Nos Partenaires

Auteur Sujet: Trogne / arbre têtard  (Lu 3591 fois)

21 février 2023 à 14:20:29
Lu 3591 fois

Richleau


Bonjour,
Un érable a décidé de pousser à un endroit où la hauteur peut poser problème, je me suis dit que j'allais essayer d'en faire une trogne. Je l'ai coupé à 2,50m. Tous les articles recommandent une coupe nette, mais je me demande s'il n'est pas mieux de laisser les quelques départs de branches existants plutôt que de tailler pour laisser l'arbre refaire le travail. Pour l'instant c'est comme ça (photo).
Comme il y a deux trois petits chênes qui pourraient subir le même sort, toutes les infos sont bonnes à prendre
 :)

21 février 2023 à 18:19:56
Réponse #1

Merlin06


Pour créer une trogne on part souvent d'un arbre pas trop vieux et on coupe autour de 1,5m.
L'objectif étant de faire du bois de chauffage et/ou du fourrage avec la production de rameaux.

Bonne conf' ici: https://www.youtube.com/watch?v=TNPnia5UCKk
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

21 février 2023 à 19:06:13
Réponse #2

guillaume


Ce que tu as fait intuitivement s'apparente à un "tire-sève" ou "tire-jus". C'est une très bonne idée d'en laisser, ça fatigue moins l'arbre au printemps.
Perso je laisse des branches sur chaque division. L'année d'après je coupe les tire-sève et le tour est joué.

22 février 2023 à 05:24:45
Réponse #3

gmaz87


Bonjour,

C'est aussi la technique que j'utilise pour la greffe de printemps.

Je greffe le plus souvent à "l'anglaise compliquée" et je laisse toujours un rameau sous le point de greffe qui va faire un appel de sève vers le point de greffe.

Dès lors que la greffe a débourré, je le supprime pour utiliser le maximum de sève au profit du greffon.

Du coup, si la greffe échoue, ça permet de ne pas "tuer" le porte greffe et surtout de retenter une autre greffe sur ce rameau l'année suivante.

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

22 février 2023 à 10:17:41
Réponse #4

Richleau


Merci à tous. Merlin, je vais écouter tout cela en bossant, ça a l'air riche !
Vu comment tout bourgeonne, j'hésitais à tailler. Pour les chênes j'attendrai un an et je m'y prendrai fin décembre.

22 février 2023 à 11:35:18
Réponse #5

gmaz87



Si tu coupes sur des arbres déjà bien hauts, essayes de protéger ta coupe avec un mastic, argile ou autre.
Sinon tu risques de créer un point d'entrée pour l'eau et les bestioles et à terme de fragiliser le tronc mère.
Ainsi que le dit Merlin, on taille en trogne en conduisant des arbres pas trop hauts et surtout assez jeunes sur lesquelles les plaies cicatrisent mieux, sur des arbres adultes c'est moins évident.
Et oui, il est préférable de tailler en repos végétatif, ça évite les écoulements de sève.

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

22 février 2023 à 12:01:38
Réponse #6

Richleau


Alors 2,50m c’est parce que des véhicules devront passer sous les branches. Le machin se plait et a poussé à toute allure (alors que j’en ai planté un à 10 pas de là et qui, lui, ne bouge presque pas  ;D). Une raison très subjective qui m’a fait tenter la trogne plutôt que le poêle.
Pour le mastic j’ai lu tout et son contraire... mais l’argile n'étant pas ce qui manque ici, je vais me renseigner.

22 février 2023 à 12:24:51
Réponse #7

Shirokuma



Pour le mastic j’ai lu tout et son contraire... mais l’argile n'étant pas ce qui manque ici, je vais me renseigner.
Il y a un “mastic” spécifique pour protéger ce type de coupe d'élagage.
D'expérience personelle, ça protège bien.  :up:

Exemple un produit dans le genre de celui-ci :
https://www.aveve.be/fr/p020013583-baume-cicatrisant-350-g?gclid=CjwKCAiAl9efBhAkEiwA4Torivak9_Q3TUnriT_6RfKCycxydjliOfHjGZHnzJveZ3z9fLMvnWVM3xoC-jcQAvD_BwE#info
“L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte.” Confucius

22 février 2023 à 13:22:16
Réponse #8

gmaz87


Il y a un “mastic” spécifique pour protéger ce type de coupe d'élagage.
D'expérience personelle, ça protège bien.  :up:

Oui, c'est un produit similaire que j'utilise sur les coupes importantes, en particulier sur deux pommiers après élagage sévère, l'un pour le surgreffer ( merci Tompouss  ;D, pour les greffons), l'autre parce que les arbres du voisin ayant gêné sa croissance, il était devenu trop déséquilibré.

Sur l'un j'ai utilisé le mastic pour les plaies de taille, sur l'autre comme la section était importante j'ai pris du goudron de Norvège:
https://www.cordagesgautier.com/goudron-de-pin-pur-pour-protection-du-bois.html

Les deux marchent bien, le goudron étant plus liquide, l'application est plus compliquée mais le résultat est identique, pas de soucis ensuite pour la cicatrisation, le pommier se porte bien.

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

22 février 2023 à 16:04:55
Réponse #9

Richleau


J'ai retrouvé une vieille boite de mastic Pelton, il y en aura bien assez pour cette fois.
Par contre ton goudron de pin m'intéresse, pour cicatriser, et pour les piquets enterrés.
Merci!

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //