Nos Partenaires

Auteur Sujet: CR sortie hivernale et astuces d'hiver (était : Mec qui n'a pas assez bu)  (Lu 13124 fois)

06 février 2012 à 17:39:52
Réponse #25

Karto


Merci pour les roses pour l'orientation. C'est vrai que je me démerde pour circuler de nuit entre les barres rocheuses, surtout que contrairement à ce que tu dis il n'y a aucun GR dans cette région  ;D (en général sur les GR il y a une trace presque en permanence, et le terrain gueule "sentier sentier sentier" même après la neige).

Par contre je m'autoflagelle pour n'avoir pas détecté ton manque de boisson avant que tu ne choppes une crampe. Je voyais bien que t'en bavais un peu (pas trop) même à notre rythme basse-consommation mais je mettais ça sur le compte de la méshabitude de ce genre de terrain piégeux sous la neige légère, et de ta crève naissante, en sachant que tu saurais me dire "on passe au plan B" si tu en avais besoin, et que s'il y a bien un mec qui me remercierait de l'en avoir fait un tout petit peu baver c'était bien toi   ;D
On n'a jamais fini d'apprendre !

Remets-toi bien.

06 février 2012 à 17:45:04
Réponse #26

guillaume


en sachant que tu saurais me dire "on passe au plan B" si tu en avais besoin, et que s'il y a bien un mec qui me remercierait de l'en avoir fait un tout petit peu baver c'était bien toi   ;D

Et comment ! :love:

À chaque fois que tu m'as dit qu'il fallait pas hésiter à dire stop, dans ma tête je me disais "c'est pas parce que ça me saoul de me casser la figure tous les 2 pas que je suis en danger ! J'ai chaud, pas en sueur, pas faim, plus soif et le paysage magnifique, à quoi bon s'arrêter ?" Au passage, c'était seulement ma seconde fois de nuit dans la neige et je dois dire que c'est... :love:

a+

06 février 2012 à 18:14:10
Réponse #27

Kilbith


À chaque fois que tu m'as dit qu'il fallait pas hésiter à dire stop, dans ma tête je me disais "c'est pas parce que ça me saoul de me casser la figure tous les 2 pas que je suis en danger !

La flemme tue (copyright woodrunner ?) mais la fierté et le "même pas mal" tuent juste un peu moins bien (adaptation de FP).


Comme d'habitude, les démons extérieurs ne sont rien comparés à ceux de l’intérieur.  ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

06 février 2012 à 18:25:31
Réponse #28

guillaume


Tout à fait d'accord avec toi Did, sur le fond...

Attention à l'interprétation : c'est justement parce que je faisais constamment le "pour et contre" dans ma tête que j'ai continué. Objectivement, je n'avais pas de gros pépin. Subjectivement ça me soulais juste de tomber mollement à genoux dans la neige. Même pas mouillé, la neige était sèche (sauf la neige qui a réussi à rentrer dans ma guêtre gauche à un moment et qui a finit par mouillé ma pompe).
Et on a finit par rejoindre une piste :up:. À ce moment là, je ne me sentais pas trop de faire les 9 bornes restantes et les 2 cols venteux pour atteindre le refuge. Du coup, on a entamé la descente et bivouaqué.

Pour dépasser mes limites, j'ai bien assez d'un autre domaine d'activités pour le faire sur mes temps de repos :lol:.

a+

PS : J'oubliais : j'ai dormi les jambes sur mes pompes mais elles ont finit par se barrer. Je ne dors pas avec pour exactement les mêmes raisons que Karto.

08 février 2012 à 09:16:51
Réponse #29

Torak


Guillaume: Lucas comment sais-ton que l'on est bien hydraté ?
Lucas: Ben quand l'on urine beaucoup je ne sais pas ??
Guillaume: Oui oui et quand elle est claire aussi  ;)

Comme quoi le maitre peut oublier ses leçons lui-même  ;#

A+
Lucas
C'est pas mieux c'est different.

08 février 2012 à 09:24:21
Réponse #30

guillaume


Histoire de continuer à apporter du signal sur ce post qui en a déjà plein, voici un petit retour de ce que je portais :

Pieds

-Chaussures Lowa Baffin, tout cuir. Si la neige n'était pas rentrée dans ma guêtre gauche à force de gamelle, j'aurais pu l'enfiler direct le matin, comme la droite ;#.

-Chaussette Karrimor. Laine + synthétique je crois. Chaudes mais mettent du temps à sécher. De toute façon, malheur à celui qui part sans chaussettes de rechanges en hiver...

Bas

-Caleçon long laine + chlorofibre armée française. J'adore ce truc ! Le bas était un peu mouillé (même histoire de neige qui rentre dans les guêtres). J'ai commencé à le sécher près du feu et il a terminer dans le sac de couchage (le seul truc que j'ai gardé avec un peu d'humidité).

-Pantalon Mountain Hardwear "Guide Pant". Trouvé en déstockage :love:. J'aurais pu garder ses mini-guêtres intégrées, peut-être cela aurait empêcher la neige de rentrer un peu dans la grolle (pas sûr que ça soit la neige mais plutôt la neige qui a fondue dans la guêtre...). C'est un truc en softshell je crois mais ça on s'en fout. L'important étant que ça soit très respirant, un minimum coupe vent et séchant vite.

-Caleçon en lycra. Il me semble avoir lu ici (Did) que le lycra pouvait garder de l'humidité. Je me suis posé la question en marchant mais au bivouac je n'ai pas senti la différence.

-Guêtre suisses en feutre. De la balle :love:. Contrairement à celles de Karto, celles-ci ne s'affaissent pas lors de la marche, elles rentent parfaitement droite. Mais cela n'a pas empêcher la neige de rentrer par endroit, surtout parce que je n'avais pas fermé le haut avec les cordons...

Haut

-Brynje manche longue noir. Je vais arrêter de dire du bien de ces trucs là parce qu'on va croire que j'ai des actions chez eux ;#. Sans dec, ça évacue la transpiration comme aucun autre vêtement et c'est super chaud sous un coupe vent.

-T-shirt manche longues en laine D4 par dessus le brynje. Un super produit aussi. J'aurais peut-être du pousser le vice jusqu'à prendre mon woolpower 200 qui, avec ces bouclettes, aurait encore mieux évacué la transpi. Mais déjà là, c'était super.

-Micro polaire Patagonia. C'est un truc apparemment faire pour disperser l'humidité à sa surface (Did ?). Perso j'en sais rien, je sais juste que la configuration brynje --> laine --> polaire a été vraiment top pour ces conditions. Même sous la gore-tex et en légère surchauffe (je sais, c'est pas bien), je n'ai pas eu, ou presque, à subir le refroidissement à l'arrêt.

-Parka gore-tex ECWCS avec la rallonge de la capuche en poils synthétiques. Je le mentionne parce ça changeait énormément la donne ces poils sur la capuche (vent moins désagréable).

-Doudoune primaloft pour le bivouac.

Mains

-Gants cuir + doublure en ? (Ensuquet ?) pour les travaux au camp

-Ensemble moufles en laine + sur-moufles avec paume cuir et isolant sur le dos de la main (ECWCS encore une fois). Tellement bien que Karto a voulu me les piquer ;D.

Tête

-Bonnet laine

-Buff

-Capuche


a+

08 février 2012 à 10:16:35
Réponse #31

Karto


Si la neige n'était pas rentrée dans ma guêtre gauche à force de gamelle, j'aurais pu l'enfiler direct le matin, comme la droite ;#.

Faudrait arriver à mettre en ligne cette vidéo. Pour ceux qui feraient leurs premiers bivouacs hivernaux, elle serait plus convaincante que n'importe quel blabla  ;D

-Guêtre suisses en feutre. De la balle :love:. Contrairement à celles de Karto, celles-ci ne s'affaissent pas lors de la marche, elles rentent parfaitement droite. Mais cela n'a pas empêcher la neige de rentrer par endroit, surtout parce que je n'avais pas fermé le haut avec les cordons...

Ouaip elles ont l'air pas mal du tout ces guêtres. Et comme on les porte aux jambes la plupart du temps, le volume et le manque de compressibilité ne sont pas un souci.
Par contre, ça fait pas super froid quand elles sont toutes gelées ?


-Parka gore-tex ECWCS avec la rallonge de la capuche en poils synthétiques. Je le mentionne parce ça changeait énormément la donne ces poils sur la capuche (vent moins désagréable).

Les poils prennent vraiment tout leur sens quand il neige. Dans l'idéal les flocons restent assez secs sur les poils, n'accrochent pas, et tu t'en débarasses d'un revers de manche (fourrure de coyote, à ce qu'il paraît, jamais vu en vrai). Et dans la réalité, ils glacent sur les poils, mais au moins ils ne fondent pas dans ton cou...

-Ensemble moufles en laine + sur-moufles avec paume cuir et isolant sur le dos de la main (ECWCS encore une fois). Tellement bien que Karto a voulu me les piquer ;D.
Super sur-mouffles, surtout vu le prix. Tu dois même pouvoir utiliser confortablement un piolet avec ça. Z'en avaient pas d'assez grandes pour moi au surplus, du coup j'ai acheté à la va-vite une paire tout synthétique pour 12 euro le matin même (probablement armée britannique parce que sur l'étiquette ça dit "Mittens, Outer, Arctic, Mk II"). Très chaudes mais les mains sont rendues inutilisables tellement le matériau extérieur est glissant. Du coup j'ai préféré garder mes gants cuir + laine la plupart du temps, quitte à avoir parfois un peu froid à la dernière phalange. Je sais pas ce que je vais en faire, de ces mouffles, faut que je les améliore, parce que sinon quitte à ne pas pouvoir utiliser ses mains autant les garder dans les poches...
« Modifié: 08 février 2012 à 12:24:11 par Karto »

08 février 2012 à 11:35:18
Réponse #32

Raolux



D'où l'intérêt des thermos pleins de boisson bouillante et pas trop diurétique. Le bénéfice du double effet kiss-cool. Aucun effort à faire pour avoir de l'eau liquide -> on boit, pas de flemme tueuse à vaincre, et pas de mal au bide avec l'eau trop froide.

Bonjour,
celà m'interesse. Spontannément, je pense au café ou au thé pour remplir mon thermos... mais je crois que c'est diurétique :huh:
A quelle(s) boisson(s) penses-tu ?

08 février 2012 à 11:38:12
Réponse #33

Karto


Bonjour,
celà m'interesse. Spontannément, je pense au café ou au thé pour remplir mon thermos... mais je crois que c'est diurétique :huh:
A quelle(s) boisson(s) penses-tu ?

Là dans un des thermos on avait un thé très léger.
Dans l'autre juste de l'eau bouillante sans rien du tout, comme dans Astérix chez les Bretons.

Selon les goûts, un truc un tout petit peu salé c'est bien pour fixer l'eau. Par exemple une soupelette très diluée, pour ne pas causer de fuites dans le joint du thermos...
L'important, à la fin, c'est quand même l'eau.

08 février 2012 à 11:40:39
Réponse #34

Raolux



08 février 2012 à 13:21:14
Réponse #35

DavidManise


Juste une petite note là-dessus : le café et le thé, en fait la caféine/théine et ses dérivés sont diurétiques MAIS l'effet diurétique diminue avec l'habitude de la consommation.  Autrement dit un gros buveur de café (comme moi, et oui je sais que c'est pas super pour la santé à force) peut carrément s'hydrater avec du café ou du thé.

J'ai découvert ça (et j'ai pu le vérifier sur mon propre corps) pendant mes recherches et expériences sur la caféine, son action, ses effets, sa consommation, ses voies d'administration, etc, etc ;)

Ciao ;)

David, l'homme cochon d'inde ;)
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

08 février 2012 à 13:42:37
Réponse #36

guillaume



Citer
Par contre, ça fait pas super froid quand elles sont toutes gelées ?

Aucune idée, elles n'ont encore jamais gelé ;).

a+

« Modifié: 08 février 2012 à 16:46:39 par guillaume »

08 février 2012 à 13:54:32
Réponse #37

Raolux


Juste une petite note là-dessus : le café et le thé, en fait la caféine/théine et ses dérivés sont diurétiques MAIS l'effet diurétique diminue avec l'habitude de la consommation.  Autrement dit un gros buveur de café (comme moi, et oui je sais que c'est pas super pour la santé à force) peut carrément s'hydrater avec du café ou du thé.
Ha, voilà qui fait plaisir à lire  :up:
Car les conseils de Karto, bien que pertinents, ne laisaient que peu de place à la notion de plaisir.

08 février 2012 à 13:57:05
Réponse #38

Karto


Car les conseils de Karto, bien que pertinents, ne laisaient que peu de place à la notion de plaisir.

Ah ouais ? Comment ça ? T'aimes pas la soupe en sachet trois fois trop diluée peut-être ?  ;#


Sans déconner avec le -15°C et le vent à 100 km/h par endroits, n'importe quel liquide chaud c'est un plaisir.
« Modifié: 08 février 2012 à 14:16:52 par Karto »

08 février 2012 à 15:17:28
Réponse #39

Raolux


Ceci dit, je retiens ton idée de la soupe, surtout en raison de la possibilité d'y ajouter du sel... car le café ou le thé salé  ^-^

08 février 2012 à 15:25:55
Réponse #40

Kilbith


-Guêtre suisses en feutre. De la balle :love:. Contrairement à celles de Karto, celles-ci ne s'affaissent pas lors de la marche, elles rentent parfaitement droite. Mais cela n'a pas empêcher la neige de rentrer par endroit, surtout parce que je n'avais pas fermé le haut avec les cordons...

Les guêtres c'est un des trucs le plus difficile à choisir...

- elles ne respirent pas et tu es mouillé dessous : l'horreur.
- elles respirent mais ne sont pas assez imperméable : tu es mouillé si la neige fond ou grosse pluie.
- elles sont en "goretex" mais pas le bas sur la chaussure : dommage c'est là que ce serait le plus utile.
- que la fermeture soit sur le coté, derrière ou devant ce n'est jamais bien.
- les zips c'est nul, les velcros aussi et les autres solutions c'est pire!
- simple manchons sans ouverture : on y pense toujours une fois la chaussure mise.
- trop larges et pas adhérentes à la chaussure elles laissent passer la neige entre la chaussure et la guêtre.
- le haut est un élastique : c'est un garrot. Le haut est un lacet : il se détache tout le temps sauf quand il s'accroche à la végétation ou à l'équipement.
- la sangle de dessous est absente : la neige remonte directe dans la profonde ou la neige croutée.
- la sangle de dessous est en néoprène : elle s'abime très vite. Elle est en métal : elle gèle. Dans les deux cas une fois usées les sangles sont difficilement remplaçable. reste le cordon facilement remplaçable, mais il est fragile, gèle et se détache constamment.
- En Event, c'est génial (imper et respi)....mais pas longtemps car fragile et doit être régulièrement entretenu. Or une guêtre c'est toujours sale et humide...d'où délaminage des membranes.
- trop large, ce sont des bottes qui s’affaissent en tire-bouchon. A l'extrême elles accrochent les crampons et c'est la cata.
- Trop étroite elles ne supportent que les chaussures fines, compriment le mollet et vous devez troquer vos grosses chaussettes et votre pantalon pour un système "short+soquette".
etc...


J'ai des guêtres suisses, elles sont isolantes, silencieuses et résistante à l'eau (de ce coté là je n'ai pas réellement testé sous un déluge) et hyper confortables car entièrement en laine feutrée  paraffinée (?) à l'exception du renfort intérieur. Très bien pour des activités hivernales.
En revanche, je trouve qu'elles sont assez large sur le pied et ne sont pas moulantes et il n'est donc pas impossible que dans la neige, quand le pied s'enfonce... de la neige puisse s'insérer entre la chaussure et la guêtre et remonter le long de la chaussure pour la tremper.

« Modifié: 08 février 2012 à 16:33:48 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 février 2012 à 16:43:13
Réponse #41

guillaume


Did : excellent :lol:.


En revanche, je trouve qu'elles sont assez large sur le pied et ne sont pas moulantes et il n'est donc pas impossible que dans la neige, quand le pied s'enfonce... de la neige puisse s'insérer entre la chaussure et la guêtre et remonter le long de la chaussure pour la tremper.

Perso les miennes couvrent bien toutes les entrées par le bas. En revanche, du fait de la rigidité, si on ne sert pas le cordon, il y a du jour entre la cheville et la guêtre où la neige peut rentrer (ça permet aussi de ventiler pas mal par effet cheminée...).

a+

08 février 2012 à 17:02:43
Réponse #42

Raolux


Il y a un truc qui me turlupine depuis qqs temps.
Je constate en effet que lorsqu'on fait attention à avoir des vêtements imperméables, cette attention se limite ... au haut du corps. Celà s'explique peut-être par la difficulté à avoir des "bas" imperméable (moi, tout ce que j'ai trouvé, c'est des combi en pvc, hyper inconfortables).
Mais il me semble que par temps froid, il vaut mieux avoir l'intégralité du corps sec, non ?

08 février 2012 à 17:19:30
Réponse #43

Karto


Raolux, merci de botter ce fil de discussion pour faire cracher le signal :)

Là, c'était du froid sec, bien froid (on a dû avoir un maximum à -10°C et un minimum vers les -20°C le matin à vu de nez ; la Suunto de Guillaume ne fonctionnait plus correctement à cause du froid quand il la retirait de son poignet, et pas de vrai thermomètre sous la main).

Dans ces conditions, selon mon expérience, quand on parle d'humidité l'ennemi c'est la condensation. Pas la neige, qui est bien sèche tant qu'on ne la laisse pas s'immiscer près du corps (par exemple dans les chaussures) ou qu'on ne se roule pas dedans pendant des heures, par exemple pour construire un abri dessous.

C'est là que le froid sec < - 5°C est bien plus facile à gérer que le froid humide dégueulasse entre -2°C et +5°C avec de l'eau et du vent. Parce que dès qu'il fait assez froid, on n'a pas trop besoin de fringues très techniques en fait. Alors que le confort d'un marcheur en montagne dans la pluie horizontale à 0°C se monnaye plus cher...

Ma coquille était en coton, et mon froc un premier prix en polycoton bien usé. J'étais parfaitement sec.

Guillaume lui avait une gore-tex. Hé bien elle était gelée à l'intérieur. Pleine de condensation gelée. Rien de méchant, rien de génant pour lui parce qu'il était très bien habillé par ailleurs, mais ça montre que l'imperméabilité n'est pas la voie à suivre dans ces températures.

« Modifié: 08 février 2012 à 17:45:18 par Karto »

08 février 2012 à 18:37:40
Réponse #44

Ishi


Là dans un des thermos on avait un thé très léger.
Dans l'autre juste de l'eau bouillante sans rien du tout, comme dans Astérix chez les Bretons.

Selon les goûts, un truc un tout petit peu salé c'est bien pour fixer l'eau. Par exemple une soupelette très diluée, pour ne pas causer de fuites dans le joint du thermos...
L'important, à la fin, c'est quand même l'eau.

En hiver, je mets juste un bouillon cube dans le thermos.
Je varie les gouts entre le bouillon de poule, le bouillon de boeuf et celui de legumes.
Apport de sel, et de matières grasses utiles par temps froids.
Par contre, j'utilise principalement des bouillons cube bio sans huile hydrogénée.
Technique utile aussi pour hydrater les chiens de travail (pulka/traineaux ou battés) qui ont tendance à bouder l'eau lorsqu'il fait très froid.
La terre n'appartient pas à l'homme, l'homme appartient à la terre.

08 février 2012 à 18:56:18
Réponse #45

guillaume


Guillaume lui avait une gore-tex. Hé bien elle était gelée à l'intérieur. Pleine de condensation gelée. Rien de méchant, rien de génant pour lui parce qu'il était très bien habillé par ailleurs, mais ça montre que l'imperméabilité n'est pas la voie à suivre dans ces températures.

Exactement !

Lundi je suis passé au Décath du coin et je regardais amoureusement les softshell sans membrane me rappelant d'un truc qu'avait Lemuel de retour d'une expé en Finlande : "j'ai enfin compris à quoi servent les softshell" ;).

Si j'avais pu, je n'aurais pas gardé la goretex mais c'était ce que j'avais de mieux sous la main.

a+

08 février 2012 à 18:59:54
Réponse #46

Gros Calou


Cela me rappelle la couleur de ma pisse pour le test des cartouches Brita  ;#

08 février 2012 à 19:02:34
Réponse #47

Karto


Gaffe avec les softshells, hein, à pas tomber dans l'effet de mode.
Un bon coupe vent bien respirant et hydrophobe et pas inutilement cher et complexe, je ne crois pas que ça se trouve chez Décathlon. C'est pourtant un produit de base. Un truc comme mon Paramo rouge ou n'importe quel coupe-vent en Pertex, ou leurs versions plus cheap, ou leurs versions plus tradi comme les vestes Fjallräven sans membranes ou autres en polycoton ou... la plupart des bonnes smocks mili (OK là on peut repasser pour le côté hydrophobe, mais à ces températures ç marche nickel) ;)

08 février 2012 à 19:05:43
Réponse #48

mad


En hiver, je mets juste un bouillon cube dans le thermos.
Je varie les gouts entre le bouillon de poule, le bouillon de boeuf et celui de legumes.
Apport de sel, et de matières grasses utiles par temps froids.
Par contre, j'utilise principalement des bouillons cube bio sans huile hydrogénée.

Il y a aussi le bouillon cube aux crevettes, celui au poisson, et celui au mouton  :) (épiceries hallal)

08 février 2012 à 19:06:20
Réponse #49

Kilbith


Exactement !

Lundi je suis passé au Décath du coin et je regardais amoureusement les softshell sans membrane me rappelant d'un truc qu'avait Lemuel de retour d'une expé en Finlande : "j'ai enfin compris à quoi servent les softshell" ;).

Si j'avais pu, je n'aurais pas gardé la goretex mais c'était ce que j'avais de mieux sous la main.

a+

Tu te souviens de mon anorak "jaune canarie" en supplex tout simple dans le Vercors : c'est pour ça.  :)



Note qu'une simple veste  FJ aurait très bien fonctionné pour ces températures, mais plutôt dans la forêt car l'effet coupe vent est moyen. Il faut autre chose en plus quand on s'arrête (par exemple un anorak en pertex hyper léger qui tient dans la poche). Remarque que s'il fait très froid, la FJ va devenir plus résistante au vent : tout simplement parce que le gel va bloquer une partie des interstices du tissu.

Sinon le goretex (et équivalent) cela ne fonctionne pas trop mal SI :
- La goretex est taillée proche du corps et l'on ne porte pas beaucoup d'isolation dessous. Dans ce cas la condensation n'a pas lieu avant la membrane et comme la différence de température int/ext existe, cela fonctionne relativement bien.
- c'est une trois couches. Il suffit de l'enlever et de la secouer pour éliminer le givre éventuel. Si c'est une goretex deux couches ou à membrane séparée dans la doublure : le givre est "entre les couches" : c'est moins bien!
« Modifié: 08 février 2012 à 19:22:34 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité