Nos Partenaires

Auteur Sujet: Maximiser l'autonomie énergétique en maison individuelle  (Lu 3887 fois)

01 avril 2022 à 14:34:29
Réponse #25

Dutch


Bonjour,
@ Dutch, sympa ce poêle et hyper compact semble t il.
Une question: a quoi sert le tiroir central rempli de je ne sais quoi?, à récupérer les graisses de cuisson pour éviter l'enfumage?
Merci
A+
Gérard

Initialement à récupérer les graisses, mais je m'en sers pour réchauffer des légumes que le jus aromatise en coulant (des fayots recouverts de chapelure sur la photo).

C'était un peu trop grillé au 1er essai, j'ai pris le coup depuis (ça commence à chauffer dès l'allumage, pas comme des braises de barbec')




On doit aussi pouvoir le remplir d'eau pour obtenir un genre de cuisson vapeur, mais je n'ai pas encore testé.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

01 avril 2022 à 16:54:55
Réponse #26

gmaz87


Une question: a quoi sert le tiroir central rempli de je ne sais quoi?, à récupérer les graisses de cuisson pour éviter l'enfumage?

Re,
En regardant mieux, je vois des haricots, c'est donc un tiroir/ casserole pour cuire de même que le compartiment du dessus.
C'est ça?
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

01 avril 2022 à 17:40:16
Réponse #27

Dutch


Plutôt pour réchauffer une boite et c'est un détournement d'usage visant à m'épargner un second foyer en bivouac. A la base ce tiroir est conçu comme un bac à graisse ou à sauce.

J'ai essayé de cuire complètement des patates dedans, mais c'est extrêmement long car situé à la base des flammes, alors que la chaleur monte.
Ça ne vaut vraiment pas le coup vu la quantité de combustible nécessaire et ce n'est jamais synchro avec la viande située plus haut.
Il vaut mieux les embrocher sur les piques.


Par contre des brochettes de légumes suspendues sur deux tringles longitudinales cuisent parfaitement.
On ne voit qu'une tringle sur cette photo, mais c'est prévu pour en monter 2 ou 3 parallèles:






Le poêle était livré avec une dizaine de piques, percés au bout pour retenir les aliments avec un cure-dent ou un fil de fer.
Une fois démarré, on peut enchaîner les brochettes de viande/poisson ou légumes à un rythme soutenu (je nourris deux adultes et trois gamins plus vite qu'au BBQ).

Il ne doit y avoir aucun contact entre l'aliment & une paroi, sinon il colle et brûle rapidement.
Pour être tout à fait clair, il s'agit uniquement d'un four, pas d'un grill ni d'une plaque de cuisson.
« Modifié: 01 avril 2022 à 17:52:12 par Dutch »
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

01 avril 2022 à 18:38:03
Réponse #28

gmaz87


Ok, merci pour ces longues et claires explications.
ça reste un concept intéressant, dans un volume réduit et un poids plume, le seul truc déroutant c'est l'obligation des deux conduits de fumée, ce serait à combiner avec l'autre dispositif que tu as posté avant, un "amplificateur" des calories en sortie de tuyau.
Encore merci.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

01 avril 2022 à 19:32:55
Réponse #29

Dutch


Les cheminées sont amovibles (juste emboîtées) et se rangent dans l'espace central pour le transport.
@Guillaume, tu pourrais nous faire des photos stp et aussi des piques troués. :akhbar:

Après, c'est du low-Tech en provenance d'un pays en voie de développement. Ça n'est pas très dérangeant d'allumer un second feu quand le premier est parti & de diviser le combustibles.
Là bas ils s'en servent avec des poignées de paille et tout ce qui leur tombe sous la main.

@Tompouss, si ce genre de technologie intéresse pour un usage domestique en situation dégradée, on peut poursuivre sur ce fil ou tu préfères que j'en ouvre un distinct?
J'ai recyclé quelques vieux concepts du même ordre dans ma baraque et beaucoup d'autres sont en cours d'évaluation.
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

02 avril 2022 à 23:39:26
Réponse #30

Tompouss


Bah ça tout à fait sa place dans ce fil comme concept.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

03 avril 2022 à 08:43:24
Réponse #31

Rantanplan


Citer
Le problème de ce concept c'est que c'est atteignable en théorie mais pas en pratique (ou du moins pas à un coût acceptable), le renouvellement d'air par WMC (même double flux) engendre des pertes, une isolation aussi performante soit-elle laissera toujours des pertes, l'apport du soleil via des vitrages habilement placés et dimensionnés n'est pas suffisant lors des journées maussades.

Je ne suis pas dans la construction: je ne sais pas. Mais chuis bavard  ;#

Une VMC sert à rendre l'air "sain" et pas juste à évacuer les "prouts": je pense tout de suite aux taux de CO, de formaldéhyde, de radon* et enfin aux qte. de particules fines.

Du coup, est ce que ta VMC tourne H24 ou bien est elle reliée à des capteurs qui déclenchent les ventilos uniquement lorsque c'est nécessaire (IE: qd. les données de qualité de l'air exigent un apport d'air frais) ? (Un appareil de mesure portatif des gazs/particules nocifs coute 30 balles sur amazon, le système en fixe ne devrait pas couter si cher, en théorie).

*radon et cancer du poumon: découverte relativement récente qui expliquerait les cancers du poumon chez les non fumeurs.

Citer
En bref, une isolation aussi bonne soit elle ne permettra jamais de se passer totalement d'un mode de chauffage mais elle permet de réduire drastiquement les besoins, dans le cadre de notre rénovation on a réduit par 3 les besoins.

C'est déjà bien ! :up:

Un autre point que vous n'abordez pas dans ce sujet, ce sont les matériaux à inertie thermique: la capacité à stocker la chaleur.

J'avais vu ça dans une maison passive: un mur de la maison, situé stratégiquement entre la serre et la cheminée, fabriqué dans un matériau capable de stocker énormément de chaleur (de la pierre "toute c*nne" de mémoire).

En gros, ça va "lisser" la courbe de ton amplitude thermique.

-> en été, rafraichit la journée et diffuse la nuit.
-> en cas d'épisode passager de canicule ou de vague de froid, permet de retarder la mise en marche des appareils
-> stocke l'énergie solaire d'un coté (était situé en face de la verrerie orientée plein sud)
-> stocke la chaleur de la cheminée / poêle de l'autre coté

@+ !
« Modifié: 03 avril 2022 à 09:11:55 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

04 avril 2022 à 09:55:03
Réponse #32

Tompouss


Une VMC sert à rendre l'air "sain" et pas juste à évacuer les "prouts": je pense tout de suite aux taux de CO, de formaldéhyde, de radon* et enfin aux qte. de particules fines.

Du coup, est ce que ta VMC tourne H24 ou bien est elle reliée à des capteurs qui déclenchent les ventilos uniquement lorsque c'est nécessaire (IE: qd. les données de qualité de l'air exigent un apport d'air frais) ? (Un appareil de mesure portatif des gazs/particules nocifs coute 30 balles sur amazon, le système en fixe ne devrait pas couter si cher, en théorie).

Les VMC à la base c'était surtout pour l'humidité qu'elles ont été installées (CF les bouches d'aspiration dans les pièces humides). Et c'est fait pour tourner H24. En période de grand froid on peut évidemment la couper mais ce n'est pas recommandé. Jamais vu de VMC asservie à autre chose que l'humidité (basse vitesse en condition d'hygrométrie normale et haute vitesse quand le capteur détecte une hausse).

Je suis resté sur du simple flux car rentabilité de la double flux très discutable de mon point de vue :
- consommation plus élevée
- filtres à charbon à renouveler régulièrement
- coût d'investissement environ 10* plus important
- maison pas étanche à 100% car rénovation

Par contre, j'ai positionné à l'entrée de la cuisine un interrupteur permettant de passer en grande vitesse de manière forcée. Pratique en cas de cuisine ouverte (notre cas) quand on cuisine quelque chose d'odorant. Et surtout pratique pour extraire l'air chaud en été le soir une fois que la température extérieure est plus basse que la température intérieure.


Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

04 avril 2022 à 10:42:43
Réponse #33

Kilbith


Juste un petit mot....

force est de constater que la notion d'autonomie énergétique est aussi évolutive. Par exemple récemment encore on prônait des ouvertures minimales afin de maximiser l’isolation. Mais on s'est rendu compte que cela minimisait les apports thermiques solaires et que l'on consommait plus en éclairage....

De même, si on habite dans le sud de la France le problème est différent de celui du Haut Jura. Même si on habite en montagne...les latitudes sont différentes.

 ;)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //