Nos Partenaires

Auteur Sujet: véhicule pour randonne, voyager  (Lu 25940 fois)

17 août 2014 à 11:26:35
Lu 25940 fois

lerodeur


Je recherche un véhicule pour pouvoir y dormir, une fois emménager.
1) pour me rapprocher des rando et circuit, moyenne et haute montagne.
2) passez une ou deux semaines proche des stations de ski cet hiver.
3) partir en suisse faire saisonnier deux mois et y dormir.

Je pensais a certain utilitaire, ou petit 4x4, qui ne comsommerai pas trop.
Mais en restant sur les routes est ce indispensable un 4x4 ?

Véhicule diesel autour de 2500e 3000e 
Mes priorités:
1) y dormir, un peu de place et l'isoler
2) consommation et coût
3) rouler l'hiver, sur route montagneuse enneiger (si pneu neige plus chaine suffise, la question ne se pose plus)

Quels vehicules s'en rapproche ? Si il le faut je ferait des concessions.

17 août 2014 à 11:54:37
Réponse #1

h


Dacia: pas trop chère
logan MCV: grande longueur de coffre pour un matelas gonflable...

sur le bon forum:
http://www.forum-auto.com/marques/dacia/sujet232.htm

17 août 2014 à 12:07:50
Réponse #2

Corentin


Salut,

Quel est ton gabarit ? Parce que si tu mesures 2 mètres et est taillé comme une armoire à glace, ça limite pas mal le choix du véhicule !


17 août 2014 à 12:22:52
Réponse #3

Hurgoz


Un pote a fait ça dans un Boxer...

Maintenant je pense qu'il est complètement illusoir de vouloir isoler un véhicule de se gabarit, ou alors en sacrifiant tout l'espace intérieur et encore: tu auras toujours de grosses pertes au niveau des vitres; tu aurais meilleurs temps, AMHA, de d'isoler toi de dans.

Après, je ne crois pas que mon pote face de camping dans sa camionette en hivers (normal: on est en Haute Savoie et à une heure grand max des pistes de ski les plus éloignées).

Tcho

Hugo
"Prenez soin de la méthode avec laquelle vous vous mettez des choses dans le crâne."

17 août 2014 à 13:09:19
Réponse #4

Djeep


BJR Il est parfaitement possible d'isoler complétement et efficacement un utilitaire ( se conférer aux explications sur les sites dédiés à l'aménagement de CC ). Par contre il vaut mieux éviter de dormir dans un utilitaire non aménagé en plein hiver. De par l'effet "frigidaire" + humidité, il fait plus froid dedans que dehors. Je l'ai déjà fait en novembre dans le Morvan et cela caille vraiment plus à l'intérieur qu'à l'extérieur. HN
Allumez le feu :-)
Donnez un titre honorifique à un clampin et il se sentira l'âme d'un petit chef !

17 août 2014 à 13:10:50
Réponse #5

christophe1977


un petit utilitaire peut facilement s'isoler, c'est même pratiquement obligatoire été comme hiver. pour passer quelques semaines à dormir à la montagne l'hiver, il faut prévoir un système de chauffage adapté et une ventilation pour le co, il ne faut oublier que les problèmes d'hypothermie sont fréquent chez les saisonniers dormant en véhicule...

17 août 2014 à 13:12:52
Réponse #6

Ulf


J'ai pour habitude de ronquer dans mon utilitaire à l'arrière.

C'est vrai qu'en hiver il fait plus froid dedans que dehors, sauf en cas de vent bien entendu.

Même matériel que pour un bivouac (sdc + matelas).

Penser à bien aérer et interdiction de dormir moteur allumé...

Mais de là à faire ça plusieurs semaines d'affilée... Point de vue "survie", il n'y a pas de risque mais c'est fatiguant comme rythme de vie.

Par contre, si mon véhicule "passe" les routes enneigées avec mes pneus neige ou des chaines... j'ai beaucoup plus peur des bas cotés boueux dont on ne peut plus en sortir... et des flaques gelées en forêt aussi... C'est charmant quand tu roules dessus, tu penses tourner et tu fais un tout droit, même à 30... (nous avons des routes milis bétonnées 1ere/2e GM dans pratiquement toutes nos forêts).

J'ai réfléchi à un 4x4 à un moment donné mais je trouve ça exigu et l'arrière n'est pas fermé (sans fenêtres pour empêcher les gens de voir et/ou d'être tenté + contre les tentatives d'effraction alors que tu es dedans...).

Pis c'est cher. Pis quid de la récupération de la TVA (on ne se refait pas =)))
« Modifié: 17 août 2014 à 21:42:48 par Ulf »

17 août 2014 à 13:20:18
Réponse #7

christophe1977


la fatigue accumulée lors d'un emploi saisonnier, des repas irréguliers et des nuits glaciales dans un véhicule qui s'enchainent, le risque d'hypothermie devient réel et un matin on finit par ne plus se réveiller... ça arrive plus vite qu'on ne le pense...

17 août 2014 à 15:13:02
Réponse #8

cbounemouette


dans ce budget là j'ai réussi a avoir un peugeot expert HDI avec 200 000km mais en super état.aménagement lit deux places convertible pour gagner de la place, on peut cuisiner et manger dedans quand le lit est en mode banquette. On part régulièrement pour des séjours d'une semaine a deux adultes plus un chien de taille moyenne et avec un peu d'organisation et d'ingéniosité ça le fait.

Cependant lors de l'aménagement j'ai laissé tombé l'isolation car trop chère et trop gourmande en volume pour un utilitaire de cette taille... Par contre j'ai mis un bon lanterneau 40*40cm sur le toit pour me garantir une bonne ventilation.

L'été c'est impeccable, l’hiver je dors dedans en étant bien équipé mais c'est vrai que je n'y vivrai pas a plein temps (sauf si je n’avais pas le choix...)

Je réfléchi de plus en plus à aménager un camion plus grand avec bonne isolation et petit poil a bois pour pouvoir y vivre toute l'année, mais je pense que pour ça il faut quand même un bon volume, autant pour l'aménagement que pour la santé mental de l'occupant une fois le véhicule en service  :D

17 août 2014 à 15:26:13
Réponse #9

azur


Pour concilier l'habitabilité et le gabarit plus passe-partout, tu peux t'intéresser au VW transporter dans la version "california coach".
Suffisamment compact pour aller là où va une voiture, l'aménagement intérieur permet d'y vivre plus que confortablement. Chose précieuse: il dispose d'un chauffage indépendant fonctionnant au gasoil.
Le must pour toi serait de trouver une version "syncro" à transmission intégrale qui présente un intérêt certain sur sol mouillé/gelé/route boueuse.

Après, dans ton budget, il faut tomber sur une affaire d'occasion...
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

17 août 2014 à 21:31:02
Réponse #10

Loriot


Si tu as déjà un véhicule l'option caravane peut être une solution économique...
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

17 août 2014 à 22:58:12
Réponse #11

Cheyenne


Perso, j'ai un Jumpy, version vitrée avec sièges arrière, mais dans ton cas une version fourgon ne serait pas mal non plus.
Bonne habitabilité : un sommier de 140 tient juste, au dessus des passages de roues, laissant suffisamment de place pour le matériel dessous.
Si tu es seul, tu peux mettre un 90 et des aménagements à coté.
Une bécane tient facilement (ou vélo, etc).
Pour les aménagements il y a de nombreux forums ou tu trouveras des idées.
ex: http://www.trafic-amenage.com/forum/
http://www.fourgonlesite.com/
Photos de mon petit aménagement en MP si tu veux.

17 août 2014 à 23:31:38
Réponse #12

musher


On peut très bien passé une semaine voir plus dans un fourgon en hiver. Je fais ça tous les hivers et c'est pas les chiens de la meute qui réchauffent beaucoup quand il fait -25°C dehors. ;D

- Il faut isoler la tole avec du multi couche et éviter tout pont thermique (Les forums d'aménagement de fourgon en camping car regorgent d'exemples d'aménagement)
- il faut prévoir des panneaux d'isolant pour les parties vitrés dont le pare brise
- il faut prévoir des ventilations hautes et basses pour l'humidité de la respiration et le CO2

Et surtout avoir un bon équipement comme pour un bivouac hivernal (sac de couchage très grand froid).

Pour le chauffage, il faut faire attention car j'ai entendu plus d'histoires de personnes mortes intoxiqués par le CO que mortes de froid.
- L'idéal c'est une chauffage électrique si tu as accès à une branchement électrique, sinon le chauffage au gaz de camping car installé selon les normes.

Dans les fourgons, j'utilisai un zibro que j'allumai avant de me coucher et que j'éteignais avant de dormir. Je le rallumai le matin pour m'habiller.
 
Les grands fourgons style C25 ou jumper: Tu peux t'y créer un mini apart avec coin repas, cuisine, douche, lit, armoire... (Regardes les aménagements des jeunes dans les mercos)
Par contre, ça consomme, Ca patine assez vite (Le nombre de fois que j'ai chainé ou que je suis resté planqué avec le C25 et c'est pas un merco)
Sinon l'idéal un fourgon 4x4 comme le Jumper 4x4 de Dangel. Il passait partout (sauf les grosses congères où il montait dessus) et tu te fais rapidement répéré comme camping car.

Les petits utilitaires style Vito, Expert, Jumpy, transporteur. Pour une personne, tu peux l'aménager de façon à y vivre correctement mais tu peux pas t'y tenir debout (Je regrette mon jumper pour ça). Plus facile à isoler et à chauffer, consomme moins, plus léger donc patine mois (sauf le vito), tu te fais moins repéré comme camping car.
Tu trouves des 4x4 (Vito, transporteur ou Jumpy/expert Dangel)

Les break. C'est bien pour y passer la nuit mais pas pour y vivre. Si il fait mauvais, c'est galère. J'ai commencé avec une 205. Quand il neige  >:(

Les 4x4 : J'ai des copains qui ont fait le tour du monde avec un Mega de Toy et d'autres qui montent chaque année en suède l'hiver avec un pick up et une tente de toit.
Sauf si tu veux vraiment faire du tout terrain, un petit utilitaire 4x4 ferra aussi bien l'affaire.

L'idéal est un jumpy/expert (propulsion) tolé (plus facile à isoler qu'un vitré).

Si tu veux être tranquille sur les petites routes enneigés : Vito 4x4, Transporteur synchro (plus cher à l'achat et consomme plus) ou jumper/expert Dangel 4x4 (quasi introuvable à l'achat en occas et en bon état et consomme plus : Jumper normal 11l/100, mon jumper 4x4 14l/100)

18 août 2014 à 08:40:11
Réponse #13

Tompouss


Le 4*4 c'est bien mais j'en suis revenu, trop de consommation et c'est vachement lourd ce qui fait que ça enfonce beaucoup plus, même si c'est compensé pour le fait d'avoir 4 roues motrices. Et puis le terano2 ça coûtait cher en assurance pour le jeune étudiant que j'étais.

Finalement je préfère un véhicule léger et en propulsion traction (Edit : je m'étais planté) mais c'est pas adapté pour y passer plusieurs jours quand il fait moche. Par contre en terme de budget c'est à mon sens le plus économique. Pour les passages un poil tendus il suffit de jouer les pilotes de rallye, on passera plus facilement qu'en jumpy mais on est plus limité qu'en 4*4.

1 mois de vadrouille en 306 avec le matos de pêche et le zodiac qui rentrait plié dedans pour les longs trajets, et gonflé à même le toit et sanglé pour les trajets courts :



Il y a moyen de mieux ranger à l'intérieur, le lit fait 2m10 de long sur 85cm de large et est pliable au besoin, et on peut stocker des choses en dessous.

J'ai toujours ce véhicule, ce que j'aime c'est que c'est plutôt rustique et que même avec de faibles connaissances et mécanique et peu de matériel on peut entretenir/réparer soi même énormément de choses dessus. J'ai moins de 25 ans et je paie moins de 30e d'assurance par mois pour cette voiture et elle consomme 6-7l au cent en étant chargé comme un mulet. Après c'est clair que le coin cuisine on oublie.
« Modifié: 18 août 2014 à 11:59:36 par Tompouss »
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

18 août 2014 à 11:35:31
Réponse #14

lambda


Salut Tompouss. :)
Merci pour ton retour.

Une question: pourquoi sembles tu préférer un véhicule "léger et en propulsion" plutôt qu'en traction?.

à+,
Lambda
"I want to live in a society where people are intoxicated with the joy of making things." William S. Coperthwaite

18 août 2014 à 11:58:45
Réponse #15

Tompouss


Salut Tompouss. :)
Merci pour ton retour.

Une question: pourquoi sembles tu préférer un véhicule "léger et en propulsion" plutôt qu'en traction?.

à+,
Lambda

Tu fais bien de me reprendre je me suis planté c'est traction et léger.

Pour le poids c'est parce que je roule principalement sur des chemins boueux ou du champ (selon période et autorisation), un véhicule léger enfonce moins et est moins compliqué à sortir si on embourbe, avec quelques manoeuvres plus ou moins habiles on arrive à glisser deux planches stockées dans le coffre sous les roues pour se sortir de la mouise. Ce type de véhicule est aussi moins gourmand en carburant, ça c'est surtout important parce que je m'en sert souvent (2-3 fois par semaine). L'exemple qui me vient en tête c'est un passage dans 10cm d'eau et boue sur 30m passé comme sur des roulettes en 306 tandis que ce même passage a été bien plus compliqué pour mon ami avec son utilitaire (un vito)

Pour le traction c'est parce que n'étant pas un pilote je trouve ce type de véhicule bien plus simple à manoeuvrer sur route pourrie (neige ou boue) et j'ai l'impression, c'est empririque, qu'on aggrave moins facilement la situation en faisant des fausses manip lorsqu'on est embourbé quand on tire le poids au lieu de le pousser (l'avant tire l'arrière pour sortir d'un passage craignos alors que dans le cas d'une propulsion on "pousse" le nez vers le sol quand on monte en régime)
Everybody swears that they are solid, but ice is solid too... until you put some heat on it.

18 août 2014 à 12:05:44
Réponse #16

Kilbith


Mes deux cents...

J'ai eu une citroën AX 4X4 pendant plusieurs années. Elle consommait pas mal (pour une AX) et j'ai surtout retenu les problèmes.
- Le 4X4 est plus cher à l'entretien et à la réparation.
- le 4X4 sert très rarement, en fait ce n'est réellement indispensable qu'en tout terrain. Or on est rarement en vrai tout terrain.
- Un dispositif de type différentiel à glissement limité" comme en offre Dangel et peugeot sur une partie de sa gamme offre déjà de grande possibilité. De nos jours on peut aussi parfois avoir un ESP avec une fonction évoluée anti patinage (mais là je n'ai pas d'expérience).
- le 4X4 est limité plus souvent par la garde au sol que par des problèmes de traction. Or la transmission 4X4 limitait la garde au sol par rapport à une simple AX.
- Les voitures de type "citroën GS" qui n'étaient pas trop lourdes et offraient une suspension hydropneumatique réglables, c'était vraiment bien au final (au prix de la fragilité du système des sphères).
- un 4X4 sans les bons pneus est très vite limité. Sauf que des pneus tout terrain c'est dangereux sur la route, or on passe plus de temps sur la route qu'en tout terrain.
- Se servir du même véhicule en tout terrain et sur la route est au final illusoire. Par exemple sur l'AX j'avais bien une plaque de protection en alu sous le moteur, mais si je devais être de façon régulière dans une situation ou la plaque prenait des bignes...vraisemblablement j'aurais eu des dégâts aux pneus, aux soufflets de cardan, aux système de frein. Donc usage routier par la suite dangereux.

A la réflexion, pour voyager :
Une voiture simple et surélevée (je pense aux modèles de type Dacia logan prévus pour les pays de l'est avec un coffre conséquent. Peut être même en break) équipés de pneus adaptés c'est vraiment pas mal.
C'est adapté à la route et on peut faire de la route dégradée, de la piste sans problèmes (avec les pneus adaptés : pneus 4 saisons, pneus hiver, pneus renforcés type utilitaire, pneus offrant une plus grande garde au sol, pneus chainables...).
On peut avoir un modèle essence qui accepte du carburant standard, qui est plus fiable, plus simple d'entretien, adapté au grand froid et adapté aux contrées lointaines (essence pas plus cher que diesel dans de nombreux pays, souvent le seul carburant facilement dispo). Souvent réparable dans le monde entier si on prend un véhicule courant.
La consommation est maitrisée par rapport au 4X4 et utilitaire car le véhicule reste léger et relativement profilé.

Avec une tente dans le coffre et le matériel de camping bien pensé, on est assez facilement autonome. Sur certains modèles les sièges permettent de faire couchette, ce qui est utile en appoint. Si on est perfectionniste, on doit pouvoir monter une tente de type "maggiolina" en galerie.

AMHA, c'est comme pour la randonnée : il est préférable de bien réfléchir à son matos puis choisir son contenant...plutôt que de prévoir un gros contenant et de ne pas réfléchir à son matos.

C'est moins fun qu'un 4X4. Mais c'est plus discret (pour vivre heureux vivons caché) et avec l'argent économisé à l'achat et à l'entretien on peut se payer souvent l’hôtel et le restau.

Dans mon esprit, le 4X4 dans nos contrées c'est bien quand c'est petit, avec les pneus adaptés, un moteur modeste attelé à une boite prévu pour et que l'on roule à 80% en dehors des routes en bon état. Typiquement le 4X4 de seconde main (Parce que s'il représente tout notre capital on ne se risque pas à le rayer ou le défoncer dans les chemins...) que l'on garde "au village" pour aller chasser. Et pour se rendre "au village" ou en sortir : voiture standard.

Sinon pour pour la chasse à la galipette dorée, le gros 4X4 allemand rutilant c'est bien.
« Modifié: 18 août 2014 à 12:17:47 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 août 2014 à 12:15:45
Réponse #17

musher


tandis que ce même passage a été bien plus compliqué pour mon ami avec son utilitaire (un vito)
Le Vito est une propulsion (sauf le premier modèle mais qui est une vrai cata niveau fiabilité) et il a même la réputation d'être une vraie savonnette. Il se plante là ou passe des vieux merco style 3XX.

18 août 2014 à 12:29:02
Réponse #18

Kilbith


Salut Tompouss. :)
Merci pour ton retour.

Une question: pourquoi sembles tu préférer un véhicule "léger et en propulsion" plutôt qu'en traction?.

à+,
Lambda

On peut se poser la question d'un véhicule en propulsion. Les Etatsuniens sont restés longtemps fidèles à cette architecture automobile (encore courante sur les taxis new yorkais). Ce n'est peut être pas sans raison.

La tenue de route est plus délicate, particulièrement par temps de pluie ou sur la neige (encore qu'il soit préférable d'avoir une propulsion avec des pneus hiver qu'une traction en pneus été sur la neige). En revanche : c'est techniquement plus simple, à qualité égale plus solide et endurant, la puissance restituée aux roues supérieures, l'entretien moindre, le rayon de braquage est souvent moindre et la direction plus légère.

Après c'est aussi une question de contexte. Le plus souvent aux états unis la conduite est limitée à 110km/h les routes sont droites et sans grands reliefs. Les voitures US souvent livrées avec des pneus 4 saisons et on y change facilement les pneus selon les saisons.
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

18 août 2014 à 12:32:13
Réponse #19

azur


J'ai eu une citroën AX 4X4 pendant plusieurs années. Elle consommait pas mal (pour une AX) et j'ai surtout retenu les problèmes.
- Le 4X4 est plus cher à l'entretien et à la réparation.
- le 4X4 sert très rarement, en fait ce n'est réellement indispensable qu'en tout terrain. Or on est rarement en vrai tout terrain.
- Un dispositif de type différentiel à glissement limité" comme en offre Dangel et peugeot sur une partie de sa gamme offre déjà de grande possibilité. De nos jours on peut aussi parfois avoir un ESP avec une fonction évoluée anti patinage (mais là je n'ai pas d'expérience).
- le 4X4 est limité plus souvent par la garde au sol que par des problèmes de traction. Or la transmission 4X4 limitait la garde au sol par rapport à une simple AX.
- Les voitures de type "citroën GS" qui n'étaient pas trop lourdes et offraient une suspension hydropneumatique réglables, c'était vraiment bien au final (au prix de la fragilité du système des sphères).
- un 4X4 sans les bons pneus est très vite limité. Sauf que des pneus tout terrain c'est dangereux sur la route, or on passe plus de temps sur la route qu'en tout terrain.
- Se servir du même véhicule en tout terrain et sur la route est au final illusoire. Par exemple sur l'AX j'avais bien une plaque de protection en alu sous le moteur, mais si je devais être de façon régulière dans une situation ou la plaque prenait des bignes...vraisemblablement j'aurais eu des dégâts aux pneus, aux soufflets de cardan, aux système de frein. Donc usage routier par la suite dangereux.

A la réflexion, pour voyager :
Une voiture simple et surélevée (je pense aux modèles de type Dacia logan prévus pour les pays de l'est avec un coffre conséquent. Peut être même en break) équipés de pneus adaptés c'est vraiment pas mal.
C'est adapté à la route et on peut faire de la route dégradée, de la piste sans problèmes (avec les pneus adaptés : pneus 4 saisons, pneus hiver, pneus renforcés type utilitaire, pneus offrant une plus grande garde au sol, pneus chainables...).
On peut avoir un modèle essence qui accepte du carburant standard, qui est plus fiable, plus simple d'entretien, adapté au grand froid et adapté aux contrées lointaines (essence pas plus cher que diesel dans de nombreux pays, souvent le seul carburant facilement dispo). Souvent réparable dans le monde entier si on prend un véhicule courant.
La consommation est maitrisée par rapport au 4X4 et utilitaire car le véhicule reste léger et relativement profilé.
J'utilise depuis 10 ans une xantia break, qui présente la même caractéristique que la GS: la possibilité d'augmenter (significativement) la garde au sol, au prix d'un durcissement des suspensions qui impose de rouler doucement. Cette possibilité m'a permis de passer dans des chemins qui auraient bloqué la plupart des véhicules de tourisme.
Malgré tout, il faut rester prudent car la motricité devient rapidement merdique quand ça glisse, en cause l'absence de blocage de différentiel. Si je prévoie d'aller dans des endroits pourris, j'emporte les chaines à neige qui permettent de se sortir des terrains porteurs mais trop glissants pour les pneus. De même, les pneus hiver à lamelle améliorent bien la motricité.
malgré tout, il faut bien être conscient des limites et j'ai dû plusieurs fois faire appel à une aide extérieur (merci Draven  :doubleup: ) pour me sortir d'un mauvais pas... il faut être vigilant car une courte inattention peut stopper sans espoir de rémission.
Le coffre étant tout simplement immense, il m'est arrivé plusieurs fois d'y dormir, avec toutes les précautions déjà décrites en ce qui concerne la température.
Le moteur, bien que récent (2l HDi 110), est plus que fiable et j'ai eu très peu de pannes, dont la plupart ont pu être réparées avec un peu de bricolage (fiable) et très peu de moyens. j'approche des 350000km et il n'y a pas de baisse des performances ou d'augmentation de la consommation.

Malgré tout, lorsqu'elle me lâchera (j'espère atteindre les 500000km), je m'orienterai probablement vers un petit 4x4 type duster: moins gros que le break, il se faufilera plus facilement sur les chemins tortueux, et sa capacité de franchissement me permettra de me sortir plus facilement des mauvais pas.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

18 août 2014 à 12:38:16
Réponse #20

azur


On peut se poser la question d'un véhicule en propulsion. Les Etatsuniens sont restés longtemps fidèles à cette architecture automobile (encore courante sur les taxis new yorkais). Ce n'est peut être pas sans raison.

La tenue de route est plus délicate, particulièrement par temps de pluie ou sur la neige (encore qu'il soit préférable d'avoir une propulsion avec des pneus hiver qu'une traction en pneus été sur la neige). En revanche : c'est techniquement plus simple, à qualité égale plus solide et endurant, la puissance restituée aux roues supérieures, l'entretien moindre, le rayon de braquage est souvent moindre et la direction plus légère.
Je nuancerai la question de la puissance: pour un véhicule à moteur longitudinal, d'accord, à cause des cardans. Cependant, la plupart des tractions européennes ont un moteur transversal, et l'absence de renvoie d'angle améliore le rendement de la boite de vitesse: dans ce cas, la traction restitue plus de puissance aux roues que ne le ferait une propulsion
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

18 août 2014 à 12:58:03
Réponse #21

musher


Citer
J'ai eu une citroën AX 4X4 pendant plusieurs années. Elle consommait pas mal (pour une AX) et j'ai surtout retenu les problèmes.
- Le 4X4 est plus cher à l'entretien et à la réparation.
- le 4X4 sert très rarement, en fait ce n'est réellement indispensable qu'en tout terrain. Or on est rarement en vrai tout terrain.
- Un dispositif de type différentiel à glissement limité" comme en offre Dangel et peugeot sur une partie de sa gamme offre déjà de grande possibilité. De nos jours on peut aussi parfois avoir un ESP avec une fonction évoluée anti patinage (mais là je n'ai pas d'expérience).
- le 4X4 est limité plus souvent par la garde au sol que par des problèmes de traction. Or la transmission 4X4 limitait la garde au sol par rapport à une simple AX.
- Les voitures de type "citroën GS" qui n'étaient pas trop lourdes et offraient une suspension hydropneumatique réglables, c'était vraiment bien au final (au prix de la fragilité du système des sphères).
- un 4X4 sans les bons pneus est très vite limité. Sauf que des pneus tout terrain c'est dangereux sur la route, or on passe plus de temps sur la route qu'en tout terrain.
- Se servir du même véhicule en tout terrain et sur la route est au final illusoire. Par exemple sur l'AX j'avais bien une plaque de protection en alu sous le moteur, mais si je devais être de façon régulière dans une situation ou la plaque prenait des bignes...vraisemblablement j'aurais eu des dégâts aux pneus, aux soufflets de cardan, aux système de frein. Donc usage routier par la suite dangereux.

Effectivement le quatre roue motrice (4WD) est un peu plus cher à l'entretien (Vidange d'un pont supplémentaire et éventuellement d'une boite de transmission si elle est pas intégré à la boite de vitesse)

A la réparation, bien utilisé, ça casse pas plus que le même modèle non 4WD (250.000 Km sur mon jumper Dangel et aucune réparation sur la transmission sauf les pièces d'usure normale)

En général les modèles 4WD sont réhaussés par rapports aux modèles non 4WD (+6 cm sur le jumper dangel et + 9 cm sur le vito 4x4)

Après je parle de véhicules TC et non TT (Tout Chemin et non Tout Terrain).
Un vrai 4x4 TT comme les Toy ou les land, on est pas dans la même cour.

Les véhicules comme les Dangels, Vito, Transporteur sont des TC et à part le logo 4x4 et la garde au sol, rien les différencie d'un même modèle non 4x4.

Pour les pneus, effectivement un 4WD sans bons pneus ne sert à rien. Je sortais de champ avec mon C25 et ses MS4+ alors que des pickup 4x4  avec des pneus route y restaient.
Après en pneu, il y a une large gamme entre le pneu route et le pneu pur TT qui tient pas la route. Les MS4+ sont un bon compromis même si c'est plus bruyant et consomme plus (+ 1l/100 km)

La plaque de protection sur ces véhicules TC évitent de fendre le carter sur un caillou qui dépasse. C'est pas un ski comme sur les TT. Mais je vois souvent dans les chemins un caillou au milieu et ensuite une longue trace d'huile : un ramasseur de champignon qui a gagné son WE.
Sur le jumper, les traces qu'il y avait sur ma protection de carter m'ont conforté dans mon choix de la laisser.
Après en franchissement hard, ni les pneus (flancs non renforcés), ni les transmissions (comparez un cardan, axe de transmission, soufflet d'un VITO 4x4 /transporteur synchro / Jumpy Dangel et ceux d'un Land 110, on est pas dans les mêmes sections) ne sont adaptés pour.

C'es véhicules 4WD restent des véhicules routiers à motricité renforcée et non des franchisseurs Tout terrain comme un land. Tant qu'on reste dans les chemins, ils suffisent et permettent de passer  là ou une voiture normale va y rester.

Après c'est en fonction des besoins :
- Une voiture "normale" avec des bons pneus neige, voir des chaines va passer partout tant que le fond est dur et qu'il y a pas trop de neige.
- Une voiture avec motricité renforcé (Dangel ou FAM chez PSA) va passer sur des chemins où il y a peu de chance qu'un train complet soit dans la m*rde.
- Une voiture avec motricité intégrale (4WD) va pouvoir circuler partout tant que la garde au sol touche pas (pas de franchissement, pas de grosse congère...)

Par contre faut faire attention à l'achat en occasion de ces véhicules car en général, ils sont utiliser par des sociétés ou des administrations. Les types s'en servent en tout terrain ou respectent pas les consignes d'utilisation et ils sont rincés.

Le break est bien pour des séjours de courte de durée et pour les loisirs.
Quand tu as passé une journée à bosser (et en saisonnier en station, c'est pas les 35 h) et que tu dois te faire ta tambouille sous une chute de neige, que tes affaires sont trempés et que tu peux pas les faire sécher, que tu passes tes soirées à 4 pattes ou accroupi...

Si Lerodeur veut y vivre dedans plusieurs semaines et qu'il aura que ça pour se loger, vaut mieux qu'il parte sur un fourgon.
Après si c'est pour y passer une nuit avant de partir en rando, un break va bien.
« Modifié: 18 août 2014 à 13:26:49 par musher »

18 août 2014 à 13:03:16
Réponse #22

musher


On peut se poser la question d'un véhicule en propulsion. Les Etatsuniens sont restés longtemps fidèles à cette architecture automobile (encore courante sur les taxis new yorkais). Ce n'est peut être pas sans raison.

La tenue de route est plus délicate, particulièrement par temps de pluie ou sur la neige (encore qu'il soit préférable d'avoir une propulsion avec des pneus hiver qu'une traction en pneus été sur la neige). En revanche : c'est techniquement plus simple, à qualité égale plus solide et endurant, la puissance restituée aux roues supérieures, l'entretien moindre, le rayon de braquage est souvent moindre et la direction plus légère.

Après c'est aussi une question de contexte. Le plus souvent aux états unis la conduite est limitée à 110km/h les routes sont droites et sans grands reliefs. Les voitures US souvent livrées avec des pneus 4 saisons et on y change facilement les pneus selon les saisons.

Les allemands sont aussi fidèles à la propulsion : BMW, Mercedes, Audi mais de ce que j'en ai vu en montagne l'hiver ( à poids égal et pneus égales), les propulsions restaient plus souvent tanqués dans les côtes que les tractions.
Ensuite quand ça glisse en descente, les propulsions ont plus tendances à aller tout droit que les tractions.
Chez les mushers, on privilégie les tractions (ou alors les propulsions jumelés avec la benne bien chargée ou les 4x4)

18 août 2014 à 13:15:38
Réponse #23

musher


Malgré tout, il faut rester prudent car la motricité devient rapidement merdique quand ça glisse, en cause l'absence de blocage de différentiel. Si je prévoie d'aller dans des endroits pourris, j'emporte les chaines à neige qui permettent de se sortir des terrains porteurs mais trop glissants pour les pneus. De même, les pneus hiver à lamelle améliorent bien la motricité.

Attention d'utiliser des chaînes à neige "normales" à montage rapide en hors neige. Elles sont pas prévues pour des tensions si fortes et elles risquent de casser et de tout arracher (durite de frein, capteur électronique...) Après le tout droit, c'est pas parce que ça glisse  :'( (en plus de la facture de garagiste)

Si on veut utiliser des chaînes pour se sortir d'une ornière, faut prendre des chaînes forestières. C'est un peu plus chère (les Rallyes de König), c'est beaucoup plus chiant à mettre (à l'ancienne et faut passer la chaîne sous la roue donc si on est tanqué, faut jouer du cric) et beaucoup plus long (1/4 h bien entrainé par roue) et il faut retendre au bout de 5 m.
Mais avant de les casser, faut y aller.

Après si la voiture va souvent dans des endroits pourris et fait rarement de la vitesse (autoroute), peut être investir dans des MS4+. Ca a un bon grip (sauf dans la glaise où il faut de Blackstar Guyane), ça va pas trop mal sur la neige surtout non tassée, c'est pas le pied sur le verglas ou la neige tassée et regelée (c'est pas des thermo) et c'est utilisable sur route (Faut pas rouler à 130 km/h avec).

18 août 2014 à 13:45:06
Réponse #24

Ulf


PS: je ne sais pas sur quoi tu comptes rouler... Mais dans mon cas, les routes milis sont parfois défoncées et j'ai raclé une paire de fois le "dessous" (on appelle ça bas de caisse? ) de la voiture car elle est basse.



 

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //