Nos Partenaires

Auteur Sujet: Faites un potager!!!  (Lu 38554 fois)

22 juillet 2022 à 14:36:00
Réponse #275

b@s


Vous habitez dans le sud de a France et vous ne voulez pas être déçu de votre potager et de sa production.

J'ai une solution simple, efficace et qui vous fera économiser beaucoup d'eau, d'effort et d'argent.


N'en faites surtout pas  :'(

Entre la sècheresse, le sirocco made in sud ouest et les 42°C : tout grille.

je n'en ai pas fait cette année et je n'en referais pas tant que je n'ai pas une récuération d'eau digne de ce nom, et réfléchit à l'implantation pour faire face au changement climatique.
c'est un peu décourageant et je commence vraiment à me poser la question de déménager pour plus haut ...

22 juillet 2022 à 15:15:45
Réponse #276

raphael


Sans faire du catastrophisme, si les étés a venir sont tous de la même veine, on va avoir des gros soucis sur les potagers, maraichage et vergers. Il n'est pas tombé une goutte d'eau depuis des semaines chez moi, tout souffre alors qu'il reste encore deux mois de chaud.

Oui beaucoup de personnes de mon entourage pro pensent (en souriant pour l'instant) partir vers plus au nord pour la retraite.

Avoir la clim n'est plus un luxe mais nécessaire. Dans la vallée de la Garonne , les prédictions issues des travaux du Giec prévoient des nuits tropicales sur un nombre de jours important.
« Modifié: 22 juillet 2022 à 15:30:10 par raphael »
Se connaitre et s'accepter


22 juillet 2022 à 16:44:29
Réponse #277

Chill


Citation de: raphael
Sans faire du catastrophisme, si les étés a venir sont tous de la même veine, on va avoir des gros soucis sur les potagers, maraichage et vergers. Il n'est pas tombé une goutte d'eau depuis des semaines chez moi, tout souffre alors qu'il reste encore deux mois de chaud.

Oui beaucoup de personnes de mon entourage pro pensent ... partir vers plus au nord pour la retraite.

"Avoir les moyens de sa politique ou appliquer la politique de ses moyens" : cela m'a fait gamberger.

Résultat, en toute innocence : n'est-il pas possible de modifier votre production en restant là où vous êtes afin de vous rapprocher de ce que cultivent actuellement les Espagnols ou les Grec, par exemple ?
Je suis nul en production d'alimentation, mais je pense que les pays plus chauds et moins humides ont une composition de potager et de verger différente, mais ils ont tout de même des fruits et des légumes.

Si c'est une ânerie, je ferais disparaître.
    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

22 juillet 2022 à 17:18:28
Réponse #278

raphael


c'est l'eau qui pose problème, j'ai connu la huerta de la région de Valence en Espagne
https://www.cairn.info/revue-pour-2013-4-page-65.htm
 et cela ne fonctionne que grâce aux canaux d'irrigation.

Sans disposer de puit ou de ruisseaux a proximité c'est a l'eau de ville ou réserve pluviale qu'il faut arroser. Et les températures actuelles sont au delà de ce que les régions méditerranéennes ont connus les décennies passées. J'attends de voir ce que vont annoncer le Portugal, l'Espagne et la Grèce sur leurs productions de cette été. De plus ils bénéficient toute l'année de douceur ce qui permet de produire sous serre pendant le printemps, ce qui n'est pas possible chez moi.
Se connaitre et s'accepter


22 juillet 2022 à 17:43:19
Réponse #279

Merlin06


600m, nord ouest Massif Central.
Les jeunes(1-2 ans) arbres et petits fruits vont plutôt bien mais la grosse irrigation 1X/sem+toile aide beaucoup. Les autres vont assez bien même si ils tirent la langue certains jours.
Les boutures et autres petits trucs en pots font la tronche si pas arrosés tous les 3J.
Milpa semée il y a 1 mois pousse pas mal mais souffre un peu, patates idem, pas d'arrosage, sol bien paillé.
Puit+cuve de récupération d'eau XXL c'est pas du luxe.

Quand je vois ce qu'on prend dans la tronche en plaine à côté, ou bien ce que j'ai pu voir plus au sud je suis pas malheureux de ma petite montagne.  8)
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

22 juillet 2022 à 19:04:17
Réponse #280

gmaz87


bjr,
Comme Merlin, un peu plus à l'Ouest et un peu moins haut (450m).
ça tient mais en arrosant et on voit que les légumes en bavent.
Pour les arbres, les plus jeunes, entre 1 et 3 ans, tiennent sans trop de mal même si j'ai eu un peu de casse sur des arbres greffés en Mars, pas par manque d'eau mais je pense que c'est le soleil qui a cramé
les jeunes pousses et les feuilles.
Pour les récoltes, pas mal de pois au printemps, les haricots corrects en production mais ils arrivent en fin de récolte, des courgettes, tomates qui commençent à donner.
Poivrons et aubergines ça pousse, idem les concombres dans la serre.
Les patates nouvelles, pas de gros rendement mais assez pour la conso.
Les potimarrons poussent sur les déchets de tonte de l'an passé, ça semble bon.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

22 juillet 2022 à 22:02:53
Réponse #281

cosmikvratch


Salut,
Pour moi à 1050m d'altitude, au sud de l'Auvergne:
Saison habituellement très courte (gel nocture pas rare en juin et en septembre)... là le dernier gel date de début mai :o
Comme mes voisins, habituellement je n'arrose pas le potager (hors serre), le paillage suffit à maintenir le sol humide... ben là j'en suis à 3 arrosages depuis le début de la saison, et c'est sans doute pas fini... 500 litres à chaque fois, heureusement que j'ai un puits... à voir s'il ne s'assèche pas dans l'été, il est peu profond...  :-\
On est monté plusieurs fois à 35°C, ce qui est effarant pour les vieux du coin.

les échecs:
-les petis pois, détruits par la secheresse du mois de mai (pas de paillage ni d'arrosage...), pas sûr d'avoir produit autant que j'ai semé...
-l'ail, qui a fondu intégralement pour une raison peu claire (normalement ça tient bien même s'il fait chaud/sec)
-les choux-fleurs: sont arrivés à maturité trop vite, avec une taille ridicule
-laitues: pas l'habitude d'arroser, du coup elles ont manqué d'eau et étaient très amères

les réussites:
-premières tomates mûres (en serre) au premier juillet: des jaunes d'Espagne qui ont battu les marmandes de 10 jours... record absolu du village battu de 15 jours! ;# la suite s'annonce très productive (une trentaine de pieds dont les 2/3 sous serre)
-courgettes; ça donne bien cette année, début bien 3 semaines plus tôt que d'habitude, j'en suis à 7 kg sur 3 pieds
-oignons: 2 fois plus gros que d'habitude

les espoirs
-les premières aubergines (en serre) de l'histoire du village commencent à se former :love:
-premier concombre récolté hier, les plants se portent bien
-haricots: malgré un premier semis de nains raté, j'ai bon espoir pour le deuxième (fleurs en approche), et les grimpants (soissons) font 3 mètres de haut, avec les premièes cosses qui se forment!
-choux cabus: repiqués à mi-ombre ils sont énormes par rapport à d'habitude, on verra à l'arrivée
-poivrons et piments (sous serre): inégal selon les pieds, mais certains ont déjà des fruits de taille sympa
-j'ai planté toutes sortes de courges... peu de fruits en vue pour l'instant hormis un énorme patisson

Pour les fruitiers:
des cerises cette année! (très rare ici vu les gels tardifs)
les prunes sont presques mures
belle récolte en perspective pour pommes et poires
quelques noix (celles qui resteront après ma récolte de noix vertes pour le vin de noix  ;#
framboises: mitigé, car beaucoup de secheresse et une très grosse pluie fin juin...
grosse année pour les groseilles
Un petit néflier que j'avais planté l'an dernier est mort, je pense qu'il n'a pas supporté la chaleur (et je ne l'ai pas arrosé....)

Je n'ai pas fait de pommes de terre cette année, les voisins s'en chargent, et m'en donnent autant que je veux, car j'aide un peu dans leurs champs pour la "récolte" de doryphores

Pour les nuisibles:
l'hiver a été rigoureux (3 semaines à -15 la nuit), donc moins de campagnols/rats taupiers que d'habitude. un gros plant de courgette perdu, mais animal piégé dans l'heure qui a suivi (grâce au topcat qu'on m'a conseillé sur ce forum, merci!). J'ai aussi une chouette chevèche qui a élu domicile dans mon plafond depuis l'an dernier, ça doit aider ;D (ci-dessous photo du bébé de l'année)
peu de limaces, escargots en diminution...
les oiseaux ont moins mangé mes semis grâce aux paillages et voiles de forçage

Pour donner une idée de la sécheresse: j'ai un pré que je fais faucher par un voisin agriculteur... il a produit 2 fois moins de bottes que les années précédentes, il parle déjà d'abattre quelques vaches laitières car il ne pourra potentiellement pas les nourrir cet hiver...

« Modifié: 22 juillet 2022 à 22:18:35 par cosmikvratch »
Life's a bitch (and then you die)

23 juillet 2022 à 10:58:52
Réponse #282

b@s


Salut,
Pour moi à 1050m d'altitude, au sud de l'Auvergne:
Saison habituellement très courte (gel nocture pas rare en juin et en septembre)... là le dernier gel date de début mai :o
Comme mes voisins, habituellement je n'arrose pas le potager (hors serre), le paillage suffit à maintenir le sol humide... ben là j'en suis à 3 arrosages depuis le début de la saison, et c'est sans doute pas fini... 500 litres à chaque fois, heureusement que j'ai un puits... à voir s'il ne s'assèche pas dans l'été, il est peu profond...  :-\
On est monté plusieurs fois à 35°C, ce qui est effarant pour les vieux du coin.

les échecs:
-les petis pois, détruits par la secheresse du mois de mai (pas de paillage ni d'arrosage...), pas sûr d'avoir produit autant que j'ai semé...
-l'ail, qui a fondu intégralement pour une raison peu claire (normalement ça tient bien même s'il fait chaud/sec)
-les choux-fleurs: sont arrivés à maturité trop vite, avec une taille ridicule
-laitues: pas l'habitude d'arroser, du coup elles ont manqué d'eau et étaient très amères

les réussites:
-premières tomates mûres (en serre) au premier juillet: des jaunes d'Espagne qui ont battu les marmandes de 10 jours... record absolu du village battu de 15 jours! ;# la suite s'annonce très productive (une trentaine de pieds dont les 2/3 sous serre)
-courgettes; ça donne bien cette année, début bien 3 semaines plus tôt que d'habitude, j'en suis à 7 kg sur 3 pieds
-oignons: 2 fois plus gros que d'habitude

les espoirs
-les premières aubergines (en serre) de l'histoire du village commencent à se former :love:
-premier concombre récolté hier, les plants se portent bien
-haricots: malgré un premier semis de nains raté, j'ai bon espoir pour le deuxième (fleurs en approche), et les grimpants (soissons) font 3 mètres de haut, avec les premièes cosses qui se forment!
-choux cabus: repiqués à mi-ombre ils sont énormes par rapport à d'habitude, on verra à l'arrivée
-poivrons et piments (sous serre): inégal selon les pieds, mais certains ont déjà des fruits de taille sympa
-j'ai planté toutes sortes de courges... peu de fruits en vue pour l'instant hormis un énorme patisson

Pour les fruitiers:
des cerises cette année! (très rare ici vu les gels tardifs)
les prunes sont presques mures
belle récolte en perspective pour pommes et poires
quelques noix (celles qui resteront après ma récolte de noix vertes pour le vin de noix  ;#
framboises: mitigé, car beaucoup de secheresse et une très grosse pluie fin juin...
grosse année pour les groseilles
Un petit néflier que j'avais planté l'an dernier est mort, je pense qu'il n'a pas supporté la chaleur (et je ne l'ai pas arrosé....)

Je n'ai pas fait de pommes de terre cette année, les voisins s'en chargent, et m'en donnent autant que je veux, car j'aide un peu dans leurs champs pour la "récolte" de doryphores

Pour les nuisibles:
l'hiver a été rigoureux (3 semaines à -15 la nuit), donc moins de campagnols/rats taupiers que d'habitude. un gros plant de courgette perdu, mais animal piégé dans l'heure qui a suivi (grâce au topcat qu'on m'a conseillé sur ce forum, merci!). J'ai aussi une chouette chevèche qui a élu domicile dans mon plafond depuis l'an dernier, ça doit aider ;D (ci-dessous photo du bébé de l'année)
peu de limaces, escargots en diminution...
les oiseaux ont moins mangé mes semis grâce aux paillages et voiles de forçage

Pour donner une idée de la sécheresse: j'ai un pré que je fais faucher par un voisin agriculteur... il a produit 2 fois moins de bottes que les années précédentes, il parle déjà d'abattre quelques vaches laitières car il ne pourra potentiellement pas les nourrir cet hiver...

ok, n'en dis pas plus, j'arrive, j'espère que tu as de la place !! :lol: :lol:

23 juillet 2022 à 18:58:43
Réponse #283

cosmikvratch


ok, n'en dis pas plus, j'arrive, j'espère que tu as de la place !! :lol: :lol:

ya de la place  ;#... par contre apparemment je suis dans une zone à "roche socle", donc à risque de pénurie d'eau dans l'avenir malgré le climat moins chaud... pas forcément le plus avisé dans une perpective de migration climatique ;)

pour en savoir plus: ci-dessous un site que j'ai découvert cette semaine:

http://secheresses.fr/zones-socle
Life's a bitch (and then you die)

24 juillet 2022 à 10:40:56
Réponse #284

b@s


Merci pour la carte et le site, intéressante lecture :-\

01 août 2022 à 11:45:54
Réponse #285

gmaz87


Bonjour,

On nous annonce une autre vague de chaleur et comme à la précédente j'ai eu des tomates qui ont pris des coups de soleil et qui donc pourrissent assez rapidement et ne sont plus ou qu'en partie consommables, j'ai décidé de tenter la pose d'un écran devant les pieds pour "casser" l'ardeur du soleil.

J'avais dans un coin du cabanon de jardin des toiles de jute assez légères qui sont initialement utilisées l'hiver pour protéger en serre les agrumes contre le froid.

J'ai donc installé le filet à petits pois, en gros un mètre de haut sur 6/8 mètres de long et sur ce support j'ai installé la toile de jute.

A voir si cela va marcher, pour ceux qui seraient intéressés, je ferais un point dans qq jours.

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

03 août 2022 à 15:28:33
Réponse #286

Patrick98


La sécheresse est partout...

03 août 2022 à 20:24:25
Réponse #287

verdes



03 août 2022 à 23:34:48
Réponse #288

gmaz87


Bonsoir,
La méthode de laisser les pieds de tomates au sol ( ce qui est bien leur forme naturelle dans les pays d'origine) une année un tantinet pluvieuse et froide, dans mon coin c'est mildiou assuré!!
Après, le fait de ne pas arroser, c'est jouable en plantant très profond et assez tôt pour que le système racinaire trouve sa place avant les grosses chaleurs.
A compléter par un bon paillis qui va garder le plus possible la terre fraîche et meuble.
En tout cas, le climat actuel rebat les cartes en ce qui concerne ce qui semblait acquis comme méthodes culturales et ça va devenir de plus en plus compliqué.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

04 août 2022 à 08:33:23
Réponse #289

AFA


Et elle ne gêne pas tout le monde: https://m.youtube.com/watch?v=-kJvPjAaokY

Et elle fait réagir des professionnels du maraîchage: https://www.youtube.com/watch?v=pxhpSdgsAqU

La ferme de Cagnolle (le lien youtube que je donne) analyse bien mieux que je ne pourrais le faire ce qui cloche dans cet article du Parisien. Rien que le fait que la réponse "révolutionnaire" au manque d'eau soit le fait de ne pas arroser les légumes laisse perplexe sur la qualité du traitement du sujet.

04 août 2022 à 18:51:25
Réponse #290

gmaz87


Bonjour,
Merci pour le lien  :), je suis également dubitatif en voyant la structure du terrain sur la vidéo du Parisien, peut-être pas d'arrosage mais un travail très mécanisé du sol, et ça c'est incompatible en terme de résultats , du moins selon mes expériences.
Par ailleurs, ce lien m'a permis de découvrir une chaine YT très intéressante en particulier au travers de cette vidéo:
https://www.youtube.com/watch?v=T6cFPxLRkTs
Les intervenants expliquent bien leur démarche et les enjeux pour le futur de la préservation de la qualité des sols vivants.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

05 août 2022 à 07:23:45
Réponse #291

Merlin06


Pour l'agroécologie il y a plusieurs chaînes qui vont bien.
Maraichage Sol Vivant, Vers de Terre Production, CASDAR SMART...
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.


13 août 2022 à 12:24:55
Réponse #293

verdes


Dans son discours dans la vidéo, le gars à l’air de dire que sa méthode est valable pour tout le monde mais en réalité ce n’est valable que pour son type de sol et de climat, et encore,  trop d’eau et c’est la misère…
Difficile de s’y retrouver avec les gens qui ne disent que ce qu’ils ont envie de dire ou les journalistes qui veulent faire le buzz…

13 août 2022 à 15:37:45
Réponse #294

gmaz87


Bonjour,

Au sujet de l'eau souterraine, une anecdote toute récente qui ouvre le champ à réflexion:

Dans un ancien pré que je suis entrain d'échanger contre des parcelles boisées à un paysan qui va bientôt
prendre sa retraite et que je vais planter en verger , j'ai planté au printemps qq rangs de patates, ce matin je récolte.
Pas terrible, car outre le fait qu'elles n'ont pas été arrosées, les vaches qui se sont barrées d'un autre pré sont venues piétiner les plants.
Bref, des tubercules plutôt moyens, voire petits, excepté sur trois pieds qui se suivent où elles sont de belle taille.
Le sol est en apparence aussi sec qu'ailleurs mais ça m'intrigue et je casse une fourche de noisetier pour voir si la baguette répond à l'eau.
Bingo!!, juste sur l'endroit, la baguette réagit et bien fort, idem sur le rang suivant et en regardant mieux je vois à 15/20 m en descendant le pré un endroit bien plus vert et de l'herbe assez drue et surtout avec de la rosée ( il est environ 10h du matin) et c'est le seul du secteur avec de la rosée.
Manifestement il y a une veine d'eau en diagonale, assez profonde je crois mais qui néanmoins doit agir sur ce qui pousse à la verticale, j'ai repéré l'axe de la veine pour y planter plusieurs arbres cet automne.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

13 août 2022 à 21:13:15
Réponse #295

AFA


Salut Gmaz87

N'y voit aucune aucune malice, mais je lisais justement un article sur les sourciers ce matin. https://www.lepoint.fr/environnement/secheresse-pourquoi-les-sourciers-ne-servent-a-rien-11-08-2022-2486047_1927.php
 
J'ai longtemps cru aux sourciers. Un vieux de mon village creusois partageait volontiers son savoir avec la bande de gamins qu'il croisait lors de ses promenades quotidienne, et jouer avec une fourche de noisetier en tension entre les mains a fait partie de mon enfance. Mais l'adulte que je suis est farouchement cartésien. Tant pis pour mon pouvoir de sourcier.  ;D
« Modifié: 13 août 2022 à 22:09:41 par AFA »

13 août 2022 à 23:55:34
Réponse #296

gmaz87


Salut AFA,

A chacun ses convictions, perso je n'en fait pas commerce, pas plus que je n'en parle en dehors du cercle familial, excepté dans le cas présent.

Je trouve, c'est tout, par exemple une canalisation d'eau qui elle, n'a rien à voir avec la topographie, l'environnement  ou bien un vieux puits  encore en eau  mais fermé par une dalle de pierre planquée sous 30cm de terre etc..

Pourquoi et comment, je ne sais pas, et à dire vrai cela m'importe peu, j'en fait usage pour mes besoins propres, donc ça n'implique que moi, ou bien mes proches à qui je rends parfois ce service.

Après, si toi la baguette bouge également entre tes mains, je trouve que c'est dommage de ne pas l'utiliser, cartésien ou pas, la science ou du moins les connaissances des hommes n'expliquant pas tout.

D'ailleurs, pourquoi faudrait il tout expliquer ou avoir une explication rationnelle pour tout?   ;D

Ps: Je me suis bien amusé à lire le site du chercheur interviewé par son vieux pote et qui fait profession d'esprit critique multi compétent en des domaines aussi variés que les Fleurs de Bach, les sourciers, les barreurs de feu, la biodynamie etc ( la liste est longue...), le tout aimablement financé par l'argent public comme il le dit lui-même.
En gros son credo, qui semble bien marcher c'est: par principe je suis contre tout, à charge pour vous de m'expliquer pourquoi ça fonctionne, et encore là je trouverais bien un argument ;#

A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

14 août 2022 à 00:07:41
Réponse #297

Trailokiavijaya


Salut Gmaz87

N'y voit aucune aucune malice, mais je lisais justement un article sur les sourciers ce matin. https://www.lepoint.fr/environnement/secheresse-pourquoi-les-sourciers-ne-servent-a-rien-11-08-2022-2486047_1927.php
 
J'ai longtemps cru aux sourciers. Un vieux de mon village creusois partageait volontiers son savoir avec la bande de gamins qu'il croisait lors de ses promenades quotidienne, et jouer avec une fourche de noisetier en tension entre les mains a fait partie de mon enfance. Mais l'adulte que je suis est farouchement cartésien. Tant pis pour mon pouvoir de sourcier.  ;D


Salut !

Je suis comme toi de base. Formation scientifique, cartésien, grand-mère magnétiseuse par contre, mais toujours moqué par la famille comme quoi elle était "folle" etc etc.

Et puis j'ai fait une sortie avec un géobiologue, qui trouvait de l'eau (entre autres) avec des baguettes en laiton, qui expliquait scientifiquement que l'eau qui frotte la terre, les minéraux etc crée un champ magnétique qui au final interfère avec le tien, qui fait alors bouger les baguettes.

Et effectivement ça fonctionnait.

J'ai revu tous mes jugements depuis. Puis la science, au final, c'est pas juste "vrai" à l'instant T et tant qu'on a pas démontré le contraire ? Mais c'est un autre débat.


16 août 2022 à 14:52:30
Réponse #298

Loriot


Ho et quand on se donne la peine de lire les théories fumeuses de Descartes… je pense qu’il devient incongrue de se dire cartésien… à moins d’aimer marcher sur la tête.
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

16 août 2022 à 15:53:18
Réponse #299

AFA


Ho et quand on se donne la peine de lire les théories fumeuses de Descartes… je pense qu’il devient incongrue de se dire cartésien… à moins d’aimer marcher sur la tête.

Descartes a fondé le rationalisme moderne, c'est pas mal comme héritage. Quand a cartésien, c'est dans la langue française moderne le synonyme de  rationnel, logique, méthodique.

Pour revenir aux sourciers c'est une question de croyances parce ce qu'aucune démonstration scientifique des phénomènes évoqués existe à ce jour. Le jour ou la recherche démontre  la véracité de la sourcellerie, je retourne a mes baguettes de noisetiers.

Maintenant que la science valide ou pas, libre a chacun de faire ce qu'il veut tant que cela nuit a personne. C'est d'ailleurs ce que dit le chercheur de l'article précédemment cité.




 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //