Nos Partenaires

Auteur Sujet: RETEX : Primo intervenant accident de la route  (Lu 1939 fois)

17 décembre 2021 à 08:26:44
Lu 1939 fois

Tompouss


Bonjour à tous, retex d'un évènement survenu hier soir.

LE CONTEXTE :
J'avais décidé de passer à mon bureau en voiture, depuis un déménagement il se situe à environ 100km de mon domicile, afin de récupérer pas mal de trucs (cadeaux offerts pour mon fils, chocolats, bonnes bouteilles...) impossible à prendre sur mon vélo lorsque j'y vais en train. Je prévoyais donc une journée en mode, arrivé tôt, parti tôt, et j'étais debout depuis 4h30, au bureau depuis 6h30. Vers 17h40 je suis sur le retour, à 10min de mon domicile sur la route principale à l'entrée d'un petit village, la tête déjà dans la soirée, un podcast de Joe Rogan en fond sonore et en surprise pour ma femme j'ai fait un saut chez un super traiteur qu'on adorait quand on habitait encore à notre ancienne maison. Super détendu donc, avec un coffre rempli de conneries (dont du matos de chantier aussi), vous verrez que ça va jouer sur la suite.

L'ACCIDENT :
A l'entrée du village je vois de loin un véhicule en manœuvre sur la voie, ça va ralentir, je lève déjà le pied. A 30m des véhicules devant moi je commence à freiner, pas de véhicule derrière moi. Là devant moi je vois le véhicule qui me précède percuter par l'arrière celui encore devant, des morceaux de carrosserie (pare chocs avant) s'éparpillent. Dans ma tête à ce moment là je me dis que c'est que du matos. Mais je vois le conducteur du véhicule percuté sortir de sa voiture pour s'écrouler directement à côté de celui-ci en plein milieu de la route.

L'INTERVENTION :
J'avais déjà arrêté mon véhicule bien en amont, je réfléchis à mon triangle en plus, m*rde il est avec la roue de secours sous tout mon bordel dans le coffre. Je décide de laisser mon véhicule comme bouclier, moteur tournant feux allumés et warning, c'est visible de loin (au moins 500m). Il a dû se passer 2 secondes, je sors de ma voiture et pars en courant vers la victime écroulée, en arrivant coup d'oeil rapide à l'occupante du véhicule qui a percuté l'autre, elle est débout, tout va bien, elle n'a visiblement rien, un rapide "ça va madame ?" me le confirme. Je me penche sur mon blessé qui essaie de bouger, j'ai franchement peur pour son dos et sa nuque, je lui demande de ne pas bouger et essaie de le rassurer, "on va appeler les pompiers", le son était à fond dans sa voiture, je trouve quelqu'un pour couper le contact, cette même personne trouve immédiatement quelqu'un pour faire la circulation alternée, bon déjà on va éviter le sur accident, ouf. Il a dû se passer 1 minute à tout casser depuis l'impact.

18 fait, téléphone sur haut parleur, je check vite fait l'absence d'hémorragies, j'étais certain de ne pas trouver de sang mais quand on fait une grosse boulette c'est souvent qu'on avait des certitudes. Pas de sang. Le 18 au bout du fil je fais un rapide topo sur le lieu, le blessé est conscient et m'aide beaucoup, il déjà subit un opération du dos et a mal à cet endroit. Une ambulancière arrive, je ne remarque pas tout se suite sa veste et veut d'abord l'envoyer bouler en croyant à une curieuse (belle boulette de ma part), je lui demande de veiller sur le blessé le temps que je cherche une couverture de survie dans mon véhicule. Je couvre le blessé, les véhicules qui nous passent à côté me tracassent, j'en fais part aux secours, les gendarmes sont déjà en route pour prendre le relai sur la gestion des flux de véhicules. 10 minutes que je suis en ligne avec les secours, les gendarmes sont là, dans la précipitation ils n'ont pas leurs lampes, je prête la mienne et je fais un résumé de la situation.

Dans le même temps l'ambulancière a prévenu et rassuré les proches du blessé qui l'attendaient et une connaissance du blessé arrivée sur les lieux de l'accident le rassure. Il grelotte énormément, du choc et sans doute aussi d'être allongé sur le bitume froid, je n'ai rien pour le réchauffer, j'ai bien un grand bout de tapis mousse dans ma voiture mais hors de question de bouger le blessé.

Environ 20min plus tard les pompiers arrivent, je bouge mon véhicule pour leur laisser la place. Dernier point avec les gendarmes, je laisse mes coordonnées. Les pompiers et les gendarmes ont pris le relai, il est temps de partir, rester dans leurs pattes ne ferait que les gêner.

CE QUE JE RETIENS :
- Avec les autres personnes intervenues j'étais presque inutile et c'est rassurant car ça veut dire que les gens qui assurent quand ça chie dans la colle sont plus nombreux que je pourrais le croire  :love:

- garder le triangle de sécurité accessible en tout temps et pas au fond du coffre.

- une lampe 120 lumens ça manque de patate, peut être opter pour un modèle de gabarit similaire mais plus récent et donc plus puissant.

- une lampe dans la voiture en plus de celle toujours sur moi ça mange pas de pain, j'étais le seul avec une lampe. Pourquoi pas un modèle puissant avec un cône dessus pour aider à baliser.

- la couverture de survie toujours à portée de main c'est bien beau, mais avec un blessé allongé sur du bitume froid c'est pas suffisant, une (ou deux) grosse chaufferette chimique dans le kit voiture ce serait loin d'être con et ça peut aussi servir dans d'autres situations.

- anticiper sur la conduite et avoir pu m'arrêter loin du blessé a permis de laisser ma caisse en mode feux + warnings pour baliser et protéger le lieu = aussi point d'arrêt obligatoire = aide a gérer les flux de véhicules .

- pas eu besoin de réfléchir au déroulé des opérations preuve que s'entraîner souvent est utile.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

17 décembre 2021 à 09:43:41
Réponse #1

Chill


Plus on roule, plus ça risque d'arriver.

Mes remarques en vrac :
Tu ne parles pas de ton gilet jaune. L'avais-tu ?
Tu pars en courant, avec quoi ? juste la lampe, ou bien un trauma kit dans l'autre main ?
Tu appelles les secours avec un mobile : le numéro à composer devrait être le 112. Il existe un risque (minime mais réel) que le 18 ne soit pas reçu par le relai de ton opérateur alors que le 112 est systématiquement relayé.
Ne jamais "envoyer bouler" les tiers. Eventuellement leur trouver une tâche éloignée, mais qu'ils se sentent utiles.
Couverture de survie : modèle léger ou "space blanckett" ? Un plaid (laine ou polaire) aide bien aussi.

Dans  beaucoup d'allemandes le triangle est fixé sur la porte de coffre : toujours accessible. Le mien est scratché sous le siège passager. Le trauma-kit est dans le bac de ma portière.
L'éclairage est souvent un problème. En plus des phares des véhicules, et pour ne pas avoir à gérer des piles ou accus, j'ai opté pour une baladeuse avec pinces croco et raccord allume-cigare. Les "cyalum" pourraient être utilisés pour la circulation.
Je retiens l'idée des chaufferettes chimiques, même si la manipulation d'un blessé (mise sur un plan dur ou tapis rigide) ne me fait pas peur.

Le drill, encore le drill, toujours le drill ! Si possible avec un instructeur, ou en filmant, afin de pouvoir faire l'évaluation.

:sgt:"La sueur épargne les larmes - Entrainement difficile, guerre facile." :sgt:

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

17 décembre 2021 à 09:52:03
Réponse #2

bison solitaire


Pour ce qui concerne la prise en charge des victimes, je suis tombé sur ça il y a quelques temps :
https://www.protocolesixc.org/

... Ca en me semble pas dénué de sens; j'y retrouve des éléments employés de manière empirique et intuitive par des groupes d'intervention...

17 décembre 2021 à 14:27:42
Réponse #3

Tompouss


Plus on roule, plus ça risque d'arriver.

Mes remarques en vrac :
Tu ne parles pas de ton gilet jaune. L'avais-tu ?
Tu pars en courant, avec quoi ? juste la lampe, ou bien un trauma kit dans l'autre main ?
Tu appelles les secours avec un mobile : le numéro à composer devrait être le 112. Il existe un risque (minime mais réel) que le 18 ne soit pas reçu par le relai de ton opérateur alors que le 112 est systématiquement relayé.
Ne jamais "envoyer bouler" les tiers. Eventuellement leur trouver une tâche éloignée, mais qu'ils se sentent utiles.
Couverture de survie : modèle léger ou "space blanckett" ? Un plaid (laine ou polaire) aide bien aussi.

Bonnes remarques :

Le gilet jaune je l'avais à portée de main mais je n'ai pas eu le réflexe de l'enfiler.

Je suis parti en courant avec ce que j'avais dans les poches c'est à dire lampe, portable, paquet de mouchoirs, rien de particulier en somme, vu la façon dont le mec est tombé j'étais persuadé qu'il était en arrêt et je pensais déjà à la RCP, gros soulagement quand j'ai vu qu'il était conscient.

J'ai une space blanket dans la voiture mais elle était sous mon bordel, j'ai aussi une couverture dans mon sac et un autre dans la boite à gants. Un modèle de base qu'on trouve partout.

Pour le 112 je pensais que c'était surtout valable à l'étranger.


Un article résumant brièvement l'accident :
https://www.lalsace.fr/faits-divers-justice/2021/12/16/keskastel-la-rd1061-barree-suite-a-un-accident



Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

18 décembre 2021 à 16:29:48
Réponse #4

raphael


Se connaitre et s'accepter


20 décembre 2021 à 10:51:10
Réponse #5

gui3gui


Personnellement, j'ai une lampe torche dans chacune des portières avant, et après avoir dû sécurisé un tracteur qui s'est enflammé juste devant nous sur la RN21 entre Bergerac et Périgueux lors du weekend du 14 juillet, je me suis aperçu qu'il me manquait quelques balises ; heureusement j'avais 5 gilets dans la voiture.


J'ai donc acheté deux kits en plus sur amazon/aliexpress les deux sont aimantés mais celui qui a ma préférence est celui en forme de torche avec support plutôt que le modèle en forme d'étoile.

https://www.amazon.fr/gp/product/B07F1MD82L/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o07_s00?ie=UTF8&psc=1

https://fr.aliexpress.com/item/33032063063.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.27426c37ZPVDxn


J'avais profité d'une offre à 1€ via dealabs/feuvert pour des pack de piles AAA energyzer pour équiper cela. Après réflexion, j'aurais dû en prendre au moins 10 packs plutôt que 5.


20 décembre 2021 à 17:46:59
Réponse #6

Van


Bonjour à tous, retex d'un évènement survenu hier soir.

Bravo pour ta réactivité ! Heureusement, rien de trop grave au final, mais c'est sûr que quand tu as vu tomber le gars, ça a dû te secouer.

mais celui qui a ma préférence est celui en forme de torche avec support

Très interessant ce matériel. Tu as pris quelle couleur ?
« Modifié: 20 décembre 2021 à 18:15:50 par Van »

20 décembre 2021 à 22:08:07
Réponse #7

gui3gui



21 décembre 2021 à 11:18:23
Réponse #8

azur


Pour la signalisation de nuit autour de la voiture, j'utilise:
- un gyrophare orange (stocké sous le siège conducteur) positionné sur le toit: en plus des warning, ça se voit assez loin et même si on ne voit que le reflet sur un bois au loin, ça incite à ralentir
https://www.amazon.fr/gp/product/B00GUDS2G0/ref=ppx_yo_dt_b_search_asin_title?ie=UTF8&psc=1

- une torche avec un cône orange, rechargeable et clipsée à coté du levier de vitesse. Un cône lumineux qui s'agite au loin, ça alerte également.
J'ai pris la version ASP, le cône est en matière synthétique souple qui ne risque pas de casser si la lampe tombe
https://www.terrang.fr/cone-lumineux-signalisation-rouge-asp.html

- des balises Adventure Light Guardian: j'en ai toujours une clipsée sur le sac que j'emporte avec moi... En mode clignotant, ça se voit assez bien
https://www.terrang.fr/strobe-guardian-dual-rouge-adventure-lights.html

Pour l'éclairage, j'ai au moins une petzl Bindy à coté du levier de vitesse... cette petite lampe est tout simplement géniale pour son poids et son encombrement: https://www.petzl.com/FR/fr/Sport/Lampes-frontales-ACTIVE/BINDI

Etant en montagne, ça me sert régulièrement, vu qu'il faut souvent aider les touristes qui découvrent la conduite sur neige... au mieux pour les aider à chaîner, au pire pour les sortir du fossé!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

21 décembre 2021 à 13:37:12
Réponse #9

Draven


Je plussoie pour la Bindy, elle est tout simplement géniale cette petite frontale.
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

14 février 2022 à 14:29:22
Réponse #10

musher


Bonjour,

J'ai dans mon sacs 2 cones pliables
https://www.manomano.fr/p/cone-de-signalisation-pliable-proplus-1682802?model_id=1682802

En plus de ma fenix LD22 avec un cone orange, j'ai une raquette comme la police allemande car la lampe se voit mal de jour. (Chez nous quand les secours arrivent, on continue souvent à faire la circulation car il y a que 2 gendarmes qui sécurisent l'accès proche de l'accident).

Pour le gyrophare, pour avoir vu l'effet lors d'une crevaison de nuit (J'avais acheté un Jumper et j'avais pas encore enlever le gyro), j'ai toujours un gyro magnétique. L'effet est magique sur les autres voitures. 

06 mars 2022 à 02:47:01
Réponse #11

Van


celui qui a ma préférence est celui en forme de torche

Je viens de les recevoir et ils sont en effet bluffants d'efficacité, même en plein jour. Merci de nous avoir fait partager ta trouvaille  ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //