Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pantalon moyennement chaud, résistant, déperlant?  (Lu 4071 fois)

17 janvier 2014 à 08:55:18
Lu 4071 fois

kovaks


« Modifié: 22 juillet 2014 à 10:35:12 par kovaks »

17 janvier 2014 à 09:53:08
Réponse #1

guillaume


Pour moi, il n'y a pas de pantalon qui réponde entièrement à ton cahier des charges et pourtant j'aimerais bien !

Ce qui le fait encore bien c'est le pantalon de treillis polycoton ripstop. Mais il faut être ultra rigoureux pour ne pas oublier de mettre le surpantalon dès que ça mouille (herbes hautes humides, brouillard, pluie) même si c'est chiant.
C'est la seule garantie de rester sec, et encore !

Je pense que certains vont citer les pantalons Fjallraven. Effectivement, ça répond au cahier des charges. Je ne le cite pas car je trouve cela hors de prix pour ce que c'est.

a+

17 janvier 2014 à 10:00:37
Réponse #2

Ulf


J'utilise du Haglofs rugged mountain avec un collant woolpower en dessous en hiver.

->impétable (4 ans que je l'ai, sortie quasi quotidienne en forêt, 1-2 bivouacs / mois... ) quelques accrocs bien cherchés à cause de la scie pliante mais même les ronces ne lui font pas peur =).
-> Usure: NEANT (!). Coutures: 1 réparation coutures pétées à l'entrejambe, sans plus. Je fais de la macro, donc vla les positions allongées / genoux -> pantalon très sollicité.
-> aux fesses et genoux: stretch (c'est génial ça aussi), ultrarésistant à l'abrasion et partiellement imperméable. Je suis souvent à genoux sur terrain gras. Mes genoux sont humides mais jamais trempés. Idem, on peut s'assoir sur des surfaces mouillées sans ménagement. Surtout, l'eau ne se répand pas sur le reste du pantalon par capillarité.
-> poches latérales pouvant contenir une nalgène de 1L (bon après c'est pas confortable =)
-> zips d'aération aux jambes. Perso je porte ça même en été, zip ouverts. ça me permet de continuer à m'agenouiller pour regarder des trucs et de me protéger des tiques dans les hautes herbes ou des moustiques en fermant momentanément les zips (+ parka pour le haut du corps).
-> reste du tissus synthétique  épais, toucher coton. Coutures doubles voir triples.
-> languette de serrage aux chevilles avec renfort cordura en bas du pantalon
-> aspect neutre, ni camo mili, ni rando flashy (olive et noir)

La déperlance, je m'en tape. Le truc sèche assez vite. Soit j'accepte d'être un peu humide, sachant qu'en dessous j'ai une couche de laine. Soit il flotte vraiment et dans ce cas je sort le poncho/chaps.

Le pantalon est semi coupe vent. 'Wind resistant" comme ils disent. Du coup, je préfère, on étouffe pas. Si il y a vraiment du vent -> chaps.

Bruit légèrement en deça du polycoton. ça aussi m'en tape car j'ai un sur-pantalon de camouflage optique et sonore pour faire de l'approche. Une sorte de ghillie brise forme, mais en super léger et surtout qui empêche les frottements sonores. ça aussi c'est génial (en dessous on peut mettre du gore tex bien normalement bruyant et supprimer totalement l'inconvénient. ).

Frottement à l'entre jambe important (pour moi) et coutures irritantes. Solution au problème en été: sorte de caleçon long près du corps pour le footing (et la régulation hydrique). En hiver j'ai le collant et je transpire moins.

Je m'en prend un 2e cette année. Je n'ai pas trouvé meilleur pantalon.

Si je dois faire du gros statique, je tombe le pantalon et je rentre dans mon sdc et en cas de froid de canard, je rajoute un pantalon mi-duvet mi-synthé en dessous que j'utilise d'habitude comme appoint/sécurité pour le dodo.

Par contre à 175€, je considère ça cher. Il y a beaucoup d'achats que je regrette mais d'autres comme ce futal, j'en suis très très content.
« Modifié: 17 janvier 2014 à 10:26:08 par Ulf »

17 janvier 2014 à 10:22:32
Réponse #3

musher


J'ai un pantalon de treillis anglais (donné donc pas cher mais pas low profil du tout).
polycoton ripstop windstopper

En dessous, caleçon synthétique de D4 pour les températures de +5 C° à +10 C° ou caleçon ulfrotté 200 si température négative.
L'été, le polycoton est frais à porter.

Pour la grosse pluie, surpantalon gore tex + poncho.

Et si vraiment il faut très froid ou position statique : surpantalon grand froid suédois entre le pantalon de treillis et le surpantalon.

Le pantalon 4 saisons sans complément n'existe pas.

17 janvier 2014 à 10:34:38
Réponse #4

Ulf


128€ ? Tu vois ma mémoire est mauvaise =)

Ils l'ont au vieux si tu préfères essayer et que t'en as un dans ta région.

17 janvier 2014 à 10:55:19
Réponse #5

xackurush


@Guillaume : on est d'accord sur les prix qui piquent les yeux.

Salut!
Si jamais tu as un Vieux Campeur pas loin de chez toi, il peut être intéressant de passer y faire un tour de temps en temps, ils ont pas mal de modèle de chez Fjallraven (en tout cas à Thonon et à Lyon) et sont parfois soldés à -50% (j'en ai choppé un à 75€ il y a deux ou trois ans). En général le matos vendu là bas est pas donné mais les promos peuvent être super intéressantes, surtout sur des marques qui ne se retrouve pas souvent en promo, même sur le net  ;)

17 janvier 2014 à 11:13:32
Réponse #6

musher


@musher : Ué, toi et Guillaume avez raison, mais c'est bien ça le malheur. Le souci du surpantalon goretex, c'est que je suis quasi sur que ça ne supportera pas les ronces, je vais le détruire.

Après peut être faire ce qu'on fait pour le haut. La couche imperméable sous le pantalon polycoton.

Ou alors ce qu'on faisait à cheval. Pantalon normal (pantacourt jean pour moi) en temps normal et quand il pleuvait, on mettait des chaps coton huilée pour protéger les jambes de l'eau qui coulait du poncho. Ces chaps nous servaient aussi à rentrer dans le maquis pour ouvrir le chemin à la machette.

Il y a chez D4 des chaps de chasseur qui semblent imperméables et très costaux.

Après ça dépend des besoins de motricité.
Calecon ulfrotté + treillis GB + surpantalon suédois + surpantalon GoreTex. Faut pas me demander de piquer un 100 m mais malgré mon aspect de bonhomme michelin, je progresse dans la pouf avec des raquettes.


17 janvier 2014 à 11:34:41
Réponse #7

Arnaud


J'ai un pantalon qui correspond je pense parfaitement à ton CdC.

http://www.veditex.com/Catalogue/VETEMENTS-TRAVAIL-CHAUSSURES/PANTALONS-DE-TRAVAIL/PANTALONS/COMPO-POLY-COTON/PANTALON-DE-TRAVAIL-0322,p1231.html

Je m'en sers au jardin et pour bricoler dehors, le miens est gris/noir.
« When the last tree is cut, the last fish is caught, and the last river is polluted; when to breathe the air is sickening, you will realize, too late, that wealth is not in bank accounts and that you can’t eat money. »

17 janvier 2014 à 11:37:55
Réponse #8

spica


Une petite question (peut-être bête ?) : j'avais vu des recettes à base de cire et d'huile de lin pour imperméabiliser de la toile pour faire un tarp, est-ce que c'est applicable à un pantalon par exemple ? Parce que du coup, ça peut peut-être compléter le pantalon D4 s'il n'est pas assez imperméable à ton avis.

Bon, après, j'ai aucune idée du toucher du tissu après avoir été traité, si ça devient désagréable à porter ou quoi... C'est juste une question pour savoir si ça vous semble envisageable...

17 janvier 2014 à 12:05:45
Réponse #9

Kilbith


Salut,

Le mieux c'est un pantalon polycoton multipoche traité nikwax. Idéalement, il possède une double couche aux genoux. Je suis plus mitigé pour les fesses, car si la température monte trop à cet endroit : le loup guette.

Si la coupe est "haute" c'est mieux sur le terrain car la jonction "haut/bas" est mieux assurée. Encore mieux un pantalon un peu large avec bretelles.

Oui mais alors comment avoir chaud?

En etant multicouche.

Le problème c'est qu'ajouter un collant sous un pantalon quand il fait froid où à l'arrêt, on ne le fait jamais (seulement parfois au bivouac mais il faut se faire violence). D'ailleurs sauf cas d'espèce (affut) je me contente souvent d'un caleçon mi cuisse ou bien d'un collant très léger pour pouvoir continuer de pouvoir marcher par temps froid.

Ce qui est possible facilement :

- mettre des guêtres, même des petites. Cela ajoute pas mal de chaleur du fait de l'épaisseur, de la résistance accrue au vent et à la rosée/bruine et surtout parce que ça bloque la pompe qui arrive par en dessous. Des guêtres coton/polycoton sont étonnamment utiles en fait ou bien encore des guêtres en synthétique sans enduction.

- avoir un cuissard de chasse. On le passe facilement. Plus léger, protégeant aussi de la pluie mais moins facilement accepté socialement : c'est de mettre une jupe de pluie (découper le bas d'une raincut, récupérer le haut comme pèlerine contre la bruine).

Le truc c'est de pouvoir moduler sa chaleur sans avoir à retirer ses chaussures et idéalement sans risque de pourrir la surcouche que l'on passe avec des chaussures pleines de boues/neige...

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 janvier 2014 à 12:32:12
Réponse #10

musher


C'est un peu le principe des surpantalons.

Pouvoir les mettre par dessus sans enlever ses chaussures.
Après le problème des zips complets le long des jambes, c'est que dans la boue, ils se bloquent.

Le souci du multicouche, c'est le poids et le volume car dans le sac, il faut mettre le surpantalon de bivouac, le surpantalon de pluie, en plus de la parka de bivouac et la sur veste de pluie. 

17 janvier 2014 à 15:50:50
Réponse #11

Kilbith


C'est un peu le principe des surpantalons. Pouvoir les mettre par dessus sans enlever ses chaussures.

Le problème des surpantalons c'est que c'est galère à mettre sans enlever les chaussures. Il existe des pantalons entièrement dézippables, mais mon avis dessus est mitigé.

- Le prix, l'encombrement, le poids augmentent.
- La solidité, le confort et l'imperméabilité diminuent (les zips c'est fragile, rigide et pas étanche).

Ajouter à cela que même entièrement dézippable ce n'est pas évident à mettre. Il faut manipuler de petits zips précautionneusement, tirer sur l'élastique de la ceinture pour joindre les zips à la taille (il manque toujours une main : deux pour tirer les deux bords, la troisième pour placer le zip)....et souvent rester un moment sur une jambe quand on passe la chaussure en essayant de ne pas accrocher le revêtement interne avec les œillets des godasses, les semelles boueuses...etc. Pour l'avoir fait quelques fois sur une pente neigeuse par temps froid et venteux avec l'onglet aux doigts : c'est pas agréable.

A contrario les guêtres et les cuissards XLarge posent moins de problème. Mais la protection est moindre et parfois (surtout en montagne) on ne peu past se passer d'un surpantalon. ;)

Dernièrement j'ai pris un pantalon raincut bien large (RET 12) et j'ai coupé le fond des poches pour améliorer la ventilation (d'autant plus que je préfère les vestes imper longues descendant sous le zgaig). De mémoire dans les 15 euros.

Probablement que je vais le couper à mi mollet ou mi cheville considérant que j'ai des guêtres pour protéger le bas : plus léger, plus facile à mettre, plus ventilé si placé par dessus les guêtres. De toute façon, pour moi l'important c'est d'avoir l'aine protégée, puis les cuisses, puis les genoux le bas c'est rarement utile.

Pour la haute montagne j'ai un un surpantalon goretex Paclite avec zip 3/4, mais j'évite de le trimballer quand les conditions ne le justifient pas.

[EDIT] : j'ai eu ou j'ai encore plein de surpantalon. Des imperméables, des imper/respirant, des respirant coupe vent...Avec zip intégral, sans zip intégral, bretelles, avec volet extérieur ou zips "etanche un moment", des lourds (AF), des légers, des très légers, des salopettes, des modèles deux couches, trois couches, goretex, triplepoint, francital....des modèles prévus pour le port permanent ou plutôt comme surpantalon.
Dans certaines conditions (haute montagne ou expé) ils sont indispensables. Mais je ne trouve pas ça pratique et j'essaye de m'en passer le plus possible quand les conditions ne les nécessitent pas.
« Modifié: 17 janvier 2014 à 16:25:35 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 janvier 2014 à 15:55:37
Réponse #12

philippe12


Bonjour a toute ste a tous

c'est vrai que c'est un eternel deal ..


en trek je n'ai que 2 pantalons millet
http://www.millet.fr/fr/produits/printemps-ete-2013/hommes-pantalons/trekker-stretch-zip-off-pant
+ 1 pantalon pvc etanche( que je mets rarement)

quand il fait chaud .. t'es en short..

le modele 2013 a encore plus de ZIP? je n'en ai pas encore cassé un ..mais c'est un risque.. par

c'est le soldes
profitent en

la joie est dans vos valeurs, ..contenez vous , soyez contents et conscients .. c'est cela la joie

17 janvier 2014 à 16:02:15
Réponse #13

azur


Depuis maintenant 2 ans, je ne porte quasiment plus que du 5.11, le tactical quand il fait sec et plutôt froid, ou le taclite pant, le reste du temps y compris par temps pluvieux, neige, etc... il protège bien du vent, est assez chaud, plutôt solide (il craint un peu plus les arrêtes vives que je n'aurais cru) et surtout très bien coupé.
Pour son prix, il fait aussi bien que beaucoup de pantalon rando tout en étant plus discret et polyvalent.
Les poches arrières en biais sont assez pratiques.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

17 janvier 2014 à 16:12:20
Réponse #14

Kilbith


Depuis maintenant 2 ans, je ne porte quasiment plus que du 5.11, le tactical quand il fait sec et plutôt froid, ou le taclite pant, le reste du temps y compris par temps pluvieux, neige, etc... il protège bien du vent, est assez chaud, plutôt solide (il craint un peu plus les arrêtes vives que je n'aurais cru) et surtout très bien coupé.
Pour son prix, il fait aussi bien que beaucoup de pantalon rando tout en étant plus discret et polyvalent.
Les poches arrières en biais sont assez pratiques.

Tu vois moi, chaque fois que j'ai essayé des 5.11 j'ai trouvé que c'était vraiment nul. La finition est américaine (ça pas grave), ça tombe comme un sac sur moi et ce n'est pas confortable du tout. Pourtant, je ne doute pas que ce soit de bons pantalons. Puisque des gens très bien les apprécient.   :closedeyes:

Au final, comme on a pas tous la même anatomie et qu'un pantalon c'est la pièce vestimentaire qui doit être la plus ergonomique (c'est ce qui bouge le plus quand on marche!) : un avis ne peut être qu'indicatif, on ne peut échapper à se faire sa propre idée.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

17 janvier 2014 à 16:16:17
Réponse #15

musher


Le problème des surpantalons c'est que c'est galère à mettre sans enlever les chaussures. Il existe des pantalons entièrement dézippables, mais mon avis dessus est mitigé.

Au niveau des surpantalons, j'ai testé 3 types de modèles :
- Le surpantalon alpinisme qui en réalité est un pantalon sauf qu'il faut le porter sur un collant car pas doublé : Pantalon d'alpinisme MILLET Francital... Je le mets comme un pantalon en me levant au sortir de la tente.

- Le surpantalon avec juste un ZIP (ou un velcros) en bas pour pouvoir le mettre chaussures aux pieds (Surpantalon Gore Tex de l'armée anglaise ou de la BundesWehr)
 Je le mets assis par terre (sur un carré de matelas mousse ou ma pelle à neige de secours Snowclaw)
Par contre si les pieds sont pleins de boue, on sal*pe l'intérieur du pantalon.

- Le surpantalon avec un zip tout le long de la jambe (Surpantalon GoreTexde l'armée Française ou surpantalon grand froid suédois)
Je le mets debout droit dans mes bottes (ou dans mes coques) et je le mets par dessus des guêtres.
Je le mets au bivouac, lorsque j'ai un arrêt prolongé ou quand je me prend une grosse drache qui traverse mon pantalon.
En général, ils ont un soufflet (extérieur pour le Gore Tex, intérieur pour le suédois) qui protège du froid ou de la pluie au niveau du zip.

Pour le zip, j'essaye de prendre des pantalons avec des gros zip (moins fragiles, plus facile à mettre avec les gants et plus tolérant avec la boue)

L'intéret des surpantalons, c'est qu'on peut modulé en fonction de la météo et sans enlever ses chaussures.

17 janvier 2014 à 17:25:51
Réponse #16

Draven


Eternel débat... Pour ma part, plutôt que de choisir UN pantalon qui fait tout mal, j'en ai plusieurs un peu spécialisés...

J'ai un pantalon Bionnassay de chez D4, déperlant, moyennement chaud, avec guêtres et bretelles et tissu souple et élastique : en montagne ça va nickel, je le met donc pour mes sorties raquettes/neige, etc... Par contre il est pas super solide. Et quand ça caille vraiment, je met un collant thermique en dessous ( quand ça passe sous les -15°c, très peu frileux des jambes ).

J'ai un pantalon de randonnée Quechua, celui avec les renforts aux genoux ( le 900? ), et empiècement aux fesses ( mais c'est pas un renfort en fait, y'a qu'une seule épaisseur au cul, alors qu'aux genoux y'en a deux ). Super léger, sèche très vite ( mais pas du tout étanche et/ou déperlant ), et souple : nickel pour la rando estivale.

Au quotidien, pour bricoler ou pour aller faire le sanglier dans la verte j'ai des pantalons SFU de chez Helikon. C'est super solide, ripstop, ça sèche assez vite et ça se porte au quotidien sans soucis ( bon j'habite a la campagne aussi hein... ).


Les Fjallraven, Lundhags, etc... ça me fais de l'oeil, mais ça coute un rein... Du coup j'hésite, vu que les pantalons c'est clairement ce que j'use le plus vite.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

17 janvier 2014 à 17:46:26
Réponse #17

azur


Au final, comme on a pas tous la même anatomie et qu'un pantalon c'est la pièce vestimentaire qui doit être la plus ergonomique (c'est ce qui bouge le plus quand on marche!) : un avis ne peut être qu'indicatif, on ne peut échapper à se faire sa propre idée.
Exactement... je suis très content du modèle 5.11 parce que c'est un modèle qui correspond à MON anatomie, mais j'ai bien conscience que ça ne peut pas être le cas de tout le monde!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

17 janvier 2014 à 20:59:03
Réponse #18

guillaume


Le souci du surpantalon goretex, c'est que je suis quasi sur que ça ne supportera pas les ronces, je vais le détruire.

Le surpantalon de l'armée française résiste plutôt bien aux ronces. J'ai dis plutôt parce qu'aucun vêtement étanche le restera très longtemps à force de passer dans les ronces...

Et pourtant, j'en ai essayé...

Une petite question (peut-être bête ?) : j'avais vu des recettes à base de cire et d'huile de lin pour imperméabiliser de la toile pour faire un tarp, est-ce que c'est applicable à un pantalon par exemple ? Parce que du coup, ça peut peut-être compléter le pantalon D4 s'il n'est pas assez imperméable à ton avis.

Bon, après, j'ai aucune idée du toucher du tissu après avoir été traité, si ça devient désagréable à porter ou quoi... C'est juste une question pour savoir si ça vous semble envisageable...

Le problème de ce genre de traitement, c'est qu'il faut le refaire régulièrement. Cela se fait bien avec du nikwax (et encore, il faut rincer la machine, laver le vêtement avec la lessive nikwax et enfin le traiter pour un résultat optimal) mais si il faut refaire le mélange à chaque fois, cela risque fort de passer à la trappe.

a+

19 janvier 2014 à 19:43:16
Réponse #19

caillou


bonsoir,
le prix est un frein, mais je me tâte de plus en plus pour ce model de chez fjallraven.

http://www.fjallraven.fr/barents-pro-hydratic

un pant en G1000 doublé par leur menbrane résistance et imperméabilité

en théorie ça semble vraiment bien !

je connais bien leur pantalons 'classiques" que j'apprécie mais la solution du surpant membrane ne me convient pas.


20 janvier 2014 à 15:35:41
Réponse #20

Kilbith


bonsoir,
le prix est un frein, mais je me tâte de plus en plus pour ce model de chez fjallraven.

http://www.fjallraven.fr/barents-pro-hydratic

un pant en G1000 doublé par leur menbrane résistance et imperméabilité

en théorie ça semble vraiment bien !

je connais bien leur pantalons 'classiques" que j'apprécie mais la solution du surpant membrane ne me convient pas.

Ce type de pantalon est invariablement trop chaud durant les efforts, d'autant plus que ce modèle ne possède pas de zips d'aération (à part la braguette). En plus comme ici le tissu extérieur est du G1000 il va s'imbiber d'eau sous une pluie prolongée ce qui va l'alourdir, te refroidir et perturber le fonctionnement de la membrane.

L'usage est donc spécialisé : en statique ou pour une activité modérée (affut, marche d'approche, motoneige...).
Son plus grand intérêt c'est l'effet coupe vent total et le cloisonnement pour avoir chaud. Il est relativement anti pluie, mais pratique seulement si on peut le faire sécher dans une cabane chauffée le soir.
Secondairement il est moins bruyant, plus accessoirisé, moins cher et plus solide que les vêtements "goretex" offrant les mêmes fonctionnalité.

Mon conseil est toujours le même : avoir un surpantalon (montagne, randonnée...) ou des cuissardes (randonnée moins engagée, chasse...).

Bien entendu : pour me permettre d'écrire ces lignes, c'est que j'ai eu ce type de pantalon  :closedeyes:
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 janvier 2014 à 18:32:40
Réponse #21

DavidManise


Bah moi je vais pas me faire des copains, hein, mais en stage ce weekend j'ai testé un pantalon de chasse de chez Solognac, avec la membrane Novadry (que j'avais surnommé Novawet pendant un temps ;#) et un tissus extérieur en polyester camouflé realtree.  Plutôt silencieux, très imperméable (deux jours de grosse pluie et j'étais sec dedans), des poches, et il a l'air assez solide pour survivre à deux jours de "je me roule dans la boue et les cailloux". 

Aucun recul dans le temps, la coupe est à chier (dans cette gamme au-dessus de la taille L on dirait qu'ils ne font qu'élargir la taille, du coup ça flotte en haut et les cuisses sont serrées), ça condense un peu dedans quand c'est trempé dehors, mais ça reste pas trop froid... 

Pour du temps sec, je ne choisirais pas ça (trop chaud tout de suite) mais pour des activités pas trop intenses par temps de pluie froide, ça a l'air de faire le boulot.

Je pourrai en dire plus à la fin de l'hiver, notamment sur l'évolution de l'imperméabilité de la membrane avec les mauvais traitements que je lui ferai subir.  Mais bon pour 50 euros, franchement, je vois pas comment trouver mieux.

En général j'ai tendance à opter pour des solutions plus éthiques, mais vu comment je détruis les vêtements en stage, c'est du gâchis d'aller investir dans un pantalon imperméable de qualité.  Pour les stages, j'entends.

Ciao ;)

David
"Grand, gros, lourd, sale, fort et bête" ;)

Stages survie CEETS

21 janvier 2014 à 07:18:19
Réponse #22

Red_J


Je ne suis pas bien équipé en pantalon pour mes sorties. En général, c'est un multipoche D4 avec un caleçon thermo en dessous s'il fait froid. Rien de déperlant.En général, c'est au niveau du pantalon que je suis mouillé, ou que j'ai froid en premier (assez logique, mais on peut surement retarder).

Je cherche un falzar avec le cahier des charges suivants :
- multipoches (obligatoire)
- assez chaud, portable confort entre 5°C et 20°C. Faut pas que ce soit une peau d'ours qui tient super chaud dès qu'on sort du blizzard.
- Déperlant ou suffisamment résistant à une pluie fine.
- Résistant (obligatoire) : je suis un brise-matos impénitent. Non que je n'en prenne pas soin, mais je zone dans des ronciers que même les lapins ils hésitent à y aller.  ;#
- Le plus serait un look passe-partout (genre D4 multipoches sus-cité), pas un truc qui fait croire qu'on va faire l'himalaya par la face Nord.

Précision, je suis en Bretagne, les températures sont globalement clémentes (chez nous, -5 c'est très froid)et les pluies globalement assez faibles en intensité. Ceci pour éclairer sur le contexte d'utilisation.
Merci.

Salut,

Une proposition, le Switchback II de chez Columbia :
http://www.columbiasportswear.fr/Pantalon-Switchback%E2%84%A2-II-Homme/EM8814,fr_FR,pd.html

Me concernant je l'utilise en rando un week end par mois et quasiment tous les jours de la semaine au boulot (empilage, maintenance en scierie), il résiste bien à l'abrasion du bois, n'est trempé qu'en cas d'immersion prolongé (bonne déperlance sous la pluie), doublure adapté aux températures que tu donne, les jambes sont alaises mais le bassin est bien maintenu, les poches sont intelligemment placé et certaines sont protégées des intempéries. C'est passe partout au niveau esthétique mais en marron il convient aussi à de la rando discrète en forêt. Sont seul défaut peut être le prix? Si tu arrive à e chopper un en solde tu devrai avoir -30% en ce moment.
Personnellement dès que j'ai le budget j'en prends un second.
Memento Audere Semper

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité