Nos Partenaires

Auteur Sujet: Le Chien... compagnon dissuasif !  (Lu 57085 fois)

05 novembre 2006 à 09:55:45
Réponse #25

Wasicun


Il y a un phénomène que je n'ai découvert que récemment et qui m'a étonné (et pourtant c'était logique) ... Cependant pour rester "politiquement correct" et consensuel je serais volontairement avare en détails ... toujours est-il que dans certaines régions du monde (en particulier là où une certaine religion est dominante ...) le chien est considéré comme un être vil et de peu d'intérêt ... lorsqu'il m'arrive de croiser des personnes issues de ces régions (chez moi en ville ou ailleurs) leurs réactions vis à vis de mon chien est pour le moins contrastée : au mieux de l'indifférence et au pire une crainte indicible ... et c'est SYSTEMATIQUE ... C'est vrai ... la cynophilie est avant tout un phénomène européen ... sous d'autres latitudes un cleps n'est que peu de chose en général ... Dans les pays en voie de développement cela est logique ... mais il existe des pays où la culture et certains préceptes religieux ne sont vraiment pas "tendres" avec les canidés ...
Un peu dans la même veine : cette photo ... qui a été prise en Guyane il y a deux ans ... elle me fait vraiment marrer ...
;-)
« Modifié: 05 novembre 2006 à 10:00:27 par Wasicun »

05 novembre 2006 à 10:12:18
Réponse #26

zoltan charles henderson


Il y a un phénomène que je n'ai découvert que récemment et qui m'a étonné (et pourtant c'était logique) ... Cependant pour rester "politiquement correct" et consensuel je serais volontairement avare en détails ... toujours est-il que dans certaines régions du monde (en particulier là où une certaine religion est dominante ...) le chien est considéré comme un être vil et de peu d'intérêt ... lorsqu'il m'arrive de croiser des personnes issues de ces régions (chez moi en ville ou ailleurs) leurs réactions vis à vis de mon chien est pour le moins contrastée : au mieux de l'indifférence et au pire une crainte indicible ... et c'est SYSTEMATIQUE ... C'est vrai ... la cynophilie est avant tout un phénomène européen ... sous d'autres latitudes un cleps n'est que peu de chose en général ... Dans les pays en voie de développement cela est logique ... mais il existe des pays où la culture et certains préceptes religieux ne sont vraiment pas "tendres" avec les canidés ...
Un peu dans la même veine : cette photo ... qui a été prise en Guyane il y a deux ans ... elle me fait vraiment marrer ...
;-)

Même constatation mais je ne pense pas qu'il s'agisse de religion au sens stricte. Plus une question de "culture" et de relation au chien.

Ce n'est pas le lieu ni l'endroit pour ce débat mais c'est intéressant à savoir.

05 novembre 2006 à 11:13:15
Réponse #27

BULLYSSON


Dans l'ancien testament il est dit pour faire court qu'il est mauvais d'avoir un chien à l'intérieur de ta maison car cela empeche les gens de venir te rendre visite... ça serait un signe d'inhospitalité... ça c'est la raison de départ !

De fait, dans les pays d'Islam ou de Judaïsme, le chien est devenu mal vu. Tout le monde a appliqué cette Loi "divine" sans trop savoir pourquoi... on a dit que le chien était sale, vecteur de maladies etc...

D'autre part il ne faut pas oublier que le chien et notament le berger allemand a été largement utilisé par les blancs en Afrique lors des colonisations pour terroriser les foules noires et faire régner l'Ordre. D'où la mauvaise image du chien et la peur qu'il inspire chez certaines populations...

Aux antilles par exemple le chien n'est entré dans les maisons que depuis une décennie environ...
J'ai connu l'époque où quand on donnait un chien de garde à des amis, on mettait le chien adulte dans un gros sac à pomme de terre en laissant dépasser la tête, on ficelait le museau et on chargeait le tout dans le coffre de la voiture pour le transporter !  :down:

En même temps quand on voit des gens donner à leur chien plus d'importance qu'à leurs enfants... s'émouvoir de la mort d'un chat plus que de celle d'un SDF... nettoyer l'urine de leur vieux berger allemand et mettre leur parents à l'hospice... on peut se poser aussi des questions en Europe...
« Modifié: 05 novembre 2006 à 11:20:37 par BULLYSSON »
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

05 novembre 2006 à 12:17:20
Réponse #28

Wasicun


Tu résumes assez bien la situation ... mais entre la zoolâtrie et le rejet pur et simple il y a peut-être un juste milieu ... (chien de travail/compagnie). Certains pays ont de drôles de traditions cynophiles ... en Chine le Saint-Bernard est par exemple un met de choix et à la Réunion "l'écrabouillage de chiens errants en bagnole" est un sport national ...
;-)

05 novembre 2006 à 12:24:04
Réponse #29

BULLYSSON


à la Réunion "l'écrabouillage de chiens errants en bagnole" est un sport national ...
;-)

en Martinique aussi !!!  :down:


Le juste milieu existe, fort heureusement. C'est celui que je défends d'ailleurs j'espère que tu l'auras senti...

Le chien aime travailler, être utile, passer du temps avec son maître... alors si on aime son chien on s'en occupe, on l'éduque, on le soigne, on joue avec, on le nourrit bien... en le laissant à sa place de chien !


Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

05 novembre 2006 à 12:32:44
Réponse #30

Patrick


Personnellement, je fonctionne avec tous les êtres vivants de la même façon sans distinction animal/humain, c'est à dire que la relation avec chacun est unique et non caractérisée à son règne.

Peuvent être mes amis au même degré humains et animaux et même assimilés à ma famille ou de simples connaissances traitées avec le même respect ou encore être mes ennemis.

En tous cas aucune notion de possession ou de tutelle, simplement concernant les animaux qui fonctionnent comme cela, la conscience que dans la meute de deux ou trois, le mâle dominant c'est moi avec rappels ponctuels au besoin.

05 novembre 2006 à 12:41:04
Réponse #31

BULLYSSON


à titre purement informatif, voici un copié/collé d'un autre forum


Joelle Caveriviere comportementaliste auteur du manuel Planète Chien
a écrit:


"  La notion de dominant et de soumis a ete introduite par Piaget. Elle ne concerne que les interactions entre individus d'un meme groupe, possedant les memes codes, et soumis aux memes conditions.

L'exemple type est le groupe des enfants (humains) de classe maternelle.

Dans une classe, certains enfants vont orienter les activites du groupe, et etre suivis par les autres avec enthousiasme. Il s'agit des vrais dominants, cela se passe sans heurts, on peut parler de charisme.
Mais c'est une observation du groupe constitué: Si un nouveau arrive, encore plus charismatique, il peut tout a fait prendre une position dominante , toujours sans heurts. De meme si on separe en plusieurs groupes, en mettant tous les "dominants" ensemble, et tous les "soumis" ensemble, une nouvelle repartition va s'etablir, avec "meneurs" et "menés" des deux cotes.
Mais tout cela n'a strictement rien a voir avec l'attitude de tel ou tel enfant avec la maitresse ou avec ses parents. Un gamin capricieux, colerique, insolent n'est pas un "dominant", c'est generalement un enfant mal eleve ou mal dans sa peau.
Et l'enfant qui tape ses camarades pour obtenir quelque chose n'est pas un dominant, c'est le plus souvent le signe d'un probleme, d'un conflit interieur. Cet enfant ne sait pas etablir des relations sociales harmonieuses.


Idem pour les chiens. Le chien dominant n'est dominant qu'en fonction du ou des chiens avec lesquels il est observé. Il est dominant ou soumis dans un groupe de chiens donné, mais vis a vis des ses maitres, il est soit perturbé, soit confiant.
Le chien dominant dans un groupe est respecté, sans qu'il y ait agressivite. Et un chien agressif n'est PAS un chien dominant, justement.

De grace, arretons de parler du loup, de l'alpha, etc...puisque le loup est observé dans son groupe constitué. Oui, on observe un loup dominant dans une meute. Prenez ce loup dominant, anesthesiez le, et laisse le se reveiller dans un parc avec d'autres loups d'une meute deja constituée, et reparlez moi de la "dominance" de ce loup là!
(Et pour repondre a une phrase ici, non, en aucun cas le loup dominant qui se retrouve une petite faim ne peut reprendre sa nourriture à un membre du groupe, si le "dominé" a encore faim, le "dominé" va grogner, et defendre son bifteck! et ce sera respecté)
Il y a un cinema pas possible sur les loups, avec une tonne d'idees recues. Si vraiment l'homme etait un "loup pour l'homme", on aurait enfin un monde plus confortable. Arretons avec l'image du loup sanguinaire toujours a grogner, se battre: les loups jouent, se calinent, negocient, se font confiance... et font le maximum pour eviter les conflits.
Voir a ce sujet le formidable livre paru en 2003, "quand on parle du loup" de Robert Igel.

Il ne peut y avoir de dominance inter espece. C'est contraire à la définition meme. Les chiens ne prennent en aucun cas les humains pour d'autres chiens, tout comme ils ne se prennent pas pour des humains (sauf probleme specifique d'elevage entre 3 et 6 semaines).
L'histoire du chien qui prend la famille pour une meute canine est un mythe. C'est encore plus navrant de voir que ceux la meme qui disent "mon chien doit m'obeir puisque je suis l'alpha de sa meute" sont les memes qui affirment "mon chien doit respecter tous les humains, parce qu'il doit savoir sa place"
Soyons logique, soit il y a meute, melangeant chiens et humains d'une meme famille (alors tous les autres, chiens ou humains, au meme titre, sont "hors meute", et doivent être évités ou chassé) soit le chien ne réagit pas du tout comme un loup dans sa meute, ses competences sociales sont totalement modifiées!
Si vous demandez a votre chien d'avoir un comportement special avec l'espece humaine en general, vous ne pouvez pas en meme temps vous adjuger une superiorité de dominance canine.


Apres il y a la notion de hierarchie... là encore, c'est tellement facile de penser, A est le chef qui decide, puis B, puis C etc... (surtout quand l'humain decide qu'il a de droit divin la position de A) sauf que ce n'est pas le cas. Il n'y a pas une hierarchie, mais des hierarchies imbriquées, celle des males, celle des femelles, celle des juveniles (entre 4-6 mois et 1-3 ans selon les tailles), et les jeux des bebes (jusqu'à 4 à 6 mois). (où se situe l'humain, dans ce cas?).
Et puis il y a les privileges, qui marquent la hierarchie. Sauf qu'il y a des accords sur les privileges, et on peut tout a fait voir le "dominant dans les jeux" etre le "soumis pour la gamelle".

Alors laissons aux humains les vrais mots, un humain peut jouer sur l'autorité, obtenant la confiance du chien en utilisant l'intelligence, ou sur la tyranie, obtenant l'obeissance par la peur. Mais n'attendons pas du chien qu'il pense en humain, et stop au ridicule de vouloir qu'il voit son maitre comme "super-chien".    "



Mes chiens sont mes compagnons... ils me suivent une partie de ma vie et toute la leur...

« Modifié: 05 novembre 2006 à 14:06:19 par BULLYSSON »
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

07 novembre 2006 à 21:21:17
Réponse #32

Patrick


Ouais, je sais, la seule manière de la rendre dangereuse, c'est d'attacher mon PPF dessus... :-[
Déjà fait par un mec très très prévoyant.



Mais oui Monsieur l'agent, il y a bien son nom et son adresse sur la jolie plaque d'identité.
« Modifié: 07 novembre 2006 à 21:24:50 par Patrick »

13 novembre 2006 à 13:59:26
Réponse #33

the grinch


ce qui pose la question mon cher Pat ! les chiens ont ils les mêmes obligations que les humains quand au port d'armes de 6eme catégorie ?   :D :D :D :D ;D

13 novembre 2006 à 14:34:52
Réponse #34

Maximil


HS: Grinch: de part la loi, le statut du chien n'est pas un être vivant à part entière. La personne qui tue un chien ne commet pas un meurtre ou un homicide mais un acte de barbarie dans le pire des cas. Et le chien est vite relegué bien souvent au rang d'objet (une arme par destination, un bien quand il s'agit d'un divorce ...).
Donc un chien appartient à quelqu'un (puisqu'il est inconcevable qu'un objet nappartiennent à personne dans ces cas-là), et donc le couteau, c'est un objet accroché à un autre. Donc c'est la même chose qu'un couteau accroché à son jean  :down:
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

13 novembre 2006 à 19:16:03
Réponse #35

the grinch


mais il est pas à moi ce chien !  ;D :D :D ;)

14 novembre 2006 à 18:45:51
Réponse #36

Baptiste


mon point de vue sur le sujet est que utiliser un chient comme outils de defence je trouve pas sa tres tres sage. je prefere prendre mes responsabilité et a la limite porter sur moi un couteau lame fixe.

En ville ? Là, c'est le gniouf direct !  ;)
Et puis, au dela de l'aspect sécuritaire, la relation avec son chien est quelque chose d'unique...
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

14 novembre 2006 à 21:39:27
Réponse #37

DavidManise


Petite question...  croyez-vous qu'un chien non-dressé puisse tout de même dans certains cas défendre son maître ou la famille ?

Perso j'ai vu mes chiens (enfin surtout le mâle) s'interposer une fois ou deux et se montrer clairement menaçants envers des gens que je ne "sentais" pas.  Certains disent que le chien ressent surtout les émotions de son propre maître, dans ces cas là...  mais les exprime clairement, lui...  ?

Ciao :)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

14 novembre 2006 à 21:44:21
Réponse #38

kazar


Petite question...  croyez-vous qu'un chien non-dressé puisse tout de même dans certains cas défendre son maître ou la famille ?
David


Certainement David. Beaucoup ont ça dans la peau.

Stéphen.

14 novembre 2006 à 22:04:30
Réponse #39

Baptiste


Je pense que c'est totalement possible, oui.
D'une part, le chien ressent les choses mieux que les humains (agressivité, tristesse, tremblements de terre).
D'autre part, un chien même non dressé défendra son maître.
Il m'est arrivé de voir une fois, un chien non dressé (juste le minimum, c'est à dire assis !) s'interposé entre son maître et des individus louches, toutes crocs dehors...
Je pense que si le maître a juste su imposer le rapport dominant dominé (sans forcément un dressage, mais par la vie du chien), le chien ne peut que défendre son maître.
La vie est étrange parfois, on ne veut pas partir loin de ceux que l'on aime mais on ne veux pas non plus revenir en laissant ceux que l'on a appris à aimer...   Moi

14 novembre 2006 à 22:55:25
Réponse #40

the grinch


je pense aussi que les chiens ont cette faculté de "sentir" le danger ! encore un sens que nous avons perdu avec les siecles ! sinon nous aussi on pourrait trouver des truffes !  ;D  l'humain dégage une odeur en fonction de son comportement ou de sa nervosité que le chien peut sentir et donc il mettra tou en oeuvre pour defendre sa meute donc son maître ! seule petite enigme sur le flair du chien, c'est le facteur ! pourquoi ils leur aboit à chaque fois ? une odeur des vetements ? l'incomprehension de voir toujours le même gars mais qui rentre jamais et qu'il assimile à un rodeur ? ou simplement le fait que les facteurs sont mis en garde contre les chiens et donc dégagent une odeur de crainte comme décrit au début ?
amis facteurs si vous nous lisez ...  ;)

14 novembre 2006 à 23:41:09
Réponse #41

kazar


je pense aussi que les chiens ont cette faculté de "sentir" le danger ! encore un sens que nous avons perdu avec les siecles ! sinon nous aussi on pourrait trouver des truffes !  ;D  l'humain dégage une odeur en fonction de son comportement ou de sa nervosité que le chien peut sentir et donc il mettra tou en oeuvre pour defendre sa meute donc son maître ! seule petite enigme sur le flair du chien, c'est le facteur ! pourquoi ils leur aboit à chaque fois ? une odeur des vetements ? l'incomprehension de voir toujours le même gars mais qui rentre jamais et qu'il assimile à un rodeur ? ou simplement le fait que les facteurs sont mis en garde contre les chiens et donc dégagent une odeur de crainte comme décrit au début ?
amis facteurs si vous nous lisez ...  ;)


Je pense que c'est le fameux "facteur" r"odeur".  ;)
Je suis né entouré de chiens et je n'ai pas peur d'eux. Mais lorsque je distribuais des pubs pour mon boulot, dés que je m'approchais d'une boite aux lettre la plupart des chiens aboyaient, voire étaient parfois agressifs.

Stéphen.

15 novembre 2006 à 07:53:54
Réponse #42

BULLYSSON


Petite question...  croyez-vous qu'un chien non-dressé puisse tout de même dans certains cas défendre son maître ou la famille ?

Perso j'ai vu mes chiens (enfin surtout le mâle) s'interposer une fois ou deux et se montrer clairement menaçants envers des gens que je ne "sentais" pas.  Certains disent que le chien ressent surtout les émotions de son propre maître, dans ces cas là...  mais les exprime clairement, lui...  ?

Ciao :)

David

Salut David,

Pour répondre à ta question, je pense que ça dépend de ce que tu appelles "défendre son maitre" ? Si il s'agit "simplement" de s'interposer entre la menace et son maitre en grognant, voir même en chargeant, je pense que oui, beaucoup de chiens en sont capables...
Pour mordre, c'est autre chose, il faut un rapport très spécial avec son chien. Certains chiens sont plus "protecteurs" que d'autres, notamment avec les enfants... Je pense d'ailleurs que les femelles en général sont plus prédisposées à ça que les mâles. Je pense qu'un chien qui "domine" dans la maison risque plus de passer à l'acte qu'un chien qui reste à sa place de chien dans le foyer. Dans ce cas le chien "dominant" ne mord pas pour défendre son maitre, il mord pour montrer son statut.
Comme le disais niglo85 plus haut, il faut sortir des images véhiculées par Holywood du chien héros qui saute à la gorge du méchant ... Même un chien dréssé à l'attaque ne défends pas forcèment, alors un chien qui n'a jamais mordu un humain... j'ai de gros doutes... ça existe, c'est sûr, mais c'estloin d'être la majorité.

seule petite enigme sur le flair du chien, c'est le facteur ! pourquoi ils leur aboit à chaque fois ? une odeur des vetements ? l'incomprehension de voir toujours le même gars mais qui rentre jamais et qu'il assimile à un rodeur ? ou simplement le fait que les facteurs sont mis en garde contre les chiens et donc dégagent une odeur de crainte comme décrit au début ?
amis facteurs si vous nous lisez ...  ;)

C'est simplement parceque le facteur passe tous les jours devant le territoire du chien et qu'il "s'enfuit" à chaque fois que le chien aboit...  ;D   Pour ton chien, ça ne peut que l'encourager à continuer à chasser cet individu qui vient frôler les limites de son territoire quotidiennement... en plus si un chien aboit au passage du facteur, c'est suffisamment communicatif pour que tous les chiens du quartier en fassent autant... donc non c'est pas spéciallement une question d'odeur.
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

15 novembre 2006 à 08:38:54
Réponse #43

Kilbith


Salut, :)

Je suis d'accord avec l'interprétation de Bullyson il faut raisonne comme un éthologue. Il faut "penser en chien" pour comprendre ses actions.
Dans une certaine mesure, le chien défendra sa meute, son territoire, ses ressources et ses membres.
Mais il ne faut pas attendre d'un chien "normal" qui lutte à mort. Cela n'aurait pas de sens pour un animal. En revanche il soutiendra le chef de meute....surtout si celui-ci s'impose ! ;D

Bien sûr il existe des cas pathologiques chez les chiens et des lignées plus agressives que d'autres.



Did, ;)

15 novembre 2006 à 16:38:50
Réponse #44

ipphy


Mes parents avait un terre-neuve avant ma naissance!
Super chien d'après mes souvenirs, tout noir, plein de poils, très affectueux!
Par contre, quand il était encore jeune, le facteur avait l'habitude de lui mettre des coups de pieds.
Résultats, il n'a jamais pu "blairer" les facteurs, même les gentils  ;D

15 novembre 2006 à 19:14:30
Réponse #45

BULLYSSON


oui sur le même principe que ce que j'expliquai plus haut, le facteur est toujours "chassé" par le chien avant qu'il ne puisse entrer (interpretation du chien) donc ça l'encourage à recommencer chaque jour à aboyer....

Ainsi certains facteurs dans les campagnes (si ça existe encore...), qui prennent encore le temps de rentrer dans les maisons boire un verre, discuter etc... sont très bien accueilli par le chien...
Une seule loi dans ce Monde :
http://youtu.be/41Q21B7ap9M

15 novembre 2006 à 19:44:05
Réponse #46

promeneur4d


Mes parents avait un terre-neuve avant ma naissance!
Super chien d'après mes souvenirs, tout noir, plein de poils, très affectueux!


Moi j'ai pas de souvenirs d'avant ma naissance  :-[  ;D ok je sors
Si 86% de la population d'un pays veut pas d'OGM dans les champs et qu'ils sont plantés quand même, peut on parler de démocratie?

15 novembre 2006 à 20:08:42
Réponse #47

ipphy


Mes parents avait un terre-neuve avant ma naissance!
Super chien d'après mes souvenirs, tout noir, plein de poils, très affectueux!


Moi j'ai pas de souvenirs d'avant ma naissance  :-[  ;D ok je sors

Le chien était là avant moi, mais quand je suis arrivé, il était encore là
(chérie il faut choisir, le clebs ou le moufflet!  ;D)

15 novembre 2006 à 21:16:01
Réponse #48

DavidManise


Salut :)

Merci pour ces explications.  C'est intéressant...  enfin une vision qui ne soit pas trop simplificatrice.  Ça change des clichés.

Donc du coup comme je tiens des mecs intéressants, je ne vais plus vous lâcher <rire>

Alors...  J'ai bien lu (plus haut) que les rapports sociaux entre les chiens et les humains ne sont pas aussi simples que le simple concept de "meute", que les hiérarchies s'imbriquent, et tout ça.  En attendant, est-ce que je peux continuer à croire que je dois dominer mon chien sinon il va foutre le bronx ? 

Quand je dis dominer, je ne veux pas dire maltraiter bien sûr.  Simplement m'imposer s'il a des comportements dominants (est-ce que vous avez des trucs, d'ailleurs, pour ça ?  Comment dominer son chien ?)... 

Je discutais avec un dresseur, ici.  Le gars est berger.  Sa femme est psy, et lui est psy pour chiens...  enfin...  dresseur comportementaliste.  C'est assez impressionnant de le voir bosser avec ses chiens de berger.  Il n'élève JAMAIS la voix.  Il parle tout doucement, tout calmement, il dit une fois, doucement, "droite" et le chien pousse le troupeau hors de la route vers la droite pour laisser passer une bagnole qui arrive en face...  Impressionnant !

Enfin bon je digresse. 

Il m'expliquait qu'en gros, le chien a réellement BESOIN, pour son équilibre mental, d'avoir une place dans la hiérarchie de la famille.  Selon lui, le chien sait très bien que nous ne sommes pas des chiens, mais il a malgré tout besoin d'avoir sa place à lui dans la hiérarchie de la famille humaine.  Il pourra tenter d'être dominant parfois, mais d'être dominant ou dominé, à la limite, il s'en fout.  L'important pour lui est d'avoir un statut hiérarchique, et donc une place au sein du groupe.

Il disait aussi qu'à la limite un chien préfère presque se faire taper dessus tous les jours que de se faire ignorer.  Évidemment, il ne disait pas ça pour banaliser le fait de taper un chien (lui ne frappe JAMAIS ses chiens, et d'ailleurs il m'a démontré par A+B que c'est contre-productif en plus d'être cruel).  Il disait surtout ça pour démonter à quel point le fait d'être ignoré et mis à l'écart est difficile à supporter pour un chien. 

Enfin bon...  je fais le perroquet.  Sorry.  Mais j'aimerais avoir votre son de cloche là-dessus ;)

Ciao !

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

15 novembre 2006 à 22:04:29
Réponse #49

Frolboll


Salut :)
Il disait aussi qu'à la limite un chien préfère presque se faire taper dessus tous les jours que de se faire ignorer. 

C'est ce qui m'émeut le plus chez le chien : le pire des salopards peut lui en faire voir de toutes les couleurs, son chien l'aimera toujours, lui fera des joies, guettera ses caresses...

Il existe aussi ces drôles de chiens, très indépendants, fugueurs, pas trop tracassés par la hiérarchie de la meute et pas malheureux.

Frol


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //