Nos Partenaires

Auteur Sujet: l'eau en contexte dégradé: la produire ou la conserver ?  (Lu 10224 fois)

19 novembre 2012 à 23:51:37
Lu 10224 fois

Ulf


Piqure de rappel.
L'eau c'est 3L / Jour / Personne. C'est la mort en 3J par déshydratation. C'est l'assurance d'une bonne chiasse si elle est contaminée. 

Beaucoup d'entre vous affirment en stocker 2-3 packs d'avance pour tenir dans un contexte dégradé.

1 pack = 6 x 1.5 L = 9L = 3 Jours pour une personne - sans autre utilisation que l'hydratation.

Croyez vous vraiment que c'est suffisant ?

Ne pensez vous pas qu'il est aussi judicieux de conserver un filtre à main (type céramique) ou des pastilles de micropur  (dans la mesure où, en France, l'eau liquide n'est pas dure à trouver)  ?

20 novembre 2012 à 03:14:01
Réponse #1

Theudric


J'avoue que je ne me pose pas la question... Nous avons ici chaque année des coupures de courant qui peuvent durer de 2 heures à plusieurs jours... Notre source d'alimentation en eau est un puit artésien, donc qui va pomper l'eau dans la nappe grâce au courant...

On a plusieurs stratégies, la première, avant chaque tempête de neige ou d'alerte d'orages violents, je remplie un jerican de 20 l d'eau, au cas où... Sinon en hiver, nous avons de la neige en masse à faire fondre et l'été une rivière qui coule derrière la maison (à l'automne dernier j'ai pris ma douche matinale dedans, faute d'eau courante, mais en octobre, c'est frette !!)... Mais nous sommes privilégiés et si je n'avais pas cet accommodement, j'aurais installé une grande cuve de récupération d'eau de pluie.

En fait nous nous sommes fait avoir à notre arrivée à notre première tempête de neige où on s'est retrouvé 48h sans électrivité, donc sans chauffage ni eau... Dès le retour à la normalité, j'ai foncé au Canadian Tire pour m'équiper à minima...

+s

20 novembre 2012 à 05:09:22
Réponse #2

Galileo


Bois tu réellement 3 L / jour?
Certes, l'homme a besoin d'en moyenne 2.6L/ jour d'eau (la femme c'est 2.1l/jr) mais cela prend en compte l'eau bue mais surtout celle contenu dans les aliments (une pomme de terre cuite au four contient encore 75% d'eau).

Fais l expérience de noter sur une semaine combien tu bois de verre d'eau, tasse de café, lait, thé, vin et autre liquide, ça m’étonnerai que tu arrive a 3L en zone tempérée.

Je dis pas qu'il ne faille pas avoir de moyens de filtrage/purification mais qu'on surestime la quantité d'eau bue journellement.





I am the master of my fate:
I am the captain of my soul.

20 novembre 2012 à 07:16:55
Réponse #3

François


Prévoir 3 litres d'eau potable (ou autre boisson) par jour, c'est un peu juste. Pas si on se nourri de fruits et légumes frais ou en conserve, mais si on mange gras accompagné de produits secs ou lyophilisés ...
Même si on ne boit pas sa ration tous les jours, il suffi d'une petite suée pour dépenser un ou deux litres d'eau en quelques heures *. (sans parler des pertes que pourraient occasionner des problèmes gastriques)

L'eau potable, c'est vraiment une chose dont il ne faut pas prendre le risque de manquer. Il vaut mieux en avoir un demi litre de trop que de pas assez.

* EDIT : on parle toujours de région tempérée. En climat chaud, il faudrait plutôt parler d'une dizaine de litres en quelques heures.
« Modifié: 20 novembre 2012 à 07:22:00 par François »
Espérer le meilleur, prévoir le pire.

20 novembre 2012 à 08:07:48
Réponse #4

jbc


Yes l' eau c'est precieu, la stocker c'ewt bien mais avoir un systeme de filtration en plus c 'est pas mal aussi
J 'attend de recevoir un filtre qui filtre aussi les virus en plus des autres m*rde. Les katadyn et autres msr filtres jusqu  a
0.2 ou 0.1 micron il existe un filtre a gravitè qui filtre a 0.02 micron. Et donner pour filtrer des millier de litres. Se systeme peut se brancher sur des gourde souple. Ou bien sur des bidons ou des sceaux. Ce qui permet d 'avoir de grande quntitè d 'eau potable si ont dispose dun ruisseau, d 'un etang ........

20 novembre 2012 à 09:00:23
Réponse #5

Raolux


Yes l' eau c'est precieu, la stocker c'ewt bien mais avoir un systeme de filtration en plus c 'est pas mal aussi
J 'attend de recevoir un filtre qui filtre aussi les virus en plus des autres m*rde. Les katadyn et autres msr filtres jusqu  a
0.2 ou 0.1 micron il existe un filtre a gravitè qui filtre a 0.02 micron. Et donner pour filtrer des millier de litres. Se systeme peut se brancher sur des gourde souple. Ou bien sur des bidons ou des sceaux. Ce qui permet d 'avoir de grande quntitè d 'eau potable si ont dispose dun ruisseau, d 'un etang ........
De quel filtre de katadyn parles-tu ?
Il me semble que seul le petit filtre intégré aux gourde ("virupur") filtre aussi les virus. Ce qui n'est pas le cas des filtres à grande capacité  :huh:
« Modifié: 20 novembre 2012 à 09:57:41 par Raolux »

20 novembre 2012 à 09:36:44
Réponse #6

AC


1 pack = 6 x 1.5 L = 9L = 3 Jours pour une personne - sans autre utilisation que l'hydratation.

Avec 3 packs par personne, ça fait 9 jours d'autonomie, c'est déjà énorme. Tu t'attends à être isolé chez toi plus longtemps que ça sans eau courante, sans moyens de transport pour te réapprovisionner et sans services publics pour te dépanner ?

Le stockage est à privilégier pour le court terme, car facile à mettre en oeuvre par n'importe qui. Potabiliser de l'eau, c'est infiniment plus compliqué, et si on rate son coup (effet chimpanzé aidant), ça peut faire mal. Sur le long terme les membranes fuient, les filtres sont colonisés par des bactéries, les stocks de désinfectants chimiques se dégradent, le charbon actif sature sans prévenir, les lampes à UV s'usent, etc.

D'ailleurs je note qu'on parle souvent ici des techniques de purification mais rarement des outils nécessaires pour tester la potabilité de l'eau produite:
Polluants chimiques dans l'eau : comment les identifier ? (2008)
Comment tester l'eau ? (2009)
Filtrage et épuration de l'eau, mesures de l'efficacité (wiki)

Pourtant quand on met au point un procédé technique, il faut commencer par se donner les moyens de mesurer la qualité du résultat. Je donne quelques pistes en espérant que des spécialistes du domaine lanceront un fil sur ce sujet.

  • Le filtre à café: permet d'évaluer la quantité de particules en suspension.
  • Le TDS-mètre (un conductimètre qui affiche le résultat en ppm de matières dissoutes): pour tester les osmoseurs et les distillateurs.
  • Les kits à usage unique pour tester l'eau du robinet et des piscines: pH, dureté, nitrates, chlore, pesticides.
  • Pour détecter les bactéries et protozoaires: microscope ? culture in vitro ? culture in vivo (poissons) ?
  • Pour détecter les virus et spores: ???
  • Pour détecter les métaux lourds, les hydrocarbures: ???
« Modifié: 20 novembre 2012 à 09:43:30 par AC »

20 novembre 2012 à 09:37:11
Réponse #7

Phil67


En climat chaud, il faudrait plutôt parler d'une dizaine de litres en quelques heures.
Quels que soient le climat, l'effort et la déshydratation, la capacité d'absorption du corps humain est limitée à environ 0,8l d'eau pure par heure en ambiance tempérée pour atteindre au maximum 1,0l à 1,5l avec des boissons isotoniques en pleine chaleur (légèrement variable selon les individus). Un mélange isotonique (p.ex. ajout de maltodextrine) permet d'améliorer la vidange gastrique pour assimiler l'eau plus rapidement.

L'excédent va ressortir par les voies naturelles, mais il vaut mieux avoir un petit excédent pour faciliter le travail d'élimination des reins.

=> http://vo2cycling.fr/COMMENTAIRES-SITE/77167-L-hydration-dans-les-sports-d-endurance-par-Alain-Roche.html
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

20 novembre 2012 à 09:43:54
Réponse #8

Magic Manu


C'est vrai. Lors de mes deux traversées du Sahara en 2 CV, on buvait sans arrêt, consommant à peu près 10 litres/jour par personne, pour uriner seulement une ou deux fois, très concentré...
Hope for the best, expect the worst...

20 novembre 2012 à 09:44:44
Réponse #9

Magic Manu


J 'attend de recevoir un filtre qui filtre aussi les virus en plus des autres m*rde.

Un lien vers ce type de filtre? Merci!
Hope for the best, expect the worst...

20 novembre 2012 à 10:02:43
Réponse #10

Bison


On en a déjà parlé plusieurs fois, je pense, ici et sur RL.
Je ne me souviens plus de la marque.
Fabricant japonais, production interrompue (ou ventes à l'export?) suite tsunami.
Reprise des ventes à l'exportation depuis peu.

Je suis curieux de lire les premiers retours.

PS :  retrouvé sur RL - les filtres Sawyer
Sawyer filter technology
« Modifié: 20 novembre 2012 à 10:19:08 par Bison »
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

20 novembre 2012 à 10:27:44
Réponse #11

jacqueline


Je pense stocker des packs d'eau gazeuse dans ma cave pour boire ( environ 10 packs , je n'aime pas l'eau plate ), et de l'eau potable dans  des fûts alimentaires étanches ( 3 de 60 l ) pour le café, la cuisine et le reste.

 De quoi tenir deux mois.

 Pour la suite, j'ai un lac. Mais !!!!

J'ai bien fait de m'informer sur le captage d'eau potable de ma ville, ils pompent dans le lac, mais à une certaine période de l'année l'eau du lac est polluée par une algue rouge, ils pompent dans deux sources qui descendent de la montagne ( pas encore repérées sur la carte ). En cas de perte de la normalité si les stations d'épurations ne fonctionnent pas l'eau du lac risque d'être polluée assez vite et de façon permanente.

 Réapprovisionnement avec des jerricans en vélo plus remorque. ( ou fûts et voiture si voisin complaisant )

En complément je vais acheter un filtre de table, céramique  plus charbon actif  : il faut les deux pour éliminer produits chimiques et virus. Je pense au Katadyn Gravidyn ( équivalent aux Berkey , mais tous n'ont pas la cartouche charbon actif).  La cartouche de charbon actif est à renouveler tous les six mois.

http://www.katadyn.com/usen/katadyn-products/products/katadynshopconnect/katadyn-water-filters-endurance-series-products/katadyn-drip-gravidyn/

http://katadynch.vs31.snowflakehosting.ch/fileadmin/user_upload/katadyn_products/Downloads/Factsheet_Drip_FR.pdf

En vente ici : http://shop.conserva.de/fr/62-katadyn-filtre-a-eau

 Le problème sur le long terme ( plus d'un an ) est le prix des cartouches de rechange : 169 € et leur réapprovisionnement.

 Il faudrait trouver du charbon actif en grosse quantité ( moins cher ) et bricoler un filtre "charbon " à utiliser après le passage dans un filtre céramique longue durée et nettoyable.


 Chez Clairodouce on le trouve en sacs de 60 litres pour 140 €.   http://aquariophilie.twenga.fr/charbon-actif.html

 Ils ont le double filtre  ( sédiments plus charbon actif ) à 175 €  , mais le filtre à sédiments est seulement  à 25 µ, toutefois on trouve des cartouches pour le filtre à sédiment à 5 µ  (le plus fin )

On peut acheter deux supports de filtres et les deux types de cartouches, puis re-remplir celle de charbon actif avec le sac de 60 kg.. ce qui semble la solution la plus économique et la plus pérenne

http://www.gdaa-clairodouce.com/contents/fr/d5_filtres-cartouches-charbon-actif.html#p475


20 novembre 2012 à 10:31:31
Réponse #12

Ulf


@AC

Oui, c'est vrai qu'il ne sert à rien de filtrer si on ne peut pas tester de temps en temps la qualité de l'eau produite.
Je regarde les liens que tu donnes, c'est très intéressant.

Ceci dit, 3 packs d'eau c'est 9 jours... tout seul à en boire et à se laver le c. avec du sable !

20 novembre 2012 à 10:34:12
Réponse #13

Raolux


En complément je vais acheter un filtre de table, céramique  plus charbon actif  : il faut les deux pour éliminer produits chimiques et virus.
Ce n'est pas ce que j'ai compris  :huh:
Les filtres efficaces contre les virus sont rares et de faibles capacités (cf. virupur de Katadyn ou le filtre japonais -que je ne connais pas- cité par bison).
Les filtre céramique ne filtre pas les virus ; idem pour le charbon (qui est efficace contre certains polluants chimiques).
Pour éliminer les virus dans une grande quantité d'eau, le plus pratique reste les cachets micropur ou équivalents.

20 novembre 2012 à 10:50:04
Réponse #14

Phil67


Est-ce que quelqu'un a déjà testé la méthode SODIS de désinfection par le soleil sous nos contrées en période d'ensoleillement défavorable (hors brouillard alsacien non-stop pendant 1 semaine >:() ?

=> http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9sinfection_solaire_de_l%27eau
=> http://www.wikiwater.fr/e19-le-traitement-par-exposition.html

Avec un système de réflecteurs inspiré des fours solaires low-cost on doit pouvoir doubler ou tripler le rendement solaire.
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

20 novembre 2012 à 11:03:13
Réponse #15

Kilbith


Avec un système de réflecteurs inspiré des fours solaires low-cost on doit pouvoir doubler ou tripler le rendement solaire.

Il n'est pas évident que le fait d'augmenter la puissance d'irradiation solaire accélère le processus en dehors d'une certaine fourchette (la nature exacte du processus ne semble pas encore certaine, même si la méthode fonctionne de façon indiscutable).

On a peut être une "courbe en U inversée" : pas assez de soleil entraine aucun effet, suffisamment de soleil cela fonctionne (sur cette plage il est intéressant d'augmenter le flux solaire), trop de soleil il ne se passe plus rien de plus.

Le temps, peut être un des facteurs de mécanisme de purification de l'eau. On a l'exemple de la Tyndallisation qui repose autant sur un facteur temps incompressible que sur la température.


"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 novembre 2012 à 11:18:18
Réponse #16

Karto


Sans compter que les réflecteurs doivent réfléchir les UV pour que ça fonctionne, ce qui est loin d'être le cas de tous les matériaux.

20 novembre 2012 à 12:08:59
Réponse #17

jbc


On en a déjà parlé plusieurs fois, je pense, ici et sur RL.
Je ne me souviens plus de la marque.
Fabricant japonais, production interrompue (ou ventes à l'export?) suite tsunami.
Reprise des ventes à l'exportation depuis peu.

Je suis curieux de lire les premiers retours.

PS :  retrouvé sur RL - les filtres Sawyer
Sawyer filter technology

j'ai oublier le lien !  oui c'est bien sawyer ! il ont un filtre a 0.02 micron il n'y pas grand chose qui ne soit pas filtré

20 novembre 2012 à 12:11:51
Réponse #18

Phil67


Je n'ai pas vraiment étudié le sujet, mais le procédé SODIS utilise à la fois les UV et l'élévation de température de l'eau pour améliorer le rendement.

http://www.wikiwater.fr/e19-le-traitement-par-exposition.html
Citer
En exposant des bouteilles d’eau transparentes en plastique en plein soleil pendant au moins 6 heures, l’effet combiné des rayons solaires ultraviolets UV-A et de l’élévation de température au-delà de 45° détruit les agents pathogènes (microbes, bactéries, parasites -Giardia et cryptosporidia- ou microorganismes susceptibles de provoquer des maladies et notamment de fortes diarrhées) et rend ainsi l’eau potable.
...
En pénétrant l’eau, les rayons ultraviolets réagissent sur l’oxygène dissout dans l’eau (d’où l’intérêt de secouer la bouteille avant de la remplir complètement afin de l’augmenter) et produisent des molécules très réactives d’oxygène à radicaux libres qui attaquent , inhibent ou détruisent les germes pathogènes. Ces radiations ainsi que la chaleur ambiante augmentent progressivement la température de l’eau, ce qui a un effet pasteurisant, accélère le processus et élimine déjà certains des éléments pathogènes incapables de résister à de hautes températures. Si celle-ci atteint ou dépasse 55°C, le temps de désinfection peut même être deux fois moindre.

L'idée (peut-être à la noix) est d'augmenter le rendement pour monter en température en cas de faible ensoleillement et éventuellement compenser le faible index UV.

Apparemment le mylar des couvertures de survie réfléchit surtout les IR mais peu les UV, mais il doit y a avoir d'autres matériaux mieux adaptés (peut-être film d'aluminium : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9flectivit%C3%A9 ?) : il suffit de constater qu'en montagne la neige suffit à refléter suffisamment les UV pour risquer des coups de soleil ou ophtalmies même par temps couvert...
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

20 novembre 2012 à 13:02:46
Réponse #19

DavidManise


Je n'ai pas vraiment étudié le sujet, mais le procédé SODIS utilise à la fois les UV et l'élévation de température de l'eau pour améliorer le rendement.

Ce sont surtout les UV qui font le boulot...  et il ne faut pas, à mon avis, négliger les risques de pollution par polyphénols dans des bouteilles en PET dès que l'eau chauffe un peu... 

Sodis, c'est vraiment du dernier recours, hein... 

;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

20 novembre 2012 à 13:35:41
Réponse #20

Loriot


Je vous propose ici un procédé révolutionnaire pour rendre de l'eau indemne de parasites! Il faut se munir d'un récipient, d'une source de chaleur. (Un feu, une lampe à alcool par exemple...) faire bouillir l'eau, c'est prêt.
En plus si on l'utilise chaude on peut se faire du thé ou de la soupe...
Incroyable!



Édit: le ton que j'emploie est pas terrible... Donc je reprend.

Et faire bouillir l'eau ne serais-ce pas une bonne solution. Après l'avoir filtré?
« Modifié: 20 novembre 2012 à 16:06:46 par Loriot »
Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le c..

20 novembre 2012 à 13:49:23
Réponse #21

Aerazur


Je vous propose ici un procédé révolutionnaire pour rendre de l'eau indemne de parasites! Il faut se munir d'un récipient, d'une source de chaleur. (Un feu, une lampe à alcool par exemple...) faire bouillir l'eau, c'est prêt.
En plus si on l'utilise chaude on peut se faire du thé ou de la soupe...
Incroyable!



 :)..j'ai pas osé...

Effectivement, si la source n'est pas polluée de façon manifeste d'un point de vue chimique, c'est la solution la plus simple. Aurions nous tendance, en cherchant des solutions "parfaites" trop techniques, à en oublier le b-a ba?

20 novembre 2012 à 13:52:59
Réponse #22

jbc


hum hum tu en as d'autres des commes ça ! :) parce que avant de la bouillir l'eau faut peut etre la filté a minima nan ?
et pour avoir disont 5-6 litre d'eau/jours  ça commence a etre franchement chronophage comme methode. ceci dit oui c'est certainement une des meilleurs methode qui soit

20 novembre 2012 à 13:53:49
Réponse #23

Phil67


Je vous propose ici un procédé révolutionnaire pour rendre de l'eau indemne de parasites! Il faut se munir d'un récipient, d'une source de chaleur. (Un feu, une lampe à alcool par exemple...) faire bouillir l'eau, c'est prêt.
En plus si on l'utilise chaude on peut se faire du thé ou de la soupe...
Incroyable!
Il ne reste plus qu'à faire un beau tableau Excel pour comparer le rendement de cette solution miracle ;) en mode dégradé urbain en fonction des carburants (feu de bois difficile en appartement ;)) : volume de stockage et prix pour obtenir 1l d'eau potable avec du gaz, de l'alcool (délicat en appartement), de l'huile, de la bougie ou tout autre solution stockable durablement et sans risques...
Nous avons deux vies, la seconde commence lorsqu'on réalise qu'on en a qu'une.

20 novembre 2012 à 14:15:45
Réponse #24

jacqueline


Ce n'est pas ce que j'ai compris  :huh:
Les filtres efficaces contre les virus sont rares et de faibles capacités (cf. virupur de Katadyn ou le filtre japonais -que je ne connais pas- cité par bison).
Les filtre céramique ne filtre pas les virus ; idem pour le charbon (qui est efficace contre certains polluants chimiques).
Pour éliminer les virus dans une grande quantité d'eau, le plus pratique reste les cachets micropur ou équivalents.

 Oui tu as raison merci d'avoir rectifié.

 Quelle idée de vouloir boire de l'eau aussi   ;#

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //