Nos Partenaires

Auteur Sujet: À quel point est-ce qu'une lame doit être solide ?  (Lu 21415 fois)

06 août 2014 à 07:22:57
Réponse #100

b@s


ouahh l'autre...  :lol: :lol:

En ce qui concerne les chinoiseries, j'ai arrêté il y a longtemps. Je trouve plus sympa d'acheter artisanal, ou alors des indus très spécifique, comme les mora pour la sculpture, qui ont un très bon rapport qualité prix pour débuter dans ce domaine.

;)

oui, bon, fallait tenter, hein ... :lol:

je n'achète plus de chinoiseries non plus. J'en ai acheté deux pour voir, mais ça ne correspond pas à ma manière de consommer. Après, rien ne me dit qu'un indus pas trop cher (genre ambitious comme je le disais) n'est pas construit là bas aussi ...


06 août 2014 à 08:18:08
Réponse #101

Pierrot


Citer
je n'achète plus de chinoiseries non plus. J'en ai acheté deux pour voir, mais ça ne correspond pas à ma manière de consommer. Après, rien ne me dit qu'un indus pas trop cher (genre ambitious comme je le disais) n'est pas construit là bas aussi ...

Si l'on ne m'a pas menti  ;D beaucoup d'indus sont fabriqués en Chine et la plupart le sont au Pakistan.

Et les fabricants s'adaptent au cahier des charges du client et du prix de revient souhaité, c'est à dire qu'ils sont capables de produire des couteaux de la qualité d'un Sebenza si cela leur est demandé.... et payé.

Benchmade fait fabriquer une partie de ses couteaux en Chine, quand on voit le prix auquel ces couteaux sont vendus, quitte à ne pas acheter Français, il me semble préférable d'acquérir un San Rem Mu à 10 €, même origine, bonne qualité et prix divisé par 10.

Sinon, pour ceux qui ne connaissent pas Bertrand, il sait bosser et forger des lames solides, j'en suis témoin.

Pour en revenir à la question initiale, vous en cassez souvent des couteaux, en utilisation normale, à part des opinels ???

Et j'oubliais:



06 août 2014 à 09:02:22
Réponse #102

Al Bundy


"Ça le faisait un peu marrer, apparemment, de voir à quel point on faisait tout un bordel pour pouvoir bâtonner sur nos couteaux et tout."

Quel beau spectacle  :up:
Être libre consiste dans le fait de tirer du seul exercice de notre vie le sentiment de contentement. N.G.

06 août 2014 à 11:10:10
Réponse #103

Ghjallone



Pour en revenir à la question initiale, vous en cassez souvent des couteaux, en utilisation normale, à part des opinels ???


J'en ai cassé quelques uns... Des chinoiseries pas cher pour la plupart, quand j'étais ado et que je n'avais pas de sous. J'en ai gardé quelques cicatrices d'ailleurs.
Pour les autres ça a surtout été de l'usure prématurée, le verrouillage qui ne se faisait plus, un jeu phénoménal en quelques jours.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

06 août 2014 à 11:21:50
Réponse #104

Hurgoz


Pour en revenir à la question initiale, vous en cassez souvent des couteaux, en utilisation normale, à part des opinels ???

En ce moment tout les jours; mais c'est normal, c'est la période des amours et les écailles de dragons sont du coup plus épaissent  ;#

Plus sérieusement, j'ai abimé des couteaux, tordus ou cassé des pointes, mais jamais je n'ai cassé une lame....du moins pas que je me rappel. Après, comme dit plus haut, y a des trucs que je ne ferais pas avec n'importe quel couteau; et je ne me suis jamais retrouvé dans une situation dans laquelle j'étais obligé d'utiliser une méthode de bourrin (N.B.: soyons bien ok: j'ai rien contre le bourrinisme, c'est simple et efficace) plutôt qu'une méthode mettant peu la lame à mal...

Tcho

Hugo

PS: batonner avec un SAK ça ne compte pas: on sait d'avance que ça va merder ;)
« Modifié: 07 août 2014 à 00:29:48 par Hurgoz »
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

06 août 2014 à 12:23:41
Réponse #105

max65871


Bah j'ai peté un lauri carbon 105 en deux l'an passé :)

En voulant fendre le sternum d'un beau gros chevreuil en deux en "batonnant" :)
La lame s'est coincée dans l'os et quand j'ai forcé pour le retirer, je n'ai eu que la moitie de la lame qui est revenue avec le manche ^^


"Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
S. Tesson

06 août 2014 à 22:13:05
Réponse #106

bpc


C'est vrai que c'est surréaliste: on parle de solidité, et il y en a toujours qui viennent causer de la marque qui est sensée faire les couteaux les plus solides du monde.

j'avoue que l'utilisation d'expression du genre "meilleurs du monde" me fait assez sourire...
tu sais GJallone, super man n'existe pas, c'est comme le père noel !
mais ça en dit long sur une certaine manière de penser.

en tout cas, et blague à part, la remarque de Ghjallone permet de revenir au thème du sujet, qui n'est pas "qu'elle est la marque que vous idolâtrez? ", mais "A quel point une lame doit être solide" ?

je vous invite à revoir cette vidéo bien connue, issue d'une série assez douteuse sur le fond.....mais on peut en tirer quand même quelque chose d'intéressant:
https://www.youtube.com/watch?v=XqTjJgleqPY

regardez bien à 5mn50s avec quelle facilité le testeur casse la lame avec une faible poussée latérale.
vous pouvez voir qu'il n'utilise pas de rallonge( tube) et qu'il exerce un effort vraiment modéré.
vraiment, ça casse très très facilement!

bon, je passe sur la différence entre ce que l'on dit d'un couteau et la réalité, pour attirer votre attention sur le fait d'utiliser une lame en levier.

évidement, une lame est d'abord un outil de coupe, mais dans une optique "survie", cette possibilité est bien intéressante.
une des seule justification de se trimballer une lame lourde et épaisse, est justement de pouvoir rendre ce genre de service.

ici, ce n'est pas le cas avec "le couteau le plus solide du monde", mais néanmoins c'est bien le genre de service que l'on doit pouvoir attendre de ce genre de lame.

ça permet de compléter la question du début, en disant que ce que l'on peut attendre en solidité d'une lame dépend du type de lame.

on ne peut pas attendre une très grande "solidité" d'une lame légère genre couteau "green river", mais on doit l'avoir sur un "camp knife".

06 août 2014 à 22:25:27
Réponse #107

Ghjallone


j'avoue que l'utilisation d'expression du genre "meilleurs du monde" me fait assez sourire...
tu sais GJallone, super man n'existe pas, c'est comme le père noel !
mais ça en dit long sur une certaine manière de penser.
Oui, d'ou le "sensé" dans la phrase.
Venant du fait qu'ils proposent une garantie a vie quasiment illimitée, et que je n'ai pas souvenir d'avoir vu un de leurs modèles cassé par accident.

Au fait: la série Basic n'est pas en Infi.
C'est un acier nommé Modified Infi (de mémoire) qui n'a rien a voir avec le premier, et au traitement thermique simplifié. Pour réduire les coûts.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

06 août 2014 à 22:25:51
Réponse #108

bpc


C'est incroyable : Quelle lame indus aurait résisté à ça ???
Ben moi je dirais un Busse, un Ferhman entre autre...

et bien, si ça te semble évident, tu verras une info intéressante à 3mn53:
https://www.youtube.com/watch?v=NBKlOfRbEGk

une simple massette suffit, sans élan, bien qu'il y ait un établi mal fixé qui absorbe une partie du choc.

06 août 2014 à 22:36:32
Réponse #109

bpc


Oui, d'ou le "sensé" dans la phrase.
Venant du fait qu'ils proposent une garantie a vie quasiment illimitée, et que je n'ai pas souvenir d'avoir vu un de leurs modèles cassé par accident.

Au fait: la série Basic n'est pas en Infi.
C'est un acier nommé Modified Infi (de mémoire) qui n'a rien a voir avec le premier, et au traitement thermique simplifié. Pour réduire les coûts.

la garantie sur leur site dit qu'elle est valable sur tous les couteaux, etc, etc... c'est donc qu'ils croient aussi à la solidité de tous leurs modèles.
de plus je suppose que "infi modifié", veut quand même dire "infi".
"meilleures couteaux du monde", "nous n'avons pas de rivaux", ... qu'elle douce chanson.
mais je comprends que l'on ai envie de l'écouter, ça rassure.

"OUR GUARANTEE

Busse Knife Group is proud to have the toughest warranty in the industry.

All Busse Knife Group blades are guaranteed for life against any and all unintentional MAJOR damage. Your knife will either be repaired or replaced at our discretion.

Please note that aftermarket modifications done to your knife outside of our shop that cause your knife to fail may void your warranty.

Busse Knife Group encourages extreme usage of our blades as they are without question "The Toughest Knives in the World". We have no rivals. You can use a Busse Knife Group blade as hard as you like and our warranty has you covered.

06 août 2014 à 22:44:10
Réponse #110

mrfroggy


et bien, si ça te semble évident, tu verras une info intéressante à 3mn53:
https://www.youtube.com/watch?v=NBKlOfRbEGk

une simple massette suffit, sans élan, bien qu'il y ait un établi mal fixé qui absorbe une partie du choc.

sans élan ?! tu plaisante? il y met du cœur a l ouvrage oui!
Les Hommes qui sont nés pour jouir véritablement de la vie font ce qui leur plaît, à l’heure où cela leur plaît, et ne perdent pas leur temps à prévoir l’avenir, à se garer de catastrophes imaginaires. (Alfred Capus)

06 août 2014 à 22:49:21
Réponse #111

Hurgoz


Yo,

Busse Knife Group encourages extreme usage of our blades as they are without question "The Toughest Knives in the World". We have no rivals. You can use a Busse Knife Group blade as hard as you like and our warranty has you covered.

Alors je vais peut être mettre de l'huile sur le feu, mais quand on se permet de l'ouvrir comme ça, on rechigne pas quand un bonhomme essai de tirer dessus....on assume sa grande gueule!

(j'vous fais pas le rappel du tir au 9mm puis à la 12.7 sur une lame de katana artisanal...hein!)

Pour ma part, petite parenthèse, lorsque je suis allez chercher une commande chez mon coutellier, il m'a clairement dit que ma lame était assurée à vie, mais que sa demeurait un couteau, et qu'il était prévue pour être utiliser comme un couteau, pas un pied de biche ;)

A ce propos, je manque singulièrement d'imagination quand il s'agit d'imaginer une situation dans laquelle j'aurais besoin de me servir de ma lame comme sa....

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

06 août 2014 à 22:49:41
Réponse #112

bpc


sans élan ?! tu plaisante? il y met du cœur a l ouvrage oui!

ben non, il tape fort, mais pas trop:
évidement, l'exercice est un peu flippant, même protégé, c'est toujours inquiétant.
on ne sait pas quand et comment ça va péter.

enfin, c'était juste pour te répondre.

06 août 2014 à 22:53:25
Réponse #113

bpc


A ce propos, je manque singulièrement d'imagination quand il s'agit d'imaginer une situation dans laquelle j'aurais besoin de me servir de ma lame comme sa....

ça peut exister:
un copain a soulever une porte de ses gonds.
( c'est tout con, mais il n'avait rien d'autre qu'un couteau sous la main.
or la lame d'un couteau peut s'insinuer dans pas mal d'endroit à cause de sa finesse)

06 août 2014 à 23:01:52
Réponse #114

Ghjallone


la garantie sur leur site dit qu'elle est valable sur tous les couteaux, etc, etc... c'est donc qu'ils croient aussi à la solidité de tous leurs modèles.
de plus je suppose que "infi modifié", veut quand même dire "infi".
"meilleures couteaux du monde", "nous n'avons pas de rivaux", ... qu'elle douce chanson.
mais je comprends que l'on ai envie de l'écouter, ça rassure.
Non.
Ce n'est pas la même composition, je ne crois meme pas que ce soit un acier fritté.
De plus, je te parle par expérience: contrairement à toi je parle de couteaux que je possède et utilise depuis plusieurs années.
j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
mais j'ai la liste.

06 août 2014 à 23:05:16
Réponse #115

bpc


Non.
Ce n'est pas la même composition, je ne crois meme pas que ce soit un acier fritté.
De plus, je te parle par expérience: contrairement à toi je parle de couteaux que je possède et utilise depuis plusieurs années.

t'inquiétes pas pour moi, j'en ai vu passer des couteaux, et mes copains aussi.  ;)

edit:
soit dit en passant, les attaques personnelles a répétition, c'est assez bof bof...
« Modifié: 06 août 2014 à 23:13:21 par bpc »

06 août 2014 à 23:23:01
Réponse #116

Hurgoz


Donc, pour synthétiser tout ça, ce qu'il faut retenir:
  • Une lame, plus c'est solide, mieux c'est
  • Les aciers actuels donnent de très bons résultats
  • Les acier traditionnels donnent de très bons résultats


...m*rde! On a oublié de parler de l'émouture!!!  ;#

(sinon, je crois que le Vatican parle de canoniser Busse....>je taquine<  :lol:  ;# )

Tcho

Hugo
"Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

06 août 2014 à 23:27:17
Réponse #117

bpc


    • Les acier traditionnels donnent de très bons résultats

    pas exactement:
    on peut avoir de médiocres résultats avec des aciers ordinaires.

    tout est dans la manière de les travailler.

    06 août 2014 à 23:33:11
    Réponse #118

    Hurgoz


      pas exactement:
      on peut avoir de médiocres résultats avec des aciers ordinaires.

      tout est dans la manière de les travailler.
    Alors, je ne l'ai pas cité, mais tu as raison: d'une façon générale, si on bosse bien avec les bons matériaux on obtient de bons résultats. Si on boss comme un pâtié avec des bons matériaux on les gache et qu'on boss bien ou mal avec des matériaux de mauvaises qualité ou indaptés, sa fera de la m*rde ;)

    Tcho

    Hugo[/list]
    "Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression." DUDH

    07 août 2014 à 00:03:57
    Réponse #119

    Ghjallone


    t'inquiétes pas pour moi, j'en ai vu passer des couteaux, et mes copains aussi.  ;)

    edit:
    soit dit en passant, les attaques personnelles a répétition, c'est assez bof bof...
    Dire que tu parles de couteaux que tu n'as jamais eu entre les mains n'est pas une attaque personnelle.
    C'est un simple constat.
    Est ce que j'ai parlé de ta production? Comparé ta production à une autre marque?

    D'ailleurs tu n'as pas répondu: des marques qui ont été évoquées, des aciers que j'ai cité, avec lesquels tu as une expérience?

    Parce qu'encore une fois je livre mon expérience. On est d'accord, je n'ai jamais attaqué un bout de ferraille avec mes couteaux, je ne les utilise pas non plus pour démonter les portes, je ne tape pas dessus avec un marteau, et je n'ai certainement jamais collé un de mes couteaux entre deux parpaings en l'attaquant à la masse.

    J'ai éprouvé leur solidité et les faits sont là: un homme de 115 kilos ne peut pas casser ces couteaux sans le faire vraiment exprès.
    j'ai toujours pardonné a ceux qui m'ont offensé.
    mais j'ai la liste.

    07 août 2014 à 09:10:13
    Réponse #120

    bpc


    ben, pour ce qui est de casser un couteau si on fait 115 kilos, pas de problème.

    n'importe quelle lame un peu épaisse le fait, parce que l'acier est un matériau solide, même un "mauvais" acier.


    mais bon, bien que ce soit un tantinet HS, je te réponds:

    chaque fois que tu viens placer tes busses et que j'exprime un avis contradictoire, tu finis toujours grosso modo , par me dire: "t'es  qu'un con, de toute façon t'es pas crédible parce que tu parles de couteaux que tu n'as pas, donc tu ferai mieux de ta taire".
    je résume.

    trés bien.
    encore heureux que l'on peut avoir un avis sur un objet que l'on ne possède pas !

    vois tu, comme beaucoup de gens, j'ai par exemple, des avis sur des voitures de luxes, sans en posséder aucune.

    pourquoi?
    parce que j'écoute les autres, et ce n'est pas les renseignements qui manque.

    par exemple, je trouves les aston martin fantastique.
    là c'est un vrai objet de luxe.
    en effet, j'ai vu un reportage sur leur atelier.
    extraordinaire, legs gars qui forment manuellement les tôles pour en faire des ailes, etc...

    donc, oui, j'ai un avis sur les aston martin, sans en posséder une.



    au sujet des busse, je me suis rendus chez armes bastilles où je m'en suis fait montrer un.
    bon, 600 euro, un couteau fait en tout point comme tout autre couteau indus.
    de la tôle découpé  avec un manche tout fait, vite fixé dessus.
    émouture indus.
    aucun travail humain lié a un quelconque savoir-faire.

    après, est-ce que l'usage d'un acier nouveau vaut que l'on se jette dessus.

    personnellement, je ne le crois pas.

    en fait, j'ai des copains qui en ont utilisés:
    leurs conclusions, c'est que c'est une plaie tellement on se prend de vibration dans le bras quand on tape dans du bois.

    en plus, quand je vois les vidéos extrêmes, je ne suis pas du tout convaincus qu'ils soient aussi solide que la marque le met en avant.

    de toute façon, on a là une marque, qui met au point une stratégie de vente qui est éfficace, en mettant le moins de travail possible dans l'objet.
     je ne vois pas trop personnellement où il y a de la coutellerie là dedans.


    bref, tout ça pour être poli et te répondre.
    mais ça serait bien de ne pas transformer les sujets sur les couteaux en sujet sur les busse.

    07 août 2014 à 09:50:35
    Réponse #121

    bpc


    pas de soucis, moi je ne fais que répondre.

    après, il y en a pour tout les gouts....la seule chose qui serait dommage serait de ne pouvoir les exprimer .   ;)

    07 août 2014 à 09:55:52
    Réponse #122

    max65871


    1) après, est-ce que l'usage d'un acier nouveau vaut que l'on se jette dessus.

    2) en plus, quand je vois les vidéos extrêmes, je ne suis pas du tout convaincus qu'ils soient aussi solide que la marque le met en avant.

    3) je ne vois pas trop personnellement où il y a de la coutellerie là dedans.


    1) Perso, j'adore l'acier vg10, j'aime la facilité de l'aiguiser, sa résistance à l'écrasement, sa coupe exceptionnelle, son grain fin, ... Si je pouvais, j'en mangerais au petit dej :D je suppose que d'autres aiment l'infi. Perso, ça ne me pose pas de sushi :)
    C'est comme si tu achetais des kellogs au lieu de la sous-marque. Tu achètes parce que tu aimes bien ceux là mais ce n'est peut-être pas justifié. Point. Les goûts, ça ne se  discute pas, ça s'argumente. Donc, quels arguments opposes-tu au choix de l'infi ??

    2) Bien sur que non, tout comme les coldsteel ne sont pas les "world strongest, sharpest knives" tout comme fallkniven ne sont pas "The best knives in the world!". C'est du market ça. Tout comme la petite tete de mort sur les esee, le facocher hyper stylisé de busse ou le rat de swamp rat ! Seulement, la solidité des busse est reconnue. Faut pas avoir fait ingénieur pour savoir qu'un morceau de metal trempé dur épais de 7mm d'epaisseur et de 5cm de large sera costaud.
    Tout comme faut pas etre kiné pour savoir qu'un argone assault coupe une tête en un coup et déglingue une hanche/dos en 3km  ;# (Mais c'est un autre débat)

    3)  A partir du moment où tu fabriques des couteaux et que tu en fais une activité professionnelle, ça s'appelle de la coutellerie. D'autre part, on perd ptet un côté mystique dans la bataille mais, par les temps qui courent, je préfère savoir ce que j'achète et acheter un couteau âme-free qu'autre chose.


    D'ailleurs, c'est vrai, ça ne vous emmerde pas de vous trimballer un couteau aussi lourd ? O.o
    "Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
    S. Tesson

    07 août 2014 à 12:18:01
    Réponse #123

    bpc


    Donc, quels arguments opposes-tu au choix de l'infi ??

    halalala, vous voulez pas en sortir des busse.  :D

    il suffit de me lire pour voir que je n'ai rien pour ou contre l'infi, je suis pas un geek.
    donc, savoir si c'est le dernier ou l'avant dernier acier à la mode qui est "meilleur" n'a pas de sens pour moi.

    si déjà, je vois qu'un couteau couteux à la même épaisseur partout, a une soie ou une plate semelle trempée, a une émouture industrielle avec des biseaux, a le tranchant de la même épaisseur partout, etc.. bon, ben , ça vaut pas le coup.
    sauf, si c'est bon marché.

    07 août 2014 à 12:19:52
    Réponse #124

    max65871


    Eh oui pareil que toi, mes pliants c'est du vg10 pour les raisons que tu as cité
    Et pour le sujet qui nous intéresse dans ce fil, la résistance, j'ai un busse, et vous allez être surpris, il ne fait ni 1kg, ni 500g. A 4mm au dos c'est tout à fait ce que je recherchais dans cette optique de polyvalence/résistance pour avoir qu'un truc dans mon sac avec lequel il n'y aura pas de surprise pour mes petites sorties pas engagées mais qui peuvent parfois avoir un certain potentiel de dangerosité.
    L'ergonomie est bonne, peu de possibilité de glisser dans un sens ou l autre, batonnage par le cul possible, malgré tout le fil est peut être un peu épais (n’empêchant cependant aucune tache), mais l'outil a été fait pour pouvoir en prendre, donc la géométrie va avec la destination du matériau, c'est la combinaison des deux qui marche, pas seulement l'un ou l'autre, logique c'est pareil pour tout, mettre un moteur ferrari dans une 2cv on se doute que ça donnera rien
    Encore une fois, pourquoi parler des daubes? On ne discute pas du couteau de rambo, donc pourquoi parler d'un busse fbm, esee junglas, cold steel etc...le marketing n'a pas sa place dans ce fil

    T'as jamais eu les mains collées au manche avec le gel ? :)
    "Et si la liberté consistait à posséder le temps?Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures?Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu."
    S. Tesson

     


    Keep in mind

    Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

    « [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
    avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


    Soutenez le Forum

    Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
    Discussion relative au financement du forum ici.


    Publicité