Nos Partenaires

Auteur Sujet: lampes a petrole  (Lu 19774 fois)

14 décembre 2016 à 00:05:15
Réponse #50

François


A vue de nez, ce sont celles qu'on trouve dans toutes les coopératives marines depuis des décennies ( maintenant "La luciole' garantie made in France pur jus ;)) ou les shipchandler.

Y a-t-il vraiment des différences importantes de qualité selon le fabriquant ?

Oui, à tous niveaux : conception, finition, performance.
Ceci dit, pour une utilisation peu exigeante, les modèles les moins chers peuvent être suffisants. J'utilise chez moi, en éclairage extérieur en été, un modèle basique, et cela va très bien.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

14 décembre 2016 à 00:11:14
Réponse #51

François


En revanche j'ai été étonné, c'est vachement puissant, pas du tout capricieux, ni complexe contrairement à ce que j'ai lu un peu partout.

Mets y un pétrole un peu pourri, additionné d'eau d'huile de poussière, tel que l'on trouve souvent loin des distributeurs européens, et tu verra si elle ne te fait pas très rapidement des caprices de star ;)
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

14 décembre 2016 à 12:56:09
Réponse #52

Ghjallone


Oui, c'est pas faux...

Concernant le transport, j'ai vu ce genre de sacs:
http://www.pelam.de/product_info.php?products_id=271

Seulement pas moyen de trouver des infos dessus... Quelqu'un saurait ce qu'il y a dedans? C'est rigide, ou c'est fait pour porter une boite dans le genre de celles de l'armée allemande?
Ma lampe utilise une cuve de 500CP, si je cale avec du papier journal, ca peut le faire ou il vaut mieux que je construise une boite de A à Z?
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

15 décembre 2016 à 14:45:58
Réponse #53

cikawasay


Ghjallone: Ces sacs protègent grosso modo, mais ce ne sont pas des coques dures. donc en cas de choc tu peux avoir de la casse. Disons que ça le fait pour quelqu'un de soigneux et qui ne crapahute pas trop.
Après, pour beaucoup moins cher, j'utilise une boite à outil en PVC, il faut choisir la bonne taille, je fixe des morceaux de mousse dedans( mousse récupérée en surplus dans une valise pelican) , je démonte la poignée (qui tient avec des vis) et je replace la poigné sur l'un des cotés, ainsi, j'ai un coffre très résistant non déformable, et peu cher. Je peux te dire que j'ai fait tomber plusieurs fois ces coffres qui ont roulé de mon coffre de voiture par terre, sans casse. Juste un peu de bricolage. Attention toutefois à trouver un modele de boite à outil adapté et qui peut tenir debout (donc coté arrondis pas trop adaptés).
Sinon, quand je pars camper, en voiture, en hiver, j'ai beaucoup de matériel, j'ai donc une grosse malle pélican, c'est hors de prix, mais le matos est en sécurité dedans. J'y mets2 lampe à pression, une a petrole lampant, un gros réchaud allemand patria, une hache, une scie démontable, une petite boite à outil avec le nécessaire d'entretien plus des outils pour faire du DIY sur place, une bouteille sigg avec l'alcool pour le préchauffage, un petit bidon de 5 litres de pétrole, plus quelques autres truc selon les circonstances.Tu peux aussi jeter un coup d'oeil du coté des caissettes en bois, il y a du bricolage à faire, sans obligatoirement payer pour avoir le logo qu'il est joli dessus!

15 décembre 2016 à 15:28:04
Réponse #54

Ghjallone


Ok, merci pour ces informations!  :)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

30 mars 2017 à 05:57:09
Réponse #55

Cavannus


Salut,

Voici une compilation d'infos sur les lampes à pétrole les plus courantes, issues d'expériences personnelles de collectionneur :)


LAMPES À PÉTROLE (KÉROSÈNE ETC.)

Lanterne à pression type Petromax

En bref : ce sont des lampes très puissantes (en lumière, en chaleur et accessoirement en consommation) qui demandent un peu de manipulations pour être allumées. À cause de cela, elle me paraissent mal adaptées à un usage ponctuel en cas d'urgence à domicile (il faut savoir les allumer et elles sont trop puissantes). Elles sont en revanche pratiques si on a besoin de beaucoup de lumière (ferme, camp, etc.).

Avantages :
- puissance lumineuse;
- relative économie de carburant au regard de la puissance;
- le pétrole est un carburant courant et sécuritaire;
- de nombreux modèles et pièces détachées disponibles;
- esthétique certaine (lire : elles ont tout à fait leur place comme objet de déco, donc toujours accessible dans la maison et non au fond du garage).

Inconvénients :
- nécessite un apprentissage minimal, dans le sens où quelqu'un qui n'a jamais utilisé une telle lampe sera incapable ou n'osera pas s'en servir en situation stressante;
- ne peut pas être réparé aussi facilement qu'une lampe de construction simple;
- chaleur, consommation;
- légère surveillance requise (pomper en cas de baisse de pression, etc.);
- bruit;
- mise en veilleuse impossible (c'est tout ou rien);
- manchon fragile;
- l'achat demande de l'attention : lampes anciennes qui demandent une révision, lampes neuves pas toujours de bonne qualité et chères.


Source : Lehman's


Lampe Aladdin (sans pression)

En bref : c'est comme une lampe à mèche standard, mais avec un manchon sur le bec (ce qui demande, mine de rien, un bec assez perfectionné pour fournir le bon ratio d'air pour une flamme bleue sous le manchon). Elles sont courantes dans le monde anglo-saxon, quasiment inexistantes en France. Elles sont simples d'emploi, elle éclairent très fort et chauffent autant, et consomment pas mal. Elles demandent une vigilance constante, parfois la lampe chauffe et se met à BEAUCOUP fumer.
Pour moi, l'Aladdin une bonne lampe pour un contexte dégradé qui dure plus qu'une soirée.

Avantages :
- les mêmes que la lampe type type Petromax;
- de plus, elle est totalement silencieuse;
- elle est facile à utiliser (les personnes doivent toutefois apprendre à s'en servir, mais c'est basique);
- comme il n'y a pas de pression, elle est plus fiable et très sécuritaire;
- l'allumage est immédiat, même s'il faut commencer avec une petite flamme;
- la mise en veilleuse est tout à fait possible et très performante.

Inconvénients :
- un néophyte ne sait pas comment l'allumer ni la régler (vous devez "former" votre petite famille);
- chaleur, consommation;
- manchon fragile (mais le contexte d'utilisation domestique compense cet inconvénient);
- l'achat demande un peu d'attention : les lampes anciennes sont assez souvent incomplètes (je ne sais pas ce que valent les lampes neuves).
- usage intérieur seulement : il n'y a pas d'Aladdin portative, et toutes sont très sensibles aux courants d'air (noircissement du manchon, du verre et... du plafond) (oui, ill fallait bien que je sorte un inconvénient par rapport aux Petromax!);
- il faut égaliser la mèche presque à chaque allumage (pour cela, il est nécessaire d'acheter un "wick trimmer", en plastique gris);
- les verres et les manchons sont introuvables en magasin, il faut commander en ligne (attention de commander le bon "pas" de verre et de manchon) (en profiter pour acheter le wick trimmer!).

 
Source : Aladdin US


Aparté sur les lampes à manchon

Ces lampes (à pression et type Aladdin) ont été inventées pour concurrencer le gaz puis d'électricité, et non pour réellement améliorer les lampes à pétrole ordinaire.
Je le mentionne, car dans un contexte domestique la bonne vieille lampe à pétrole suffisait bien – et donc, pourrait bien encore suffire –, mais les becs de gaz avec manchon à la fin du XIXe ont imposé de nouveaux standards de puissance lumineuse. Ne vous étonnez donc pas que ces lampes ne soient pas des plus pratiques!

Quant aux manchons, il en existe de deux sortes :
- au thorium (technologie jusque dans les années 80-90) : lumière verdâtre mais puissante, légère radioactivité (problématique pour l'environnement et les ouvriers de l'usine, pas pour l'utilisateur final); on en trouve encore en ligne;
- à l'yttrium (les plus récents) : lumière chaude orangée, un peu moins efficace, sans radioactivité (teinte plus adaptée à l'usage intérieur).

L'abat-jour est requis avec ces lampes (je dis ça, mais beaucoup de personne n'en utilisent pas : pour ma part, c'est le mal de tête assuré).


Lampe à pétrole classique

On connaît cette lampe, qui se décline en plein de modèles. Elle est moins lumineuse que celles citées précédemment, mais offre une lumière encore bien utilisable pour une fiabilité et un allumage maximaux.
C'est une excellente lampe de dépannage, à plus ou moins long terme.

Avantages :
- très facile à allumer;
- très facile à utiliser (sauf les becs "à disque" type Matador dont le réglage est délicat);
- veilleuse performante (mais : en veilleuse, ça sent un peu le pétrole);
- totalement silencieuse;
- fiable, simple, pièces interchangeables;
- chaleur et consommation modérées;
- facile à trouver;
- esthétique;
- les modèles à réservoir en verre sont bien pratique pour suivre le niveau.

Inconvénients :
- la flamme des Matador (à disque) monte dans les 10 premières minutes d'utilisation : il faut donc la surveiller pour qu'elle ne fume pas; la mèche est de plus difficile à égaliser, on se retrouve souvent avec un côté trop haut qui fume et un autre trop bas qui n'éclaire pas!
- il FAUT veiller à utiliser le bon verre pour chaque type de bec : verre un peu resserré sur un bec Kosmos sans disque; verre enflé en boule sur un bec à disque type Matator (et pas sur un Kosmos comme on le voit tout le temps); verre en forme de poire pour un bec à mèche plate; etc. (lire les forums de collectionneurs ou le site Lumière de l'OEil);
- les lampes de table modernes sont toutes de mauvaise facture (bec et surtout mèche); mais comme il a été dit, on trouve de bonnes lanternes;
- les mèches modernes ne valent rien, il faut donc acheter son stock en brocante ou en ligne;
- faire attention d'acheter une lampe complète, surtout les becs type Matador qui sont souvent dépouillé de leur disque;
- même bien réglées, sur le long terme quotidien ces lampes produisent un tout petit peu de suie.

Attention : les débutants ont tendance à monter la mèche trop haut et à faire fumer la lampe. Une lampe à pétrole ne doit PAS fumer : il faut baisser la mèche un peu en dessous du niveau où ça fume.
Les Kosmos (mèche enroulée cylindrique) sont très tolérants à ce niveau; les becs à mèche plate le sont moins;  les Matador à disque pas du tout.

Bien remplir la lampe pour assurer une bonne montée du pétrole à l'allumage.

Un excellent aperçu des types de becs, quand on parle des Matador et des Kosmos :
http://www.lumieredeloeil.com/lumiara/fr/kerofr.htm



Lampes domestiques :

Source : Wick Shoppe
(boutique en ligne de mèches, verres, etc. en tous genres!)


Lanternes tempête à pétrole
(Ajout de juin 2017)

Concernant les lanternes, il en existe trois types :
- circulation d'air froid (cold blast lanterns), qui ont des tubes sur les côtés et un cylindre au-dessus du verre, avec une entrée d'air juste au-dessus du chapeau : ce sont les plus efficaces, les plus brillantes, environ 2 à 3 fois la luminosité d'une "hot blast";
- re-circulation d'air chaud (hot blast lanterns), avec des tubes également, mais dont le haut est plus basique que le "cold blast" et de technologie antérieure : leur flamme est plus jaune et moins lumineuse, en revanche ces lampes étaient moins chères et elles sont donc longtemps restées en production (j'ai lu qu'elles produisaient moins d'odeurs; j'ai lu l'inverse; mon expérience personnelle a surtout décelé une combustion rapide de la mèche dès qu'on monte un peu trop la flamme);
- les lampes sans recirculation d'air, avec un bec "basique" à l'intérieur d'une lanterne (dead flame lanterns) qui n'ont pas grand intérêt à part leur rusticité; d'expérience, certains modèles dégagent une forte odeur, même avec du bon pétrole!

Pour visualiser les différences, voir cette vidéo. La lampe à gauche est une "hot blast", et celle de doit une "cold blast" plus efficace.


https://www.youtube.com/watch?v=8L8DAAbKA3A

La section Wikipédia sur les lampes tempête illustre bien les deux modèles.

Dans les catalogues Manufrance, on trouve seulement le modèle hot blast jusque dans les années 1950, alors qu'il était populaire aux USA depuis la fin du XIXe (supposition de ma part : pour baisser les coûts et offrir un modèle d'entrée de gamme par rapport à l'acétylène ou en compétition d'autres canaux de distribution). Ce qui fait que les vide-grenier en France regorgent de ce modèle : ne chinez pas ces grandes lampes tempête dans un but purement utilitaire (en revanche, pour le plaisir, elles sont parfaites).
Heureusement, dans les marchés aux puces on y trouve aussi quelques lanternes Luciole des années 60, du type cold blast, qui sont très robustes et fonctionnent bien (j'en ai utilisé une pendant des années, je l'ai hélas égarée).
Les sites Internet américains offrent des cold blast neuves avec un verre haut, qui sont censées être les plus lumineuses du type tempête (p. ex. la W.T. Kirkman Champion #2, vendue comme reproduction améliorée par un passionné américain depuis les années 80).
« Modifié: 25 juin 2017 à 06:34:11 par Cavannus »

30 mars 2017 à 06:43:30
Réponse #56

Cavannus


La suite : alternatives au pétrole :)

LAMPES À ESSENCE (ESSENCES A, C, F; ESSENCE COLEMAN; WHITE GAS...)

Lanterne à pression type Coleman

En bref : c'est comme une Petromax, en plus moche, en plus dangereux, en plus facile à allumer.
Mêmes contextes d'usage selon moi. Excellent fonctionnement dans le froid polaire.

Avantages :
- puissance lumineuse;
- relative économie de carburant au regard de la puissance;
- de nombreux modèles et pièces détachées disponibles;
- construction plus basique que le pétrole, donc fiabilité meilleure;
- préchauffage réduit par rapport au pétrole;
- puissance très légèrement réglable;
- manchons plus faciles à trouver, surtout en Amérique du Nord où la lampe Coleman est courante;
- facile à trouver en neuf;
- il existe un modèle de Coleman en petit format.

Inconvénients :
- l'essence c'est dangereux!
- la lampe fait très "camping", elle risque donc d'être rangée au fond d'un sac dans le fond du garage :)
- nécessite un apprentissage minimal, dans le sens où quelqu'un qui n'a jamais utilisé une telle lampe sera incapable ou n'osera pas s'en servir en situation stressante;
- ne peut pas être réparé aussi facilement qu'une lampe de construction simple;
- chaleur, consommation;
- légère surveillance requise (pomper en cas de baisse de pression, etc.);
- bruit;
- pas d'utilisation en veilleuse  (sauf pendant quelques minutes);
- manchon fragile;
- l'achat de l'ancien demande de l'attention et sur le long terme le générateur (aiguille régulatrice) s'encrasse, les joints s'abîment, etc.


Source : Coleman


Lampe Pigeon

Vous la connaissez tous! C'est une bonne petite lampe faite pour remplacer les bougies – ne pas s'attendre à une lampe qui sert à éclairer le souper familial!

Avantages :
- fiable;
- économique;
- très facile à trouver en France, ou en ligne pour les autres pays;
- puissance réglable;
- fonctionnement sécuritaire;
- esthétique, romantique.

Inconvénients :
- l'essence reste dangereuse à manipuler;
- faible puissance;
- sent un peu mauvais.


Source : Wikipédia


HUILES VÉGÉTALES ET ANIMALES

Lampe crasset/caleil/bec de corbeau

En bref : ces lampes sont moins connues, et pourtant elles ont éclairé nos ancêtres de l'Antiquité au XIXe siècle!
Elles sont très rustiques, elles éclairent comme deux à trois bougies. Elles sont en revanche peu pratiques (entretien), c'est pour cela que les lampes à pétrole les ont remplacées.
Il faut se méfier des copies en laiton qu'on trouve partout, et n'acheter qu'une lampe ancienne.

En général : les lampes ouvertes vont bien avec les graisses et huiles épaisses; les lampes fermées avec une petite languette sous la mèche sont recommandées avec les huiles fluides type colza, olive, etc.
Il ne faut pas se fier aux photos ni aux films : la mèche ne doit pas être trop tirée, la lampe ne doit pas fumer.

Avantages :
- ultra-fiable;
- sécuritaire dans le cas des lampes fermées;
- économique;
- peu exigeante en type de carburant, tant que c'est végétal ou animal;
- aucune dépendance technologique avec ce type de lampe;
- de même, un bout de chiffon en coton torsadé fait une bonne mèche, à défaut de fibres tressées;
- peu éblouissante;
- pas d'odeurs, contrairement à la croyance populaire et aux témoignages de ceux qui ne savent pas s'en servir (et j'ai même testé la graisse de canard!);
- charme incroyable.

Inconvénients :
- l'huile sèche après quelques semaines ou mois : la lampe doit donc être vidée et nettoyée si on ne s'en sert pas régulièrement;
- puissance lumineuse limitée;
- entretien exigeant : nettoyer la lampe, couper la mèche, ne pas verser de l'huile à côté, etc.;
- un petit peu d'habitude à acquérir (ne pas trop tirer la mèche, etc.) mais c'est à la portée de tout le monde;
- certaines lampes ont un petit réservoir, insuffisant pour une veillée (elles étaient faites pour aller au lit, guère plus);
- attention aux lampes ouvertes : lorsqu'il n'y a plus d'huile, les vapeurs restantes s'enflamment (solution : bien surveiller la lampe ou choisir une lampe fermée);
- les lampes anciennes demandent un peu de pratique pour être chinées : il y a beaucoup de copies et les vraies belles lampes en fer forgé coûtent un peu cher (mais toujours moins qu'une Petromax, et les bonnes affaires existent toujours);
- les copies (en laiton bien poli) sont souvent peu adaptées à une utilisation réelle : le carburant a du mal à atteindre la mèche, le réservoir fuit, etc. (mais les bonnes copies existent, p. ex. en étain, et fonctionnent aussi bien que les modèles d'origine).

Une lampe à réservoir fermé (fer forgé et tout, c'est du solide!)
(Dans cet exemple, un mèche est un poil trop tirée, ça fume un peu.)


Une lampe davantage utilisable avec des graisses (ici : gras de canard)
(Ici, la mèche est très bien réglée, la flamme ne file pas.)

Source : moi  ;D

Remarque : ces lampes avec un crochet ne sont pas faites pour être posées sur une table; en revanche, avec une crémaillère accrochée au plafond, on a un éclairage pratique (et conforme à l'époque!). Heureusement, il existe aussi des lampes sur pied, toujours de construction simple et à huile végétale.

Une copie  :down:  >:(

Source : eBay


Lampes à modérateur et à pompe type Carcel

Je les mentionne pour les curieux : ce sont des lampes aussi puissantes qu'une lampe à pétrole classique, avec un système de pompe pour amener l'huile en haut du bec situé au-dessus du réservoir.
Excellentes lampes typiques du XIXe siècle, mais c'est du travail à restaurer!


BONBONNES DE GAZ, BOUGIES, LANTERNES ÉLECTRIQUES À LED

Ces lampes sont connues, je ne pense pas qu'il soit utile que j'en parle.
Je veux juste mentionner qu'on a tendance à les écarter comme solution à moyen ou long terme, parce que ça ne fait pas ancien, alors que ces solutions sont à la fois économiques, fiables, sécuritaires et relativement puissantes (sauf les bougies, bien sûr). De plus, la dépendance technologique vis-à-vis d'une lanterne au propane est la même que vis-à-vis d'une Petromax!
« Modifié: 31 mars 2017 à 05:07:39 par Cavannus »

30 mars 2017 à 08:39:14
Réponse #57

bloodyfrog


Merci pour ce partage, riche en signal (et en bon sens!). :)

Manu.

30 mars 2017 à 16:35:14
Réponse #58

guillaume


Merci pour ce partage !

Aurais-tu quelques illustrations de ces lampes stp ? J'ai cherché un peu et à mon avis je tombe souvent à côté, exemple avec les lampes aladin, cela me donne des images de dessins animés :D.

Merci d'avance !

a+


"82,3% des gens ont plus de chances d'être convaincus lorsqu'il existe un pourcentage dans la phrase."

30 mars 2017 à 16:44:17
Réponse #59

Ghjallone


Aladdin, avec deux D, du nom du fabriquant.  ;)
J'en ai vu chez Pelam en cerchant les pièces pour ma Geniol:

http://www.pelam.de/index.php?cPath=36&language=fr

Si les infos sont correctes c'est méchamment inefficace comme système... Un litre en 12 heures, c'est plus ou moins la consommation de la Geniol 250CP à essence, qui génère presque 200 watts...
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

31 mars 2017 à 02:04:17
Réponse #60

Cavannus


Photos ajoutées! J'ai choisi de mettre des photos de fabricants modernes, ce qui permet d'explorer les modèles et les accessoires.

En effet, la lampe Aladdin éclaire moins que la lampe à pression.

Toutefois, j'hésitais à considérer que l'Aladdin consommait plus qu'une lampe à pression, alors j'ai fait une recherche rapide.
D'après ce site, l'Aladdin consomme moitié moins que la Petromax (et on retrouve ta valeur d'un litre en 12 heures : 1/3 de tasse par heure, sachant qu'une tasse c'est environ 250 ml).

http://cfisupply.com/files/orig/lamps.html
« Modifié: 31 mars 2017 à 02:22:53 par Cavannus »

31 mars 2017 à 07:24:39
Réponse #61

Ghjallone


Sur ton site, c'est une 500CP, qui génère 400 watts. ;)
La mienne est moitié moins puissante, elle consomme autant que la Aladdin...

Au fait, la lampe Pigeon, il me semble bien qu'elle ne fonctionne pas à l'essence mais au pétrole. :)
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

31 mars 2017 à 07:48:08
Réponse #62

François


Pigeon a sans doute aussi fait des lampes à pétrole, mais la lampe Pigeon classique est bien une lampe à essence. Au début cela fait un peu peur, mais après tout c'est pas pire qu'un gros Zippo ...
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

31 mars 2017 à 07:58:44
Réponse #63

François


Belle compilation, Cavanus, et fort utile  :up: :up:

pour mémoire, on peut citer aussi les lampes à acétylène, gros succès au début du XXeme siècle pour l'éclairage des voitures hippomobiles, des vélos et des premières automobiles; et jusqu'à maintenant encore parfois pour la spéléo.


Lampe vélo, source : Wikipedia


Lampe spéléo, source : http://ecole.stgermainetmons.pagesperso-orange.fr/pages/sireuil/speleo.htm

Edit
Avantages :
- éclaire bien
- pas fragile
- insensible à la pluie, peu sensible au vent
Inconvénients :
- sensible au gel, avant mise en marche. Une fois en marche elle est assez chaude pour ne rien craindre
- le carburant - le carbure de calcium - est maintenant difficile à trouver
- ça pue un peu quand on l'ouvre pour la recharger
- génère des déchets. Pas très polluants (c'est de la chaux) mais encombrants.
« Modifié: 31 mars 2017 à 09:12:47 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

31 mars 2017 à 09:18:08
Réponse #64

Chill


Citation de: François
... la lampe Pigeon classique est bien une lampe à essence. Au début cela fait un peu peur, mais après tout c'est pas pire qu'un gros Zippo ...

M.Pigeon avait promis une grosse prime à qui ferait exploser sa lampe, prix jamais remis car son produit est d'une sécurité remarquable. On trouve trace de ce défi sur le corps des authentiques lampes Pigeon d'époque.

   Chill. Utilisateur de becs Kosmos.
"'Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

31 mars 2017 à 12:46:18
Réponse #65

DEUN


Merci pour ce partage, riche en signal (et en bon sens!). :)
Manu.
J'y plussoie volontiers.  :closedeyes:
"J'adore l'hippopotame ; il est myope, il est triste, il a la peau trop longue et les dents mal plantées, il vit par couple, il sait marcher sous l'eau, il a l'air d'une grand-mère anglaise ; à quinze jours, à deux mois c'est une charmante bestiole, il dévore une prairie pour son petit déjeuner. Comme lui j'aime rêver dans les fleuves. Le découragement de l'hippopotame est une des choses les plus tristes qui soient."  (A. Vialatte)


31 mars 2017 à 14:59:03
Réponse #66

Cavannus


Merci pour vos retours!  :-[

En effet, j'ai volontairement oublié l'acétylène, justement car le carbure (et les becs!) sont de plus en plus difficiles à trouver (il y a aussi cet inconvénient : c'est une lampe longue à allumer, et encore plus longue à éteindre).

Je tâcherai d'éditer mon message pour l'ajouter et pour développer sur les autres sources que j'ai initialement écartées, car plus marginales (tout en restant dans le "commun") :
- lampes à acétylène donc;
- lampes Tito-Landi à essence et alcool (lampe à manchon où la pression est juste dans le bec, pas dans le réservoir : pas très puissante, mais très économique);
- gaz (une cartouche de gaz, ça se garde longtemps!);
- led (quelles batteries etc.).
« Modifié: 31 mars 2017 à 19:53:30 par Cavannus »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité