Nos Partenaires

Auteur Sujet: La capsulite, ça vous parle ?  (Lu 2393 fois)

25 avril 2023 à 20:56:07
Lu 2393 fois

Jo le Trembleur


Salut les mecs.

Bon, voilà, je me tape une capsulite rétractile de l'épaule depuis 6 mois.

Donc, à part m'astiquer la nouille, je peux pas faire grand chose de ce que je faisais (judo, KB).

Je commence à déprimer là.

J'ai entendu dire qu'on passait par une phase de douleurs (phase chaude), puis une phase sans douleur, mais avec mobilité réduite (phase froide / "frozen shoulder"), et qu'après genre mille ans, ça irait mieux.

Moi, ça fait 6 mois que j'ai mal, mais mal. De quoi me réveiller la nuit de douleur. Plus la mobilité réduite, dûe plus à la douleur qu'à un blocage disons mécanique ou articulaire.

Vu toubibs, kinés, etc. Pour l'instant que dalle, ou presque.

Mon médecin m'a prescrit une infiltration de pisse de chat, ou de casoar, chais plus, une arthro-distension que ça s'appelle. Je l'ai faite il y a un peu plus d'un mois. Légère amélioration, environ 10 / 15 %. Mais rien de vraiment significatif, ou me permettant de reprendre une activité sportive normale.

Je serai bien tenté de vous demander le remède miracle qui guérit tout en une nuit, mais je me retiens encore un peu...

Donc ma question est la suivante: Est-ce que quelqu'un est déjà passé par ça ? Auriez-vous l'amabilité, dans l'affirmative, de me donner charitablement quelques retours, et/ou conseils ?

Je vous en serai fort obligé, parce que, comme dit supra, là je déprime... :'( :'( :'(
50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo.

25 avril 2023 à 21:54:33
Réponse #1

Matagot


Une piste (livrée sans garantie aucune, mais si ça peut aider...)

https://doc.rero.ch/record/330275/files/TBSc2020_Guerraz_Lantigner.pdf

PS : moi aussi j'étais dans la limonade ! ;D

25 avril 2023 à 22:20:40
Réponse #2

Jo le Trembleur


Merci Matagot, je vais lire ça.

J'ai déjà testé les ondes de choc, pour un problème  au pied, ça n'avait pas arrangé, c'est pourquoi j'ai un a priori plutôt circonspect, mais je vais néanmoins m'y intéresser.

P. S. Et t'avais le même rendement que Jo ?  :D :D

50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo.

25 avril 2023 à 22:29:07
Réponse #3

cosmikvratch


Salut, ma mère est passée par là il ya quelques années, suite à une fracture de l'épaule à vélo... une vraie saloperie, je compatis.  >:(

les choses se sont améliorées lentement après 6 mois très difficiles. Entre autres elle a dû passer à une voiture automatique, car impossible de passer les vitesses en manuel (épaule droite). En fait au début elle ne pouvait même plus sortir de chez elle car le moindre cahot décllenchait des douleurs atroces...

Il lui a fallu environ 2 ans pour tout récupérer, au final quasi sans séquelles.

Je crois qu'il n'y a pas de miracle: prendre un kiné compétent et expériementé , ne pas forcer, être patient, ce qui  fait gagner du temps au final...

et prendre soin de son moral, dépression fréquente. :'(

bon courage, normalement tu as fait le plus dur!
Life's a bitch (and then you die)

26 avril 2023 à 09:33:27
Réponse #4

Jo le Trembleur


50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo.

27 avril 2023 à 08:47:02
Réponse #5

Jean


Salut Jo,
non, aucune expérience en la matière.
Il y a un kynésithérapeute que je suis sur youtube. Major Mouvement. Il a écrit deux bouquins, le second traitant des douleurs et des exercices à entreprendre pour les enlever. Je ne sais pas s'il traite de la capsulite dedans, je n'ai pas le  livre sous les yeux. Mais il a fait une vidéo sur le sujet.
Je ne saurais trop te conseiller de regarder du côté de cette source. Ce que j'ai fait comme exercices pour le moment, recommandés par lui, pour un problème de cervicales, de sciatique et de ligament croisé, ça m'a vraiment bien aidé.

PS non je  ne suis pas cassé de partout. j'ai juste 50 piges et fais une tonne de sport et nananèreuh.

27 avril 2023 à 14:45:33
Réponse #6

jeanluc


Salut Jo le trembleur
Je suis passé par là voici quelques années; épaule gauche , puis deux ou trois ans après, épaule gauche
Plus d'un an à chaque fois! plutôt 18 mois , mais les six derniers mois étant la récup totale
Un excellent kiné m' a suivi mais il semblerait que la guérison soit spontanée au bout de 18 à 24 mois...un peu comme le rhume , qui dure une semaine si pas soigné , et 7 jours si soigné...
Néanmoins , l' exercice  tout bête qu'il me faisait faire  à la maison avait bien facilité le processus
Je te le délivre   : matériel , un bout de bois  de calibre "balai" , long d'environ 70/80 cm
 se placer sur le dos sur le lit , jambes pendantes
 tenir devant soi le bout de bois , les mains écartées de la largeur des épaules , mains au-dessus du bout de bois
 monter doucement BRAS TENDUS dans le but de toucher le lit au-dessus de la tête, ce qui est d'abord impossible bien sûr, le bras valide emporte l'autre, 10 fois , en faisant un mouvement lent et doux "oeuf corse"
On recommence ça plusieurs fois , et on le fait tous les jours plusieurs fois par jour; la mobilité s'améliore progressivement , on va de plus en plus loin et on finit par toucher le lit au-dessus de sa tête
On peut considérer qu'on peut alors à nouveau toucher son omoplate opposée en remontant sa main dans le dos
Walla , y a pluka !
Bon courage

28 avril 2023 à 09:25:08
Réponse #7

Jo le Trembleur


Merci beaucoup chers Jean et Jeanluc pour vos messages.

J'ai commencé une série de séances chez le physio, j'attends de voir le résultat.

Je connais un peu la chaine de MM, je vais aller voir de plus près.

Merci beaucoup pour l'exercice avec le bâton. Je vous tiendrai au jus de l'amélioration !



50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo.

30 avril 2023 à 23:37:32
Réponse #8

Khee Nok


Bonjour,

En ce qui concerne les douleurs nocturnes: ma belle-mère souffrait d'une fibromyalgie de l'épaule, ce qui je crois a des points communs avec la capsulite et entrainait aussi des insomnies dues à la douleur.

L'écoute de yoga-nidra (un type de méditations guidées) semble avoir eu une certaine efficacité contre ces insomnies. Ca se trouve sur internet, comme tout.

J'espère que ça peut aider.

01 mai 2023 à 20:59:48
Réponse #9

Jo le Trembleur


Merci Khee Nok.

Le truc c'est que je n'ai pas d'insomnies, au repos je n'ai pas mal, c'est lorsque je dors, je me tourne dans certaines positions qui déclenchent la douleur et donc je me réveille. Mais je vais checker tout de même ce style de yoga, c'est toujours intéressant d'en savoir plus.
50 kilos de patates, un sac de sciure de bois, il te sortait 25 litres de 3 étoiles à l'alambic. Un vrai magicien ce Jo.

04 août 2023 à 08:43:02
Réponse #10

MagikPoulet


Hello,

J'arrive un peu après la guerre, donc j'espère que depuis que tu as posté la situation s'est améliorée pour toi !

La capsulite est effectivement un réel problème, fréquent (environ une consultation d'épaule sur 6 se solde par ce diagnostic) mais surtout qui guérit totalement dans plus de 99% des cas. Voilà, ça c'est la bonne nouvelle qu'il faut garder en mémoire, car réussir à rester positif tout le long de l'évolution favorise une guérison plus rapide. Maintenant la guérison, on dit classiquement qu'elle prend entre 3 mois et 3 ans. Donc clairement, quand on dit ça, c'est qu'on sait pas combien de temps ça va prendre... (mais on sait que ça va guérir :) ).

Pour faire simple, la capsulite est une réaction de défense de l'épaule. La capsule articulaire est la "membrane" (ligament, tendons, etc) qui emballe l'épaule et la rend hermétique. Lorsque l'épaule vit un traumatisme, au sens large du mot traumatisme, ça peut être une luxation d'épaule, une chute sur l'épaule, une douleur modérée sur laquelle on force, un choc psychologique, une maladie quelconque (coucou le covid), etc. Bref, lorsqu'il y a traumatisme, l'épaule se met en mode "blocage" pour se protéger, et plus on va forcer, plus elle va se défendre. En consultation je prend souvent l'exemple d'un petit garçon qui boude, plus on va aller le chatouiller et plus il va se renfermer. C'est pourquoi la règle numéro un en cas de capsulite est la suivante : NE PAS SE FAIRE MAL. (on appelle ça la règle de la non douleur)
Facile à dire, plus complexe à mettre en place, mais toute douleur survenant en cas de capsulite renforce le problème et le fait durer. Le pire étant les mouvements réflexes (tu sais, le verre qui tombe là... Ben laisse le se casser la gueule sur le plancher, vaut mieux ramasser les morceaux, de toutes façons tu le rattraperas pas).

Mais faut rester positif, ça finira par passer tout seul :)

Effectivement on décrit classiquement deux phases : "chaude" et "froide", en pratique elle se superposent souvent de façon plus ou moins marquée et la transition entre les deux se fait parfois sans qu'on s'en rende compte.

En ce qui concerne le traitement, comme c'est pas dans la nature de l'être humain de rester passif (fin, d'un être humain comme toi j'imagine, sinon tu serais pas sur ce forum), forcément ce conseil ne suffira pas. Donc en plus de ne pas te faire mal, voici les quelques options validées par la science dont on dispose - désolé je spoile un peu la suite, mais y en a pas des masses et j'ai l'impression que tu les as déjà explorées...

Les médicaments : antalgiques ou anti inflammatoires, globalement ça changera pas l'évolution de la pathologie, par contre si ça te permet de mieux supporter la douleur, faut pas hésiter. De manière générale, dans cette pathologie, tout ce qui soulage, on prend.

Les infiltrations : infiltrations "simples" ou arthrodilatation : aujourd'hui c'est l'arthrodilatation qui a le vent en poupe, ça change au gré des publications, mais dans mon expérience on peut parfois gagner quelques mois d'évolution en récupérant quelques degrés d'amplitudes grâce à ça. Les recommandations actuelles sont de tenter une arthrodilatation dès que le diagnostic est posé. Malheureusement, comme ça semble être ton cas, parfois c'est aussi efficace que de danser tout nu dehors (encore que là tu profites de l'air frais du dehors, c'est plus sympa que l'air aseptisé de la salle de radio où on infiltre...).

La kiné : la pierre angulaire du traitement, par contre faut un thérapeute aux petits oignons. Si on te laisse tout seul dans une pièce avec des électrodes ou une lampe chauffante tu vas juste avoir l'impression de perdre ton temps (spoiler 2 : tu perds effectivement ton temps). Il faut trouver un kiné qui connaisse la pathologie, qui prenne son temps avec toi, qui respecte ta douleur, et qui vous guident toi et ton épaule (tu sais, le petit garçon qui boude là) à aller vers la guérison, tout en accompagnant la récupération des amplitudes, sans jamais la forcer (plus tu forces... cf règle n°1). Un conseil, qui n'est malheureusement pas toujours vrai ni exclusif, pour trouver un bon kiné en orthopédie, c'est quelqu'un qui a fait a minima une formation de kiné du sport, où ce type de problème est plus approfondi que dans la formation de base.
=> par contre si on te propose des ondes de choc : FUIS. De manière générale dans l'épaule (et pour beaucoup d'autres problèmes) il faut éviter les ondes de choc. Je pense que ça a déclenché plus de capsulites que ça en a guéri ( = zéro).

Le temps et la patience : encore une fois, j'insiste là dessus, ça guérit ! C'est LE traitement, mais c'est aussi le plus dur à mettre en place (rester patient... c'est bien une idée de docteur ça non ?).

A partir du moment où les amplitudes commencent à réaugmenter (abduction active 90°, c'est à dire que t'arrives à lever tes deux bras sur les côtés en même temps à l'horizontale) je conseille volontier d'aller régulièrement en piscine pour faire quelques exercices de mobilité articulaire dans l'eau, pour s'affranchir des effets de la gravité.

Et c'est tout. Ce qui n'empêche pas de tenter tout ce qu'on peut pour essayer de calmer la douleur qui peut être parfois très intenses. J'ai des patients pour qui l'acupuncture a fait des miracles. D'autres ça a été de maintenir une activité physique (SANS FORCER SUR L'ÉPAULE - règle n°1, tout ça).

Faut reconnaître qu'on est assez nul en médecine pour gérer la capsulite, surtout quand elle résiste aux méthodes de traitements qu'on connaît. Mais faut rester positif. Ça fini par guérir :)

Bref, j'espère que mon pavé aura pu t'apporter des indications.

Et j'espère surtout qu'il ne t'aura servi à rien, parce que peut être que maintenant tu vas mieux !
Auquel cas ça pourra toujours servir à quelqu'un d'autre, ou au moins t'aider à comprendre ce qui a pu se passer.

N'hésite pas si tu as d'autres questions.
Bonne journée

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //