Nos Partenaires

Auteur Sujet: Membranes GTX et feux de bois  (Lu 1551 fois)

02 juillet 2019 à 14:06:55
Lu 1551 fois

Dutch


Bonjour à tous,

J'ai lu quelque part sur le forum, que la fumée faisait perdre leurs propriétés aux membranes imper-respirantes de type gore tex.

Question: ça revient après un bon lavage, ou la détérioration est définitive?
Pour ma culture, que se passe t-il chimiquement ou mécaniquement, bref pourquoi?

Merci d'avance. :)

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

02 juillet 2019 à 16:06:36
Réponse #1

Kilbith


Bonjour à tous,

J'ai lu quelque part sur le forum, que la fumée faisait perdre leurs propriétés aux membranes imper-respirantes de type gore tex.

Question: ça revient après un bon lavage, ou la détérioration est définitive?
Pour ma culture, que se passe t-il chimiquement ou mécaniquement, bref pourquoi?

Merci d'avance. :)


La fumée du feu de bois c'est un mélange de cendre, de suie grasses et de trucs pas top du tout :
https://www.poumon.ca/nouvelles/opinions-dexperts/pollution/la-fum%C3%A9e-des-feux-de-bois

Ces composés vont se déposer sur les vêtements et interagir.

1. D'abord en polluant le déperlant de surface. Ce qui fait qu'il ne va plus déperler ce qui nuit au fonctionnement de l'évacuation de la transpiration.

2. Selon le type de membrane/enduit ils sont plus ou moins sensibles aux produits chimiques présents dans la fumée. a la longue on peut avoir une attaque des tissus et de la membrane/enduction. Les qualités sont détériorées.

3. Le goretex (et les ersatz) c'est du ePFTE. En gros, le truc de ta poêle Tefal vieux modèle. Comme la fumée c'est gras...ont peut avoir une contamination lente de la membrane. A l'extrême elle laisse passer l'eau.

4. Je crois qu'il peut se passer la même chose avec le PU qui est le composant de beaucoup d'enduction.

5. Les colles des coutures peuvent être attaquées à la longue.

On voit parfois que les "pores" des membranes peuvent être bouchés. Cela me semble peut probable (même si on constate des particules fines dans les fumées). De toute façon certaines membranes ne sont pas microporeuses.

Normalement un lavage rapide redonne les fonctions d'origine. Mais en même temps le lavage doit être parfois assez violent ce qui dégrade aussi le déperlant et les membranes (surtout les coutures étanches).


En résumé : on évite de soumettre ses vêtements imper/respi à la fumée. De toute façon c'est cher et ça n'aime pas les escarbilles. Si c'est le cas on rince, lave dès que possible.

Personnellement, j'évite en couche extérieure tout ce qui est "imper/respi" quand je sais qu'il y aura beaucoup de feu de bois ouvert.


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

02 juillet 2019 à 17:37:46
Réponse #2

Dutch


Merci! :yeah:

Est ce que la matière se dégrade aussi avec le temps, comme les semelles thermosoudées?
Pour savoir si je dois m'attendre à des surprises du coté de mes bivys AF (neufs, mais datant d'entre 2002 & 2005)
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //