concernant l'état de l'épidémie, sa diffusion, ainsi qu'une l'étude objective faite de façon indépendante en ce qui concerne la connaissance des transmissions bactériennes, afin de savoir ce qu'il en est des transfusions sanguines ou de la transmission par le placenta, l'allaitement, etc.

Nous demandons également que le ministère de la Santé alloue des fonds à la recherche et à la veille épidémiologique (aujourd'hui, aucun financement n'existe pour une maladie qui touche pourtant des centaines de milliers de personnes.)

Une politique élémentaire de prévention de la maladie de Lyme nous permettrait d'économiser des milliards d'euros chaque année.

En optant pour des tests sérieux, en posant les bons diagnostics, les patients peuvent être pris en charge beaucoup plus tôt avec de meilleurs résultats. Si par ailleurs ils optent pour une alimentation et un mode de vie sains incluant une activité physique régulière, ils pourront peut-être vivre avec la maladie pendant des années sans avoir à subir les effets secondaires des médicaments.

Certains centenaires sont atteints de la maladie de Lyme. Et certains patients se remettent à 80 % dès les premiers mois de traitement.

Soigner Lyme, c'est possible. Vivre normalement avec la maladie, aussi. La meilleure réponse à la maladie reste le renforcement du système immunitaire. En soutenant notre action par votre signature (lien ici http://www.ipsn.eu/petition/0513/?utm_source=Newsletter&utm_medium=emailing&utm_campaign=20130528-Petition-Lyme ), vous pouvez nous aider à améliorer grandement, voire sauver de nombreuses vies.

 

Un grand merci,

Judith Albertat
Présidente
Association Lyme Sans Frontières
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 06 juin 2013 à 12:39:54
Petit rappel : on est visiblement en haute saison de la tique (chaleur suite à une longue période humide) !


Record personnel de tiques par heure battu hier (7 tiques par heure, précédent record une 15aine en un peu moins de 4h) :
   - sortie d'1 petite heure de marche en forêt juste à côté de chez moi (pied des Vosges)
   - pantalon long (malheureusement noir) et haut MC
   - pas de zones d'herbes hautes ou de mode sanglier dans la broussaille
   - petits sentiers étroits avec quelques détours pour cueillir des bourgeons d'épicéas (miam)
   - 4 tiques détectées en rentrant et 3 autres ce matin
   - 3 sur les jambes, 2 sur l'abdomen (1 a failli s'installer dans le nombril), 1 sur une coui***, 1 sur le dos juste entre les omoplates

Constations (rien de neuf) :
   - aucune "attaque par le haut" (bras découverts surveillés régulièrement)
   - elles sont toutes passées via le pantalon (en remontant par les chevilles ou la taille)


Du coup je cherche une solution polyvalente pour les repousser (en continuant évidemment les inspections intégrales) notamment lorsque je vais courir plusieurs heures dans ce secteur.

Quels sont les répulsifs réellement efficaces (efficacité démontrée plutôt que recettes colportées) pas trop nocifs pouvant être mis directement sur la peau (et quid de leur efficacité en transpirant beaucoup pendant l'effort) ?


Pour le stage à Fontainebleau (actuellement infesté par ces sales bêtes), j'ai utilisé des mini guêtres et pulvérisé de la Perméthrine 4% sur mes vêtements (la Perméthrine serait dangereuse pour les chats, attention à vos compagnons à 4 pattes).
RAS depuis.
Des retours à long terme sur la Perméthrine (qui ressort souvent des recherches Google) ?

Pas de risques d'abimer des textiles fragiles (il semble que çà soit le cas avec certains répulsifs anti-moustiques) ?

Est-ce qu'un traitement par pulvérisation sur les textiles pourrait résister à un lavage léger (tenue de sport lavée à chaque sortie en cycle doux) ? À défaut des mini-guêtres genre pare-débris de trailers imprégnés pourraient déjà limiter les risques (pas de lavages des guêtres)...


PS : Vive le tire-tique en forme de pied de biche infiniment plus pratique et efficace que la pince à épiler dans les zones difficiles à atteindre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 06 juin 2013 à 16:02:30
Comme produit ""naturel"" j'utilise un spray anti insectes qui fait également anti tique. Bon j'achète ça en Suisse. Je sais pas si c'est vendu en France.
Testé contre les tiques par l'université de Neuchâtel (qui est chargée des études sur les tiques en Suisse)
Bon ça sent le pot de fleur!

Mais les seuls ingrédients sont: citriodiol, citral, citronellol, geraniol, limonene, linalool.

Sont petit nom anti brumm de l'entreprise Vifor en Suisse.

(Si la citation de la marque pose un problème, on vire.)

Contrairement au produit avec deet ça n'attaque pas les plastiques. Mais la durée d'efficacité contre les tiques est de 4 heures.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: camoléon le 06 juin 2013 à 18:00:01
Salut Phil67

J'allais justement te conseiller la même chose que dans ma citation: guêtres et perméthrine + vêtement du haut dans le pantalon et un chapeau (on ne sait jamais, c'est efficace contre tous ce qui tombe des arbres).
Je ne suis pas un spécialiste mais, par expérience, j'en suis arrivé à la même conclusion que toi: attaque par le bas et niveau de la ceinture, donc à protéger en priorité.

Jamais de problèmes avec la perméthrine, que ce soit sur ma peau ou les vêtements de rando. (donc toile ou laine solide, pas de soie ou de popeline ;#).
Résiste à 1 ou 2 passage en machine et repassage.

 ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 08 juin 2013 à 11:21:47
Phil67, hésite pas à faire des tests (bon, même s'ils valent ce qu'ils valent hein...) même en l’absence d’œdème... Je n'ai JAMAIS eu d’œdème et les récents tests que j'ai fait sont positifs. Jte raconte même pas la galère qui m'attends, et les 1ers symptômes qui arrivent. Donc par prévention ou pour prendre la maladie dès le début... Car après c'est parcours du combattant, je suis déjà abonnée aux 4 saisons sur le standard de l'hôpital.
15 tiques c'est quand même beaucoup. Voilà, donc à ta place, même sans œdème, je ferais un test.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Jco le 27 juin 2013 à 12:52:25
En guise de "piqûre" de rappel, un article du monde que je reproduis ici.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/06/26/15-000-cas-de-borreliose-de-lyme-en-france_3437107_3244.html

EDIT: J'en fais une synthèse en "bullet points", désolé  ;) + ajout expérience perso


Enfin les recommandations de protection sont : chapeau, manche longue, chaussures montantes.

Mon expérience personnelle : animateur (il y a de ça 10 ans...) plusieurs années de suite dans un centre de vacances proche d'une forêt "à tiques". Le problème était clairement identifié, et bien que les conséquences (maladie de Lyme) étaient connues, le risque était perçu comme relativement "mineur" dans l'esprit des animateurs (et à fortiori des enfants). J'explique : on pratiquait une inspection systématique lors de la douche (on demandait aux enfants de vérifier, on jetait un oeil sur les parties "publiques" du corps), et on enlevait les tiques (avec le "pied de biche") + désinfection + note de l'endroit de la tique sur le corps sur une fiche. Pour autant, c'était perçu comme quelque chose de "banal" ("Oh t'as une tique, viens je te l'enlève"), sans sujet à dramatisation (une bonne ou une mauvaise chose ?).

Pour en avoir eu plusieurs moi-mêmes, en effet la protection est importantes (chaussettes montantes, pantalon dans la chaussette, tshirt rentré) mais pas toujours suffisantes. Ces petites bêtes arrivent à se glisser sous les coutures ! Et puis ça aime les endroits chauds et humides... pas toujours faciles d'accès  :-[

Il m'est arrivé de retrouver des tiques assez grosses qui étaient resté attachées plusieurs jours... Souvent on s'en rends compte parce que ça gratte un peu, puis en regardant on voit une sorte de bouton rouge avec un point noir au milieu. Je ne suis jamais allé voir le médecin dans ces cas (sans doutes pas un bon réflexe au vu des témoignages de ce sujet). Voila pour ma (modeste) expérience de la chose...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 27 juin 2013 à 16:10:50
2 pinces à épiler de plus :
Les tiques s'accrochent TRES vite, il suffit de farfouiller dans les herbes les bras nus pour en choper une. Expérience vécue il y a deux semaines en désherbant le potager. Et même si je l'ai très vite enlevée, la zone est rouge, pas chaude, mais assez moche, je crois bien que je suis bon pour un test...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pomponet le 27 juin 2013 à 16:47:58
j'ai un petit truc pour enlever les tiques: de l'huile, et un bouchon. versez de l'huile dans le bouchon et appliquer directement sur la tique pendant cinq ou dix minutes et la tique s’enlèvera très facilement à la pince a épiler ou même a la main pour les grosse.

Testé à plusieurs reprise et c'est plutôt très efficace je sais pas si cette astuce a déjà été dites plus loin dans le sujet si oui j’enlèverais mon com' no problème
 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 27 juin 2013 à 16:51:37
Le problème, c'est pas tant de l'enlever, c'est de s'assurer qu'elle ne recrache pas avant de la virer. ;) Tu sais si ta méthode assure ça ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pomponet le 27 juin 2013 à 17:02:03
j'avoue que j'ai aucune certitude sur ce point  :-[
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 27 juin 2013 à 17:26:37
Il y en a qui disent que la tique se sent stressée (et donc recracherait). Mais bon, ça a l'avantage qu'elle ne laisse pas un bout de son corps dans la morsure. ceci dit, si elle recrache, il y a potentiellement infection. :/
Si tu utilises cette technique, note bien où elle a piqué et observe.
Comme avec toutes les techniques, quoi. ^^
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: scalouk le 27 juin 2013 à 17:45:18
j'ai un petit truc pour enlever les tiques: de l'huile, et un bouchon. versez de l'huile dans le bouchon et appliquer directement sur la tique pendant cinq ou dix minutes et la tique s’enlèvera très facilement à la pince a épiler ou même a la main pour les grosse.

Testé à plusieurs reprise et c'est plutôt très efficace je sais pas si cette astuce a déjà été dites plus loin dans le sujet si oui j’enlèverais mon com' no problème
 
Je ne prendrais pas de risques avec des méthodes plus ou moins connues reconnues vérifiées trouvées sur le net arrivées par bouche à oreilles .... les conséquences seraient trop importantes (le résultat de la gestion du risque x résultats est trop élevé) pour moi (malgré mon manque d'expérience) après chacun voit
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 27 juin 2013 à 18:23:43
j'ai un petit truc pour enlever les tiques: de l'huile, et un bouchon. versez de l'huile dans le bouchon et appliquer directement sur la tique pendant cinq ou dix minutes et la tique s’enlèvera très facilement à la pince a épiler ou même a la main pour les grosse.

Testé à plusieurs reprise et c'est plutôt très efficace je sais pas si cette astuce a déjà été dites plus loin dans le sujet si oui j’enlèverais mon com' no problème
C'est quand même incroyable !!!  On n'arrête pas de dire qu'il faut éviter cette méthode et quelques lignes plus bas cela recommence.  Vous ne lisez jamais le sujet avant de poster dans celui-ci >:( >:( >:(

Amitiés d'un infecté, au stade 3
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pierrot le 27 juin 2013 à 18:34:41
Eh oui, mais en même temps comme les gens ne lisent pas la totalité du sujet,  il n'est pas mauvais que les mauvaises méthodes soient re-repostées, ça permet de re re re redire qu'elles ne sont pas bonnes.  :lol:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 27 juin 2013 à 18:39:40
Mouais, je vois : toujours penser positif  :up:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: scalouk le 27 juin 2013 à 22:45:20
Mouais, je vois : toujours penser positif  :up:

Je devrais essayer de me rappeler de ça demain
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pomponet le 27 juin 2013 à 22:59:58
J'ai lu le sujet en diagonal, désolé d'avoir autre chose a faire et merci pour ton rappel a l'ordre très diplomatique . Désolé d'avoir gâché ta journée les modo pourront retirer mon post pour évité de froisser d'autre personnes
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 28 juin 2013 à 12:57:31
[mod]
Citation de: yayabou
J'ai lu le sujet en diagonal, désolé d'avoir autre chose a faire et merci pour ton rappel a l'ordre très diplomatique . Désolé d'avoir gâché ta journée les modo pourront retirer mon post pour évité de froisser d'autre personnes
En tous cas, on peut toujours retirer quelques chose de ses erreurs.

Yayabou, pour toi-même comme pour le forum, tu prendras désormais le temps de lire avant de poster.

Parce que là, manifestement la lecture en diagonale ne t'a pas permis de capter un des points cléfs de la discussion, évoqué à maintes reprises.

[/mod]
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mad Max le 28 juin 2013 à 13:05:14
Parenthèse culturelle : Saviez-vous qu'Otzi, la momie vieille de 5300 ans, découverte dans les Alpes Autrichiennes, était infectée par la maladie de Lyme ?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 28 juin 2013 à 13:41:57
[mod]En tous cas, on peut toujours retirer quelques chose de ses erreurs.

Yayabou, pour toi-même comme pour le forum, tu prendras désormais le temps de lire avant de poster.

Parce que là, manifestement la lecture en diagonale ne t'a pas permis de capter un des points cléfs de la discussion, évoqué à maintes reprises.

[/mod]
[pas mod]
Justement : vu la longueur de ce sujet (avec notamment des "astuces de grand-mères" non validées qui reviennent régulièrement et diluent le signal), ne serait-il pas préférable de soit refaire une synthèse indexant les "best-practices" et des "recettes à éviter" dans le 1er message, soit de redémarrer un nouveau sujet commençant par cette synthèse avec un lien vers celui-ci pour ceux qui sont prêts à lire plus de 25 pages ?

Autre option : compléter les 2 pages wiki existantes et rajouter des liens en début de ce sujet avec un gros avertissement en rouge et en gras ("merci de lire les pages wiki suivantes avant de poster") ?
=> http://wiki.davidmanise.com/index.php/Tique
=> http://wiki.davidmanise.com/index.php/Maladie_de_Lyme
[/pas mod]
;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Bison le 28 juin 2013 à 14:04:39
Citation de: wiki - Lyme
Noyer la tique dans l'huile, l'éther ou l'alcool, ou la brûler, la force parfois à s'extirper d'elle-même, mais elle le fait alors aussi en recrachant du sang dans la plaie, ce qui augmente aussi les risques d'infection.
En principe, dans le wiki, il n'y a rien grand chose à enlever, chaque mot a sa place, pas évident de hiérarchiser les consignes, les notions importantes à retenir.

Mais on est d'accord, on pourrait toujours mieux faire, pour que les gens fort pressés puissent se contenter de "lire en diagonale" ...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Jco le 28 juin 2013 à 14:41:03
En principe, dans le wiki, il n'y a rien grand chose à enlever, chaque mot a sa place, pas évident de hiérarchiser les consignes, les notions importantes à retenir.

Mais on est d'accord, on pourrait toujours mieux faire, pour que les gens fort pressés puissent se contenter de "lire en diagonale" ...

Est-il possible de s'inscrire sur le Wiki pour participer ? La page "inscription" m'envoie à une partie "identification" qui ne permet pas de créer de compte.
Désolé pour le HS.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 28 juin 2013 à 15:26:33
Quelques mots de synthèse...dans une optique SP/SD

Les tiques ne tombent pas des arbres, elles montent sur le haut des herbes/fougères et attendent là qu'un mammifère passe pour s’accrocher et cheminer sur lui jusqu'à ce qu'elles trouvent le lieu favorable pour s'installer et faire leur repas de sang.

Prévention et désescalade :
- les tiques sont réputées actives dès que la température dépasse 18°C, cela ne veut pas dire qu'elles soient totalement inactives en dessous de cette température.
- éviter les zones herbeuses à la belle saison (chaud+humide) particulièrement en dessous de 2000m. Les chemins parcourus sont plus sains.
- éviter particulièrement les zones avec du gibier (si on le voit de jour c'est qu'il pullule)
- porter des vêtements clairs, ou jambe nues : vous verrez les tiques dessus. Vérifiez après chaque traversée dans les herbes.
- le pantalon doit recouvrir les chaussures, pas d'espace entre la chaussure et le pantalon. Normalement la tique se trouve donc sur le pantalon et on peut la voir.
- Si la chemise est dans le pantalon et que la tique est sur le pantalon elle mettra plus longtemps à atteindre le corps.
- Des guêtres et/ou mettre le pantalon dans les chaussettes est un plus.
- le port du slip ou du boxer moulant offrirait une certaine protection par rapport au caleçon large qui est une invitation à se faire croquer le zibouiboui par la tique. Pretection très partielle!
- Le port de botte en caoutchouc avec le pantalon dedans est un plus.
Aucune de ces méthodes n'est fiable à 100%

Evitement :
- La permethrine qui est un insecticide de contact vaporisée sur les vêtements ou par trempage (pas sur le corps) est efficace. Normalement elle résiste au lavage (mais certainement pas à un gros lavage). Eviter de laver ses vêtements dans un cours d'eau : la permethrine peut polluer les cours d'eau.
- Le DEET est relativement efficace sur le corps au niveau des chevilles  contre les moustiques et autres insectes piqueurs (c'est un produit masquant). Son efficacité pour les tiques est nettement moindre que pour les moustiques et autres insectes. A forte concentration le DEET peut attaquer certains plastiques et il est irritant pour les muqueuses.
- Certaines personnes sont allergiques au DEET. MAIS, comme le DEET est connu et employé abondamment depuis longtemps, ces cas sont répertoriés mais au final très peu nombreux. Les molécules plus récentes ou "exotiques" ne sont pas réputées allergiques...mais peut être simplement parce que l'on n'a pas assez de recul!
- Les solutions à base d'huiles essentielles sont d'une efficacité très douteuse (vis à vis des moustiques dans les tests sérieux l'efficacité est très faible). Rappel : Les HE ne sont pas inoffensives, elles peuvent être très allergènes. Ce n'est parce que c'est bio que c'est bon (la ciguë c'est bio...).

SD : Le problème n'est pas seulement de retirer la tique, le problème est :
- De la repérer rapidement car elle met du temps avant de se fixer et de transmettre éventuellement des maladies.
- La morsure est indolore et la tique aime les endroits chauds et humides (organes sexuelles, fesses, périnée, derrière oreille, aisselles, ceinture, nombril...).. Il faut inspecter tout le corps chaque jour : si on est seul, un miroir permet d'inspecter ses parties intimes.
- De la retirer le plus rapidement possible (risque d'infection bien moindre).
- De la retirer entièrement (si on laisse une partie de la tique il peut se développer une grosse infection localement genre furoncle, abcès...)
- De la retirer sans "stresser la tique"  afin d'éviter qu'elle régurgite et qu'elle infecte sa proie à cette occasion. De nombreux remèdes de grand mère stressent la tique, qui régurgite et/ou s'accroche ce qui augmente les risques d'infections.
La meilleure méthode c'est le tire tique  : qu'il soit une pince à épiler fine ou un mini pied de biche.

Post agression :  Après avoir retiré la tique!
- Désinfecter pour éviter une surinfection.
- Vérifier si une auréole n'apparait pas les jours suivants. Dans ce cas en parler au médecin impérativement.
-  Se dire qu'une infection peut se dérouler sans qu'il y ait de réaction locale visible.

Les forestiers, chasseurs, agriculteurs....devraient faire un test de la maladie de Lyme (même si ce n'est pas la seule maladie que peuvent transmettre les tiques).

SGDG : je peux me tromper.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: h le 28 juin 2013 à 16:12:32
Un article du "Monde" :   les modos peuvent supprimer si inaproprié.

Aux Etats-Unis, la guerre contre les tiques et la maladie de Lyme
LE MONDE | 26.06.2013 à 11h46 • Mis à jour le 27.06.2013 à 18h27Par Corine Lesnes (http://www.lemonde.fr/journaliste/corine-lesnes/)

"On trouve de plus en plus de tiques dans de plus en plus d'endroits", résume-t-il.
 L'entomologiste suit depuis trente ans la progression des insectes porteurs de
Borrelia burgdorferi, la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Quand il était jeune chercheur à Harvard, il fallait s'enfoncerdans les bois pour courir le risque d'être mordu. La déforestation a poussé les cerfs et chevreuils de plus en plus près des habitations. Et chaque cerf est potentiellement porteur de quelque 450 000 larves. A quoi s'ajoutent les hivers plus courts, qui prolongent la période d'activité des insectes. Résultat : entre 1992 et 2006, le nombre de personnes affectées a doublé.
Selon le Center forDisease Control (http://www.lemonde.fr/sujet/baaa/disease-control.html)and Prevention (CDC), l'agence américaine de protection de la santé publique, près de 30 000 cas ont été signalés en 2012, ce qui en fait la maladie infectieuse la plus fréquente après le sida(55 000 cas)."En fait, il y a probablement quelque 300 000 cas chaque année", affirme le docteur Raphael Stricker, vice-président de l'International (http://www.lemonde.fr/international/)Lyme andAssociated Diseases (http://www.lemonde.fr/sujet/0b8b/associated-diseases.html)Society (Ilads).Dans la Nouvelle-Angleterre, foyer traditionnel de la maladie de Lyme (c'est dans la localité de Lyme, dans le Connecticut, qu'elle a été identifiée), il devient difficile d'éviter les contacts avec lesIxodes scapularis."Les tiques aiment les zones mélangées, les fourrésaux abords des jardins", précise le professeur Mather. Mais on en croise maintenant dans douze autres Etats, jusqu'en Californie.
 Lorraine Johnson a contracté la maladie sans s'en apercevoir
. Elle a bien noté une réaction allergique, alors qu'elle marchait sur un sentier de randonnée en Californie, mais les douleurs arthritiques n'ont commencé que deux semaines plus tard. Avec des trous de mémoire et des absences. "Je suis avocate, j'ai l'habitude des arguments détaillés, raconte-t-elle. Je n'arrivais plus à deux bout à bout. Je ne retrouvais même plus ma voiture sur le parking." Il lui a fallu deux ans pour rencontrer un médecin qui soit "prêt à passer suffisamment de temps" avec elle pour identifier sa pathologie. Et encore quatre années de traitement pour être guérie. "Cela m'a pris des années pour retrouver une vie normale", confie-t-elle.
[Aujourd'hui, la juriste dirige LymeDisease.org, une organisation qui milite pour un meilleur accès aux soinset diffuse l'unique publication imprimée consacrée à la maladie,The Lyme Times. En vertu des recommandations de l'Infectious Diseases Society of America (IDSA), l'usage des antibiotiques n'est généralement prescrit que pour vingt-huit jours. Les patients qui ne sont pas guéris après ce traitement se voient privés d'antibiotiques et renvoyés à une maladie chronique que les médecins ne savent pas trop commentt (http://conjugaison.lemonde.fr/conjugaison/premier-groupe/traiter)raiteret qu'ils imputent parfois à des manifestations psychosomatiques.
 La maladie ne cessant de se développer, les patients se sont organisés en groupes de pression. La bagarre entre les partisans des antibiotiques et l'establishment médical a pris un tour conflictuel. Le découvreur de la maladie, le rhumatologue
Allen Steere (http://www.lemonde.fr/sujet/189e/allen-steere.html), 70 ans, est régulièrement pris à partie par des militants pour avoir relativisé l'utilité des antibiotiques.
 Plus de 1000 dollars de traitement. Une deuxième société médicale, l'Ilads, a vu le jour pour contester les recommandations de l'IDSA, lesquelles ont été adoptées avec enthousiasme par les compagnies d'assurances, ravies de ne pas avoir à rembourser les intraveineuses d'antibiotiques. "Je peux prescrire des antibiotiques à vie pour une acné sévère, mais pas pour la maladie de Lyme", explique le Dr Stricker, vice-président de l'Ilads.
 Dans son cabinet de San Francisco, le médecin a déjà vu passer 2 500 patients atteints de la maladie. Les gens viennent de tout le pays, sachant qu'il ne refuse pas de prolonger les antibiotiques, malgré le coût du traitement, plus de 1 000 dollars (765 euros) par mois. Contrairement à l'Etat de New York, où plusieurs médecins font l'objet d'enquêtes disciplinaires pour avoir prescrit trop d'antibiotiques, la loi californienne protège les praticiens.
 Dans cette guerre civile, baptisée "Lyme war" par les journaux, le professeur Mather entend rester neutre, en se concentrant sur la prévention. On le consulte de partout, comme cette habitante du Nebraska, qui, affolée, lui a envoyé le 21 juin une photo de cercles concentriques qu'elle présentait dans le dos. Il a essayé de la rassurer. Le Nebraska ne figure pas encore sur la carte des tiques infectées.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 28 juin 2013 à 17:17:32
Tout à fait d'accord avec kilbith,
Depuis environ un mois , les tiques pullulent par chez moi dans les sous bois , les hautes herbes et les fougères ( chez moi c'est le Finistère et pour être plus précis en Presqu'île de Crozon et dans la campagne autour de Quimper ). Le seul moyen efficace pour les repérer c'est le pantalon clair. Pas plus tard qu'hier j'en ai encore viré une dizaine qui grimpaient allègrement sur les jambes en une heure de balade. Je rajoute des guêtres pour plus d'efficacité et porte des manches longues. A la revue de détail dans la salle de bain , pas une seule bestiole sur le corps. Je dirais qu'il faut être vigilant et vérifier ses jambes de pantalon fréquemment. Pas encore testé les louzous anti tiques ( sauf ceux pour chiens qui sont ma foi plutôt efficaces ) : des retours de certains d'entre vous ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ** Serge ** le 10 juillet 2013 à 00:35:47
http://well.blogs.nytimes.com/2013/07/08/when-lyme-disease-lasts-and-lasts/?smid=fb-nytimes&WT.z_sma=HL_WLD_20130709
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 12 juillet 2013 à 16:21:37
Un pas grand chose, mais quand même... histoire d'éviter le recours dangereux à l'étouffement à l'huile ou autres c***eries qui vont la faire cracher...

Comment virer proprement une tique quand on a paumé la fourche à tique
Et accessoirement avoir une ou deux fourches à tiques improvisées sur soi

Les fumeurs et les porteurs d'EDC ont surement un briquet genre Bic de secours. Les autres n'ont qu'à regarder par terre quand ils marchent, ce n'est pas comme si les gens étaient assez bien élevés pour systématiquement les mettre à la poubelle une fois vides...

Vous voyez la partie métallique qui protège la flamme ? C'est l'espèce de "U", assez facile à démonter...
IL EST EXTREMEMENT SIMPLE DE LE TRANSFORMER EN PINCE A TIQUE D'URGENCE PARFAITEMENT FONCTIONNELLE !

Un enfant de 5 ans a assez de force dans les doigts pour l'enlever, la presser et amener les bordes à 1 millimètre d'écart. Les rebords ne sont PAS des rebords droits, ils ont un plat QUI APPUIE EFFICACEMENT SUR LA TIQUE. Reste plus qu'à mettre doucement en place, tirer, la tique vient toute seule (peut nécessiter des ajustements dans le cas d'une tique qui n'a pas encore commencé à se gorger).

MISE EN GARDE

TOUS, et je le répète, TOUS les ajustements doivent se faire LOIN DE LA TIQUE ! On ne resserre PAS ce dispositif d' URGENCE autour du fichu arachnide ! C'est un coup à le décapiter !

Sinon ça marche du tonnerre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mrfroggy le 13 août 2013 à 11:08:05
Je n avais pas pensé a utiliser un Bic pour ça  :)
Du coup, a défaut d ongles longs(comme moi), ça peut faire une pince a échardes de dépannage   :up:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 13 août 2013 à 15:25:32
L'avantage par rapport aux ongles longs, c'est que ça permet une pression et un écartement constants, tu n'as pas besoin d'ajouter de la pression en cours de manipulation.
Par contre, dans les précautions d'emploi, il faut bien tenir compte du potentiel aspect tranchant des angles. Si tu devais t'en bricoler une pour un EDC (ou même, améliorer le dispositif avant de le remettre en place sur ton bic, prêt à servir au cas où), un petit coup de papier de verre ne serait pas du luxe (et ça conserve la capacité à tenir en place malgré le petit coup. ^^ ).
Ca serait ballot de décapiter la tique ou de sectionner une écharde à ras d'épiderme, faut sortir le scalpel après  ^-^ (Et tout le monde n'en met pas un dans l'EDC).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pit le 13 août 2013 à 16:07:32
Salut,

en formation herboriste en ce moment, j'ai appris que la cardère sauvage (Dipsacus fullonum) serait efficace dans le traitement de la maladie de Lyme. Son action serait a priori surtout efficace au stade 3, quand les antibiotiques commencent à perdre en efficacité.

Le traitement se fait de préférence avec une teinture mère de Dipsacus fullonum, 3 à 5 gouttes trois fois par jour. L'utilisation d'antibiotiques en parallèle n'est pas problématique.

Je me dis que pour une saloperie de ce genre, ça peut valoir le coup de rajouter des munitions différentes à son arsenal de réponses.

Restez en bonne santé !

Pit
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliòs le 13 août 2013 à 18:04:46

Une petite vidéo sur les tiques.
A 6 mn, on peut voir la "technique" pour retirer la tique à l'aide du tire-tique : il faut dévisser...

http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-que-faire-en-cas-de-morsure-de-tique--8187.asp?1=1
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 13 août 2013 à 18:33:22
en formation herboriste en ce moment, j'ai appris que la cardère sauvage (Dipsacus fullonum) serait efficace dans le traitement de la maladie de Lyme. Son action serait a priori surtout efficace au stade 3, quand les antibiotiques commencent à perdre en efficacité.

Le traitement se fait de préférence avec une teinture mère de Dipsacus fullonum, 3 à 5 gouttes trois fois par jour. L'utilisation d'antibiotiques en parallèle n'est pas problématique.
J'avais déjà lu cela (entre autre sur wiki), mais nulle part je trouve une info sérieuse à ce sujet.  Cela m'intéresse au plus haut degré.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 13 août 2013 à 18:40:32
A 6 mn, on peut voir la "technique" pour retirer la tique à l'aide du tire-tique : il faut dévisser...
Du grand n'importe quoi  :down: :down: :down: :down: :down:
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Djeep le 13 août 2013 à 20:02:27
Du grand n'importe quoi  :down: :down: :down: :down: :down:

BJR et pourquoi du grand n'importe quoi ? Pour ma part sur mes différents chiens et
moi même je dévisse toujours de 3 tours pour enlever les tiques au tire tique et ainsi
je n'ai jamais eu de rostre resté dans la morsure au contraire de ce qui arrivait en tirant
bêtement sur la bestiole HN
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 13 août 2013 à 20:08:34
J'espère que tu tournes dans le sens contraire des aiguilles, ou bien était-ce dans le sens des aiguilles, sais plus ???

Quand tu arraches un clou avec un pied de biche, tu tournes avec celui-ci ?  Mets le pied de biche correctement en place et cela fonctionne nickel en s'en servant comme un pied de biche : appui sur le talon de ce dernier pour soulever.  J'en ai tiré des tas comme ça (sur moi), seules les toutes petites posent problèmes, car le pied de biche petit modèle est encore des fois trop grand.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 13 août 2013 à 20:32:34
En fait en tournant la tique cela permettrait aux "dents" (c'est pas des dents mais il y a sur le rostre une denture) de sortir plus facilement de la peau.
Je ne pense pas que ce soit n'importe quoi. Il est vrai que en tournant avec un tir tique on applique moins d'effort.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 13 août 2013 à 20:35:50
Citer
- La permethrine qui est un insecticide de contact vaporisée sur les vêtements ou par trempage (pas sur le corps) est efficace. Normalement elle résiste au lavage (mais certainement pas à un gros lavage). Eviter de laver ses vêtements dans un cours d'eau : la permethrine peut polluer les cours d'eau.

Attention !

La permethrine est mortelle à faible dose pour nos amis les chats.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Perm%C3%A9thrine
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 13 août 2013 à 20:37:14
En fait en tournant la tique cela permettrait aux "dents" (c'est pas des dents mais il y a sur le rostre une denture) de sortir plus facilement de la peau.
Je ne pense pas que ce soit n'importe quoi. Il est vrai que en tournant avec un tir tique on applique moins d'effort.

j'ai aussi cette impression de décoller la tique sans la "tirer" en faisant tourner le tire tique.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 13 août 2013 à 20:49:43
En fait, pour enlever la tique, il y a deux écoles...
L'une préconise la rotation,  tirer présentant le risque de couper la tique et la tête risquant de rester dans la peau.
Et l'autre insistant sur la traction, la rotation fragilisant la jonction tête/pièces buccales, ce qui fait que les chélicères peuvent rester "dedans" même si on a le rostre en lui-même.

(http://4.bp.blogspot.com/-EDMCxTRXZmo/T79KO5ccy0I/AAAAAAAAA54/mL0eGScBbKc/s250/pi%C3%A8ces+buccales+tique+cheliceres.gif)

Pensez bien que vous devez enlever une tique qui n'est pas juste plantée, elle se cimente dans la peau. La rotation (inverse du sens des aiguilles d'une montre) est peut-être plus adaptée à décoller ce bouchon de colle/ciment qui maintient la tique en place que la traction, le ciment craché dans la plaie ayant justement pour but d'empêcher qu'on ne la retire en tirant dessus.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 13 août 2013 à 20:57:36
Pensez bien que vous devez enlever une tique qui n'est pas juste plantée, elle se cimente dans la peau. La rotation (inverse du sens des aiguilles d'une montre) est peut-être plus adaptée à décoller ce bouchon de colle/ciment qui maintient la tique en place que la traction, le ciment craché dans la plaie ayant justement pour but d'empêcher qu'on ne la retire en tirant dessus.
Enfin une explication qui peut tenir la route (en dehors du sens de rotation).  Je ne les laisse jamais longtemps sur moi, j'en bave déjà assez comme ça -> d'où pas de "cimentation".
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 13 août 2013 à 21:11:37
Ouais faut entre 5 et 10 minutes pour qu'elles se fixent.
C'est de cet aspect "colle" qu'elles tiennent leur nom latin, en fait.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 14 août 2013 à 09:18:11
Pensez bien que vous devez enlever une tique qui n'est pas juste plantée, elle se cimente dans la peau. La rotation (inverse du sens des aiguilles d'une montre) est peut-être plus adaptée à décoller ce bouchon de colle/ciment qui maintient la tique en place que la traction, le ciment craché dans la plaie ayant justement pour but d'empêcher qu'on ne la retire en tirant dessus.

Peut-être mais cela reste une supposition.

Il n'y a pas de "pas de vis" sur le rostre de la tique. Les micro dents sont disposées en rangées parallèles (http://www.vernamicrographie.fr/rostre_ricinus_view.htm). Il n'y donc pas nécessaire de dévisser.

Cependant, si vous avez l'habitude de dévisser et que cela fonctionne, continuez ! Mais arrêtez de dire que c'est la seule solution ou qu'il faut absolument faire ainsi.

Moi Don Quichotte ? Naaaan ::).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Djeep le 14 août 2013 à 09:33:25
BJR je n'ai pas dit que le dévissage était la seule méthode et j'ai bien précisé que c'est la méthode que j'utilise et qui fonctionne parfaitement. en voyant le gros plan du rostre je pense vraiment que la rotation va permettre d'éviter de tirer perpendiculairement au risque de casser la tique HN
 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nihil le 14 août 2013 à 12:15:22
EN fait, si on part du principe qu'il faut du temps avant que la tique ne cimente, la traction serait aussi valable que la rotation au début, par contre, cette histoire de ciment valide les schémas qu'on trouve pour l'utilisation du tire-tique, vu qu'elle fait bouger le "bouchon" de "ciment" :
(http://www.gare-aux-tiques-msa-alsace.fr/pic/geste_tire_tique3.jpg)

Par contre, 100% derrière cette histoire d'absence de pas de vis sur ce fichu rostre qui validerait un sens ou l'autre, j'ai beau chercher des illustrations montrant un décalage, rien de vraiment flagrant ne ressort. La seule validation du sens de rotation que je puisse trouver est la rareté des enroulements "sénestres" dans la nature, qui favorise les enroulements "dextres" (et donc avec un sens de rotation sénestre, on dévisserait).
N'ayant ni tique fraiche sous la main, ni microscope assez bon et ne trouvant pas de d'images claires là dessus (je crois bien discerner un léger décalage sur ton image, Guillaume, mais c'est tellement discutable, il manque une règle graduée transparente).

Le plus sage, c'est peut-être tout simplement de se figurer qu'on doit enlever un micro-harpon à barbes et agir en conséquence de la manière qui nous laisse le plus à l'aise pour procéder à l'extraction.
Tant que ça fonctionne, hein...  ;#
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 14 août 2013 à 16:54:27
Le plus sage, c'est peut-être tout simplement de se figurer qu'on doit enlever un micro-harpon à barbes et agir en conséquence de la manière qui nous laisse le plus à l'aise pour procéder à l'extraction.
Tant que ça fonctionne, hein...  ;#

C'est bien là où je veux en venir :doubleup:.

Ce qui m'agace (de plus en plus), c'est que l'on fait grand cas de dévisser la tique dans un sens ou dans l'autre en oubliant de parler du principal : se checker régulièrement.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Djeep le 14 août 2013 à 17:06:04
BJR Donc en résumé uniquement 2 conseils : 1 systématiquement se checker surtout dans certains endroits difficilement inaccessibles d'où l'utilisation d'un miroir et 2 retirer mécaniquement le plus rapidement possible la tique HN
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 14 août 2013 à 17:44:22
Ce qui m'agace (de plus en plus), c'est que l'on fait grand cas de dévisser la tique dans un sens ou dans l'autre ...
En fait cela dépend certainement si la tique était gauchère ou droitière  :lol:

... d'où l'utilisation d'un miroir ...
Des fois il en faut 2 sinon pas moyen de voir (partie dorsale) ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliòs le 14 août 2013 à 18:03:27

Dans la vidéo dont j'ai mis le lien hier, le Dr Gérald Kierzek, un urgentiste, utilise bien le mot "dévisser" et on voit une tique retirée à l'aide du tire-tique à l'aide de cette technique.
Par contre il ne se prononce pas à la question du sens dans lequel il faut "dévisser" : on essaye de dévisser en tournant vers la gauche et si cela ne vient pas on change de sens.
Ce qui me fait penser que l'important est de tourner 2 ou 3 fois la tique et son rostre avant de la retirer.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 16 août 2013 à 12:33:35
Salut,

en formation herboriste en ce moment, j'ai appris que la cardère sauvage (Dipsacus fullonum) serait efficace dans le traitement de la maladie de Lyme. Son action serait a priori surtout efficace au stade 3, quand les antibiotiques commencent à perdre en efficacité.

Le traitement se fait de préférence avec une teinture mère de Dipsacus fullonum, 3 à 5 gouttes trois fois par jour. L'utilisation d'antibiotiques en parallèle n'est pas problématique.

Je me dis que pour une saloperie de ce genre, ça peut valoir le coup de rajouter des munitions différentes à son arsenal de réponses.

Restez en bonne santé !

Pit

Est ce que tu pourrais développer ? Tes sources, ta formation si tu es d'accord évidemment (ou sinon via MP... ça n'est pas pour juger ta formation en elle même, simplement le diplôme d'herboristerie ayant été supprimé, et comme je connais pas mal de formations en herbo, ça me donne une idée de la source... et de sa fiabilité  ;#)...
Tu utilises aussi le conditionnel, mais donne tout de même la posologie pour ce traitement... tu as plus d'infos à ce sujet (état des recherches, réalité de l'efficacité...) ?
Car depuis que j'ai appris que j'avais peut être cette saloperie, j'ai eu le temps de faire des recherches, de voir différents médecins, internes ou non, naturopathes ou non, et c'est la 1ère fois que j'entends parler de l'utilisation de cette plante pour lyme.
(l'utilisation des antibio m'étant proscrite pour cause d'allergie).
Voilà, en gros, si tu pouvais développer les infos et tes sources, ce serait top.
Merci !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 16 août 2013 à 13:05:13
L'origine de ce traitement semble venir de ce livre en allemand (http://www.amazon.de/gp/product/3038003603/ref=as_li_qf_sp_asin_tl?ie=UTF8&camp=1638&creative=6742&creativeASIN=3038003603&linkCode=as2&tag=alternativmedizin-21)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Calypso le 16 août 2013 à 13:13:48
Merci Corazon. Il est vrai qu'ils sont plus avancés que nous sur lyme et les traitements naturels en général.
J'ai une connaissance qui fait venir un traitement de là bas, je vais lui en demander plus, peut être qu'il s'agit de la même plante du coup...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 16 août 2013 à 13:17:52
Ils savent aussi se procurer le tic tox qui a été retiré du marche Français ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pit le 16 août 2013 à 13:40:00
Est ce que tu pourrais développer ? Tes sources, ta formation si tu es d'accord évidemment (ou sinon via MP... ça n'est pas pour juger ta formation en elle même, simplement le diplôme d'herboristerie ayant été supprimé, et comme je connais pas mal de formations en herbo, ça me donne une idée de la source... et de sa fiabilité  ;#)...
Tu utilises aussi le conditionnel, mais donne tout de même la posologie pour ce traitement... tu as plus d'infos à ce sujet (état des recherches, réalité de l'efficacité...) ?
Car depuis que j'ai appris que j'avais peut être cette saloperie, j'ai eu le temps de faire des recherches, de voir différents médecins, internes ou non, naturopathes ou non, et c'est la 1ère fois que j'entends parler de l'utilisation de cette plante pour lyme.
(l'utilisation des antibio m'étant proscrite pour cause d'allergie).
Voilà, en gros, si tu pouvais développer les infos et tes sources, ce serait top.
Merci !

Salut Calypso,

pas de soucis pour les précisions et la vérification des fiabilité, c'est la moindre des choses pour ce genre de ce thème.

Pour la formation en elle même, je la fait en Allemagne du nord, auprès de D. Wolf. Les informations proviennent de plusieurs sources reconnues comme fiable ici (le Sieur Storl cité pour son livre quelques post au-dessus, Mme Wolff "praticienne de médecine parallèle" (Heilpraktikerin en Allemand) et une palanqués de bouquins dédiés à la médecine naturelle dont je n'ai pas la référence sous la main).

Un extrait d'un mail envoyé à un membre du forum concernant la cardère sauvage:

Citer
propriétés: antibactérienne, dépurative (nettoie le sang), sudorifique et diurétique (mais les deux derniers on s'en fout un peu dans ton cas)
partie utilisée: racine
substances: Scabiosid, Iridoide, Saponine
Utilisation: Borréliose (Lyme): la racine de cardère peut être utilisée en teinture mère (par exemple Ceres Dipsacus fullonum Urtinktur, trois à cinq gouttes trois fois par jour) ou en thé si la thérapie par antibiotiques n'est pas efficace, ou en complément de ladite thérapie. Certains patients s'abstiennent de la thérapie et se traitent uniquement avec la cardère, principalement la teinture-mère. (à discuter avec ton médecin avant tout). Un traitement global au niveau de la fortification du système immunitaire est fortement recommandé : alimentation, prise de cardère, détente et sauna.

Pour mon utilisation du conditionnel:

J'espère avoir apporté suffisamment de réponses. Je peux surement apporter plus de références, mais elles seront en Allemand, sorry.

Pit
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ** Serge ** le 19 août 2013 à 18:13:53
http://www.bostonglobe.com/news/science/2013/08/17/huge-question-about-lyme-why-some-patients-report-lingering-symptoms/DP82z7oYLdfq8wEQZ7ekaL/story.html
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Djeep le 29 août 2013 à 12:22:51
BJR Une autre source d'information http://www.forumlyme.com/ ? HN
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mellyann le 08 septembre 2013 à 13:59:58
Bonjour
Il y a ça qui tourne sur facebouc, en gros, ça raconte que pour détacher les tiques sans pinces, il "suffirait" de la noyer dans du savon liquide, et elle se détacherait toute seule.
Véritable info ou remède de mère-grand présentant plus de risques que de bien ? Qu'en pensez-vous, que je torde le cou à une éventuelle fausse bonne idée ?
http://kitkatandco.wordpress.com/2013/09/07/les-tiques-une-super-astuce-pour-les-enlever/ (http://kitkatandco.wordpress.com/2013/09/07/les-tiques-une-super-astuce-pour-les-enlever/)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: h le 08 septembre 2013 à 17:50:20
www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,22557.msg495199.html#msg495199
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 08 septembre 2013 à 17:51:23
Et on retourne en rond.

a la place de tout reecrire: http://www2.unine.ch/repository/default/content/sites/labpar/files/shared/documents/TIQUEFR.pdf

Citer
Remarque:
les risques de transmission de pathogènes ne sont pas augmentés
si les pièces buccales restent dans la peau, ni si on utilise de l'huile, de l'éther
ou tout autre produit pour retirer la tique.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chris-C le 08 septembre 2013 à 22:59:05
Pour l'histoire de tourner pour enlever la tique c'est juste une histoire d'augmenter les chances de retirer le rostre.
Si on tire vers le haut et que la tique est bien implantée souvent on la coupe en deux....

Promeneur4d je sais pas si c'est de l'humour ou pas ton doc et le passage cité, tu as la date de parution de ce truc?, mais pour être sûr qu'un lecteur ne lise pas juste ce passage:
Non on met rien sur une tique qui a planté son rostre dans la peau, aucun produit tant que l'on ne l'a pas enlever mécaniquement.

ça tourne plus en rond là, ça creuse....................

que c'est dur de faire simple
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 09 septembre 2013 à 00:58:44
ça tourne plus en rond là, ça creuse....................

que c'est dur de faire simple

C'est un foret.  Une idée, ce serait possible d'epingler sur ce fil un resumé, visible pour chaque page, avec les eesentiels?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 09 septembre 2013 à 12:18:44
Peut-être une idée : poster dans le premier message un résumé très bien visible et mettre une info dans le titre d'y jeter un oeil.  Au moins on pourra espérer que certain la lisent ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 09 septembre 2013 à 13:34:43
Je pensais a un texte encadré visible sur le 1er poste, en haut de chaque page, et sur l'option reponse.
Le truc inloupable.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 09 septembre 2013 à 21:42:42

Promeneur4d je sais pas si c'est de l'humour ou pas ton doc et le passage cité, tu as la date de parution de ce truc?, mais pour être sûr qu'un lecteur ne lise pas juste ce passage:
Non on met rien sur une tique qui a planté son rostre dans la peau, aucun produit tant que l'on ne l'a pas enlever mécaniquement.

ça tourne plus en rond là, ça creuse....................

que c'est dur de faire simple

Promeneur4d n'a pas faut... Sa source n'est pas obsolète... C'est juste que les choses change...
La source mentionnée est l'université de Neuchâtel, la structure de référence concernant les tiques pour la Suisse. Ils travaillent également avec des structures Allemande et US.
Comme expliqué dans le doc. L'important est d'enlever la tique le plus vite possible.
Vous pouvez demander plus d'infos en les contactant. Sauf changement la responsable est Mme Lise Guerne.
Voilà...

(Prenez le pas mal...  ;) )
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chris-C le 10 septembre 2013 à 22:15:44
le prendre mal?  dis desuite que je suis susceptible bordel de m*rde  :lol:

je vais voir pour les contacter histoire d'avoir plus d'info.

sauf si y'a déjà plein de gens qui l'on fait.......?

a suivre
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: promeneur4d le 11 septembre 2013 à 12:25:20
@Plumok: p. 17, message 6. Si tu veux les contacter, ptetre avec une source avec des infos du message 7 meme page?

Je pense que c'est ce qui est frustrant: personne ne va lire ces 28 pages de discussion. (enfin moi pas) Y a 15 fois la question du sens de rotation, 6 fois la question de l'ether, 3 fois la superglue... Quand t'as lu 3 pages, avec 4 fois la meme question, tu va pas continuer, mais poser la tienne, meme si elle a eté posée 3 fois (mais pas dans les 4 premieres pages)

peace
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 11 septembre 2013 à 23:59:00
Je pense que c'est ce qui est frustrant: personne ne va lire ces 28 pages de discussion. (enfin moi pas) Y a 15 fois la question du sens de rotation, 6 fois la question de l'ether, 3 fois la superglue... Quand t'as lu 3 pages, avec 4 fois la meme question, tu va pas continuer, mais poser la tienne, meme si elle a eté posée 3 fois (mais pas dans les 4 premieres pages)
Dans ta liste tu as oublié une demande récurrente qui réapparait également toutes les 3 pages : faire une synthèse dans le 1er message du sujet et "debunker" toutes les fausses bonnes idées et pratique douteuses qui réapparaissent périodiquement ! ;)

P.ex. : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,5509.msg492081.html#msg492081
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 14 septembre 2013 à 13:54:22
Coucou!

Deux reportage sur les tiques et les traitements. http://www.rts.ch/emissions/36-9/5198795-la-tactique-de-la-tique.html
Bon... c'est sur une chaîne Suisse. Il est possible qu'elle ne soit pas visible en dehors de la Suisse. (rassurez vous c'est la même chose dans l'autre sens...)

Un des reportages parle notamment des nouveaux traitement avec des phages (virus bactériophage)

Avec les résistances développées par les bactéries, les antibiotiques perdent peu à peu leur efficacité. Les laboratoires peinent à en développer de nouveau. Une situation qui condamne certains patients à des traitements lourds et répétés au fil des mois voir des ans.
Mais l'espoir renaît avec la découverte, ou plutôt la réapparition de traitements naturels délaissés par le passé. Les phages, des virus qui s'attaquent aux bactéries, peuvent être utilisés pour lutter contre des infections. Découverts dans les années 20, ces virus ont la capacité de détruire les bactéries présentes dans le corps des individus, sans attaquer leur hôte. La technique avait été abandonnée par l'occident lors de l'avènement des antibiotiques. Aujourd'hui, certains patients se rendent à Tbilissi en Géorgie, où un institut a poursuivi ses recherches sur les phages malgré l'apparition des antibiotiques.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 14 septembre 2013 à 19:25:26
Ah oui!
A la fin du document il est dit qu'un vaccin est en court de réalisation contre la boreliose... Les tests se font en Autriche et en Allemagne.
Courage!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: scalouk le 27 septembre 2013 à 13:39:12
Juste comme ça, aujourd'hui à 13 h au journal de la 1 reportage sur la maladie de la Lyme et sur qlqs conséquences comme incapacité de travail, et une prise de parole d'une responsable de l association Lyme sans frontière qui informe par exemple le NA de 1 000 000 de personne dépistées par en en Allemagne et 25000 en France. 
d'une différence de traitement entre la France et l'Allemagne etc
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Djeep le 28 septembre 2013 à 08:55:49
BJR

Vidéo JT-TF1 >>> http://videos.tf1.fr/jt-13h/2013/la-maladie-de-lyme-trop-meconnue-en-france-8277972.html <<<

Association LSF >>> http://www.associationlymesansfrontieres.com/ HN <<<

HN
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Al Bundy le 28 septembre 2013 à 09:16:10
Yo
Y aurait il un spécialiste dans la salle qui pourrait commenter cet article, à savoir si effectivement les tests en France ne sont pas complets? (uniquement test elisa et non western blot)
http://www.lyme-sante-verite.sitew.com/Que_faire_.F.htm#Que_faire_.F

Il n'est signé par personne et comporte des axes particuliers, comme
"•  N'hésitez pas à prier, même si vous n'êtes pas habitué. La prière ainsi que des lectures inspirantes sont des aides précieuses pour nourrir la paix et la confiance, et ainsi améliorer notre état général. "

Merci.

(pas le courage des 28 pages si cela a déjà été évoqué  ^-^ )

Sacrés journalistes à TF1, ils ont failli en parler de l’éventuel problème de méthode de dépistage  ;D
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: scalouk le 28 septembre 2013 à 09:52:20
ils ont déjà attiré l'attention sur le problème du dépistage et qlq conséquences de la maladie faut pas leur en demandé non plus, quand tu vois que la médecine française a du mal avec ça, alors les journalistes
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 28 septembre 2013 à 19:56:22
Y aurait il un spécialiste dans la salle qui pourrait commenter cet article, à savoir si effectivement les tests en France ne sont pas complets? (uniquement test elisa et non western blot)
Cherche "Maladie de Lyme et affaire Schaller" via google, tu auras vite compris ;)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 28 septembre 2013 à 20:20:26
Y aurait il un spécialiste dans la salle qui pourrait commenter cet article, à savoir si effectivement les tests en France ne sont pas complets? (uniquement test elisa et non western blot)
Pas spécialiste, mais intéressé par le procès contre le laboratoire Schaller qui reprend en ce moment : http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2013/09/16/societe/maladie-de-lyme-proces-viviane-schaller/

Globalement cette affaire PUE : le laboratoire a un soutien massif de très nombreux malades qui étaient passé "à travers" le diagnostique classique imposé par nos labos et nos autorités médicales faisant l'autruche pour minimiser cette maladie (exactement comme aux US).

Ce sujet est visiblement mieux traité à 10 minutes du laboratoire... mais de l'autre côté de la frontière avec l'Allemagne !

 >:(


EDIT : Attention avec les recherches Google : confusion possible avec le Docteur Schaller (https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Tal_Schaller) qui n'a strictement rien à voir avec cette affaire.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Al Bundy le 28 septembre 2013 à 20:22:07
Cherche "Maladie de Lyme et affaire Schaller" via google, tu auras vite compris ;)

J'ai du mal à comprendre en fait, qu'elle aie fait du faux positif pour procéder à un test western blot avec tout le bordel financier + CPAM est une chose, mais quelle conclusion sur la fiabilité des tests?
Titre: Re : Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 28 septembre 2013 à 20:34:13
J'ai du mal à comprendre en fait, qu'elle aie fait du faux positif pour procéder à un test western blot avec tout le bordel financier + CPAM est une chose, mais quelle conclusion sur la fiabilité des tests?
Cette histoire est "vieille comme le monde" : il y a quelques années un professeur universitaire français affirmait également la supériorité de Western Blot avec des cas pouvant passer inaperçus avec Elisa (je ne retrouve plus son nom : Alzheimer précoce ? :lol:).

Blog très bien informé et sérieux d'une malade : http://lymelight.blog.lemonde.fr
=> http://lymelight.blog.lemonde.fr/2012/09/20/au-tribunal-de-grande-instance-de-strasbourg/
Citer
Ayant aperçu dans la salle d'audience deux personnalités médicales que je connais bien, je fais observer que lors de mon diagnostic en 1993, les Hôpitaux de Strasbourg pratiquaient simultanément les deux sérodiagnostics, estimant que le test de première intention n'était pas assez fiable pour être pris en considération isolément.
La CPAM, à l'époque, ne qualifiait pas d'escroquerie le remboursement des deux tests.
Autres temps, autres moeurs? Ou pressions extérieures?

Encore un élément de plus en faveur de la théorie de l'enfumage...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 28 septembre 2013 à 21:38:00
En Allemagne et aux USA le Western Blot est de loin préféré à L'Elisa, car ce dernier est loin d'être fiable.  Seulement en France on ne peut effectuer un Western Blot qu'après un Elisa positif  :down:

Pour faire simple : s'ils font leur job en détectant réellement ceux qui ont la borréliose, ils ne respectent pas les règles édictées par la sécu.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VERDUG0 le 28 septembre 2013 à 22:03:51
-En rentrant d'une sortie en zones ou y a des tiques, vous passez vos vetements+ couvertures, hamacs, sa a dos et les autres trucs qui auraient touche le sol a la machine a laver, ou je suis le seul a faire ca? le passage en machine, c'est pas pour les tuer vu que je lave a l'eau froide/tiede, c'est pour en jarter un max.

-Si y a pas acces a la machine a laver, je pense que je secouerai les affaires, et les etendrais sur une surface plane; sable, pierres etc.. pendant quelques temps

-Si il y a une grande population en hautes herbe, ca donne quoi en sous bois sas herbe/plantes ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 11 octobre 2013 à 11:21:47
Quelques petites remarques concernant l'excellente synthèse de Kilbith : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,5509.msg492086.html

Quelques mots de synthèse...dans une optique SP/SD

Les tiques ne tombent pas des arbres, elles montent sur le haut des herbes/fougères et attendent là qu'un mammifère passe pour s’accrocher et cheminer sur lui jusqu'à ce qu'elles trouvent le lieu favorable pour s'installer et faire leur repas de sang.
Objection votre honneur ! ;)

J'ai eu récemment l'occasion de constater par moi-même que certaines tiques sont adeptes du base jumping depuis des branches basses :
   - marche nocturne au cap en mode sanglier pour s'approcher de cerf bramant à l'aube
   - végétation touffue avec de petits arbres dominant d'environ 2m des passages visiblement utilisés par le gibier
   - consultation de la carte à la frontale... toc... un truc vient de tomber sur la carte depuis la branche 50cm au-dessus de ma tête
   - coup d’œil distrait à la lueur de la frontale : une magnifique tique rouge et noire !!! :o
   - j'ai enfilé illico la capuche du coupe-vent et détalé vite fait de ce terrain miné >:(
   - c'est apparemment la 1ère fois que je subis une attaque de tique en mode commando-para !
   - j'avais prévu les défenses classiques contre les attaques au sol ou à mi-hauteur, mais aucune défense aérienne >:(
   - à l'arrêt sous l'arbre + chaleur dégagée par l'effort + CO² + lumière de la frontale = cible parfaite ;#


Citer
Prévention et désescalade :
- les tiques sont réputées actives dès que la température dépasse 18°C, cela ne veut pas dire qu'elles soient totalement inactives en dessous de cette température.
Effectivement elles étaient encore actives ce mercredi malgré la baisse de températures sur la semaine écoulée : T° moyenne 13°C, T° maximale 19°C (très ponctuel), T° minimale 6°C


Rien à rajouter à la synthèse, sauf qu'il faut apparemment continuer à se surveiller globalement pendant 3 semaines même en l'absence de piqure visible :
   - un érythème migrant pourrait prendre jusqu'à 3 semaines pour apparaitre
   - des tiques peuvent transmettre Lyme tout en se détachant rapidement après morsure sans être détectées par la victime lors d'une inspection générale en fin de journée
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 17 octobre 2013 à 09:08:53
Si vous n'avez pas de pied de biche pour tiques, ou de pincette, voici une méthode de dépannage intéressante :

http://www.youtube.com/v/GY2MYPevaEI
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pit le 17 octobre 2013 à 09:35:48
Il les tripote quand même pas mal avant de les enlever les tiques, ça me laisse un peu dubitatif...

Pit
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Robintrepide le 17 octobre 2013 à 09:43:45
Ça à quand même l'air assez efficace je trouve !  ;#
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pit le 17 octobre 2013 à 09:53:43
Le problème avec les tiques c'est pas tant de les enlever que de le faire sans laisser le rostre dans la peau (infection possible) ou de le faire sans faire régurgiter la tique (là c'est Lyme/Borréliose possible, encore moins marrant).

Cette méthode me semble efficace pour les deux premiers points, mais pour le dernier pas sûr.

Pit
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Robintrepide le 17 octobre 2013 à 11:04:57
Le problème avec les tiques c'est pas tant de les enlever que de le faire sans laisser le rostre dans la peau (infection possible) ou de le faire sans faire régurgiter la tique (là c'est Lyme/Borréliose possible, encore moins marrant).

Cette méthode me semble efficace pour les deux premiers points, mais pour le dernier pas sûr.

Pit

Effectivement, ayant eu droit deux fois déjà au traitement de plusieurs semaines d'antibios je ne me ballade plus sans mon mini-pied de biche, bien adapté !

Mais dans l'optique d'une solution de secours si tu n'as pas l'équipement nécessaire mais que tu veux quand même te débarrasser de cette sale bestiole avec un minimum de sécurité...

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pit le 17 octobre 2013 à 11:18:41
On est bien d'accord dans ce cas  ;)

Pit
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 17 octobre 2013 à 12:20:20
Les tiques dans la vidéo m'ont l'air énormes (et donc faciles à extraire) !

Plus de 90% des tiques qui me mordent sont des nymphes d'1mm et moins : le tire-tiques en forme de pied de biche est quelques fois trop grand même en petit modèle. Du coup il m'est déjà arrivé de devoir découper la peau autour de la tique avec une incision minuscule au scalpel plutôt que de s'acharner avec des instruments trop gros.

Dans ce cas la technique du fil (même de pêche) est inapplicable (photos trouvées sur le web) :
(http://images.weserv.nl/?url=www.dieterhassler.de/uploads/pics/3_02.jpg)
(http://images.weserv.nl/?url=www.monsterdoc.de/img/zecke.jpg)


Tailles en fonction du temps de fixation (graduations de la règle en mm) :
(http://images.weserv.nl/?w=640&url=www.maladies-a-tiques.com/Tpsdefixation.jpg)


À noter d'autres solutions adoptées dans d'autres pays pour les petites tiques :
(http://images.weserv.nl/?w=640&url=images.klettern.de/sixcms/media.php/6/OD-0611-Zecke.jpg)
(Il s'agit évidemment d'un photo-montage pour la taille de la tique.)

=> À tester avec un passe-fil de couture ?
(http://images.weserv.nl/?url=t2.ftcdn.net/jpg/00/00/20/05/400_F_200554_aQw6tC8ISthdRsB7Mfyl4NJGhzRNKl.jpg)


Les allemands (très confrontés aux tiques contagieuses) vendent également un extracteur utilisant un principe de lasso rétractable avec un fil de 0,4mm : Zeckenschlinge
(http://images.weserv.nl/?w=640&url=www.zeckenschlinge.com/pics/festing.jpg)


Toujours en Allemagne, la ZeckenKarte est plus répandue que nos "pieds de biche" :
(http://images.weserv.nl/?w=640&url=upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/57/Zeckenkarte.jpg)

=> Peut s'improviser avec un petit morceau de plastique fin d'emballage ou bouteille d'eau + entaille fine.


Autre technique avec un fil pour les tiques moyennes à grosses sans être obligé de trop tripatouiller la bestiole pour enrouler le fil : 2 fils + nœud plat qui se resserre en les écartant (utilisé avec succès sur un chat)
(http://images.weserv.nl/?url=upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/8/85/Zecke_in_Zeckenschlinge.jpg)


Techniques alternatives à évaluer évidemment en tenant compte de toutes les précautions d'usage déjà évoquées...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: ** Serge ** le 21 octobre 2013 à 18:33:14
http://www.bostonglobe.com/lifestyle/health-wellness/2013/10/20/many-tests-diagnose-lyme-but-proof-they/ISjAcxmZxkk2disi94ENfI/story.html?s_campaign=sm_tw
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: AC le 05 novembre 2013 à 22:18:05
Une vidéo qui montre comment la tique s'accroche avec ses crochets recourbés:
http://www.youtube.com/v/a8jw2MBDcQ4
(source (http://www.youtube.com/watch?v=a8jw2MBDcQ4))
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 04 avril 2014 à 16:46:42
Ca peut intéresser ceux qui sont dans le coin.
Info trouvée sur un autre fofo.

http://www.filmdechercheur.eu/spip.php?article404
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 04 avril 2014 à 19:19:41
-En rentrant d'une sortie en zones ou y a des tiques, vous passez vos vetements+ couvertures, hamacs, sa a dos et les autres trucs qui auraient touche le sol a la machine a laver, ou je suis le seul a faire ca? le passage en machine, c'est pas pour les tuer vu que je lave a l'eau froide/tiede, c'est pour en jarter un max.

-Si y a pas acces a la machine a laver, je pense que je secouerai les affaires, et les etendrais sur une surface plane; sable, pierres etc.. pendant quelques temps

-Si il y a une grande population en hautes herbe, ca donne quoi en sous bois sas herbe/plantes ?

Perso je lave à 40° après avoir avoir secoué dans tous les sens violemment.
En période de tiques je ne me balade qu'avec des pantalons de couleur claire et je peux vous assurer qu'on les vois grimper le long des jambes à une vitesse ahurissante. Je les vire avec la lame du couteau avant qu'elles n'aient le temps de passer sur moi. Ca demande d'être vigilant.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 19 mai 2014 à 14:28:51
Pour info , demain soir sur France5 à 20h35 , un docu sur les tiques et la maladie de Lyme.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 19 mai 2014 à 15:08:16
Pour info , demain soir sur France5 à 20h35 , un docu sur les tiques et la maladie de Lyme.
Merci pour l'info : je vais faire circuler (en attendant de le voir sur Pluzz : plus de TV chez moi :)).

Attention : 2014 est visiblement un gros millésime chez les tiques qui sont assez actives depuis plusieurs semaines suite à l'hiver très doux.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tompouss le 19 mai 2014 à 15:28:34
Bien actifs en effet, malgré le répulsif la chienne en a chopé ce week-end et moi aussi après une nuit dehors.

A priori en Alsace ils seraient plutôt virulents  :huh:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 19 mai 2014 à 15:52:39
Bien actifs en effet, malgré le répulsif la chienne en a chopé ce week-end et moi aussi après une nuit dehors.

A priori en Alsace ils seraient plutôt virulents  :huh:
Je confirme : j'en cumule presque une 10aine depuis mars en courant dans mon coin des Vosges (donc pas de hors-sentiers) ou en ramassant quelques bourgeons de pins lors de balades tranquilles (quelques 10aines de mètres de hors-sentiers "propre"). En comparaison j'ai du en cumuler une 20aine sur toute l'année 2013.

Ma fille a encore eu droit à une tique hier lors d'une rando tranquille sur 2 jours en étant prudent et en évitant les herbes hautes ou sapinières.

=> Inspection générale systématique le soir !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 19 mai 2014 à 16:12:08
Idem pour l'ouest Bretagne; ça pullule depuis quelques semaines. Plusieurs sur les jambes ,virées au tire-tiques avant qu'elles n'aient eu le temps de bien s'accrocher. Et tout ça malgré le répulsif. Inspection après chaque sortie de rigueur.
Et n'oubliez pas vos chiens. Le mien sort de trois jours de perfusion et d'antibios chez le véto à cause de ces bestioles. Symptômes : perte d'appétit , apathie , fièvre. A un jour près je le perdais. Le problème avec nos amis à poils longs c'est qu'on ne voie les tiques que quand elles sont bien fixées et gorgées de sang. Depuis ce coup là ,un brossage fin après chaque sortie me semble plutôt efficace. En plus du répulsif adapté.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hegemonie le 19 mai 2014 à 16:42:43
Bien actifs en effet, malgré le répulsif la chienne en a chopé ce week-end et moi aussi après une nuit dehors.

A priori en Alsace ils seraient plutôt virulents  :huh:

Je confirme, et plutôt deux fois qu'une.

Lors d'une rando à partir du Donon il y a un mois, j'ai du m'asseoir sur un nid.
J'avais plusieurs dizaines de tiques qui grimpaient de partout, des toutes petites (moins d'un millimètre carré).
J'en ai enlevé le maximum, mais j'en ai quand même retrouvé 25 (!!) accrochées le soir en faisant une vérif' complète.

Faites gaffe à vous quand vous vous promenez, et gaffe aux amis à poils...
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 19 mai 2014 à 17:35:07
Lors d'une rando à partir du Donon il y a un mois, j'ai du m'asseoir sur un nid.
J'avais plusieurs dizaines de tiques qui grimpaient de partout, des toutes petites (moins d'un millimètre carré).
J'en ai enlevé le maximum, mais j'en ai quand même retrouvé 25 (!!) accrochées le soir en faisant une vérif' complète.
Mesure préventive adoptée chez nous : ne plus s'assoir directement au sol (sauf rocher sans végétation), mais sur une mousse utilisée en sitpad ou un petit morceau de bâche / tapis de sol en évitant les zones avec des herbes hautes et en secouant bien le tout avant rangement.

Pas de garantie à 100%, mais ça limite les risques lors des petites pauses : les tiques grimpent généralement sur leur victime par contact direct avec la végétation où elles sont postées.

Pour les "nids" de larves, le scotch fait des miracles lorsqu'elles n'ont pas encore eu le temps de se fixer sur la victime (tant pis pour l'épilation improvisée : il y a d'autres priorités ;#) : http://www.tickencounter.org/tick_notes/tick_notes_detick_with_duct_tape


Autres astuces : http://www.tickencounter.org/ticksmart/tips


Attention également aux tiques planquées dans les vêtements : elles peuvent y rester longtemps et résistent à un lavage (j'en ai trouvé une installée dans le bac de la douche depuis plusieurs jours et j'ai fait le test avec un bout de tissu baignant plus d'1H sous l'eau).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 19 mai 2014 à 17:57:32
L'idée du duc tape n'est pas mal.  Je pense bien qu'en en mettant sur le bas du pantalon, cola vers l'extérieur, cela  en bloquerait pas mal
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: epervier le 20 mai 2014 à 15:59:33
dans le " chasseur français "du mois d'avril, il y a un reportage d'un medecin qui s'est fait piqué par une tique . maintenant, il est porteur de la maladie de lymes avec toutes les conséquences qui vont avec! 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: greenman le 20 mai 2014 à 18:10:13
je sais pas si ça à déjà été mis, mais reportage sur les tiques sur France 5 ce soir


http://www.programme-tv.net/programme/culture-infos/r254439-la-maladie-de-lyme-quand-les-tiques-attaquent/4882402-la-maladie-de-lyme-quand-les-tiques-attaquent/
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 21 mai 2014 à 00:22:01
L'émission de France5 est disponible en replay sur Pluzz pour encore 6 jours : http://pluzz.francetv.fr/videos/la_maladie_de_lyme_,102325910.html

On la trouve également sur Vimeo en version anglaise : http://vimeo.com/95647143

À faire tourner autour de vous : ça peut sauver des vies (au sens propre vu la prise en charge encore assez pitoyable par le corps médical) !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 21 mai 2014 à 02:41:28
Hop hop hop

Mis en ligne sur Youtube (pour combien de temps, je ne sais pas). Téléchargez, stockez, partagez, diffusez.

https://www.youtube.com/watch?v=LswUuJH41vo&feature=youtu.be

Si la vidéo est supprimée rapidement, elle ira sur Rutube.

C'est limite vis à vis de la loi, mais c'est un geste d'utilité publique.

Pensez aussi à "liker" (voir à donner des sous) à l'association. Lyme sans frontières (https://www.facebook.com/pages/Lyme-Sans-Fronti%C3%A8res/483003418378264?fref=ts)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: greenman le 21 mai 2014 à 07:48:44
Merci Ulf :up:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 21 mai 2014 à 09:14:57
C'est limite vis à vis de la loi, mais c'est un geste d'utilité publique.
On pourrait rétorquer qu'il s'agit d'arbitrer ici entre la loi sur les droits d'auteurs et la loi sur la non-assistance à personne en danger qui prend alors le dessus sur les autres. ;)

Merci pour la mise à disposition publique plus durable que la semaine sur Pluzz : je partage entre autres chez les MUL...

Bonne nouvelle au passage : France5 a fait une audience d'1 million de téléspectateurs avec cette excellente émission !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 21 mai 2014 à 09:25:56
Si la vidéo "disparaît malencontreusement" de YouTube on trouve également une version française sur Vimeo : http://vimeo.com/93360056

Pour ceux voulant récupérer une version hors-ligne, utiliser p.ex. un plugin Firefox : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/video-downloadhelper/
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 21 mai 2014 à 09:31:01
Bonne nouvelle au passage : France5 a fait une audience d'1 million de téléspectateurs avec cette excellente émission !

C'est le "Petit  C." qui va être content quand je vais lui dire ça. (private joke).  ;#
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 21 mai 2014 à 13:18:26
Publication de recherche sur les produits répulsifs. efficacité tiques / moustiques.
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1708-8305.2010.00402.x/full

(au détour d'une recherche sur l'Icaridin)

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tompouss le 22 mai 2014 à 11:04:19
Petite info pour nos amis toutous et surtout chiens d'eau, j'ai demandé des infos sur un vaccin contre les tiques à ma véto, à priori ce n'est pas fiable à 100% mais préconisé avec en complément un traitement type pipette pour les chiens de "travail" tout le temps dehors.

Sinon il existe depuis peu un comprimé efficace durant 3 mois qui a l'avantage par rapport à la pipette de réssister aux immersions répétées, je vais tester ça vu qu'à la belle saison ma Golden a droit à sa (voire ses) baignade(s) tout les jours.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 22 mai 2014 à 11:21:30
Sauf erreur de ma part, le vaccin contre les "tiques" pour chiens, n'est pas contre les tiques ni contre la boreliose mais contre la piroplasmose. Une autre maladie véhiculée par ces dernières.
Selon mon veto le vaccin n'est pas suffisamment efficace et en plus cache les premiers symptômes de la maladie.
Pour info les symptômes sont les suivant: perte d'appétit, fièvre, urine colorée foncée. La bactérie se multiplie dans les globules rouge et les fait éclater.
Le traitement est simple. Une injection d'antibio et le toutou se remet très vite si decellé rapidement.
Si rien n'est fait c'est la mort assez rapide.

A titre personnel j'ai remarqué que la maladie survient en générale le samedi ou le dimanche... Donc c'est veto de garde et un peu plus cher a chaque fois...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tompouss le 22 mai 2014 à 11:27:50
Sauf erreur de ma part, le vaccin contre les "tiques" pour chiens, n'est pas contre les tiques ni contre la boreliose mais contre la piroplasmose. Une autre maladie véhiculée par ces dernières.
Selon mon veto le vaccin n'est pas suffisamment efficace et en plus cache les premiers symptômes de la maladie

Oui pardon j'ai oublié de préciser pour la piroplasmose, par contre elle s'est bien gardée de me dire que le vaccin cachais les symptômes, je n'ai pas fait faire ce vaccin car j'avais un rappel d'un autre vaccin pas réalisable en même temps à faire. Suite à ton info je pense que je vais rester uniquement sur le comprimé si le test est concluant.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 22 mai 2014 à 18:08:27
Sauf erreur de ma part, le vaccin contre les "tiques" pour chiens, n'est pas contre les tiques ni contre la boreliose mais contre la piroplasmose. Une autre maladie véhiculée par ces dernières.
Selon mon veto le vaccin n'est pas suffisamment efficace et en plus cache les premiers symptômes de la maladie.
Pour info les symptômes sont les suivant: perte d'appétit, fièvre, urine colorée foncée. La bactérie se multiplie dans les globules rouge et les fait éclater.
Le traitement est simple. Une injection d'antibio et le toutou se remet très vite si decellé rapidement.
Si rien n'est fait c'est la mort assez rapide.

A titre personnel j'ai remarqué que la maladie survient en générale le samedi ou le dimanche... Donc c'est veto de garde et un peu plus cher a chaque fois...

Je confirme : il ne faut surtout pas traîner si on ne veut pas que son chien passe l'arme à gauche.
Pour mon Widget : 1ers symptomes le dimanche après midi lors de la balade en sous bois. Il ne s'est jamais éloigné de moi , alors que d'habitude il reste quasi invisible à traîner dans les sous bois. Pas d'appétit en rentrant le soir. Le lendemain idem : perte d'appétit , chien vautré dans son panier , aucune envie de sortir.
Changement de croquettes pour voir : toujours pas d'appétit.
Direction le véto le mardi , il était temps : boreliose diagnostiquée. Résultat : x piqures et trois jours sous perfusion pour le nourrir. On aurait attendu un jour de plus , il y passait.
Si vous avez le moindre doute , ne traînez pas. Pris assez tôt , le chien ne garde aucune séquelle.
A titre préventif , il est maintenant affublé d'un collier répulsif. On va voir quelle en est l'efficacité par rapport aux pipettes.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: epervier le 13 juin 2014 à 17:22:01
simple question est ce que les produits anti tiques fonctionne sur l’être humain ???
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 13 juin 2014 à 19:40:58
Pourquoi cette question? Il y a quantité de produits efficaces adaptés à l'humain, je ne vois pas l'intérêt d'aller risquer un problème avec un produit à usage vétérinaire. Suffit de lire les notices pour avoir une idée précise des effets. Ca me paraît être du simple bon sens.
Début de réponse ici : http://www.stbernardmatinespagnol.com/t331-les-produits-de-traitement-anti-puce-and-c-danger
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 13 juin 2014 à 20:34:21
Surtout que l'autre jour une émission radio (dont je vais tacher de retrouver le lien) mettait en cause certains traitements insecticide a usage vétérinaire.
Certaines matières active se retrouvent lors d'analyse de cheveux (d'enfants dans cette étude) le plus inquiétant est que les produits couramment utilisé sont des perturbateurs endocrinien...  :'(

Donc j'y ai pensé aussi a une époque... Mais on a "l'avantage" de vivre beaucoup plus longtemps que nos animaux de compagnie... La toxicité des produits utilisé pour eux est donc moins "grave" que pour nous. (Remarqué les "")!

Édit: je m'éloigne un peu du sujet en fait...
Mais voici le lien: http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/cqfd/5860023-cqfd-du-02-06-2014.html
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: epervier le 15 juin 2014 à 05:24:31
donc ma question était vraiment con désole du bruit
en faite je l'est mal posée
si je me fait piquer par une tique et que je m'en rend compte tardivement je peux utiliser la pipette de produit anti tique de mon chien ? (une fois et seulement cette fois)
le mieux est d'avoir la pince qui va bien evidement
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 15 juin 2014 à 08:52:57
Non.

La tique il faut l'enlever la plus vite possible. Avec ou sans. De jouer l'apprentis chimiste ou le cobaye...

Les pinces a tiques sont un outils moderne et efficace, mais,  il y a pas si longtemps les gens les tiraient avec les ongles (et le font toujours) sans avoir remis en cause la destinée de l'homme sur terre. Donc c'est encore une bonne méthode.
L'important est d'enlevé la tique rapidement pas de la laisser agoniser en l'arrosant de pesticides...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Cocoeau le 17 juin 2014 à 00:07:30
Petite expérience perso en matière de tiques.
Je sors souvent dans des prairies sauvages assez tôt le matin pour faire des photos d'insectes. Autant vous dire que pour faire ça, je porte un jean et des chaussures de marche, pour éviter les orties et les tiques. Par contre j'ai toujours les mains à découvert, et dernièrement j'ai trouvé par deux fois à quelques jours d'intervalle (et à deux endroits différents) une tique qui n'avait pas encore piqué en train de cavaler dessus. Les deux fois j'ai évacué la bête, bien sur.

Je suppose qu'instinctivement elle aurait été piquer au poignet, au creux du coude ou à l'aisselle, là ou la peau est plus fine. Mais en surveillant, j'ai réussi à l'empêcher de se trouver un coin propice... C'est une prévention supplémentaire ! Même si bien sur on ne peut pas se surveiller les mains non-stop, jeter un coup d'oeil de temps en temps me semble après ces deux rencontres un réflexe à prendre.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 17 juin 2014 à 12:28:30
Comme Cocoeau, j'applique le principe de précaution : pantalon clair, on les voit mieux grimper et vérification des mains et des bras souvents. Ca plus du répulsif.
Et même comme ça on arrive encore encore à se faire piquer. C'est teigneux ces bestioles  >:(
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 24 juin 2014 à 14:04:52
Salut!
Je profite du sujet pour annoncer une bonne mauvaise nouvelle... ;#

Il s'agit bien de tique mais pas de boreliose, mais de neoerlichiose...

Maladie également transmise par les tiques. Qui peut provoquer des paralysies ou rien du tout...

Encore peut de cas reconnus, pour causes le dépistage est encore très difficile. Par exemple 6cas en Suisse et quelques cas en Suède Allemagne et Tchequie... Sur onze cas étudié...
Avec des symptômes de fièvres, douleurs musculaire et articulaire. Thromboses ou embolies pulmonaire également.
A priori elle se soigne bien, avec des antibiotiques, par contre elle est encore difficile a déceler. Elle se développerait plus facilement sur des personnes affaiblie.

(Petit résumé d'un article dans un journal)
Source: Professeur Guido Bloemberg de l'institut de microbiologie médicale de Zurich.

Donc encore une raison de lutter avant une morsure a l'aide de répulsifs ou d'habits adéquats! Les deux semblent être une bonne mesure... ;) :fouet:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 01 juillet 2014 à 00:58:54
Bonjour.

Voici un document

"RESUME de ma CONFERENCE sur la BORRELIOSE (Maladie de Lyme)
Par Bernard CHRISTOPHE,
Diplômé d’Etat en Pharmacie, gérant de NUTRIVITAL (03 88 69 11 33)
Spécialisé en Phytoaromathérapie et Recherche des causes des maladies"


http://pryskaducoeurjoly.com/wp-content/uploads/2012/02/conf%C3%A9rence.pdf

Autres vecteurs que la tique:


Transfusions sanguines: malgré le chauffage du sang des donneurs en raison du Sida, les borrélies peuvent
être transmises sous leur forme enkystée (bien que leur forme «active» soit sensible à la chaleur).
Ce mode de transmission est signalé par les instances médicales au Canada (reconnu par l’AFSSAPS pour les souris)
Il y aurait environ 1 million de transfusions par an en France (entendu à la radio). Si l’on admet, ne serait-ce que 50% de sujets infectés et que le nombre de transfusions moyen par sujet serait de 2,5, cela ferait 200 000 personnescontaminées /an.
*
De la mère à l’enfant via le placenta : ce mode de transmission est publié...et même via l’allaitement
*
Voie sexuelle: des borrélies ont été détectées dans le sperme, dans les urines et glaires vaginales,
on ne donc pas exclure arbitrairement ce mode de transmission (fellations, cuni-lingus, ...).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 01 juillet 2014 à 09:44:08
Je viens de (re)lire attentivement ce (vieux) document.

Ils contient pas mal d'informations intéressantes, mais quand je lis ces lignes, cela m'incite directement à rejeter le contenu !!!

P.5 :
Citer
Ce qu’il ne faut pas faire : Appliquer des produits tels que l'huile, l'éther, le pétrole, alcool risque de régurgitation du contenu stomacal et donc risque d’infection
Quelques lignes plus bas :
Citer
Ce qu’il faut faire : si présence d'une tique: -2 à 3 gouttes de ‘Tic-Tox®’, complexe d’huiles essentielles sur la tique (mort en - de 2 min.)
Affirmations contraires en quelques lignes  >:(

P.10 :
Citer
Conseiller de ne plus participer aux dons du sang…
Le don du sang sauve bien plus de vie que lyme n'en prend >:( >:( >:( :down: :down: :down:

En dehors de ça, j'ai suivi pendant des mois le traitement (Tic-Tox + Argent colloïdal + Griffe du chat + racine de cardère) qu'il préconise : je n'ai vu aucune amélioration pour la maladie de lyme.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Spinup le 01 juillet 2014 à 10:10:20
Moi je me méfierais de Bernard Christophe et de son Tic-Tox.

Pour la petite histoire c'est un pharmacien/phyto-naturopathe qui vends un produit a base d'huile essentielle de sauge: le Tic-Tox. A l'origine il le vendait pour application cutanée sur les morsures de tiques (pas sur la tique). Puis d'un coup il s'est mis a le recommander par voie orale, et apparemment aussi sur la tique (ce qui est contraire a toutes les règles de prudence).
Au meme moment, il y a un laboratoire d'analyse dans la meme region, avec qui il a des liens, qui se met a pratiquer des tests de diagnostiques non recommandés (et qui a été condamné pour ca) qui donnent un taux étonnament élevé de resultats positifs a la maladie de Lyme.

Un diagnostic magique/un remede miracle + une maladie ignorée du systeme de santé = très belle opportunité de faire des ronds.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 01 juillet 2014 à 10:32:17
Le labo n'a pas été condamné parce qu'il faisait des tests non recommandés, mais bien parce qu'il faisait le test de Western Blot même si le test d'Elisa était négatif.  Or dans votre législation (FR) il ne peut s'effectuer qu'après un test positif à l'Elisa.

L'Elisa est clairement reconnu comme peu fiable (en Belgique, c'est carrément noté sous l'analyse de sang), il est plus logique de se tourner vers un test réputé plus fiable.

Ce labo n'a fait que ce qui est recommandé dans d'autres pays européens (entre autre l'Allemagne) : Western Blot basé sur 5 souches au lieu d'un Elisa (peu sensible) basé sur une seule souche (celle des USA) !
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 01 juillet 2014 à 12:23:53
Le labo n'a pas été condamné parce qu'il faisait des tests non recommandés, mais bien parce qu'il faisait le test de Western Blot même si le test d'Elisa était négatif.  Or dans votre législation (FR) il ne peut s'effectuer qu'après un test positif à l'Elisa.
+1

Ne pas confondre le règlement administratif (la forme) et le médical (le fond) !

Le procès contre le laboratoire Sch*ller se base sur l'application d'Elisa + WB systématique contraire au protocole officiel remboursé par la sécurité sociale française : WB uniquement après un Elisa positif alors qu'il est peu fiable (trop dépendant des souches testées et du moment où le test est réalisé).

Par ailleurs Elisa + WB systématique étaient pratiqués couramment par les experts du CHU de Strasbourg quelques années plus tôt avant les changements de directives et l'Allemagne utilise massivement WB (à 1km à vol d'oiseau du labo, donc pour les mêmes tiques).


Citer
Ce labo n'a fait que ce qui est recommandé dans d'autres pays européens (entre autre l'Allemagne) : Western Blot basé sur 5 souches au lieu d'un Elisa (peu sensible) basé sur une seule souche (celle des USA) !
Sur ce plan les pratiques du laboratoire étaient favorables aux malades potentiels, mais coûtaient plus cher à la sécurité sociale (à contre-balancer par le coût social plus élevé d'un Lyme non détecté par Elisa) et faussaient la concurrence entre laboratoires (bouche à oreilles ayant dépassé le cercle des malades de Lyme malgré un Elisa négatif).


EDIT :
il y a un laboratoire d'analyse dans la meme region, ... qui donnent un taux étonnament élevé de resultats positifs a la maladie de Lyme.
Ce qui met a contrario un gros doute sur les tests officiels uniquement à base d'Elisa qui ratent de nombreux cas.

Citer
Un diagnostic magique/un remede miracle + une maladie ignorée du systeme de santé = très belle opportunité de faire des ronds.
Tout à fait... mais il suffirait que le système de santé s'occupe sérieusement de cette maladie pour limiter les risques de dérives !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Spinup le 01 juillet 2014 à 12:27:24
Je veux pas polemiquer, mais c'est un peu plus complexe que ca. Le resultat du test WB est largement dependant de l'interpretation et il semble que ce labo avait une intepretation bien a lui.Une etude menee conjointement par plusieurs CHU a montre que globalement c'etait du n'importe quoi et que les tests de ce labo en particulier ressortaient quasiment toujours positifs. 91% de positifs sur un groupe ou le centre national de reference a trouve 8% avec le meme test Western Blot.

http://ac.els-cdn.com/S0399077X1400081X/1-s2.0-S0399077X1400081X-main.pdf?_tid=ee93bbcc-0104-11e4-ad65-00000aacb35f&acdnat=1404208322_ab01e0620a475f53f60b33d7270bb79c
 (http://ac.els-cdn.com/S0399077X1400081X/1-s2.0-S0399077X1400081X-main.pdf?_tid=ee93bbcc-0104-11e4-ad65-00000aacb35f&acdnat=1404208322_ab01e0620a475f53f60b33d7270bb79c)
Voila, je me tais maintenant. ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 01 juillet 2014 à 13:51:04
Tentative de vulgarisation  ;)

- les labos X en FR ne savent que détecter le rouge, toutes les autres couleurs sont ignorées
- le labo Y en FR sait détecter le rouge, le vert, le bleu, le jaune et l'orange
- on repasse le résultat du labo X chez Y et ils ne détectent toujours pas le le vert, le bleu, le jaune et l'orange !
- on passe la frontière (FR->DE), et comme par hasard, on sait à nouveau détecter le vert, le bleu, le jaune et l'orange ???

Cela me rappelle le fameux nuage radioactif de Tchernobil qui a toujours su éviter la France, mais aucun autre pays d'Europe  ::)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 03 juillet 2014 à 16:21:25
En lien le site de francelyme.fr : bien fait et plein d'infos utiles
http://francelyme.fr/
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Magic Manu le 21 juillet 2014 à 14:54:09
Dans le Figaro ce jour, une nouvelle maladie transmise par les tiques
A noter qu'elle n'est apparue que chez des patients immunodéprimés

« Les tiques sont les vecteurs de multiples maladies »
Le Figaro

Le Figaro fait savoir qu’« une équipe internationale décrit, dans Clinical Infectious Disease, 11 cas de neoehrlichiose, nouvelle pathologie transmise par cet acarien. La bactérie en cause, Candidatus Neoehrlichia mikurensis, a été découverte en 2004 au Japon. Les patients étaient tous immunodéprimés ».
Le Dr Paul-Henri Consigny, directeur du Centre médical de l'Institut Pasteur, à Paris, remarque ainsi que « beaucoup de bactéries ont été décrites chez la tique qui n'ont pas encore été trouvées chez l'homme. Mais de plus en plus de traitements (immunosuppresseurs, chimiothérapies…) rendent les patients plus vulnérables à de nouveaux agents pathogènes ».
Le Figaro explique qu’« âgés de 67 ans en moyenne et vivant en Suisse, Suède, Allemagne et République tchèque, les patients présentaient des inflammations systémiques, de fortes fièvres avec des poussées à 40°C, des douleurs musculaires et articulaires et une perte de poids. Six ont subi des complications thromboemboliques ou vasculaires ».
« Une antibiothérapie a permis, dès le premier jour, une amélioration de leur état. Mais le Dr Guido Bloemberg, l'un des auteurs de l'étude, note que l'on «ne sait pas si la maladie peut entraîner le décès si elle n'est pas reconnue et identifiée» », remarque le journal.
Le quotidien ajoute que « les auteurs regrettent un important retard diagnostique : 60 jours en moyenne. Un délai malheureusement fréquent pour les affections transmises par des tiques : une personne mordue sur deux ne s'en rend pas compte, et les médecins non spécialistes ne savent pas toujours reconnaître une maladie à tiques ».
Le Figaro observe notamment que « les maladies à tiques sont multiples, mais l'une des plus fréquentes et des plus graves dans nos contrées est la borréliose de Lyme. L'antibiothérapie est donnée si, dans les semaines qui suivent la morsure, apparaît un érythème migrant (zone rouge qui croît de manière centrifuge) et éventuellement de manière systématique chez les personnes fragiles (femmes enceintes, jeunes enfants…). Non traitée, la borréliose peut entraîner des atteintes articulaires, neurologiques, cardiaques ou cutanées graves ».
Le quotidien ajoute que « la meilleure des protections, face à ces maladies difficiles à diagnostiquer et plus encore à soigner, reste de ne pas se faire mordre. En forêt, il faut donc marcher au milieu du chemin (la tique ne saute pas), porter des vêtements longs et enduire la peau nue de répulsifs ».
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loupvert le 12 septembre 2014 à 15:56:27
salut a tous,

étant en début de période de champis et écumant les forêts d' ile de france, je suis souvent confronte a ses saloperies...mais j'ai remarque qu'il semblerait que des personnes soient plus souvent "mordu" que d'autres, ex ma femme  ;D

qu'en pensez vous? peut ton penser qu'il y a des "peaux a  tiques"?

et autre question qui m'inquiete, en cas de grossesse, quels sont les risques en cas de maladie de lyme? faut t'il renoncer aux sorties en forêt si on ne veut pas utiliser de de repulsif sans doute pas toujours conseille en etant enceinte....?

merci de vos avis
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Spinup le 12 septembre 2014 à 16:08:47
Je pense qu'il y des peaux a tiques. Ma grand mère, qui ne sortait en foret qu'une fois par an pour le muguet du 1er mai revenait systematiquement, et c'etait la seule, avec un nombre de tiques assez phenomenal.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 12 septembre 2014 à 16:58:48
Je constate aussi qu'elles s'intéressent plus à certaines personnes que d'autres.  j'en fais malheureusement l'expérience à chaque sortie.

@Louptvert :
- protection vestimentaire, cela aide et n'est en rien nocif.
- ensuite si morsure, retirer proprement le plus vite possible -> autrement dit, inspection complète dès le retour d'une sortie.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 12 septembre 2014 à 18:08:26
qu'en pensez vous? peut ton penser qu'il y a des "peaux a  tiques"?
Visiblement oui : j'ai le "privilège" de chopper pas mal de tiques (apparemment plus que la moyenne dans les mêmes lieux).

Un couple d'amis l'a également constaté : il n'en a quasiment jamais alors qu'elle y a régulièrement droit. Du coup il ouvre toujours le chemin sur les petits sentiers (grand gabarit théoriquement plus exposé).

Citer
autre question qui m'inquiete, en cas de grossesse, quels sont les risques en cas de maladie de lyme?
Excellente question vu que Lyme se transmet par le sang. Je n'ai rien vu sur le sujet, mais Lyme est peu étudié en France et je suis peut-être passé à coté. Un minimum de précautions reste donc préférable.

Citer
faut t'il renoncer aux sorties en forêt si on ne veut pas utiliser de de repulsif sans doute pas toujours conseille en etant enceinte....?
On peut privilégier les protections mécaniques. Le port de collants (de préférence de couleur claire ou chair) à mailles très fines sous un pantalon va beaucoup limiter le risque de morsures (idem pour les tenues longues intégrales type 1ère couche en synthétique moulant utilisée pour le sport).

Une inspection intégrale en rentrant et lors de la douche va encore limiter plus les risques. Attention également aux vêtements en rentrant. Les tiques peuvent s'y planquer longtemps et peuvent résister à un lavage un peu léger. Les vêtements "forêt" vont généralement dans un bac en plastique spécifique en attendant la lessive.

Le risque zéro n'existe pas mais il ne faut pas non plus le surestimer lorsqu'on prend des précautions.

Je me suis fait mordre plus de 50 fois (et mois de 100x) dans une région connue pour sa forte présence de tiques porteuses de Lyme. Dans 90% des cas il s'agissait de petite nymphes difficiles à détecter. Dans 80% des cas elles ont été éliminées en moins de 8H. Dans 5 cas elles étaient tellement petites et bien planquées qu'elles n'ont été détectées qu'au 3ème jour. Pas le moindre symptôme de Lyme en surveillant à chaque fois l'évolution des morsures.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: kastor le 12 septembre 2014 à 20:45:28
Excellente question vu que Lyme se transmet par le sang. Je n'ai rien vu sur le sujet, mais Lyme est peu étudié en France et je suis peut-être passé à coté. Un minimum de précautions reste donc préférable.

C'est assez mal documenté en France. la transmission est possible. avec des conséquences potentiellement graves (entre autres de mémoire, malformations, avortement spontané...).

une source :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2685924
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loupvert le 15 septembre 2014 à 13:36:37
salut,

d'abord merci a tous pour les réponses :doubleup:

Citer
C'est assez mal documenté en France. la transmission est possible. avec des conséquences potentiellement graves (entre autres de mémoire, malformations, avortement spontané...).

hem...pas rassurant meme si je m'en doutais...

oui pour l'instant on a opté pour la protection vestimentaire mais meme avec collant et autres...et bien elle reussit a en chopper...meme avec repulsif naturelle...

après c'est vrai qu'on fait inspection generale mais c'est vrai que là, on est un peu plus parano...trop peut etre  ::)

merci en tout cas pour les conseils
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 15 septembre 2014 à 13:39:56
Essaye d'éviter les hautes herbes fréquentées par le gibier et si tu dois quand même les traverser: bat l'herbe latéralement avec ton bâton de marche afin de faire tomber les éventuelles tiques.

En sortie de zone à risque, vérifier son pantalon, on les voit souvent grimper le long des genoux...

Ce truc ne remplace pas toutes les précautions citées précédemment (répulsif à sprayer en début de sortie et en remettre une couche en entrant dans les zones à risque* + vêtements longs et serrés au col, poignets, chevilles, Tshirt dans le pantalon + vérification en rentrant)...

*J'ai lu des études comme quoi le répulsif type Icaridin n'est efficace que quelques heures.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loupvert le 15 septembre 2014 à 13:49:20
oui je pratique le coup du  baton en lateral.....maintenant j'ai pris des mesures radicales, chemin obligatoire tant que madame est enceinte...et c'est moi qui me coltine les recherches ;D de champis et autres....

vaut mieux prevenir que guerir....

et les repulsifs ceux qui ne sont pas deconseilles aux femmes enceintes sont peu efficaces...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanjacques le 27 septembre 2014 à 12:06:44
Un avis éclairé sur le rasage de la tique comme méthode d'enlèvement ?

Celle que je chope sont bien trop petites pour utiliser un tire tique pied de biche. Je fais une réaction à chaque morsure, grosse démangeaison 7 ou 8h plus tard et cela m'arrive souvent de savoir où est une tique sans parvenir à la voir (pas de problème de vue je signale ;# ) ou alors elles sont si petites que les dents de la pince à épiler appuient déjà sur 3/4 du corps de la bête, ce qui ne me parait pas génial pour éviter qu'elle recrache tout.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 27 septembre 2014 à 13:33:33
Si tu ne la vois pas, ce n'est peut-être pas une tique, mais des aoûtats : autre joyeuseté (moins grave, mais très irritante) de nos régions.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanjacques le 27 septembre 2014 à 14:33:48
Ce sont des tiques, avant d'en venir à la technique du rasage, je patientais quelques heures de plus pour qu'elles grossissent un peu et devienne enlevable à la pince à épiler.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 27 septembre 2014 à 15:35:00
J'imagine que les tiques évoquées par JeanJacques sont de jeunes larves (à 6 pattes).
(http://louisvandeskelde.biz/wp-content/uploads/2014/07/tiques_de_la_larve_adulte.jpeg)


De notre coté on est essentiellement mordus par des bestioles d'environ 1mm (et un peu moins).

Pour donner un ordre de grandeur (clic pour agrandir) :

Gros buldozzer Tire-tique PETIT modèle :
(http://www.randonner-leger.org/forum/uploads/thumbs/6184_rl_tiques_dsc00789_24-05-14.jpg) (http://www.randonner-leger.org/forum/uploads/6184_rl_tiques_dsc00789_24-05-14.jpg)

Gros clou de charpentier Tête d'épingle FINE pour comparer (le poil où elle s'accroche est invisible à l’œil nu) :
(http://www.randonner-leger.org/forum/uploads/thumbs/6184_rl_tiques_dsc00787_24-05-14.jpg) (http://www.randonner-leger.org/forum/uploads/6184_rl_tiques_dsc00787_24-05-14.jpg)

Taille typique de 80% des bestioles qui nous mordent (de g. à d. : grand tir-tique, pointe de scalpel, pince à épiler, allumette, petit tire-tiques) :
(http://www.randonner-leger.org/forum/uploads/thumbs/6184_rl_tiques_dsc00786_23-05-14.jpg) (http://www.randonner-leger.org/forum/uploads/6184_rl_tiques_dsc00786_23-05-14.jpg)


Je suis également intéressé par les avis sur la question. La plupart des outils du commerce sont trop gros pour des nymphes d'1mm et moins. Il est déjà arrivé de galérer plus d'1/4H pour virer 1 seule mini-tique sur ma fille en étant installés confortablement à la maison avec toutes sortes d'outils potentiels sous la main (méthodes quasiment inapplicables sur le terrain).


Le risque avec les larves est de tomber sur un nid avec une 100aine de spécimens. Le meilleur moyen pour s'en débarrasser rapidement avant qu'elles n'aient le temps de mordre semble être le duct-tape : http://www.tickencounter.org/tick_notes/tick_notes_detick_with_duct_tape

Jamais testé pour ma part : je suis tombé une seule fois sur un "nid de larves" (à genou dans la végétation) et j'ai eu le temps de les éjecter du pantalon avant qu'elles ne trouvent une ouverture.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 27 septembre 2014 à 21:26:14
Comme je l'ai déjà dis, je n'ai pas trouvé mieux que les pincettes des couteaux suisses. Elles sont très fines et concaves au bout.

Même les nymphes et autres minuscules tiques s'enlèvent avec.

J'ai jamais compris cette frénésie pour le tire-tique ::).

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Melkor le 28 septembre 2014 à 01:02:22
Je suis tombé là dessus à la pharmacie : http://www.aspivenin.com/fr/kill-ticks.php

Quelqu'un a déjà essayé ?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 28 septembre 2014 à 06:52:38
J'ai jamais compris cette frénésie pour le tire-tique ::).

Le pied de biche est tout aussi simple d'utilisation qu'une pince, MAIS il écrase moins la tique et limite donc le risque de régurgitation.  C'est un avantage indéniable.

La carte à tiques fonctionne sur le même principe que le pied de biche.  Son avantage, c'est de pouvoir la glisser facilement dans un portefeuille :

(http://i39.servimg.com/u/f39/16/86/45/32/bidbkc10.jpg) (http://www.servimg.com/image_preview.php?i=997&u=16864532)
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 28 septembre 2014 à 08:34:28
Le pied de biche est tout aussi simple d'utilisation qu'une pince, MAIS il écrase moins la tique et limite donc le risque de régurgitation.  C'est un avantage indéniable.

Ça, j'avais compris...Sauf que j'attends toujours quelqu'un qui me montre comment enlever des tiques si petites, qu'on ne peut pas glisser le pied de biche dessous.

Alors qu'avec une bonne pince, fine et concave (couteau suisse), on arrive à pincer au ras de la peau, sans appuyer sur le rostre.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loupvert le 30 septembre 2014 à 13:24:13
 :o

je connaissais pas le nid de larves.....pfiou

pas mal le duck comme technique...

en tout cas interessant le kiltics mais j'ai comme l'impression que ça convient surtout au gros specimens....
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 30 septembre 2014 à 14:55:23
je connaissais pas le nid de larves.....pfiou
J'ai utilisé le terme "nid" qui correspond en fait à l'endroit où une femelle a fait sa ponte (1 seule vu qu'elle en meurt) avec les œufs qui éclosent quasi-simultanément.

Une ponte compte plusieurs milliers d’œufs. Lors de l'éclosion plusieurs centaines de larves à la recherche de proies se trouvent concentrées sur une zone minuscule.

(http://www.chipolos.fr/images/tiques4.jpg)
(http://www.chipolos.fr/images/tiques5.jpg)
(http://www.chipolos.fr/images/tiques6.jpg)


Les larves ont 6 pattes et évoluent ensuite en nymphes à 8 pattes avant d'atteindre le stade adulte. Je dois me prendre environ 8x plus de nymphes que d'adultes (les larves sont vraiment exceptionnelles dans mon cas).


Résumé du cycle de la tique et photos : http://www.chipolos.fr/tiques.htm
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VieuxMora le 09 décembre 2014 à 00:21:51
Publication d'un rapport sur la maladie de Lyme par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) produisant un état des connaissances actualisé sur la borréliose de Lyme.
Le rapport, assorti d’un avis, publié le 4 décembre, dresse l’état des lieux d’une situation complexe et émet des recommandations, notamment pour améliorer les performances des outils diagnostiques actuels et la prise en charge..... (suite dans Le Monde, article payant)

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2014/12/08/maladie-de-lyme-un-fleau-sous-estime_4536763_1650684.html#bCyuoMJszpUSHX1T.99

Lien: rapport et recommandations dans les pdf sur la page ci-dessous.

http://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=464
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pouçot le 09 décembre 2014 à 13:10:51
les tiques tombent des arbres.

Quelques petites remarques concernant l'excellente synthèse de Kilbith : http://www.davidmanise.com/forum/index.php/topic,5509.msg492086.html

Les tiques ne tombent pas des arbres, elles montent sur le haut des herbes/fougères et attendent là qu'un mammifère passe pour s’accrocher et cheminer sur lui jusqu'à ce qu'elles trouvent le lieu favorable pour s'installer et faire leur repas de sang.

Objection votre honneur ! ;)

J'ai eu récemment l'occasion de constater par moi-même que certaines tiques sont adeptes du base jumping depuis des branches basses [...]

Petit rappel :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 09 décembre 2014 à 16:50:48
Le problème ne viens pas tan d'où elles viennent...
Mais où elles vont!

Je suis aussi de ceux qui ont reçu des tiques par le haut... (Mais il faut pas le dire! Ce n'est pas scientifiquement prouvé!)

L'important est où vont elles. Comment s'en débarrasser!

(Ha oui, pour ma part, le vaccin contre l'encéphalite a tique me réussi plutôt bien... Juste un petit état vaseux durant la journée de l'injection et puis hop!) pour ceux qui sont en région endémique... Ou qui s'y rendent. Cela peut déjà protéger contre une sale maladie. (Mais c'est pas un vaccin contre Lyme!)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Phil67 le 09 décembre 2014 à 20:28:23
Je me permet de réagir à certains raccourcis pouvant être mal interprétés.

Les tiques marchent sur la peau avant de s'attacher. je les sens marcher et je les enlève.
Je n'ai JAMAIS senti une tique marcher sur la peau alors que j'ai probablement plus d'une 100aine de morsures à mon actif : attention à ne PAS se fier à ce critère.

Ça n'est pas qu'une question de sensibilité (ou d'insensibilité) : il m'arrive de ressentir des insectes de taille équivalente.

Je me suis déjà amusé à observer de près les tiques grimpant sur moi à grande vitesse (plus de 10cm / minute) sans rien ressentir même sur des zones relativement sensibles. Il n'y aurait que les énormes monstres de plus de 2mm qui pourraient éventuellement être ressentis (p.ex. celles qu'on trouve dans la fourrure des animaux), mais ça représente moins de 5% des attaques de tiques dans mon cas (pas dangereuses car très faciles à détecter et à éliminer).


Citer
les tiques tombent des arbres
Certaines tiques se laissent tomber depuis des branches basses (moins de 2m), mais c'est vraiment exceptionnel en comparaison de toutes les tiques dans les herbes et buissons à moins d'1m de hauteur (plus de 95%).

En fait les tiques se positionnent en fonction de leurs proies habituelles et de l'effort à fournir pour rejoindre leur poste de chasse.

J'ai vu une seule fois une tique se laisser tomber directement sur moi. C'était en pleine séance d'observation nocturne du brame du cerf dans un de leurs lieux de passages dans une végétation très touffue. La tique était énorme (~3-4mm) et très facile à détecter. Le secteur devait être gavé de tiques dont les plus grosses avaient réussi à grimper sur des branches permettant de sauter sur les cervidés. Typiquement le genre d'endroit où on est quasiment certain de récolter quelques spécimens et qu'un randonneur lambda éviterait autant que possible.


Citer
(parano à surmonter, parce qu'il faut un petit temps d'apprentissage pour reconnaitre un fil d'araignée ou une marche de tique).
Je t'encourage à ne pas te fier uniquement au ressenti au risque d'en louper pas mal, surtout pour les larves et nymphes entre 0,5mm et 2mm qui sont AMHA plus dangereuses car pouvant se gaver longtemps avant d'être détectées par inspection visuelle intégrale.

Pas la peine de devenir parano : avec l'habitude on arrive à éviter instinctivement les terrains les plus minés. Je vis en région à forte prévalence de Lyme avec des secteurs à MET recensés officiellement pas loin : la protection mécanique, la prévention en évitant de jouer au sanglier en haute saison de la tique et les inspections générales systématiques ont suffit jusqu'à maintenant...
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Suzanne le 27 décembre 2014 à 19:27:39
avec l'habitude on arrive à éviter instinctivement les terrains les plus minés.

Bonjour,
est ce qu'il serrait possible d'avoir des informations plus précises sur ce qui permet de reconnaitre ces terrains ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dalz le 11 janvier 2015 à 11:55:13
D'après ma très modeste expérience :
humidité / chaleur
Herbes hautes
Passage récurrent de gibiers et animaux
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: camoléon le 15 janvier 2015 à 08:05:23
Salut,

est ce qu'il possible d 'avoir une resurgence sous forme cutanée (bouton rouge et dur, mais sans auréole rouge) à l'endroit d'une ancienne piqure de tique, genre 4 ans plus tard? Je psychote peut être un peu, mais ça tombe ou même moment d'un état grippal.

connaissez-vous la préparation d'huile éssentiel Aromaforest?

http://www.aroma-essentiel.fr/fr/catalogue/produits-huile-essentiel/soins-internes/capsules-sante-pranarom/aromaforest-tique-lyme-pranarom.html#.VLdluS7QN9E (http://www.aroma-essentiel.fr/fr/catalogue/produits-huile-essentiel/soins-internes/capsules-sante-pranarom/aromaforest-tique-lyme-pranarom.html#.VLdluS7QN9E)

Aplus ;)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 15 janvier 2015 à 18:34:23

connaissez-vous la préparation d'huile éssentiel Aromaforest?

http://www.aroma-essentiel.fr/fr/catalogue/produits-huile-essentiel/soins-internes/capsules-sante-pranarom/aromaforest-tique-lyme-pranarom.html#.VLdluS7QN9E (http://www.aroma-essentiel.fr/fr/catalogue/produits-huile-essentiel/soins-internes/capsules-sante-pranarom/aromaforest-tique-lyme-pranarom.html#.VLdluS7QN9E)

Aplus ;)

Ouaip et y'a absolument rien de prouvé la concernant.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 15 janvier 2015 à 18:42:21
Idem pour le Tic-Tox : du tord cela ne fait pas (sauf au porte feuille), mais du bien, je n'ai strictement rien ressentis en 3 mois d'usage intensif  :-\
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanluc le 12 février 2015 à 10:36:56
En passant sur le site de notre ami Peyo (Arklight) je suis tombé sur : Care plus test à tique-Lyme/borreliose , donne le resultat en 20 à 30 mn
Curieux que personne n'en ait parlé , me semble-t'il
Ce semblerait être un sacré progrès en prevention si cela tient les promesses (mais Peyo ne me semble pas quelqu'un qui prend les choses à la légère , surtout en matière de sécuruté)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 12 février 2015 à 10:59:26
Je me suis renseigné sur le truc et c'est de la connerie. EN effet, lorsque l'on sait à quel point il est difficile de déceler la maladie de Lyme avec les protocoles standards, il n'y a aucune chance pour que ce gadget soit fiable.

Je passerai les études sur le sujet de retour à la maison.

Édité :

Voici le doc en question en PJ. C'est un résumé, mais ça suffit à piger qu'un test aussi simple ne peut pas être fiable. J'ai l'original dispo par mail si vous voulez.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: jeanluc le 12 février 2015 à 11:01:18
Merci Guillaume
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Spinup le 12 février 2015 à 11:05:34
Exact, ce truc a été evalué, et ca ne marche pas, ca n'est pas assez sensible:
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4235040/pdf/1756-3305-6-338.pdf (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4235040/pdf/1756-3305-6-338.pdf)
Resumé: ils ont fait des tests suite a 122 morsures de tiques, le test été negatf pour les 122, et a raté 14 cas averes d'erytheme migrant.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: raphael le 22 février 2015 à 11:48:38
http://www.pourquoidocteur.fr/Tique---un-nouveau-virus--provoque-le-deces-d-un-homme-aux-Etats-Unis-9876.html (http://www.pourquoidocteur.fr/Tique---un-nouveau-virus--provoque-le-deces-d-un-homme-aux-Etats-Unis-9876.html)

a surveiller  :'(
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 02 juillet 2015 à 23:26:46
Yo !

J'aimerai avoir votre avis sur quelques moyens de "prévention tiques" une fois à l’arrêt, au moment du bivouac:

- il vaut mieux dormir en hamac ou au sol par dessus un tapis (type poncho) ? (ce serait bien que MAD passe par là, il a une grosse expérience du hamac ET des tiques)
- si la tique déteste la sécheresse et que le tapis de feuilles mortes est son refuge par temps sec, faut il "racler" le sol avec sa pelle/couteau/machette jusqu'à mettre la terre à nu ? (s'installer dans les hautes herbes me parait une très mauvaise idée)

Merci !

PS: bien vu le coup des colliers pour chiens/chats. /!\ pour les heureux propriétaires de chats, les colliers pour chiens sont souvent à base de permethrine. 
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nostoc le 03 juillet 2015 à 07:40:27
J'ai l'impression que les tiques dorment la nuit. Ou alors l'habillage anti moustique est suffisant. Malgré les nombreuses nuit en forêt avec des groupes, aucun souvenir de tique trouvées au réveil.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 03 juillet 2015 à 09:31:40
@ Ulf Où as-tu lu que la tique déteste la sécheresse ???

La tique ne monte normalement pas au dessus d'un mètre (en fait la tailles des herbes hautes sur lesquelles elles se perchent).  En toute logique, le hamac est le plus sur.

@ Nostoc et Ulf : en fait la tique attend sa proie, "perchée" sur une herbe ou autre plante pour s'agripper à sa victime lors du passage.  En étant peu mobile, peu de risque d'en prendre une (à part celle qui voyage justement pour aller se "percher" autre part)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 03 juillet 2015 à 10:09:57
J'aimerai avoir votre avis sur quelques moyens de "prévention tiques" une fois à l’arrêt, au moment du bivouac:

Un rectangle de tissu de type "ultra léger" de 2m/3m (200g) utilisé en martyr sous le matelas et imprégné de permethrine offrirait certainement une bonne protection.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 03 juillet 2015 à 10:35:35
@ Ulf Où as-tu lu que la tique déteste la sécheresse ???

La tique ne monte normalement pas au dessus d'un mètre (en fait la tailles des herbes hautes sur lesquelles elles se perchent).  En toute logique, le hamac est le plus sur.

@ Nostoc et Ulf : en fait la tique attend sa proie, "perchée" sur une herbe ou autre plante pour s'agripper à sa victime lors du passage.  En étant peu mobile, peu de risque d'en prendre une (à part celle qui voyage justement pour aller se "percher" autre part)

J'ai lu que la tique n'aime pas la sécheresse  ici et là...
http://lymeaware.free.fr/lyme/Websave/maladiesatiques/www.maladies-a-tiques.com/Ecosysteme.htm
http://www.tiquatac.org/tiques/infos-tiques.html

Où il est écrit que par temps sec, elle trouve refuge dans le tapis de feuilles. D'où mon interrogation sur le fait de mettre à nu le sol.

En toute logique, le hamac est plus sur... J'aimerai m'épargner l'emport de cet objet lourd. D'où ma question auprès des personnes plus expérimentées.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 03 juillet 2015 à 10:37:04
Un rectangle de tissu de type "ultra léger" de 2m/3m (200g) utilisé en martyr sous le matelas et imprégné de permethrine offrirait certainement une bonne protection.

La perméthrine est bannie de chez moi, en raison des chats.

 
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ulf le 03 juillet 2015 à 10:57:56
@ Nostoc et Ulf : en fait la tique attend sa proie, "perchée" sur une herbe ou autre plante pour s'agripper à sa victime lors du passage.  En étant peu mobile, peu de risque d'en prendre une (à part celle qui voyage justement pour aller se "percher" autre part)

"cependant en l'absence d'hôte, même les larves sont capables de se déplacer sur de courtes distances [845]. Ce comportement semble assez fréquent chez I. ricinus quand il fait chaud ; il est maintenant bien connu chez R. sanguineus qui adopte une stratégie d'attaque et élargit sa sélectivité lorsque la température s'élève au delà de 30°C."

http://lymeaware.free.fr/lyme/Websave/maladiesatiques/www.maladies-a-tiques.com/Les-tiques.htm

un explication des vacanciers mordu +5 fois / jour par des minuscules ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nostoc le 03 juillet 2015 à 11:36:16
Ça pose de nombreuses questions. Pourquoi je n'ai jamais vu de tiques sur un humain en région parisienne, alors que tous les hérissons du coin en ont et les chiens en ont régulièrement ? Et tous ceux que j'ai vu sur humains étaient tombés d'arbres ou arbustes et étaient à plus 1M50 et même une fois 2m50 avec certitude. Je ne dis pas qu'il n'y en a pas ailleurs, c'est juste parce que je fréquente beaucoup plus les milieux boisés que les milieux ouverts que mon expérience est dans ce cadre.
Édit : vu par moi même. Des dizaines de tiques au stade deux, c.-à-d. De un à deux millimètres alors que j'étais moi même en train de grimper dans un arbre. Une dizaine par journée pendant des semaines. Excusez moi, mais ce n'est pas une légende. Et j'espère que d'autres grimpeurs pourront donner aussi leur expérience.par contre ce n'est arrivé que dans trois zones. La creuse, broceliande et la troisième je ne me souviens plus. En France en tout cas.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 03 juillet 2015 à 11:53:28
C'est quand même incroyable comme cette légende urbaine a la vie dure : les tiques ne tombent pas des arbres, elles ne planent pas, ne volent pas, ne sautent pas, ne se catapultent pas, ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nostoc le 03 juillet 2015 à 12:00:45
J'ai édité mon dernier message. C'est insultant comme si je racontais des bobards.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 03 juillet 2015 à 12:31:51
Infecté depuis plus de 30 ans, je lis quasi tout ce qui se publie à ce sujet, et à ce jour les scientifiques/médecins sont unanimes quand à l'impossibilité d'une tique de sauter/voler/... d'un arbre.

La morphologie d'un animal en dit beaucoup sur son mode de déplacement : si elle devait sauter, ses membres postérieurs seraient en forme de ressort (voir les sauterelles), si elle devrait voler, elle aurait fort probablement des membranes entres les pattes, ...  Quand l'on regarde une tique de très près, on constate que ses deux membres antérieurs sont faits pour s'agripper/"capturer" sa proie, un peu comme les araignées crabes (thomises).  Elles ne voient pas : c'est plutôt difficile pour exécuter un vol plané sur un individu qui passe par là !

Un peu de lecture :
http://www.cdc.gov/ticks/life_cycle_and_hosts.html
http://www.healthy.arkansas.gov/programsServices/infectiousDisease/zoonoticDisease/TickborneDisease/Pages/TickFacts.aspx
http://www.prevention.com/health/health-concerns/tick-myths-and-facts
http://www.zeckenwetter.de/faq/wie-kommt-die-zecke-zum-menschen/index.php
http://www.prevention.ch/latactiqueantitiques.htm
https://www.ch.ch/fr/protection-contre-les-tiques/

et plus général : http://francelyme.fr/mediatiques/

Si tu es certain de ce que tu avances, il serait bien de le signaler aux scientifiques qui les étudient, peut-être que tu as trouvé une nouvelle variété arboricole.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Nostoc le 03 juillet 2015 à 13:41:56
Une fois, les tiques sont tombées sur mes deux poignets juste au moment où j'avançais les mains vers le tronc. Cette fois là je n'ai pas mémorisé àquelle hauteur j'étais, au sol ou plus haut. J'ai pu voir une dizaine de tiques tomber, bien droit comme si elles s'étaient simplement lâché d'en haut et laissaient la pesanteur les emmener plus bas. Toutes les autres fois, je ne pouvais que constater leur présence sur mes mains ou poignets, se dirigeant vers l,intérieur de mes manches. Je les voyais, au moment où je me décidais à regarder mes mains.

Vu le nombre de sorties que j'ai faites, le peu de fois où des tiques ont été de la partie, il me semble improbable qu'un scientifique puisse avoir ces infos. Et en lisant les témoignages, la majorité des rencontres se font en milieu ouvert. Et les scientifiques ont besoin de données très récurrentes, reproductibles ou prouvées pour faire des publications officielles. Ils avancent, à petit pas de tiques.

Je pense qu'effectivement, ils ne sautent pas comme les puces, ni ne volent avec des ailes. Mais se laisser tomber...oui. Ce qui me fait insister avec cette histoire de tiques tombantes, c'est que je n'en ai jamais attrapé autrement. Et que cette maladie affreuse de Lyme me semble assez grave pour faire part de mon expérience. Mais tu as raison, peut être que je devrais contacter un scientifique qui étudie ça, quitte à l'emmener dans ces situations.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mrod le 03 juillet 2015 à 15:05:46
C'est qu'une hypothèse mais en l'absence de graminées et autres plantes suffisamment hautes ce pourrait-il que les tiques grimpent sur les arbres et arbustes?

Nico
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loupvert le 03 juillet 2015 à 15:16:57
salut a tous


Citer
Ça pose de nombreuses questions. Pourquoi je n'ai jamais vu de tiques sur un humain en région parisienne, alors que tous les hérissons du coin en ont et les chiens en ont régulièrement

heu ben je te rassure , j'en ai choppé un paquet de fois....rambouillet principalement..

sinon pour la théorie des arbres, je pense que c'est pas impossible , deja vu des piqures au niveau du cou et de visu un tique tomber sur mon bras dans un coin de jeunes plants.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: François le 03 juillet 2015 à 15:19:16
Citer
C'est qu'une hypothèse mais en l'absence de graminées et autres plantes suffisamment hautes ce pourrait-il que les tiques grimpent sur les arbres et arbustes?
Ou peut-être qu'un animal les a emmenées là haut : oiseau, chauve-souris, chat, écureuil, ou autre rongeur ou humain arboricole ...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loupvert le 03 juillet 2015 à 15:21:27
apres tout si les tiques peuvent grimper a un metre...pour quoi pas un peu plus....

et les grands animaux types cerf mangent ou se frottent sur l'ecorce des arbres...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 03 juillet 2015 à 15:44:46
Perso, je suis aussi convaincu que les tiques montent plus haut que ce que la littérature scientifique l'affirme. Ceux qui veulent pas y penser n'y sont pas obligé...
J'ai moi aussi remarqué cela par expérience.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 03 juillet 2015 à 16:04:00
Même constat que plusieurs ici , ça peut arriver d'en trouver plus haut que de simples hautes herbes. Les animaux infestés qui grimpent ou se posent  dans les arbres sont légion.
Et pas plus tard qu'hier j'en ai encore vu deux tomber sur l'écran de mon gps que je tenais en main. Je n'étais pas dans une zone de broussailles mais dans une futaie plutôt bien éclaircie. Ce n'est peut-être pas attesté par quelque étude scientifique que ce soit mais d'expérience ça arrive.
Ceci dit méfiance et prévention car 2015 m'a tout l'air d'être une année à tiques. Quasiment à chaque sortie , j'en chope sur les jambes du pantalon et malgré toutes les précautions ( chaussettes hautes et guêtres )que je prend je suis sous antibios depuis 15 jours pour une larve bien accrochée sous la chaussette que je n'ai vu qu'au bout d'un jour et demi.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 03 juillet 2015 à 16:32:09
A vous lire, il faudra bientôt prendre un parapluie anti tiques pour aller se promener en forêt.  :huh:

Au fait, je dois être devenu vraiment myope, car lorsque j' essayé d' en montrer sur des graminées, il est très rare que j'en trouve alors qu' avec un tissu blanc passé dessus j'en trouve directement !   Voir tomber une bête de 1~2 mm, sans spécialement être concentré la dessus doit être une fameuse performance !   Mieux encore,  nous avons maintenant des tiques qui ne visent plus les mammifères,  mais bien les portables.

Faudrait arrêter le délire (ou le pinard) les gars  !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: pepe le 03 juillet 2015 à 16:38:47
Un chapeau c'est déjà pas mal  ;)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Djeep le 03 juillet 2015 à 17:16:19
Voir tomber une bête de 1~2 mm, sans spécialement être concentré la dessus doit être une fameuse performance !

BJR  :) HN
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mrod le 03 juillet 2015 à 21:24:05
Djeep, tu peux faire la traduction stp, BJR  :) HN ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Mrod le 04 juillet 2015 à 10:02:56
C'est juste du bruit en fait.

Nico

PAVC
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hurgoz le 04 juillet 2015 à 19:29:38
Yo,

En toute logique, le hamac est plus sur... J'aimerai m'épargner l'emport de cet objet lourd. D'où ma question auprès des personnes plus expérimentées.

Même cause et même solution que toi le WE du solstice. Le gros deal avec le hamac, c'est de bien s'isoler le dos, car là, avec un sdc 0° et une t° comprise entre 5 et 8°, j'ai eu froid en bas du dos (j'aurai pu mieux isoler, mais je voulais tester). Du coup, le hamac, ça veut dire matériel pour dormir au sol (tarp, tapis de sol, couverture de survie, sdc)+hamac....pas top! :o J'ai vue des vidéo où le tapis était remplacé par un kilt, etc : mais à la sortie, c'est toujours un item à prendre.

Parcontre, on était dans un coin de Suisse infecté par les tiques et j'ai pas été emmerdé.

Tcho

Hugo
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Pierr le 02 août 2015 à 15:19:48
Pour info, sur France 5 en replay jusque samedi prochain: http://www.france5.fr/emission/la-maladie-de-lyme-quand-les-tiques-attaquent/diffusion-du-01-08-2015-19h00

http://www.france5.fr/emission/la-maladie-de-lyme-quand-les-tiques-attaquent/diffusion-du-01-08-2015-19h00

(je ne l'ai pas encore regardé)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 04 août 2015 à 19:33:09
Merci Pierr, mais certaines société en France n'ont toujours pas compris que le net ne se limite pas qu'à l'hexagone : "Pour des raisons de droits concédés à France Télévisions, cette vidéo n'est pas disponible depuis votre position géographique."
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Cocoeau le 10 août 2015 à 18:06:11
En effet, 2015 est une année à tiques ; n'en ayant pas choppé depuis 17 ans, je viens de virer de ma jambe manu militari la troisième de cet été !
Pourtant je ne passe pas plus de temps dans les bois que les autres années.
Heureusement, aucune n'est restée plus de 24h et je les ai retirées correctement, ce qui limite fortement les risques de problèmes... Mais quelles  >:( ces bestioles !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 11 août 2015 à 12:33:43
Bin moi c'est le contraire, jamais eu aussi peu de tiques que cette année, cet hiver oui, mais depuis le printemps rien. Mon chien itou, peut être trois cette année pour lui.
Ça m'énerve parcque je me suis fait vacciner contre l'encéphalite et du coup le vaccin me sert a rien.  ;D

Pour apporter un peu de signal... Autant je me suis retrouvé avec des tiques agrippées en hiver et même par temps de gel, -7.
Autant en été par forte chaleur et canicule, rien!
Par contre une sangsue hier... Mais c'est hors sujet.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 11 août 2015 à 12:37:03
Un peu comme toi Loriot.  D'habitude je les attire comme un aimant, et cette année c'est la première fois que je n'en ai pas encore eu !
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Karto le 11 août 2015 à 13:56:06
Merci Pierr, mais certaines société en France n'ont toujours pas compris que le net ne se limite pas qu'à l'hexagone : "Pour des raisons de droits concédés à France Télévisions, cette vidéo n'est pas disponible depuis votre position géographique."

Bah ça doit être financé par la redevance. Dans pas longtemps ils arriveront aussi à filtrer les métropolitains qui ne payent pas. :)

Pas beaucoup de tiques pour moi non-plus, seulement deux, toujours retirées sous 24h avec désinfection et tout le toutim, et pourtant l'une d'elles m'a filé Lyme. Alors ne baissez pas la garde. ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabien8242 le 26 janvier 2016 à 22:21:19
Bonjour,

après la lecture des 28 pages sur le sujet (deux soirées quand même  ;#), il y a toujours un truc que je ne comprends pas bien, mais je suis pas médecin ni biologiste, donc bon...   :-[

A quoi ça sert de faire une sérologie après une cure d'antibiotiques, vu qu'on ne va détecter que la présence des anti-corps dans le sang ?

Si le test est positif, c'est qu'on a été infecté... pas forcément qu'on l'est toujours au moment du test... non ?

(Si on fait des vaccins, c'est bien qu'on garde les anticorps dans le sang alors que l'on n'a plus l'agent, bactérie ou virus, contre lequel on a développé une immunité...)

Merci d'avance pour vos réponses...  ;D
Et désolé si ma question est super c*nne...

Fab

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ramn le 27 janvier 2016 à 08:56:55
Bonjour,

A quoi ça sert de faire une sérologie après une cure d'antibiotiques, vu qu'on ne va détecter que la présence des anti-corps dans le sang ?
de ce que j'en comprends c'est parce qu'après une exposition ou une situation à risque, la sérologie en cas d'infection ne sera pas positive avant quelques semaines (4 à 6 d'après la littérature en ligne que j'ai sous les yeux), du coup c'est la sérologie à ce moment qui est inutile, alors qu'une antibiothérapie préventive peut sauver la situation.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: beck le 27 janvier 2016 à 10:17:25
Si le test est positif, c'est qu'on a été infecté... pas forcément qu'on l'est toujours au moment du test... non ?
J'ai eu la maladie de lime lorsque j'avais une dizaine d'année. Situation assez merdique, car la maladie commençait seulement à être connue et diagnostiquée. Les médecins ont tournés pendant longtemps avant de trouver la solution; on m'a même accusé de jouer la comédie.
Bon je clos mon histoire perso, et je peux juste te dire que les traces du virus restent dans ton sang plusieurs années après la maladie, ce qui te confère une immunité comme le fait un vaccin.


EDIT/ comme de quoi, il n'est jamais mauvais de se remettre en question. Suite au poste de Loriot, je suis quand même reparti sur la toile. Il semblerait bien qu'en effet il n'y ai pas de période d'immunité après maladie. My bad... /EDIT
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabien8242 le 27 janvier 2016 à 14:02:27
Merci pour vos réponses.

Donc tu peux avoir une serologie positive (j'ai été infecté ) mais dont le résultat te dit aussi que tu as éliminé  les bactéries (donc tu n'as pas à poursuivre les soins), c'est ça ?
Quelqu'un sait-il comment sont interprétés les tests?
Est ce que le seuil dépassé dépend uniquement du taux de bacteries ?
@+
Fab
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 27 janvier 2016 à 14:19:11
Tout est là. Le résumé (celui de 7 pages) donne déjà pas mal d'infos ;).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 27 janvier 2016 à 18:50:42
C'est bien plus compliqué que cela  :'(

Le test Elisa est reconnu comme pas fiable du tout (en Belgique, ils l'écrivent même clairement sur la prise de sang (ma dernière) : "La réponse sérologique aux Borrelias est lente (et aléatoire). Elle reste négative dans 50% des cas d'érythème migrant."

Or l'érythème migrant est la preuve absolue de la maladie de lyme (et lui-même n'apparaît déjà qu'une fois sur deux !!!)  Non seulement il ne détecte pas les vrais positifs, mais détecte aussi de faux négatifs.  Ce test, c'est du pipo, et il est incroyable que l'on s'en serve encore actuellement.

Un test plus faible : le western blot.  MAIS, là aussi il y a un problème.  Ce test est tellement pointu, qu'il doit cibler la variété de borrélie qui t'a infectée, or dans la plupart des labos, ils ne testent que "Borrelia burgdorferi" : si tu as été infecté par une autre variété, le test revient négatif, ...

Comme dit plus haut : on ne sait pas tester si tu as ou non actuellement la maladie, on sait juste tester si tu as des anticorps présents ou non et ceux-ci ne te protègent malheureusement pas d'une nouvelle infection.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabien8242 le 27 janvier 2016 à 20:16:22
Merci pour vos réponses !

@ Guillaume : Nickel ! Le texte est très complet et notamment sur l'interaction entre antibiothérapie et sérologie. 

citation : "L’interprétation de la sérologie doit tenir compte de plusieurs points essentiels : (i) les anticorps
sont souvent non détectables lors de la phase précoce, et le diagnostic sérologique n’est pas
indiqué en présence d’érythème migrans ; (ii) les anticorps peuvent persister même en cas de
traitement efficace, les sérologies sont donc inutiles pour le suivi du patient; (iii) un traitement
antibiotique précoce, lors de la phase primaire peut retarder l’apparition des anticorps et
provoquer des résultats sérologiques faussement négatifs. "

Merci Guillaume    :)

et Merci également Corazon pour ces précisions !  ;)

@ +

Fab
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliassteph le 16 février 2016 à 13:47:20
J'ai reçu mes résultats et je suis négatif.... Je dois donc avoir un virus très tenace...

Bon, parlé trop vite pour les tests négatifs!!! (elisa, Western blot et Ponction lombaire)
Apres 3 ans de galère avec ma paralysie faciale douloureuse, douleurs articulaires musculaires, etat grippal, affaiblissement général (j’attrape tout ce qui passe) je suis passé de médecins en professeurs, ai été hospitalisé 2 fois pour ne pas avoir de diagnostic précis (sauf que j'ai les symptômes mais que ce n'est pas ça car résultats négatifs)....
Je me suis dirigé vers un médecin pour un test d'empoisonnement au métaux lourds. Celui ci a la vu de tous mes symptômes m'a dis que je devrais effectué un test sanguin spécifique en Allemagne. Les résultats sont revenu positifs la ou en France tout était négatif ... Je vais peut être enfin avoir droit a un traitement qui je l'espère améliorera mon état général.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabien8242 le 16 février 2016 à 14:50:46
J'espère que tu auras un bon traitement !
Bon courage en tout cas !  :calin:

Fab
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 16 février 2016 à 19:58:33
@ aliassteph : je te souhaite de tout cœur de trouver un traitement (oublie tous les produits miracles, c'est du pipo).  Vous avez en France, à Paris, certains spécialistes (Perronne, Montagnier) dont la renommée n'est plus à faire.

Sache que ce sera long, car d'après les symptômes et la durée évoqués, tu dois déjà être au stade 3.  Plusieurs copains en ont été guéris à ce stade, il y a donc de l'espoir.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliassteph le 16 février 2016 à 20:54:33
Merci, je vous tiendrais au courant.
J'ai rdv début mars avec le médecin qui m'a prescrit le test en Allemagne.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 07 avril 2016 à 22:45:57
En général, dans les vidéos des médecins proposent LEUR remèdes miracles, souvent à un prix exorbitant.  Cette vidé est totalement différente des autres et les conseils prodigués par ce médecins me semblent tout à fait indiqués.

Entre autre : les deux éléments qui m'ont réellement fait du bien, ce sont les probiotiques et le CoQ10 : ce sont les seuls avec lesquels j'ai ressentis une différence avant/après prise.  Et comme par hasard, mon médecin me prescrit toujours les vitamines/minéraux qu'il conseille aussi.

Personnellement je suis nettement plus enclin à croire ce type que la majorité des autres que j'ai vu

Le lien de son site : http://draxe.com/lyme-disease-natural-remedies/

Le lien de la vidéo : https://youtu.be/vUHIYL0u7Gk
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Yohan le 10 mai 2016 à 10:28:13
Bonjour,

Petite mise en garde sur un site d'information : http://www.20minutes.fr/sante/1841967-20160509-beaux-jours-tiques-font-retour

Citer
Avec les beaux jours, les tiques font leur retour

PARASITES L'Alsace est une région très exposée aux tiques avec un risque plus élevé de 20% par rapport au reste de la France...
[...]
20 minutes avec agence

        Publié le 09.05.2016 à 13:06
        Mis à jour le 10.05.2016 à 10:01

Les beaux jours reviennent, les tiques aussi. Ces antropodes sont sortis de l’hibernation et reprennent alors leur cycle, passant de l’état de larve à celui de nymphe, puis au stade adulte. Un adulte qui a besoin de sang, qu’il provienne du chien ou de l’homme.
Qui dit tiques, dit maladie de Lyme

Conscientes de nos envies d’escapade dans les hautes herbes (particulièrement appréciées des tiques), les autorités sanitaires font donc une piqûre de rappel : qui dit tiques, dit borréliose (ou maladie) de Lyme.

[...]

La maladie infectieuse, difficile à diagnostiquer tant ses symptômes peuvent évoquer d’autres maladies, est surnommée la Grande Imitatrice. Elle peut se manifester par une lésion cutanée et se traduit par des courbatures, des douleurs articulaires évoluant par poussées, mais aussi des atteintes nerveuses (jusqu’aux troubles neurologiques), ophtalmologiques, voire cardiaques.

>> A lire aussi : «Il n'est plus temps de publier des rapports sur la maladie de Lyme, mais d'agir».
« Le bois de Vincennes en est infesté »

L’Alsace est une région très exposée avec un risque plus élevé de 20 % par rapport au reste de la France d’être contaminé par la maladie de Lyme. Chaque année dans l’Hexagone, près de 27.000 personnes se voient cependant diagnostiquer cette maladie transmise par morsure.

Car si l’on a longtemps cru que le tique proliférait dans la moitié nord, de l’Alsace à la Normandie, aucune région (sauf absence de forêt) n’est épargnée. « On a certainement un temps sous-estimé leur présence en région parisienne », assure ainsi le professeur Benoît Jaulhac, du Centre national de référence des borrélioses (CNR) au CHU de Strasbourg (Bas-Rhin). « Le bois de Vincennes en est infesté », confirme le docteur Catherine Osreve, généraliste à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), interrogée par Le Parisien.
Après chaque balade, il faut faire un examen complet

Reste que chaque piqûre de tique n’a pas pour conséquence la maladie de Lyme, seuls 10 % des tiques sont porteuses de la bactérie capable de déclencher l’infection. Mieux vaut tout de même prévenir que guérir et, pour éviter les morsures, portez des vêtements longs ou utiliser des sprays répulsifs, rappelle l’association France Lyme. Après chaque balade, il faut se faire un examen complet le jour même, mais aussi le lendemain.

En cas de tiques, il faut faire retirer l’anthropode dans les 24 heures. Puis, si dans les jours ou les semaines qui suivent, la morsure est suivie d’un érythème qui prend la forme d’un cercle rouge. Il faut consulter. Suivront des antibiotiques et des examens sanguins détectant des anticorps de la maladie de Lyme en laboratoire.
https://www.youtube.com/watch?v=6gBoQV03f6U

Un petit rappel de prévention vaut mieux que des cachetons.

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 24 mai 2016 à 17:54:15
A la limite du Lyme

Un jour, j’ai lu que les bactéries avaient joué un grand rôle dans l’évolution de l’humanité et de notre planète. Seraient-elles encore en train de nous mettre à l’épreuve ? Qu’avons-nous à apprendre de la borréliose de Lyme ? Cette pathologie qui touche la planète entière et dont personne ne parle ou à peine.

Normal, il faut d’abord la dénicher cette sal*pe. Certain parle de 300 symptômes d’autres de 800 symptômes ce qui est certain c’est que c’est une grande imitatrice qui peut simuler toutes les pathologies psychiques et quasi toutes les pathologies physiques. Du coup, chaque candidat élu par ces demoiselles va développer sa Lyme avec ses propres symptômes. Bien sûr il y a des choses récurrentes encore que… mes atteintes cardiaques n’avaient rien à voir au gloître de ma copine, à la maladie de parkinson de l’autre, aux ongles de pied qui tombent d’une troisième, du diabète d’une quatrième etc... Cette bactérie à la reproduction assez lente, fort heureusement, va gentiment s’installer là ou elle peut le mieux se développer. Là ou vous êtes le plus faible et donc là ou vous pensez que c’est normale d’avoir des problèmes.

Moi je dis que tous les coureurs de bois dignes de se nom qui ont une paille dans le c... devrait faire une vérification de la maladie de lyme avant de se faire opérer ou d’en chier vraiment trop. Mais attention, la trouver n’est pas si simple dans notre société. En effet, si vous développer la maladie en aigu, vous serez reconnu et soigné mais si vous la développer d’une façon chronique vous ne serez ni identifié comme malade, ni reconnu par la MSA ou la sécurité social, ni soignable par la médecine conventionnelle...  Si vous êtes dans ce cas c’est que vous avez certainement du demandé un café bien corsé à la vie lors de votre naissance. C’est bien, vous avez envie d’évoluer… ou de mourir quoique Lyme ne tue pas sauf dans les rare cas d’atteinte cardiaque dont j’ai fait parti.

Rien que trouver un bon laboratoire, c’est déjà très fatiguant. Le laboratoire de GINTZ tel : 03 88 49 88 99 le fait très bien et par correspondance. Moi j’avais fait plusieurs sérologie avec le western bold dans ma ville natale et ils n’avaient systématiquement rien trouvé ce qui avait retardée le diagnostique d’au moins 5 ans. C’est énorme 5 ans quand on ne va pas bien !!! Bien sûr pour faire la sérologie il faut trouver un médecin qui fasse une ordonnance et là ne commencer pas à lui parler de chronique parce qu’il va grimper au mur et vous allez ressortir rouge de colère mais sans votre sérologie. Parlez-lui de tache rouge autour d’une piqûre de tiques. Ils adorent ça ! Normale, phase aigu, visible et soignable mais identifiable que dans 50% des cas de contamination. Moi, j’ai toujours guetté après chaque piqûre mais je n’ai jamais eu de tache et pourtant…

Bref, premier cap passé. Bravo. Maintenant deuxième épreuve, la lecture de la sérologie. Alors là on inspire, on expire, on fait le vide… je vais tenter de vous expliquer. Pour commencer votre médecin traitant à 2 heures de formation sur Lyme pendant ses 7 ans d’étude. Autant dire qu’ils ne connaissent rien et ne savent absolument pas lire correctement les informations. La première page intitulé « sérologie de dépistage de la borréliose de Lyme » vous indique l’inflammation qu’il y a dans votre corps mais une appendicite peut provoquer des chiffres très élevés sur cette page sans que vous ailliez Lyme. Seule le résultat du western bold signe la présence ou pas de borrélioses dans le sang. C’est ces chiffres qui sont le plus important mais totalement ignoré par les autorités compétentes. Les bornes seuils sont des indications et pas une référence. Pour ma part, quand j’ai fait ma première sérologie dans un labo valable, j’avais très très peu de chiffre et aucun ne dépassait les bornes et pourtant j’étais littéralement en train de mourir. Pourquoi ? Parce que ce test mesure le nombre d’anticorps présent dans le corps et non le nombre de bactéries. Si vous êtes super infecté depuis des années votre corps est à morfle et ne développe plus d’anticorps. C’est un état très critique au niveau santé et qui plus est rend le diagnostique encore plus difficile. (très très corsé le café, SVP ). Bref, si vous avez des valeurs sur le western bold au dessus de 0.00 alors vous avez été en contact avec la maladie. Youpi. Mais il faut savoir qu’il existe 22 souches de borrélioses en Europe est que 5 sont testées dans le western bold. Bien sur comme je ne fais jamais les choses à moitié, j’avais les 5 souches mais d’après le médecin spécialiste qui me soigne je devais très certainement avoir les 22 (avec un peu de marc dans le café. SVP). Suivant les souches testées un médecin très spécialisé pourra vous dire si vos pathologies cassent c… peuvent correspondent ou pas avec une infection de Lyme.

J’espère qu’avec tout cela vous n’avez pas chopé une souche qui attaque trop votre cerveau et vous empêche de réfléchir et ou de vous battre sinon vous êtes un bon candidat pour le sucide. Toujours partant pour la suite. Bravo !

Etape numéro trois. Se soigner. Ah ah ah… Il faut savoir que quand les borrelies quittent le corps elles libèrent des toxines qui rendent la maladie plus désagréable que quand elles étaient là. Prenons mon exemple. Je suis à 90 en rythme cardiaque en étant malade. Etat redoutable pour moi qui tape à moins de 60 en temps normale. Et bien lorsque je me soignais je pouvais monter à 110 ! Je devais donc descendre mon traitement. Comme dit mon médecin. C’est facile de soigner Lyme ce qui est plus dur c’est que vous restiez en vie ! (Surtout sans sucre le café svp). Pour faire simple en gros vous avez 2 solutions pour vous soigner : les antibiotiques très utile pour les cas aigus ou comme moi pour soulager tout de suite dans un premier temps mais tout à fait inutile si vous êtes en chronique (au bout de 2 ans de traitement en antibiothérapie vous ne pouvez plus continuer et votre santé est dans un piteux état). Moi j’ai opté pour l’aromathérapie. C’est long, c’est fastidieux, c’est exigeant mais ça marche. Il existe d’autres traitement possible mais il me faudrait plus de temps.

Ah j’oubliais le volet de la contamination qui est encore un volet révoltant. A ce sujet, j’espère que vous n’avez pas reçu de transfusion sanguine ces dernières années car je faisais partie des donneurs fidèles ! Depuis que je suis diagnostiqué j’ai arrêté mais vu que la maladie n’est pas reconnu je suis encore sollicité en tant que donneuse privilégié ! Dernièrement, les laboratoires ont prouvé la transmission possible de cette maladie dans les rapports sexuels (encore une bonne raison de mettre un préservatif) mais aussi par la salive… Toutefois, pour l’instant, le principale mode de transmission reste la tique évidement dont une sur trois (dans ma région) est porteuse et qui dès qu’elle s’implante même légèrement peut transmettre ses bactéries. Malheureusement, il n’y a pas qu’elles : les aoutas aussi sont porteurs, le moustique (bien qu’il ne vit que 9 heures lorsqu’il est contaminé), l’araignée, le taons bref, tout ce qui pique de près ou de loin (sauf les poches de sang des donneurs volontaires de la croix rouge bien sûr).

Voici enfin la fin du chemin. La dernière étape est de sublimer cette épreuve abominable en expérience positive. (je suis servie en café. Merci) C’est là ou les bactéries ont du bon. Je ne suis pas morte, youpi, j’ai donc évolué à toute vitesse. Méditation trois fois par jour, psychothérapie, de l’eau peu minéralisé, plus aucun sucre raffiné, aucun aliment à l’indice glycémique supérieur à 65,  du yoga, de la farine complète et bio, beaucoup de légumes bio de préférence, de la viande uniquement produite sur mes terrains et en petite quantité, un potager en permaculture, moins de travail, plus de vacances ou de temps libre, piscine une fois par semaine. Yach, c’est presque monacal mais que c’est bon de se réveiller sans douleur… et puis mon système immunitaire est en train de prendre le dessus… et bizarrement des projets pleins la tête m’arrive. Envie de vivre des aventures folles… mais…

Elles sont toujours là, les S…. de tiques. Plus que jamais d’ailleurs avec un hiver aussi doux. Et puis là ou j’habite c’est vraiment infesté. Comment se protéger ? Il y a le tic clip. Ca marche mais c’est super contraignant.  Les huiles essentielles (tic tox : interdit en vente en France) a appliquer près chaque piqûre. C’est ce que je fais depuis 8 ans et d’après mes sérologies cela correspond pile poil à ma dernière contamination. Pour moi, visiblement ca marche. J’ai pensé aussi à l’insecticide mais tous les jours ce n’est pas jouable à moins d’avoir envie de crever d’un cancer du foie. Déménager. Oui, mais il y en a partout en France, moins c’est vrai, mais chaque région vie un déséquilibre écologique majeur. Je suis allée en Haute-Savoie et là ils sont bouffés par la pollution automobile. On voit un voile de brouillard marron sur les vallées de Chambéry, Chamonix, ca donne pas envie du tout. Le causse Méjeant est infesté par les chenilles processionnaires. Le sud de lyon par l’ambroisie et les moustiques bientôt potentiellement très pathogènes. Bref, je reste chez moi. Je connais mon ennemi au moins maintenant. C’est déjà ça


Le plus grand enseignement de tout cela c’est que l’on a intérêt à se bouger le cul parce que l’état n’existe pas pour aider sa population. De ce que j’en ai vu de la médecine française c’est qu’elle n’est plus libre de penser et de prescrire. Le médecin qui m’a sauvé la vie est déconventionné, les produits que j’achète ne sont pas toujours en vente libre. Aucune indemnité bien sûr ni d’arrêt maladie possible bien évidement et quand on est à son compte… on fait comment ? Bref je ne fais plus du tout confiance à l’état qui nous gère mais plutôt au réseau de gens qui m’entourent. Les changements viennent toujours d’en bas et bien moi je dis vive le changement car notre biotope est bientôt flinguer avec leur connerie de faire de la tune avec tout ce qu’ils touchent et tout ce qu’ils respirent. Comment se fait-il que l’homme passe du stade d’homo sapiens sapiens au stade d’homo toxicus ou d’homo pathologicus sans rien dire ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Red_J le 31 mai 2016 à 20:37:52
Pour approfondir, l'émission quotidienne scientifique "La tête au carré" sur France Inter proposait aujourd'hui comme sujet la maladie de Lyme, voici un lien pour la réécouter : http://www.franceinter.fr/emission-la-tete-au-carre-la-maladie-de-lyme
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Jco le 20 juillet 2016 à 14:32:39
Un article de presse sur les tiques et la maladie de Lyme:
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/07/19/six-questions-sur-la-maladie-de-lyme-infection-transmise-par-les-tiques_4971866_4355770.html
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Troll le 30 septembre 2016 à 09:44:29
Hello,

Un article (http://www.latribune.fr/economie/france/a-quoi-ressemble-le-plan-de-lutte-contre-la-maladie-de-lyme-annonce-par-touraine-603589.html) encourageant sur le traitement et le suivi de la maladie de Lyme.

Bien à vous,

Troll
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hurgoz le 15 janvier 2017 à 13:11:54
Yo,

Pour signaler deux podcast de France Inter sur le sujet:

https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-05-janvier-2017 (https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-05-janvier-2017)
https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-10-janvier-2017 (https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne/le-telephone-sonne-10-janvier-2017)

Tcho

Hugo
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Persil le 24 mai 2017 à 17:25:04
Une émission de France Culture https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/quand-la-medecine-tique-sur-la-maladie-de-lyme (https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/quand-la-medecine-tique-sur-la-maladie-de-lyme)
Désolée, par encore eu le temps de l'écouter je ne peux donc pas en faire une présentation mais je choisis de poster quand même pour ne pas l'oublier .
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliòs le 28 mai 2017 à 17:15:26

"Maladie de Lyme : épidémie ou psychose ?", mardi 30 mai à 20h50 sur France 5


http://www.allodocteurs.fr/maladies/maladies-infectieuses-et-tropicales/tiques-et-maladie-de-lyme/maladie-de-lyme-epidemie-ou-psychose-mardi-a-20h50-sur-france-5_22485.html
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gandalf99 le 29 mai 2017 à 17:18:35
Bonjour à tous,

La maladie de Lyme, une fois bien installée, est complexe à dégager. Ceci dit, il existe des cas de personnes qui s'en sortent, donc difficile ne veut pas dire impossible.

Du côté des médecines "nouvelles", la technologie Rife, par exemple offerte par le Spooky 2, offre, à mon sens, une perspective d'espoir pour les personnes qui souffrent de la maladie de Lyme. Cela utilise l'induction de fréquences spécifiques pour tuer les borrelioses sans rien toucher d'autres dans le corps.

Cela peut-être utilisé aussi pour tout type de soucis (en changeant les fréquences).

Je ne vais pas détailler ce genre de techno ici, mais laisse le lien de l'appareil le plus abordable, et bénéficiant d'une communauté assez active, pour les personnes intéressées :

https://spooky2.com/

Ce site contient beaucoup d'informations, et en toute sincérité, je pense que c'est une des technologies qui offre le plus grand taux bénéfices pour le moins de risques pour dégager les borrelioses.

Comme des personnes atteint de Lyme ont déjà utilisé cette techno, il y a des échanges intéressants qu'on peut trouver sur internet, des retours d'expériences, en français et en anglais.

Pour info, l'appareil spooky 2 résulte d'un projet de type "open-source" dont l'objectif est de rendre disponible à un maximum, et pour le cout le plus bas, cette technologie. Ainsi, beaucoup ont travaillé bénévolement pour rendre accessible à tous cette techno.

Voilà, espérant que cette info pourra apporter de l'aide.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 29 mai 2017 à 19:14:39
As-tu un quelconque retour sérieux, du genre test en double aveugle en labo sur cette méthode ?

Parce que, sur un sujet aussi grave, balancer cette pub comme remède miracle, c'est vendre de l'espoir en barres de 100g.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gandalf99 le 29 mai 2017 à 20:16:13
Bonjour Guillaume,

Je comprend ta remarque, on entend tellement de "solutions miracles" qui sont tout sauf miraculeuses quand on souffre que c'est agacant, meme si l'intention n'est pas forcement mauvaise.

Je partage une decouverte qui me semble utile, car il y a eu des retours positifs que je te laisse chercher car on les trouve facilement sur internet. Cette technologie ne date pas d'hier et il y a des recherches serieuses derrieres. Pour des details plus techniques, tout est accessible.

Je ne gagne rien a a partager cela. Mais je connais des personnes atteintes de Lyme et tout ce qui a ete essaye en medecine classique, en medecine alternative y compris avec des approches energetiques ont ameliores mais jamais guerit definitivement.

Aussi a ce niveau, je pense qu'une information, si elle peut aider une seul personne, vaut la peine d'etre partagee.

Bien sur, j'ai utilisencette machine avec satisfaction, des proches aussi, et des tests ont ete fait pour aider a la guerison d'une personne avec problematiques complexex et echappant a l'efficacite de la madecine classique. Nous sommes en atentes de retour de laboratoire pour analyser cela.

J'espere que tu comprendra mon intention et ne l'interpretera pas comme une vile demarche commerciale ou interessee. Je ne gagne rien a ecrire ce message sinon donner de mon temps.

Pour information, le spooky est un projet presque anti-commercial (pour t'en convaincre tu peux aller voir le prix des machine rife commerciale qui ne sont pas plus efficace). Tu peux aussi aller sur leur groupe facebook remplit d'utilisateurs dont certains ont des analyses et seront ravis de te renseigner.

On avance ensemble. Sur ce sujet, il me semble interessant de considerer des voies peu connus mais accessibles et porteuses d'espoirs.

Moi meme ayant eu des situations complexes, certaines informations (sans preuves scientifiques) ont grandement apporte a ma vie. Et une information utile, c'est de l'or.

Bonne soiree

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VieuxMora le 29 mai 2017 à 20:24:34
+1000 avec Guillaume

Le texte (en français) est un salmigondis de phrases pseudo-techniques qui ne veulent rien dire. (A la base je suis ingé électronicien et télécommunications pour me permettre d'émettre un tel jugement. )

Par contre sur un marché international (d'où la multiplicité des langues de la promo) représentant plusieurs millions de personnes atteintes ou craignant à juste titre la maladie de Lyme, proposer la main sur le coeur,  un bidule à quelques centaines de dollars  ( qui d'après les éléments techniques évoqués revient à 5 ou 10$  en fabrication Chinoise ) peut permettre de se payer, quoiqu'il s'en défendent, un Yacht avec champagne, caviar, cigares et petites pépés !
C'est d'ailleurs marrant qu'ils l'évoquent...  :lol:

Allez, les arnaqueurs de tout poil ont encore de beaux jours devant eux.

Tiens çà me rapelle l'E-meter de la scientologie
https://fr.wikipedia.org/wiki/E-meter

Post scriptum: qu'en pensent les électro-sensibles ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VieuxMora le 29 mai 2017 à 20:29:53
@ Gandalf

Tes interventions sur les plantes, orties, plantain m'ont paru beaucoup plus sérieuses.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gandalf99 le 29 mai 2017 à 20:35:59
Si vous trouvez que c'est de l'escroquerie, effacez mes messages. Protegez vos lecteurs de vendeurs de miracles. Surtout su'un ingenieur viens de faire une analyse poussee du systeme devant laquelle on ne peut qu'etre en accord.

J'ai bien compris, je ne vous ennuierais plus. Bonne soiree.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: magicspinatch le 29 mai 2017 à 20:47:32
Pour le plaisir (et mon instruction), j'ai parcouru (une dizaine de seconde le site, et la cascade des sous-sites servant à crédibiliser le délire). It made my day!  ;D


"Il est capable, et c’est peu commun, de fournir une véritable électroporation réversible des cellules. Son action ouvre littéralement les parois des cellules des agents pathogènes et cancéreux de nombreuses fois par seconde, en utilisant des impulsions de 320 volts. Chacune de ces impulsions dure un demi-millionième de seconde, permettant aux fréquences fournies par le plasma d’accéder directement à l’intérieur des cellules pour les détruire!!!"


Je ne sais pas si cet appareil guérit le cancer, mais il transforme ses adeptes en mutants de la physique!

Un peu se sérieux, franchement dès qu'il s'agit de croire, on n'est plus dans la science.

Une arnaque pour de pauvres gogos qui se raccrochent à un espoir monnayé.

Il guérit aussi les cors aux pieds?
-oui!! surtout les cors aux pieds!



Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: VieuxMora le 29 mai 2017 à 20:55:21
Autre extrait:

"Pour finir, et cela reste probablement la chose la plus étonnante pour transmettre des fréquences, sans plasma ni câbles, c’est la méthode que nous appelons “à distance”, le mode remote. Cela emploie les principes de l’intrication quantique et les propriétés d’antenne des doubles bobines hélicoïdales de l’ADN pour transmettre l’information des fréquences de soin par l’intermédiaire de l’énergie scalaire. Le dispositif Spooky-Remote v1.1 permet d’aller n’importe où sur terre tout en recevant des fréquences générées par votre système Spooky2 resté à la maison.

Nos fabricants partenaires partagent également nos objectifs, et sont heureux de vendre tous nos accessoires pour juste quelques dollars au-dessus de prix de revient."

Allez, les chaises sur les tables, et rideau .
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: AC le 29 mai 2017 à 21:19:29
"Le dispositif Spooky-Remote v1.1 permet d’aller n’importe où sur terre tout en recevant des fréquences générées par votre système Spooky2 resté à la maison."

Oui, ça marche comme le Vaudou: on fabrique une poupée en incorporant des cheveux ou des rognures d'ongles du patient, et le traitement agit à distance.

Et ça explique qu'ils vendent à prix coûtant: avec une telle découverte, ils sont certains de toucher quelques million d'euros en prix Nobel (physique, chimie et médecine).

Le principal problème de cette fumisterie, c'est que si des victimes de Lyme témoignent que ça fonctionne, alors les autorités sanitaires vont en conclure que la maladie est psychosomatique et qu'il n'y a rien à changer dans les protocoles de diagnostic et de traitement.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Arnaud le 29 mai 2017 à 21:30:43
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006072665&idArticle=LEGIARTI000006689952
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: gandalf99 le 29 mai 2017 à 21:38:10
Pas besoin de vous defoulez. Je vous propose d'effacer mon message (et mon compte).

Je m'excuse de vous avoir ainsi choque. Je propose qu'on arette ici.



Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Magic Manu le 29 mai 2017 à 23:18:20
Salut Gandalf99. Désolé, mais tes interventions (sur la maladie de Lyme ou un sommeil réparateur) sont toujours un peu dans le même sens, proposant des solutions non vérifiées, ne reposant pas sur des bases scientifiques. Ce forum, quoi qu'étant peuplés de doux rêveurs, dont je fais partie, marchant dans la forêt et regardant passer les nuages, a quand même pour vocation d'essayer de sauver des vies, pas de vendre du rêve...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Krapo le 10 juillet 2017 à 16:17:36
http://eveil-et-nature.com/proteger-enfants-tiques/
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fabien8242 le 18 juillet 2017 à 08:55:08
Bonjour,

pour info, une application pour signaler les tiques géographiquement aux autorités.

je ne vais pas pouvoir l'utiliser personnellement, vu que mon portable est très très old school, mais je trouve cette idée assez pédagogique. Si ça peut inciter la population à adopter les bons gestes...

dans l'article, il y a également une affiche pour faire un peu de prévention autour de soi, au boulot par exemple si on a la possibilité d'afficher des trucs.

http://www.francetvinfo.fr/sante/une-application-permet-desormais-de-signaler-les-piqures-de-tiques-aux-autorites_2286780.html

FAB
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 18 juillet 2017 à 14:59:53
Juste un petit témoignage interessant. La semaine dernière une maman d'une ados est venue chercher sa fille. Pendant que sa fille était en rando chez moi elle a visité le Jura. Elle s'est retrouvé la veille de sa venue avec une tique. Elle a paniquée. Elle l'a arraché en laissant la tête. Du coup, elle est allée chez le médecin. Le médecin n'a rien pu faire et l'a donc envoyé à l'hopital. La-bas, ils ont réussi à enlevé la tête avec des outils puis ont proposer 3 semaines d'antibiothérapie. Cette maman n'a pas voulu trouvant le protocole de prévention trop néfaste. Pendant qu'elle me racontait cela, j'ai vu une autre mini mini tique accorché à côté de celle enlevé la veille. Je l'ai informé et enlevé. De cette histoire, j'ai trouvé quand même que les services médicaux de mon secteur très très concerné par le sujet n'était pas très performant ! La dame est institutrice. Elle n'est donc pas trop bête et peu intégrer des informations de prévention rapidement. Je crois que ce sujet n'est pas prêt d'être périmé.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hurgoz le 15 août 2017 à 15:26:08
Yo,

Vite fait, un petit "état des lieux": la précédente ministre de la santé, a décidé qu'un plan national pour améliorer le dépistage et la prise en charge de la maladie de Lyme était nécessaire (edit: après qu'une centaine de médecins aient tirés la sonnette d'alarme).

En faisant un tour sur Lyme sans frontière pour voir un peu où ils en étaient, j'ai été renvoyé sur cet article: http://www.europe1.fr/sante/maladie-de-lyme-ou-en-est-on-sur-le-protocole-de-soins-promis-3354077 (http://www.europe1.fr/sante/maladie-de-lyme-ou-en-est-on-sur-le-protocole-de-soins-promis-3354077)

En bref: un nouveau protocole de soin devait être présenté début Juillet 2017 mais a été repoussé pour "les mois à venir".

Tcho

Hugo
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Buffalo le 15 août 2017 à 16:41:10
Petit témoignage vécu: Le 11 juillet de cette année je fais une sortie dans la vallée de la Meuse (mon terrain de jeu favori) le soir en rentrant je prend une douche et je m'inspecte sur toutes les coutures, RAS,  le lendemain après avoir bricolé un peu dans le jardin je reprend une douche, et, surprise sur le ventre au niveau du nombril une tique de 3mm à vue de nez, je sors l'artillerie lourde, le tire tique quoi, je la retire, je désinfecte et je continue mes petites affaires de la journée, le 13 je travaille toute la matinée  puis je décide de prendre une douche avant d'aller faire des courses, et là une plaque rouge de 5cm de diamètre sur l'emplacement de la morsure, je passe voir mon docteur qui me prescrit 3 semaines d'antibiotique à large spectre et une analyse de sang 4 jours après la fin du traitement, j'ai fait la prise de sang jeudi 10 aout et je dois avoir les résultats demain matin.
Tout ça pour vous dire qu'il ne faut pas prendre cette histoire à la légère car c'est la deuxième fois que cela m'arrive depuis 2011. je vous direz demain ce qu'on étés les résultats
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tompouss le 16 avril 2018 à 22:44:33
Je remonte de topic en quête de RETEX sur l'encéphalite à tiques et surtout son vaccin.

Sortie bivouac ce week-end et c'est chaud patates niveau tiques en ce moment, malgré nos précautions (on en a enlevé plusieurs qui nous grimpaient dessus) et la tente double toit j'en ai trouvé une pendu sur mon bide en rentrant, tire tique, désinfectant...

Après le taff je vais quand même voir mon médecin traitant, il était pas inquiet du tout. J'ai trouvé ça bizarre vu qu'un autre médecin m'avait à l'époque prescrit des antibios et des analyses de sang (bon c'était à Illkirch et c'est un foyer connu d'encéphalite à tiques en plus)

Du coup je discute avec lui des précautions médicales à prendre pour mon road trip de cet été et il m'a dit de faire le vaccin Ticovac contre l'encéphalite . Est-ce que ceux qui se sont vaccinés sur le forum ont eu des effets secondaires ? Est-ce que le rapport bénéfice risque penche réellement en faveur d'une vaccination ?

Sinon on le dira jamais trop mais faites gaffes à vous avec ces saloperies de bestioles et tant pis pour le total look racaille avec le pantalon dans les chaussettes, ça a le mérite de laisser plus de temps pour les détecter.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 17 avril 2018 à 06:52:46
Je me suis fait vacciner contre l'encéphalite il y a au moins 3 ans. À mes frais et pourtant j'ai un métier très exposé.

0 effet secondaire, le vaccin en lui-même n'est pas douloureux. Concernant le rapport bénéfice/risque, je te laisse chercher les tests sur la couverture qu'il procure et les récits, comme ceux de David, qui ont eu l'encéphalite... ;)

a+
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: b@s le 17 avril 2018 à 08:56:39
Je remonte de topic en quête de RETEX sur l'encéphalite à tiques et surtout son vaccin.

Sortie bivouac ce week-end et c'est chaud patates niveau tiques en ce moment, malgré nos précautions (on en a enlevé plusieurs qui nous grimpaient dessus) et la tente double toit j'en ai trouvé une pendu sur mon bide en rentrant, tire tique, désinfectant...

Après le taff je vais quand même voir mon médecin traitant, il était pas inquiet du tout. J'ai trouvé ça bizarre vu qu'un autre médecin m'avait à l'époque prescrit des antibios et des analyses de sang (bon c'était à Illkirch et c'est un foyer connu d'encéphalite à tiques en plus)

Du coup je discute avec lui des précautions médicales à prendre pour mon road trip de cet été et il m'a dit de faire le vaccin Ticovac contre l'encéphalite . Est-ce que ceux qui se sont vaccinés sur le forum ont eu des effets secondaires ? Est-ce que le rapport bénéfice risque penche réellement en faveur d'une vaccination ?

Sinon on le dira jamais trop mais faites gaffes à vous avec ces saloperies de bestioles et tant pis pour le total look racaille avec le pantalon dans les chaussettes, ça a le mérite de laisser plus de temps pour les détecter.

salut !

je profite de ton up pour poser une question : est ce qu'on risque aussi quand on est sur des chemins forestiers avec peu d'herbes hautes (en trail running par exemple) ??
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: beck le 17 avril 2018 à 10:49:52
Je pense qu'on ne peut pas parler de risque zéro une fois qu'on est dans la nature, mais c'est sûr que sur un chemin de terre avec peu d'herbes pour venir te chatouiller les mollets, le risque est quand même bien diminué.
J'en profite pour confirmer que la période des tiques est bien commencée, sortie la semaine passée dans le sud de la Belgique, petite pause midi dans une prairie à l'entrée des bois, pieds nus pour aérer le tout... Je me suis retrouvé avec une bonne quarantaine de tiques de la taille d'un grain de poussière sur un seul pied. Ca grouillait, je n'ai jamais eu ça. Je suppose que j'étais en plein sur un nid. Enfin tout ça a fini en slip sur le chemin pour une inspection générale.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 17 avril 2018 à 18:36:50
Aucun effets secondaire pour moi aussi.
Comme plus haut: risque bénéfice, c’est à toi de voir.
Pour la saison... j’ai mon opinion:
En hiver il y a moins de tiques actif... mais il y en a quand même. Personnellement la dernière je me la suis enlevé le 25 janvier. Alors oui, l’hiver était pas froid.
Mais mon chien a réussi à ramener une tique (il y a quelques années) alors qu’au plus chaud de la journée la température était de -7...

Et il faut pas non plus devenir parano! N’allez surtout pas regarder sur docti...mo! Parce que la c’est le festival!
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: greenman le 27 avril 2018 à 08:41:17
Une petite news..


"La maladie de Lyme reconnue comme maladie professionnelle par un tribunal, une première en France"


https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/creuse-la-maladie-de-lyme-reconnue-comme-maladie-professionnelle-une-premiere-en-france-5724291
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mrfroggy le 08 juin 2018 à 19:35:58
Je remonte de topic en quête de RETEX sur l'encéphalite à tiques et surtout son vaccin.

Sortie bivouac ce week-end et c'est chaud patates niveau tiques en ce moment, malgré nos précautions (on en a enlevé plusieurs qui nous grimpaient dessus) et la tente double toit j'en ai trouvé une pendu sur mon bide en rentrant, tire tique, désinfectant...

Après le taff je vais quand même voir mon médecin traitant, il était pas inquiet du tout. J'ai trouvé ça bizarre vu qu'un autre médecin m'avait à l'époque prescrit des antibios et des analyses de sang (bon c'était à Illkirch et c'est un foyer connu d'encéphalite à tiques en plus)

Du coup je discute avec lui des précautions médicales à prendre pour mon road trip de cet été et il m'a dit de faire le vaccin Ticovac contre l'encéphalite . Est-ce que ceux qui se sont vaccinés sur le forum ont eu des effets secondaires ? Est-ce que le rapport bénéfice risque penche réellement en faveur d'une vaccination ?

Sinon on le dira jamais trop mais faites gaffes à vous avec ces saloperies de bestioles et tant pis pour le total look racaille avec le pantalon dans les chaussettes, ça a le mérite de laisser plus de temps pour les détecter.

à l époque mon medecin ne s était pas plus affolé que ça, j ai l impression qu "ils s en bra*lent" un peu, et peu de généralistes prennent la maladie de Lyme au sérieux... et c est fortement dommageable...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Aleksi le 08 juin 2018 à 21:23:15
Salut à tous,

Ma compagne sort de deux années de lutte contre lyme. La première année a été le temps que cela a pris pour diagnostiquer la maladie puisque tous les médecins généralistes, littéralement des dizaines, se contentaient de dire que tout va bien puisque toutes les analyses étaient négatives.
Nous sommes restés sur la conviction de lyme en nous basant sur les symptomes, et grace à l'acharnement et l'aide de ma famille avons trouvé un spécialiste de cette maladie. Il est de nationnalité americaine, basé á Paris.
C'est un médecin qui sauve des vies. Je considère qu'il a sauvé celle de ma compagne (qui ne pouvait plus marcher sans de terribles douleurs, elle avait 22 ans...) et d'autres personnes de notre entourage, y compris paralysie partiel ou total du visage, maladie mentale, etc...

Lorsqu'elle l'a rencontré pour la première fois, il lui a suffit de 2minutes à analyser les prises de sang pour déclarer lyme... Juste pour signaler encore une fois la nulité et le dénis de nos médecins face à cette maladie. Oui forcément je ne suis pas trés objectif et un peu remonté.

Pour poursuivre le sketch, le médecin en question subit une pression énorme de la part du corp médicinal français car, selon eux, ils utilisent trop d'antibiotiques. Demandez aux malades franchement ce qu'ils préfèrent.
La dernière fois qu'elle l'a vu, il était littéralement abattu et sur le point de baisser les bras, malgrès une grosse pétition de soutiens et des dizaines de lettres de patients qu'il a sauvé.
Je doute qu'au moment ou j'écris ces lignes il exerce encore.

Juste ma triste expérience, de "première main". Pour les malades, accrochez vous et cherchez des solutions car elles existent. Pour l'entourage des malades, soyez fort et patient, vous êtes le seul point de repère fiable de la personne, et ne pouvez pas flancher, même quand c'est trés dur.
Courage.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mrfroggy le 09 juin 2018 à 12:09:05
Merci pour ton témoignage  :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 09 juin 2018 à 14:22:31
Alors nous habitants à côté de la suisse. On est très concerné par l’encéphalite qui vient de l'est. A 60 km toutes les personnes travaillant dehors sont vaccinées. Ici on en entend pas parlé du tout. J'ai fait vacciné ma fille. Le médecin ne connaissait pas du tout ce vaccin. Sur deux ans j'en ai eux pour 150 euros : 3 injection en tout, 2 la première année et une un an après puis une tous les 3 ans. Moi, j'attend encore que mon système immunitaire retrouve sa forme pour faire ce vaccin.
Attention quand même de ne pas confondre l'encéphalite du tique et la maladie de lyme qui sont deux pathologies très différentes.
L'encéphalite semble bien plus problématique que le lyme. Sur une contamination il semblerait qu'il y ai 49% de chance de s'en sortir sans séquelles, 2% de chance de claquer, 49% de chance d'avoir des séquelles neuronales graves ce qui est quand même un peu génant. Les chiffres font frémir et la protection vaccinale est de 90% me semble t-il d'après mémoire.
Impossible de se baser sur les cartes de vigilance française pour savoir si l'on est concerné ou pas par cette possible contamination. Rien ne traverse les frontières. Moi je guette les cartes suisses. Si on habite à l'ouest de la France je pense que l'on a nettement moins de risque que si l'on habite à l'est.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Claude Ponthieu le 18 juin 2018 à 14:44:19
Qui connaît ce livre?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Rosetta le 20 juin 2018 à 12:54:25
Jamais vu ce livre.
J'avoue un penchant certain pour la consultation d'un médecin en cas de souci du genre.

La HAS publie aujourd'hui dans un dossier de presse des infos et recommandations de prise en charge, avec quelques évolutions semble-t-il sur les traitements : https://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_2857592/


Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 20 juin 2018 à 17:55:34
Je n'ai pas eu ce livre dans les mains mais je connais le médecin de réputation. Pour avoir essayer la cardère ainsi que l'hyperthermie et l'aromathérapie je suis en mesure d'affirmer que sur moi cela a marche. L'utilisation des plantes drainantes du foie est aussi d'un grand secours. Moi je me soigne que comme cela mais même si l'on vise les antibiotiques on peut quand même drainer le foie et renforcer les défenses immunitaires avec la phytothérapie ce qui aide grandement à la récupération. Ceci dit, ce n'est pas parce que c'est naturel que ce n'est pas dangereux. Je ne m'aventurais pas seule avec uniquement le livre comme support pour me soigner.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Claude Ponthieu le 20 juin 2018 à 18:31:11
je viens de recevoir le livre  ;)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 21 juin 2018 à 11:45:29
Meme si ca ne rend pas autonome, lire ce genre d'ouvrage permet de mieux comprendre ce que l'on vit et d'étudier les différentes approches thérapeutiques. Par la suite, c'est plus facile de trouver et de choisir un bon professionnel car dans ce domaine beaucoup se disent spécialiste mais en réalité peut savent de quoi ils parlent vraiment. Si on est un cas simple tout va bien. Si on est un cas hors norme les erreurs de posologie peuvent être fatales.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: fan le 21 juin 2018 à 23:30:58
Merci beaucoup pour le lien sur le site de la HAS.
Je suis médecin généraliste dans une région à forte prévalence de maladie de Lyme.
L'attitude recommandée par l'HAS me semble raisonnable et respectueuse des patients. Les symptômes seront pris en considération, explorés, traités par antibiotique dans le cadre d'études scientifiques.

L'errance des patients avec des traitements antibiotiques, antiparasitaires...très prolongés  faisait craindre des effets secondaires préoccupants (en particulier émergence de résistance aux antibiotiques).
La reconnaissance des symptômes est très importante.  Les patients ont souffert de n'être pas reconnus, et ont pu se sentir rejetés voire méprisés par les spécialistes. Accepter les incertitudes est une grande victoire. Ces incertitudes sont également valables pour les médecines "parallèles". Ce qui a fait du bien à une personne n'est pas forcément adapté dans tous les cas.

Merci encore, c'est une très bonne nouvelle!

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Rosetta le 22 juin 2018 à 10:00:17
De rien, il y a aussi des choses sur ameli.fr à destination du grand public : https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/morsures-griffures-piqures/morsure-tique-maladie-de-lyme#text_14842

Je trouve aussi que c'est une bonne nouvelle, à force de ne rien proposer on ouvre la porte à l'errance en effet, à la défiance envers la médecine aussi... et du même coup à tout un tas de "thérapeutiques alternatives" dont un certain nombre tient plus de la magie que d'autre chose (avec conséquences plus ou moins délétères sur la santé des gens et la santé publique à long terme).

Matière à réflexions complémentaires ici : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2917
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 22 juin 2018 à 15:20:21
Fan. Je veux pas chercher la polémique mais ca

La reconnaissance des symptômes est très importante.  Les patients ont souffert de n'être pas reconnus, et ont pu se sentir rejetés voire méprisés par les spécialistes.

C'est encore du présent pour moi en tout cas. Je reconnais je n'ai pas eu de chance mais c'est invivable d'aller plusieurs fois aux urgences avec des douleurs intolérables en disant que c'est du Lyme et qu'il me faut des antibio, de repartir avec des anti-inflammatoires puissant. "Madame on ne prescrit pas des antibios comme cela. Il y a des résistances. On ne fait pas n'importe quoi avec les antibiotiques." De revenir le lendemain aux urgences pour les mêmes douleurs mais en plus avec des douleurs cardiaques et une tachycardie forte. De repartir avec des autres anti inflammatoires très puissant sous prétexte que je suis allergique aux premiers. De me retrouver en état de vrai danger et de ne plus oser retourner à l'hopital de peur qu'ils me fassent crever. 9 mois après c'est une amie qui est venue me voir et qui m'a dit que j'étais en train de mourir. Je lui ai dit que oui mais que je ne savais pas quoi faire. J'ai failli me faire une antibiothérapie avec les produits de mes chevaux qui peuvent s'acheté en quantité illimité en temps qu'exploitant agricole ce qui est le comble de l'histoire d'ailleurs.

C'est la médecine alternative qui m'a sauvé la vie.

Alors le HAS santé c'est très bien mais concrètement sur le terrain ca va apprendre à mon médecin à lire une sérologie ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tompouss le 28 juillet 2018 à 08:59:36
Petit retour à chaud depuis la Croatie.

Mon médecin nous avait recommandé de nous faire vacciner contre l'Encéphalite à Tiques pour notre voyage.

Vaccin non remboursé par la Sécurité Sociale. J'ai tenté auprès de ma mutuelle qui a essayé de me démotiver en demandant 36000 documents. J'ai poussé jusqu'au bout et c'est passé.

Suprise du matin en voyant le rembousement de la totalité sur mon compte.

A 42€ l'injection X6 (3/personne) ça vaut le coup de les secouer un peu et surtout ça fait un budget, encore plus pour une famille. Vu que tous les travailleurs français sont supposés avoir une mutuelle maintenant et pour ceux pour qui le budget est un frein, il y a peut être possibilité de demander un devis de remboursement à votre mutuelle AVANT de commander les vaccins et de d'ensuite vous les faire rembouser.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Persil le 28 juillet 2018 à 11:27:45
@Utopie,
je comprends très bien ta réaction ayant plusieurs ami-es atteint d'un lyme persistant.
Mais pour l'instant les recherches n'ont pas démontrè la pertinence de traitements antibios après le stade primaire. Par contre on sait très bien qu'ils peuvent causer des dommages collatéraux sérieux et aggraver l'état général du malade.
J'ai découvert récemment que ceux qu'on appelle les "lyme doctor" développent des thèses douteuses anti-sciences cherchant à décrédibiliser la démarche scientifique.
C'est dur à accepter quand on souffre mais la réalité, c'est qu'on connait très mal cette maladie, comme d'autres maladies et que ben pour le moment il n'y a pas de protocoles confirmés, il n'y a pas non plus de certitudes que ce soit lyme qui provoque les symptômes.
Dans mon entourage j'ai plusieurs personnes qui ont lyme depuis des années, certain-es ont régulièrement des crises très douloureuses et handicapantes, d'autres non ...
Le mieux, à mon humble avis, dans l'état actuel de la recherche, c'est de trouver un-e médecin intelligent-e qui prend le temps de bien faire son boulot et de traiter les symptômes pour améliorer son état général. (oui je sais, ça court pas les rues/campagnes/montagnes :-\)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: EdwoodInZeWood le 28 juillet 2018 à 14:50:26
Je me permets de citer un membre du forum RL, Jobig, qui rapporte un article de Mediapart :

"billet du "Blog Social en question" de Mediapart qu'a rédigé Yves Faucoup, ancien directeur de l'action sociale du département du Gers, enseignant. Celui-ci propose un large état des lieux, son article a le mérite de croiser des sources internationales et des acquis très récents de la recherche."

Article Mediapart :
https://blogs.mediapart.fr/yves-faucoup/blog/260718/maladie-de-lyme-des-citoyens-se-mobilisent

Message sur RL :
https://www.randonner-leger.org/forum/viewtopic.php?id=1575&p=37
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 29 juillet 2018 à 08:28:23
Mais pour l'instant les recherches n'ont pas démontrè la pertinence de traitements antibios après le stade primaire.

Plusieurs copains (photographes animaliers) ont été traités avec succès de cette façon.

Mon cousin était devenu un légume qu'il fallait aider à s'habiller, se lever, ...  Après 3 jours de traitement, il a commencé à pouvoir se lever seul, après 2 semaines il marchait à nouveau et après un mois il était redevenu totalement indépendant.

Personnellement, j'ai aussi été traité en 2014 (j'ai été infecté vers mes 16 ans, j'en ai maintenant 50) pendant 13 mois (les éléments principaux du cocktail : Riamet, Tetralysal, Plaquenil, Pantomed, Azitro, Diflucan, Amoxyciline, Eusaprim, Falgyl).  J'ai du arrêter à cause des effets secondaires (le foie qui faiblissait).  J'avais des douleurs (comme des coups de couteau) dans tout le corps, d'énormes soucis articulaires, j'étais complètement à côté de la plaque (perte de mémoire totale, plus moyen de savoir où j'étais, pourquoi j'étais sur cette route, plus moyen de me concentrer, ...) et j'en passe.  En gros j'étais devenu un zombie ;)

Pendant le traitement j'ai fait plusieurs réactions violentes du Jarisch Herxheimer.  Ce qui, pour moi, constituait une preuve de l'efficacité du traitement.

Tous mes symptômes n'ont pas disparus, je suis diminué physiquement (peu d'endurance, tendinites qui arrivent vite), mais je vis normalement et je n'ai plus de problèmes de concentration (très embêtant quand on est analyste programmeur).

Il m'a fallu du temps pour me décider de faire cette cure d'antibiotiques (j'ai essayé toutes les méthodes "douces" auparavant), car ce n'est pas dans mes habitudes de prendre des médicaments.  Sans ce traitement tant décrié, je suis convaincu que je serai déjà 6 pieds sous terre.

Je sais, pour l'avoir vu et vécu, que pour certaines personnes ce traitement aux antibiotiques fonctionne.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Merlin06 le 29 juillet 2018 à 09:28:05
...
Personnellement, j'ai aussi été traité en 2014 (j'ai été infecté vers mes 16 ans, j'en ai maintenant 50) pendant 13 mois (les éléments principaux du cocktail : Riamet, Tetralysal, Plaquenil, Pantomed, Azitro, Diflucan, Amoxyciline, Eusaprim, Falgyl). ...

Pendant le traitement j'ai fait plusieurs réactions violentes du Jarisch Herxheimer.  Ce qui, pour moi, constituait une preuve de l'efficacité du traitement.

Je réalise que j'ai fait une grosse réaction "allergique" à la suite de prise d'antibio' il y a quelques années sans que les tests ultérieurs déterminent une molécule cause de "l'allergie".
Merci pour ton retex qui éclaire l'évènement sous une jour nouveau, je comprend qu'il peut y avoir une raison autre à cette réaction que l’allergie...
Il faut que j'en parle avec mon médecin la prochaine fois que je le vois du coup.
"Quoi de neuf docteur, syphilis, lyme ou autre chose selon vous?"  :lol:
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Persil le 29 juillet 2018 à 11:30:12
 
Je sais, pour l'avoir vu et vécu, que pour certaines personnes ce traitement aux antibiotiques fonctionne.
Contente pour toi et tes relations que ça aille mieux. :)

Merci pour ton témoignage direct, qui inclut aussi les dommages collatéraux. :-\

Perso je ne suis ni pour ni contre les antibios, j'ai eu l'érythème migrant 2 fois et j'en ai pris direct sans hésitation. Je dis juste qu'il faut être prudent à propos de lyme et à propos des antibios .
Bon courage à tous les malades.
Un forum qui parle de ça et d'autres choses et notemment es réactions Herxheimer : http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/ (http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/)
Je recommande particulièrement la lecture de l'ebook  dans la rubrique synthèse
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: aliòs le 08 juin 2019 à 08:12:09
Bonjour

Comment se protéger de la maladie de Lyme ?
Prévention tiques 2019 : Clip de prévention réalisé par l’association Lympact, la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques, avec le soutien de Santé Publique France et de la Direction Générale de la Santé.

https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/actualites-du-ministere/article/comment-se-proteger-de-la-maladie-de-lyme

https://youtu.be/LSUyZyF7toM (https://youtu.be/LSUyZyF7toM)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 21 juin 2019 à 20:47:34
Une vidéo bien faite :

https://youtu.be/9qZFxzB1pPM
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 22 juin 2019 à 08:51:44
Un article très intéressant sur les diagnostiques de la maladie de Lyme :

http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/14/2019_14_1.html (http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/14/2019_14_1.html)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: b@s le 22 juin 2019 à 13:28:06
Un article très intéressant sur les diagnostiques de la maladie de Lyme :

http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/14/2019_14_1.html (http://invs.santepubliquefrance.fr/beh/2019/14/2019_14_1.html)

si j'ai bien compris il évoque le fait que cette maladie serait souvent diagnostiquée à tort ? :huh:
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 22 juin 2019 à 14:26:29
si j'ai bien compris il évoque le fait que cette maladie serait souvent diagnostiquée à tort ? :huh:

Plus généralement, il évoque les problèmes de diagnostiques de la Borréliose de Lyme.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: JP4060 le 23 juin 2019 à 14:42:48
Bonjour

J'ai passé quelques jours en Russie, j'ai discuté avec des gens qui vont dans les bois du printemps à l'automne, pour eux les tiques sont un vrai problème, plutôt à cause de l'encéphalite que de la maladie de Lyme. https://www.youtube.com/watch?v=_7Hq5zycnkE. Il y a de nombreux fabricants de vêtements "outdoor" qui proposent des modèles veste&pantalon avec des replis empêcher les tiques de grimper plus haut et des enductions dissuasives ou mêmes létales, des moustiquaires qui se zippent sur la capuche. J'en ai acheté un à un prix très raisonnable. Voici un lien vers plusieurs exemples (ceux avec le pictogramme facile à comprendre): https://adventurica.ru/c/kostyumy/letnie/
et le traducteur automatique pour comprendre les textes https://translate.yandex.ru/
français = французский
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 24 juin 2019 à 11:37:58
Bonjour à tous,

Nous prévoyons un bivouac sur une aire où la propriétaire (Utopie que je remercie encore de son accueil :akhbar:) signale la présence de tiques & préconise l'usage d'un répulsif.

J'ai à peu près intégré la façon de se protéger des tiques & de les retirer proprement, mais certains points demeurent assez flous:
_Quelle marque de répulsif  préférer?
_Quelle quantité est nécessaire pour traiter 5 personnes pendant une semaine et quelle est la fréquence des applications?
_Est-il conseillé de traiter les matériels (tentes, duvets etc) en plus des vêtements?
_Si oui, y a t-il un risque irritant/allergisant pour la peau?

Merci d'avance
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 24 juin 2019 à 17:25:41
_Quelle marque de répulsif  préférer?
_Quelle quantité est nécessaire pour traiter 5 personnes pendant une semaine et quelle est la fréquence des applications?
_Est-il conseillé de traiter les matériels (tentes, duvets etc) en plus des vêtements?
_Si oui, y a t-il un risque irritant/allergisant pour la peau?

Je me répète, mais ça ne fait jamais de mal :

Vu le mode de "prédation" de la tique, un répulsif ne sert à rien (elle attend, elle ne chasse pas).

En revanche, imprégner ses vêtements et son matos d'insecticide type permethérine, permet au mieux de les tuer par contact, au pire de les sonner suffisamment pour qu'elles se laissent tomber.

Là où il y a confusion, c'est que les fabricant affichent "répulsif à tique" alors qu'en fait s'est un insecticide. Mais c'est moins vendeur...

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 24 juin 2019 à 20:56:47
Désolé s'il y a redite, mais je n'ai pas eu le courage de lire les 31 pages du topic. :o

J'ai essayé de me débrouiller tout seul, mais au final, c'était plus confus qu'avant... :-\
Sur la page de vulgarisation de ce magazine, on peut lire que certaines substances dégradent le matériel: https://www.santemagazine.fr/sante/maladies/maladies-infectieuses/maladie-de-lyme/six-repulsifs-pour-se-proteger-des-tiques-172116
Citer
Notre conseil : le produit pouvant détériorer certains plastiques, cuirs ou fibres synthétiques, pulvérisez-le sur la peau en enlevant montres et bijoux, puis lavez-vous les mains.

Quant au infos du Ministère de la Santé (qu'on retrouve sur certains sites traitants des tiques: https://www.quechoisir.org/actualite-tiques-pensez-aux-antimoustiques-n43880/ ), je ne suis pas assez qualifié pour en déduire quoi que ce soit d'exploitable: https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/tableau_des_recommandations_repulsifs_anti_moustiques_311215.pdf

Du coup, j'ai laissé un message à un ami qui bosse dehors (guide de haute montagne & moniteur d'escalade), réputé être un "aimant à tiques", pour savoir ce qu'il utilise.
Il en ramène de chaque sortie quand ses collègues rentrent intacts et m'avait parlé d'un produit efficace.

J'espère qu'il n'est pas au bout du monde & avoir sa réponse avant notre départ...

Edit, une question annexe: les tiques sont-elles actives de nuit?
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 25 juin 2019 à 07:51:25
Edit, une question annexe: les tiques sont-elles actives de nuit?

Ho que oui !
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 25 juin 2019 à 08:48:48
Finalement pour une utilisation ponctuelle c'est assez simple :

En répulsif le DEET est le plus efficace contre les moustiques et certains insectes volants. Il doit être utilisé avec précaution sur les enfants en concentration >50%. Il est susceptible d'attaquer certains plastiques comme ceux des lunettes, montre, lentilles et parfois les vêtements (polyamide).

Contre les tiques (techniquement ce ne sont pas des insectes à proprement parler) ce qui fonctionne c'est la prévention (ex : éviter de marcher dans les hautes herbes) et la protection mécanique (pantalon clair pour les repérer et empêchant qu'elles ne remontent le long des jambes). Puis une inspection rigoureuse quotidienne de façon a retirer au plus vite les tiques.

Au surplus on peut ajouter un insecticide de contact sur les vêtements. Il a pour objectif de tuer les insectes par contact et/ou de les repousser.

C'est en général de la permethrine. On l'applique sur les vêtements par pulvérisation ou par trempage jamais directement sur la peau. Certains vêtements sont imprégnés à la fabrication. L'imprégnation est résistante dans le temps et a clavage....plus ou moins.

Les tiques sont actives dès que les températures sont clémentes. Ce qui veut dire qu'il peut aussi y en avoir par température peu clémentes, mais moins. Donc de jour comme de nuit.

Elles "chassent" principalement en se postant sur les hautes herbes et s'agrippent à ce qui passe puis cherchent le lieu le plus tranquille et facile pour bouffer. La permetrine empêche ce processus essentiellement par contact.

Elles peuvent aussi à l'occasion procéder autrement (ex : si on se couche dans les hautes herbes se diriger vers vous durant la nuit.)

Si on voit de la grande faune de jour (faune probablement vecteur de la tique très abondante), il y a de fortes chances que les tiques soient très présentes sur le secteur.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 25 juin 2019 à 09:12:26
Merci! :yeah:

Je m'oriente vers la permethrine, car elle n'agresse pas le matériel. (Si le DEET abîme un plexi de montre ou de lunettes, quid d'un duvet ou d'une tente beaucoup plus fins? :huh:)

En pratique, faut-il traiter juste les entrées des tentes/duvets/sacs (façon barrière à fourmis), ou je gaze tout dans les grandes largeurs?
Pour un camp statique d'une semaine, est-ce qu'une application sur le matériel suffit, ou je devrai renouveler & à quelle fréquence?

Ces questions ont pour objectif de commander assez de produit.



Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 25 juin 2019 à 09:36:03
Le DEET à haute concentration n'agresse pas tous les synthétiques, seulement certains types de synthétique. Et il faut une certaine concentration pour que l'effet soit notable. Et on doit l'appliquer sur la peau, pas sur les plastiques. Une fois absorbé par l'épiderme, le risque est  limité.

Et puis dans les pays tropicaux, le port de coton permet de laver à haute température et de sécher  à chaud ce qui est souvent une bonne idée. Dans ce cas pas de problème (probablement aussi vrai pour le polycoton)

DEET : https://fr.wikipedia.org/wiki/N,N-Di%C3%A9thyl-3-m%C3%A9thylbenzamide#Toxicit%C3%A9

Le DEET est utilisé depuis longtemps et à grande échelle (miloufs) on le connait bien, comme l'aspirine. De ce fait on a pas mal de littérature sur ses inconvénients. Mais il faut aussi prendre en considération ses avantages. Les nouvelles molécules ont moins d'histoire, on a donc moins d'information sur les inconvénients mais c'est probablement surtout par manque de recul.

La perméthrine agit essentiellement par contact, on peut donc appliquer le principe de barrière. Dans la vraie vie la poussière, la fumée,  la pluie, le frottement, la transpiration et la nécessité de laver vont limiter l'efficacité dans le temps.

Pulvériser sur un pantalon va empêcher la tique de se coller. Mais si elle chemine par dessous le pantalon, c'est inefficace. Dans ce dernier cas il est préférable de tremper le pantalon (deux faces) ou du moins le faire pour le bas si on veut éviter un contact trop étroit peau/tissu. Normalement en bas du pantalon sur la peau on a les chaussettes (que l'on peut aussi pulvériser).

En zone infestée le port de guêtres coton traitées est un plus. On peut aussi penser aux bottes en caoutchouc si pas trop chaud et pas trop de marche. Coudre à la base du pantalon une guetre interne en bas nylon de femme ou de coton fin que l'on peut ensuite bloquer dans la chaussure (les brodequins sont idéals) permet de faire un piège à tique qui l'empêche de remonter. On trouve ça sur certains pantalons outdoors/chasse ou milouf (russe).


Pour un temps bref les éventuels risques ou inconvénients des produits chimiques recommandés sont souvent moindres que les problèmes certains qu'il y aurait à ne pas se protéger.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: éternel débutant le 25 juin 2019 à 13:21:51
au risque de faire mon chiant .... ::)
Me concernant, les tiques que je ramène très régulièrement sont quasiment toujours sur la cheville sous la chaussette et ce meme quand je porte un pantalon. Ce que je trouve vraiment incroyable c'est que j'en voit souvent se balader sur mes avant bras et pourtant je n'en est quasiment jamais sur le haut du corp (je dit pas que ça n'arrive jamais)
Fort de ce constat je me demande si prendre toutes les précautions cité un peu partout concernant l'habillement sont vraiment utile. (mais sa ne peux surement pas faire de mal)

J'émet juste une hypotèse, loin de moi l'idée de dire que tous ça n'est que foutaise et fariboles :closedeyes:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 25 juin 2019 à 16:09:21
J'émet juste une hypotèse, loin de moi l'idée de dire que tous ça n'est que foutaise et fariboles :closedeyes:

Non non, tu pointes un point important.

C'est comme pour la pluie : plus de mets de protections au sens large, plus tu retardes la piqure.

Mais tu seras très probablement piqué tôt ou tard, rien ne remplace l'inspection ;).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ptifred le 25 juin 2019 à 18:55:42
Il y a aussi les produits à base d'Icaridine (appelé aussi Picaridine), moins nocif que le DEET, et l'IR3535 (je ne connais pas).

Et l'an dernier, le CDC des USA (Control Disease Center si j'ai bon, l'organisme états-unien qui s'occupe des toutes ces saletés qui nous empoisonnent la vie) a expliqué que l'huile essentielle d'eucalyptus citronné était aussi efficace que le DEET contre les tiques et moustiques. Je vais essayer de retrouver l'article.
Je ne voudrais pas dire de bêtises sur les huiles essentielles, j'en suis au stade apprentissage (il y a un excellent fil à ce sujet sur ce forum). Mais je confirme que cette huile fonctionne très bien contre les «maringouins» Canadien! Mais cela protège moins longtemps que le DEET ou l'Icaridine.

Les guêtres ou le bas de pantalon dans les chaussettes, c'est pas mal non plus.


Le meilleur moyen d'éviter les piqûres est bien de se vérifier lors de chaque sortie, comme écrit dans ce fil. En de le faire plusieurs fois.
Je me suis fait piquer une fois, l'an dernier en ramassant du bois près de chez moi, et je n'avais pas mis d'anti-moustique. Je m'étais vérifié comme à mon habitude en rentrant, mais en me déshabillant le soir, j'ai senti quelque chose me piquer sur le côté, c'était une tique. On l'a retirée avant qu'elle ne profite de mon corps et me transmette une maladie.
Peut-être était-elle restée dans mes vêtements??
Les animaux domestiques en ramènent également à la maison, il faut les vérifier eux aussi.

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 25 juin 2019 à 19:14:18
Il y a aussi les produits à base d'Icaridine (appelé aussi Picaridine), moins nocif que le DEET, et l'IR3535 (je ne connais pas).

Et l'an dernier, le CDC des USA (Control Disease Center si j'ai bon, l'organisme états-unien qui s'occupe des toutes ces saletés qui nous empoisonnent la vie) a expliqué que l'huile essentielle d'eucalyptus citronné était aussi efficace que le DEET contre les tiques et moustiques. Je vais essayer de retrouver l'article.
[...]
 je n'avais pas mis d'anti-moustique.

Encore une fois (cf quelques messages plus haut) : un répulsif ne sert à rien (ou plutôt son efficacité est proche de 0) pour la tique.
Un insecticide qui agira par contact, oui.

Ceci dit, peut-être que l'huile essentielle d'eucalyptus citronné a des fonctions d'insecticide ET de répulsif ?

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 25 juin 2019 à 19:17:04
J'ai eu une réponse de mon ami cité plus haut: il utilise du Moustikologne en vaporisation sur la peau.
Cette formule contient encore un produit dont je n'ai jamais entendu parler: la pipéridine... ^-^
Ça vous évoque quelque chose?

(http://www.tobec.online/forum/20190625_165117.jpg)
(http://www.tobec.online/forum/img/20190625_172342.jpg)

Composition :
1-pipéridine carboxylic acid 2 - (2 hydroxyethyl) - 1 - méthylpropylester (N° CE 423-210-8) : 261.40 g/kg, TP 19.01 (lcaridine : 25%), parfum : contient du citral pouvant déclencher une réaction allergique. excipient hydroalcoolique qsp 100ml.

Puisque le résultat est très satisfaisant sur mon ami, je pense l'utiliser sur ma peau & celle des enfants.
Concernant les vêtements & le matériel, ce sera une imprégnation de perméthrine, comme préconise Kilbith.

Question, comment procède t-on? :huh:

Pulvériser sur un pantalon va empêcher la tique de se coller. Mais si elle chemine par dessous le pantalon, c'est inefficace. Dans ce dernier cas il est préférable de tremper le pantalon (deux faces) ou du moins le faire pour le bas si on veut éviter un contact trop étroit peau/tissu. Normalement en bas du pantalon sur la peau on a les chaussettes (que l'on peut aussi pulvériser).

Parce que si je dois baigner les fringues, tentes, sacs & duvets de 5 personnes, il va m'en falloir une pleine baignoire... :-\
J'envisageais d'en vider un litre ou deux dans le lave linge, juste avant la phase d’essorage.

C'est une bonne idée, ou il y a plus simple?

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 25 juin 2019 à 19:22:47
Piper := poivre, doc certainement un extrait ?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Arnaud le 25 juin 2019 à 19:23:12
Rappel à toutes fins utiles: la perméthrine est mortelle pour les chats et dangereuse en général pour les petits animaux.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 25 juin 2019 à 20:23:20
C'est pas de bol, nous avons trois chats & un lapin nain...
Un immense merci d'avoir prévenu. :akhbar:

Edit:
Et si j'imprégnais notre matériel d'anti-tiques pour chiens & chats, ça poserait un problème sanitaire majeur?
Ces produits sont efficaces et vu le temps passé par les enfants à papouiller nos bestioles, ce serait arrivé depuis longtemps s'ils avaient du faire une réaction (ils dorment chacun avec leur chat).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: mrfroggy le 25 juin 2019 à 20:24:06
Justement, en parlant de tiques, hier, en rentrant d une promenade, j ai trouvé une tique sur un orteil  :huh:
Pourtant, je portes des chaussures de rando, et des chaussettes, et pantalon...
cette année,  en suis au moins a 10 retrouvées sur moi, et 3 sur mon fils  :'( et nous sommes prudents...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 26 juin 2019 à 09:18:18
Oui, moi aussi je trouve que cette année c'est la grande fête du tique. y en a à tous les étages.
Alors pour répondre à Dutch je dirais que le choix du lieu de bivouac est primordiale : lieux avec un tellement gros couvert végétal que c'est uniquement de la terre au sol. Pour un lieu de bivouac à cette saison c'est parfait... pas trop chaud. Ensuite il y a des zones vivable et d'autres infestés. Ca se remarque facilement  >:(
Les affaires de la maison ou de la tente : pyjama, duvet, habits de rechange ne sorte pas à l'extérieur. Du coup là je ne traite rien. Les affaires de dehors ne rentre pas à l'intérieur. Éventuellement tu peux mettre ton chat à dormir sur tes habits de dehors comme ca il te débarrasse de tes tiques pendant sa sieste !  :lol: Faut bien qu'ils servent à quelque chose !
Quand tu rentres dans ta tente tu te fou à poils au soleil tu t'inspectes et tu laisses tes habits dehors. (Ca fait de l'animation pour les voisins  :o). Le lendemain tu inspectes tes habits à la loupe avant de les remettre car c'est souvent là ou on se fait chopper.
Mélange de Huile essentielle de géranium rosat et de lavande avec de l'huile végétal. Je suis en train de tester les appareils à Ultrason. Insectiside Icaridine c'est visiblement ce qui marche de mieux mais moi si je m'en met tous les jours je vais finir par crever d'un cancer du foie. ceci dit j'ai failli crever du lyme
 alors... L'insecticide et à mettre en bas de caisse : bas de pantalon sur une hauteur de 70 cm environ et si possible si ca ne touche pas la peau surtout celle des enfants.
Habits claires, chaussette par dessus le pantalon, inspection de deux fois par jour. Tire tique dans la poche avec briquet pour les cramés (j'ai pas trouvé mieux que la purification par le feu) et mélange d'huile essentielle de tea tree et de palmarosa sur toutes les piqûres pendant au moins 48 heures avec coton et sparadrap pour maintenir le produit et ce même sur les tiques qui ont eu à peine le temps de s’accrocher. En suisse c'est la fête à l'encéphalite du tique et le virus est sur le rostre de la tique pas comme le Lyme ou les bactéries sont dans l'estomac.
Enfin ces conseils sont le fruits de mon expérience. C'est comme cela que je fais ici mais bon... vu que j'ai le lyme chronique je ne me suis pas si bien protéger que ca.  :blink:
Aussi quand tu rentres de grande viré de plusieurs jours il faut savoir que je les retrouve après un lavage à la machine à laver. Faut un programme à 90 degré pour les dégommer...
Toujours envie de venir ?  :D


Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 26 juin 2019 à 09:27:09
Toujours envie de venir ?  :D

Pas de soucis, de toutes façons il faudra faire avec où qu'on aille...
Et puis, c'est plus facilement gérable qu'une rencontre avec un ours. ;#

Tu utilises quelle marque d'insecticide?
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 26 juin 2019 à 09:44:37
J'utilise aucun insecticide pour moi du coup mes vieux bidons sont toujours là et leur nom s'est envolé de ma mémoire. Je regardais la composition et si il y avait icaridine en bonne quantité je prennais. Du butox pour les chevaux quand c'est vraiment trop mais fait chier de voir les gamins faire des gros calins et des bisous après. Butox c'est la même composition que les pipettes à mettre derrière le cou de l'animal. Du coup je prend des cachets d'insecticide pour les chiens mais faut savoir que c'est hyper toxique pour eux et quand ils pissent ca doit être un beau cocktail de produits chimique non dégradable mais au moins ma fille ne s'intoxique pas en les caressants. Les ultrason marche bien pour les chiens mais après la tique te grimpe dessus. Pas cool... ou il faut en avoir un aussi :o
C'est en vente en suisse et j'ai essayé mais j'ai déjà cassé le bordel... en 2 jours ! et il n'est pas résistant à la pluie ni résistant tout court... de plus je n'arrive pas à voir quand il fonctionne ou quand il s'arrête et si tu es très actif tu désactives le truc sans t'en rendre compte. C'est peut-être bien pour du randonneur lambda mais pour bosser c'est cuit pour moi.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tompouss le 26 juin 2019 à 09:51:52
La fête aux tiques c'est tous les ans en alsace mais l'an dernier et cette année c'est particulièrement hard  :glare: En plus les piqûres de ces conneries peuvent gratter sur plusieurs mois.

Pour l'encéphalite on a fait le choix du vaccin, 40e/injection et trois injections, on a pas eu d'effets secondaires et en faisant un peu chier ma mutuelle on a pu se faire rembourser. Ça tranquillise au moins pour cette cochonnerie là.

Et sinon s'inspecter, s'inspecter et s'inspecter, j'en ai chopé deux pendant une nuit lors de la sortie Vosges et pourtant je dormais en double toit, ces saloperies étaient sans doute bien planquées dans mes fringues...
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 26 juin 2019 à 09:54:00
Il y a aussi les produits à base d'Icaridine (appelé aussi Picaridine), moins nocif que le DEET, et l'IR3535 (je ne connais pas).

Il faut le dire une fois pour toute :

Ces autres molécules sont des répulsifs et ne fonctionnent pas ou très peu vis à vis des tiques. Je veux bien qu'on veuille absolument y croire, mais aucune étude ne montre une bonne efficacité, tout au plus un léger effet et cela dépend des espèces.



The efficacy of repellents against Aedes, Anopheles, Culex  and Ixodes spp. e A literature review
Eleonora Lupi*, Christoph Hatz, Patricia Schlagenhauf
University of Zurich Centre for Travel Medicine, WHO Collaborating Centre for Travellers’
Health,Institute of Social and Preventive Medicine, Hirschengraben 84, 8001 Zu¨ rich, Switzerland
Received 5 June 2013; received in revised form 3 October 2013; accepted 5 October 2013


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24201040

Version complète ici : https://www.academia.edu/16334644/The_efficacy_of_repellents_against_Aedes_Anopheles_Culex_and_Ixodes_spp._A_literature_review

Citer
CONCLUSIONS:

Regarding Aedes, DEET at concentration of 20% or more, showed the best efficacy providing up to 10 h protection. Citriodora repellency against this mosquito genus was lower compared to the other products. Also between subspecies a difference could be observed: Ae. aegypti proved more difficult to repel than Ae. Albopictus. Fewer studies have been conducted on mosquito species Anopheles and Culex. The repellency profile against Anopheles species was similar for the four principal repellents of interest, providing on average 4-10 h of protection. Culex mosquitoes are easier to repel and all four repellents provided good protection. Few studies have been conducted on the tick species Ixodes. According to our results, the longest protection against Ixodes scapularis was provided by repellents containing IR3535, while DEET and commercial products containing Icaridin or PMD showed a better response than IR3535 against Ixodes ricinus. Many plant-based repellents provide only short duration protection. Adding vanillin 5% to plant-based repellents and to DEET repellents increased the protection by about 2 h.


Cette compilation récente montre une certaine efficacité des répulsifs vis à vis de certaines espèces de tiques...MAIS indique que les études sont rares et que les protocoles sont discutables. Comme l'a indiqué Guillaume, le mode d'attaque des tiques n'est pas celui des moustiques. La tique s'approche rarement de sa proie (ce qui permettrait de brouiller ses senseurs par des répulsifs) elle chasse à l'affut. 


Actuellement à la vue des résultats de très nombreuses études : Le DEET n'est pas nocif pour les être humains si on respecte les conditions d'utilisation. On a beaucoup de recul sur cette molécule que l'on connait bien. C'est la dose le problème, même avec l'eau on peut avoir des problèmes.

Les molécules citées sont plus récentes par conséquent la littérature prend moins en compte les problèmes. En revanche, elles semblent pour l'instant moins efficaces (moindre résilience et moins large spectre).

Les "huiles essentielles" on très  peu d'efficacité comme répulsif. C'est la conclusion de toutes les études sérieuses que j'ai pu lire. A cela s'ajoute que le plus belle allergie que j'ai pu voir en randonnée a été le fait de la citronnelle utilisée en anti moustique. Départ direct aux urgences.

ex : Effectiveness of citronella preparations in preventing mosquito, b!tes: systematic review of controlled laboratory experimental studies

Citer
conclusions Citronella products are less effective than DEET products in terms of duration of
protection. Adding vanillin to citronella oil products could prolong the protection time.

Contre les tiques : prévention, protection mécanique, éventuellement chimique, inspection, élimination.

Contre les insectes volant : prévention, protection mécanique, éventuellement chimique. Dans ce dernier cas la protection chimique peut comprendre des répulsifs.

Le répulsif le plus efficace est le DEET, mais de nouvelles molécules peuvent aussi être efficaces même si elle paraissent, pour l'instant, moins efficaces que le DEET.

Si on utilise des molécules chimiques, particulièrement si c'est régulier, il faut respecter les conditions d'utilisation.

On peut aussi se parfumer aux huiles essentielles. Tant que cela ne nuit pas, cela apporte peut être un plus. Mais pour l'instant ce plus semble faible par rapport aux autres molécules. Et ce ne sont pas des produits anodins sous prétexte qu'ils sont "naturels".

Enfin : un répulsif n'est pas efficace à 100%, jamais. Même fraichement imprégné de DEET à 50% on a une protection qui n'atteint pas 100% c'est habituellement de l'ordre de 95% dans le meilleur des cas (moustiques sensibles).

Par conséquent si on est dans un nuage de moustique, on sera piqué. Il suffit d'une piqure pour que la maladie soit transmise. C'est ce qui explique que l'on doit multiplier les moyens de protection et ne pas se  reposer sur un répulsif qui ne fait que limiter, plus ou moins, le nombre de piqures.

Après on peut "croire" ce que l'on veut, c'est respectable, mais les faits sont têtus.   ;)
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chill le 26 juin 2019 à 10:36:21
P A V C
Citer
Le DEET n'est pas nocif pour les être humains si on respecte les conditions d'utilisation. On a beaucoup de recul sur cette molécule que l'on connait bien. C'est la dose le problème, même avec l'eau on peut avoir des problèmes.

Précisement :
"Tout est poison, rien n'est poison, c'est la dose qui fait le poison" (Paracelse)

    Chill.
P A V C
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 26 juin 2019 à 10:49:49
et ce même sur les tiques qui ont eu à peine le temps de s’accrocher.

Hum, j'espère que tu parles toujours des plaies et uniquement des plaies ?

Rappel pour les lecteurs : ne jamais rien mettre sur la tique. Elle risque de régurgiter, augmentant très sensiblement le risque infectieux. Lorsqu'on l'enlève, on l'enlève mécaniquement : pince à épiler, tire-tique.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 26 juin 2019 à 11:55:14
Je retire de tout ça la difficulté de se faire une opinion et d'arrêter son choix sur un produit... ^-^

Si on résume:
_Utopie & mon ami ont un retour d'expérience favorable de l'Icaridine, sauf qu'il s'agit d'un répulsif dont les études démontrent l'inefficacité. (j'ai bon?)
_D'un autre coté, il y a le DDET & la Perméthrine dont l'efficacité est prouvée, mais dont l'usage s'accompagne d'effets secondaires +/- notoires.

Ayant déjà commandé le Moustokologne à base d'Icaridine, je vais l'utiliser. Au pire, ça ne peut pas faire de mal même si c'est peu efficace ou inapproprié à l'espèce de tique rencontrée.

Concernant le second produit (DEET ou Perméthrine, ça m'est égal) auriez vous une marque à conseiller?
A J-6 du départ, les délais de commande/livraison raccourcissent...

Merci d'avance. :)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 26 juin 2019 à 12:09:54
Tu vas en France...donc pas de gros risque pour les moustiques et risque tout de même limité pour les tiques.

Un répulsif à base d'icaridine fera le taf pour les moustiques si bien appliqué. Et puis prévoit un truc pour soulager les piqures au moins pour les enfants, c'est pas toujours efficace mais c'est toujours bon pour le moral.


Pour la Perméthrine, j'utilise les produits insect écran mais plus par facilité qu'autre chose (disponible VC).

Pour le DEET, ce qui compte c'est la concentration qui dépend de ton âge et de ton état. Si on est conservateur, on ne dépasse pas 30% de concentration dans le produit, si on est soucieux on peut atteindre 50%.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 26 juin 2019 à 12:21:17
Merci!
Euh, que signifie "disponible VC"? :-[

Tu vas en France...donc pas de gros risque pour les moustiques et risque tout de même limité pour les tiques.

Nous allons bivouaquer chez Utopie, qui m'a mis en garde au téléphone & conseillé de nous traiter chimiquement car certains coins autour de chez elle sont infestés de tiques.
Sans en faire une psychose, j'ai tendance à tenir compte de son avis.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 26 juin 2019 à 13:30:22
Alors étant près de la Suisse et donc du foyer à encéphalite à tiques et sur une zone particulièrement riche en gros gibiers... on a du tique à gogo avec un taux de 1/3 contaminé au Lyme. Sur ce fait, on est quand même en zone à risque à ne pas négliger je pense.

Par contre mes connaissances en produits chimiques sont très limitées.... Merci Kilbith, j'ai appris des choses.

Enfin, les solutions que j'ai trouvées ne sont pas forcement les bonnes et ne conviendront pas à tout le monde. Le best pour moi c'est l'épouillage et le briquet... De toute manière elles ont leur limites puisque je suis contaminée...  :-[
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 26 juin 2019 à 13:52:03
Merci!
Euh, que signifie "disponible VC"? :-[

Nous allons bivouaquer chez Utopie, qui m'a mis en garde au téléphone & conseillé de nous traiter chimiquement car certains coins autour de chez elle sont infestés de tiques.
Sans en faire une psychose, j'ai tendance à tenir compte de son avis.

OK, on est dans le cas d'une zone à risque avérée. Effectivement il faut faire particulièrement attention.

La réponse "chimique" n'est qu'un point parmi d'autre et probablement pas le plus important. Outre la prévention (éviter les hautes herbes  et porter des vêtements protecteurs de couleur claire) l'inspection régulière et le tire tique sont le plus important. Et en cas de morsure, surveiller les signes d'une infection (le fameux érythème migrant). Sachant que rien n'est parfait.

Pour se rassurer on peut aussi choisir de dépister les gens au retour (tout en connaissant les limites du dépistage). Dans tous les cas prendre l'avis de son médecin de famille.

disponible VC : disponible au Vieux Campeur à proximité de chez moi.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 26 juin 2019 à 14:14:55
Merci! :yeah:

Je reviens sur le Moustikologne et ses 25% d'Icaridine.
J'ai eu mon pote moniteur d'escalade au fil. Il me confirme ne quasiment plus ramener de tiques depuis qu'il en utilise.
On se connaît bien, il passe 250 jour/an dehors et aucune raison de me raconter des âneries.

OK: Icaridine = répulsif = inefficace sur les tiques (ça, c'est rentré ;#)
Question: les 75 autres % qui composent le produit, de quoi s'agit il?
Peut-il y avoir aussi un insecticide dans le cocktail de substances ci-dessous?

Composition :
1-pipéridine carboxylic acid 2 - (2 hydroxyethyl) - 1 - méthylpropylester (N° CE 423-210-8) : 261.40 g/kg, TP 19.01 (lcaridine : 25%), parfum : contient du citral pouvant déclencher une réaction allergique. excipient hydroalcoolique qsp 100ml.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 26 juin 2019 à 15:26:29
Un article (en anglais) sur la toxicité du DEET et de ses alternatives par une association de consommateur US : https://www.consumerreports.org/insect-repellent/how-safe-is-deet-insect-repellent-safety/

On trouve sur le site plein de lien et de conseils pour se protéger efficacement des tiques et autres insectes piqueurs. Par exemple ils indiquent que certaines espèces de tiques américaines sont actives en hiver si la température est supérieure à 0°C.

En résumé par rapport à notre discussion :

Le DEET n'a pas de toxicité significative, particulièrement si on respecte les conditions d'emploi. Pas besoin de dépasser la concentration de 30%

La picaridine (autre appellation : bayrepel, icaridine ou saltidine ou encore kbr3023) est un produit  relativement récent  de Bayer qui est réputé efficace et pour l'instant sans soucis notables.

Il est efficace mais moins que le DEET (le DEET existe et est utilisé depuis la 2GM), il faut une concentration suffisante de picaridine pour atteindre un bon niveau d'efficacité. L'efficacité restant moindre que celle du DEET et sur une moins grand nombre d'espèce. Il faudrait 20% de concentration, le moustikologne de ton copain serait donc efficace.

Comme indiqué ci-dessus, vaporisé sur les vêtements ou la peau le DEET et peut être même la Picaridine aurait une certaine efficacité pour "dégouter" les tiques. Ce sont toutefois des études en laboratoire et relativement rares qui arrivent à cette conclusion.

Évidemment, comme l'indiquait Guillaume, on est loin de l'efficacité par contact de la permethrine. Les militaires US en imprègnent leurs uniformes, c'est dire si c'est testé.

Très bon article en anglais sur la permethrine et son efficacité contre les différents types de tiques, il donne aussi des informations sur les tiques et leur mode d'attaque : https://academic.oup.com/jme/article/55/5/1217/4999656


Autre point :
La permethrine n'est dangereuse pour les chats que lors de l'application. Il semble que les chats n'aient plus rien à craindre une fois le produit sec sur le vêtement. Il peuvent donc continuer à gambader librement. Mon fox est content  ;#
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 26 juin 2019 à 15:48:53
Supers infos, comme d'hab' :akhbar:

Autre interrogation: une tique "modèle standard" non gavée de sang passe t-elle entre les mailles d'une moustiquaire?
En l’occurrence, celle d'un Carinthia Tropen 200.

Cela va conditionner nos essais de couchage sous tarp, et donc le matériel emporté.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 26 juin 2019 à 15:53:14
Je ne sais pas j'ai pas de tropen!

En revanche les nymphes des tiques sont vraiment petites et peuvent peut être passer à travers les moustiquaires standard. Pas les "no-see-um" plus fines.

Une application de permethrine ou d'un répulsif (moins efficace mais à l'efficacité non nulle contre les tiques et efficace contre les moustiques) devrait apporter un plus certain.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 26 juin 2019 à 17:15:12
Alors allons y pour la permethrine + Moustikologne.
J'ai commandé de l'insect' écran comme toi.

Et aussi ce flacon pour tout traiter en profondeur au retour: https://www.hygiene-3d.com/insecticides/168-permax-100-ec.html?gclid=CjwKCAjwr8zoBRA0EiwANmvpYDC-mvR-tirrCM9y0wog6HkHO8Y5Heuo6cyGxifAbqlcW2RsF9ldyhoCoecQAvD_BwE

Une idée de la dilution pour des fringues, sacs à dos & duvets?

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 15 juillet 2019 à 10:53:28
Bonjour,

Pour la gestion des tiques au niveau vestimentaire, "Suvival Russia" donne quelques trucs (et démontre l'utilité des manchons des pantalons gorka).

Comme souvent, c'est pertinent.

ici : https://www.youtube.com/watch?v=fBeVAIOardg
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 15 juillet 2019 à 12:04:41
Intéressant. Il existe quelque chose d'équivalent sur le marché civil? (ou du moins dans des coloris moins marqués milouf)

Le gars a sélectionné une tique de concours pour sa vidéo, ou elles ont toutes ce format en Russie? :huh:
Celles qu'on a vu la semaine dernière avaient au maximum le diamètre d'une tête d'épingle & sont nettement plus difficiles à déceler.

J'en profite pour te remercier: avec le cocktail trempage des fringues à la perméthrine + pulvérisations de DEET avant de sortir, on n'a pas été embêté. :yeah:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Loriot le 15 juillet 2019 à 12:15:12


Le gars a sélectionné une tique de concours pour sa vidéo, ou elles ont toutes ce format en Russie? :huh:
Celles qu'on a vu la semaine dernière avaient au maximum le diamètre d'une tête d'épingle & sont nettement plus difficiles à déceler.



Salut. Ça dépend de l’espèce mais surtout du stade de développement de la tique. Elle doit piquer et muer plusieurs fois avant de devenir adulte et pouvoir se reproduire.
Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 15 juillet 2019 à 12:23:32
Salut. Ça dépend de l’espèce mais surtout du stade de développement de la tique. Elle doit piquer et muer plusieurs fois avant de devenir adulte et pouvoir se reproduire.

+1

(http://mcevbd.wisc.edu/images/keyImages/_story/tick_biology_figure.png)

(http://www.fedegn.org/images/Fiches_techniques/tiques_tapes.png)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Colonel_Olrik le 15 juillet 2019 à 16:42:00
Citer
Évidemment, comme l'indiquait Guillaume, on est loin de l'efficacité par contact de la permethrine. Les militaires US en imprègnent leurs uniformes, c'est dire si c'est testé.

Pour avoir été "soutenu" plusieurs mois en zone à risque encéphalite à tique par l'armée américaine et la notre,

-Le vaccin contre l'encéphalite s'est fait en trois fois par notre service de santé

-Permethrine fournie en bombes(2 bombes de 200Ml) par l'armée US, à deux reprises pendant le mandat (4 mois). Consigne du parti: une bombe pour traiter un treillis. Renouvellé à mi-mandat. Je ne vous cache pas que l'odeur lors de l'application était forte. A tel point que beaucoup n'ont pas mis la deuxième couche à mi-mandat.

Au niveau retex je n'ai jamais eu de problèmes de tiques avec ce produit. Je suppose quand même que ça devait être un dosage de porc. Si c'était à refaire je pense qu'une lecture approfondie de l'étiquette s'imposerai, parce que vu la différence de produit entre eux et nous, il doit y avoir un petit souci...

Edit: je ne pensais pas en trouver dans le civil mais voici exactement ce qui nous a été donné.
https://www.sportsmansguide.com/product/index/us-military-surplus-sawyer-permethrin-bug-repellent-new-4-pack?a=1317447 (https://www.sportsmansguide.com/product/index/us-military-surplus-sawyer-permethrin-bug-repellent-new-4-pack?a=1317447)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 15 juillet 2019 à 22:16:35
Edit: je ne pensais pas en trouver dans le civil mais voici exactement ce qui nous a été donné.
https://www.sportsmansguide.com/product/index/us-military-surplus-sawyer-permethrin-bug-repellent-new-4-pack?a=1317447 (https://www.sportsmansguide.com/product/index/us-military-surplus-sawyer-permethrin-bug-repellent-new-4-pack?a=1317447)

C'est curieux, en zoomant l'image de ton lien, on voit un dosage à 0,5 % de perméthrine.
Du coup, c'est quoi les 99,5% d'other ingredients? :huh:

(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1563220828.png) (https://images.empreintesduweb.com/1563220828.png.html)

Ça appelle une autre question concernant mon Permax 100 EC, concentré pour obtenir 10 litres de produit actif.
Que se passerait-il si je le diluai dans 5 litres d'eau? (par exemple)
Ça va doubler la durée d'efficacité, ou je risque une réaction cutanée?

L'étiquette est plutôt succincte... :-\
Quant au site marchand, il mentionne la perméthrine, mais aucune indication sur le dosage ni la nature du "reste": https://www.hygiene-3d.com/insecticides/168-permax-100-ec.html?gclid=CjwKCAjwr8zoBRA0EiwANmvpYDC-mvR-tirrCM9y0wog6HkHO8Y5Heuo6cyGxifAbqlcW2RsF9ldyhoCoecQAvD_BwE

(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1563221401.jpg) (https://images.empreintesduweb.com/1563221401.jpg.html)
(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1563221402.jpg) (https://images.empreintesduweb.com/1563221402.jpg.html)

Titre: Re : Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chill le 15 juillet 2019 à 23:01:20
Citation de: Dutch
L'étiquette est plutôt succincte... :-\
Quant au site marchand, il mentionne la perméthrine, mais aucune indication sur le dosage ni la nature du "reste": https://www.hygiene-3d.com/insecticides/168-permax-100-ec.html?gclid=CjwKCAjwr8zoBRA0EiwANmvpYDC-mvR-tirrCM9y0wog6HkHO8Y5Heuo6cyGxifAbqlcW2RsF9ldyhoCoecQAvD_BwE

C'est parce que tu ne cherches pas au bon endroit. :)

Comme il est indiqué sur l'étiquette "Gamme Professionnelle", il te faut éditer la Fiche des Données de Sécurité (FDS) (https://www.rentokil.fr/assets/content/files/fds-permax-100-ec-vr6.2014.pdf) qui se trouve facilement sur la Toile.  ;)

Reste à en décrypter le charabia : mais je crois que tu as un passé dans le Chiffre ...  ;D

Enjoy, stay safe !
   Chill.

PS : ce produit est nocif pour les abeilles.   :'(

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 16 juillet 2019 à 12:35:05
Mouais, pas très convaincant leur bidule... :-\

Citer
1.2.1.Utilisations identifiées pertinentes
Destiné au grand public
Spec. d'usage industriel/professionnel:   Réservé à un usage professionnel

Plus loin, ça détaille toutes les précautions par rapport aux étincelles, pour dire ensuite que le mélange est ininflammable.

Z'auraient pu écrire "pour plus de détails adressez vous à votre cartomancienne préférée", ce serait revenu à peu près au même... ::)
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Chill le 16 juillet 2019 à 13:07:43
Citation de: Dutch
Plus loin, ça détaille toutes les précautions par rapport aux étincelles, pour dire ensuite que le mélange est ininflammable.

Tu as dû sauter une ligne : le point éclair serait vers 32°. Quelle que soit la méthode du test, cela implique qu'il y a combustion.
Dans la composition je lis aussi : éthylène-glycol (http://www.inrs.fr/dms/ficheTox/FicheFicheTox/FICHETOX_25-1/FicheTox_25.pdf). Pas tout à fait neutre en termes de combustion (tableau en haut de la page 2).

Sauf à être chimiste, la FDS est ce que tu trouveras de plus précis comme document publié sur un produit utilisé professionnellement.
Certaines phrases font certes partie de la "Langue de Bois" qui sert à uniformiser les recommandations ; c'est pourquoi je parlais d'en "décrypter" le contenu.

     Chill.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 16 juillet 2019 à 13:10:20
Vu, j'ai mélangé avec une autre fiche & rectifié
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 16 juillet 2019 à 13:46:23
En lisant ce poste il y a quelque chose qui me choque beaucoup. Que ce soit tel ou tel produit à tel ou tel concentration on est quand même dans le même délire. C'est du biocide. Alors effectivement on a intérêt à drôlement bien connaitre les doses mais... Il me semblait que les insectes sont plus résistant que nous d'une façon général. Si on utilise un produit pour les tuer est-ce bon pour nous ? Ces produits ont une rémanence de folie. On retrouve dans les glaciers de Chamonix du DDT de 90 ans complètement intact au niveau moléculaire. L'eau que l'on boit à déjà été bu au moins 5 fois par des êtres vivant avant nous. Mettre ces produits protègent l'homme sur le moment mais à long terme je ne suis pas certaine que ca ne déglingue pas les glandes endocriniennes ni les organes émonctoires pour cet homme en question. A très long terme, je ne suis pas certaine que nos descendants ne retrouvent pas ces saloperies que l'on a mis partout et qui vont fatalement se retrouver dans les nappes phréatiques. Comment nettoyé tout cela ? La maladie de Lyme, elle, elle sera encore la mais l'homme sera de moins en moins costaud pour la combattre par lui même...
Sachant que Lyme est sexuellement transmissible mais que toutes piqûres d'insectes peuvent aussi transmettre la maladie on peut se poser la question de la pertinence réel de se couvrir de biocide.
Bref, ces solutions me semblent pas pérenne sur le long terme.  :blink:
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 16 juillet 2019 à 16:49:43
On retrouve dans les glaciers de Chamonix du DDT de 90 ans complètement intact au niveau moléculaire.

Intéressant :o. Tu as l'article stp ?

Citer
Sachant que Lyme est sexuellement transmissible

D'où tiens-tu cette affirmation ?

Le contraire ici :
https://www.ffq.fr/la-maladie-de-lyme-est-elle-sexuellement-transmissible/ (https://www.ffq.fr/la-maladie-de-lyme-est-elle-sexuellement-transmissible/)

Et ici :
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/borreliose-de-lyme/la-maladie/#tabs (https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/borreliose-de-lyme/la-maladie/#tabs)
Citer
mais que toutes piqûres d'insectes peuvent aussi transmettre la maladie
Idem, le contraire ici :
https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/borreliose-de-lyme/la-maladie/#tabs (https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-a-transmission-vectorielle/borreliose-de-lyme/la-maladie/#tabs)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 16 juillet 2019 à 17:46:11
Bonjour Guillaume.
Pour moi, ce n'est pas parce que c'est sur internet que c'est vrai. Les discours du gouvernement sur cette maladie sont pour moi et je dis bien pour moi complètements fausses. D'ailleurs aux yeux de l'état je n'ai jamais été malade mais demande à ma famille si je n'étais pas en train de mourir il y a 6 ans. Après peut-être que cela était simplement psychologique... je peux l'entendre mais pas forcement y adhérer et je veux surtout la liberté de ne pas y adhérer.
Pour le DDT, formation Eric Petiot http://www.eric-petiot.fr/ mais il faudrait que je scanne mes cours qui pour toi n'apporterons malheureusement aucune validité scientifique. Ceci dit il y avait dans cette formation 5 ingénieurs agronome et je te garanti qu'ils grattaient tout ce qu'ils pouvaient. Ce mec peut se planter mais de toute manière faut trouver d'autres solutions.
Malheureusement en pleine saison. Essai d'étayer cela en septembre. C’était juste une suggestion de réflexion.

Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 16 juillet 2019 à 18:11:22
Pour moi, ce n'est pas parce que c'est sur internet que c'est vrai. Les discours du gouvernement sur cette maladie sont pour moi et je dis bien pour moi complètements fausses. D'ailleurs aux yeux de l'état je n'ai jamais été malade mais demande à ma famille si je n'étais pas en train de mourir il y a 6 ans. Après peut-être que cela était simplement psychologique... je peux l'entendre mais pas forcement y adhérer et je veux surtout la liberté de ne pas y adhérer.

Je comprends qu'on puisse remettre en question certaines choses. C'est même sain et c'est comme ça qu'on progresse :).

Néanmoins, lorsqu'on réfute il faut étayer. En particulier sur un site (très) lu du grand public. Le public aura alors le loisir de se faire sa propre opinion en fonction des arguments avancés par les uns et les autres.
Sinon, ça ne revient qu'à crier au complotisme et les réseaux sociaux en sont suffisamment gavés pour qu'on se batte afin d'en préserver ce site ;).

Par exemple, cet article (http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/14/2019_14_1.html) peut déranger mais les faits sont têtus...

a+


Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Kilbith le 17 juillet 2019 à 10:50:31
Citer
En lisant ce poste il y a quelque chose qui me choque beaucoup. Que ce soit tel ou tel produit à tel ou tel concentration on est quand même dans le même délire. C'est du biocide. Alors effectivement on a intérêt à drôlement bien connaitre les doses mais... Il me semblait que les insectes sont plus résistant que nous d'une façon général. Si on utilise un produit pour les tuer est-ce bon pour nous ?

Bonjour, sans être un spécialiste de la question les arthropodes ont tout de même de nombreuses différences physiologiques avec nous. On peut donc exploiter ces différences pour s'en débarasser sans que cela nous nuise...évidemment, là aussi ce qui compte c'est la dose. A forte concentration, on peut toujours avoir des effets négatifs, y compris pour nous. 

Tu as raison de pointer que l'utilisation de ces produits ne sont pas sans inconvénients. Les inconvénients "directs" pour nous ne sont pas actuellement démontrés aux doses usuelles. En revanche, il existe des effets indirects.

Par exemple on a déjà noté ici que la perméthrine pouvait être dangereuse pour les chats ou les poissons. Elle agit aussi sans discrimination et, par exemple, est dangereuse pour les abeilles. Il y a donc un impact (évidemment) sur l'écosystème, la question étant de savoir si les avantages dépassent les inconvénients. Au moins pour l'espèce humaine.

De même, l'utilisation irraisonnée des pesticides entraine des déséquilibres dans la diversité des arthropodes, en fonction des susceptibilités des différentes espèces. On assiste aussi à des phénomènes de résistance (bine documenté pour le DDT).

On peut consulter :  Journal of Entomology and Zoology Studies 2017; 5(4): 1611-1615

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=12&ved=2ahUKEwjL-YrKxbvjAhWw3OAKHWdbCLwQFjALegQICBAC&url=https%3A%2F%2Fpdfs.semanticscholar.org%2F58b1%2Fb0b42041797fce2126d23d83484a989afb25.pdf&usg=AOvVaw3GFPkdZDZoseD_HxyZE6U8


Citer
Abstract
Soil arthropod pests are those which live in the soil and cause economic loss to humans. Root maggots,wireworms, whitegrubs, termites and ants are important soil pests. Insecticides are used for the management of these pests and the buffering capacity of soil makes difficult for these pests to be
managed and warrants high concentration of pesticides with repeated applications. This increases the
selection pressure which inturn makes the pest to develop resistance against pesticides. Pesticide resistance in soil arthropod pests is observed as early as 1962 in Anthomyiid flies to cyclodienes. Many
soil pests were reportedly developed resistance to organophosphates, organo chlorines and synthetic
pyrethroid insecticides. Most of the soil insect pests reportedly developed resistance to insecticides
through different mechanisms viz., enhanced enzymatic metabolism though detoxifying enzymes, altered target-site sensitivity, penetration resistance and altered behavior.


Les problèmes sont donc réels. Mais il faut aussi garder à l'esprit les ravages sur les cultures ayant eu lieu par le passé, par exemple le phylloxera : https://fr.wikipedia.org/wiki/Phyllox%C3%A9ra

Finalement, pour ma part je n'utilise quasiment pas de répulsif u d’insecticide en extérieur. Dans certaines situations j'utilise de la permethrine sur mes bas de pantalon.

Mais la plupart du temps je m'en passe et préfère recourir à de bonnes pratiques et à des protections mécaniques.

MAIS je ne suis pas forestier de profession. Ce qui fait que mon temps d'exposition est bref et je peux choisir le temps et le lieu de mes séjours en forêt.

En revanche, pour des séjours brefs dans les pays impaludés....je ne me pose pas de question.  ;)

Le paludisme : https://fr.wikipedia.org/wiki/Paludisme#Disparition_du_paludisme_en_France

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: oajfh le 17 juillet 2019 à 11:42:05
Hrm, Kilbith,

Si jamais ce produit s'avère nuire à la source d'alimentation de ces arthropodes (ou les lui rend impropres à la consommation), sa population sera quand même réduite. Ce qui peut affecter toute la chaîne alimentaire. Qu'il y ait eu le développement d'une résistance chez certains spécimens n'y changerait rien (outre ce que tu as dit au niveau des déséquilibres au niveau de la diversité)... Il n'est pas non plus dit qu'un arthropode ne perde pas quelque chose au change aussi en développant cette résistance génétique (moins résistante à d'autres choses, ...).

(Le fait que ces bestioles -notamment les termites- soient toutes catégorisées comme 'soil pests' me laisse d'ailleurs penser que l'auteur de l'article possède sans doute un regard sur la nature peu 'écosystémique').

Je suis d'accord avec ce que tu dis, concernant les forestiers... Peut-être qu'une bonne partie des lecteurs ne font pas partie de cette catégorie de gens, cela dit.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: EdwoodInZeWood le 17 juillet 2019 à 19:42:24
Edit : informations non pertinentes, message à supprimer
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 18 juillet 2019 à 14:55:47
Alors oui, tout s'argumente même cela : https://www.agriculture-environnement.fr/2004/11/08/le-rechauffement-climatique-est-un-mythe
Je comprends ta position de vouloir un débat argumenté.
J'entend que j'ai affirme des choses sans poser des vrais sources mais je voulais surtout apporter un éclairage sur un raisonnement qui me semble obsolète. Je pourrais faire le même raisonnement avec les antibiotiques.
L'utilisation massive d'antibiotique à rendu les bactéries de plus en plus résistantes car elles se passent l'information de la résistance. C'est un fait que je ne pense pas devoir étayer avec des études scientifiques à la clef car nous sommes tous d'accord sur cette évidence. L'antibiotique si on regarde son étymologie est un biocide, un anti bio = anti vie. Effectivement les antibiotiques ont fait des miracles mais sur l'échelle de l'humanité à très cour terme. On en est à 70 ou 80 ans d'utilisation ? et comment gèrer ses résidus ? http://docnum.univ-lorraine.fr/public/SCDPHA_T_2005_ALGROS_EMILIE.pdf
J'utilise encore des antibiotiques quand je suis dans une impasse mais je pense que dans quelques années ils ne seront plus efficace du tout. C'est pour moi l'ancien monde. Si l'on veut survivre dans le futur il y a peut être intérêt à réfléchir a d'autres solutions dès maintenant, à changer de paradigmes et à s'ouvrir sur d'autres possibilités qui peuvent paraître cons. Nous avons le temps d'essayer maintenant autre chose et de recourir au chimique si vraiment ca pue. Dans quelques années cela ne sera plus possible.
Quand a l'étude que tu nous présente guillaume elle est pour moi très dangereuse car elle argumente le fait que les gens ne sont pas conscient de leur santé. Que les études montrent que l'institution sait mieux que nous. Et je me pose la question de savoir si dans un avenir proche nous pourrons encore choisir notre thérapie ? (controle d'urine pour les dépressifs etc...) En chronique on sait tous que les antibiotiques ne font plus d'effet ce qui rend de toute manière cette étude pour moi complètement obsolète dans sa formulation.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 18 juillet 2019 à 18:13:16
Alors voila pour le coté sexuellement transmissible
https://www.associationlymesansfrontieres.com/maladie-de-lyme-sexuellement-transmissible/

Remanence des produits toxiques type DDT
https://observatoire-des-aliments.fr/environnement/pesticides-un-eventail-de-substances-hautement-toxiques

Pour la transmission de la maladie de Lyme https://pourlavenirdejules.wixsite.com/association/la-maladie aussi http://www.maladie-lyme-traitements.com/comment-attrape-t-on-lyme.html https://www.lanutrition.fr/les-news/la-maladie-de-lyme-pourrait-etre-sexuellement-transmissible https://canlyme.com/fr/mesures-preventives-contre-la-maladie-de-lyme/transmission

Allez, j'arrête là...
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 18 juillet 2019 à 20:58:50
Hello Utopie,

Je ne vais pas m'amuser à démonter les arguments de ce genre de sites, tant la rigueur scientifique y est bafouée.
En revanche, si tu as des sites sérieux, sans parti-pris et n'ayant rien à vendre, à me proposer, je suis preneur.

Ce que je trouve très dommage dans ce genre de cas c'est qu'ils se tirent un balle dans le pied, ils desservent leur propre cause !
Lyme sans Frontière ou France lyme par exemple sont un des facteurs principaux ayant conduit les pouvoir public à prendre un peu plus au sérieux cette problématique. Rien que pour ça, chapeau bas.
Mais à force de relayer tout et n'importe quoi, sans y jeter un oeil critique, pire même leur donner du crédit car si ça ne dit pas la même chose que l’Etat alors c'est forcément bon, c'est tendre le bâton pour se faire battre et ça risque de mettre en cause tous leurs travaux depuis tant d'années.

J'aime regarder dans toutes les directions pour me faire ma propre opinion. Encore faut-il que les travaux soient bons des deux côtés.
Mais les théories du complot, très peu pour moi et encore moins ici.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hurgoz le 18 juillet 2019 à 21:27:31
Yo,

Citer
Et je me pose la question de savoir si dans un avenir proche nous pourrons encore choisir notre thérapie ?

J'espère bien que non!

J'ai toujours dis à mes médecins: "on boss en équipe; je te dis où j'ai mal, tu me dis ce que j'ai". C'est un peu simpliste, peut être, mais à un moment, je n'ai pas fait 7 ans d'études pour pouvoir prescrire, et je ne suis pas non plus chercheur dans différents labos...

Après, si leur avis ne m'importe pas, alors c'est plus simple: je ne vais pas les consulter (perso, j'attend toujours au moins 3j pour évaluer l'évolution de mes symptômes avant d'aller ou non chez un médecin).

Ce que, par contre, je ne ferais pas, c'est me pointer chez un médecin, lui dire "j'ai ça, parce que je l'ai lu sur internet et tu dois me prescrire ça"...y a un peu de respect et d'humilité à développer lorsqu'on arrive à ça d'après moi  :glare:

Pour résumer: si je veux bénéficier du système de santé, j'adhère à ces règles et à ces protocoles. Si je ne veux pas de ces règles et protocoles, ben je ne passe pas par le système, mais n'en bénéficie pas non plus; parce que dans une société de 70 Millions de personnes, si chacun fait comme il veut, c'est tout simplement ingérable....

My 2cts,
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: oajfh le 19 juillet 2019 à 11:41:34
Le rapport de l'HSCP, auquel un des liens postés par guillaume se réfère implicitement, est un tout petit peu plus détaillé concernant les recherches effectuées à ce sujet que les articles (et le terme employé 'non démontré' est aussi un peu plus clair que 'non documenté', qui lui pourrait mener à penser que ça n'a jamais été étudié/recherché/qu'aucune statistique n'a été prise).

Je le mentionne parce que j'avais raté le lien vers le rapport initialement, et que le simplet que je suis buggait sur le terme 'non documenté', et que le lien de la ffq ne faisait 'que' proposer une explication alternative par rapport à l'étude que tout le monde met en référence (et mettre en doute la légitimité de l'organisme derrière la publication).

Je suis tombé aussi sur cet article de la part d'un exécutif de l'American Lyme Disease Foudation, qui résume brièvement plusieurs études à ce sujet (aucune n'a constaté de transmission sexuelle) :
https://www.aldf.com/wp-content/themes/ALDF/pdf/Letter_to_the_editor_of_AFMR_for_ALDF_website_3.10.14.pdf (https://www.aldf.com/wp-content/themes/ALDF/pdf/Letter_to_the_editor_of_AFMR_for_ALDF_website_3.10.14.pdf)

Les recherches semblent majoritairement se porter sur Lyme, cela dit. D'autres pathogènes que peuvent porter les tiques sont moins documentés/étudiés concernant les formes de transmission.

Autre remarque concernant les tiques qui m'intrigue :

J'ai entendu à plusieurs reprises que leur prolifération a lieu en partie à cause des hausses de température en moyenne sur les dernières années (changement climatique, ...) augmentant entre autres la période sur l'année pendant laquelle elles peuvent 'chasser', et améliorant du coup leurs chances de trouver des hôtes.

J'ai récemment lu que d'une part, les poules et certains oiseaux sont des énormes consommateurs de tiques (par exemple : plusieurs articles récents autour de la même histoire de poules landaises : https://positivr.fr/poule-landaise-contre-les-tiques/ (https://positivr.fr/poule-landaise-contre-les-tiques/)). Par ailleurs, j'ai entendu dire que les souris et d'autres petits rongeurs sont des gros porteurs de tiques, et que le renard, l'un des gros prédateurs de petits rongeurs, assurait ainsi également une certaine régulation de la population de tiques.

Je ne retrouve plus la source, mais j'avais aussi lu un article (en lien avec l'agriculture d'élevage) qui mentionnait le fait qu'avec les peurs autour de la grippe aviaire, énormément de petits élevages non industriels familiaux de poules avaient disparu. Cela pourrait-il aussi contribuer à l'expansion des tiques dans de nouveaux territoires ?

Acheter quelques poules et les laisser picorer dans le jardin pourrait du coup s'avérer être une façon de limiter dans un petit périmètre la prolifération de tiques (et faire venir des renards, potentiellement). En forêt, par contre, ...

En cherchant dans le forum, je constate qu'un lien avait été posté (mais n'avait pas donné suite à une discussion) il y a 2 ans au sujet de certains '''''nuisibles''''' et leur consommation de rongeurs et du coup de tiques, qui mentionne une étude scientifique effectuée aux Pays-Bas :
https://positivr.fr/renards-fouines-solution-naturelle-maladie-lyme/ (https://positivr.fr/renards-fouines-solution-naturelle-maladie-lyme/).
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 20 juillet 2019 à 08:51:40
Votre position a Guillaume et Hugoz explique très bien la polémique qui sévit sur ce sujet. Il y a trop de différence entre le discours scientifique et officiel et l'état clinique que vivent les personnes qui se disent atteintes. Je comprend très bien votre position mais si il avait simplement fallu écouter mon médecin pour être soigné cela aurait été, dans mon cas, une affaire classé depuis très longtemps.
Je comprend votre volonté de vouloir faire un forum irréprochable et cela en est tout à votre honneur. Je salut donc au passage votre ouverture d'esprit et je pense que parfois il faut sortir du tout scientifique et laisser la place au vécu pour s’approcher au plus près de la vérité.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: guillaume le 20 juillet 2019 à 10:20:54
Pour ma part, je suis très ouvert d'esprit (si si) quand les études sont un minimum rigoureuses. J'ai d'ailleurs récemment revu ma position suite à cet article (http://beh.santepubliquefrance.fr/beh/2019/14/2019_14_1.html). j'attends avec impatience d'autres études.


Quant à s'approcher de la vérité grâce au vécu, heureusement que depuis des dizaines d'années on ne compte plus dessus ! Sinon nous ferions encore des saignées et des trépanations pour faire sortir le mal :blink:.

a+
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hurgoz le 20 juillet 2019 à 10:54:50
Yo,

Je pense qu'il faut garder à l'esprit que ce qu'on peu faire au niveau individuel n'est pas forcément ce qui peut être fait au niveau collectif.

Si on prend par exemple, la santé, notre société s'appuie sur la science parce que ces effets sont reproductibles entre les personnes et par "n'importe" quel médecin...

Ca ne retire ni n'ajoute rien au reste, simplement qu'à l'échelle d'une société on va préférer cette méthode, à - par exemple - une médecine dite douce (je ne rentre volontairement pas dans les détails), dont les effets vont variés d'un thérapeute à un autre, d'un patient à un autre, etc...

Pour conclure, il faut, à mon sens, replacer les choses dans leur contexte...

Tcho
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: UTOPIE le 20 juillet 2019 à 13:17:41
Ben je ne sais pas justement si les mecs qui faisaient une saignées ou une trépanation si ils se souciaient du vécu de la personne. Peut-être qu'en écoutant les patients ils auraient arrêté plus tôt  ;#

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Ptifred le 21 juillet 2019 à 10:19:25
Citer
Pour ma part, je suis très ouvert d'esprit (si si) quand les études sont un minimum rigoureuses.

Ce qui est rigoureux pour toi ne l'est peut-être pas pour quelqu'un d'autre.
Et une étude considérée rigoureuse aujourd'hui ne le sera peut-être plus dans quelques années, car on aura fait d'autres découvertes.
Titre: Re : Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Tumiza le 24 juillet 2019 à 10:24:49
une médecine dite douce (je ne rentre volontairement pas dans les détails), dont les effets vont variés d'un thérapeute à un autre, d'un patient à un autre, etc...
C est pas pour chipoter mais....
C est aussi le cas pour la médecine traditionnelle. A paramètres égaux [age\maladie\...]  tel patient réagira très bien a tel traitement tandis que sur tel patient ca ne marchera pas....  :D
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hurgoz le 24 juillet 2019 à 12:15:32
C est pas pour chipoter mais....
C est aussi le cas pour la médecine traditionnelle. A paramètres égaux [age\maladie\...]  tel patient réagira très bien a tel traitement tandis que sur tel patient ca ne marchera pas....  :D

Oui, mais le médecin pourra, lui, prescrire tout les traitements...et ce, peut importe le médecin. La médecine n'est donc pas dépendante du médecin.

Pour ce qui est de la réaction des patiens sur la médecine moderne, même si chacun réagis un peu différemment, les médicoc sont testé pour être efficace sur une large portion de la population.

Alors, biensûr, ça ne sera jamais du 100%, et selon les pathologie il faudra vraiment faire un sur-mesure, mais se sera quand même des techniques transposables.

Tcho
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 25 juillet 2019 à 09:08:21
Bonjour à tous,
Voilà ce qu'on trouve près des sentiers de randonnée alsaciens, comme quoi c'est pas bien compliqué de diffuser une synthèse claire & intelligible du grand public...

Et le site de la MSA d'Alsace: http://gareauxtiques.fr/

(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1564038117.png) (https://images.empreintesduweb.com/1564038117.png.html)
(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1564038118.png) (https://images.empreintesduweb.com/1564038118.png.html)(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1564038119.png) (https://images.empreintesduweb.com/1564038119.png.html)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Hamish le 05 août 2019 à 22:55:15
Ici en Belgique même principe des panneaux informatifs.

(https://images.empreintesduweb.com/originale/1565037999.jpg) (https://images.empreintesduweb.com/1565037999.jpg.html)

2 autres petites infos intéressantes (je n'ai pas lu les 33 pages donc si cela a déjà été dit je supprimerai) :

Analyse d'une tique,
Quand on retire une tique on peut la garder et la faire analyser dans un labo d'analyses médicales.     
Cela permet de savoir si la tique est porteuse d'une maladie ou non.
Si elle l'est, faut faire des analyses sur soi pour en savoir plus.
Par contre, si la bestiole n'est pas porteuse on est certain de ne pas avoir été infecté (par celle-là, du-moins).

Enlever une tique sans matériel
Pour enlever la tique sans accessoire est de poser son doigt dessus et de faire des petits ronds dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, à un moment elle va se détacher toute seule.
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Brice le 07 août 2019 à 17:07:18
Bonjour.

Je ne pense pas que ça à encore été mentionné donc je signale le site et l'application citique (de l'inra je crois) qui permet de signaler les morsure de tiques et d'envoyer la tique pour analyse. Analyse à des fin d'études et non de dépistage de la maladie de Lyme.

https://www.citique.fr/ (https://www.citique.fr/)

Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Dutch le 10 août 2019 à 17:03:16
Depuis mon passage en juin, des panneaux d'information sont également apparus dans Le Jura.
Avec peut-être un usage inapproprié du terme "répulsif"...

(https://images.empreintesduweb.com/vignette/1565449203.jpg) (https://images.empreintesduweb.com/1565449203.jpg.html)
Titre: Re : Les tiques et la maladie de Lyme
Posté par: Corazon le 14 septembre 2019 à 09:55:09
Une bonne interview : https://youtu.be/kUNise-xg8Y