Nos Partenaires

Auteur Sujet: Gestion du stress (par téléphone)  (Lu 1093 fois)

15 novembre 2021 à 13:35:18
Lu 1093 fois

Neibaf


Bonjour à toutes et tous,

En préliminaire : je ne sais pas où placer ce fil. S’il est jugé comme étant au mauvais endroit, toutes mes excuses.

Je me permets d’ouvrir ce fil afin d’avoir vos avis sur une situation vécue il y a quelques jours.
Pour planter le contexte, j’habite en région parisienne (proche Paris) et vais au travail en vélo. Ma femme s’est mise en tête de faire pareil. Son trajet est essentiellement (85%) urbain (une petite partie passe par un bois d’environ 1000ha dixit Wikipédia).
Elle est en bonne forme physique pour que ce ne soit pas un sujet.

Elle m’annonce ça le Dimanche soir donc branle-bas pour lui trouver un sac suffisamment grand, lui donner quelques conseils, faire un contrôle rapide de son vélo, etc…
Vient le départ le lendemain. Par sécurité, je lui demande de me donner des nouvelles quand elle arrive au bureau (nous avons convenu d'un horaire auxquel elle devrait être arrivée). J’attends de ses nouvelles . N’en ayant pas, j’envois un message. Je reçois un appel téléphonique de sa part une ou deux minutes plus tard.

Ma femme est perdue quelque part dans le bois. Elle est paniquée et tourne en rond depuis 20mn. Son téléphone en mode GPS a mis sa batterie quasi à plat. Malgré tout on discute mais je sens que je n’arrive pas à la faire redescendre en pression. Tout à coup elle voit au loin une promeneuse avec son chien. Elle raccroche pour lui demander son aide, est remise dans la bonne direction et finie par arriver au bureau.

Je suppose qu’avec plusieurs minutes devant moi, j’aurai fini par la faire reprendre pied (travail de rationalisation sur le retard, solution pour sortir du bois et mise en charge de son téléphone via la batterie portable que j’avais mise dans son sac [pas de vérification en amont de la charge en revanche  :glare:]).

J’ai besoin de vos lumières sur la partie gestion et accompagnement du stress. En « face à face » dans la verte, j’arrive à peu près à gérer les gens (prise à part de la personne / membre du groupe ; parler de manière calme et posée ; regarder la personne dans les yeux ; prendre le temps d’une eau chaude pour se « reconnecter » avec l’instant présent).
Mais au téléphone, dans l’urgence (contexte d’un fort retard au boulot), je n’ai pas réussi à la canaliser et à la faire « reprendre pied ».

J’ai tenté quelques recherches sur internet mais mes mots clefs (« gestion du stress à distance ») renvoient à des formations en ligne sur comment gérer son propre stress. Donc hors sujet.

Avez-vous des pistes / techniques / solutions ? Comment auriez-vous géré la situation ?

Merci d'avoir lu jusqu'au bout

P-S : je ne travaillais pas donc j’avais en solution alternative de sauter dans la voiture pour la récupérer à l’endroit de son choix aux abords du bois.
"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse"

15 novembre 2021 à 16:50:22
Réponse #1

DavidManise


Salut !

Pas évident de gérer à distance le stress de quelqu'un pour qui on n'a pas d'autre solution et où le temps est compté...  à cause d'une batterie de tel. 

Les classiques qui marchent c'est : injonctions simples.  Calmer le jeu avec des affirmations positives : respire. Tu es en sécurité, tout va bien. Tu peux y arriver. Etc.

Et pour prévenir ce genre de coup de stress : bosser la topo, faire des repérages, avoir une power bank, etc.

C'est le métier qui rentre : une expérience riche d'enseignements ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

15 novembre 2021 à 18:29:29
Réponse #2

tarsonis


Hello,
amha dans ce genre de situation, j'aurais tenté le "au pire".

"Qu'est-ce qui peut t'arriver au pire là, maintenant ? Tu arrives en retard ? Au 'pire du pire' tu perds 1/2 journée de CP."

Puis relativiser et projeter dans un futur proche : "on en rigolera ce soir et toi cet après midi avec tes collègues".
Ce dernier point joue pas mal sur moi quand je repense à plusieurs galères, genre à tracer un chemin avec de la neige jusqu'au nombril, un petit de 2 ans dans le porte-bébé sur le dos, la nuit qui tombe et les pieds gelés... ;)

15 novembre 2021 à 18:39:54
Réponse #3

Jean-Yves


+1 pour éviter en amont d'en arriver là : powerbank et carte papier dans le sac, assez d'eau, barre tendre pour contrer l'hypoglycémie potentielle. Ça évite d'être stressé parce que la batterie descend plus vite que prévu.
Idée de base : au pire elle passe la journée à tourner en rond dans le bois. Et elle sait qu'elle va bien croiser quelqu'un avant ça. Donc elle ne stresse pas.

Ensuite, le SMS peut-être une bonne façon de communiquer sans escalader le stress avec l'échange verbal.

Mais j'ai surtout l'impression que vous vous êtes vous-mêmes mis un sacré stress avec cet appel planifié à une heure précise. Ça devait la stresser plus que juste se perdre un peu et tourner en rond.

Avez-vous l'habitude de faire des activités l'un sans l'autre? Vous devriez y penser pour vous créer une routine. Par exemple, lorsque je vais courir, je préviens ma copine et lui donne un itinéraire approximatif. Elle me connaît assez pour savoir combien de temps je serai parti + marge.

Ça lui permettrait aussi de s'habituer à se perdre. Et encore une fois, qu'elle sache que tu sais qu'elle sait (qu'elle sait se perdre, ou faire demi-tour avant de se perdre, etc.).

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //