Nos Partenaires

Auteur Sujet: Défense contre couteau  (Lu 51968 fois)

29 mars 2013 à 17:16:41
Réponse #150

Bomby


Je partage également ton point de vue Hurgoz.
Cette vidéo est adressée a des types confirmés, du moins c est l impression que j ai en la regardant..
Déja, perso je ne conseillerais a personne d utiliser ses deux jambes pour repousser un agresseur. si il arrive a les chopper en meme temps, t es bien dans la mouise.mais c est juste mon avis..

Euh, MrFroggy et Hurgoz, c'est pas pour vous contredire à tout prix ni pour absolument défendre Mc Cann mais là, non, ce qui est montré dans cette vidéo par Mc Cann n'est vraiment pas réservé à des personnes très expérimentées...

Que nous montre-t-il ?

D'abord l'usage en premier réflexe de ce qu'il a à portée de main (ici son sac) pour placer un obstacle entre le couteau et lui... Ensuite le fait de repousser comme il peut mais vivement l'agresseur pour le déséquilibrer, le forcer à reculer et se créer une ouverture... Ensuite encore, le lancer de ce qu'il a toujours à portée de mains pour pouvoir préserver sa capacité à reprendre l'initiative le temps de s'extraire du véhicule et de pouvoir bouger... Et ensuite, profitant de l'ouverture ainsi créée et maintenue, il rentre en force et directement sur cibles VRM, avec des techniques ultrabasiques...

Alors certes, Mc Cann est impressionnant (on voit notamment qu'il repousse étonnamment loin son agresseur et surtout du premier coup) mais tout ça reste transposable pour des personnes bien moins entraînées. Ce qui est déterminant est surtout l'état d'esprit et l'application de quelques principes (utilisation de l'environnement et notamment des appuis et protections fournis par celui-ci, reprise et préservation de l'initiative, surenchère agressive).

Au  passage, je ne vois personnellement pas trop le risque de se faire attraper les deux jambes, ni même une seule, par un agresseur dont la main est occupée par un couteau, lequel focalise son attention... C'est d'ailleurs toujours au passage le principe de la défense au sol contre couteau proposée par l'ACDS dans certains contextes...

Ce que propose Mc Cann dans ce contexte précis reste à mon avis réellement accessible à beaucoup et transposable.

A l'inverse, dans une telle situation, aller chercher le couteau, la main armée ou le bras armé serait à mon sens beaucoup plus hasardeux et, pour le coup, demanderait un niveau d'entraînement très supérieur...

La discussion est cependant à mon avis intéressante, car c'est en quelque sorte un cas pratique où on peut assez bien distinguer me semble-t-il l'intérêt relatif des techniques par rapport aux principes, et la différence de points de vue selon que l'on s'intéresse plus aux unes ou aux autres...


Cordialement,

Bomby

29 mars 2013 à 18:01:02
Réponse #151

Hurgoz


Euh, MrFroggy et Hurgoz, c'est pas pour vous contredire à tout prix ni pour absolument défendre Mc Cann

Si si, moi j'suis sûr  ;#

Plus sérieusement: pour ce qui est de la sortie de véhicule, je commenterais pas trop: y a pas 30000 façons de s'en sortir (au passage MrFroggy: s'il utilise les deux jambes, c'est, je pense, pour éviter que l'adversaire ne "glisse" dans une manoeuvre - même involontaire - d'esquive....ceci dit, si, dans cette position on te chope la patte, tu risques, en effet, de sérieuses lacérations).

Pour le reste, pour ce qui est de ma façon de me battre, je trouve que ne pas tenir compte de l'arme c'est laisser trop d'aléa au combat...ceci dit, j'peux très bien me planter aussi et je suis tout à fait d'accord, à l'occase, de faire l'essai en entrainement avec qui veut...  ;)

tcho

Hugo
« Modifié: 29 mars 2013 à 18:18:31 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

29 mars 2013 à 18:19:28
Réponse #152

bpc


franchement, cette vidéo....  :down:

chacun ses opinions et il est peut être trés fort, mais pour un mec ordinaire, ce que je vois, c'est :

il interpose son sac, mais on voit le bras armé de son adversaire se diriger dessous, vers son bas ventre!  :o
en plus, si l'agresseur était vraiment aussi motivé que veut le dire la vidéo, il planterai rapidement tout ce qui est accessible, ici les jambes...

 il le repousse avec une détente des jambes, bon.
là aussi, l'agresseur n'utilise plus son couteau et laisse faire......

ensuite, le défenseur lui jette son sac:
essayez chez vous!
si vous êtes l'agresseur, vous allez surement compenser l'aveuglement produit par le sac, en lançant le bras en avant et coupant au hazard.

sur le principe, il a un contact avec l'agresseur, mais le perd en le repoussant, puis se lève, et fonce vers le couteau pour reprendre le contact perdus pour taper l'agresseur.


chacun voit midi à sa porte, mais je trouve que l'aspect pro de la démo a bien du mal a masquer ce qui semble être un gros bricolage.  :'(

bon peut être que j'ai mal compris le truc .  :lol:

29 mars 2013 à 19:02:58
Réponse #153

sharky


Cette vidéo est adressée a des types confirmés, du moins c est l impression que j ai en la regardant..
Déja, perso je ne conseillerais a personne d utiliser ses deux jambes pour repousser un agresseur. si il arrive a les chopper en meme temps, t es bien dans la mouise.mais c est juste mon avis..

D'un autre côté, personne n'a jamais prétendu ici que Mc Cann donnait des cours de SelfDefense par DVD du genre "Combatives en 10 leçons" :lol:
Effectivement, les gens qui s'intéressent à ses videos sont rarement des newbees pensant tout apprendre en matant le DVD sur le canapé.
Ses produits sont juste un support, tu regardes, tu testes et tu retiens ce qui marche pour toi. Ce n'est pas un catalogue de technique.
J'ai pas d'action chez lui mais il a un background professionnel qui fait que quand il propose quelque chose, celà te fait forcément réfléchir, un peu comme Fred P, PP ou Morrison.
Un petit lien vers Crucible, pour ceux qui ne connaissent pas:
http://www.team-crucible.com/training/personal-defense/

J'arrête ma séance de keyboard commando pour ce soir. ;#
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

29 mars 2013 à 19:17:02
Réponse #154

** Serge **


Ce qui reste symptomatique est la volonté de débattre sur l'aspect technique, tandis que Mc Cann s'attache plutôt à rappeler et souligner des aspects liés aux principes basiques, les techniques présentées ne servant qu'à illustrer ceux-ci, sans plus.

Comme le disait souvent Carl : you've missed the forest for the trees.
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

29 mars 2013 à 20:16:51
Réponse #155

bpc


Ce qui reste symptomatique est la volonté de débattre sur l'aspect technique, tandis que Mc Cann s'attache plutôt à rappeler et souligner des aspects liés aux principes basiques, les techniques présentées ne servant qu'à illustrer ceux-ci, sans plus.

oui, comme tu le dit, les "techniques présentées" ........... donc normal de "débattre sur l'aspect tehnique".  ;)

en tout cas, si l'on veut parler de principe, le seul que je vois là, est de repousser un adversaire armé d'un couteau, et ainssi le perdre..............pour ensuite foncer de soi même vers le couteau  !!!!!

vraiment, ne pas se "venger" est un principe de base dans la sd:
on a évité un adversaire, bon, ben, on revient pas vers lui !

se fixer sur lui, c'est bien le pire que l'on puisse faire s'il n'est pas seul........
vous ne croyez pas ?

29 mars 2013 à 20:25:07
Réponse #156

sharky


vraiment, ne pas se "venger" est un principe de base dans la sd:
on a évité un adversaire, bon, ben, on revient pas vers lui !

Honnêtement, tu pinailles sévère.
On reste dans le temps de l’agression, la violence exercée par l’agressé n'est pas postérieur à celle ci.

Après, tu n'es pas sensible à l'approche Combatives, certes. Mais là on retombe sur du My Kung fu is better etc...
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

29 mars 2013 à 20:39:08
Réponse #157

bpc


comme vous voulez, mais je trouvais intéréssant de discuter des principes que l'on croit pouvoir voir sur une vidéo, sinon on reste un peu sur le j'aime/ j'aime pas............ce qui n'est pas trés productif.  :huh:

29 mars 2013 à 20:59:32
Réponse #158

** Serge **


Je me demande si nous ne sommes pas dans un cas de ' lost in translation ' : Mc Cann stipule bien qu'il agit de telle manière du fait qu'il n'a pas la capacité de fuir ( temps et espace ). Donc, la moins pire des façons de se sauvegarder ( ce qui ne signifie pas ' la meilleure ' ) est de regagner l'initiative, donc de rentrer dans la distance, donc d'attaquer, d'occuper le momentum de flottement créé chez l'agresseur par la première action réactive afin de retarder/d'empêcher au mieux la reprise de l'initiative par celui-ci.

Les techniques sont vraiment peu l'objet du sujet mis en scène par Mc Cann.

Par contre, le contrôle de l'arme et du bras armé pourrait être prioritaire ( mais, c'est discutable ) dans un habitacle fermé. Des documents filmés de ces expérimentations existent. Notamment produits par le groupe de Craig Douglas ( Shivworks - ECQC ).


« Modifié: 29 mars 2013 à 21:12:45 par ** Serge ** »
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

29 mars 2013 à 21:30:59
Réponse #159

Bomby


franchement, cette vidéo....  :down:

chacun ses opinions et il est peut être trés fort, mais pour un mec ordinaire, ce que je vois, c'est :

il interpose son sac, mais on voit le bras armé de son adversaire se diriger dessous, vers son bas ventre!  :o
en plus, si l'agresseur était vraiment aussi motivé que veut le dire la vidéo, il planterai rapidement tout ce qui est accessible, ici les jambes...

 il le repousse avec une détente des jambes, bon.
là aussi, l'agresseur n'utilise plus son couteau et laisse faire......

ensuite, le défenseur lui jette son sac:
essayez chez vous!
si vous êtes l'agresseur, vous allez surement compenser l'aveuglement produit par le sac, en lançant le bras en avant et coupant au hazard.

sur le principe, il a un contact avec l'agresseur, mais le perd en le repoussant, puis se lève, et fonce vers le couteau pour reprendre le contact perdus pour taper l'agresseur.


chacun voit midi à sa porte, mais je trouve que l'aspect pro de la démo a bien du mal a masquer ce qui semble être un gros bricolage.  :'(

bon peut être que j'ai mal compris le truc .  :lol:

Citer
comme vous voulez, mais je trouvais intéréssant de discuter des principes que l'on croit pouvoir voir sur une vidéo, sinon on reste un peu sur le j'aime/ j'aime pas............ce qui n'est pas trés productif.  :huh:

Oui, c'est intéressant de discuter des principes, mais essayons alors d'être objectifs, de ne pas confondre principes et techniques et de trier les objections...

D'abord ici, dans la vidéo dont on discute, l'objectif de Mc Cann est plutôt d'exposer une possible application pratique de principes essentiels à partir d'un scenario défini...

Ce scenario est celui d'un agresseur (unique) qui nous tombe dessus pendant que l'on s'installe au volant de sa voiture et avant que l'on n'ait pu fermer la porte...

On peut discuter le scenario, le critiquer, en imaginer d'autres, toujours est-il qu'ici le contexte est celui-là...

Donc, au départ, on est certes au contact mais dans une position extrêmement défavorable... Effectivement, on peut être touché par le couteau, aux jambes ou ailleurs, dès l'entrée en matière, mais personne n'a dit le contraire et la réaction proposée par Mc Cann a le mérite d'exister, alors qu'il n'y a pas forcément une foule d'alternatives...

L'idée, comme déjà exposé plus haut, est donc de se couvrir avec ce qu'on peut (ici le sac posé à côté de soi) et puisque l'on se trouve dans une posture qui a pas mal d'inconvénients, d'utiliser au moins les quelques avantages qu'elle peut procurer : ici donc, utiliser les appuis dont on peut bénéficier sur les sièges du véhicule pour repousser/frapper l'agresseur avec les pieds...

Tu considères, bpc, que celui qui joue le rôle de l'agresseur serait ici un peu coopératif. Peut-être, à voir, mais ça ne change pas grand chose au peu d'alternatives existantes compte tenu du postulat de départ... Si quelqu'un à mieux à proposer, ce que je n'exclue pas, je pense qu'on est nombreux à être preneurs...

Ensuite tu objectes ceci :

Citer
ensuite, le défenseur lui jette son sac:
essayez chez vous!
si vous êtes l'agresseur, vous allez surement compenser l'aveuglement produit par le sac, en lançant le bras en avant et coupant au hazard.

Mais encore faudrait-il que l'agresseur ait le temps de réagir en faisant ce que tu dis... L'aveuglement ou le geste réflexe de couverture ne va pas durer, il faut bien sûr l'exploiter instantanément, soit pour fuir si c'est possible, soit pour rentrer dans l'agresseur, comme déjà dit plus haut... Il est évident que si on se loupe sur le timing, ça risque de mal se passer mais ça on peut le dire de toutes les réactions dans tous les scenarios imaginables...

Ensuite, tu relèves encore :

Citer
sur le principe, il a un contact avec l'agresseur, mais le perd en le repoussant, puis se lève, et fonce vers le couteau pour reprendre le contact perdus pour taper l'agresseur.
.

Veux-tu dire qu'être au contact est un avantage ? De mon point de vue, ce n'est un avantage que si tu as repris l'initiative, et par ailleurs, encore une fois, ce qui est important est de conserver celle-ci pas forcément le contact... Un concept dans lequel tu percutes/bouscules à plusieurs reprises l'adversaire, le renvoyant en arrière, le laissant se rééloigner légèrement pour mieux le percuter à nouveau sans qu'il puisse se réorganiser est intellectuellement parfaitement recevable...

Ici, surtout, le premier contact se fait dans une position favorable à l'agresseur, l'agresseur est repoussé et un deuxième contact est provoqué à l'initiative de la "victime" cette fois, qui reprend donc l'initiative... C'est une manœuvre très différente de simplement "perdre le contact"...

Ceci étant, je pense que ce que tu as en tête est sans doute que, au moment où l'agresseur est repoussé, ainsi qu'au moment où on se jette sur lui, il existe un fort risque qu'on perde de vue le couteau et qu'il puisse nous blesser sans même que l'agresseur l'ait calculé, voire qu'on se jette sur la lame... Ça oui, ça me semble vrai, mais c'est de toutes façons le problème du couteau : à défaut de pouvoir fuir, les meilleures perspectives que l'on ait sont a priori de rentrer dans l'attaque, ce qui implique une prise de risque élevée...

Mais à ce stade du scenario, soit on a une ouverture suffisante pour pouvoir fuir, soit on n'a pas d'autre choix que de combattre (assurément, il ne s'agit pas pour moi de se "venger" comme tu l'évoques).

Et pour ce qui est de combattre, à chacun son kung-fu de prédilection... Moi celui des combatives, ici de Mc Cann, me parle bien : entrée au contact très agressive avec des techniques de percussion très simples, dans une pression/bousculade continue jusqu'à ce qu'en face ça lâche... Pour toi, je ne sais pas, et pour d'autres ce sera encore autre chose...

En résumé, tu soulèves à mon avis certaines objections qui ne me paraissent pas valables, et d'autres qui à mon avis le sont parfaitement mais que l'on ne peut pratiquement jamais résoudre dans  un cadre d'agression au couteau...

Et honnêtement, ça fait quand même un moment sur ce fil qu'on discute des principes et qu'on est au-delà des j'aime/j'aime pas, non ?

En tout cas, si tu as d'autres principes à proposer, n'hésite pas...

Cordialement,

Bomby

PS : je pense aussi comme Serge que la démarche de Mc Cann dans sa vidéo est difficile à appréhender sans une compréhension suffisante de ce qu'il dit (pas forcément évident à capter, d'ailleurs, si on a perdu ou jamais eu l'habitude de cet accent)... Entre l'image seule et le son illustré par l'image, il y a ici à mon avis une grosse différence de perception...

29 mars 2013 à 22:59:08
Réponse #160

Hurgoz


D'un autre côté, personne n'a jamais prétendu ici que Mc Cann donnait des cours de SelfDefense par DVD du genre "Combatives en 10 leçons" :lol:
Effectivement, les gens qui s'intéressent à ses videos sont rarement des newbees pensant tout apprendre en matant le DVD sur le canapé.
Ses produits sont juste un support, tu regardes, tu testes et tu retiens ce qui marche pour toi. Ce n'est pas un catalogue de technique.
J'ai pas d'action chez lui mais il a un background professionnel qui fait que quand il propose quelque chose, celà te fait forcément réfléchir, un peu comme Fred P, PP ou Morrison.
Un petit lien vers Crucible, pour ceux qui ne connaissent pas:
http://www.team-crucible.com/training/personal-defense/

J'arrête ma séance de keyboard commando pour ce soir. ;#

Alors je suis entièrement d'accord avec toi...le seul truc, c'est qu'il est préférable de le souligner pour éviter toute ambiguïté...

Maintenant, vue d'ici, je vais pas trop épiloguer sur cette vidéo: pour moi, sa reste une bonne image du renversement de situation. C'est clair, sans ambiguïté, pris comme sa. Après dire que c'est la meilleure, la moins bonne technique: c'est comme l'histoire du bon et du mauvais couteau: ça dépend de qui s'en serre (c'est pour sa que je parle de "professionnel du combat": ce sont des personnes pour qui, devoir se sortir d'agression est le travail qu'ils exercent plusieurs heures par jour).

Donc, si vous le permettez, repartons des bases exposées:
Synchronicité, voici une infommerciale de Mc Cann/Paladin Press qui ( si nous lisons derrière l'accroche publicitaire ) remet les choses en perspective :
- contexte
- état d'esprit
- éveil
- ne pas rendre les choses  compliquées
- renversement des rôles
- posséder quelques outils efficaces, profondément ancrés, drillés à l'extrême, employables sous stress
- avoir un gameplan
- artifice, shock, vehemence
Pour moi, ce que sa signifie
Le contexte: je vois bien, mais concrètement, c'est un élément dont je peux me servir (armes improvisés, moyens de fuite,...) mais sur lequel je n'ai pas de maîtrise: je dois m'y adapter.
L'état d'esprit: déjà pouvoir retourner la situation dans sa tête; être combatif et pas victime.
Eveil: l'attention que l'on a de son environnement...c'est aussi utile dans l'avant agression que dans le pendant (voir d'éventuels agresseurs en renfort, d'éventuel moyen de replis, obstacles à utiliser ou à ne pas prendre,...)
Ne pas rendre les choses compliquées: d'ici je dirais ne pas se gaver le cerveau de conséquences possibles, de risques envisageable...grossomodo être dans le moment présent.
Renversement des rôles: de la victime, passer dans l'état d'esprit du Guerrier: il y a un défi, le relever et faire de son mieux pour en triompher.
Outils efficaces: je suis ok la dessus: inutile de savoir poser 72 milles coups. Maintenant, je crois suis persuader, qu'une riposte efficace passe par changement des axes de combats (en se déplaçant ou en forçant l'autre à en sortir).
Avoir un gameplan: ok, mais je suis assez peu ok ;) Un gameplan suppose qu'on envisage une situation avec son petit cerveau. Hors, lorsqu'il faut réagir à une agression on sort complètement du domaine de la raison. Donc c'est bien pour se rassurer avant, s'entrainer, s'équiper au besoin, ou sa peu aider à forger son esprit (je pourrais parler de ce concept si nécessaire) mais c'est clairement inutile au moment T.
Artifice, shock, véhémence. Alors là, on commence déjà à parler technique...dans mon cas je parlerai Patience, Précision, Véhémence (ce que je veux dire: c'est que cette partie dépend de chacun).

Maintenant, pour ma part, je mettrais en haut de cette liste: Etat d'esprit et Eveil....s'il n'y a pas au moins sa, le reste va être compliqué.

Bonne soirée

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

30 mars 2013 à 11:20:04
Réponse #161

mrfroggy


On est quelques un a réagir sur le contenu de la video, car justement c est une video.  :)
Compendre et exploiter un texte est plus subtil , j en conviens.
Donc, dans un lien, quand c est une video, je trouve naturel de commenter cette video. ;D  .. on peut ne pas etre tous d accord :)
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

30 mars 2013 à 11:52:59
Réponse #162

** Serge **


Citation de: Kelly Mc Cann
Combatives is  “10 percent technique, 90 percent attitude,”

Chacun est donc également libre de vouloir échanger sur les 90% plutôt que sur les 10 %.
Même si, éventuellement, on peut déboucher sur le domaine technique.

<a href="http://www.youtube.com/v/G9AVk4DdCco?" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/G9AVk4DdCco?</a>

<a href="http://www.youtube.com/v/CWQrkFErRuc?" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/CWQrkFErRuc?</a>


Ce faisant, on finit tout-de-même par retomber sur la mise en évidence des principes, de l'état d'esprit et de l'attitude.


Citation de: Carl Cestari
KNIFE DEFENSE MYTH



Instead of talking about a lot of bullshit concerning so-called unarmed "knife" defenses, let's reverse roles for a moment.

Let us assume the "role" of the attacker, instead of the "defender".

First, let's consider the "choice" of weapon.

A knife or any edged weapon is an " up close and persona l" tool of ferocious and brutal mayhem. You have to close with your mark and physically, violently and with extreme prejudice stab, slash, and hack him to bits. It's not like a gun, which could have an element of detachment.
No, a knife is about as personal, brutal and ruthless as it gets.

So what kind of " mind-set " does this entail ?
You are going close with your target hard and fast, using deception, surprise or simply a committed and brutal pouncing. You are going to be determined, ruthless, brutal, ferocious, vicious, and most probably filled with hate and rage.

You are going to seize the target with abject brutality and stab, slash, hack and eviscerate with totally committed rage, ferocity and hate. OVER and OVER and OVER.

NOTHING is going to stand in your way.
NOTHING !
You are going to DESTROY whatever DOES attempt to thwart your murderous assault. You will attack repeatedly with ALL the strength, speed, and brutality you are capable of. And THAT will be heightened even MORE by rage and adrenalin.

You KNOW that you MUST get this over with QUICKLY. Your attack will be a frenzy of hate, rage and murderous INTENT.

You WON'T " feint " with your blade, you WON'T " spar " with your blade, you WON'T " half-step " with your blade.

You WILL attack with brutal and ruthless rage. You WILL punch, kick, b!te, gouge, butt, and do ANY and EVERYTHING that will accomplish you GOAL in as ferocious a manner as Inhumanly possible.

Unless YOU are killed outright, NO injury will dissuade you from KILLING your mark. In FACT, anything LESS than your death, will ONLY add MORE FUEL to YOUR FIRE. NOTHING, short of your immediate demise CAN stop you. Rage, hate, murderous intent and adrenalin are fueling you to an almost superhuman state of FRENZY and FEROCITY !

Even when your man goes down, and DOWN you are determined to put him, YOU still continue the assault. You stab and stab and stab. You kick and stomp OVER and OVER and OVER again.

You DON'T even begin to " disengage " until your " blood " lust has been quenched, and your mark taken off the count.

THAT is what REALLY happens when one human being uses a knife on another.

Face that FACT squarely. Too many are " playing " knife gymnastics without EVER even realizing what the street has in store for them. It ain't going to be pretty !

Are you REALLY preparing to DEAL with THAT ?

Or are you kidding yourself and others ?

REALITY sucks, as they say. But it is what it is !

Carl Cestari


Et ce sera la conclusion en ce qui me concerne.
« Modifié: 02 avril 2013 à 13:35:20 par ** Serge ** »
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

30 mars 2013 à 11:58:28
Réponse #163

bloodyfrog


Commenter, on peut toujours commenter.
Mais tant qu'on s'attache aux gestes de la vidéo sans voir les principes que l'auteur cherche à mettre en valeur (comme le rappelle justement Serge), ben le commentaire tourne assez vite à la branlette, comme sur l'autre fil de la rixe et du KO sur sucker punch...

Tant qu'on y est:
Sur une vraie attaque au couteau (comprendre préméditation et détermination de l'attaquant à blesser/tuer/punir/etc...), je pense que tous les lecteurs de ce forum sont d'accord, les chances pour la victime de s'en sortir sont très minces, et si un entrainement quelconque et quelques principes peuvent aider à limiter la casse, ils ne sont en aucun cas une assurance de s'en sortir indemne.
 
Mais le couteau sert aussi et souvent à menacer. Typiquement, "file moi ton portable ou je te plante".
Sur ce type d'agression, ou le risque est bien entendu réel mais ou la motivation à blesser/tuer n'est pas première, les principes décrits plus haut (si drillés) peuvent être alors salvateurs.

Manu.



30 mars 2013 à 21:55:40
Réponse #164

Lolo94



Mais le couteau sert aussi et souvent à menacer. Typiquement, "file moi ton portable ou je te plante".
Sur ce type d'agression, ou le risque est bien entendu réel mais ou la motivation à blesser/tuer n'est pas première, les principes décrits plus haut (si drillés) peuvent être alors salvateurs.

Manu.



Le principe, c'est pas de filer son portable? Y'a un drill pour ça?

 :blink:

30 mars 2013 à 22:51:43
Réponse #165

bloodyfrog


Si bien sur.
Faut filer son portable. Son portefeuille. Ses Nike. Le sac de sa meuf. Sa meuf. La laine aussi. Mais après, pour se rhabiller.

Manu.

30 mars 2013 à 23:28:41
Réponse #166

Hurgoz


Yo Manu,

Tant qu'on y est:
Sur une vraie attaque au couteau (comprendre préméditation et détermination de l'attaquant à blesser/tuer/punir/etc...), je pense que tous les lecteurs de ce forum sont d'accord, les chances pour la victime de s'en sortir sont très minces, et si un entrainement quelconque et quelques principes peuvent aider à limiter la casse, ils ne sont en aucun cas une assurance de s'en sortir indemne.

Je suis d'accord avec toi: surtout que sur un truc prémédité, dans lequel l'individu est clairement visé, la marge de manœuvre est très limitée (car qui dit prémédité dit préparé).

Et si je suis partisan de dire que de parler de technique ne mène pas très loin, car c'est à chacun de trouver la sienne, je suis également partisan de dire que c'est l'état d'esprit qui est à travailler en premier...la grande question c'est comment? Car entre dire: pas de pitié, c'est lui ou moi et être capable de passer sur ce mode, y a un fossé.

Mais le couteau sert aussi et souvent à menacer. Typiquement, "file moi ton portable ou je te plante".
Sur ce type d'agression, ou le risque est bien entendu réel mais ou la motivation à blesser/tuer n'est pas première, les principes décrits plus haut (si drillés) peuvent être alors salvateurs.

La parcontre, je ne te suivrais pas: si on est dans le cas de la menace, la situation est encore pleinement ouverte. Que si tu passes à l'offensive l'adversaire va se défendre (surtout si tu rentre dans le tas...même si, paradoxalement, c'est, à mon avis, dans cette situation qu'une attaque brutale et frontale à le plus de chance de succès). Je crois que dans cette situation (à moins d'être face à quelqu'un dont visiblement le comportement est altéré), il faut avant tout épuiser les solutions "diplomatiques", sans pour autant baisser son pantalon (je crois que c'était sur ce forum, dans un topic sur les aggression par chien, que quelqu'un disait que le chien ne mort, que si tu lui laisses l'espace (la peur notamment) pour le faire), avant de passer à la diplomatie "coup de pied dans les c*u!lles".

Si bien sur.
Faut filer son portable. Son portefeuille. Ses Nike. Le sac de sa meuf. Sa meuf. La laine aussi. Mais après, pour se rhabiller.

Là aussi, je suis d'accord: perso, me faire dépouiller ne me gène pas dans le principe...c'est juste que c'est ma confiance en moi et mon estime de moi même que je vais perdre; et si les bien matériels, je m'en cogne, il est absolument hors de question que j'accepte de plus pouvoir me regarder dans une glace...la dessus, à chacun son film.

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

31 mars 2013 à 12:32:03
Réponse #167

Lolo94


Si bien sur.
Faut filer son portable. Son portefeuille. Ses Nike. Le sac de sa meuf. Sa meuf. La laine aussi. Mais après, pour se rhabiller.

Manu.
Désolé, je comprends pas ta réponse. Ironie pure ou stratégie sous-jacente?

31 mars 2013 à 15:40:01
Réponse #168

bloodyfrog


Y'a bien un peu d'ironie, pardon, c'est pas joli en ce jour de Pâques. :-[

Le sujet, c'est défense contre couteau. Comprendre le couteau/la menace/l'attaque est là, il faut s'en défendre.
Donc je suis resté sur les options débattus dans les interventions précédentes, à savoir contre-attaque explosive sur le porteur d'arme, si tant est que ce soit possible en situation.

Sur le sujet comment réagir à un(e) agression/racket armé en préservant son intégrité physique, ben je te laisse ouvrir un sujet et y répondre, tu avais vu juste, encore que tout soit question de contexte.

A Hugo,  :), sans offense, mais je pense qu'il est extrêmement difficile d'écrire sur ce sujet, tant les situations et réactions induites peuvent êtres multiples.
On ne peut pas "savoir" sur ce sujet (défense contre couteau, pas comment réussir ces macarons pistache...).
Je le pense, et c'est rassurant (ou pas), je l'ai entendu de la bouche de quelques uns des plus grands experts de la discipline.

Sans être un professionnel de la sécurité, j'ai eu en 40 ans par trois fois à réagir face à une attaque armée d'un objet tranchant.
Deux fois j'ai su réagir de manière agressive, la troisième pourtant plus "entrainé", je me suis pissé dessus.

Manu.

31 mars 2013 à 19:08:38
Réponse #169

Hurgoz


Y'a bien un peu d'ironie, pardon, c'est pas joli en ce jour de Pâques. :-[

 :fouet:  ;#

Le sujet, c'est défense contre couteau. Comprendre le couteau/la menace/l'attaque est là, il faut s'en défendre.
Donc je suis resté sur les options débattus dans les interventions précédentes, à savoir contre-attaque explosive sur le porteur d'arme, si tant est que ce soit possible en situation.

Sur le sujet comment réagir à un(e) agression/racket armé en préservant son intégrité physique, ben je te laisse ouvrir un sujet et y répondre, tu avais vu juste, encore que tout soit question de contexte.

A Hugo,  :), sans offense, mais je pense qu'il est extrêmement difficile d'écrire sur ce sujet, tant les situations et réactions induites peuvent êtres multiples.
On ne peut pas "savoir" sur ce sujet (défense contre couteau, pas comment réussir ces macarons pistache...).
Je le pense, et c'est rassurant (ou pas), je l'ai entendu de la bouche de quelques uns des plus grands experts de la discipline.

Sans être un professionnel de la sécurité, j'ai eu en 40 ans par trois fois à réagir face à une attaque armée d'un objet tranchant.
Deux fois j'ai su réagir de manière agressive, la troisième pourtant plus "entrainé", je me suis pissé dessus.

Alors, je crois que blablatter sur les possibles réactions de l'adversaire, sur ce qui devrait être entrepris, et tout ça c'est en effet très compliqué car chaque cas est pour ainsi dire unique; et surtout, on rentre dans l'opposé du "ne pas compliquer les choses" car plus on sait, plus on analyse. (edit: et, paradoxalement, moins en en sait, plus on gamberge aussi ;P ).
De là même façon, même en drillant à mort certaines techniques, on est absolument pas certain de pouvoir les ressortir le moment venu...on ne sait pas non plus comment on va encaisser l'agressivité de l'agresseur, ni comment on va y réagir.

Maintenant, sur un forum, à part faire des hypothèses et d'en ressortir ce qu'il ne faut pas faire, ou souligner certains éléments importants, y a pas beaucoup d'autres possibilités (tout à ces limites ;) ).

Ceci dit, je veux bien la recette des macarons pistaches  ;#

Hugo
« Modifié: 01 avril 2013 à 11:34:04 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

14 avril 2013 à 11:03:25
Réponse #170

** Serge **


<a href="http://www.youtube.com/v/37XiSn81oFw?" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/37XiSn81oFw?</a>

"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

12 août 2013 à 15:59:52
Réponse #171

** Serge **


"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

12 août 2013 à 16:04:43
Réponse #172

sharky



Improvisation réussie.

J'ai vu çà ce WE aussi merci à Craftydog :)

Mr connaît les principes de la physique:« Πα βω και χαριστιωνι ταν γαν κινησω πασαν »
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

12 août 2013 à 16:20:41
Réponse #173

** Serge **


Son commentaire :

Citation de: Marc Denny
Obviously given the low fidelity of the picture it can be hard to be confident of what one is seeing but FWIW here is what I think I see:

a) Good chance the storekeeper is very well-trained; with the knife thrust almost reaching his throat, with a left-right parry he establishes a sound hold without hesitation;
b) His first mission is to keep the robber from withdrawing his knife arm;
c) To my eye it looks like he may be applying pressure to the flat of the blade with his left hand as he looks to bend the wrist on the counter edge. I notice that he seems to be looking down for an instant at 00:08 to size things up visually;
d) Given his stance and grip, the only plausible hand for striking is his right-- this he cannot do yet given the position of his left hand on the flat of the blade because the robber will naturally pull away-- both to avoid the punch and to recover his knife arm-- probably leading to a nasty cut on the hand;
e) something about the dynamics of the hold/grip seems to shift when the robber's wrist slips off the counter edge down to the lower edge of the cash register area-- is the arm trapped between the register and the edge of the counter facing the register? Does the impact from drop down to the lower counter edge weaken the robber's grip?-- it is at this point that the right hooks begin;
f) at 00:21 the robber's arm is now up and off the counter altogether and the storekeeper has returned to his original hold-- notice how he is able to generate leverage to straighten the elbow;
g) Having softened his man up with the hooks he now not only disarms but also apparently captures the knife!
h) Now, with nary a look down, he has the fine motor control to transfer the knife to his right hand as he chases the robber off.

Impressive!

Mr connaît les principes de la physique:« Πα βω και χαριστιωνι ταν γαν κινησω πασαν »

Frimeur !  ;#
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

12 août 2013 à 16:30:16
Réponse #174

sharky


Frimeur !  ;#

Complètement assumé  :D
Tiens, il faut que t'envoies les photos du palm sap en cordura qui je viens de réaliser en matos de récup. Cà envoie du bois ses petites choses là  ;#
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité