Nos Partenaires

Auteur Sujet: mon premier couteau  (Lu 8216 fois)

13 octobre 2020 à 20:01:11
Lu 8216 fois

misterludo


bonsoir,

désireux d'acheter mon premier couteau que j'emmènerai en rando... un couteau que je n'ai pas trop besoin d'entretenir, rustique, fiable, qui dure... lequel me conseillez vous? merci de vos retour. belle soiree a vous

13 octobre 2020 à 20:03:59
Réponse #1

Trailokiavijaya


Salut !

Un mora companion ou heavy duty.

Pour moins de 15 balles t'as un truc qui fait a peu près tout. Tu le perds ou tu le casses (en utilisation de batonnage intensif et violent tu ne devrai pas y arriver), tu t'en rachètes un autre sans pleurer et sans craquer un PEL.


Trail'
"There is no ignorance, there is knowledge. There is no fear, there is power. I am the heart of the Force. I am the revealing fire of light. I am the mystery of darkness. In balance with chaos and harmony, immortal in the Force."

13 octobre 2020 à 20:09:56
Réponse #2

misterludo


ouais il a l'air sympa effectivement... on a l'air de pouvoir le mettre a la ceinture..lame apparemment solide et bonne qualité

14 octobre 2020 à 09:17:47
Réponse #3

Tompouss


Quel est ton cahier des charges ? Que souhaites-tu faire avec le dit couteau ?

Parce qu'en rando classique un simple petit neck ou un opinel inox suffisent largement. Je ne randonne d'ailleurs plus qu'avec un petit neck depuis un certain temps déjà, rien de "fancy" un Enzo Necker, la version émouture "flat" car le scandi n'est pas le plus adapté pour couper de la nourriture.

Si je veux pouvoir faire du feu aisément par tout temps je le combine à une scie pliante ou une hachette. Et zou, en tout cas pour mon cas à moi avec mes habitudes, qui diffèrent probablement de celles d'un autre.

Le mora proposé plus haut permettra de bricoler un peu le bois et dépannera pour le feu tout en permettant de manger (attention à la propreté de la lame) : c'est selon moi la solution ultime pour commencer et mieux cerner son besoin par la suite.

Les énormes couteaux 5" et au delà c'est (selon moi) pas l'idéal en premier achat, même si, soyons honnêtes, on fantasme tous un peu dessus, c'est loin d'être la solution la plus efficiente (et la moins onéreuse) dans les faits.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

14 octobre 2020 à 11:16:33
Réponse #4

Survienville


Salut !

Un mora companion ou heavy duty.

Pour moins de 15 balles t'as un truc qui fait a peu près tout. Tu le perds ou tu le casses (en utilisation de batonnage intensif et violent tu ne devrai pas y arriver), tu t'en rachètes un autre sans pleurer et sans craquer un PEL.


Trail'

Hello, j'ai un heavy duty et j'en suis très contente, il est de bonne qualité et largement abordable niveau prix

14 octobre 2020 à 11:23:44
Réponse #5

Rantanplan


Dans le cheapasse, je préfère les Hultafors aux Moras.

+ léger
- cher
et surtout présente une vraie garde pour t'éviter des accidents GRAVES si tu fais des trucs avec la pointe pendant 3 secondes d'inattention.



Dans le même esprit, il y a le Mora Bushcraft, mais c'est tout de suite 50 balles et 2x le poids.

EDIT:
Citer
un couteau que je n'ai pas trop besoin d'entretenir, rustique, fiable, qui dure...

Je t'ai mal répondu.

Pour un couteau sans entretien, il te faut un acier inox pour ne pas avoir à sans cesse l'essuyer et le graisser. Et si possible un acier DUR pour ne pas avoir à sans cesse l'affuter.

Mais cette dureté/inoxidabilité vient en contradiction avec la rusticité et la fiabilité: plus ton acier est dur/inoxydable et plus il est cassant et demandeur d'outils d'affutage performants.
Les "bons" inox sont en plus très chers.

« Modifié: 14 octobre 2020 à 11:29:27 par Rantanplan »
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

14 octobre 2020 à 12:57:57
Réponse #6

misterludo


Quel est ton cahier des charges ? Que souhaites-tu faire avec le dit couteau ?

Parce qu'en rando classique un simple petit neck ou un opinel inox suffisent largement. Je ne randonne d'ailleurs plus qu'avec un petit neck depuis un certain temps déjà, rien de "fancy" un Enzo Necker, la version émouture "flat" car le scandi n'est pas le plus adapté pour couper de la nourriture.

Si je veux pouvoir faire du feu aisément par tout temps je le combine à une scie pliante ou une hachette. Et zou, en tout cas pour mon cas à moi avec mes habitudes, qui diffèrent probablement de celles d'un autre.

Le mora proposé plus haut permettra de bricoler un peu le bois et dépannera pour le feu tout en permettant de manger (attention à la propreté de la lame) : c'est selon moi la solution ultime pour commencer et mieux cerner son besoin par la suite.

Les énormes couteaux 5" et au delà c'est (selon moi) pas l'idéal en premier achat, même si, soyons honnêtes, on fantasme tous un peu dessus, c'est loin d'être la solution la plus efficiente (et la moins onéreuse) dans les faits.
Tiens dailleurs quel en est votre usage?

14 octobre 2020 à 13:17:28
Réponse #7

Aleksi


Tiens dailleurs quel en est votre usage?
Salut,
À peu près tout. Bricolage, feu (batonnage etc), cuisine. Pour ce dernier point ceci dit, relire le post de Tompouss, sur la propreté de la lame et la forme non idéale des scandi ( pour les fines tranches de ciflar ou couper des filets de poissons). Sur le long terme, j'aime bien avoir deux couteaux. Un petit inox pour la cuisine uniquement (n'importe lequel), le Mora pour tout le reste.
En 10 ans d'utilisation intensive du Mora, j'en suis à mon deuxième et n'en ai jamais cassé (le premier a été saisi). La pointe peut-être un peu fragile, surtout si comme moi tu t'en sert comme ciseau à bois / burin. J'ai repris la forme avec une simple lime à métaux et il est comme neuf (avantage de l'acier carbonne).
Tu peux pas te tromper avec un Mora, couteau généraliste et robuste. Tu peux évoluer par la suite avec quelque chose de plus spécifique si tu as besoin. Pour la garde sur le manche c'est une question d'utilisation, pour moi, surtout pas, trop désagreable pour sculpter / travail fin du bois. Ceci dit il faut d'autant plus utiliser son couteau consciemment, comme n'importe quel outil.

14 octobre 2020 à 13:29:47
Réponse #8

Rantanplan


Les énormes couteaux 5" [...].

 :lol:

5" c'est un couteau de taille moyenne dans mon imaginaire.

PAVC
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

14 octobre 2020 à 13:47:45
Réponse #9

Tompouss


Les énormes couteaux 5" [...].

 :lol:

5" c'est un couteau de taille moyenne dans mon imaginaire.

PAVC

Je reformule ;# "les couteaux largement trop gros pour faire ce que la plupart des gens font avec en rando à savoir : manger"  ;)

Comme dit plus haut mon couteau sert surtout à manger, couper un bout de ficelle à l'occasion. Quand je cuisine au feu c'est avec un réchaud à bois et je prend le temps de trouver du bois sec (plaine, montagne, en Europe continentale essentiellement). Si je veux faire du feu qui chauffe et dure j'utilise des outils adaptés : scie ou hachette, éventuellement machette dans certaines conditions.

Le mora a l'avantage d'être polyvalent, relativement léger et peu cher si tu veux pouvoir travailler du bois (faire des mâts de tarp, bâtonner du bois de section pas trop importante..) mais à titre perso je ne ferai pas l'impasse sur un petit opinel N°7 inox en complément pour manger (8euros, 70gr). Puis ça permet de prendre le mora en acier kirouille sans psychoter sur l'état de la lame.
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

14 octobre 2020 à 16:18:58
Réponse #10

renatoblake


Tout dépend de ton budget et tes attentes, mais clairement Morakniv est un très bon choix, le rapport qualité/prix est très bon. Comme couteau de rando le Companion fera l'affaire, si c'est plus pour de la survie, il y a la version Spark ou même le Bushcraft Survival.

Mais comme dit plus haut, comme premier couteau, mieux vaut rester dans des tarifs raisonnables, quitte à monter en gamme par la suite. Enfin c'est ce que je ferais à ta place.

26 août 2021 à 11:19:10
Réponse #11

gandi


Bonjour à tous,

Je m'appelle Pierre et moi aussi je souhaite m'équiper correctement.
Plein de questions et je pense que votre expérience m'aidera beaucoup!
Fixe? pliant? Est ce qu'il vaut mieux un couteau polyvalent ou bien plus spécifique avec un équipement parallèle type hachette et autres?
Le Mora companion MG ressort beaucoup dans les discussions, pourquoi d'autres mettent 100€ voir plus dans un couteau alors :-\ :-\ :-\?

26 août 2021 à 12:54:25
Réponse #12

Shirokuma


Je m'appelle Pierre et moi aussi je souhaite m'équiper correctement.
Plein de questions et je pense que votre expérience m'aidera beaucoup!
Fixe? pliant? Est ce qu'il vaut mieux un couteau polyvalent ou bien plus spécifique avec un équipement parallèle type hachette et autres?
Salut,
Comme dit plus haut, et fort justement en ces pages, quel est le cahier de charge ?
En clair : pourquoi faire ?
Un bon vieil Opinel des familles, ou un classique “couteau Suisse” seront bien suffisants la plupart du temps.
Ce n'est pas le matos qui fait l'aventure…
Souvent, au plus simple (et connu), au mieux.  ;)
“L'expérience est une bougie qui n'éclaire que celui qui la porte.” Confucius

26 août 2021 à 13:41:58
Réponse #13

Kilbith


Le Mora companion MG ressort beaucoup dans les discussions, pourquoi d'autres mettent 100€ voir plus dans un couteau alors :-\ :-\ :-\?


Le mora companion est un couteau léger, polyvalent, raisonnablement  solide, qui coupe bien et longtemps. Il est aussi facile d’entretien et financièrement accessible au plus grand nombre.

Pour certaines tâches spécialisées, réelles ou phantasmées, tu trouveras mieux et possiblement plus cher.

Fonctionellement il n’y a aucune raison de dépasser les 100€ pour un ensemble couteau+étui. Sauf, peut-être, si on veut quelque chose de parfaitement adapté ergonomiquement ce qui implique de passer par un artisan.

Ici comme ailleurs un type habile fera mieux et plus vite avec un couteau moyen qu’un débutant avec du matériel haut de gamme. Mais c’est rare de rencontrer un débutant et encore plus rare de se déclarer comme tel.

Pour le prix il n’y a pas de limite… l’humain n’est pas toujours motivé par le rationnel. Par exemple il semble que souvent les femmes recherchent prioritairement les beaux mecs, pourtant sur le plan fonctionnel qu’ils soient moches ou beaux : ils font le plus souvent le même usage.

 ;#
« Modifié: 26 août 2021 à 13:55:18 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 août 2021 à 15:31:32
Réponse #14

gmaz87



Pour le prix il n’y a pas de limite… l’humain n’est pas toujours motivé par le rationnel. Par exemple il semble que souvent les femmes recherchent prioritairement les beaux mecs, pourtant sur le plan fonctionnel qu’ils soient moches ou beaux : ils font le plus souvent le même usage.

 ;#

Salut,
oui, c'est un peu comme" la croute" peinte par Tata Gudule et la Joconde, toutes deux décorent le mur du salon et pourtant..  ;)
Plus sérieusement, le prix du couteau et son usage n'ont souvent pas de lien mais bon, un beau couteau si on en a les moyens, c'est plus sympa.
Le seul truc c'est que son prix ne soit pas un obstacle à son utilisation.
Ici si on faisait un sondage, nous serions bon nombre à en posséder plusieurs de couteaux, même si beaucoup somnolent dans les tiroirs.  ;D
A+
Gérard
« Modifié: 26 août 2021 à 16:23:08 par Victor »
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

26 août 2021 à 15:54:38
Réponse #15

gandi


oui vos réponses sont plein de bon sens! les objets ont aussi la valeur qu'on veut bien leur accorder! je comprend que mora est une valeur sure qui risque peu de décevoir. et si c'est le cas bon 30€ ça va...

26 août 2021 à 16:35:09
Réponse #16

jeanluc


Non , bien moins que 30 Euros :-[

26 août 2021 à 17:29:39
Réponse #17

Kilbith


oui vos réponses sont plein de bon sens! les objets ont aussi la valeur qu'on veut bien leur accorder! je comprend que mora est une valeur sure qui risque peu de décevoir. et si c'est le cas bon 30€ ça va...

On ne dit pas que le mora companion c’est le top du top…mais pour le prix c’est très bon.


Après si tu dois quotidiennement servir un quartanier au ferme avec, c’est perfectible.


Et c’est aussi le cas si tu veux captiver l’attention au grand rassemblement annuel, rituel et secret d’un forum US. Avec un mora t’emballe pas facilement.

 ;)
« Modifié: 26 août 2021 à 17:44:39 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

26 août 2021 à 18:28:39
Réponse #18

Jean-Yves


Pour la rando "normale", mon choix numéro 1 reste mon Opinel à lame carbone.
Il est léger, il est pliant donc prend peu de place, il a une virole d'arrêt. Il a un manche en bois et une lame carbone qui se patinent.

Pour la rando genre très tranquille avec des amis avec pour seul objectif le casse-croûte en haut d'un mont : je prends mon Laguiole "fait main" (Fontenille-Pataud) parce qu'il est joli et que j'aime l'avoir en main.

Dans mon kit de camping en tente, c'est un couteau suisse car les petits ciseaux, l'ouvre bouteille, le tire bouchon sont plus qu'utiles (surtout les ciseaux) (bon en fait, surtout les ciseaux ET le tire-bouchon  ;# ).

Tout cela est super basique, ça fait bon père de famille mais ça répond à mes besoins.

26 août 2021 à 20:07:13
Réponse #19

Rantanplan


Quelques modulo

-> les manches en plastique gommeux, ça vieillit plutôt mal. De par la nature même du plastique... Et puis ça tolère mal les coups contondants, les griffures etc. Le zone qui morfle le plus, c'est les 5 premiers millimètres près de la garde.

C'est rénovable cependant.  :love:



-> les émoutures scandi, ça coupe tout, sauf les pommes.   ;#

-> l'acier victorinox et opinel, ça coupe très bien, mais pas longtemps. 

Bon puis, je peux pas ne pas lâcher une crotte porn.



Bon j'ai des tas de trucs plus ou moins coupants à la maison qui m'amusent de temps en temps. Mais ce set "reste": il est léger, pratique, joli, très efficient, vieillit bien...

Le leuku pèse quelque-chose comme 300g avec étui, 8" de longueur de lame sur 3mm. Le truc qui se voit mal c'est que la hauteur de lame varie: étroite à la garde et plus large sous l'arrondi. Résultat (avec un choix de matériau optimisé, soie, tout ça...): un centre de gravité quasiment 5 cm devant la garde => le machin "tape" largement au dessus de ses 300g (bon n'imaginez pas la folie, mais c'est hyper appréciable).

Le couteau suisse custom est dédié à la bouffe (et emballer les chasseurs) là ou le "scandi" ne touchera que du bois...

Ah, et la scie, juste indispensable -> raison pour laquelle mon couteau suisse en a une et qu'il est dans ma poche en permanence -> en stage de survie fond de poche, tu verras, une scie (qui marche) attire les amis. 
Rire nous rend invincibles. Pas comme ceux qui gagnent toujours mais comme ceux qui n'abandonnent pas. - Frida Kahlo

27 août 2021 à 17:36:16
Réponse #20

Magic Manu


Tout à fait d'accord avec la scie!!! Couper une grosse branche à grands coups de gros couteau, ça fonctionne, mais c'est vite fatigant et surtout très lent! Il y a plusieurs vidéos sur YT qui compare les vitesses de coupe entre une bonne scie pliante et un gros couteau bourré de testostérone de 700g, et c'est à chaque fois sans appel: la scie gagne!!!
Hope for the best, expect the worst...

30 août 2021 à 21:49:23
Réponse #21

Haute-montagne


Une scie pliante ou rétractable de bonne qualité avec un petit fixe utilitaire avec une lame de 3mm pour 10cm de tranchant. En backup et pour manger j'ai un petit couteau de cou ultra léger dans son étui kidex, invisible sous un tee-shirt...... très très pratique

31 août 2021 à 10:17:07
Réponse #22

Kilbith


J’aime les scies et c’est ce que j’emporte le plus souvent pour les rasions annoncées plus haut.

Il faut néanmoins avoir en tête ses défauts :


- c’est moins polyvalent qu’un grand couteau ou une hache. Par exemple si on doit préparer du gibier.

- cela de demande  un entretien plus difficile a faire qu’une lame de couteau ou de hache. Encore plus sur le terrain

- les scies modernes ont un temps de vie souvent limité. Soit parce qu’elles cassent de façon catastrophique. Soit parce que c’est très difficile à avoyer et/ou reaiguiser.


En résumé pour la ballade ou un temps limité, et quand je sais ce que je vais devoir faire…la scie c’est top.


Mais pour un équipement polyvalent et endurant utilisable dans une situation un peu longue ( on est sur VS&S), c’est difficile de se passer du tryptique : couteau droit, hachette, sak accompagné d’une pierre à aiguiser. Avec beaucoup de savoir faire peu de tâches ne peuvent pas être faites.

Évidemment si on peut aussi avoir une scie cadre et une tarière, les possibilités deviennent énormes. Tout est a peu près faisable à la longue.

Si on ajoute une herminette, un ciseau à bois, un bédane et une sorte de rabot on est autonome et efficient.

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

11 septembre 2023 à 15:01:11
Réponse #23

jebstuart


L'aventurer de BPS n'a pas l'air mal pour un prix pas très élevé.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //