Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gérer la pluie niveau matos ou comment réconcilier l'irréconciliable...  (Lu 2300 fois)

20 janvier 2022 à 18:41:02
Lu 2300 fois

The Scientist


Bonsoir !


En matière de problématique que je rencontre sur le terrain, une revient très souvent : la gestion de l'habillement en fonction d'une météo pluvieuse, sur le temps long notamment. Je ne parle pas ici de la petite averse de 30min mais du temps pourri au possible et cela des heures durant.  :o


L'idée d'ouvrir ce sujet m'est venu après avoir lu le récit de "Karto" dans sa discussion "pour que la pluie reste un plaisir" car il met en évidence que la pluie intense nécessite une certaine rigueur dans la  façon de se vêtir, faire sécher ses vêtements, dans le choix des matières utilisé également.


Pour alimenter la discussion je vais commencer par une phrase souvent lue ici (je trouve) :


ce qui compte ce n'est pas tellement d'être mouillé, c'est avant tout de ne pas être "mouillé froid"


Qu'est ce que cela signifie vraiment ?



Toutes les remarques et conseils sur l'habillement en fonction d'une météo pluvieuse pourront également être abordé ici.  :up:



-
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Y a pas de propriété industrielle sur le bon sens !

20 janvier 2022 à 20:17:48
Réponse #1

Rantanplan


Si tu veux vraiment comprendre les phénomènes à l’œuvre, tant au niveau de la physique que de la biologie, une première approche (largement suffisante) serait de lire le livre suivant:

https://www.amazon.fr/Manuel-Sur-Vie-Milieu-Naturel/dp/2851809377/ref=sr_1_4?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=MFIIJQ0F5JNV&keywords=survie+manise&qid=1642706146&sprefix=survie+manis%2Caps%2C175&sr=8-4

Sinon tu appliques des recettes préconçues qui ne pourraient peut être pas te convenir.

@+ et bon courage.
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

21 janvier 2022 à 10:35:33
Réponse #2

Kilbith


+1

On doit distinguer la protection contre la pluie au cours d'une randonnée, d'une randonnée de plusieurs jours et ce qui est nécessaire quand on travaille.

Pour travailler sous la grosse pluie, les vêtements solides, larges, pas cher, idiot proofs, de type ensemble ciré de chantier avec une paire de bottes en caoutchouc et un chapeau résistant à l'eau qui passe sous la capuche :  c'est bien.

Evidemment, pour faire 1200m de dénivelé avec un sac de 20kg sur le dos ce n'est pas du tout adapté. Encore moins si le soir on est sous tente.

Mais sinon : sous le ciré un sous vêtement technique manche longue en synthétique pas cher, gros bonnet sous la capuche ou le suroit ou le chapeau huilé ou la casquette, une polaire pas cher et/ou un vieux pull laine ou même acrylique de récup, un tour de cou, un caleçon long polaire des grosses chaussettes que l'on peut changer à la pause et la protection des mains. Et on ajoute ou retire selon les besoins....c'est bien.


Le soir ce sera humide dessous et cela ne sentira pas la rose : passage au lave linge et à la douche. Les cirés mis à s'égoutter quelque part. Rebelote le lendemain.

Il te faudra surtout apprendre à évaluer la bonne isolation en fonction de la météo, de l'effort et de l'humidité. Et puis aussi à s'aérer le plus possible à chaque occasion.

Un gars qui travaille dehors, en général pour un salaire de base autour du SMIC, il ne va pas claquer un tiers ou la moitié de son salaire pour une veste goretex+pantalon tous les 3 mois.

D'autant plus qu'en pratique il ne sera pas plus protégé, ni plus au sec sous la grosse pluie. D'autant plus que cet ensemble veste+pantalon sera fragile, difficilement lavable en cas de grosses souillures...etc.

 ;)

 
EDIT : précisions.
« Modifié: 21 janvier 2022 à 14:32:07 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 janvier 2022 à 13:27:43
Réponse #3

The Scientist


A tort ou à raison, j'ai choisi pour la pluie en plus du ciré un pantalon Filson en coton huilé avec dessous un collant woolpower 400 ça m'a l'air pas mal : sauf surprise l'eau ne passera pas deux épaisseurs de coton ciré et même si je suis mouillé dessous la laine évitera un refroidissement potentiel.

Qu'en pensez vous ?  :huh:
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Y a pas de propriété industrielle sur le bon sens !

21 janvier 2022 à 13:48:53
Réponse #4

Kilbith


A tort ou à raison, j'ai choisi pour la pluie en plus du ciré un pantalon Filson en coton huilé avec dessous un collant woolpower 400 ça m'a l'air pas mal : sauf surprise l'eau ne passera pas deux épaisseurs de coton ciré et même si je suis mouillé dessous la laine évitera un refroidissement potentiel.

Qu'en pensez vous ?  :huh:

Le ciré, je ne sais pas.

Le pantalon je sais peu car je n'en ai pas. En revanche j'ai déjà vu et touché le modèle. Ce n'est pas huilé c'est plutôt "paraffiné". Donc plus lourd et moins souple qu'un barbour.
J'ai eu des cuissards barbour : cela fait le taf (pour la chasse) mais demande de l'entretien sinon cela se déchire là où les plis se forment. Evidemment cela ne respire pas. Un cuissard de chasse en cordura fait quasiment la même chose pour moins cher et plus léger (c'est un peu moins durable et plus bruyant).

Le woolpower 400, je peux en dire un mot, j'en ai un (du moins son ancêtre).
C'est très confortable et relativement chaud et résistant. Ceci dit pour le poids on aurait plus chaud avec deux woolpower 200 superposés (ou un woolpower 200 et par dessus un caleçon polaire type solognac à pas cher). En fait le woolpower 400 n'est guère plus isolant que le modèle 200, il est surtout plus solide.
Toutefois un avantage supplémentaire : plus lourd, il absorbe plus la transpiration avant de paraitre humide. IRL, sur la journée c'est donc plutôt plus chaud.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

21 janvier 2022 à 14:11:58
Réponse #5

guillaume



Mais sinon : sous le ciré un vêtement technique en synthétique pas cher, gros bonnet sous la capuche ou le suroit ou le chapeau huilé ou la casquette, une polaire pas cher et/ou un vieux pull laine ou même acrylique de récup, un tour de cou, un caleçon long polaire des grosses chaussettes que l'on peut changer à la pause et la protection des mains. Et on ajoute ou retire selon les besoins....c'est bien.


La tenue de tous ceux "qui vont au bois" dans nos campagnes :).

a+

21 janvier 2022 à 14:22:22
Réponse #6

migmig




Qu'en pensez vous ?  :huh:
[/quote]

Salut,
Pourquoi poser la question si tu as déjà fait ton choix ??
Je pense que c est cher comme matériel pour aller se mettre à genoux dans les vignes avec....
Comme conseillé plus haut, des vêtements de pluie de chantier, c'est étanche, solide, et peu cher....
A ta place j en achèterai avant de massacrer ton beau pantalon....

21 janvier 2022 à 14:35:44
Réponse #7

The Scientist


Si je pose la question c'est que j'ai fais un choix qui me semble bon mais je n'ai pas testé le combo pantalon ciré et woolpower 400 par fortes pluies, et donc, ne peux m'exprimer sur sa pertinence quand il pleut sur la durée.


C'est chère...cela dépend !

Mon Fjallraven (pantalon) je l'ai payé 140euros et il à fais quelques mois avant de finir sa vie dans une poubelle troué de partout tellement la toile était fine.
Pour moins de 100 euros de plus le Filson (double tin cloth) avec ses deux épaisseurs de coton ciré permet d'avoir une "durée de vie" multiplié par 10 !


Les vêtements de pluie classique je connait, pour le haut, clairement, mon Cotten avec son revêtement évitant la condens' est un must pour son prix ! J'ai aussi l'équivalent pour le bas mais, pas de bol, ça condense un max quand je le porte, même en automne !
"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Y a pas de propriété industrielle sur le bon sens !

21 janvier 2022 à 15:19:47
Réponse #8

Merlin06


Franchement pour le prix d'un Filson en toile "delamortquitue" t'as aussi bien fait de prendre quelques treillis de surplus, un petit coup de cire/nikwax, un bout de mousse dans les emplacements aux genoux et voilà. Et en plus tu pleureras pas quand un barbelé en emportera une partie. ;)
KISS
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

21 janvier 2022 à 16:31:35
Réponse #9

Vef



21 janvier 2022 à 17:51:05
Réponse #10

Nirgoule


... le froid, la pluie c'est aussi (et surtout) dans la tête.

Je ne sais plus si j'en ai déjà parlé ici, mais lors d'une randonnée dans les highlands en mars, comme nous approchions d'un village, sous la pluie avec la fatigue venant, le moral n'était pas très bon. Mes amis n'avaient pas encore l'habitude de ce genre de condition. Chacun sous les poncho nous faisions une pause.
 
Un groupe vttistes jeunes gars et filles s'est approché, empruntant le même chemin que nous. Sous la flotte, en tee shirt et short, se marrant bien, ils sont passés très joyeux, sans trop nous regarder.

Je peux vous dire que mes compagnons de randonnée ont regardé la réalité de la météo autrement! Il m'arrive de leur rappeler parfois lorsque commence à pointer les premières  plaintes.

Les amateurs de golf en Ecosse sortent par n'importe quel temps. Sous nos latitudes, c'est un peu différent  ;D
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

21 janvier 2022 à 18:57:55
Réponse #11

Chill


Citation de: Nirgoule
... le froid, la pluie c'est aussi (et surtout) dans la tête.

... une randonnée dans les highlands en mars, ... Chacun sous les poncho nous faisions une pause.
 
Un groupe vttistes jeunes gars et filles s'est approché, empruntant le même chemin que nous. Sous la flotte, en tee shirt et short, se marrant bien, ils sont passés très joyeux

Entre le randonneur qui va gérer sur plusieurs jours son humidité et sa température au bivouac, et le groupe de sportifs locaux qu'attend une douche chaude, des vêtements secs et un bon repas dans un "sweet home", la comparaison n'est pas "apple to apple".

Bien sur que la météo est (en partie) dans la tête, mais la randonnée par temps humide n'est pas longtemps un plaisir pour les moins bien équipés/entrainés. D'où la judicieuse remarque de Kilbith
On doit distinguer la protection contre la pluie au cours d'une randonnée, d'une randonnée de plusieurs jours et ce qui est nécessaire quand on travaille.
... etc.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

22 janvier 2022 à 13:31:11
Réponse #12

Kilbith


Citer
Les vêtements de pluie classique je connait, pour le haut, clairement, mon Cotten avec son revêtement évitant la condens' est un must pour son prix ! J'ai aussi l'équivalent pour le bas mais, pas de bol, ça condense un max quand je le porte, même en automne !

Tu portes le pantalon large sans ceinture et avec des bretelles?

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

22 janvier 2022 à 14:35:50
Réponse #13

The Scientist


Non, il s'agit du Pouldo en matière "nylpêche". Je peux témoigner de la totale étanchéité de ce pantalon mais au prix d'une condensation +++ dès 15/20°C. Mon Filson sera un cran en dessous question imperméabilité mais même ciré le coton est plus confortable que le PVC.


"L'entêtement sans l'intelligence, c'est la sottise soudée au bout de la bêtise et lui servant de rallonge"


Y a pas de propriété industrielle sur le bon sens !

28 janvier 2022 à 11:53:09
Réponse #14

antoj



28 janvier 2022 à 13:55:15
Réponse #15

Nirgoule


Par contre, t'as l'air d'un con  ;D

Mais efficace si pas trop de vent   ;D.
certains randonneurs et même d'alpinistes emmènent un parapluie.
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

28 février 2022 à 23:09:15
Réponse #16

survivalismenantes


Hello,

je suis là pour suivre ce sujet, je rencontre le même problème avec le mauvais temps et surtout dans ma région lol La Bretagne.

J'ai déjà testé des vêtements simples contre la pluie mais le problème l'humidité et le froid arrivent rapidement ... Ce n'est jamais très bon pour le mental...

La nature devient jardin quand l'homme y trace son  chemin

01 mars 2022 à 06:18:07
Réponse #17

Jean-Yves


Entre le randonneur qui va gérer sur plusieurs jours son humidité et sa température au bivouac, et le groupe de sportifs locaux qu'attend une douche chaude, des vêtements secs et un bon repas dans un "sweet home", la comparaison n'est pas "apple to apple".

Bien sur que la météo est (en partie) dans la tête, mais la randonnée par temps humide n'est pas longtemps un plaisir pour les moins bien équipés/entrainés. D'où la judicieuse remarque de Kilbith
    Chill.

Je ne retrouve pas mes sources (sans doute ce forum!), mais dans le cadre des activités de plein air, on rencontre souvent deux types d'hypothermie :

- la brutale bien connue (ex. en tee-shirt à -20, dans l'eau glacée à -10 puis trempé dans ses vêtements), dangereuse si elle n'est pas préméditée car on se sent finalement pas si mal sur le coup, on se sent capable de continuer trempé, mais après 1-2 heures on tombe brutalement en hypothermie sérieuse;

- l'insidieuse, au-dessus de zéro, sur plusieurs jours, dans les conditions du sujet (mais aussi dans des logements non chauffés par exemple). Insidieuse car on ne l'imagine pas, on se dit qu'il fait bien au-dessus de zéro, puis la confusion s'installe petit-à-petit et qu'on n'imagine pas que sa température corporelle descende tranquillement au fil des jours...

Sans résoudre le problème de la protection, boire chaud et manger des calories (saucisson, barre Mars...) aide à combattre cette hypothermie sur quelques jours.
« Modifié: 02 mars 2022 à 03:56:41 par Jean-Yves »

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //