Nos Partenaires

Auteur Sujet: Notre offre de stage de survie  (Lu 585 fois)

08 janvier 2024 à 10:52:15
Lu 585 fois

DavidManise


Salut !

Ca fait très très longtemps que je n'ai pas parlé du CEETS ici, et du coup comme on a beaucoup de questions relatives à notre offre de stages de survie, je me permets de faire un peu une présentation du cursus général, avec surtout les pré-requis pour chaque stage.

De base, les stages de survie du CEETS sont organisés autour d'une approche dont les objectifs sont simples et clairs : outiller les gens pour qu'ils reviennent vivants (et en bonne santé) plus souvent de leurs différentes activités.  On n'est pas là pour faire du team building, ou de l'expérientiel (même si nos stages sont en réalité super sympas, ça n'est pas notre but premier).

Les stages de survie du CEETS sont ouverts à tout ADULTE en bonne santé mentale et physique (certificat médical de non contrindication à l'appui).  Il n'est pas du tout nécessaire d'avoir une condition physique supérieure pour participer. On marche un peu, on dort dehors, on s'assoit par terre, on a un peu chaud ou un peu froid, selon la météo, mais ça n'est pas pire qu'en rando ou en camping, au final.

Une liste de matériel requis est fournie lors de votre inscription.  Les gros points de friction sont le sac de couchage (on demande un sac de couchage bien chaud : 0°C au printemps, en été et en automne et -15° pour l'hiver, a minima).  Notez bien que des services de location existent pour les sacs de couchage. Si vous pratiquez la rando, le camping ou la nature de manière un peu régulière, ce matériel vous servira longtemps. C'est un investissement, donc, oui.

En plus de cette liste, vous recevez une information sur les risques (qui explique toutes les manières horribles que vous avez de vous blesser ou de mourir pendant nos stages : c'est notre parapluie jurifique, en somme) et un formulaire pour les droits à l'image (que vous pouvez signer SI VOUS VOULEZ, et sinon c'est ok).

Le cursus de stage de base est divisé en trois niveaux :

Le stage de survie niveau 1 consiste à acquérir tous les fondamentaux pour la gestion du risque et l'autonomie en milieu naturel.  On dort dans son sac de couchage, sous un tarp (ou même une tente pour ceux qui le souhaitent), et on y apprend un trillion de trucs.  Le programme détaillé est disponible sur notre site.

Le stage de survie niveau 2, de son côté, consiste à passer la nuit avec son fond de sac : sur la base des acquis du N1, vous concevez votre "kit de survie" et vous venez le tester tout en apprenant à vous passer de ça aussi.

Le stage de survie niveau 3, quant à lui, consiste à passer le weekend avec son fond de poche : vous avez vos vêtements et ce qui tient dans vos poches, en somme.  C'est notre stage le plus inconfortable, mais globalement quand vous avez déjà fait un N1 et un N2, le N3 est carrément accessible.  Tout le monde réussit.

Il existe des versions accélérées du stage N1, qu'on appelle le N0 entre nous, et qui a lieu sur une journée seulement, sans bivouac.  C'est une sorte de stage d'initiation rapide qui est plutôt sympa parce que moins engageant pour les néophytes. 

Pour eux qui trouvent qu'un N1 est un peu trop léger, on a aussi le N1+N2 combinés sur trois jours : le stage dit "intensif" : vous faites un N1 complet plus ensuite une seconde nuit sans sac de couchage, dans des abris de fortune, etc.  C'est probablement notre stage le plus équilibré et le plus complet pour tous.  On en fait assez rarement, parce que les gens ont souvent du mal à s'organiser pour trois jours.  Mais ça existe aussi.

A côté de ça, on a des stages plus orienté "montagne" (qui ont lieu surtout dans les Pyrénées pour le moment avec Chris Cotard) : le stage "milieu montagnard" sur 5 jours et le stage "immersion montagne" sur 4 jours sont dans cet esprit là, et ils sont vraiment orientés "randonnée en milieu montagnard". 

On a aussi le désormais classique "ornav" : orientation et navigation.  Il est soit donné seul sur deux jours, soit donné sur une journée de spécialisation sur une journée, après un N1.  C'est donc un "N1+Ornav". Cette formule est vraiment extrêmement appréciée par les gens qui s'y collent, parce qu'elle permet de pratiquer vraiment bien la topo et la navigation sur une journée entière et de vraiment maîtriser le sujet ensuite pour être autonome en rando / voyage.  Et ca permet aussi tout bêtement de faire deux bivouacs à la suite, et donc de pratiquer ça aussi, et de gagner en aisance sur le terrain.  C'est pas mal.

Bref, voilà. 

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.  Je tâcherai d'y répondre ;)

David
« Modifié: 08 janvier 2024 à 13:52:41 par guillaume »
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Page de liens a moi que j'aimeu

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //