Nos Partenaires

Auteur Sujet: Couteau fixe : comment l'emporter ?  (Lu 2957 fois)

11 juillet 2022 à 22:02:04
Réponse #25

jeanluc


Dans le bon ordre" errare humanum est"
Pour la rouille sur le tranchant , quelques passages sur du papier abrasif carrossier, grain 600 ou 1200 vont te l'enlever et en prime le polir, et plus c'est poli, et moins c'est sensible à l'oxydation
Et comme le rappelle Christobal , la lame de ton Esee est recouverte d'un coating , donc rien à mettre dessus ( pour bien des membres du forum, et non des moindres , l'entretien au saucisson est primordial ;D!)

12 juillet 2022 à 05:22:56
Réponse #26

The Scientist


Si vous me le permettez, une petite boutade maison !

Plus mon couteau sera poli et moins il me fera de caprices !  :lol:
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

12 juillet 2022 à 13:05:44
Réponse #27

Dutch


Pour un polissage durable des lames, une technique du XIXème siècle qui fonctionne très bien: https://www.mon-droguiste.com/tripoli-venise.html

A l'époque, les militaires s'en servaient pour protéger leurs sabres & baïonnettes-épées de la corrosion. Aujourd'hui c'est toujours utilisé par les musées nationaux, sur des armes qui vont rester des décennies en exposition.
Évidemment, ça a ses limites si on trempe sa lame dans l'eau de mer, mais c'est un plus réel en utilisation courante.

Edit, mode d'emploi:

« Modifié: 12 juillet 2022 à 13:41:20 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

14 juillet 2022 à 17:53:39
Réponse #28

Kilbith


Humanum erare est !


Je viens de corriger mon erreur en appliquant un léger filet de 3 en 1 (la burette blanche noir et rouge).


Rassurez moi la rouille ne risque pas de porter préjudice au tranchant ?  :huh:

C’est assez simple de protéger l’acier du contact avec l’air afin d’éviter la rouille en pettant une couche protectrice. Le problème c’est de garder la fonctionnalité du couteau.

Je ne suis pas certain que l’huile 3 en 1 soit le top quand on prépare des aliments. C’est pour ça qu’on peut préférer une huile alimentaire. Mais certaines sont acides et oxydent la lame.

Comme précisé ci-dessus il faut se méfier des étuis qui favorisent l’humidité stagnante donc l’oxydation.

Les cuirs tannés chrome font aussi facilement rouiller les lames, il faut préférer les tannages végétaux.

Un tranchant fin oxydé perd son tranchant. C’est pourquoi on ne devrait pas trop s’inquiéter d’un peu d’oxydation sur la lame, ce qui est important c’est d’essuyer scrupuleusement le tranchant.

Comme précisé, pour l’oxydation ordinaire plus la lame est polie moins elle s’oxyde.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 juillet 2022 à 16:45:20
Réponse #29

The Scientist


Merci Killbith pour votre réponse détaillé !


Je suis tellement content de la qualité de fabrication du couteau que je vais me faire offrir un ESEE JUNGLAS premier du nom pour mon anniv' !


L'efficacité dans la coupe de bois moyen à la volée est impressionnante et ma lame de 11cm ne peux tout simplement pas rivaliser (on se limite à une section grosse comme le pouce  :closedeyes:).


Un rappel ne faisant pas de mal j'insiste sur le fait que l'inertie de ces couteau allié à un tranchant rasoir en sortie de boite en font des couteau dont la manipulation et l'utilisation nécessite une vigilance permanente.
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

21 juillet 2022 à 00:03:25
Réponse #30

christobal


Je suis tellement content de la qualité de fabrication du couteau que je vais me faire offrir un ESEE JUNGLAS premier du nom pour mon anniv' !
Je ne voudrais pas relancer une énième polémique en matière de qualité comme là pour les ESEE, mais quand même !   ;#

Si tu considères vraiment que ton ESEE 4 est au top en matière d'ergonomie et de pouvoir de coupe c'est sans doute que tu n'as jamais trop eu matière à comparaisons .   ;)

21 juillet 2022 à 05:25:28
Réponse #31

The Scientist


En matière de lame j'ai eu de l'Opinel, du Mora, du couteau Suisse, un Mercator....


Bien sûr qu'il faut tenir compte de la morphologie de chacun lors du choix d'un couteau : on a pas tous la même taille.... de main (t'en a il t'en colle une t'atterrit sur Mars sans faire appel à Monsieur Musk  :lol: ).


S'agissant du pouvoir coupant (ou tranchant si vous voulez), c'est le premier couteau qui m'arrive avec un tranchant dit "rasoir".  ;)


Mis a part les travaux de précision, mon instinct me dit qu'il vaut mieux avoir un couteau un peu plus gros que nécessaire plutôt que l'inverse (au niveau du manche j’entends) : sans froisser personne, un Opinel c'est une lame avec un bout de bois derrière...
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

21 juillet 2022 à 09:35:31
Réponse #32

Puk


sans froisser personne, un Opinel c'est une lame avec un bout de bois derrière...

C'est là qu'une partie des super pouvoirs de l'Opinel se révèlent...
Quand tu le perds, t'as perdu 10 balles.
Quand tu fais un pet à la lame, et bien c'est pas trop grave au regard de la valeur du couteau.
Tu peux l'aiguiser avec à peu près tout (le cul d'une assiette, un caillou, voir même un bout de ferraille )
Socialement il est plus qu'acceptable (surtout en milieu rural).
Et malgré le blocage de lame, je n'ai jamais eu de soucis avec les autorités (a par un rappel qu'un outil se range dans le coffre de la voiture et pas dans la poche).

J'ai un ESEE 4, je l'adore, je fais plein de truc fun avec, il me suit dans mes sorties dans les bois, il me fait du petit bois pour mon réchaud, il sculpte des cuillères et fait des petits moulins au bord de l'eau mais au quotidien c'est un n°9 carbone que j'ai dans la poche.

D’ailleurs, à la maison, j'ai un deuxième Opinel qui attend au cas où... Mais j'ai pas un deuxième ESEE.

Au plaisir de vous lire,
Puk
"La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé"

21 juillet 2022 à 16:05:02
Réponse #33

The Scientist


Ah l'Opinel, le Mora Français !


Au cours du jour, un ESEE 4 ça doit bien valoir une quinzaine d'Opinel, 15 x plus de possibilités d'être étourdi, la chance !  ;#

Cet boutade mis à part je réitère mes propos tenu précédemment : pour l'immense majorité des gens, un ESEE (Izu'la four'mis à part), perdu dans la nature, c'est une perte très difficile à envisager, ce qui n'est pas le cas avec un Opinel ou un Mora dont le remplacement sera beaucoup plus aisé. J'ai personnellement résolu le problème en fixant un bout de rubalise sur le trou de la dragonne, même avec ma myopie je l'apercevrais dans les champs ! Ceci marchant tout aussi bien avec un jeu de clés. Au delà de ça, si j'ai un jour à prêter mon couteau j'approuverais la chose mais je serais continuellement derrière la personne pour m'assurer de récupérer mon bien en bonne et due forme...


J'exprime mon désaccord quand vous dites qu'un "outil se range dans le coffre de la voiture et pas dans la poche" :

Le kit voiture comme son nom ne l'indique pas reste à demeure (ou presque !) dans la voiture, un couteau en usage pro c'est dans un sac jamais trop loin de soi ou un holster fiable (pas dans la poche cela s'entend).

Je ne veux froisser personne mais, au train ou vont les choses (je qualifierais ça de l'augmentation de la sensibilité humaine)..on va se mettre un jour à verbaliser un pépiniériste car il tiens une cisaille. Pour moi c'est le triptyque : personne /contexte/ outil qui importe, non ?   :o
A la limite, même une machette ne choque personne quand on vis dans la jungle...  :closedeyes:


L'affect joue beaucoup dans le choix d'un couteau j'imagine : le couteau du grand père, le modèle fabriqué dans ma région....ceci peut nuire aussi à la partialité quand on jauge des qualités d'une lame.


L'ESEE c'est pour moi la "théorie du gros" appliqué a la coutellerie !  :up:









"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

21 juillet 2022 à 16:34:26
Réponse #34

Puk


La remarque concernant la place de l'outil dans le coffre m'a été faite lors d'un contrôle routier par la police nationale.
Pour resituer le contexte, j'avais dans la vingtaine, en camion, les cheveux long et il était 2h du mat'.
Je suis technicien du son donc rien de choquant concernant le look, le véhicule, l'horaire d'où la remarque sur "l'outil" mais de loin j’avais une bonne tête pour un contrôle...

Je suis aveyronnais d'origine, le laguiole est un bon couteau de table mais trop cher pour rester dans ma poche (et pourtant je n'ai encore jamais perdu de couteau, juste égaré plus ou moins longtemps).
"La chute n'est pas un échec. L'échec c'est de rester là où on est tombé"

21 juillet 2022 à 17:32:35
Réponse #35

Victor


Citation de: The Scientist
L'affect joue beaucoup dans le choix d'un couteau j'imagine : le couteau du grand père, le modèle fabriqué dans ma région....ceci peut nuire aussi à la partialité quand on jauge des qualités d'une lame.

C'est pourquoi le "Porn knife" est banni ici.

Il y avait initialement la question du port : es-tu satisfait des remarques apportées ?

Pour le reste : soit c'est du retour d'expérience factuel, argumenté et ça passe (dans un nouveau fil si ce n'est plus une expérience de "portage"), soit c'est des avis persos sur les avantages/inconvénients putatifs du modèle Truc vs le reste de l'univers et ça s'arrête tout seul, sinon ce sera stoppé.  ;#  :closedeyes:

V.
Le concierge est dans l'escalier

21 juillet 2022 à 17:54:22
Réponse #36

The Scientist


Navré pour la digression chère Victor, on va tâcher d'améliorer le ratio signal/bruit à l'avenir. :doubleup:
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Si tu à des questions, rassure toi, la vie se chargera de t'en donner les réponses...


On me l'a raconté et j'ai oublié ; je l'ai vu et j'ai compris ; je l'ai fait et j'ai appris (Confucius)


je vais valider un diplôme en faisant valoir mon expérience d’enquiquineur !

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //