Nos Partenaires

Auteur Sujet: Première nuit dehors avec une petite de trois ans  (Lu 5252 fois)

30 juin 2022 à 08:46:05
Réponse #25

Tompouss


Ca a l'air pas mal du tout, à voir si c'est pas encore un poil grand, le mien a pas encore 90cm.

Niveau température de confort les valeurs annoncées te semble cohérentes une fois le produit en main ?
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

30 juin 2022 à 13:34:57
Réponse #26

guillaume


Non c'est clairement optimiste. Mais j'ai pas encore trouvé plus chaud en format "gigoteuse".

30 juin 2022 à 17:37:40
Réponse #27

Karto


à presque 20 mois il était temps 

Ca me rappelle quand on avait 14 ans, et qu'un copain de classe nous racontait sa première fois avec une nana, et le soulagement qui en résultait parce qu'à 14 ans il se sentait "très en retard".

Tiptop, ce petit club de papas qui se dessine ici.  :up: Ca donnerait presque envie d'organiser un bivouac collectif.

20 septembre 2022 à 11:43:59
Réponse #28

Karto


Un peu plus d'un an après la première, on a grosse vingtaine de nuits dehors ensemble maintenant. Presque toujours en tente. Une fois en tarp, deux fois à la belle étoile.

Parfois comme une fin en soi (toujours à son initiative, "papa si on allait camper ce soir ?"). Parfois comme un hébergement itinérant. Jamais à plus d'une heure de marche de la maison ou de la voiture.

Elle ADORE ça. Y'a un truc puissamment atavique, un vieux gène paléolithique qui en redemande, c'est vraiment marrant.

C'est toujours relax. Toujours en mode "sauvage", on n'a pas passé une nuit dans un camping ou dans un jardin.
On commence à avoir vu pas mal de météos. On a eu quelques nuits assez tempétueuses, mais avec mon bon matos et son bon sommeil il n'y a que moi qui m'en soit rendu compte. Elle s'en fout complètement, elle fait confiance.

On a juste eu un repli tactique à 5h du mat cet été : on était perchés sur un éperon rocheux et j'ai vu arriver sur nous un des orages les plus violents où je me sois trouvé depuis longtemps (Meteociel détectait un impact au sol toutes les deux secondes, la météo la veille n'annonçait rien de tel). Même seul j'aurais probablement bougé de là, et alors avec une enfant il était juste pas question de risquer la foudre sur cette proéminence marquée. Pareil, pas de stress, elle a gentiment coopéré et tout s'est super bien passé.

Elle bouge toujours beaucoup la nuit, mais dans une tente ça reste contenu. Ca fait des choses rigolotes à l'occasion. Une fois j'ai trouvé une vraie petite flaque d'eau, parce qu'elle venait de passer les dernières heures sur le ventre avec le visage collé contre un coin du sol de la tente, et qu'à 0°C chaque expiration condensait au fur et à mesure en ruisselant. Une autre fois, dans le grand "tipi" d'une copine, elle a fait la moitié du tour du tipi dans son sommeil, a viré le berger allemand qui dormait avec nous, et j'ai été réveillé quand le chien est venu se réfugier contre moi. Bref, j'ai toujours pas testé les velcros proposés par Dutch  ;D

Mes prochains projets :

- à 4 ans 1/2 maintenant, avec son endurance à pied qui augmente à vue d'oeil, tester une courte rando aller-retour : une demi journée aller quelque part, passer la nuit, revenir sur la demi journée suivante. Elle le demande depuis un bail mais c'est moi qui bride pour le moment, elle marche bien deux heures mais après on sent que ça fatigue.

- chercher les premières vraies neiges dans le Cantal à la fin de l'automne.
« Modifié: 20 septembre 2022 à 13:34:31 par Karto »

20 septembre 2022 à 13:34:50
Réponse #29

Petit à petit


Ah! Que n'ai-je 4 ans1/2 :D 8)

A l'époque, je craignais d'être abandonné dans la forêt et enlevé par la sorcière d'Hansel et Gretel. Plus tard, je partais dans la forêt à la recherche d'une cabane construite par mes cousins. J'ai trouvai les ruines. Et la trace d'un sanglier... puis je retournai à la jungle des villes
Caché en évidence

20 septembre 2022 à 23:29:38
Réponse #30

caillou



 cela fait aussi quelques temps que mes enfants (7 et 5 ) dorment sous tente et ADORENT ça !!
il faut dire que ça avait bien commencé, la plus petite faisait une sieste après quelques semaines de vie au bords d'une rivière dans une buffalo ! et le plus grand a fait son premier bivouac sous tente avant de savoir marcher (gérer les biberons sous tente c'est une petite logistique).

ça a commencé par des nuits sous tentes en été sur une nuit (pas trop loin de la voiture en cas de replis et pour avoir un peu plus de confort)
puis avec une rando avant puis une rando avant et après. La dernière aventure c'est 6 jours de marche sur un GR en bretagne en alternant une nuit en camping une nuit à la belle (ca permettait aussi de faire des demies étapes pour eux),

ils ont vraiment aimé dormir à la belle étoile et ont très bien dormis. On a du mettre un réveil pour qu'ils voient les étoiles (ils s'endorment avant la nuit noire).

j'avais peur qu'ils n'arrivent pas à gérer le duvet, (dans la tente ça finit vite en couverture, de travers à moitié nu...) mais en fait ils sont bien resté dedans et se sont recouvert quand il y avait un peu de vent.

Bref tout ca pour dire qu'il faut leur faire confiance et si ils en ont envi ne pas hesiter ! c'est juste genial de voir ses enfants heureux de faire la grasse mat en se rechauffant avec le petit soleil du matin.

si j'ai quelques conseils pour ceux qui veulent se lancer :

- être à l'aise soi même avec l'exercice du bivouac.
- commencer progressivement et dans des bonnes conditions météo
- bien leur expliquer comment ça va se passer
- avoir du bon matériel ( ça doit rester assez confort pour eux et léger pour vous)
- si besoin commencer par du camping ou dans le jardin.

le duvet pour la petite c'est un sir joseph enfant (qui peut s'agrandir) et qui est vraiment top !
https://www.montania-sport.com/sac-de-couchage/17768-sac-de-couchage-enfant-duvet-plume-kiki-down-125-145cm-7c-3c-rouge-bleu-sirjoseph-2022-8595617224823.html

bon bivouac en famille à tous

PS ma fille dort depuis deux semaines dans son duvet dans son lit...elle est accro !


 

21 septembre 2022 à 10:04:51
Réponse #31

You


C'est le début du brame du cerf, le moment idéal pour leur montrer que la forêt c'est aussi autre chose que des petits oiseaux et des hérissons*.

"BREUUUAAAAAA-HAAA-HA-HA... RA-HEUUUUU !!!"
Excellent moyen de démystifier les "dangers de la forêt" rabachés dans les histoires !

Pour nous (5 et 9 ans), on y va ce w-e, ça devient rituel : dodo en forêt, tarp optionnel (selon la météo). L’excitation des deux quand je leur ai annoncé hier soir !




(*Ceci dit, c'est terrifiant ce que ça fait comme bordel, un hérisson qui farfouine dans les feuilles mortes)

22 septembre 2022 à 08:19:22
Réponse #32

Tompouss


Avec notre petit trip de cet été et deux trois escapades on doit être pas loin des 10 nuits avec le fils, je lui ai finalement pris un duvet enfant chez decath, mais même là, il bouge tellement la nuit  ::)

Il n'a pas du tout peur du noir ou de la nuit, un petit épisode avec une chouette, on a pu transformer ses craintes en jeu en s'entraînant à imiter le cri de la chouette  ;#

Pour les randos avec bivouac on a pas encore testé mais on fait régulièrement des 8-10km en plaine, il doit marcher environ 1/4 et passe le reste perché sur mes épaules (il ne veut pas aller dans le dos avec le boba, on nous a prêté un deuter pour tester mais il ne s'y fait pas).
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

22 septembre 2022 à 16:49:05
Réponse #33

Karto


Rah merci les gars, c'est cool de voir le sujet embrayer, surtout en sentant un état d'esprit simple et partagé !  :) Et puis je me pose des questions, et avec quelques années d'avance je sens que vous avez déjà inventé des réponses.

Emmener la petite me remet en vrai débutant face au mur du matos. Je dois tout porter pour deux. Le poids ne m'inquiète pas : si une enfant de 5 ans peut faire un truc, je peux faire le même truc en portant un sac plus lourd que d'hab. Par contre pour le moment j'ai un vrai problème de volume. Le volume du matos pour gamin n'est malheureusement pas proportionnel à leur âge...

Symptômatiquement : après 20 ans sans céder à la sirène du mousse coupé, j'ai fini par recouper deux mousse à 110 cm pour pouvoir sangler le tout plus facilement sur le sac...

Mon plus gros sac à dos du moment fait 65 litres ; pour une sortie sous tarp avec nos couchages d'été, je m'en sors assez bien avec tout en double dedans, et y'aurait potentiellement de la place pour encore deux ou trois jours de bouffe pour deux. Mais si je me projette avec deux sacs hiver synthétiques, une tente double paroi, des gamelles, des vêtements plus chauds tout en double... c'est juste même pas la peine de rêver ajouter des consommables, ça tient d'aucune manière.

Pour le moment je pense que je vais glisser vers la pente de me retrouver un sac plus gros, en attendant les années où elle pourra commencer à porter sa part. L'alternative serait de changer tout le matos en partant sur des solutions plus compactes (duvet etc, même si ça me paraît bien peu tolérant face à la créativité brutale de nos petits, ou matos commonalisé comme une grosse couette pour 2 par exemple), mais faut que ça reste financièrement pragmatique.
« Modifié: 22 septembre 2022 à 17:06:17 par Karto »

22 septembre 2022 à 22:35:38
Réponse #34

Kilbith


La soluce tu la connais : un sac de couchage à la taille de l’enfant en duvet. C’est pas donné mais par la suite cela peut devenir un pied d’éléphant ou une doublette pour une fille (pas une hollandaise).

Un peu plus grand on peut arriver à trouver  des sacs synthétiques au bon format. Cela permet un gain de poids agréable.

Aussi un petit sac à dos c’est important pour les enfants. Maintenant on en trouve plus facilement. Sinon en vêtement on trouve aussi du technique taille enfant mais c’est pas donné.

Je pourrais donner des noms mais mes achats remontent à plus de 20 ans. Je vais peut-être ouvrir bientôt un fil sur « sortie avec papy »  ;#

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

23 septembre 2022 à 08:29:08
Réponse #35

Tompouss


De notre côté c'est un poil plus simple étant donné qu'on avait déjà cédé aux sirènes de l'ultra léger et qu'on est déjà bien équipés de ce côté là.

Perso les 3 postes que je trouve les plus volumineux c'est tente-duvet-tapis :

- pour les tapis on a gardé nos autogonflants qui on grosso merdo la taille d'une nalgène une fois pliés, on a pris un mousse pour le petit mais je me tâte pour un gonflant au format "court"

- pour le duvet on a opté pour le synthé enfant de chez decath' pour le petit, les 0°c confort me semble cohérent, il est réglable en hauteur ce qui aide à ne pas perdre en perf pour un enfant plus petit de 140cm. le 0 confort sera par contre limitant en hiver, on a gardé nos duvet plumes qui font aussi 0° confort, ça nous donne un indicateur. Pour l'instant nous n'avons pas prévu de sortie en conditions réellement "hivernales".

- pour la tente on est resté sur notre 3 places autoportante decath, lourd en encombrant, pas encore de solution miracle. Le point que je garde en tête c'est qu'une tente un minimum haute et avec des absides de bonne taille est un gros plus avec des gamins si le temps dehors est défavorable (rien que pour pouvoir cuisiner vite fait dans l'abside sans risque d'accident).

Je rejoins Kilbith sur le sac à dos, le nôtre adore, même si c'est un tout petit sac. Ca peut être le bon plan pour y caser des trucs légers mais volumineux, je pense à une grosse doudoune ou une polaire. Ca changera certes pas drastiquement le volume de ton sac mais ça peut aider.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

24 septembre 2022 à 11:54:22
Réponse #36

Karto


 :)

Je fais une réponse décousue.

Citer
- pour le duvet on a opté pour le synthé enfant de chez decath' pour le petit, les 0°c confort me semble cohérent, il est réglable en hauteur ce qui aide à ne pas perdre en perf pour un enfant plus petit de 140cm. le 0 confort sera par contre limitant en hiver, on a gardé nos duvet plumes qui font aussi 0° confort, ça nous donne un indicateur. Pour l'instant nous n'avons pas prévu de sortie en conditions réellement "hivernales".

De toutes façons j'ai pas l'impression qu'il y ait une norme de température pour les sacs pour enfant. Ceci dit, j'ai découvert avec surprise que si ces sacs à longueur réglable ont un volume intérieur adapté aux petits, mais un volume compressé identique à un sac adulte. Son sac hiver est aussi encombrant que mon Def 4. Et son sac été est plus encombrant que le mien.
Ca donne juste envie d'en amputer la partie basse pour voir ce qu'on gagne.
D'où la tentation, aussi, d'un bon quilt.

La soluce tu la connais : un sac de couchage à la taille de l’enfant en duvet. C’est pas donné mais par la suite cela peut devenir un pied d’éléphant ou une doublette pour une fille (pas une hollandaise).

C'est une réponse en force brute. Je craignais que tu ne proposes pas plus fin.  8)
Je m'étais naturellement orienté vers du synthé, vu le comportement absolument bourrin des petits envers le matos, la respiration à l'intérieur, les dérives nocturnes dans l'herbe mouillée etc. Mais peut-être que mon raisonnement était mauvais.


Citer
Sinon en vêtement on trouve aussi du technique taille enfant mais c’est pas donné.

Ouais. Mais ça pour moi c'est juste hors de question. Pas de budget pour des vêtements chers que la croissance obligera à changer rapidement. Déjà que j'ai quasi plus de vêtement technique moi-même.


De notre côté c'est un poil plus simple étant donné qu'on avait déjà cédé aux sirènes de l'ultra léger et qu'on est déjà bien équipés de ce côté là.

J'avoue qu'entre ta grosse tente Décath et le sdc en synthétique, je pige pas trop à quel endroit vous êtes ultralégers  ;D
Mais pareil, j'ai une tente assez grosse (un tunnel 3 places de 2.5 kg en silnylon), qui donne une marge de confort et de volume de vie qu'avec un enfant j'apprécie à sa juste valeur quand, seul, je me contentais sans mal de beaucoup plus rustique.

Avec une copine j'ai aussi découvert les pyramides. Le ratio volume / poids est juste hallucinant. Pour 2.7kg elle a un truc dans lequel je tiens presque debout, et qui résiste réellement au vent. Mais toujours difficile de trouver un endroit où la monter en terrain accidenté, tant ça prend de la place.


Citer
Je rejoins Kilbith sur le sac à dos, le nôtre adore, même si c'est un tout petit sac. Ca peut être le bon plan pour y caser des trucs légers mais volumineux, je pense à une grosse doudoune ou une polaire. Ca changera certes pas drastiquement le volume de ton sac mais ça peut aider.

Elle a des sacs pour l'école (un 5L et un 10L). Mais sur la distance, même un seul kilo ça me paraît beaucoup à porter pour enfant de 18kg, non ?


Citer
Je pourrais donner des noms mais mes achats remontent à plus de 20 ans. Je vais peut-être ouvrir bientôt un fil sur « sortie avec papy »  ;#

...fil écrit par tes petits, qui expliquent comment ménager papy ?  :ohmy:

Pour l'instant je vais trouver un sac plus gros et, si besoin, des pochettes et claquer dessus pour augmenter encore plus la capacité... mais si je trouve un raffinement pragmatique pour gagner en volume sur du matos pour 2, je le partagerai pour sûr.

24 septembre 2022 à 18:45:52
Réponse #37

gui3gui


Je ne me suis pas encore lancé dans les bivouacs avec enfants, notre n1 ayant juste 6 mois .

Mais pour apporter quelques connaissances,

G perso pour la tente j'ai un tipi sierra designs origami simple paroi avec tapis de sol. Tout compris on est sur 1k5

Pour le duvet, je pense que le plus léger  et durable sera mon quilt diy en apex, pas de stress comme sur un duvet,passe en machine sèche vite et se module en couette si besoin

Pour le tapis de sol, je pense que je ferai un mix tapis mousse gonflable pour prévenir les fuites.

Pour le sac à dos, j'ai plusieurs modèles relativement mul, mais pour porter lourd je pense que j'arriverai à tout mettre dans mon immense mistery ranch terraframe 65 qui fait tout de même 2k4 à vide.

En soit ce n'est pas pour tout de suite, mais j'ai déjà de quoi voir

Si je voulais m'alléger je pourrais envisager un gros volume plus léger comme un exped 60 ou un sierra designs 70 ou 80 qui me feraient gagner plus d'un kilo sur mon mon terraframe

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //