Nos Partenaires

Auteur Sujet: Petites radios individuelles ou talkie-walkies  (Lu 11257 fois)

18 février 2009 à 06:48:32
Réponse #25

gmaz87


Voici un exemple de communication VHF que j' ai pratiqué dans le cadre de mon boulot en situation de crise. Dans ce type de situation, il faut être clair, synthétique, rapide et ne pas mobiliser la ionosphère car les copains peuvent avoir besoin de la fréquence d' appel pour une urgence. Ca donnait ça:

*-SIERRA 456 (FOUR FIVE SIX)
*-456 SIERRA
*-456 BRAVO ONE NEXT BRAVO TWO
*-456 BRAVO ONE NEXT BRAVO TWO
*-ROGER 456 OUT

Traduit ça donne
*Salle radio de Sarajevo ici véhicule 456
*Véhicule 456 ici salle radio de Sarajevo parlez
*Véhicule 456 vient de passer le check point Bravo One (1er check point de L' Armija sur l' axe Sarajevo Pale), mon prochain contact sera aprés le passage de Bravo 2 (2ème check point sur l' axe Sarajevo Pale)
*Ici salle radio de Sarajevo, votre message était Véhicule 456 vient de passer le check point Bravo One, votre prochain contact sera aprés le passage de Bravo 2. Est ce exact?
*Ici véhicule 456, vous avez bien compris mon message. Fin de la conversation pour le véhicule 456.

Il est important de préparer son message avant d' appuyer sur le bouton de son micro et de ne jamais présupposer quoi que ce soit. Dans le cas présent, la salle radio ne dit pas message bien recu mais elle le répète ce qui permet un véhicule de confirmer ou d' infirmer.
La salle radio sait qui vous êtes, ce qu' est Bravo 1 et à quoi s' attendre. Vous n' avez rien à expliquer, et pas de détails à donner.

Bien s' entendre avec les collègues qui assurent le stand by (la veille radio) est la base d' une communication réussie, tout comme le fait de leurs laisser avant votre départ votre feuille de route avec les details de votre mission et les lieux de passage, timing, mots clefs et marche à suivre en cas de pépin, que l' on soit sorti en voiture ou juste à pied au milieu d' un camp de déplacés.

 ;)
 


Salut,

C'est assez proche de ce que j'avais appris courant des années 80 à Saumur: l'indicatif unique.
ça a pour avantages:
1 de limiter l'identification par l'ENI des indicatifs des stations émettrices
2 de simplifier les procédures
3 d'éviter les blabla: " ici, reçu, etc..
Je ne sais pas si c'est toujours d'usage dans les trans "vertes" mais c'était redoutable d'efficacité et surtout hyper court en délais de transmission si complété par des codes pré établis de désignation soit des objectifs soit des points à atteindre sur l'axe de progression.
Une seule remarque: l'emploi du terme "autorité" qui désignait lors d'une transmission qu'à l'autre bout de trouvait le patron de l'élément et non l'opérateur, ça a son importance dans le cas d'un ordre a donner.
il y avait donc: bravo 2 ( élément bravo 2 avec l'opérateur en ligne) et bravo 2 autorité( idem mais le patron de bravo 2)

Dernier truc, il y avait toujours au moins une fréquence de "dégagement" utile si on avait des doutes sur la confidentialité des com sur la première.

Le tout sans garanties, ça commence à dater tout ça.

a+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

18 février 2009 à 09:15:11
Réponse #26

Woodrunner


Les radios militaire sont lourdes et encombrante surtout à cause des systèmes de cryptage et des protections contre les IEM (impulsion électromagnétique) elles sont relativement blindé contre ces risques!

Avec de motorola (modèle pro) on arrivait souvent à communiquer aussi loin qu'avec les radios du char qui avait des antennes de +3m de haut,... cela dépend toujours de la position depuis où on émet! Prendre ne compte ce genre de détail est important!

Pour le langage radio on employait le même type de technique de Camp à peu de chose près,... On établissait aussi des Way point (point GPS marqué sur la carte également) qui nous permettait de nous orienter et également de signaler nos progression dans le terrain. Cela permet aussi d'ordonner ou d'indiquer un changement d'itinéraire de manière simple!
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

18 février 2009 à 09:40:17
Réponse #27

Sylvain74


Salut à tous,

Très intéressant, tout ça. Mais sacrément opaque pour moi. Alors j'imagine ne pas être le seul.

A mon avis, ce qui est intéressant de définir, pour nos activités de plein air, c'est quel type d'appareil utiliser, quelles en sont les limites (porté, autonomie, nombre de canaux pour pas se retrouver sur le même canal que d'autres), comment optimiser l'utilisation (obstacles, leur nature, leur position...). Eventuellement quelques modèles d'appareils.

Parce que les communication codées, les "papa tango" et tout le tintouin, je n'y vois aucune utilité pour des civils en goguette. Saut peut-être éviter la fameuse invasion de grenouilles sodomites technophiles au camp ?  ;)
Par contre, effectivement, insister sur la nécessaire concision et clarté du message, c'est indispensable...

Autre point, quelle est l'utilité réelle de ce type d'appareil ? Je n'en vois pas énormément qui ne soit pas quelque peu superflues.
Peut-être en rando, avec un grand groupe ayant tendance à se fractionner ?
Entre le camp et des randonneurs en étoile (Attention à la portée dans ce cas) ?
En alpinisme ou escalade, pour communiquer au sein de la cordée sans avoir à gueuler et réveiller toute la montagne (attention à l'encombrement, dans ce cas... en montagne on trimballe déjà tellement de bordel...) ?

Parce-que quand on voit les contraintes, la faible portée, le risque d'avoir des accus vides, le poids, le risque de casse, faire trop confiance à un talkie pour autres chose que du confort me semble osé. D'où le plan B de Fox, certes...

Lambda, tu as l'air d'en connaître un sacré rayon. Pourrais-tu nous "vulgariser" ça ?

Sylvain.

« Modifié: 18 février 2009 à 09:52:29 par Sylvain74 »

18 février 2009 à 11:15:35
Réponse #28

lambda


Salut a vous,

sylvain74, tu sais, j ai un point de vue de physicien et je pratique sur le 11 m et aime bricoler sur mon coin de paillasse,
apres, c est du point de vue physique pure que je peux vous suggerer des choses concernant le fonctionnement de ces bidules,
pour les usages engages, Woodrunner ou d autres pourront mieux te conseiller que moi  :-[

Par contre, du meme avis que toi,si dans le monde professionnel necessitant des reponses codifiees et standardisees pour effectuer un travail en equipe rationnel et optimise, le langage code apportant les infos essentielles reste utile, je reste aussi persuadé que pour de simple civils comme beaucoup d entre nous, il n est pas utile d utiliser le code "Q" ou d autres parce que:
- bien souvent, on ne maitrise peu ou pas du tout ce code, ce qui fait que tenter de l utiliser va induire plus d erreurs d interpretation ou de perte de temps a la comprehension (demande de repetition par ex...) qu autre chose.
- pour palier ce probleme ca suppose d apprendre ce code, que dis je ce langage, ce qui comme tout langage, demande un sacre investissement en temps et un entrainement. peut etre pas rentable pour des randos ponctuelles entre civils.
- c est difficile d avoir dans un groupe heteroclite (a l oppose du monde professionnel: militaires, pompiers, smur et autres...) une connaissance fonctionnelle et equivalente d un code de langage, pour chaque individu.

Pour ces raisons, si toi, Jean boulanger de son etat, Pierre informaticien, Alain comptable (seul radio-amateur du groupe), Cecile infirmiere, et moi on devait partir en rando, avec chacun un background completement different en ce qui concerne le monde de la radio et telecom, je pense qu il faudrait simplement utiliser un langage clair et concis sans codifications aucune de facon a etre compris de tous.

en fait le facteur limitant de nos capacite de communication serait le "niveau de codage" le plus faible correspondant a une personne du groupe...

sur mon exemple:

- Jean avant d etre boulanger, etait militaire comme woodrunner: gros background communication sur le terrain avec une codification donnee
- Pierre l informaticien, geek total, balaise en telecom wifi, blue tooth et tout le totim, mais n a jamais tenu un talkie-walkie dans ces mains
- Alain le comptable et radio-amateur connait de par sa formation (licence) le CW (morse) et le code Q sur le bout des doigts
- Cecile, infirmiere, a eu l occasion de travailler avec ces collegues "volants" du smur/samu au cours de sa carriere.
- Lambda, pratiquant la radio d un point de vue experimentation physique, et pratiquant de temps a sutre une espece de code Q batard propre au 11 metre.

ben le facteur limitant pourrait etre Pierre. et dans ce cas la, du fait qu on est loin d avoir de toute facon une formation homogene dans les telecom herziennes, il vaudra mieux parler en francais clair, en etant concis pour s eviter tout sac de neouds et finalement creer plus de risque qu autre chose en utilisant mal un outil (le code).

donc, a mon humble avis, hein:

- j utiliserais plutot un PMR 446, offrant une puissance d emission confortable de 500 mw (oui oui, en radio, c est pas mal deja, surtout a ces frequences).
- un VIEUX telephone portable offrant la possibilite d utiliser une antenne externe completement developpee, type "quart d ondes" avec ces radians servant de "sol" radioelectrique, ou une antenne de type "doublet demi onde" (facilement bricolables elles memes). les antennes intgrees dans les portables, sont bien souvent des solutions offrant un compromis entre compacite et performances, cela pewut se presenter sous la forme d antenne boucles ou spirales gravees sur circuit integres ou encore antenne "raccourcie" par le biais d inductances. tout ca pour gagner de la place, mais au detriment de l efficacite de fonctionnement...
- une petite perche telescopique bricolee de 3 ou 4 metres de hauteur (canne a peche en FIBRE DE VERRE premier prix), pour fixer l antenne dessus et degager un peu son "horizon".

justes quelques idees me venant a l esprit, vous completerez/corrigerez si necessaire...  :)  :-[

a+,
Lambda

"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 février 2009 à 11:46:17
Réponse #29

Bison


Bonjour,

Il y a quelques temps, j'avais mis dans mes favoris le lien vers un E-R (radio) qui transmettait automatiquement la position GPS de l'émetteur, et qui permettait même de la visualiser.

Sorry, ce lien est sur un ordi actuellement en attente de réparation!

Cela me semblait bien intéressant, pour faire la liaison entre la tête d'un groupe et l'arrière garde ...
Voire entre l'émetteur et une "base" pas trop éloignée.

Garmin offre ce type de fonctionnalité, mais en GSM.

Usage civil, bien entendu ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

18 février 2009 à 12:04:11
Réponse #30

pmr446


Bonjour à tous.

Pour répondre à Fox et Lambda à propos de la "privatisation" des canaux à l'aide des CTCSS.

Il n'y a pas de "privatisation" ni même de sécurisation de la communication lors de la mise en place d'un CTCSS.
Le but pour les intervenants est de se prévenir de la réception inutile de personnes qui ne doivent pas être inclues dans la conversation.

Admettons deux personnes A et B qui souhaitent ne correspondre qu'entre eux sans entendre une personne C, celles-là vont mettre un CTCSS identique afin de ne pas être génées pas C qui lui discute avec une tierce personne.
Si C n'a mis aucun CTCSS alors il entendra tout de même la conversation d'A et B.
Il n'y a aucun cryptage de la communication, contrairement à ce qu'en disent certains constructeurs.
Monsieur C peut lui aussi mettre aussi un CTCSS différent afin de ne pas être incommodé lorsqu'il parle avec D.

Si les deux groupes sont éloignés l'un de l'autre, A et B d'un côté et C et D de l'autre, chacun avec des CTCSS différents ils ne s'entendront jamais. C'est le principe appliqué sur de nombreuses fréquences pros.

Je me permets de faire un peu de pub pour mon site perso mais il devrait apporter des réponses à bon nombre d'entre-vous sur l'utilisation des fréquences libres (c'est à dire sans paiement de taxe), les canaux, la puissance, l'alphabet militaire, etc...et j'en passe... : http://pmr446.free.fr

Vous trouverez donc un peu plus d'explications sur les TCS à http://pmr446.free.fr/index_codage_ctcss.htm

Dominique.







18 février 2009 à 12:10:23
Réponse #31

lambda


Merci a toi PMR446 pour cette correction et les precisions qui vont avec.  :doubleup:

a+!
Lambda

ps: j ai edite un de mes messages plus haut en supprimant mes inexactitudes (au moins partiellement  :-[ ), compte tenu de ton post. au fait, bienvenue a toi!
« Modifié: 18 février 2009 à 12:15:58 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 février 2009 à 12:48:05
Réponse #32

Woodrunner


Lambada tu parles de vieux mobile et d'antenne extérieur as tu des liens pour ce genre de matos(antenne externe)? Et autre question si tu dois mettre ton antenne au bout d'un câble sur un baton n'auras tu pas besoin de plus d'énergie pour communiquer?
« Modifié: 18 février 2009 à 13:15:48 par Woodrunner »
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

18 février 2009 à 14:16:16
Réponse #33

lambda


Woodrunner, quelques bricoles...

http://www.infos-du-net.com/forum/56851-1-antenne-portable-amplificatrice
http://www.wimo.de/cgi-bin/verteiler.pl?url=gsm-antennes_f.html

(gadget fiable??)
http://www.g-media.fr/contents/fr/booster%20GM-R80.pdf

quand je parle d antennes externe, je pense par exemple au vieux Nokia qui avait leur petite antenne d origine demontable.
mais on trouve quand meme des portables modernes avec prise pour antenne externe sous forme de pin cachee par un cache en plastique.

quand au cable, il est vrai qu il introduira des pertes, mais vue la longueur necessaire, ca reste negligeable.
Le plus important, c est d adapter les impedances entre la sortie du GSM, le cable, et l antenne.

ex:
- pour un emetteur/emetteur radio classique on a 50 Ohms en sortie d emetteur, suivi d un cable coaxial ayant une impedance caracteristique de 50 Ohms, suivi d une antenne ayant une impedance caracteristique, a son point d alimentation, de 50 Ohm aussi... dans le cas ideal.

Zemetteur = Zcable = Zantenne

- si l impedance de l antenne a son point d alimentation differe de celle de l emetteur, il faut dimensionner le cable afin de permettre une adaptation entre ces deux impedances differentes, et dans ce cas, l impedance caracteristique du cable sera telle que:

- pour un Zemetteur =/= Zantenne, Zcable= la racine carree de (Zemetteur X Zantenne).

cette adaptation est importante (voir la notion de "Rapport d Ondes Stationnaires" ou "Taux d Ondes Stationnaires", 2 quantites differentes mais permettant de quantifier et d estimer la qualite de l adaptation d impedance entre emetteur et antenne) car c est elle qui va permettre le transfert d energie le plus efficace entre l emetteur et l antenne, cette derniere convertissant le signal purement electrique en signal electro-magnetique.

je veux pas vous prendre le choux avec tout ca, non plus, hein...  :-[

Faut pas non plus reinvente l eau tiede (mais bon ca peut aider a mieux choisir son matos quand on a 2 ou 3 idees fondamentales de ce qui se passe dans ces "boites noires" un peu magiques... juste histoire d eviter d etre manipule comme un pantin par le vendeur et les strategies marketing  ;) c est un autre debat, desole du HS...  :-[), et je pense qu avec une antenne de type "ground plane" ou quart d onde pour les toits de voitures, 2 ou 3 metres de cables vendus avec et le portable acceptant ce type d antenne ca doit ameliorer pas mal la qualite de transmissions sans pour autant "plonger les mains dans le camboui" et sans que ca coute la peau des fesses... et ca reste portable en sac a dos...

a+,
Lambda

 
« Modifié: 18 février 2009 à 14:25:23 par lambda »
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 février 2009 à 22:00:49
Réponse #34

Alain Marcel


Lambada tu parles de vieux mobile et d'antenne extérieur...

Wood, on connais tes goûts musicaux maintenant  ;D

Peut-être en rando, avec un grand groupe ayant tendance à se fractionner ?
Entre le camp et des randonneurs en étoile (Attention à la portée dans ce cas) ?
En alpinisme ou escalade, pour communiquer au sein de la cordée sans avoir à gueuler et réveiller toute la montagne (attention à l'encombrement, dans ce cas... en montagne on trimballe déjà tellement de bordel...) ?

Parce-que quand on voit les contraintes, la faible portée, le risque d'avoir des accus vides, le poids, le risque de casse, faire trop confiance à un talkie pour autres chose que du confort me semble osé. D'où le plan B de Fox, certes...

Je pense que voilà déjà une bonne ébauche du cadre d'utilisation d'un système radio et de certaines de ses limites.

J'ajouterai que pour l'utilisateur lambda (pas toi Lambda  ;)), la mise en oeuvre doit être simple et rapide. Mise en route, choix du canal, réglage du volume et push to talk pour causer. Rien que cela, c'est déjà bien plus que ce que demande un téléphone portable.

Donc pas d'assemblage de câble et d'antenne spécifique sur le terrain, pas de système d'alimentation exotique, mais également un minimum de pratique avant de partir.

Au sein d'un groupe, il y a généralement 1 personne qui connait le matériel, en général, celui qui l'a acheté, qui à lu la notice de A à Z, et qui a fait mumuse avec. Par contre, dans le groupe, à qui confier le(s) autre(s) poste(s) et comment être sûr que les quelques explications que l'on va donner vont être assimilés ? Donc, se préparer bien avant de partir et s'assurer que les consignes d'utilisation ont été assimilées.

La encore, un système PMR, malgré ses faiblesses, répond peut être le plus à ces contraintes.

En sortant du domaine légal, on pourrait se rabattre sur du matériel radio-amateur modifié pour permettre de l'utiliser uniquement sur les canaux PMR, avec une marge de puissance plus confortable, sans perturber les fréquences radio-amateur. Je dis çà, j'ai rien dis, c'est pas légal  ::)

 

19 février 2009 à 15:55:34
Réponse #35

Fox


Merci pour la manne d'info! C'est touffu!  ;D
Quelques questions plus pratiques:

1) Quelles sont vos astuces pour l'utilisations de radios par temps de pluie.
Généralement les E/R ne sont pas étanches..
Ziplock, ou autre astuce?

2) Comment définissez vous votre plan B afin de ne pas devoir systématiquement rentrer à la maison si la radio ne marche plus?

Quand on ne sait pas ce qu'on veut, a dit le portier, on finit par se retrouver avec des tas de trucs qu'on veut pas.

"if you dont know what you want", the doorman said, "you end up with a lot you don't".

21 février 2009 à 17:40:12
Réponse #36

thorsen


Salut à tous !

A ce qui a déjà été dit, j'aurai juste quelques bricoles à ajouter. L'utilisation des postes type PMR ou LPD est très sympa lorsque l'on doit se séparer ou que l'on "explore" le coin autour d'un camp de base. J'utilise du matériel radio-amateur (je précise : légalement, j'ai une licence radio amateur  ;)) mais le principe est le même pour tout le matériel.

Si nous sommes deux ou plusieurs unités mobiles sans camp de base, nous allons avant de partir définir un canal d'appel, et un ou plusieurs canaux de dégagement. L'utilisation des canaux de dégagements se fait si l'on veut laisser le canal d'appel libre pour les autres, ou bien si celui-ci est déjà occupé ou brouillé, nous nous retrouvons sur le canal de dégagement 1 et décidons ensemble d'en faire le nouveau canal d'appel par exemple.

Nous allon également définir des horaires de communication. Les batteries des radio portables n'ont pas une durée de vie hallucinante, et même en prévoyant large, il est sage de garder un max d'autonomie en cas de pépin. Donc on synchronise nos montres avant de partir et on se fait coucou "régulièrement", le reste du temps on coupe les radios. Le "régulièrement" est à définir en fonction du terrain sur lequel on évolue et de l'activité, si on se balade en plaine, je causerai à mon/mes interlocuteurs toutes les 15mn voire toutes les 30mn, par contre s'il y a du relief là on raccourci l'intervalle car on peut perdre le contact très rapidement.

Si on a un camp de base, et plusieurs "explorateurs" en vadrouille, en plus des radios portables, je prévois une radio au camp de base (avec quelqu'un derrière bien sur  ::)) qui puisse surveiller en permanence la fréquence/le canal  que l'on a convenu d'utiliser. Ca permet de couvrir les pépins et de faire la liaison avec les secours si besoin est. Cette station pourra également faire office de relai entre deux "explorateur".
Dans les deux cas mobiles/mobiles et mobile/camp de base, chacun fera état de sa position sur la carte et de sa progression.

Bon, il est clair qu'une formation radio amateur aide bien pour ce genre d'exercice : On connait le matériel que l'on utilise, on a accès à plein de fréquences différentes, on sait improviser une antenne avec n'importe quel bout de fil electrique, le bonheur, quoi  :doubleup:

Voilà, c'étaient mes deux centimes, bon ok, quatre, c'était un peu long... Pas ma faute, je suis radioactif !

PS : pour l'utilisation de radio sous la pluie, le bon vieux ziplock ou du matériel résistant aux projections d'eau (yaesu VX-7r pour moi)
« Modifié: 21 février 2009 à 17:45:31 par thorsen »
Ca roule.

17 décembre 2017 à 22:16:25
Réponse #37

Dav


Hello,

Je ressors ce vieux sujet à l'approche des fêtes avec un motif un peu futile, mais bon...  ::)
Je cherche un cadeau pour mes nièces et ma fille (9 et 6 ans), histoire de mettre un brin d'aventure lorsqu'elles iront ensemble jouer dehors, mais tant qu'à faire, j'aimerais du matos qui marche bien.
Je n'ai pas lu l'intégralité du fil, très peu de temps libre en ce moment...  :(, je voudrais juste savoir si pour le même prix il y a mieux, ou la même chose pour moins cher:

https://www.decathlon.fr/talkie-walkie-t80-extreme-id_8245297.html?utm_source=google&utm_medium=cpc&utm_term=.b&utm_campaign=SRC-.DSA-MRQ&utm_content=suBnoTI5e_dc%7Cpcrid%7C101625011424%7Cpkw%7C%7Cpmt%7Cb&gclid=Cj0KCQiAyNjRBRCpARIsAPDBnn2JZgAJmaRWU6-CkOxdKaz3F-WREO1YUEDGso1CI-cm_HyuYozZXjkaAhO8EALw_wcB

Merci  :)

Dav-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

21 décembre 2017 à 18:32:00
Réponse #38

Dav


Hello!

Je me permets un dernier petit "up", pour ne pas avoir de regret en achetant ce matériel.
Si vous avez un avis...
Thanks  :)

Dav-
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

22 décembre 2017 à 08:45:32
Réponse #39

fall7stand-up8


Nous avons acheté le modèle en dessous (60) de chez motor*** et nous en sommes pleinement satisfaits tant au niveau fiabilité qu'autonomie et qualité du signal.
Avant de mettre 100 roros va voir sur amazon car il y a des promos et tu pourras peut etre toucher le 80 à moins cher.

En espérant avoir été utile, Bon Noël à tes princesses

22 décembre 2017 à 10:04:11
Réponse #40

jeanmi


Pour des enfants de 09 et 06 ans, je pencherais pour un modèle un peu moins cher et ayant moins de fonctions :
https://www.decathlon.fr/talkie-walkie-onchannel-110-id_8313706.html

Pour 30€ cela fonctionne très bien
et cela te laisse un petit budget pour rajouter deux petites boussoles, un petit sac à dos, des jumelles,...

 

22 décembre 2017 à 10:40:28
Réponse #41

fms


Personne n'a parlé du BaoFeng UV5R?

Ça nécessite de s’intéresser un peu à la configuration de l'E/R et a enregistrer les fréquences qui vont bien mais c'est amha assez robuste, ça coute pas cher et il y a un certain nombre d'accessoires (antennes, batteries hautes capacité, adaptateurs voiture/Piles, etc...)

Après faut pas faire n'importe quoi avec et la puissance minimum dépasse la limite il me semble.

22 décembre 2017 à 15:38:27
Réponse #42

Dav


Merci beaucoup pour vos avis.
J'ai trouvé des modèles moins chers, voire des jouets, mais qui amha, en terme d'investissement, vont coûter un peu moins cher, pour durer BEAUCOUP moins longtemps et beaucoup moins de performances.
Je suis resté sur ce modèle car il résiste aux éclaboussures.
En regardant sur différents sites, Deca*** était bien placé.
J'étais un peu pris de cours, donc on verra ce que ça donne...
C'est dans la hotte  ;)

Merci, et très belles fêtes à tous  :)
Il vaut mieux être un guerrier au milieu d'un jardin, qu'un jardinier au milieu d'une guerre...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité