Nos Partenaires

Auteur Sujet: Caractéristiques techniques des boussoles (usage, fonctions...)  (Lu 11395 fois)

14 avril 2007 à 00:41:47
Réponse #25

ipphy


Le global system fonctionnant lui aussi, si je ne m'abuse, grâce au champs magnétique terrestre, ..


Le Global System c'est pas plutot un système de réglage de l'aiguile et un pivot meilleur?

Je crois aussi qu'on peut remagnétiser une boussole avec un aimant! (à vérifier)


14 avril 2007 à 08:37:25
Réponse #26

Guigui


Je confirme.

Un ami après être allé au Canada a vu sa boussole désorientée. Il a pu la remagnétiser en utilisant un aimant dans l'usine où il travaillait.

Il m'avait expliqué qu'il suffit de la soumettre à un champ magnétique important pendant plusieurs heures. L'explication me paraît trop simpliste, mais le principe est là.
Il n'y a qu'une seule manière de le savoir : il faut essayer.

26 septembre 2011 à 09:04:56
Réponse #27

boudasimboudette


Bonjour,
merci pour toutes ces infos qui me permettent de faire un choix éclairé. 
j'ai une petite question... le miroir d'une boussole peut-il faire miroir de signalisation ?  ou mieux vaut il avoir un miroir en plus exprès pour ?
merci
Clémence
L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétexte.
— Beaumarchais

26 septembre 2011 à 13:24:36
Réponse #28

azur


Bonjour,
merci pour toutes ces infos qui me permettent de faire un choix éclairé. 
j'ai une petite question... le miroir d'une boussole peut-il faire miroir de signalisation ?  ou mieux vaut il avoir un miroir en plus exprès pour ?
merci
Clémence
Tout dépend de la boussole. Avec ce genre là, c'est compliqué:



Avec ce genre là, aucun souci (utile aussi pour se raser...):


Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

27 septembre 2011 à 00:19:39
Réponse #29

Melkor


Tu as un super dossier sur les boussoles dans la revue Carcajou num1 ici : http://www.ceets.org/carcajou1.pdf
Si ça peut compléter tes infos ;)

27 septembre 2011 à 07:59:42
Réponse #30

boudasimboudette


L'homme vraiment libre est celui qui sait refuser une invitation à dîner sans donner de prétexte.
— Beaumarchais

27 septembre 2011 à 08:44:20
Réponse #31

Lynx


Ce que je peux conseiller, c'est de prendre un modèle simple pour commencer,une plaquette toute bête pas trop couteuse, sans trop se prendre la tête.
C'est en manipulant que tu va appréhender vraiment tes besoins en fonction de ta pratique, mais surtout tu va apprendre tout un tas d'outil qui ne sont pas livrés même avec la plus performante. Erreurs volontaires, mémorisation d'itinéraire, lecture fine et interprétation du paysage, tangente à la courbe ... l'orientation c'est plus une enquête de terrain qu'une course technologique.



Poussière aux pieds vaut mieux que poussière aux fesses. Proverbe Peul

27 septembre 2011 à 22:17:05
Réponse #32

azur


Et ne pas oublier quelques détails qui ont leur importance:
- on a rarement besoin d'une grande précision
- une boussole incassable n'existe pas!
En conséquence, il est plus avisé de prendre 3 boussoles pas trop cher (2 plaquettes et une de poignet par exemple) qu'une seule très couteuse qui cassera au bout d'une heure!

J'ai le souvenir d'un gars en compétition de course d'orientation qui a cassé sa boussole (haut de gamme) à la deuxième balise... et il en restant 22!
Avec une simple boussole de poignet, il aurait pu s'en tirer honorablement... mais là, quedale!

Perso, j'ai toujours ce modèle en secours, très léger et bien pratique. J'ai randonné plusieurs jours avec, et c'est suffisant la plupart du temps, en France. C'est simple et sans fioriture, mais rapide et efficace!



Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

12 octobre 2011 à 07:43:45
Réponse #33

Corin


Et ne pas oublier quelques détails qui ont leur importance:
- on a rarement besoin d'une grande précision
- une boussole incassable n'existe pas!
En conséquence, il est plus avisé de prendre 3 boussoles pas trop cher (2 plaquettes et une de poignet par exemple) qu'une seule très couteuse qui cassera au bout d'une heure!

J'ai le souvenir d'un gars en compétition de course d'orientation qui a cassé sa boussole (haut de gamme) à la deuxième balise... et il en restant 22!
Avec une simple boussole de poignet, il aurait pu s'en tirer honorablement... mais là, quedale!

Perso, j'ai toujours ce modèle en secours, très léger et bien pratique. J'ai randonné plusieurs jours avec, et c'est suffisant la plupart du temps, en France. C'est simple et sans fioriture, mais rapide et efficace!
Salut ;),

Tout dépend de son expérience et de ce que l'on veut faire.
Perso, j'aime naviguer hors sentier et je n'aime pas perdre de temps à retrouver mon chemin (parce que je préfère garder mon temps pour faire autre chose). Donc, je veux être sûr de mon outil.
J'ai un mauvais souvenir d'une Brunton, par exemple.

Typiquement, vu la largeur de prix (on n'est pas en train de parler de 1000€ mais plutôt de 50 vs 15) autant acheter une fois une bonne boussole.

Sur le fait d'en avoir beaucoup, je n'ai jamais paumé ou cassé de boussole. Sincèrement, j'ai le sentiment que la redondance que tu suggères est excessive.

Les boussole bouton, de par leur taille, sont d'une lecture pas très aisée. Je conseillerais plutôt d'avoir une montre qui comporte une boussole. Elles sont précises au degré près - à condition de bien maintenir le boitier à plat - et ça peut suffire pour naviguer. Et, a priori, on l'a toujours sous la main (enfin plutôt sur la main... ;)).

A+

15 octobre 2011 à 22:11:12
Réponse #34

azur


Tout dépend de son expérience et de ce que l'on veut faire.
Perso, j'aime naviguer hors sentier et je n'aime pas perdre de temps à retrouver mon chemin (parce que je préfère garder mon temps pour faire autre chose). Donc, je veux être sûr de mon outil.
J'ai un mauvais souvenir d'une Brunton, par exemple.

Typiquement, vu la largeur de prix (on n'est pas en train de parler de 1000€ mais plutôt de 50 vs 15) autant acheter une fois une bonne boussole.

Sur le fait d'en avoir beaucoup, je n'ai jamais paumé ou cassé de boussole. Sincèrement, j'ai le sentiment que la redondance que tu suggères est excessive.

Les boussole bouton, de par leur taille, sont d'une lecture pas très aisée. Je conseillerais plutôt d'avoir une montre qui comporte une boussole. Elles sont précises au degré près - à condition de bien maintenir le boitier à plat - et ça peut suffire pour naviguer. Et, a priori, on l'a toujours sous la main (enfin plutôt sur la main... ;))
Quelques réponses rapides:
- évidement, il vaut mieux mettre 10€ de plus et avoir une boussole digne de ce nom. Perso, je n'ai jamais utilisé que des Silva, Recta ou Suunto, et je n'ai jamais eu d'embêtements
- la redondance n'est jamais inutile, surtout si on va randonner dans des sites un peu risqués: une boussole doit être à portée de main, donc assez vulnérable et personne n'est à l'abri d'une bête chute (même sans gravité) qui serait fatale à la boussole
- comme boussole bouton, j'utilise la silva qui, outre le fait d'être très légère, est stable et relativement précise. Elle est en tout cas suffisante pour sortir d'une zone en sécurité lorsque la boussole principale est cassée. J'ai eu l'occasion de l'utiliser sur une CO où j'avais oublié ma boussole de pouce et je voulais éviter de sortir ma plaquette à chaque poste: dans 3/4 des cas, elle s'est avérée suffisante (orienter la carte et vérifier un repère lointain)
- la boussole sur une montre: ça peut manquer de pile et ça craint le froid! même si, effectivement, ça ne risque pas d'arriver à tout le monde...

Je parle ici de mon expérience en tant que militaire, où je suis amené à passer de longue périodes sur le terrain, dans un environnement pas forcément accueillant. Mais vu le rapport cout/service rendu, je pense que cette expérience peut être utile à tout randonneur
J'ai
- une Recta DS40 à miroir (<30€) pour la navigation courante: refermée, elle est assez compacte et résistante aux chocs, et le miroir permet une bonne prise d'azimut


- une expédition 54 (75€) pour la navigation "fine": c'est mon "arme fatale", c'est la boussole la plus aboutie que je connaisse: plaquette très complète (copie conforme des boussoles militaires) et compas à double graduation (degrés et millièmes) précis à 0,5°


- une silva de bracelet en secours (9€): le disque phosphorescent est bien visible de nuit. Le modèle non-phosphorescent est moins cher...


- une Suunto de pouce pour la course d'orientation (50€)


En course d'orientation, je prends les deux dernières
En rando ou au boulot, je prends les trois premières. L'expedition 54 reste la plupart du temps à l'abri dans le sac et sert lorsqu'il devient utile de faire un point précis (en jungle ou en montagne par temps de brouillard, par exemple)

Quoi qu'il en soit, il ne s'agit pas de sacrifier la qualité, mais bien de limiter la dépense au besoin!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité