Nos Partenaires

Auteur Sujet: Deux histoires de bagnoles dans le fossé  (Lu 9126 fois)

11 janvier 2021 à 13:00:21
Réponse #25

azur


Les occasions de l'utiliser m'ont permis de constater que 2m étaient suffisant, de même que les expériences précédents où je me suis retrouvé à utiliser un morceau de corde de canyoning.

Après, je reste lucide: vu son poids, mon Duster ne pourra pas faire le même boulot qu'un gros 4x4 avec un treuil. Donc si je n'arrive à rien avec une sangle de 2m, 1 ou 2m supplémentaires ne risquent pas de changer grand chose.
De plus, je circule le plus souvent sur des routes de montagne plutôt étroites où les marges de manœuvre sont limitées.

A la limite, si je devais compléter, je prendrais plutôt un tirefort/palan... mais ça commence à faire beaucoup de place dans la voiture!
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

12 janvier 2021 à 11:15:33
Réponse #26

azur


Et voilà... hier soir, deuxième sauvetage.
Un gars du coin (agent de l'ONF) qui a mal négocié une pente couverte de neige très dure à la limite du verglas (il est 19h30 et il fait environ -10°C) avec un kangoo, et a glissé pour finir adossé à une congère.
je m'arrête dans la pente (même pas passé en 4x4 pour négocier la montée) et après avoir vérifié le tout, je sors ma sangle, clipé à son anneau de remorquage et attachée à mon attelage en 30sec.
Problème: avec un kangoo tanqué, mon Duster patine des 4 roues.
Du coup, je décroche et je tente d'avancer pour tirer d'un peu plus loin (avec les 10m de corde qui me restent), mais impossible de repartir... le patinage a lissé la neige sous les roues et ça n'accroche plus du tout.

Au final, je pose les chaines de 16mm à l'avant et remis la sangle de 2m... et c'est sorti tout seul!

Conclusion: avec le froid, j'étais bien content d'avoir un truc qui s'accroche en quelques secondes et manipulable facilement même avec des gants...
En me voyant monter mes chaines en moins de 5min, le naufragé s'est fait la réflexion que c'est quand même bien d'en avoir et de savoir les installer!

Vu l'hiver qui s'annonce ici, je pense que la sangle n'a pas fini se servir!


NB: après contrôle des passages de roue, les chaines de 16mm ne posent pas de souci sur mon Duster... malgré plus de 10km déjà parcourus, aucune trace de frottement sur le garde-boue ou sur les flexibles de frein.
Le seul truc potentiellement exposé, c'est le fil du capteur d'usure des plaquettes, mais il est intacte pour le moment.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

12 janvier 2021 à 11:40:34
Réponse #27

Krapo


 :doubleup:

Le seul truc potentiellement exposé, c'est le fil du capteur d'usure des plaquettes, mais il est intacte pour le moment.

Tu ne peux pas, par précaution, le protéger en l'enveloppant dans une gaine plastique ?
Laissons glouglouter les égouts !

12 janvier 2021 à 11:47:17
Réponse #28

azur


Ça fait partie des choses que je compte étudier (avec l'installation d'un thermomètre extérieur)... Quand les températures extérieures repasseront au dessus de zéro et que je verrai enfin le sol chez moi  ::)

Mais je ne vois pas de besoin impératif, puisque toutes ces connexions sont à l'intérieur de la roue, là où il n'y a que le câble gainé qui retient la chaine.
Les maillons ne sont qu'au niveau de la bande de roulement et à l'extérieur de la roue.

Là où il faut être plus précautionneux, c'est au montage et surtout au démontage... c'est à ce moment là qu'un maillon peut accrocher un truc qui traine, et si on fait le bourrin, y a risque de tout arracher.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

12 janvier 2021 à 11:57:26
Réponse #29

Chill


Citation de: azur
NB: après contrôle des passages de roue, les chaines de 16mm ne posent pas de souci sur mon Duster... malgré plus de 10km déjà parcourus, aucune trace de frottement sur le garde-boue ou sur les flexibles de frein.
Le seul truc potentiellement exposé, c'est le fil du capteur d'usure des plaquettes, mais il est intacte pour le moment.

Pense à recontrôler quand tu auras changé tes pneus usés... Les enveloppes ont des tolérances réellement importantes en largeur, mais moins au diamètre car la démultiplication et la vitesse indiquée en dépendent.
Et je confirme la conception du véhicule avec des chaînes de 14 mm.

    Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

16 janvier 2021 à 08:37:04
Réponse #30

François


Deux mètres c'est à peine plus que la largeur d'une voiture.
Ca risque de faire court dans certaines situations non ?

Pour placer la voiture qui tire là où c'est le mieux pour elle.
Tirer dans l'axe souhaité.
Et ménager un peu de distance entre les deux véhicules.

Je plussois, j'ai souvent eut l'utilité d'une corde de 10 à 15 m, style entrée de gamme 10mm polypropylène. Principalement parce qu'il est souvent non productif de risquer sa voiture là où une autre s'est déjà plantée (pour éviter de terminer avec deux voitures plantées). Et puis ça fait un martyr, un fusible qui va casser avant les manilles, crochets, et points d'ancrage sur les véhicules. Qu'une corde ou une sangle casse c'est pas très grave, si c'est une ou plusieurs pièces métalliques attachées au bout de la corde qui lâchent ça peut faire des dégâts, des blessés ou pire.
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

16 janvier 2021 à 09:28:14
Réponse #31

azur


En complément de la sangle, j'ai (depuis longtemps) une dizaine de mètre de corde semi-statique de plus de 10mm (plus de 2500daN) pour les situations compliquées... à condition de savoir faire les nœuds qui vont bien! Elle m'était plus utile avec la Xantia qui n'était qu'en 2 roues motrices.

La sangle avec les 2 boucles permet d'aller vite... et pour le moment, s'avère amplement suffisante avec le Duster.
En gardant à l'esprit qu'avec son poids plume, le Duster ne fait pas de miracle et qu'il faut savoir ne pas s'acharner.

Pour les sangles et cordes, plutôt qu'un maillon rapide, j'ai pris des mousquetons Petzl Oxan en acier, plus rapides et plus pratiques à utiliser avec corde ou sangle
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

16 janvier 2021 à 15:45:45
Réponse #32

Draven


J'ai des élingues de 3m moi, avec quelques mètres de cordes et une paire de mousqueton.

Dans le coffre en permanence, avec la pelle a neige et le reste du bordel.

Avec le Pathfinder, ses 175cv et ses 2.5t, jamais eu de soucis pour sortir un touriste d'un bourrelet. Après faut pas vouloir faire sortir un véhicule complètement planté, ça tirerais trop. Mais un véhicule coincé légèrement avec quelqu'un au volant pour aider ca passe. On a pas besoin de tirer le poids total du 2eme vhl.

D'ailleurs j'ai souvenir d'avoir sorti un gars en Xantia d'un chemin bien glissant avec un simple quad 450cc qui devait faire 1/3 du poids de l'auto 😁😁😅😅
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

16 janvier 2021 à 16:14:27
Réponse #33

azur


D'ailleurs j'ai souvenir d'avoir sorti un gars en Xantia d'un chemin bien glissant avec un simple quad 450cc qui devait faire 1/3 du poids de l'auto 😁😁😅😅
Depuis ce jour là, j'ai toujours les chaines dans la voiture! ;#
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

16 janvier 2021 à 20:17:07
Réponse #34

Chill


Je suis certain que mes dessins manquent à certains.
Pour illustrer mes précédents calculs,
j'ai lu Duster 4wd 1,5dci.
MVODM : 1320 kg et MMAC : 1712 kg
Le coefficient d'adhérence (µ) des pneus sur une route est de l'ordre de :
...
À la MMAC sur sol sec, il te sera impossible de fournir plus que ±1630 daN à la sangle.
...
Avec 1630 daN dans la sangle tu déplacerais de 5,4 à 163 tonnes … si les roues tournaient sans friction dans les moyeux à déplacer.
...
Bref, tant qu'on ne parle pas de bahut, et qu'il ne s'agit pas de décoller du sol ne serait-ce qu'une Smart, une sangle tenant autour de 2000 daN (donc de 18 à 25 mm de large) fera le job si elle est en bon état et que les dispositifs d'attache ne la ruine pas.

je vous ai fait des images :

C'est assez basique mais c'est pour "tuer" un besoin "infini" de valeur de résistance du dispositif de traction. L'effort qui passera dedans est dimensionné par le véhicule tracteur : quand son potentiel de traction est atteint, il patine et l'effort ne croît plus dans le lien.
Tout ceci pour de faibles accélérations, indeed. (quasi-statique)

Ce n'est pas de la Rockett-science, juste une tentative de démystification. Et ça explique pourquoi un Quad bien chaussé tire une Xantia dans la boue.

     Chill.
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

16 janvier 2021 à 20:23:43
Réponse #35

azur


Ce n'est pas de la Rockett-science, juste une tentative de démystification. Et ça explique pourquoi un Quad bien chaussé tire une Xantia dans la boue.
En fait, cette fois là, je manquais à peine d'adhérence au niveau des roues avant sur environ 50cm de long, à la fois à cause de la pente et de la nature du sol... La voiture n'était donc pas bloquée mais juste en limite de motricité.
La traction apportée par le quad, dont les pneus accrochaient vraiment, il faut le dire, était donc suffisante pour débloquer la situation, comme c'est souvent le cas quand il faut juste remettre un véhicule "à flot"
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

18 janvier 2021 à 10:08:09
Réponse #36

Karto


Hé bé Chill !
J'aime bien comme le fil est parti loin de l'observation d'une ambiance sociale sur une situation de remorquage.  ;D Mais c'est cool.

Simplement, si la "course à la résistance des sangles" dont tu parles, c'est à cause de la sangle 7 tonnes dont je parlais, faut que je précise que si j'ai une sangle aussi costaud, c'est seulement parce que c'est le modèle qui était en stock le jour où je l'ai achetée !  :D Avant celle là j'avais une 1 tonne (rose, en plus) qui faisait très bien le boulot.
Le seul avantage de la sangle costaud, c'est qu'on peut la maltraiter. Par exemple aller se prendre un peu sur des angles vifs et la laisser s'effilocher un peu sans la compromettre dans cet usage.
Par contre j'apprécie un peu de longueur. 5 mètres c'est un minimum pour mon goût. C'est intéressant d'entendre qu'Azur fonctionne bien avec plus court.

Enfin, pour tirer nettement plus lourd que dans tes schémas, on bascule sur les cordes dynamiques populaires chez les mecs qui font du tout-terrain. Le véhicule tracteur prend de l'élan, puis quand la corde se tend elle tire avec une force proportionnelle non plus au poids du véhicule, mais à sa vitesse (et seulement à la racine carrée du poids si je ne me trompe pas). Mais les forces atteintes exigent de se prendre sur une partie très solide. Au chassis, quand il y en a un. Sur une monocoque je ne sais même pas s'il y aurait un bon endroit. D'autre part, si un élément casse au moment du choc, l'énergie libérée est mortelle pour les gens et les équipements qui se trouvent dans le passage, et les précautions à prendre relèvent elles-même d'un certain savoir-faire.

Bref. Hier en rentrant sur quelques dizaines de km de route ni salée ni déneigée, j'ai passé pas moins de trois bagnoles sorties de route dans des virages en pente. J'en n'ai sorti aucune, même pas essayé vu les conditions.

18 janvier 2021 à 20:25:32
Réponse #37

Chill


Citation de: Karto
pour tirer nettement plus lourd que dans tes schémas, on bascule sur les cordes dynamiques populaires chez les mecs qui font du tout-terrain. Le véhicule tracteur prend de l'élan, puis quand la corde se tend elle tire avec une force proportionnelle non plus au poids du véhicule, mais à sa vitesse (et seulement à la racine carrée du poids si je ne me trompe pas). Mais les forces atteintes exigent de se prendre sur une partie très solide.

J'ai posé quelques équations pour regarder la sensibilité du truc. Sauf si c'est expressément demandé je ne développerai pas tout ici, mais :
La masse des véhicules est une donnée d'entrée, tout comme le dénivelé à combler ou la profondeur de plantage des roues. Ce qui peut varier sera la vitesse du dépanneur, l'allongement du lien, et la vitesse atteinte au final par le dépanné.

Comme le dépanné est planté, sa vitesse initiale est nulle. Sa masse (M) est connue et l'effort dans le lien vaut l'accélération fois la masse (M×γ). Si nous sommes d'accord pour dire qu'il acquiert la vitesse du dépanneur quand le lien ne s'allonge plus, alors cette accélération (γ) correspond au différentiel de vitesse (V) rapporté à l'allongement (D) sous la forme γ = ½V2/D
Pour illustrer le problème :
  • Pour un allongement de 1 m et un dépanneur à 2 m/s soit 7,2 km/h le pic d'effort est de 2M.
  • Toujours pour 1 m d'allongement, mais le dépanneur atteint 14,4 km/h, soit 4 m/s. le pic passe à 8M...
  • et si il atteint la phénoménale vitesse de 18 km/h soit 5 m/s, l'effort atteindra plus de 12M !!! Pour revenir à seulement γ=2 il faudrait un allongement de plus de 6m ...
Si le planté n'a pas bougé et que le lien n'est pas rompu, l'accélération (négative) est pareillement fonction du carré de la vitesse initiale du dépanneur et de l'allongement du lien ; les valeurs ci dessus restent représentatives.

Bref: la méthode me semble dangereuse car très sensible, sauf à disposer de beaucoup de place, d'un tachymètre précis, et d'un lien à la fois très résistant et très élastique avec des maillons et points d'accroche dimensionnés pour, aussi bien chez le dépanneur que le dépanné.

    Chill.
« Modifié: 18 janvier 2021 à 20:40:04 par Chill »
"Un sauveteur isolé est en mauvaise compagnie."

19 janvier 2021 à 11:18:45
Réponse #38

Karto


Ah.

HORS SUJET, PAVC si besoin :)

Devenons geek.
Mon modèle à l'arrache c'était ça :

Energie du tracteur Ec = 1/2 mV2
Energie élastique dans la corde Ee = 1/2 kD2
Avec k la raideur.

Au maximum, l'une est convertie en l'autre. Ec = Ee
D'où D = V * racine( m/k )
Ensuite, la force de traction F = kD
Donc F = V * racine (m*k)

Donc proportionnel à la vitesse.
Voir si je me suis gourré ?



Après en pratique, moi j'ai que de la théorie sur ces méthodes là. J'ai jamais fait ni vu faire. Mais je sais  que les équipements qui interviennent dans cette méthode sont souvent certifiés autour de douze tonnes. Et que les bouquin ne disent pas de faire spécialement gaffe au compteur de vitesse. De toutes façons en général quand tu tires ça patine. Les allongements sont importants, plusieurs mètres. Et tu prends des précautions, en utilisant des manilles souples comme fusible mécanique, et en lestant la corde à deux ou trois endroits pour ralentir son retour en cas de rupture. Sinon, si une corde non lestée part avec une manille en métal, c'est l'énergie d'un gros calibre, ça traverse les véhicules et les gens dedans.

Mots clefs : snatch strap, Kinetic rope,

23 janvier 2021 à 08:43:23
Réponse #39

François


Pour sortir un véhicule bien planté il faut souvent une force largement supérieure au poids de ce véhicule ... Avec une force double du poids, on est presque sur que ça marchera.
Dès que cette force dépasse quelques centaines de kgf, le choix du ou des points d'attache est délicat. Sur les voitures routières, et même sur beaucoup de tous-terrains, les anneaux de remorquages ne sont pas prévus pour plus qu'un remorquage tranquille sur sol dur. Et en tirant trop fort sur un unique anneau de remorquage on risque bien de casser quelque chose ou de déformer le châssis. La solution la plus sûre reste de répartir la force sur les deux triangles de suspension. Ils sont prévus pour encaisser le poids de la voiture y compris en virage et au freinage. De plus, la plus grande partie de la résistance au remorquage se situera au niveau des roues, donc autant tirer au plus près de celles ci.

Les sangles kinetic (cinétiques en français, kinétiques en franglais) sont capables du meilleur comme du pire. Correctement dimensionnées - c'est à dire pas trop fortes - elles vont tirer sans à-coup violent et transformer les différences de vitesse entre tracteur et tracté en une force presque constante appliquée plus longtemps. C'est précieux en particulier quand l'adhérence du tracteur est trop faible pour exercer une force suffisante en statique. Trop fortes, elles sont plus raides : si on reste raisonnable, cela se rapproche de l'usage d'une sangle traditionnelle ; si on s'énerve un peu trop, elles se transforment en redoutables engins de destruction.  :'(
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //