Nos Partenaires

Auteur Sujet: Bois de chauffe, outillage mécanique (ou pas) ?  (Lu 17194 fois)

19 juillet 2012 à 10:13:47
Lu 17194 fois

camoléon


Salut,

Il va être temps de penser à rentrer du bois pour l’hiver.
Je souhaiterais doubler mon stock (de 5 à 10 stères max) et pour des raisons d’économies, passer à du 1 mètre de long et recouper en trois moi-même. En région parisienne, le prix du stère en 33 cm, bois dur 2 ans de séchage, atteint les 60/70 Euros (quand même ! :-\).

-1) Du point de vue économique, pensez-vous que c’est une bonne idée ?
La différence entre 1 stère en 1m et 1 stère en 33cm atteint parfois les 10 Euros, de plus 1 stère en 33 cm équivaut plutôt à 0,7 stère.

-2) Du point de vue temps passé, je passais l’année dernière entre 2 et 3 heures à fendre mon bois pour la semaine. J’ai pas envie d’y passer mon WE entier, alors pourquoi pas utiliser un outillage mécanique ? Oui, mais lequel ? A votre avis, tronçonneuse, scie circulaire sur table ou autre ? Avec l’outillage mécanique, il ya aussi, la notion d’achat, bien sur (qui se rentabilise avec le temps), mais aussi les couts de fonctionnement. Si je perds en essence ou en électricité ce que j’ai gagné à l’achat du bois, c’est pas la peine…

Enfin bref, c’est un peu casse-tête, et vos avis et vos retours d’expérience seront les bienvenues, SVP.

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 juillet 2012 à 10:47:09
Réponse #1

andrei


Salut,
regarde du coté des scies à bascule, c'est à mon gout ce qui se fait de mieux pour le bois de chauffe.

Andrei

19 juillet 2012 à 10:49:52
Réponse #2

Mishkin


Salut Camoléon,

J'ai dù résoudre moi aussi cette équation à une époque ,la solution que j'avais adoptée était la tronçonneuse électrique (Sthil mse 140 CQ 1400W).
Pour optimiser le rendement ,où rentrait en jeu le temps passé et la consommation d'énergie ,j'avais fabriqué une chevre de coupe trés pratique et on s'y mettait à deux ,un qui charroie et présente les bois et un qui coupe .La tronçonneuse était maintenue en parfait état de coupe aprés chaque usage et avec un roulement de deux chaines par saison. J'utilisais de l'huile de chaine filante de premier prix. La tronço électrique fait meme moins de bruit qu'une circulaire .
Avant d'avoir la tronço c'était scie à buche avec 3 à 4 lames (Sandvik) par saison ,maintenue propres et lubrifiées aprés chaque usage.
Alors ça par contre aprés une stère tu te sens comme un crabe-violoniste ,meme avec une lame neuve.



à+

Mishkin
« Modifié: 19 juillet 2012 à 10:56:19 par Mishkin »

19 juillet 2012 à 11:53:12
Réponse #3

camoléon


Citer
Salut,
regarde du coté des scies à bascule, c'est à mon gout ce qui se fait de mieux pour le bois de chauffe.

Andrei
 

Effectivemment, j'ai vu ce genre de matos, mais il me parraissais un peu "overkill" pour mon utilisation, sur le moment.
En y réfléchissant bien, je vais reconsidérer la chose...
Maintenant, il y en a à tout les prix, basculantes ou pas? Quelle puissance minimum, à ton avis,STP?

Citer
,la solution que j'avais adoptée était la tronçonneuse électrique (Sthil mse 140 CQ 1400W).

vraiment suffisante au point de vue puissance? Si c'était à refaire, tu garderais l'électrique ou tu passerais à l'essence?

Citer
Alors ça par contre aprés une stère tu te sens comme un crabe-violoniste ,meme avec une lame neuve.


je veux bien te croire, et j'aimerais mieux éviter ! :lol:
« Modifié: 19 juillet 2012 à 13:34:43 par camoléon »
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 juillet 2012 à 13:14:31
Réponse #4

Mishkin


Citation de: Camoléon
vraiment suffisante au point de vue puissance? Si c'était à refaire, tu garderais l'électrique ou tu passerais à l'essence?

Oui ,je garderais l'electrique .Elle était suffisante parceque maintenue parfaitement coupante et utilisée sans forcer (bien que protégée thermiquement). Je coupais du chene et de l'acacia en 1m pré-écaillé ou entier en diametre 15 maxi (bien que j'ai eu coupé du 20-25 des fois).
Par contre quand j'ai devais me tronçonner des billes je me faisais préter une grosse thermique (stihl MS 650) et je coupais direct à 25 (petit poele) et j'écaillais sur place.
J'avais essayé un passe-partout que j'avais rénové (polissage ,avoyage ,affutage) mais il faut etre deux vaillants pour mettre en oeuvre un truc pareil. Je le garde pour quand il y aura vraiment plus d'essence.
La tronço electrique a presque 6 ans de service aujourd'hui (prétée à long-terme au beau-pere) et elle fonctionne tjs trés bien .
Pis surtout je repete ,un niveau sonore trés faible (confort perso ,voisins ...).

à+

Mishkin

19 juillet 2012 à 13:55:08
Réponse #5

camoléon


Citer
J'avais essayé un passe-partout que j'avais rénové (polissage ,avoyage ,affutage) mais il faut etre deux vaillants pour mettre en oeuvre un truc pareil. Je le garde pour quand il y aura vraiment plus d'essence.

C'est quoi un passe partout, STP? :-[

Citer
La tronço electrique a presque 6 ans de service aujourd'hui (prétée à long-terme au beau-pere) et elle fonctionne tjs trés bien .
Pis surtout je repete ,un niveau sonore trés faible (confort perso ,voisins ...).


effectivement, faut penser aussi aux voisins. ;) C'est aussi pour ça que j'hésitais pour la tronçonneuse.


Un autre truc qui ne m'était pas venu à l'esprit tout de suite, c'est comment transporter tout ce bois en 1M et je ne sais pas combien de kilo, du point de déchargement au point de stockage.Va falloir que j'investisse dans un chariot costaud à grosses roues pour passer dans la boue ou dans une bonne paire de biceps supplémentaires :huh:.
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 juillet 2012 à 14:02:15
Réponse #6

andrei


Citer
Maintenant, il y en a à tout les prix, basculantes ou pas? Quelle puissance minimum, à ton avis,STP?
Celle que j'ai est entrainée par couroie basculante, quand à la puissance je sais pas, elle est branchée sur du triphasée donc ça doit pas mal consommer. Elle à plus de 20 ans et tourne toujours à la la perfection. Un aiguisage de la lame par an et zouuu.

Niveau bruit par contre si t'a des voisins c'est pas super. Trés strident..

19 juillet 2012 à 14:06:22
Réponse #7

Kilbith


C'est quoi un passe partout, STP? :-[

AMHA : C'est une scie longue, flexible, avec deux manches aux extrémités : il faut impérativement manier à deux personnes et être expérimenté pour que la scie reste tendue. A réserver aux zélotes des outils manuels.

 :)

wiki est ton ami : http://fr.wikipedia.org/wiki/Scie_passe-partout
« Modifié: 19 juillet 2012 à 14:12:18 par Kilbith »
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

19 juillet 2012 à 14:27:47
Réponse #8

camoléon


Citer
wiki est ton ami : http://fr.wikipedia.org/wiki/Scie_passe-partout

Ah oui, c'est ce truc là!Désolé, avec une recherche Gogol standard, j'avais juste trouvé:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_Boyard_(jeu_t%C3%A9l%C3%A9vis%C3%A9)

 ;#
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

19 juillet 2012 à 22:07:53
Réponse #9

azur


énergie? électrique, vu que tu vas l'utiliser principalement en "fixe"

La scie circulaire sur banc n'est pas une bonne idée pour débiter du bois de chauffage.

Alors tronçonneuse ou scie à bascule?

la tronçonneuse a l'avantage d'être plus polyvalente, mais d'une constitution plus complexe, donc avec davantage de risque de panne.

La scie à bascule est spécifiquement dédiée à cet usage mais est de ce fait moins polyvalente et plus encombrante. Il faut préférer un moteur triphasé (plus de couple). Avec un vieux moteur, un jeu de poulie à courroie, quelques roulements, et un peu de bricolage, il n'est pas si compliqué d'en fabriquer une. Le seul entretien est effectivement l'affutage de la lame.
Chez mes grands-parents, tout le monde a la sienne, fabriquée maison, et les affuteurs ont l'habitude.
Astuce: pour protéger la lame lorsqu'on ne s'en sert pas: un vieux pneu de vélo

Voilà ce qu'on trouve en général à la campagne (ici avec un moteur thermique, mais on trouve surtout des moteurs électriques):



C'est sûr qu'au niveau sécu, y aurait à redire!
« Modifié: 19 juillet 2012 à 23:12:11 par azur »
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

19 juillet 2012 à 22:52:17
Réponse #10

Mad Max


Je m'étais posé moi aussi la question de recouper les bûches d'un mètre ou de les acheter directement en 50 cm. La différence de prix au stère est d'environ 3 euros. Rapportée au prix d'un banc de sciage qui tient la route, j"avais calculé qu'il me faudrait 10 ans à raison de 15 stères par an pour l'amortir. Pas significatif donc je paye pour que mon bois soit déjà coupé.

Tronçonneuse : j'ai une petite 35 cm électrique, bien pratique pour les travaux de jardinage et pour découper les palettes qui me fournissent le petit bois d'allumage, mais pas au-delà parce que  :
1- : Ca fait plus de sciure qu'une scie. Certes, ça fait de la litière pour le chat mais la sciure c'est autant de bois en moins. Bon là, d'accord, je fais le radin.
2- : la tronçonneuse demande plus d'entretien que le banc de scie : huile de chaine, affûtage fréquent et régulier de cette chaîne (c'est pas aussi simple que pour un douk-douk).
3- : c'est bien crevant. Ca te fait des avant-bras en béton et des lombaires en compote.

La scie est plus rapide et plus sécurisante grâce à son système de carter cache-lame mobile.

UNPACT Member
Devenez instantanément et gratuitement plus intelligent en cliquant sur ce lien.

20 juillet 2012 à 00:38:33
Réponse #11

Mishkin


Salut,

Avec un chevalet construit à sa mesure et une chaine bien affutée sur une tronço elec légère ,ni mal aux bras ni mal au dos pour moi.
Avec la petite élec j'ai pu aussi réaliser des charpentes et des couvertures ,avec le banc de sciage tu peux mais c'est achement moins pratique.  :lol:

à+

Mishkin

20 juillet 2012 à 08:59:59
Réponse #12

camoléon


Il est peut être possible de concilier le côté polyvalent de la tronçonneuse et le côté pratique et sécurisant d'un banc de sciage en utilisant le chevalet à tronçonneuse:

http://www.youtube.com/watch?v=cmHKFPSaR7g

Peut être moins traumatisant au niveau du dos et des bras...

 ;)
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

20 juillet 2012 à 09:59:09
Réponse #13

philippe12


Bonjour a toutes et a tous

économiquement:  sur de telles quantité..si le professionnel est plus cher que le travail d'un particulier... il est mort dans peu de temps cherche vite un autre fournisseur ;#
j'achete en 50 quasi au meme prix que le 1 m... mais c'est un gars du coin et il me livre tous les ans..
sportivement :  1h par jour de  hache et scie manuelle doit bien remplacer  une methode de musculation quelconque :doubleup:
j'utilise un coin et une masse pour mes buches de 50, et j'ai chaud meme par -20
Securité: attention avec les quantites que tu veut ..c'est pas du bricolage..donc le matos doit etre neuf ou 1° main..
pour mes arbres j' utilise une tronçonneuse  husqvarna 350, l'entretien sur la durée n'est pas si simple.. je fais secher les branches 3 ans..
acheter du matériel réformé me parait dangereux :sgt: tous les charpentier/menuisiers que je connais on au moins un doigt en moins.. y compris mon père..



Amicalement
« Modifié: 20 juillet 2012 à 10:06:27 par philippe12 »
la joie est dans vos valeurs, ..contenez vous , soyez contents et conscients .. c'est cela la joie

20 juillet 2012 à 11:15:16
Réponse #14

Achille


La scie à bascule est spécifiquement dédiée à cet usage mais est de ce fait moins polyvalente et plus encombrante. Il faut préférer un moteur triphasé (plus de couple). Avec un vieux moteur, un jeu de poulie à courroie, quelques roulements, et un peu de bricolage, il n'est pas si compliqué d'en fabriquer une. Le seul entretien est effectivement l'affutage de la lame.
Chez mes grands-parents, tout le monde a la sienne, fabriquée maison, et les affuteurs ont l'habitude.
Astuce: pour protéger la lame lorsqu'on ne s'en sert pas: un vieux pneu de vélo

Les vieilles scies de ce type fonctionnent effectivement en triphasé : il faut avoir l'abonnement adéquat et une ligne pour se brancher. Alternative : il existe des scies qui se montent à l'arrière des tracteurs, ce qui permet de débiter n'importe où, mais l'inconvénient est qu'il faut faire tourner le moteur (rapport conso fuel gasoil / électricité à prendre en compte). Et naturellement, il faut un tracteur !

Dans mon village, tout le monde utilise ce genre de scie depuis des décennies. C'est increvable, facile à bricoler, réparer, améliorer et ne demande pas d'entretien à part la scie à affuter et un bloc de résine pour la courroie.

Cette scie appartenait à mon grand-oncle. Mon père et moi l'utilisont toujours pour scier notre bois de chauffage (45 stères par an environ). Elle a été améliorée au fil du temps. On a successivement ajouté un cache de protection en bois pour la courroie (limite les projections de sciure), des roues de récup avec des barres en fer amovibles (manutention) et un guide de coupe sur le plateau mobile (un bout de tube plastique gradué au marqueur) :






Citer
C'est sûr qu'au niveau sécu, y aurait à redire!

Question sécurité, effectivement, faut pas montrer ça à un inspecteur du travail, il va chopper un infarctus !  ;# L'utilisation de ces vieilles scies demande une attention constante. La moindre erreur peut se payer très cher.

sportivement :  1h par jour de  hache et scie manuelle doit bien remplacer  une methode de musculation quelconque :doubleup:

Même en faisant gaffe, ce genre d'activité esquinte aussi bien les articulations à la longue. A trente ans, ce n'est pas un problème mais à soixante-dix ? Si les anciens ont tous remplacé les scies passe-partout par des scies à bascule, ce n'est peut-être pas juste pour le plaisir de payer une plus grosse facture d'électricité. Il faut considérer que si on se chauffe au bois, il va falloir le couper jusqu'à la fin de ses jours et on n'aura pas forcément de la famille ou des voisins pour le faire à notre place. ;)

Citer
acheter du matériel réformé me parait dangereux
Tout dépend du matériel : encore une fois, les vieilles scies à bascule sont tellement rustiques qu'elles ne posent aucun problème de longévité. Au pire, tu changes la courroie, tu vérifies le cable électrique, tu achètes une bonne lame et c'est reparti pour un tour.

Citer
:sgt: tous les charpentier/menuisiers que je connais on au moins un doigt en moins.. y compris mon père..

Ouaipe. Mon père était menuisier et il a encore ses dix doigts, mais avec quelques jolies cicatrices... :closedeyes:
« Modifié: 20 juillet 2012 à 11:35:25 par Achille »

20 juillet 2012 à 11:20:27
Réponse #15

Kilbith


Citer
un bloc de résine pour la courroie.

Tu parles de transmission par courroie en cuir? ou bien de courroie en caoutchouc ? Et quel produit est-ce exactement cette résine?

En fait si tu pouvais développer un peu...car je n'y connais rien. :D


(sinon j'ai effectivement souvent vu du matériel (scie, fendeuse...) branché sur "la prise de force" à l'arrière d'un petit tracteur...les modèles qui ont remplacé dans les années 60 la traction animale)
"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 juillet 2012 à 12:20:02
Réponse #16

Achille


Tu parles de transmission par courroie en cuir? ou bien de courroie en caoutchouc ? Et quel produit est-ce exactement cette résine?

En fait si tu pouvais développer un peu...car je n'y connais rien. :D

Je t'ai fait une photo en gros plan de la courroie. C'est un modèle en toile synthétique apparemment mais ne me demande pas plus de précision car je ne saurais te dire :  :)



Après une petite recherche sur le net, j'ai trouvé que la résine est à base de colophane, issue de la résine de pin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Colophane
http://www.home-boulevard.com/huile-graisse/88-adherent-pour-courroie-plate-450-g-geb-industrie-3283981044929.html

Ça se présente sous forme d'un gros bâton d'environ 12 cm de diamètre. On met la scie en marche et on plaque le bloc de résine contre l'intérieur de la courroie (gaffe à la main !) en faisant pression de manière à l'imprégner. On procède ainsi après chaque grosse séance de coupe. L'inconvénient est que la sciure se colle à la longue dans la courroie et altère l'adhérence (C'est d'ailleurs pour limiter et retarder ce phénomène que le cache en bois a été ajouté). La courroie glisse sur ses axes et saute plus facilement. ll faut donc de temps en temps gratter l'intérieur de la courroie et les axes avec une spatule pour enlever les dépôts et réimprégner la courroie avec la résine.

Je ne peux pas te montrer de photo du bloc, je l'ai oublié en plein soleil un jour et il a fondu ! On devait en racheter un au magasin d'outillage agricole mais le marchand n'en avais plus et depuis ce jour, on scie sans mettre de résine. En pratique, il s'avère qu'on peut s'en passer. il faut surtout faire attention au démarrage et plaquer la courroie avec une tige en fer pour éviter qu'elle saute. Après, pas de problème pour scier.  ;)

Citer
(sinon j'ai effectivement souvent vu du matériel (scie, fendeuse...) branché sur "la prise de force" à l'arrière d'un petit tracteur...les modèles qui ont remplacé dans les années 60 la traction animale)

Oui, ça se monte sur les petits tracteurs de l'époque comme on en utilise encore pour "faire" le bois : Zetor, David Brown... Je ne suis pas sûr que ce soit compatible avec les modèles actuels, pas forcément au niveau de la prise de force mais plutôt pour accrocher au "trois points" (bras de levier d'accrochage).

20 juillet 2012 à 14:33:27
Réponse #17

Kilbith


Merci!  :)

[pour l'anecdote : FW Taylor le "créateur" du Taylorisme et de l'OST était surtout connu à son époque pour un traité sur les courroies (de transmission) et la mise au point d'un des premiers acier à coupe rapide (au tungstène). Comme quoi les courroies de transmission (à l'époque en cuir) sont un point important mais souvent négligé des machines simples (un sujet qui m'intéresse). ]

"Vim vi repellere omnia jura legesque permittunt"

20 juillet 2012 à 18:05:03
Réponse #18

gmaz87


Bjr,
Perso j'ai commencé à la tronçonneuse thermique puis je suis passé à la scie à buches électrique ( la scie basculante quoi), c'est à mon avis plus rapide et surtout plus sécurisant.
Celle que j'utilise tourne sur 22Ov et à une lame de 6Ocm, je possède deux lames que je fais alterner, une à la coupe l'autre affutée en attente.
Je passe 24 stères/an, essentiellement chêne et hêtre, un peu de châtaignier et parfois du féroce de bordure avec pas mal de nœuds.
Mon pote avec qui j'abats le bois utilise quand à lui une basculante à courroie sur la poulie d'un Pony essence, ça marche du feu de dieu.
Clairement par rapport à la question initiale de Camoléon, nos problèmes sont différents: ici nous faisons le bois de A à Z, ce qui implique tracteur, remorque, casse bois, scie etc.., du coup ayant déjà une partie du matos l'achat du reste se fait en complément.
Si je devais acheter mon bois et ensuite le scier, avec des voisins pas forcement tolérant sur le bruit du sciage (les miens en font autant  ;#), je prendrais un chevalet de qualité et une électrique aussi de qualité.
A+
Gérard
Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait.»
(Lao Tseu)

L'ennui naquit un jour de l'uniformité

22 juillet 2012 à 22:42:50
Réponse #19

Draven


Pour recouper du bois de chauffe en 33, le plus simple et le plus économique ça sera la tronçonneuse électrique. C'est clair.
En plus tu peux t'en servir pour autre chose ( menuiserie, jardin, etc... ), alors qu'un banc de scie sera nettement moins polyvalent.

Concernant la sécurité, avec un bon chevalet, la tronço est solidaire dessus, et si t'es seul au moment de la coupe, y'a aucun risque, puisque la chaine ne peux pas tourner durant les manipulations. Contrairement a une tronçonneuse thermique ou tu peux avoir des mouvements parasites de la chaine même au ralenti.

Franchement, j'bosse avec pas mal de bucherons, et ils ont tous une tronçonneuse électrique pour leur bois de chauffe... Même si ils ont des thermiques pour le taff, l'électrique est bien mieux pour la maison ( bruit, odeur, etc... ).
Version humaine de l'Ursus arctos middendorffi
FlickR

25 juillet 2012 à 18:58:40
Réponse #20

camoléon


merci pour vos réponses qui sont très instructives et sympathiques :up:.

Pour ma part, j'ai choisis de recommander mon bois en 33 cm cet hiver.
En effet, tout compte fait, l'investissement temps/argent n'en vaut pas la chandelle. J'ai testé une tronçonneuse électrique ce WE (pas de première jeunesse, il est vrai :huh:), pas si facile et pas sans risques (rebonds et la chaine a sauté une fois).
J'investirais plutôt dans un plus gros merlin, des coins et un pneu ;)

 :doubleup: 
"Pour vivre heureux (et vieux), marchons invisible et silencieux"

"Le courage est le juste milieu entre la peur et l'audace"

"Je marche au pas de Loup"

25 juillet 2012 à 21:53:49
Réponse #21

bpc


Je ne peux pas te montrer de photo du bloc, je l'ai oublié en plein soleil un jour et il a fondu ! On devait en racheter un au magasin d'outillage agricole mais le marchand n'en avais plus et depuis ce jour, on scie sans mettre de résine. En pratique, il s'avère qu'on peut s'en passer. il faut surtout faire attention au démarrage et plaquer la courroie avec une tige en fer pour éviter qu'elle saute. Après, pas de problème pour scier.  ;)

tu peu essayer de remplacer ton baton de résine par une simple craie pour tableau noir.

26 juillet 2012 à 18:41:54
Réponse #22

Stephane


Autre pays autres moeurs, ici, la coupe, le débitage en billots et ensuite la coupe en 16" (environ 40cm) se font a la tronconneuse a essence (chainsaw). C'est un seul outils pour tout faire et il fonctionne très bien avec un peu d'expérience et de la prudence normale.
Pour refendre le bois, une bonne hache a fendre est efficace mais fatigue quelqu'un qui n'y est pas habitué. Il existe aussi des fendeuses hydrauliques qui sont très efficaces et moins fatigantes (mais il faut quand même manipuler les buches).
Certaines villes tentent d'interdire les chauffages au bois sous prétexte que c'est polluant et que ca produit pas mal de particules fines...pour moi, quand elles interdiront les industries polluantes, après ca elles pourront commencer a chercher des poux là ou il n'y en a pas!
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

26 juillet 2012 à 21:52:12
Réponse #23

christobal


En région parisienne, le prix du stère en 33 cm, bois dur 2 ans de séchage, atteint les 60/70 Euros (quand même ! :-\).
Chez ¨nous¨ (montagnes Vosgiennes) il est à environ 60€ livraison comprise (pour un ¨vrai¨ stère) .

Pour ma part, j'ai choisis de recommander mon bois en 33 cm cet hiver.
En effet, tout compte fait, l'investissement temps/argent n'en vaut pas la chandelle. J'ai testé une tronçonneuse électrique ce WE (pas de première jeunesse, il est vrai :huh:), pas si facile et pas sans risques (rebonds et la chaine a sauté une fois).
:doubleup:  

Sage décision, quand on voit le boulot que c'est pour le faire de la coupe au ¨poêle¨ je trouve qu'une soixantaine d'euros ce n'est pas trop cher payé et que ça reste encore un mode de chauffage parmi les moins onéreux, je suis du métier (bûcheron) et je préfére l'acheter ¨tout fait¨ que d'y passer du temps car en ce qui me concerne je ne trouve que ça n'est pas assez rentable .  ;)

Après dans ma région pas mal de particuliers font leur bois mais pour la plupart il ne s'agit pas que d'une question d'économie c'est aussi pour s'aérer (tant les idées que les bronches) et pour le plaisir d'être dans les bois .  :)

28 juillet 2012 à 23:32:03
Réponse #24

Kro


Sinon, si tu as un pote assez costaud, t'as ça :
<a href="http://www.youtube.com/v/FvAI7-Qa2Io?version=3&amp;amp;hl=fr_FR" target="_blank" class="new_win">http://www.youtube.com/v/FvAI7-Qa2Io?version=3&amp;amp;hl=fr_FR</a>


Si je voulais décrire ce lieu, il me semblerait faire un vain effort car j'essayerais de vous décrire un rêve, et que nulle relation d'un rêve ne peut communiquer la sensation du rêve, ce mélange d'absurdité, de surprise et de confusion, dans un effort frémissant de révolte, cette notion qu'on est prisonnier de l'incroyable.

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //