Nos Partenaires

Auteur Sujet: Porter un sac mili noir avec des passants MOLLE vous a-t-il déjà porté préjudice  (Lu 15147 fois)

14 janvier 2021 à 11:10:09
Réponse #25

Hurgoz


Pas mal de marques "tactiques" commencent à faire des modèles lowprofil: Maxpedition, Helikon, 5.11...

Ceci dit, je déconseille de LV de 5.11: c'est cher pour une qualité moyenne et une conception discutable.

Tcho
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

14 janvier 2021 à 11:48:46
Réponse #26

DavidManise


Sinon dans le genre increvable, à la sauce années 80 et "c'était mieux avant", y'a Aiguille Alpine qui font des sacs simples et robustes.  Pas du tout typés mili. 

Y'a des vieux tubes simples comme j'aime et des sacs borne aussi, notamment ici : https://www.aiguillealpine.co.uk/products/rucksacks-bags/walking-trekkingrucksacks/

Et le choix de couleurs est vaste, avec y compris bleu pétant et rouge pompier.

Bisous ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

14 janvier 2021 à 13:36:29
Réponse #27

Shankara


J'ai tout de même l'impression que les sacs tactiques passent totalement inaperçu pour une majeur partie de la population, même chez les FOs.

Habitant à côté de deux lycées, je vois régulièrement des mômes avec des sacs tactiques cheaps. Probablement à cause des jeux-vidéos et films d'action. Je vois aussi pas mal de personnes rentrant du boulot le soir. Ça arrive d'en voir et c'est le profil de monsieur (madame plus rarement mais ça arrive) tout le monde.

Ce que je retiens de tout ces retours, c'est que c'est surtout l'attitude qui joue et l'accumulation de vêtements connotés. La seule fois où mon regard s'est posé plus longtemps:
- sac tactique kaki et patch avec un accronyme dessus. Cheveux rasés, silhouette athlétique mais corps rigide.
- un motard en full maxpédition: pochette à la cuisse, sac tactique avec 3-4 pochettes et pleins d'accessoire accrochés dessus.

Les gens qui veulent se faire un militaire, chercheront un look qui ressemble à un mili en civil.
Les voleurs chercheront de toute façon quelqu'un de seul et une situation propice.

En tout cas, merci pour tous vos retours.

PS: Qu'est ce que ça veut dire PAVC?

14 janvier 2021 à 13:40:52
Réponse #28

Chill


"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

14 janvier 2021 à 14:36:43
Réponse #29

30merle




Les gens qui veulent se faire un militaire, chercheront un look qui ressemble à un mili en civil.


Les gens qui veulent se faire un militaire l'attendront devant une caserne, les gens qui veulent se faire un policier le suivrons du commissariat jusqu'à chez lui.

Il y a bien souvent pas besoin d'aller chercher jusqu'au détails

14 janvier 2021 à 14:47:20
Réponse #30

azur


Les gens qui veulent se faire un militaire l'attendront devant une caserne, les gens qui veulent se faire un policier le suivrons du commissariat jusqu'à chez lui.

Il y a bien souvent pas besoin d'aller chercher jusqu'au détails
Pas seulement: il faut aussi intégrer la notion de "territoire" au sens primitif du terme.

Certains groupes (dont les codes peuvent les apparenter à des tribus) considèrent certaines zones comme étant sous leur domination... de façon un peu primaire, tout ce qui rentre sur leur "territoire" et présente un aspect susceptible de remettre en cause leur domination (forces de l'ordre, militaire, et même facteur, pompier voire médecins...) doit être "soumis" ou dégagé.

D'où les agressions de personnes ayant des signes "militaires" dans certaines zones et pas dans d'autres: on n'a pas affaire à quelqu'un qui en veut aux militaires... mais quelqu'un qui "protège" son territoire.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

14 janvier 2021 à 15:13:25
Réponse #31

Cheyenne



Il ne faut pas oublier que quelques années en arrière le camo c'était LA Mode, même chez les "grands" couturiers
Tout passe, on a eu les pantalons cigarette à l'époque yeyé puis l'inverse patte d'eph. ensuite et maintenant c'est slim ... puis ce sera ???
Et bien sûr si tu portes le truc en retard de 3 ans tu es ringard.
Que celui qui n'a pas un truc camo dans ses placard lui jette la première Bière
« Modifié: 15 janvier 2021 à 13:44:02 par Victor »

15 janvier 2021 à 11:44:32
Réponse #32

Aleksi


Salut à tous,
Pour répondre à la question avec des expériences persos, un sac tactique sur le dos m'aurait coûté la vie au moins 3 fois en voyage. Je ne comprends pas ce besoin de porter du tactique low profile. Encore pire, mais j'ose imaginer que personne ici ne fait ça, en voyage. C'est pour se renifler le cul entre survivors dans la rue quand on se prend pour Jason Bourne ? Montrer qu'on est un "mec prêt" ? S'afficher de la sorte et je vous assure que les vrais gens dangereux sauront vous identifier. Je parle d'expérience, pas de blabla, pas de psychologie de l'ennemie ni de livres specialisés, j'en ai pas lu. Il y'a des endroits ou j'ai trainé ou un touriste c'est fait exécuter pour espionnage, parce qu'il avait un simple gps garmin de base...
Le plus les lieux que j'ai fréquenté étaient craignos, le plus j'y vais démuni en terme d'armement et de matériel typé tactique, voir simplement moderne.
J'ai faillit y passer vraiment une fois, plus que d'autres, l'épisode est relaté sur le forum. Un sac tactique ne m'aurait pas sauvé la vie. Mon petit sac D4 arpenaz 18 noir était là au cas où avec ce qu'il fallait dedans.
Même sac que j'avais en urbain pendant des années, plus particulièrement pendant mes années d'exploration urbaines et sous-sols Parisiens. Ca me permettait d'éviter le look cataphile que certains adorent se donner. Ils finissaient beaucoups plus souvent en GAV que moi.
Bref... le vrai low-profile c'est pas faire semblant de faire du low-profile. Ca c'est comme la fausse humilité, c'est encore plus ridicule.
Je préfère passer au mieux pour un touriste, au pire pour un hippie (aaarghhh)

Dernier truc parce que j'ai vraiment pas envie de pondre un pavé dans un topic sur les sacs tactiques, mais à lire un peu ce qui ce dit, il faut peut-être re-apprendre à paqueter un sac pour certains.
Compartimenter intelligement et efficacement son sac à dos se fait très bien sans une cinquantaine de poches.
Si on prend les bonnes habitudes 2, 3, ou 4 compartiments (qu'ont la plupart des sacs normaux) permettent d'accéder à tout en un clin d'oeil.
Bonne journée à tous  :)

15 janvier 2021 à 11:51:29
Réponse #33

Karto


Aleksi  :akhbar:
Il manque vraiment une fonction "message étoilé" sur ce forum.

15 janvier 2021 à 12:53:37
Réponse #34

florent.B


 :doubleup: Aleksi !!!! Ca fait toujours autant plaisir de te lire.

Je modèrerai quand même un tout petit peu ton propos, portant justement un sac "tactique low profile", à l'étranger, et parfois même dans un contexte "un peu particulier".

En gros, dans mon contexte, il existe deux groupes pouvant "potentiellement poser problème" :
- Les forces de l'ordre + milices "légales" : Ils peuvent me fouiller, me demander mes papiers, mais mon statut de blanc fait que la fouille ne sera jamais très poussée. Par ailleurs, agissant dans un cadre légal / avec des papiers en règle, la probabilité de finir fusillé sur place est relativement nulle.
- Les groupes de "BG", aux connaissances et matériels variables, face auxquels une rencontre posera toujours problème, quelle que soit la couleur ou la marque de mon sac. (Le pourcentage de touristes qui tombent entre leurs mains et survivent est faible. Si à une époque être identifié touriste / ONG permettait d'éviter de finir comme le mouton de l'Aïd, il semble que ces temps soient révolus. Ça leur "coute" beaucoup moins cher au niveau logistique de ne pas faire d'otages, et de ne pas attendre que des commandos surentrainés viennent les récupérer.)

Dans ce cadre, le cahier des charges pour mon sac (et pour une grande partie de mon matos), c'est :
- Solide !!! Genre VRAIMENT solide. Caractéristique que le matos pour touristes n'a pas forcément toujours.
- Suffisamment discret pour ne pas être catalogué "mili" auprès des populations locales / des forces régulières. (Qui ne me feront pas une fouille poussée, mais me demanderont juste d'ouvrir la poche principale du sac). Il ne s'agit pas de préserver un statut de touriste face à une milice qui voudrait me faire une fouille rectale après avoir étudié chaque cm2 de mon habillement : si j'arrive un jour dans cette situation là, sac tactique ou non, mon espérance de vie sera de toute façon de l'ordre de zéro.
- Posséder plusieurs poches accessibles rapidement, dont une au moins qui soit cachée. Parce que c'est toujours pratique d'avoir un peu de matos très rapidement accessible, et un peu caché. (En 5 ans d'utilisation quotidienne, personne n'a fouillé ce sac en intégralité, que ce soit en France ou à l'étranger. Les 5 ou 6 premières poches remplies de matériel anodin + une tête de type lambda BCBG, ca décourage les vigiles de continuer à fouiller  ;# )

Le sac que j'utilise (Covrt 18 légèrement modifié, de couleur noire) remplit ce cahier des charges. En plus, il a même une super poche dorsale, qui a pile la bonne taille pour mettre un ordi (ou une plaque pare-balle  ;#), et deux trois autres caractéristiques bien cools sur le terrain.

=> Dans un contexte "Sud-Américain avec milices paranos qui fouillent tout le monde", un sac tactique, low profile ou non, me semblerait une très mauvaise idée. Par contre, dans un contexte "pays d'Afrique soumis à un fort risque terroriste", où ma couleur de peau fait que les forces régulières me traiteront avec égards, avoir un sac tactique low profile n'est pas une si mauvaise idée que cela...

« Modifié: 15 janvier 2021 à 12:58:59 par florent.B »
Muere lentamente quien se transforma en esclavo del hábito
repitiendo todos los días los mismos trayectos,
quien no cambia de marca,
no se atreve a cambiar el color de su vestimenta
o bien no conversa con quien no conoce.
(Pablo Neruda)

15 janvier 2021 à 13:21:37
Réponse #35

Rantanplan


@Aleksi  :akhbar:

@Floren B (et les autres.)
Citer
"- Solide !!! Genre VRAIMENT solide. Caractéristique que le matos pour touristes n'a pas forcément toujours. "

Cette phrase me fait pop dans ma tête le sac que ma femme utilise depuis des années: Fjallraven Kanken. C'est léger, c'est increvable, ça vous donne un style un peu "mode" et justement pas l'air de quelqu'un qui stratégise son apparence pour avoir l'air le plus "lisse" possible.
« Modifié: 15 janvier 2021 à 13:30:20 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

15 janvier 2021 à 13:22:10
Réponse #36

Karto


Ton sac là, florent.B, pour moi il est stéréotypé aussi. Selon où tu vas avec. En tous cas il fait drôlement écho à des modes de vie que j'ai traversés, et à, justement, des histoires de collègues (et pas forcément des blancs) qui se font chopper en sortant de petits aéroports crades, très précisément à cause du sac à dos;D

Ca c'est exactement le sac d'un expat à gros revenu, genre géologue ou ingénieur wireline, dans lequel il va transporter l'ordinateur du boulot et ses trucs perso les plus précieux...

Mais on sort du sujet "sangles molle et milouf".

édité, PS : leur multitude infinie de poches dedans et dehors ouvrent plein de possibilités créatives pour faire des puzzles psychologiques avec les douaniers africains. J'en ris encore...
« Modifié: 15 janvier 2021 à 18:10:36 par Karto »

15 janvier 2021 à 14:31:04
Réponse #37

Tompouss


Dernier truc parce que j'ai vraiment pas envie de pondre un pavé dans un topic sur les sacs tactiques, mais à lire un peu ce qui ce dit, il faut peut-être re-apprendre à paqueter un sac pour certains.
Compartimenter intelligement et efficacement son sac à dos se fait très bien sans une cinquantaine de poches.

Et pour les maniaques de l'organisation (dont je suis, mea-culpa  ;#) les marques hors tactique inventent de tout, bon c'est toujours du noir  ::)





L'usage va aussi orienter le choix, un sac de conception "simple" en termes de poche va le faire en baroude et en rando, c'est déjà plus relou au quotidien en tant qu'EDC quand ton sac fait office de "bureau" mobile, l'aspect aussi peut jouer sur un sac du quotidien, j'adore mon osprey talon mais je me vois mal aller travailler avec ça sur le dos  ;#

On sort des histoires de sacs noirs et passants MOLLE mais faut aussi contextualiser l'usage, entre voyager en Afrique du Nord ou en Amérique du Sud et faire du métro-boulot-dodo en France le cahier des charges sera forcément différent.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

15 janvier 2021 à 14:48:18
Réponse #38

Shankara


Merci Aleksi pour cette réponse intéressante.

Je ne comprends pas ce besoin de porter du tactique low profile. Encore pire, mais j'ose imaginer que personne ici ne fait ça, en voyage. C'est pour se renifler le cul entre survivors dans la rue quand on se prend pour Jason Bourne ? Montrer qu'on est un "mec prêt" ? S'afficher de la sorte et je vous assure que les vrais gens dangereux sauront vous identifier.

On sent presque de la rancoeur dans ta description :-).

J'ai porté un peu tout type de sacs en voyage et j'en reviens presque toujours aux sacs tactiques car ils me permettent de facilement ranger tout mon matériel et d'y avoir accès très rapidement. J'ouvre mon sac en deux sur le bureau ou par terre et j'ai accès à tous mes modules, je suis prêt pour mon intervention. Le look tactique me désole un peu mais tant pis, je privilégie pour le moment la praticité.

La seule fois ou je suis parti un mois au Mexique, pareil pour le boulot, avec un sac type "tube", j'ai eu des regrets. Même si je connais l'organisation de mon sac par coeur, ce n'était pas aussi efficace. Mais bon, je dis ça, je teste depuis 6 mois un sac tubulaire de chez Savotta et peut-être un jour le prendre pour une mission. Je voyage moins aussi, plus les mêmes besoins.

Je parle d'expérience, pas de blabla, pas de psychologie de l'ennemie ni de livres specialisés, j'en ai pas lu. Il y'a des endroits ou j'ai trainé ou un touriste c'est fait exécuter pour espionnage, parce qu'il avait un simple gps garmin de base...

Là on parle d'un contexte complètement différent de ce que j'avais en tête là. C'est pour ça que je précisais hors zones de guerre :-). J'aurais du ajouter "et assimilé". Les contraintes de cet "univers" là m'intéressent par curiosité, de la même manière que l'on regarde un documentaire, mais j'y suis totalement étranger et totalement incompétent.

15 janvier 2021 à 15:35:46
Réponse #39

Shirokuma


Pour l'anecdote, j'ai déjà dû traverser à pied les quartiers populaires autour de gare du midi, à Bruxelles, direction le centre pour aller voir Jean-Miche, avec mon gros Berghaus sur le dos (on allait donner un stage), et j'avoue que j'étais plutôt content qu'il soit 13h30 et pas 22h ;#

J'ai un peu l'habitude de l'hostilité mais là, à des endroits j'ai vraiment pas fait le malin.  En mode je regarde devant moi, j'ai l'air détendu et je trace poliment...

En clair c'est pas tellement les forces de l'ordre dont on doit se méfier, surtout pas en France ou en Europe, mais bien des forces du désordre, si je puis dire.
MDR.  ;D
Je suis bruxellois depuis toujours et je piétonne partout. J'imagine très bien la scène.
Il faut savoir qu'à Bruxelles, les quartiers craignos se situent en pleine agglomération, et pas en banlieue, comme à Paris, par exemple.
De la Gare du Midi à chez Jean-Mi, il y a un ou deux quartiers populaires plein de potentiel pour embrouilles urbaines. Et émeutes régulières.
Et vous n'êtes même pas encore à Molenbeek !  :lol:

Petite précision perso : si les Français sont bien vu dans la zone considérée alors de le full Décathlon est le plus low profile que je connaisse. Ça fait 100% touriste Français ;#.
Exemple avec ce sac à dos : https://www.decathlon.fr/p/sac-a-dos-de-randonnee-nature-nh500-30-litres/_/R-p-156341?mc=8383599&c=GRIS

Ça ne fait pas rêver, ce n'est pas cher, mais ça marche...
Ça fonctionne aussi très bien pour être discret en milieu urbain.
Par ici, un sac D4, personne n'y portera attention.  ;)
« Modifié: 15 janvier 2021 à 15:45:39 par Shirokuma »
“L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte.” Confucius

15 janvier 2021 à 19:42:08
Réponse #40

Rantanplan


@Shirokuma.
Citer
Il faut savoir qu'à Bruxelles, les quartiers craignos se situent en pleine agglomération, et pas en banlieue, comme à Paris, par exemple.

Concernant Paris: Clignancourt, Gare de l'Est, Gare du Nord, Châtelet, Bagnolet, La Chapelle... T'as des coins merdiques en banlieue mais en intra-muros aussi.
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

16 janvier 2021 à 12:47:36
Réponse #41

DavidManise


Aleksi  :akhbar:
Il manque vraiment une fonction "message étoilé" sur ce forum.

Oui, avec une entrée automatique dans le best-of dans l'index quand y'en a 5 ou 10, genre ?

Ca serait de la balle.

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

25 janvier 2021 à 10:26:22
Réponse #42

Tompouss


https://www.youtube.com/watch?v=gRwrw6hfT5k

Mais qu'est-ce qu'une vidéo "mode" vient faire ici ?

En fait elle aborde le sac tactique en usage urbain mais aussi une des raisons qui fait qu'on s'oriente vers des marques dites "tactiques" : les matériaux de construction.

PS : en plus il fait un clin d'oeil à nos amis de Randonner Léger.

PS2 : leur site est une mine d'info techniques sur les marques et les matériaux qu'on peut aisément détourner pour un usage plus terre à terre.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

25 janvier 2021 à 18:15:13
Réponse #43

Shark88


Pour ma part le sac à dos, ne fait pas de toi une cible . Que tu porte un sac à dos avec des passant molle ou un treillis c'est surtout ton attitude et ce que tu va faire qui peux te faire avoir des problèmes.

25 janvier 2021 à 18:39:09
Réponse #44

kéké



26 janvier 2021 à 23:16:58
Réponse #45

Pandaisgiant


Basésur 2 expériencs : question d'endroit et de moment. Gros souci police pour un pantalon cam CE et tshirt noir sac d4, surtout jour de manif...Mais si un sac tactique même sans molle genre mon sabre coyote étonne sans choquer il n'est pas inutile en randonnée surtout quand on se perd, il a survécu à la descente du San Petrone du mauvais côté de la montagne par le macquis quand je m'étais paumé. Donc à choisir bon matos à dispo et dégaine globale pas louche.

27 janvier 2021 à 15:59:41
Réponse #46

Matagot


Question bébête : à partir de quand ou de quoi un sac devient-il "tactique", voire tacticool ? Parce que le bon F1 des bidasses n'avait pas de passants Molle...

Forme? Matière ? Couleur ? Accessoires ? Tête du bonhomme sur le dos de qui il est ? Les Mystery Ranch Prizefighter, Arc'teryx ou Eberlestock évoqués supra sont-ils déjà - trop "tactiques" selon vous ?

Pourtant j'ai l'impression que le "tactique", c'est comme l'orgasme : c'est difficile à décrire mais on sait quand on en voit un... ;#
« Modifié: 27 janvier 2021 à 16:15:32 par Matagot »

27 janvier 2021 à 16:53:14
Réponse #47

Pandaisgiant


Question bébête : à partir de quand ou de quoi un sac devient-il "tactique", voire tacticool ? Parce que le bon F1 des bidasses n'avait pas de passants Molle...

Forme? Matière ? Couleur ? Accessoires ? Tête du bonhomme sur le dos de qui il est ? Les Mystery Ranch Prizefighter, Arc'teryx ou Eberlestock évoqués supra sont-ils déjà - trop "tactiques" selon vous ?

Pourtant j'ai l'impression que le "tactique", c'est comme l'orgasme : c'est difficile à décrire mais on sait quand on en voit un... ;#


La forme genre musette de combat + cam reconnaissable (pas truc sport imité, cam armée connu) gros, couleur unie sobre, MOLLE, et pas de couleurs kitsch fluo;) ça doit d'ailleurs être pour ça que certains comme moi aiment...on rajoute look du bonhomme louche ou typé et y a préjugé.

Après faut pas se prendre la tête mais etre réaliste, un jean peut choquer sur un politicien mais un costume attire probablement des soucis à la cité. 

Personnellement je ne me pose pas trop de questions mais j'adapte au milieu : couleur nature en forêt mais gentille en ville, on va pas se trimballer en mode chasse ou milli en ville, un sac camo fera juste look de gars qui sort de sa box de xfit.

27 janvier 2021 à 17:51:57
Réponse #48

Kilbith


Question bébête : à partir de quand ou de quoi un sac devient-il "tactique", voire tacticool ? Parce que le bon F1 des bidasses n'avait pas de passants Molle...

Forme? Matière ? Couleur ? Accessoires ? Tête du bonhomme sur le dos de qui il est ? Les Mystery Ranch Prizefighter, Arc'teryx ou Eberlestock évoqués supra sont-ils déjà - trop "tactiques" selon vous ?

Pourtant j'ai l'impression que le "tactique", c'est comme l'orgasme : c'est difficile à décrire mais on sait quand on en voit un... ;#

C'est une question de contexte.


Tu habites un petit village rural. Tu reviens de la chasse à 13h, en tenue de chasse bien sale tu sors un sanglier éventré de ton coffre à 50m de chez toi et tu le traines devant les passants jusque dans ta maison en laissant une trace de sang sur la chaussée : No Problem.

Tu habites dans une grande ville. Tu reviens de la chasse à 13h, en tenue de chasse bien sale tu sors un sanglier éventré de ton coffre à 50 m de chez toi et tu le traines devant les passants jusque dans ta maison en laissant une trace de sang sur la chaussée : Big Problem.

 ;D
« Modifié: 27 janvier 2021 à 17:57:50 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

08 septembre 2021 à 13:25:15
Réponse #49

Hurgoz


Yo,

Pour celles et ceux qui, comme moi, aiment les rangements "tactiques", mais qui, comme moi, n'ont pas envie de prendre la première balle, Helikon Tex a décliné pas mal d'accessoires à installer dans le sac pour bénéficier de ce type de matos, tout en restant low profile. Il y a par exemple des panneaux double face comme ceux-ci: https://www.helikon-tex.com/en_eur/in-bpp-nl-backpack-panel-insert.html

J'en utilise, et en plus de pouvoir bénéficier de ce type de rangement, ça permet de sortir le contenu du sac rapidement pour un changement, tout en gardant tout aux mêmes endroits. Ca permet aussi d'accéder vite fait à des trucs accrochés vers le fond, en sortant le panneau.

Et puis, c'est pas super lourd.

Tcho

Tcho
« Modifié: 08 septembre 2021 à 21:43:36 par Hurgoz »
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //