Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les pinces (autres que Multi Tool)  (Lu 3714 fois)

12 mars 2022 à 09:51:03
Lu 3714 fois

Rantanplan


Bonjour,

Je suis passé d'un multi-tool à un couteau suisse pour les raisons suivantes:
- poids / encombrement
- scie suisse (+++ dans un contexte de fond de poche)
- acceptabilité sociale / capital sympathie

99.9% du temps, je n'ai pas besoin de pince.

Ce sujet couvre donc le 0.1% des situations

Je veux juste passer en revue divers outils complémentaires à un SAK et qui m'ont parus intéressants par:
- leur pertinence
- leur poids / encombrement
- leur polyvalence

--------

La pince universelle coudée







Très polyvalente:
- serre bidules
- pince à plats (car coudée)
- pince à écharde (j'y arrive bien mieux avec une pince plate qu'avec une pince à épiler "pointue", dite à échardes)
- coupe fils
- ...

Inconvénients:
- poids (+200g)
- les lames coupe fil ne sont pas assez trempées pour couper de l'acier trempé, type câbles de vélo, barbelé, clôtures... Certes, on finit par arriver mais les lames finissent marquées.

La mini pince cobra



+ Compacte et relativement légère: 80g pour la 125mm
+ "vraie" pince cobra = excellent serrage
- un peu courte pour profiter d'un effet de levier (mais on peut bricoler avec un bâton, sachant qu'une "cobra" serre la pièce juste en appuyant sur le levier supérieur = nul besoin de "presser" du poing)
- pas de coupe câble (si il y avait une partie coupante sur cette pince, elle serait parfaite...)

La pince "coupe barbelé"


ci dessus une Felco CDO

+ "fait pour" couper de l'acier trempé*
- très lourd
- mono usage

*Dans ma campagne, beaucoup de déchets métalliques trainent là où ils ne devraient pas être (= danger, y compris pour les animaux). C'est utile pour nettoyer par "opportunité". Zéro malveillance. Merci de votre compréhension. 
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

12 mars 2022 à 12:44:54
Réponse #1

musher


- scie suisse (+++ dans un contexte de fond de poche)
- acceptabilité sociale / capital sympathie
Bonjour,

Je ne comprends pas vos remarques sur le multi-tool.
Sur le leatherman wave, j'ai 2 scies :
- une lame scie buche avec dents décalées comme sur les scies pliantes et très efficaces sur du bois vert (on n'a pas la longueur de coupe d'une scie pliante).   
- une lame scie couteau à pain qui va bien sur le plastique (plus la lame lime pour la ferraille).

Concernant le capital/acceptabilité, le multi-tool est vu comme un outil. J'ai juste eu des remarques quand je fais des dépannages "Tiens, tu sors encore ta caisse à outils miniature" et dans l'évènementiel, tous les techniciens avaient leur multi tool à la ceinture.

Après, ça remplace pas la vraie caisse à outils, mais ça évite les allers retours au camion ou au local technique pour aller chercher un tournevis ou une pince. 80% des petites interventions sur les quelles j'étais appelé ou lorsque on me choppait dans un couloir pour une réparation, je l'ai faite avec mon leatherman et le pack d'embouts vis sans devoir redescendre au local. C'est même devenu une plaisanterie. "Lui, il se balade avec s caisse à outils dans sa poche".

Par contre avec un canif, couteau suisse, opinel..., j'ai des réflexions "Tiens, tu pars en pique nique, "tu sais ici, c'est tranquille, t'as pas besoin d'avoir un couteau"...
Y a juste à la campagne, chez les vieux où la tradition du canif dans la poche, fait accepté le canif.
     

12 mars 2022 à 19:01:09
Réponse #2

Rantanplan


Citer
Sur le leatherman wave, j'ai 2 scies :
- une lame scie buche avec dents décalées comme sur les scies pliantes et très efficaces sur du bois vert (on n'a pas la longueur de coupe d'une scie pliante).   
- une lame scie couteau à pain qui va bien sur le plastique (plus la lame lime pour la ferraille).

Essaye la scie du victorinox forester. Elle est supérieure à celle des leatherman AMHA.

La lame "couteau à pain" est en effet monstrueuse sur les fibres.

---

Dans "mon" système, hors cas de force majeure, la lame du fond de poche ne sert qu'au contact alimentaire.

Lors des gueuletons de chasseurs, il n'est pas rare que les "canifs" des uns et des autres passent de main en main, comme une sorte de rituel participant à la reconnaissance entre pairs... Totems, ou un truc dans ce gout là...

@+ !
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

12 mars 2022 à 20:45:33
Réponse #3

Dutch


Essaye la scie du victorinox forester. Elle est supérieure à celle des leatherman AMHA.

La lame "couteau à pain" est en effet monstrueuse sur les fibres

Assez d'accord avec ces constats, mais une préférence pour le modèles à blocage de lame (Rangergrip 78 ou Swisstool ancien modèle).
Mais selon l'environnement, la balance législation/perception vs sécurité d'utilisation est à prendre en compte... :bienmal:




En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

12 mars 2022 à 21:21:23
Réponse #4

Kilbith


Chez knipex il y a une modèle encore plus compact et léger. Toujours pas de coupe câble.

C’est vrai que les manches non gainés sont courts et que la force que l’on peut exercer n’est pas optimale. Mais si on compare avec un multitool, c’est pas mal.

Si on a un sak un truc marrant c’est le micro firesteel qui vient remplacer le cure dent. On peut aussi avoir un micro allume feu dans le tire bouchon.


 :)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

12 mars 2022 à 21:40:23
Réponse #5

azur


Si je devais avoir une pince indépendante d'un couteau multifonction, je prendrais ce genre de modèle:





Pas trop volumineuse, un bec assez fin, une partie coupante et une mâchoire crantée qui permet de saisir fermement un truc rond ou polygonal...
Et hasard... c'est exactement la description de ma Leatherman dont j'aurais du mal à me passer! Sauf qu'en plus, la Leatherman offre un meilleur système de coupe cable, et la possibilité de sertir une cosse :doubleup:
Sur ce sujet, je rejoins Musher sur l'acceptabilité sociale d'un multitool...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

13 mars 2022 à 06:23:27
Réponse #6

Tumiza


Chez knipex il y a une modèle encore plus compact et léger. Toujours pas de coupe câble
Tu parle de là cobra XS?
https://www.chausson.fr


BAVU ba pris

13 mars 2022 à 08:24:15
Réponse #7

Rantanplan


@Azur

Oui mais l'absence de bec coudé fait chier quand tu veux retirer ton plat du feu: ta main est au dessus de la chaleur.

Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

13 mars 2022 à 09:23:28
Réponse #8

Kilbith


Tu parle de là cobra XS?
https://www.chausson.fr


Oui. Je viens de la peser à 55g. La branche du dessus fait approximativement 7cm et donc c'est moins large que ma main ce qui ne permet pas de développer une force maximale. Mais c'est pas mal pour le poids/encombrement.


J'ai un multitool leatherman basique depuis longtemps et aussi un gerber depuis longtemps (ante 1990). Personnellement je n'aime pas. Mais je suis une exception et mon métier n'exige pas du tout d'avoir un outil constamment sur moi. Pour la grande majorité des gens ce type d'outil donne pleinement satisfaction.


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 mars 2022 à 09:50:45
Réponse #9

Rantanplan


Citer
Oui. Je viens de la peser à 55g. La branche du dessus fait approximativement 7cm et donc c'est moins large que ma main ce qui ne permet pas de développer une force maximale. Mais c'est pas mal pour le poids/encombrement.

Tu peux agripper une pièce en exerçant juste une pression sur un seul levier.

Fais l'essai:

-> prends une cobra et fais lui mordre un tuyau. Déjà, si tu te débrouilles bien, la pince doit tenir toute seule par l'effet de la gravité. 

-> appuies avec le plat de ta main uniquement sur la "poignée" supérieure.
Tu verras, ça "grip".

-> tu peux enfiler un tube acier autour de cette poignée pour démultiplier ta force.

-> squeezer les deux branches ne sert à rien avec une cobra (et autres pinces avec le même principe de fonctionnement). Tu ne fais que te fatiguer l'av bras pour rien. Il y a par contre un sens de rotation car les dents sont orientées pour ne mordre que dans un sens.

Peut être que tu sais déjà tout ça, mais j'ai vu pas mal de collègues qui n'étaient pas au courant.

C'est illustré ici, dans ce message à caractère informatif  ::):
https://youtu.be/xcKfQW17SYA
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

13 mars 2022 à 10:46:41
Réponse #10

Kilbith


Je ne suis pas certain d'avoir tout compris.... ;#


Je vais creuser et regarder la vidéo : je ne suis absolument pas un type doué pour le bricolage (quand je vois des gens comme Lambda, Dutrch, et d'autres comme toi!)  et mon métier n'est pas du tout technique. C'est donc un domaine où j'ai beaucoup à apprendre (  :doubleup: )

Pour moi ce type de pince sert à réparer sur le terrain des trucs qui dysfonctionnent comme un réchaud, des raquettes ou autre. La grande qualité de cette pince permet de serrer (normal!) mais aussi de s'attaquer à des écrous (en dernier ressort!).

Merci d'attirer notre attention sur le vrai bon matériel.

Même si j'ai vendu il y a longtemps du Facom (je travaillais tous mes été comme étudiant dans une boite de matériel poids lourds, et j'ai été longtemps étudiant), je n'ai pas un grande connaissance de ces domaines depuis 30 ans. C'est précieux de nous faire partager ton expertise (merci aussi aux autres).

C'est d'ailleurs je crois une de tes interventions qui m'a fait me procurer le catalogue knipex et conséquemment quelques outils. On est noyé dans les médiocrités sinisantes depuis 30 ans, pas facile de distinguer le bon grain de l'ivraie.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

13 mars 2022 à 11:36:16
Réponse #11

Rantanplan


En gros, dans la vidéo de mon intervention précédente, tu vois le présentateur tenir sur un pied, en équilibre, sur le manche supérieur de la pince (qui serre d'ailleurs toute seule le tube sous l'effet de la gravité). C'est la démonstration que tu n'as pas à serrer le poing pour que la pince "accroche". A l'inverse d'une pince universelle (leatherman), il suffit juste de pousser sur le dessus du manche d'une pince cobra pour, par exemple, dévisser ton écrou (= tu te fatigues bcp moins).

En conséquence, quand tu bosses comme chauffagiste et que les tuyaux en acier sont "coincés", tu peux prolonger le manche "du dessus" de ta pince avec une barre de métal pour multiplier ta force par effet de levier.
« Modifié: 13 mars 2022 à 11:57:13 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

13 mars 2022 à 15:35:02
Réponse #12

azur


J'ai du mal à voir où tu veux en venir... :-\ car tu enterres les multitool au bénéfice des pinces multiprise sur la base d'une usage professionnel assez spécifique.

Dans le cas d'un usage professionnel, on se déplace avec une caisse à outil ou une ceinture porte-outil... Donc on prend les outils les plus adaptés, qu'importe le poids, l'encombrement et la polyvalence!

Le multitool n'est pas conçu à la base pour ce genre d'usage, il a plutôt pour but de dépanner dans la majeure partie des tracas du quotidien avec un outil d'un encombrement minimal et d'un poids raisonnable.

Donc il est normal que le multitool montre des limites et soit inconfortable à l'usage... il est là pour dépanner, pas pour être utilisé 8h par jour!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

13 mars 2022 à 16:09:35
Réponse #13

Rantanplan


Je n'enterre rien du tout.  :ohmy:

J'utilise un SAK (custom parceque les lames Victorinox, c'est tellement de la m*rde molle <- là j'enterre, tu vois la différence ?) dans mon fond de poche pour la bouffe. Accessoirement c'est un couteau de "survie" très commode grâce à sa scie.

Et je complète ce SAK, de temps en temps, avec de petits outils (en virant la pince à plats de rando tant qu'à faire).

Niveau poids, on s'en sort:
- leatherman charge = 250g
- cobra 125 = 80g
- victorinox forester = 130g

Après si on rajoute un machin coupe barbelés à 300g, c'est sur...

Niveau ergonomie, en ce qui me concerne je suis content: le victorinox est rattachable à une cordelette/mini mousqueton et se transporte facile dans la poche pantalon, le tout relié à la ceinture pour en rien perdre (autour du cou de nuit, en bivouac).
Le leatherman se porte à la ceinture (poids additionnel et la pochette entre en conflit avec... mes abdos.  ::))

Voilà, je ne prône pas la supériorité des MT par rapport aux SAK, j'expose juste des solutions.
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

14 mars 2022 à 11:58:41
Réponse #14

Kilbith


En gros, dans la vidéo de mon intervention précédente, tu vois le présentateur tenir sur un pied, en équilibre, sur le manche supérieur de la pince (qui serre d'ailleurs toute seule le tube sous l'effet de la gravité). C'est la démonstration que tu n'as pas à serrer le poing pour que la pince "accroche". A l'inverse d'une pince universelle (leatherman), il suffit juste de pousser sur le dessus du manche d'une pince cobra pour, par exemple, dévisser ton écrou (= tu te fatigues bcp moins).

En conséquence, quand tu bosses comme chauffagiste et que les tuyaux en acier sont "coincés", tu peux prolonger le manche "du dessus" de ta pince avec une barre de métal pour multiplier ta force par effet de levier.

La Knipex XS est différente des modèles plus gros : elle n'a pas de ressort sur le coté (comme par exemple la 125).

Je connais l'astuce de la rallonge....parce que dans mon boulot étudiant une trace de tube sur la clef invalidait la garantie à vie Facom (or c'était une pratique courante chez les mécanos poids lourds).

Ceci dit, pour un petit dépannage en randonnée (genre la boulon du bruleur d'un réchaud) la knipex XS est très suffisante en terme de force de serrage pour ses 55g. L'acier est bon et l'usinage aussi : c'est précis et efficace.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

14 mars 2022 à 14:59:52
Réponse #15

gui3gui


J'ai une knipex (le plus petit modèle) et pourtant au quotidien ce dont je me sers le plus souvent est ma leatherman skeletool ou alors ma pince SOG Reactor (qui n'est plus commercialisé) alors que c'est le multitool (avec pince et porte-embout) le plus léger sur le marché.

La coutellerie tourangelle en bradait à moins de 30 €, ce qui en faisait un super rapport q/p.

14 mars 2022 à 20:24:35
Réponse #16

azur


alors ma pince SOG Reactor (qui n'est plus commercialisé) alors que c'est le multitool (avec pince et porte-embout) le plus léger sur le marché.

La coutellerie tourangelle en bradait à moins de 30 €, ce qui en faisait un super rapport q/p.
Je viens de découvrir... Effectivement, le service rendu pour le poids que ça fait, c'est imbattable!

Je trouve que c'est un excellent compromis entre la pince et la lame... Vraiment dommage que ça ne soit plus distribué.

Par curiosité, il pèse combien?
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

15 mars 2022 à 17:18:07
Réponse #17

Phil


Bonjour.

Un sujet intéressant, ma foi.
  • Pinces universelles (droites ou coudées) : généralement lourdes, trop je trouve.
  • Pinces à bec fins (droites ou coudées) : plus légères que les précédentes, pratiques.
  • Pince universelles (dont les Knipex Cobra) : pratiques pour serrer, manque la coupe.
+
  • Pinces-étaux : pratiques parfois, manque aussi la coupe. Existent en mini, par ex : BGS 506 (125mm, 100g)
  • Pince coupe-boulons compactes : par ex. Knipex Cobolt 71 01 160 (160mm, 200g) ou 200 (200mm, 335 g) coupant du respectivement 3,0 et 3,6 mm de diam. d'acier de corde à piano !

Pour la fonction coupe, a-t-on vraiment besoin d'une pince, si c'est d'usage ponctuel (non-répétitif) et qu'on peut prendre son temps ? Une alternative légère, modérément encombrante et peu coûteuse me semble :
  • (demi-)lame de scie à métaux + poignée porte-lame, voire simple bout de duct-tape en guise de poignée.
  • lame à métaux de scie-sabre (plus courte) + poignée porte-lame adaptée
Bien sûr cela implique un peu d'huile de coude...
Si tu tiens à ta peau, affûte ton esprit comme ton couteau.

15 mars 2022 à 18:40:38
Réponse #18

gui3gui


Je viens de découvrir... Effectivement, le service rendu pour le poids que ça fait, c'est imbattable!

Je trouve que c'est un excellent compromis entre la pince et la lame... Vraiment dommage que ça ne soit plus distribué.

Par curiosité, il pèse combien?

Tu trouveras ma revue détaillée ici :

http://schlass.wellnotlikethis.com/viewtopic.php?f=3&t=12

Je te le pèse ce soir

16 mars 2022 à 11:09:38
Réponse #19

Dutch


Comme alternative aux Knipex, il existe les multiprises clipsables Facom série 181.
J'en utilise une paire depuis une douzaine d'années & en suis très satisfait.

Le petit modèle pèse 220 grammes et présente l'avantage d'une ouverture maximale 35 mm intéressante en road-trip moto.







Plus lourde, mais plus polyvalente, cette multiprises Otogrip 580.
Toujours clipsable, mais aussi verrouillable ce qui lui donne une fonction étau intéressante.

Il s'agit d'une production des années 1950/60 trouvée dans un fond d'atelier, alors j'ignore d'où ça sort & si ça se fait toujours...









L'une comme l'autre sont bien pensées pour la mécanique, mais je ne comprends pas trop à quel usage vous destinez une multiprise en outdoor... :-\
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

21 mars 2022 à 13:56:09
Réponse #20

Nirgoule


Salut
Interessantes ces pinces, des innovations par rapport aux pinces multiprises traditionnelles. On croit avoir un outil abouti et voila que d'un seul coup il prend un coup de vieux. Moi qui avait besoin de deux clefs en pouces, je vais me procurer ce genre de pince, beaucoup plus polyvalente.

Sinon je suis aussi adepte du couteau suisse, j'ai deux multitool je m'en sers rarement.

Mais pour la gamelle à retirer du feu c'est vrai que c'est un plus !
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

21 mars 2022 à 21:56:50
Réponse #21

Dutch


S'il s'agit juste de sortir une gamelle, un outil haut de gamme n'est pas indispensable.

On trouve en brocante ce genre de petite pince ultralégère pour ou 1 ou 2€
Il s'agit d'outils pour "lot de bord" de mobylettes anciennes, produits avant l'ère du m*rde in China et relativement solide.






Pour être amateur de voyage en cyclomoteur vintage, je trimballe fatalement mon outillage mécanique en plus du matériel de bivouac.

Le seul outil qui m'ait servi au campement, c'est ce marteau pour redresser des sardines (il fait aussi pince & autres gadgets par souci de polyvalence, mais c'est du pas cher/pas terrible).
La multiprise Facom 181 jamais...







Si j'emportais une pince autre que mon multitool en bivouac strict (sans risque de devoir réparer une bécane), je pense que ce serait un modèle pour clôture.
Elle fait marteau, on peut couper du fil de fer avec, tirer un plat du feu et aussi la détourner pour le bâtonnage:








En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

25 mars 2022 à 09:59:21
Réponse #22

azur


Je viens de découvrir... Effectivement, le service rendu pour le poids que ça fait, c'est imbattable!

Je trouve que c'est un excellent compromis entre la pince et la lame... Vraiment dommage que ça ne soit plus distribué.

Par curiosité, il pèse combien?
J'ai réussi à en récupérer un in-extremis... Du coup, au niveau du poids, ça donne:
- dou-douk mini écureuil: 50g
- SOG Reactor: 110g
- Leatherman Wave: 230g
- Leatherman Charge TTi: 250g

Pour un EDC léger, le SOG Reactor me semble excellent, car dans un poids très contenu, on a
- une pince qui se montre à l'aise dans pas mal de situations, et avec un système d'ouverture qui permet de démultiplier la force de serrage, malgré des poignées courtes
- une petite lame verrouillable, qui coupe très correctement
- un porte-embout 6 pans
- un décapsuleur (c'est le plus important!!!)
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

25 mars 2022 à 15:13:27
Réponse #23

Dutch


J'en utilise un au quotidien depuis trois ans.
C'est le meilleur rapport qualité/prix/encombrement du marché, avec bien sûr quelques limites:

_Concernant le décapsuleur, il faudra le rectifier de quelques coups de limes si tu veux qu'il agrippe tous les types de capsules européens.

_Cette entretoise en composite favorise une prise de jeu de la lame (mieux vaut éviter de faire levier et de trop l'approcher d'une source d chaleur)







_Le support de tournevis est propice à laisser échapper l'embout (je passe largement plus de temps à sa recherche qu'à l'utiliser...)






_Le logement d'embout semble plus pratique, mais à déconseiller car il se déforme facilement.
Ensuite, l'embout s'enfonce dedans et un autre outil devient nécessaire pour l'extraire (ce faisant, on a toutes les chances de casser le minuscule clip de maintien, ce qui m'est arrivé)





En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

25 mars 2022 à 17:14:36
Réponse #24

gui3gui


Comme décrit par Dutch, la lame est pas folle (acier 3cr/5cr ou 8cr) bref un truc mou.

L'ergot du rangement pour l'embout est cassé/tordu sur le mien;

L'emplacement qui sert de porte embout est maintenu par deux aimants qui ont tendance à se barrer fair la malle

Les avantages :

 La pince est à mon sens meilleure que sur les leatherman, bien que mon skeletool est devenu quasiment l'outil que j'embarque partout;
Le fait qu'il accepte des embouts universels;
La garantie de 25 ans (pas testé) mais pour un mulitool aussi léger (vendu/bradé 27 € à la CT)

Bref comme le souligne dutch, c'est à mon sens la pince porte-embouts avec le meilleur rapport poids/prix/qualité.

Vu que SOG s'est relancé ces derniers temps en couteaux et bagageries, je verrais bien une itération identique avec carcasse en partie titane/lame d2 ou 12c27 le tout pour une centaine d'euros.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //