Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le jardin pour débutant  (Lu 20714 fois)

21 mars 2011 à 16:36:28
Réponse #50

Draven


J'ai fini de tailler les rosiers a l'instant. Et j'ai commencer a nettoyer mon futur potage ( une grosse partie d'une des deux zones ou le proprio avait son potager ).
En gros un rectangle de 4.5m sur 3 et quelques m² de rab a une extrémité en forme de pointe. J'dois arriver a 20m² environ. Y'a aussi des petites parcelles un peu sur-élevé sur les cotés, j'en nettoierais une pour que ma femme puisse faire pousser des aromatiques avec les gamins ( y'a déjà de la ciboulette a un endroit ).

Le week-end  prochain normalement je retourne tout au motoculteur, et j'essaye de retirer les dernières mauvaises herbes qui trainent ( ça fais un an que c'est a l'abandon... ). Début avril je vide quelques sacs de terreau et je mélange le tout. Avant de semer je ratisserais tout bien propre.

Je me suis décider pour 4 espèces différentes : pomme de terre, courgettes, tomates et mais. Pour la 1ere année je ne veux que des trucs qu'on aiment tous, et comme ça on aura des quantité suffisantes pour en profiter.

Pour les semis et plantation :
Mais, patates et courgettes : en terre directement, vers fin avril ?
Tomates : des semis a partir de début avril, repiquage mi mai ? ( éventuellement en étalant mes semis et repiquage sur 2/3 semaines pour avoir une récolte plus longue ? )


Ceux qui pratiquent en pensent quoi ?
« Modifié: 21 mars 2011 à 17:16:43 par Draven »
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

21 mars 2011 à 17:50:18
Réponse #51

gmaz87


Salut,
-Les tomates tu peux les semer en godet à l'intérieur dès maintenant, à repiquer une premiere fois (tjrs en godet) dès que les vraies feuilles sortent, puis mise en terre dès que tu as la certitude qe les gelées nocturnes sont passées, ce qui n'empêche pas de les couvrir avec des manchons de plastique la nuit.
-Les patates, tu achètes tes plants maintenant, car après il ne reste que les rogatons, tu stockes en clayette au frais et au noir et environ deux à trois semaines avant la plantation tu les laisses au chaud et à la lumière pour que les yeux sortent.
Plantation pas avant mi mai chez moi (450m d'altitude), à adapter à ton climat.
-Les courgettes, je les seme en godet (ou dans une grande gamelle) vers fin avril/début mai, à l'abri du froid éventuel, et je replante quand elles ont les vraies feuilles.
-Maïs, il faut une terre chaud pour une germination rapide (tu peux les tremper dans l'eau la veille) et surtout bien ouvrir le sillon un jour ou deux la avant pour que la chaleur pénétre, à planter plus en carré qu'en ligne pour la pollenisation, selon ton climat courant Mai peut être.
Pense aussi à la salade si vous aimez, pois ça pousse seul, haricots grimpants idem.
A+
Gérard

PS: Les courgettes aiment la fumure, un peu de fumier ou a défaut de l'*r brun dans chaque trou de plantation ça ne fait pas de mal.
Les tomates, des orties hachés ou simplement des feuilles entières dans le trou de plantation idem
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

21 mars 2011 à 17:58:08
Réponse #52

Draven


C'est quoi repiquer en godet ? Les repiquer dans des petits pots a nouveau ? Pourquoi ?
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

21 mars 2011 à 19:45:03
Réponse #53

gmaz87


C'est quoi repiquer en godet ? Les repiquer dans des petits pots a nouveau ? Pourquoi ?

Oui c'est ça, dans des pots en tourbe, ou simplement des pots de plastique.
Repiquer deux fois , c'est une méthode pour fortifier les plants, ça développe le système de racines.
Accessoirement si tu sèmes en vrac dans un récipient, ça permet de ne selectionner que les plants les plus forts et de les conduire individuellement dans un pot avant le repiquage définitif en terre.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

21 mars 2011 à 19:56:35
Réponse #54

Draven


Pour beaucoup de plantes, j'ai lu qu'il fallait attendre qu'elles aient deux vraies feuilles avant de les repiquer, exact ?
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

21 mars 2011 à 21:17:44
Réponse #55

martic


Salut,

Alors déjà pour moi 2 vrais feuilles se ne sont pas les 2 premières qui sont les cotylédons (les 2 premier feuilles qui sorte de la graine) qui n'ont rien à voire avec les vrai feuilles qui arrivent après.

Donc, je ne sais pas trop si il y a une règle, mais ça m'intéresse.
Jusqu'à présent ma méthode consisté à repiquer quand la plante semblait assez forte et surtout quand le climat était propice.

Sinon pour l'éclaircissage, alors là oui, des que je vois que les plants mettent 2 vrais feuilles je ne garde que les plus beau.

Avec le beau temps,

martic


22 mars 2011 à 01:51:26
Réponse #56

gmaz87


Salut,
Les vraies feuilles sont celles qui ont la forme des feuilles définitives de la plante et non celles issues de la graine et qui tombent d'ailleurs plus on moins vite selon les espèces.
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

27 mars 2011 à 11:51:15
Réponse #57

Draven


Le motoculteur est dans le garage  ;D
Demain je retourne toute ma parcelle, et d'ici une dizaine de jours j'essayerais de mettre du terreau un peu partout, et de retourner encore a la fourche pour bien mélanger.

Ensuite resteras qu'a planter !

A la limite je vais essayer d'ouvrir un nouveau post, pour y faire un genre de journal du débutant, avec des photos.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

30 mars 2011 à 19:59:32
Réponse #58

Vulpus


Trop cool ce topic! Moi se suis commencé il y a 4 ans sur notre balcon jadis :-) Maintenant c'est la deuxième année qu'on gère un petit potager de 20m carrés.

Je ne peux que être d'accord avec tous les conseils ici. Ce qui et frappant, c'est que vous pouvez commencer plus tôt que chez nous à semer dehors (j'habite dans les Pays-Bas).

Bon courage et surtout, amuse-toi bien!
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

24 septembre 2011 à 12:55:29
Réponse #59

Elektro


   Salut à tous,

 J'ai ramassé mes pommes de terre il y a 3 mois et laissé le coin à l'abandon depuis.Hier en allant retourner la terre je me suis apercu qu'il y avait beaucoup de "Datura" (http://fr.wikipedia.org/wiki/Datura)qui avait poussée.

J'ai tout coupé mais je me demandais s'il pouvait y avoir un risque d'intoxication en mangeant des légumes qui pousseraient à proximité :-\

Je pense que non et je lave toujours bien mes légumes avant de les manger mais vu les effets que fait la Datura,j'aimerais etre sur  :lol:

J'ai vu que c'était "super" contre les doryphores qui s'empoisonnent mais je n'arrive pas à savoir s'il fallait prendre des précautions particulières pour les légumes à proximité,un spécialiste?

25 septembre 2011 à 05:51:02
Réponse #60

gmaz87


Bonjour,
J'ai un pied de Datura qui pousse dans mon potager, une de mes voisines en a plusieurs également et ce sans inconvénient pour les légumes voisins, ni pour nous.
D'après un ami, les anciens du coin l'utilisaient séchées pour protéger les grains (blé et autres) contre les rongeurs  dans les greniers, elle avait la réputation de les éloigner à cause de son odeur désagréable, mais ce devait être plutôt pour ses autres propriétés.... ;D
Donc, et sans être un spécialiste, je pense que tu ne risques rien.
Ceci dit pour éviter la prolifération, coupe la avant que la graine ne soit active.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

08 octobre 2011 à 09:48:33
Réponse #61

captainEB


Bonjour,
en février dernier suite à un article de Volwest sur la permaculture, j'ai voulu lancer le projet d'un petit potager parisien.
Non seulement je suis un jardinier débutant, mais je me considère surtout comme un "non-jardinier ". En effet je n'ai pas de passion pour les plantes, le jardinage et ce qui gravite autour. Je n'ai pas de temps à y consacrer et la flemme aidant, je m'y suis pris très tard pour planter.
Volwest a voulu suivre ce projet. Je vous livre mon témoignage (textes+photos) sur son blog: http://lesurvivaliste.blogspot.com/
bonne lecture.
CaptainEB

08 octobre 2011 à 10:02:46
Réponse #62

bison solitaire


Hello  :)
J'ai vu ton message, très sympa vraiment!
Moi aussi je me suis mis à faire certaines petites choses suite au blog de Volwest comme la "spirale permaculturique". Nous n'avons qu'un petit terrain mais les emplacements sont déjà délimités ce qui devrait nous faciliter la rotation des cultures.
Très chouette ton jardin.

26 mars 2012 à 19:04:54
Réponse #63

Draven


Remise a jour de ce post.

Je m'excuses du peu d'infos que j'ai fait remonter la saison dernière. Je vais essayer de faire ça mieux cette année.

Du coup, vu les bons résultats de l'an dernier sur une petite parcelle d'environ 20m², j'ai décider de faire plus grand cette année.

Une parcelle de 25m² a été retourné aujourd'hui, avec mise en place de planches et de piquets pour bien délimiter, et ratissage correct a la fin. C'est une zone inutilisée depuis plusieurs années, ou y'avais quantité de fraises l'an dernier.
Sur celle ci, je vais uniquement mettre des pommes de terre ( type Charlotte ).

Ensuite, la parcelle de l'an dernier va être agrandis ( environ 30m² ), et sera utiliser pour le reste de la production. A savoir tomates, mais doux, oignons rouges, courgettes et carottes.
J'ai commencer a la retourner cet après midi également, mais le support de béquille du motoculteur a fendu ( la soudure a laché ), donc béquille inutilisable, impossible de tenir le motoculteur ensuite... Donc je vais finir la parcelle a la bêche cette semaine, a raison de quelques minutes chaque soir. ( le motoculteur vient du taff, et je n'aurais pas le temps de le reprendre un soir de la semaine, et idem pour le week end prochain ).

Sur la parcelle " toutes cultures ", je vais mettre des films de paillage. J'aimerais trouver du film bio-dégradable a base d'amidon, mais les délais sont trop longs sur internet ( je m'y suis pris trop tard, je sais... ), et impossible d'en trouver en magasin pour l'instant vers chez moi. Je regarderais cette semaine, mais j'ai pas vraiment envie de mettre du film plastique...
Mais je suis dans un coin exposé au vent, donc paille inutile, et je ne ramasse pas ma tonte, donc je suis limité sur le paillage que je peux mettre...

Je vais aussi tenter de faire des conserves cette année, vu que, normalement, notre production sera plus importante. L'an dernier on a juste fais quelques pots de gelée de groseilles, de coings et 4 pots de sauce tomate.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

27 mars 2012 à 17:59:14
Réponse #64

gmaz87


Salut à tous,
Pour ma part le potager est encore à l'état de fin d'hiver, le week end dernier j'ai profité du beau temps pour tailler les rosiers, les repousses de noisetiers de la haie de ma voisine et divers arbres un peu envahissants et de l'absence de vent pour bruler le tout.
Je vais épandre les cendres sur le terrain et finir de fumer avec le fumiers des lapins d'un pote et du curage du poulailler, cette année je mets la dose!!, une année sur deux en fait, l'an passé c'était léger et je vais ajouter un peu de chaux, le terrain est ici assez acide, le chauler de temps en temps améliore les rendements de certains légumes.
J'ai encore du taf pour finir un poulailler pour recevoir des jeunes poulets que je ne veux pas mélanger avec mes pondeuses mais au plus tard dans 15 jours je passe le motoculteur et je commence à semer les pois, planter les oignons et échalotes.
Ce dimanche j'ai semé des tomates en micro serre, et je vais faire de même pour les salades dans les prochains jours.
Il fait beau, chaud, trop sans doute et pas de pluie qui vient, donc attention à ne pas trop arroser vos cultures car si il faut les "sevrer" pour cause de restriction,ça va souffrir.. et mieux vaut les habituer à un arrosage modéré et paillage pour conserver au mieux la fraîcheur.
Bossez bien tous, les mains dans la terre  :D
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

27 mars 2012 à 21:23:17
Réponse #65

Watchmen


Moi terrain fini de retourner depuis ce week-end , j'ai planté les échalotes, des fèves , oignons , et nettoyé mon coin a aromatique, demain je mets mes patates , Charlotte, pour moi aussi .
Ensuite nous allons faire pousser les tomates et les concombres a la maison tranquille aussi en attendant de les mettre en terre.
 

28 mars 2012 à 07:54:43
Réponse #66

cikawasay


Bonjour

Il y a quelques années, je participais à un forum "gardenweb" dans lequel se retrouvait quelques passionnés du jardinage et surtout des réfractaires du "gazon moquette/haie taillée au mm", ce forum est depuis un peu endormi, mais les expériences partagées des membres avaient abouti à quelques une des conclusions suivantes:

-Retourner la terre est une erreur: en théorie, on veut "aérer", faire remonter les éléments nutritifs" mais en pratique cela conduit à un lessivage et à un tassement qui va rendre la terre plus "dure" et moins "vivante". La méthode qui avait alors été adoptée était de cultiver en priorité des légumineuses qui enrichissaient le sol en l'aérant et en l'enrichissant. (parmi les plantes proposées: la moutarde).

-Tailler: Bien sûr il y a des cas extrêmes (mon cèdre de l'atlas menace detomber sur la maison du voisin), mais en fait, tailler un arbre revient ni plus ni moins à l'amputer: une blessure est une blessure : là on avait trouvé un compte rendu d'expérience aux USA et il n'y avait pas photo: les arbres non taillés reprennent mieux que ceux qui le sont.
un arbre qu'on replante subit un traumatisme et il a besoin de toute sa surface foliaire pour redémarrer. L'argument que les racines coupée ne peuvent alimenter autant de feuille est basée sur une mauvaise connaissance de la biologie de la plante.

Tout cela est déja loin, j'ai depuis émmigré à Taiwan ou je n'ai pas (encore) de terrain. Mais une chose à retenir est que de nombreuses techniques actuellement utilisée par les jardiniers sont basées sur des mythes largement relayés dans les circuits du commerce et il y avait un document américain là dessus: "les mythes du jardin".

Bien sûr, cela était à mettre en synergie avec des principes plus récent: auto gestion des déchets pour produire du fumier, conservation d'un coin "sauvage" auquel on ne touche pas pour laisser un coin de nature et permettre aux prédateurs de parasite de se reproduire (coccinelles, etc.)

Voilà, en jardinage comme pour le reste, il est des idées "dures" auquelles les gens adhèrent sans s'être posé la question du pourquoi. C'est ainsi qu'on pollue à outrance nos jardins, à coup de pesticide, de produits miracles recyclables mais en fait quand même polluants, ou encore qu'on gaspille 200 litres d'eau par mètre carré l'été pour le futile plaisir d''avoit un gazon plus vert que celui du voisin.

Étant ado à l'époque, j'ai du me bagarrer avec parents et voisins pour faire reconnaître un minimum de responsabilité envers cette terre que nous "empruntons à nos descendants" dixit Cousteau, la meilleure récompense fut, un été ou j'avais convaincu de laisser le gazon prendre un peu de hauteur pour limiter l'évaporation, un parterre d'orchidées sauvage, apparu en quelques jours, dans un quartier ou nul n'en avait jamais vu.


 

05 janvier 2016 à 13:33:20
Réponse #67

Troll


Hello,

A celles et ceux que cela intéressent, ce site propose l'achat en kit de carrés potagers (structure, terreau, plantes...)

Cela peut peut-être être intéressant si on a pas le matériel (récup' ou non) à disposition. La rubrique "trucs et astuces" est intéressante s'agissant du compost  ;)

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

05 janvier 2016 à 15:24:59
Réponse #68

camoléon


salut,

pour ma part, j'ai laissé tomber le potager au carré et je prépare celui de l' année prochaine:
Je passe de 10 m2 à une 40 éne, en  culture bio associé, avec emploi d' engrais vert et plantes aromatiques et médicinales, et sans travail du sol (a l'exception d'un petit coup de grelinette, suivant la saison et les besoins). Je conserve la butte auto-fertile ou je transfère et complète ma culture de légumes vivaces. Je complète mes haies brise-vue et coupe-vent en plantant une 20 éne de rhizomes de miscanthus giganteus qui me permettront de récolter 20/30 kilos de paillis d'ici 2/3 ans.

Si cela intéresse, je pourrais faire un petit suivi sur le forum au fur et à mesure... 

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

05 janvier 2016 à 15:36:16
Réponse #69

Troll


Hello,

Yes moi ça m'intéresse !  :D  (naturellement, si peu chronophage  ;) autrement, non hein )

Pourquoi arrêter le carré ? rendement insuffisant ? appauvrissement du substrat donc tu fais une rotation des cultures ? tu as maintenant plus de place ? ou que sais-je

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

05 janvier 2016 à 17:36:02
Réponse #70

camoléon


Citer
Pourquoi arrêter le carré ? rendement insuffisant ? appauvrissement du substrat donc tu fais une rotation des cultures ? tu as maintenant plus de place ? ou que sais-je

Hello Troll,

Oui, un peu de tout ça et plus. Ma vision du potager s'est beaucoup modifiée cette année avec l'approfondissement technique et de la relation au monde vivant de la permaculture. Des légumes dans un cube, c'est devenu trop limité car je tends plus vers l'exemple du jardin-foret. J'en suis très très loin, mais je m'en inspire. J'ai commencé par designer mon jardin en zones pratiques et à le réfléchir comme en tout.

J'ai découvert une méthode de bandes cultivée alternées avec de l'engrais verts.
La rotation des cultures autrefois casse-tête devrait devenir plus simple car il suffira de décaler les bandes entre elles ou faire un roulement d'un côté de l'allée centrale à l'autre.
Le compostage de surface devrait limiter les intrants, ce qui me préoccupais pas mal.
Cela demande beaucoup de réflexion en amont et de travail préparatoire sur le terrain mais cela devrait valoir le coup.

A suivre...

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

05 janvier 2016 à 20:22:32
Réponse #71

Troll


Hello,

Si tu continues néanmoins en parallèle et pour le plaisir les carrés potagers, voici un forum assez intéressant sur la permaculture. Certes le rendement est souvent moindre (encore que), mais il permet de mieux contrôler l'environnement. Pour ma part, à l'époque où j'étais étudiant, je réussissais à faire pousser des pommes de terre de cette façon.

En changeant ainsi d'échelle, tu recherches une certaine auto-suffisance ?

J'ai lu que tu faisais des herbes médicinales ainsi que des plantes aromatiques, mais cherches-tu aussi une agriculture vivrière (légumes, etc...) ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

06 janvier 2016 à 10:04:29
Réponse #72

camoléon


Citer
En changeant ainsi d'échelle, tu recherches une certaine auto-suffisance ?

Exact. On verra ce que ça donne et on ajustera l'année prochaine.Avec un peu moins de 10m2 l'année dernière(2 planches et 1 butte auto-fertile), j'ai obtenu 25 kg de légumes. Je note tout ce que je plante et tout ce que je récolte pour suivre l'évolution et voir si c'est également rentable. La motivation principale étant surtout de manger bon et sain, local, sans oublier le plaisir de cultiver soi même.

Citer
J'ai lu que tu faisais des herbes médicinales ainsi que des plantes aromatiques, mais cherches-tu aussi une agriculture vivrière (légumes, etc...) ?

Je cultive les herbes médicinales et les plantes aromatiques (qui sont souvent les mêmes) en association avec les légumes, les unes protégeant les autres ou les aidant à la pousse.
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

06 janvier 2016 à 12:59:30
Réponse #73

Troll


Hello,

S'agissant des graines, etc... tu réutilises tes propres plantations d'une année sur l'autre pour te les procurer ?

Bien cordialement,

Troll
Semper potest proficio

06 janvier 2016 à 13:35:17
Réponse #74

camoléon


Plus pour l'instant, car je reparts de zero avec des semences bio de qualité et je verrais par la suite.Ce qui pose le plus de problème, c,est l hybridation involontaire et incontrôlable des curcubitaces.Je vais aussi tenter de développer ma culture de vivaces.
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité