Nos Partenaires

Auteur Sujet: .Et le pain...?  (Lu 9665 fois)

20 mai 2005 à 14:19:53
Lu 9665 fois

Ancien forum



Posté par Falcon

Salu à tous :)

On a débattu d'un certain nombre de sujet (pas assez à mon goût doit penser David ;) ) mais on a pas parler du sacro-saint aliment j'ai nommé le pain

20 mai 2005 à 14:25:31
Réponse #1

Ancien forum



Posté par Tycho70

Si tu le fabrique toi même, fais le au feu de bois.
Il faut qu'il soit bien cuit sinon il a gout d'eau de javel (beurk !)
Si il est vraiment bien fais, tu te demanderas comment tu as pus ne pas connaitre ça avant !

Sinon, je pense que si les français vivent vieux c'est grâce au pain: c'est le meilleur des aliments .
Quand on pense que les anglais ne mangent que du pain de mie et les américains du hamburger on comprend mieux pourquoi ça se répercute sur le cerveau !

20 mai 2005 à 14:27:27
Réponse #2

Ancien forum



Posté par Falcon

Zut j'ai encore merdé...! Pas fini
Donc le pain. Une fois par semaine environ je fais du pain moi même et j'avoue que c'est surper plaisant de manger son propre pain et on peut varier les plaisirs (forme, quantité, types de farine, et les petits plus: fruits secs ou autre..)
Donc y a t-il que moi qui s'y essaye?
Je me demandais si quelqu'un sait comment on fabrique de la levure(bon d'accord j'ai fait aucune recherche..)
Pour faire de la farine y a t-il des applications possibles avec certaines plantes par exemple?
(Grabsteinkraut je pense à toi car je me dit que sans pain pendant 2 ans ça m'foutrait le bourdon!<rire>)


Aymeric

20 mai 2005 à 14:33:03
Réponse #3

Ancien forum



Posté par DavidManise

Bon ok ;)

Je fais souvent mon pain.  TOUJOURS avec de la farine complète bio.  La farine raffinée, c'est bheurk pour l'organisme.

Pain vite fait (20 minutes) : la banique.  Ça se cuit à la poêle, à la broche (grosse branche, sur un feu de bois), ou même sur la braise...  

Pour 2-3 personnes :

Mélanger :

- 2 tasses (style mug pour le café, 250 ml environs) de farine complète bio ;)
- Une cuiller à café de sel (plus ou moins, au goût)
- Un sachet (ou une grosse cuiller à soupe) de levure chimique (poudre à pâte pour les québécois)
- garniture facultative (fromage, lardons, fruits, noix, olives, etc.)

Ajouter de l'eau jusqu'à la consistance souhaitée.  Très peu (1/2 ou 2/3 de tasse environs) pour la cuisson sur la braise ou à la broche, il faut une pâte très épaisse.  Plus pour la cuisson à la poêle (1 tasse ou +) : il faut une pâte qui coule un peu, pour qu'elle s'étale facilement.

Pour faire cuire à la poêle, je fais fondre du beurre, j'étale la pâte et je laisse cuire.  Une fois que la face A est cuite (dorée et croustillante), je beurre un peu la face B et je retourne.  Plus y'a de beurre, meilleur c'est <rire>

Ciao ;)

David

20 mai 2005 à 14:38:08
Réponse #4

Ancien forum



Posté par DavidManise

La méthode traditionelle pour faire lever son pain sans aide extérieure, c'est le levain.

En fait le levain, c'est tout con (en théorie) : tu laisses une petite quantité de pâte (style 500 grammes) à pain un peu  liquide dans un bol couvert d'un linge à 25°C pendant trois jours.  Ensuite, tu ajoutes un peu d'eau et de farine, et tu attends encore deux jours, et voilà.  T'as du levain.  

Tu mélanges ce levain là à ta pâte, tu laisses lever comme avec de la levure normale, et tu enfournes.  Il ne faut pas oublier de garder une petite quantité de pâte à chaque fois.  C'est elle qui deviendra ton levain pour la fournée suivante.

Bon ça c'est la théorie...  Après, il y a plein de détails...  Là je dois filer.

Ciao ;)

David

20 mai 2005 à 14:41:53
Réponse #5

Ancien forum



Posté par Falcon

Cool, j'ai déja appris un truc! :D

Aymeric

20 mai 2005 à 22:55:46
Réponse #6

Ancien forum



Posté par Tycho70

Si tu veut savoir rapidement ce qu'est du pain au levain, va chercher dans des boulangerie de campagne.
J'en connait 2 ou 3 non loin de chez moi, mais il faut effectivement chercher chez des boulangers en fin de carrière au fond de la campagne.
Encore une preuve que  "vieux" rime avec mieux !

21 mai 2005 à 21:28:20
Réponse #7

Ancien forum



Posté par DavidManise

Oui ;)

Y'a pas mal de boulangers, surtout les plus sympas ;), qui accepteront de te vendre une boule de leur levain.  C'est l'idéal, parce que les bonnes petites bêtes sont déjà installées et "contrôlent le territoire", ce qui évite les mauvaises surprises (levain aigre, qui tourne, etc.).

Le plus dur c'est d'obtenir un bon premier levain.  Ensuite les choses sont plus simples.  Tout est dans la température (25°C).  Faut aussi éviter les eaux chlorées...  ça empêche de démarrer, ou alors ça démarre tout de travers...

Ciao ;)

David

26 mai 2005 à 23:51:04
Réponse #8

Ancien forum



Posté par GrabSteinKraut

Ach, merci Falcon !  :D

Je vois que y'en a certains qui commencent à saisir ma logique...  :)

Pour le pain, effectivement, ça serait bien sympa.

Le problème : la farine.

Ben oui, quand on cultive son petit champ de blé, ça va. Mais appart aller faire un saut pour aller piquer quelques épis chez l'agriculteur le plus proche, je me vois mal trouver du blé dans un park naturel.

Par contre, je profite de cette occasion pour demander :
N'y a t'il pas une plante, racine, feuille, ou autre, qui puissent servire de substitution à la farine ?

27 mai 2005 à 09:41:22
Réponse #9

Ancien forum



Posté par mister_chatoyant

alors j'ai jamais testé mais tu peux obtenir une farine avec des glands.

après tu peux peux être prendre des pignon de pin,fâine,ect

dit moi GrabSteinKraut, pour tous projet : à tu un/des livres sur les plantes/arbres comestible ?

si non ça me parait imdispensable !

27 mai 2005 à 14:18:57
Réponse #10

Ancien forum



Posté par GrabSteinKraut

C'est sur, mister_chatoyant.

Dès que j'ai fini mon bac, je m'en paie un.

Par contre, comme la suisse ou l'europe, et la Nouvelle-Zélande c'est pas tout à fait la même chose, il faudra toute façon que j'en prenne un avec, jusqu'a ce que la pratique me permet de m'en dispenser.

27 mai 2005 à 15:56:29
Réponse #11

Ancien forum



Posté par mister_chatoyant

GrabSteinKraut,

pour ce qui est de la Nouvelle-Zélande je ne sais pas. mais au monent d'acheter un/des bouquin, je pence que tu devrais demander par mail à françois couplan,


sur ce livre "Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques
"  

sur les planche des plantes il y a marquer leur l'habitat  :

suisse, belgique et presque toute l'europe, est ce qu'il reviens le plus souvent.

08 juillet 2005 à 17:58:42
Réponse #12

Ancien forum



Posté par Peyo

Dernièrement en Corse lors du stage Titan, nous avons mangé "le pain corse": c'est en fait de la farine de Chataigne (la Corse est bien meilleure que la Cévennole) avec de l'eau que l'on tourne pendant une demie heure au dessus du feu (ça fait les bras).
Aprés ça fait un genre de pate pas ou peu cuite qui fait un repas à elle seule. Suculant surtout que la farine est naturellement sucrée. En plus dans le genre reconstituant ça se pose là...

Autrement on peut faire un genre de farine avec de l'asphodéle. L'asphodèle est une plante de montagne avec un tubercule multiple (normale si c'est un tubercule ;D ): dans ce cas il faut faire cuire en fine lamelle la racine dans de l'eau, égoutter et faire revenir à la poêle en écrasant le tout. Aprés vous avez une bonne purée qu'il suffit de façonner à volonté. Avec l"asphodèle je fais tout particulièrement des pitas (galette lancées directement dans les cendres). ça a un gout assez particulier entre le navet, la pdt et les salsifis.

Bon appétit

08 juillet 2005 à 18:02:24
Réponse #13

Ancien forum



Posté par Peyo

le petit lien qui va bien pour tout savoir sur l'asphodèle: http://nature.jardin.free.fr/vivace/nmauric_asphodele.html

Un dernier truc aussi c'est de ne pas prendre de l'asphodèle qui est déjà partie en fleur (donc pas de rammassage aprés juillet) car elle devient toxique (chair jaune au gout trés amer) ATTENTION :o

08 juillet 2005 à 18:16:45
Réponse #14

Ancien forum



Posté par mister_chatoyant

Citation de: Peyo  link=1116591593/0#12 date=1120838322
Dernièrement en Corse lors du stage Titan, nous avons mangé "le pain corse": c'est en fait de la farine de Chataigne (la Corse est bien meilleure que la Cévennole) avec de l'eau que l'on tourne pendant une demie heure au dessus du feu (ça fait les bras).
Aprés ça fait un genre de pate pas ou peu cuite qui fait un repas à elle seule. Suculant surtout que la farine est naturellement sucrée. En plus dans le genre reconstituant ça se pose là...


oui ça doit être vachement bon. j'adorre les Chataignes...

il me semble avoir déjà vu cette préparation dans un reportage TV.


08 juillet 2005 à 18:44:41
Réponse #15

Ancien forum



Posté par Peyo

je vous dois la vérité! Ce que tu as vu à la tv était exactement la même préparation car on a organisé le stage avec le même guide que lors de l'émission "Vis ma Vie" (oui je sais TF1 beurk :-X ). Si l'émission était discutable, le guide quant à lui était génial. C'était François Tomasi, ancien béret vert de son état (mais tout à fait démilitarisé le gars  ;D ne surtout pas lui parler de l'armée d'ailleur).
J'ai été mis en contact avec François grâce à un autre type extra qui est Eric David (président des accompagnateurs en montagne de France)
En fait on a préparé le stage à trois, en partageant un max sur nos visions/expériences (souvent bien différentes).
Donc pour résumé, ce que tu as vu à la tv est ce que nous avons mangé 8)

08 juillet 2005 à 22:57:57
Réponse #16

Ancien forum



Posté par DavidManise

Intéressant tout ça :)

Je connaissais l'asphodèle, mais j'avoue que j'ai jamais testé  :-[

Sinon t'as déjà testé le pollen de massettes ?  En crêpes, c'est magique ;)

Ciao !

David

11 juillet 2005 à 21:19:08
Réponse #17

Ancien forum



Posté par Peyo

Salut David

Non je ne connais pas le pollen de massette ???
tu pourrais éclairer ma lanterne (un petit lien qui va bien ou avec cette verve que je commence décidément à apprécier :) )

Merci d'avance

12 juillet 2005 à 09:27:14
Réponse #18

Ancien forum



Posté par Pierrot

Salut,
ça m'intéresse aussi, je sais que la massette est comestible mais je n'ai pas de recette...

12 juillet 2005 à 13:21:10
Réponse #19

Ancien forum



Posté par DavidManise

Bon alors :) -- Ha-hum :)

Tout d'abord merci du compliment Peyo...  :-* ;D

Ensuite, les massettes.  

Au Québec on dit  des quenouilles.  Dans le sud de l'hexagone, on semble dire des roseaux (même si ça n'a rien à voir avec des roseaux ::)).  Ce sont ces grandes plantes aquatiques qui ont une "saucisse" brune au bout.  
C'est probablement l'une des plantes les plus utiles en survie.

Au printemps, les fleurs mâles, situées au-dessus de la saucisse brune (partie femelle) sortent, et se couvrent de pollen jaune.  Il suffit alors de prendre un sac (tjrs les bons vieux ziplocs :)) et de plier tout doucement la plante et de la secouer dans le sac pour récolter le pollen.  La plupart des plants donnent une petite cuillerée de pollen...  mais quand on en trouve une, en général, on en trouve au moins 200 ;)

La recette "survie" c'est juste de mélanger ce pollen dans l'eau et de le faire cuire tel quel.  Pas top.  Par contre, si on a de la farine et un oeuf, ça change tout ;)

Moi je mélange 50/50 de farine complète BIO et de pollen, j'ajoute un peu de sel, un oeuf pour chaque tasse de mélange, et du lait jusqu'à ce que ça ait la consistance voulue.  Je fais cuire ça comme les crêpes.  C'est délicieux.

Sinon, les rhizomes séchés des massettes sont riches en amidon et fournissent une farine potable, qui peut être utilisée à la place de la farine de blé.  Ils sont pas faciles à déterrer (en plus, c'est sous l'eau...) mais ils sont un aliment très riche.  Il faut les prendre avant que les tiges ne soient trop développées, sinon ils sont "vides" et très fibreux (un peu comme les navets qui montent en fleur).  

Le truc, c'est de les peler avant qu'ils ne sèchent (sinon bonne chance :)), puis de les couper en morceaux et de les laisser sécher (plusieurs jours au soleil).  Une fois secs, on les réduit en poudre, on vire les bouts de fibre qui restent, et on obtient une sorte de farine : de l'amidon presque pur en fait.  L'une des rares sources d'amidon qu'on trouve à l'état sauvage pratiquement partout sur la planète.

Au printemps, les toutes jeunes pousses de massettes peuvent être pelées, et on mange le coeur.  Ça a un goût qui ressemble à un hybride entre les coeurs de palmier et le céleri...  Assez peu nutritif, mais riche en eau.

Désolé, pas de lien par contre ;)

Ciao ;)

David

12 juillet 2005 à 13:53:18
Réponse #20

Ancien forum



Posté par Pierrot

Merci David, très instructif, je ferai un essai dés que possible.

12 juillet 2005 à 14:38:29
Réponse #21

Ancien forum



Posté par Peyo

Ah d'accord c'est comme ça que ça marche...
Merci enseignement utile.  :)

Tu parles d'oeuf: tu les transportes dans quoi?
L'oeuf est super intéressant quant au ratio poids/protéine/calories mais c'est vrai que son transport et sa conservation sont un peu "chauds".
J'ai aussi entendu parlé d'oeufs en poudre mais je n'arrive pas à en trouver, vous auriez des pistes ou une adresses.

Atchao


12 juillet 2005 à 14:45:16
Réponse #22

Ancien forum



Posté par mister_chatoyant

Citation de: DavidManise  link=1116591593/15#19 date=1121167270
on semble dire des roseaux (même si ça n'a rien à voir avec des roseaux ::))


pareil avant je disait ça aussi, vu que tous le monde le disais...


sinon merci pour la recette !

j'ai vu sur mon bouquin pollen:juin/juillet

des que je vais faire une journé en foret de sénard (cet été ! ^^) je teste !




12 juillet 2005 à 14:53:57
Réponse #23

Ancien forum



Posté par Peyo

oui c'est vrai que question massettes on n'est pas trop bien garni prés de Marseille (je ne suis pas pour autant un Marseillais). Par contre le pays des Massettes à coté de chez moi, c'est indéniablement la Camargue (intéressante de manière générale pour un stage de survie cotière).

A plouch

12 juillet 2005 à 15:15:09
Réponse #24

Ancien forum



Posté par mister_chatoyant

Citation de: Peyo  link=1116591593/15#15 date=1120841081
l'émission "Vis ma Vie"


j'avais pas vu ce post...

oui j'ai vu cette émision de "Vis ma Vie" de la rando en corse !

ce guide est d'une grand patience (et c'est peux dire...)  quand on voie les citadins avec qui il a fait l'émission pour cette rando...

qui ce plaignait tous le temps pour un oui et pour un non.
ce que je peux comprendre ok (surtous sans être préparer physiquement pour la marche et porter son sac, et mentalement),
mais je crève d'envie d'être à leur place ! (promis je me plaidrai pas !
;D )


 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //