Nos Partenaires

Auteur Sujet: "GS en poudre" pour échapper au chien .....  (Lu 3644 fois)

31 mars 2015 à 13:29:47
Réponse #25

Christian


Je ne suis pas certains de tout bien comprendre.

Concernant les odeurs qui resteraient à l'endroit du passage d'un porteur de parfum, et dans l'hypothèse de Raphaël ou les molécule seraient en suspension dans l'air,je suis dubitatif. Le courant de l'eau me semble-t-il génère, même s'il est léger, un courant d'air au dessus de sa surface. Aussi comment des molécules olfactives par définition très volatiles résisteraient-elles à ce déplacement d'air? et encore nous serions dans l'hypothèse qu'il n'ya pas la moindre brise aux alentours. Autrement dit quelle certitude peut-on avoir que l'odeur que sent le chien ne vient pas par exemple 500m en amont?

Loriot, la aussi un truc m'échappe, je pense que pour humer les odeurs, un chien tout comme une être humain doit inspirer. Comment alors pourrait-il sentir des odeurs sous l'eau sans se noyer?

Je n'ai pas de chien, et ne remet pas en cause vos connaissances observations et expériences, mais il doit y avoir un truc que j'ai mal compris.

Edit : oups posté juste après Guillaume... donc si le fil est clos faites comme si je n'avais rien écrit

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //