Nos Partenaires

Auteur Sujet: NIKWAX cotton proof  (Lu 4741 fois)

30 octobre 2006 à 07:02:32
Lu 4741 fois

LAFAYETTE


Est ce quelqu'un à déja testé?

30 octobre 2006 à 08:34:21
Réponse #1

Kilbith


Bonjour,

J'utilise les produits nikwax. Ils sont faciles à utiliser et le traitement déperlant est présent dans la totalité du vêtement.
Ceci dit, il n'y a pas de miracles. Selon les versions du nikwax, c'est efficace sur le polycoton, la laine et beaucoup moins sur le coton. Il y a une perte de la capacité "d'adsorption" de la transpiration avec les doublures techniques...
Si tu as un sous vêtement en polypropylène, une polaire traitée nikwax, un veste treillis nikwax...Tu peux espérer résister longtemps à une pluie fine....tant que tu marches ! Les vêtement vont sécher aussi vite qu'ils se mouillent (c'est le principe des vêtement Pile&Pertex genre Buffalo). Un poncho peut permettre de gérer mieux la situation.
En revanche à l'arrêt ce ne fonctionne plus....en condition extrême risque d'hypothermie. Il faut prévoir une couche imperméable et  respirante (surtout la veste selon sa proportion de coton) afin que les vêtements sèchent si la nuit est "non chauffée".
L'interêt de cette méthode, c'est quelle est utilisée par les militaires (anglais principalement) car le vêtement extérieur en polycoton est bien plus résistant à l'abrasion, à la déchirure, au feu, aux chiens et au bruit qu'une veste goretex....et plus confortable quand il ne pleut pas ou peu. C'est plus lourd.


Au fait Lafayette, à quand la revue sur tes vêtements en laine US KOM ? ;)

did

15 juillet 2014 à 00:34:40
Réponse #2

Jco


Hello,

J'ai tenté d'utiliser une variante du Nikwax Cotton proof pour rendre un peu plus déperlante une veste en polycotton (le produit est le NST Textile proof, http://www.nstoutdoor.com/romania/pages/textileproof.html).

Je sais pas si c'est le produit qui fonctionne moins bien que le nikwax (il s'agit d'une variante "écologique" à base d'eau), mais honnetement je n'ai vu AUCUNE différence (et je pense avoir bien suivi les instructions).

Sous une pluie "classique", pas de déperlance, et évidemment le polycotton a transpercé direct.

Donc à utiliser en connaissance de cause...

(PS je vais essayer la marque Nikwax et faire un retour).

15 juillet 2014 à 10:32:40
Réponse #3

Kilbith


Je sais pas si c'est le produit qui fonctionne moins bien que le nikwax (il s'agit d'une variante "écologique" à base d'eau),
Le nikwax utilise, aussi, comme solvant de l'eau. Ils insistent aussi sur le coté "écologique"...


Citer
mais honnetement je n'ai vu AUCUNE différence (et je pense avoir bien suivi les instructions). Sous une pluie "classique", pas de déperlance, et évidemment le polycotton a transpercé direct.

Une veste polycotton, quelque soit le traitement, "perce" rapidement sous la pluie. On obtient au mieux une certaine déperlance qui n'est valable que sous la bruine.

Sous une petite pluie intermitttente, on peut améliorer le confort si on porte dessous un vêtement isolant hydrophobe (qui n'aime pas l'eau). Typiquement une polaire ou un truc en laine. L'effet "gestion de l'humidité" est encore supérieur si ces couches intermédiaires sont traitées avec un produit déperlant.
On sera peut être humide, mais on reste au chaud. Lors d'un effort, ou pour rester discret (les vestes polycoton sont relativement silencieuses dans les bois sous la petite pluie. Sous la grosse pluie de toute façon on peut porter n'importe quoi au niveau bruit).

Pour une veste en polycoton : il faut la traiter après l'avoir lavée et avoir éliminé (double rinçage) les résidus de lessive. On aura une meilleure performance avec les lessives "spéciales" que vend par exemple nikwax. Ces lessives ne laissent pas de résidu "mouillant" sur les tissus qui s'opposent aux effets déperlants des traitements, mais lavent moins bien.

Pour affronter du vrai mauvais temps, il faut prévoir une couche réellement imperméable en plus del a veste polycoton (ou coton ou ventile une couche).
L’intérêt de ces traitements c'est de repousser l'usage de la couche "imperméable" à la vraie pluie. Ce qui permet de la prendre extrêmement légère et de la garder en bon état plus longtemps (préservation de son intégrité, de la déperlance...).
Typiquement une bonne solution pour la chasse, l'utilisation quotidienne, la randonnée en plaine à la bonne saison, le voyage au long cours...pas adapté à la rando montagne ou à la randonnée légère.

C'est juste un rappel. :)



"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

15 juillet 2014 à 15:19:05
Réponse #4

Jco


Super rappel, merci !

Je suis en train de regarder aussi du coté des vestes cotton type ventile/EPIC, mais c'est un autre sujet.

15 juillet 2014 à 22:32:31
Réponse #5

musher


Une solution pour la grosse pluie, c'est d'avoir une couche "imperméable" sous la veste en polycoton

http://www.davidmanise.com/forum/index.php?topic=10594.0

C'est ce que je fais : smoke en polycoton de Tacgeac traitée au Nikwax Cotton proof pour la bruine, petite pluie
Pour une pluie plus conséquente, stowaway arktis dessous la smoke (protection physique de la stowaway et arrêt de la vitesse des gouttes)

Si très grosse pluie (ou nécessité de protéger le contenu de la smoke ) ; poncho BW

Par contre pour la rando hivernale en montagne => veste technique. 

16 juillet 2014 à 14:56:32
Réponse #6

Ulf


Sur mon réseau d'eau sanitaire, il y a un adoucisseur (contre le calcaire).

J'ai pu constater un truc curieux sur le traitement d'une veste en 100% coton (parka BW) au nikwax coton proof:

Traitement nikwax à l'eau du robinet (et machine à laver) -> traitement inefficace, mouille direct.
Traitement nikwax à l'eau de source -> déperlance OK

Dans un verre d'eau transparent:
- rempli d'eau adoucie, du nikwax ajouté goutte à goutte fait un précipité en paillettes
- rempli d'eau de source, le nikwax se dilue normalement






24 juillet 2022 à 14:08:12
Réponse #7

theoto


Bonjour bonjour,

Je remonte ce fil pour une question toute bête:
J'ai actuellement une veste F2 qui prends un bon bain de nikwax dans une bassine. Dois-je maintenant "rincer le vêtement jusqu'à ce que l'eau soit claire" , comme indiqué sur la bouteille, ou alors faut-il plutôt la faire sécher telle quelle pour garder le maximum de produit dessus?

24 juillet 2022 à 14:46:14
Réponse #8

Rantanplan


Fais sécher en l'état.

Je spray directement sur mes vestes un mélange assez peu dilué de coton proof alors...
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

24 juillet 2022 à 16:17:11
Réponse #9

theoto


ok ça marche, je tente comme ça alors, merci!

25 juillet 2022 à 08:16:10
Réponse #10

Merlin06


Pendre depuis le bas pour que le produit se concentre sur le haut du vêtement(épaules, capuche...). 8)
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //