Nos Partenaires

Auteur Sujet: La presse utilise enfin le terme "survivologie".  (Lu 7250 fois)

28 février 2021 à 11:48:39
Lu 7250 fois

Rantanplan


Bonjour.

https://www.francetvinfo.fr/societe/suture-de-plaie-a-la-glu-arbalete-sac-d-evacuation-militaire-et-boeuf-seche-huit-indispensables-qui-font-battre-le-coeur-des-apprentis-survivalistes-sur-internet_4310543.html?fbclid=IwAR0WoqR7JsB5kqUokKQlgWLga7PlSpFwTucEpbBoATmYJqcKiGkI7bzDS2Q

Citer
Suture de plaie à la glu, arbalète, sac d'évacuation militaire et bœuf séché : huit indispensables qui font battre le cœur des apprentis survivalistes sur Internet

Parce qu'elle croit à l'effondrement des économies et au chaos qui succédera à la démocratie, la communauté des survivalistes se structure sur Internet et ses dérives, jugées sectaires, inquiètent le gouvernement. Dans les forums, le nécessaire pour fuir et survivre fait l'objet d'âpres débats.

Le gvt découvre que les gens sont cons ? Vraiment ?

Après j'ai un autre hypothèse concernant le traitement journalistique...  ::) ;#

Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

28 février 2021 à 16:15:50
Réponse #1

Magic Manu


Je trouve que l’article se termine plutôt bien:
« Notons que pour l'instant, la plupart de ceux qui ont fait fleurir les débats relatifs à notre propos sont derrière leurs écrans. À défaut d'évacuation et d'effondrement, vous croiserez les autres en forêt, avec pique-nique et enfants, probablement sans arbalète. Sans doute trouveront-ils cet article réducteur. Sans doute auront-ils raison. »
Hope for the best, expect the worst...

02 mars 2021 à 08:02:55
Réponse #2

DavidManise


Salut,

L'article est évidemment caricatural et un peu en mode foutage de gueule, mais y'a un fond de vrai si on est honnêtes hein...  et si certains (comme la plupart des gens ici) sont plutôt juste dans une gestion des risques pondérée et réaliste, certains se préparent vraiment à des trucs farfelus, faut être honnêtes.

Je pense que dans le prochain DSM on pourrait inventer une case pour les gens qui s'imaginent que les reptiliens francs maçons illuminati de l'alliance judéo bolchévique ont mis au point le Sars-Cov2 dans le but d'implanter des nanotechnologies dans le système nerveux des populations, et qui pour se rassurer préparent des sacs d'évacuation pour le jour où l'infirmière des fédéraux viendra sonner à leur porte pour les vacciner de force. 

Plus sérieusement, et pour ce qui me concerne directement, le rapport de la miviludes dont ils parlent dans l'article a utilisé le mot survivologie à la place de survivalisme.  Donc je suis pas content.  Nous, on a sorti ce mot exprès pour poser un concept apolitique, citoyen, républicain, et tout.  Exprès pour se distinguer du survivalisme.  Exprès pour garder le bébé, et pas l'eau du bain.  Du coup je suis pas ultra heureux de constater qu'ils ont écrit ça sans faire plus attention.

Comble du mécontentement, ils me citent dans ce rapport, et me prêtent les propos d'une journaliste du monde.  En mode "David Manise a dit qu'ils étaient tous défiants envers les institutions".  Chose que je n'ai évidemment jamais dite. 

J'ai déjà reçus quelques mails de gens pas contents, du coup. 

J'essaie de faire remonter l'info pour corriger ce rapport, mais j'y crois pas trop.

15 ans à prendre le temps de se distinguer des survivalistes (parce que je ne suis globalement pas d'accord avec plein de trucs dans ce mouvement), et un mec dans un bureau se goure de mot, et on passe pour des furieux dans les médias.  J'avoue que je trouve ça un peu relou.

Bref.

On va voir comment ça évolue.

Tchuss ;)

David

P.S.: sur survivologie.org, j'ai posé une définition claire : "La survivologie est une approche transdisciplinaire qui se donne pour objectif d’étudier la dynamique de maintien des fonctions vitales des individus, des systèmes, des organisations et des écosystèmes… et des intéractions complexes entre elles.

Elle se trouve à la confluence de la médecine, de la physiologie, de l’épidémiologie, de la psychologie, de l’anthropologie, des approches systémiques, de l’écologie et de l’écosystématique, et des sciences de la complexité."


Peut-être que c'est un poil trop clair, mais un poil trop compliqué à comprendre.  Chaipô.
« Modifié: 02 mars 2021 à 08:15:54 par DavidManise »
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

02 mars 2021 à 10:15:01
Réponse #3

Rantanplan


Oui...

Les stratégies qualité > quantité, vérité > pipot, pédagogie > séduction, c'est pas très Kali Yuga compatible.
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

02 mars 2021 à 11:53:31
Réponse #4

azur


C'est peut-être le signe que le cercle de la survivologie doit s'emparer de la communication de façon active voire offensive... Nul doute que la somme des compétences permette de pondre régulièrement des articles pour éclairer le profane sur la distinction entre "survivalisme" et "survivologie".

S'abstenir de communiquer, c'est laisser à d'autres, manifestement incompétents sur le sujet, la possibilité de le faire mal.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

02 mars 2021 à 12:15:14
Réponse #5

DavidManise


C'est peut-être le signe que le cercle de la survivologie doit s'emparer de la communication de façon active voire offensive... Nul doute que la somme des compétences permette de pondre régulièrement des articles pour éclairer le profane sur la distinction entre "survivalisme" et "survivologie".

S'abstenir de communiquer, c'est laisser à d'autres, manifestement incompétents sur le sujet, la possibilité de le faire mal.

:akhbar:

Totalement raison.

Merci pour ce rappel des fondamentaux ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

02 mars 2021 à 15:55:07
Réponse #6

Matagot


Moi, ce qui me surprend, c'est que ça vous surprenne encore que les pisse copies et autres journalopes écrivent non la réalité mais ce qui fait vendre : un peu de secte, un peu de complotisme, un peu de nazisme, un peut de sexe, un peu de fric et emballé c'est pesé et prêt à être livré à M. et Mme Michu qui se disent que "quand même ! Mais que fait le gouvernement contre tous ces extrémistes !" >:(

Depuis le temps, il faudrait peut-être intégrer ça comme un intangible... ;)

Et je perçois une réaction que j'ai déjà observée chez mes camarades tireurs : à force de se recevoir quotidiennement des torrents de chiasse dans la gueule, quand un gratteux, par fainéantise, se contente d'un petit glaviot, on a tout de suite les yeux de Chimène pour lui. Et l'on se dit que "oui... c'est vrai... Il me bat mais il a raison parce que je suis vilaine ! vilaine ! vilaine !"

Et il est fort illusoire de penser qu'en geignant "mais non ! mais non ! c'est pas du tout ce que vous croyez ! Nous on est des gentils, les méchants c'est ceux d'à côté ! Venez voir, on vous ouvre nos stands, nos stages, nos ordi, non frocs" la tendance va s'inverser  ! Aucune reptation sous les fourches caudines du politiquement correct, aucune danse du ventre devant qui que ce soit (aucune chemise hawaïenne :lol:) n'a empêché la "stigmatisation" (mot à la mode) des tireurs, ni le durcissement de la législation anti armes.

Les même causes produisent les mêmes effets, surtout quand ce sont les mêmes qui tiennent le stylo.

Et, à mon humble, très humble avis, VSS gagnerait à appliquer à la protection collective de la communauté des ce que vous voulez (preppers, survivologues, survivalistes...) les mêmes principes que ceux prônés pour la sécurité personnelle. L'évitement en fait partie. Et qui écrivait ici même il y a bien longtemps que la baffe de gitan préventive pouvait être une forme de désescalade ? ;#

A toutes fins utiles :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tactique_du_salami

02 mars 2021 à 16:46:00
Réponse #7

azur


Et il est fort illusoire de penser qu'en geignant "mais non ! mais non ! c'est pas du tout ce que vous croyez ! Nous on est des gentils, les méchants c'est ceux d'à côté ! Venez voir, on vous ouvre nos stands, nos stages, nos ordi, non frocs" la tendance va s'inverser  ! Aucune reptation sous les fourches caudines du politiquement correct, aucune danse du ventre devant qui que ce soit (aucune chemise hawaïenne :lol:) n'a empêché la "stigmatisation" (mot à la mode) des tireurs, ni le durcissement de la législation anti armes.

Les même causes produisent les mêmes effets, surtout quand ce sont les mêmes qui tiennent le stylo.

Et, à mon humble, très humble avis, VSS gagnerait à appliquer à la protection collective de la communauté des ce que vous voulez (preppers, survivologues, survivalistes...) les mêmes principes que ceux prônés pour la sécurité personnelle. L'évitement en fait partie.
Justement, puisque tu as remarqué que les tireurs sportifs n'avaient jamais rien gagné à courber l'échine ou à laver plus blanc que blanc, tu dois avoir compris qu'en matière de communication, faire le mort est pire que tout!
La stratégie de l'évitement est concevable lorsque ta vie est en danger... en revanche, s'agissant de "réputation", tu ne risques pas ta vie à communiquer. Au contraire, tu as tout à gagner à assumer pleinement ce que tu es, ce que tu fais...

Les chasseurs l'ont bien compris, et après avoir, pendant des années, tenté de paraître "fréquentables" aux yeux des communicants, ils ont changé de programme et communiquent sur leur passion de façon assumée.
Moralité: les anti continuent de baver, de ce coté là, rien de nouveau... en revanche, du coté des indifférents, il y a moins de défiance, souvent de la curiosité, et assez régulièrement de la sympathie.


Conclusion: en matière de communication et d'image, l'expérience montre que la pire chose, c'est de laisser les autres parler pour toi!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

02 mars 2021 à 17:27:17
Réponse #8

Dutch


S'abstenir de communiquer, c'est laisser à d'autres, manifestement incompétents sur le sujet, la possibilité de le faire mal.

AMHA, le mal est fait... :(
Je suis surpris que personne n'ait relevé ce passage, mais le choix des services auquel le dossier a été confié en dit long sur la façon dont la thématique est perçue:

Citer
À l'heure des confinements et de la pandémie de Covid-19, les survivalistes inquiètent, et jusqu'au plus haut niveau de l'État : mercredi 24 février, la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa annonçait sur Twitter avoir confié à la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) "une mission en lien avec les services de police et de gendarmerie sur les nouvelles tendances sectaires".
En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

02 mars 2021 à 21:19:26
Réponse #9

Hurgoz


Je suis surpris que personne n'ait relevé ce passage, mais le choix des services auquel le dossier a été confié en dit long sur la façon dont la thématique est perçue:

Merci de le remarquer.

Par chance, nous ne sommes actuellement pas du tout à une époque où l'on chasse les sorcières...et fort heureusement, aucune des sorcières qui pourraient être chassées actuellement n'est présente sur ce forum.

(oui, c'est ironique et sous entend que la situation n'est pas à prendre à la légère).
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

03 mars 2021 à 10:51:40
Réponse #10

Dutch


(oui, c'est ironique et sous entend que la situation n'est pas à prendre à la légère).

J'ai relevé ça pour développer, mais je pense qu'il n'y a pas matière à s'en affoler outre mesure.

Déjà, les prérogatives de la Ministre déléguée à la Citoyenneté semblent assez éloignées des activités outdoor et par ailleurs, les politiques en général sont enclins à des prises de postures sur internet parce que c'est à la mode...
Si on regarde le CV de la ministre en charge du dossier, elle n'en est pas à sa 1ère prise de position en décalage avec la réalité, quitte à faire marche arrière ensuite: https://fr.wikipedia.org/wiki/Marl%C3%A8ne_Schiappa

Quant à la Mulvitude, je me demande bien comment elle va classer ça...  :-\
Du temps de DCRG, la section spécialisée définissait un mouvement sectaire selon les critères suivants:
_Une organisation structurée ou pyramidale
_Une désocialisation des adeptes
_Des manipulations mentales à des fins de captation financière et/ou d'ordre sexuel

Je ne pense pas que les curseurs techniques aient beaucoup changé et la "survivologie" n'entre pas dans ces cases là.
Du moins en France.

Reste les services de terrain auxquels la demande d'information va échoir: probablement les Renseignements Territoriaux et les Renseignements Gendarmerie.
Ils sont en tension permanente sur des sujets constituant un trouble réel à l'ordre public: suivi des extrémismes politiques & religieux, violences urbaines, économie souterraine, des mouvements sociaux etc...

Il y a une forte probabilité pour que cette énième demande non prioritaire fasse l'objet d'un traitement succinct.
En clair: une réponse superficielle après recherche sur internet d'éventuels cas locaux.
Les chances qu'un survivaliste/survivologue fasse l'objet d'une note d'information après un entretien de visu est proche de zéro.
Le retour sera donc +/- judicieux et représentatif, tout dépendra de l'agent qui en sera chargé.

Lorsque l'ensemble de la matière sera centralisée pour traitement & analyse, il est plausible que le dossier soit requalifié en phénomène de société.
Le plus logique serait qu'il soit reversé au ministère de la jeunesse et des sports, mais après? :huh:
Une fédération française de bushcraft, est-ce que c'est gênant? (combien de randonneurs adhèrent à FFR?)

Désolé d'avoir été un peu long, mais pour avoir bossé de nombreuses années en SR, je tenais à étayer mon opinion sur l'impact réel de ces buzz médiatiques.

En essayant continuellement, on fini par réussir.
Donc: plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. (Devise Shadock)

03 mars 2021 à 14:55:03
Réponse #11

Merlin06


Sans rentrer dans le débat je suppose que le malheureux évènement où trois Gendarmes été assassinés à Ambert(63) en décembre n'est pas étranger à l'intérêt croissant(et certain) porté par l’État et les médias à certains groupes socio-culturels.

"L’auteur du massacre était arrivé dans la région il y a quatre ans, et suivait une formation d’élagueur. Pratiquant le tir sportif, il se disait catholique très pratiquant, « voire extrémiste », et était adepte des stages de survivalisme, persuadé de la fin prochaine du monde."
Cf article: https://www.lemonde.fr/police-justice/article/2020/12/25/l-homme-qui-a-tue-trois-gendarmes-dans-le-puy-de-dome-voulait-commettre-un-carnage_6064491_1653578.html

L'amalgame a de beaux jours devant lui d'après certains dentistes.  :lol: ;#
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

03 mars 2021 à 17:55:35
Réponse #12

Hurgoz


Moui....alors, non pas que je trouve cela normal, mais je doute vraiment que l'Etat en ai quelquechose à faire d'Ambert (et puis, dans ce coin de la France, ils sont un peu bizarres d'façon  ;# ); par contre, si ca peut être instrumentalisé pour discrédité d'autres partis pour 2022, ça oui.

Je rappel, par ailleurs, que les gérants des réseaux sociaux se sont également mis à tailler dans le vif des comm qu'ils considéraient comme "pas bien" selon leurs propres critères...

Dès lors, il ne serait pas surprenant que les groupes privés, les comptes FB, etc subissent le même genre de problèmes.

Pour finir, je rappelerai que depuis peu, les opinions politiques et religieuses peuvent être - mal - fichées.

Tcho
« Modifié: 03 mars 2021 à 18:24:26 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

03 mars 2021 à 19:39:32
Réponse #13

Draven


Il faudrait voir a ne pas faire dévier la discussion vers la politique...
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

03 mars 2021 à 23:05:23
Réponse #14

Diesel



04 mars 2021 à 08:45:26
Réponse #15

DavidManise


Sans rentrer dans le débat je suppose que le malheureux évènement où trois Gendarmes été assassinés à Ambert(63) en décembre n'est pas étranger à l'intérêt croissant(et certain) porté par l’État et les médias à certains groupes socio-culturels.

Ca a clairement accéléré le processus.  Ca et l'invasion du Capitole.  Mais M. Schiappa avait demandé cette enquête générale sur les mouvements sectaires et leurs nouvelles tendances en octobre 2020.

En attendant, dans la version finale du rapport, le mot "survivologie" a été remplacé par "survivalisme", ce qui est déjà un soulagement pour nous (le cercle de recherche en survivologie).

Je ne rentre pas plus loin dans le débat.  On est pile poil dans la politique, et donc hors sujet sur ce forum.

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

04 mars 2021 à 09:03:33
Réponse #16

Karto


Les suffixes... y'a que les pinailleurs de votre espèce, qui ont le pif dedans toute la journée, qui verront la différence. Aux oreilles de n'importe qui d'autre ça restera exactement la même chose. Ce qui menace c'est l'association entre le mot "survie" et l'idée de "truc sectaire et violent". Rien que cette association a de quoi mettre bien mal à l'aise d'ailleurs, quand on pense à la simplicité limpide du mot "survivre" et aux bonnes intentions évidentes qui sont nécessaires pour le concrétiser. Les pompiers donnent de la survie.

Diesel merci pour l'instant de rigolade.

04 mars 2021 à 10:32:47
Réponse #17

bpc


De toute façon, quoique vous fassiez, ça va surement taper sur le sujet du forum et tout le monde va être mis dans le même panier.

Pour comprendre le contexte, peut être cette émission de Taddéi:
https://www.youtube.com/watch?v=1SFn3nBdvBE

Le seul espoir de passer à travers est le grand nombre de "minorités"......il n'y aura pas le temps de taper sur tout le monde!

04 mars 2021 à 11:35:31
Réponse #18

Rantanplan


Citer
De toute façon, quoique vous fassiez, ça va surement taper sur le sujet du forum et tout le monde va être mis dans le même panier.

Chat perché bushcraft: -moi-je- vais juste dans les bois faire du café dans mes vêtements neufs (Robin Cottel, je crois  ;#).
« Modifié: 04 mars 2021 à 12:03:11 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

04 mars 2021 à 17:06:03
Réponse #19

guillaume


Chat perché bushcraft: -moi-je- vais juste dans les bois faire du café dans mes vêtements neufs (Robin Cottel, je crois  ;#).

"Le bushcraft, c'est l'art de faire du café en forêt avec des vêtements neufs". Sauf erreur de ma part c'est de Julien Imbert, moniteur CEETS (Lemuel ici).

a+

04 mars 2021 à 19:21:37
Réponse #20

fall7stand-up8


Pour revenir à la distortion journalistique à propos de tout ce qui touche à la survie, je vous ai mis en pièce jointe l'interview donnée par Volwest au monde.
Celle ci n'a jamais été publiée, même, partiellement dans l'article paru le 10 avril 2020 dans ce journal.
Les propos n'étant pas en phase avec la ligne éditoriale, on a préféré parler d'autre chose

04 mars 2021 à 20:40:06
Réponse #21

Karto


Ca me fait penser à un stage CEETS qu'un grand magasine télévisé de reportage très connu devait venir filmer.
Dans l'habituel mail aux stagiaires quelques jours avant le stage (briefing rendez-vous, météo, conditions particulières etc) David avait demandé à ne pas voir de déguisement de mythos. Les journalistes ont annulé à ce moment là.

04 mars 2021 à 21:38:07
Réponse #22

Rantanplan


Pour revenir à la distortion journalistique à propos de tout ce qui touche à la survie, je vous ai mis en pièce jointe l'interview donnée par Volwest au monde.
Celle ci n'a jamais été publiée, même, partiellement dans l'article paru le 10 avril 2020 dans ce journal.
Les propos n'étant pas en phase avec la ligne éditoriale, on a préféré parler d'autre chose

 :o

Je connais mal Volwest mais je l'imaginais plus dans le camp des survigogoles. A la lecture de son interview, j'ai le sentiment de m'être méchamment trompé à son sujet.

Concernant les grands médias. On sait tous qu'ils sont détenus par de (très) gros investisseurs.
Du point de vue d'un membre du 1% à quoi bon encourager un mode de vie qui ne génère ni profits, ni dépendance.

Désolé de faire de la politique, mais la collusion des médias et de la finance devra être déglinguée si nous voulons assainir le débat public.
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

17 avril 2021 à 07:40:20
Réponse #23

raphael


un peu de nuance pour une fois

https://www.francetvinfo.fr/societe/justice/enlevement-de-mia-certains-survivalistes-sont-dans-une-logique-d-effondrement-volontaire-explique-un-ancien-negociateur-du-raid_4375091.html

"Il y a les survivalistes que j'appelle optimistes, ceux qui se préparent à un effondrement du système partiel et qui commencent à aller chercher l'autosuffisance et l'autonomie. Et puis, les survivalistes agressifs, qui sont dans une logique d'effondrement presque volontaire, recherchée, qui se retrouvent par quelques centaines sur des réseaux et sur des pages spécialisées.

Le terme de survivaliste pour cette première catégorie est un petit peu exagéré puisqu'ils ne cherchent pas la survie, ils cherchent à vivre autrement. Ils sont dans la recherche de l'autosuffisance, de l'autonomie énergétique, du localisme, arriver à se nourrir localement, avoir un impact écologique le plus le plus léger possible, réduire sa consommation. Et donc, ils sont plutôt solidaires et jouent sur l'entraide."
Se connaitre et s'accepter


17 avril 2021 à 22:59:27
Réponse #24

bloodyfrog


Hello,
L'article est illustré par une photo non autorisée du stand de Paulo Simoes... qui précise ci dessous que non il n'est pas un méchant survivaliste qui enlève les petites filles... :)

https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4166262970075200&id=100000746152908

Manu.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //