Nos Partenaires

Auteur Sujet: Les tiques et la maladie de Lyme  (Lu 247849 fois)

08 juillet 2008 à 21:06:06
Réponse #125

basic


Mad et Jérémy,

Ce qui me laisse perplexe :
a) l'érythème n'apparaît pas toujours et ce ne serait pas, si j'en crois Mad, un symptôme indubitable de la contamination,
b) les sérologies ne sont pas vraiment fiables,
c) les symptômes tardifs sont tellement variés qu'un toubib n'aura pas forcément l'idée d'une borrelliose, à plus forte raison si soi-même on ne s'est pas rendu compte qu'on avait été mordu par une tique

conclusion : on croise les doigts lorsqu'on s'est mordre ?

08 juillet 2008 à 21:11:50
Réponse #126

basic


A propos des traitements : quelqu'un a-t-il entendu du "tic-tox" mis au point Bernard Christophe, aromathérapeute ? c'est un mélange d'huiles essentielles : sarriette, girofle, camomille sauvage.

09 juillet 2008 à 09:37:08
Réponse #127

mad


A propos des traitements : quelqu'un a-t-il entendu du "tic-tox" mis au point Bernard Christophe, aromathérapeute ? c'est un mélange d'huiles essentielles : sarriette, girofle, camomille sauvage.

Et une plume d'autruche dans le cul, ça marche aussi  ;D ?
Même si les huiles zigouillent la tique, ça n'empêche pas une contamination (surtout si ça fait gerber la bestiole) :down:

09 juillet 2008 à 09:45:01
Réponse #128

kikou92


conclusion : on croise les doigts lorsqu'on s'est mordre ?

Salut,

Bon, rien ne semble fiable dans cette histoire, c'est dingue  :o.
Le seul truc qui parait fiable (j'espère  :'(), c'est de prendre systématiquement des antibios. C'est quand même infernal ce truc !!!  >:( >:(

Bon alors on fait quoi ??

Alexis

09 juillet 2008 à 11:02:57
Réponse #129

basic


Et une plume d'autruche dans le cul, ça marche aussi  ;D ?
Même si les huiles zigouillent la tique, ça n'empêche pas une contamination (surtout si ça fait gerber la bestiole) :down:

Pas trop féru d'aromathérapie, hein ? NB : pas d'huile sur la tique, mais sur le bonhomme, après avoir enlevé la tique et le plus vite possible.

09 juillet 2008 à 12:50:08
Réponse #130

mad


Salut,

Bon, rien ne semble fiable dans cette histoire, c'est dingue  :o.
Le seul truc qui parait fiable (j'espère  :'(), c'est de prendre systématiquement des antibios. C'est quand même infernal ce truc !!!  >:( >:(

Bon alors on fait quoi ??

Alexis

On ne prend pas systématiquement des antibios  >:(  ;D ;D  ;) !!!

(on peut aussi laisser tomber les plumes d'autruche  :lol: )

09 juillet 2008 à 13:06:02
Réponse #131

kikou92


On ne prend pas systématiquement des antibios  >:(  ;D ;D  ;) !!!

ok sur ce qu'on fait pas

mais on fait quoi alors ?  :(

09 juillet 2008 à 13:15:21
Réponse #132

mad


J'ai dit plus haut ce que JE fais :
si la bestiole est restée assez longtemps, et que j'ai eu un érythème OU que j'ai une raison de baliser (zones à forte endémie), je fais faire une sérologie au bout de deux semaines  :closedeyes:

09 juillet 2008 à 13:18:57
Réponse #133

DavidManise


Salut :)

Je vais formuler les questions de manière à ce que les gens puissent répondre clairement, ok ? ;)

Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

Au bout de 15-17 jours, où en est l'avancement de l'infection ?  Peut-elle toujours facilement être contrée par une antibiothérapie massive ?

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

09 juillet 2008 à 13:53:36
Réponse #134

Urdjaby


Bonnjour,

J'aurai une question très bête sur les tiques, en passant devant ma télé j'ai vu une pub anti puce et tiques pour annimaux de compagnie, alors j'me suis dit, si ça marche pour eux, pourquoi pas pour nous?

Qu'en pensez vous?

Jamais la nature ne tient un language, et la sagesse un autre

09 juillet 2008 à 15:52:06
Réponse #135

Urdjaby


D'accord merci, je pensais que c'était un peu comme la citronelle pour les moustiques.

Pauvres chiens  :'(
Jamais la nature ne tient un language, et la sagesse un autre

09 juillet 2008 à 16:04:17
Réponse #136

Chris-C


Salut

S'il s'agit du principe des "pipettes", cela consiste à "empoisonner"
ton sang... très peu pour moi en rapport du risque/intérêt  ;)

@pluche

J.Phil.

salut Jpdelx,

sans vouloir faire de HS, tu peux en dire plus sur l'empoisonnement du sang par les pipettes.
Il me semble que le traitement n'est que externe...
merci a toi  :)

09 juillet 2008 à 16:14:20
Réponse #137

mad




Je vais formuler les questions de manière à ce que les gens puissent répondre clairement, ok ? ;)

Ok  ;)

Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

A-priori très bonne (mais il n'y a pas de statistique fiable  sur les faux négatifs)

Au bout de 15-17 jours, où en est l'avancement de l'infection ?  Peut-elle toujours facilement être contrée par une antibiothérapie massive ?

Oui

09 juillet 2008 à 17:11:58
Réponse #138

basic


citation de David :
Quelle est la fiabilité de la sérologie au bout de deux semaines ?

trouvé dans une  revue médicale suisse consacrée au diagnostic de la borreliose :

Au stade I le diagnostic est posé cliniquement, la séroconversion
ne se produisant fréquemment que plus tardivement. Au moment de l’apparition de l’érythème migrant, seuls 50% des patients sont séropositifs. Au stade II la sérologie présente une sensibilité d’environ 80%.

09 juillet 2008 à 17:52:09
Réponse #139

jeremy


Hello,

Selon la 16ème conférence consensus en thérapeutique anti-infectieuse concernant la Borréliose de Lyme ayant eu lieu le 13 décembre 2006:

La présence d’un érythème migrant permet d’affirmer le diagnostic

(Source : http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf)

Pour les EM "simples"
La conférence de Consensus Lyme française préconise :
•   Amoxicilline : 3 fois 1g chez l'adulte et 50 mg/kg/jour chez l'enfant
pendant 14 à 21 jours.
•   Doxycycline : 2 fois 100 mg chez l'adulte et 4 mg/kg/jour (enfant > 8 ans) pendant 14 à 21 jours.
•   Azithromycine : 1 fois 500 mg chez l'adulte et 20 mg/kg/jour chez l'enfant pendant 10 jours.
(source : http://www.maladies-a-tiques.com/Maladie-de-Lyme.htm)

Concernant les tests complémentaires :

La culture :

« En dépit de sa faible valeur predictive negative, la culture de BD sl (Borrelia) est considérée comme la technique de référence pour le diagnostic des formes cutanées de la borreliose de Lyme où sa sensibilité est estimée entre 50 et 80% dans les biopsies d’erythème migrant, 60% dans les acridermatites chroniques atrophiantes. Sur le liquide céphalo-rachidien la sensibilité est très mauvaise (<20%) »

Démarche de diagnostic sérologique:

« La démarche comprend en première intention une recherche des anticorps spécifiques par une technique de dépistage (enzyme linked immunosorbant assay). En cas de résultat négatif et en accord avec la Nomenclature des Actes de Biologie Médicale, il n’y a pas lieu de le confirmer. »

Intérêt du test :

« 1. Phase primaire : érythème migrant

Au cours d’un érythème migrant typique, il n’y a aucune indication à proposer une sérologie. En effet, la sensibilité des tests de dépistage est faible, variant autours de 50% en fonction des études.
En cas de doute diagnostique après un avis spécialisé, il peut être utile de réaliser une biopsie cutanée afin de rechercher le germe par culture et/ou polymerase chain reaction.

2 Phase secondaire

2.1 Lymphocytome borrélien
Le diagnostic sérologique est recommandé. La sensibilité de la sérologie est de l’ordre de 70%.

2.2 Neuroborréliose précoce
La séorologie est recommandée.Sur le sérum, la sensibilité varie de 49 à 100% en fonction des études. La sensibilité augmente avec le durée d’évolution de la maladie.

2.3 Arthrite de Lyme
La sérologie est recommandée. Selon les études, la sensibilité des tests ELISA varie entre 60 et 100%

2.4 Atteinte myocardiques
La sérologie est recommandée. »

(Source : http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-lyme-long.pdf)

Et voici le « Tableau des critères diagnostiques de la borréliose de Lyme (d’après le center of diseases control (USA)) »:

VALEUR RELATIVE DES CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE LA BORRÉLIOSE DE LYME (d’après les CDC)
Exposition aux morsures de tiques en région d’endémie *    1
Histoire ou signes cliniques en faveur d’une borréliose de Lyme **    2
Signes et symptômes de borréliose de Lyme (après exclusion des diagnostics différentiels)
Atteinte unique (ex. monoarthrite)    1
Atteinte multiple (ex. monoarthrite+Paralysie Faciale)    2
Erythème migrant médicalement confirmé    7
Acrodermatite chronique atrophiante confirmée par biopsie    7
Séropositivité    3
Séroconversion    4
Examen direct au microscope    3
Microscopie + immunofluorescence    4
Culture positive    4
Présence d’antigènes de B. burgdorferi    4
PCR positive    4

 VALEUR DIAGNOSTIQUE   Score de probabilité
Borréliose de Lyme très probable    7 ou supérieur
Borréliose de Lyme possible    5 - 6
Borréliose de Lyme improbable    4 ou inférieur

CHECK LIST DU PROFIL À RISQUE
* Exposition aux morsures de tiques en région d’endémie
Activités fréquentes dans la nature
Randonnée
Pêche
Camping
Jardinage
Chasse
Présence de tiques sur les animaux familiers
Retrait de tiques

CHECK LIST DES SIGNES ET SYMPTÔMES
** Histoire ou signes cliniques en faveur d’une borréliose de Lyme
Vous rappelez-vous avoir eu un érythème migrant ?
Une autre éruption ?
Avez-vous présenté un des signes suivants ?
1. Fièvre inexpliquée, sueurs, tremblements, rougeurs
2. Variations de poids inexpliquées
3. Fatigue, baisse de l’état général
4. Chute de cheveux inexpliquée
5. Adénopathies, localisation :
6. Mal de gorge
10.Vessie irritable
11.Troubles de la libido ou dysfonctionnement sexuel
12.Aigreurs d’estomac
13.Alternance de diarrhée et de constipation
14.Douleurs thoraciques ou costales
15.Souffle court, toux sèche
16.Palpitations, pouls irrégulier, bloc de branche
17.Apparition d’un souffle cardiaque
18.Gonflement, douleurs articulaires, localisation :
19.Raideur articulaire, cou, colonne vertébrale
20.Myalgies ou crampes
21.Fasciculation de muscles, de la face ou autres
22.Céphalées
23.Nucalgies, craquement ou raideurs de nuque
24.Paresthésies, sensations d’engourdissement de brûlures, douleurs lancinantes
25.Paralysie faciale
26.Yeux/Vision trouble, diplopie, sensibilité à la lumière , corps flottants
27.Oreilles/ bourdonnements, otalgies, sensibilité au bruit
28.Cinétose, vertiges, troubles de l’équilibre
29.Troubles de la mémoire
30.Tremblements
31.Confusion, difficultés de concentration
32.Difficultés de lecture
33.Pertes de mémoire
34.Désorientation temporospatiale
35.Difficultés d’expression, verbale ou écrite
36.Instabilité émotionnelle, irritabilité, dépression
37.Perturbation du sommeil par excès, défaut, ou réveils
38.Diminution de la tolérance à l’alcool

http://www.maladies-a-tiques.com/Tableau%20des%20crit%E8res%20diagnostiques.htm
« Modifié: 09 juillet 2008 à 18:09:14 par jeremy »
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

09 juillet 2008 à 18:27:12
Réponse #140

jeremy


Le post précédent est un petit peu long,  :)

Ce qu'il faut en retenir:
1. L'érythème migrant est diagnostique: Erythème migrant=Borreliose à priori
2. Pas d'antibiothérapie prophylactique (c'est pas dans le texte ça). En clair morsure n'implique pas d'antibiothérapie (contrairement aux USA, dans certains cas précis de forte endémie)
3. Antibiothérapie si érythème migrant, mais pas de sérologie (non diagnostic (score 4), pas assez sensible (50%)).
4. Si doute, prélèvement et mise en culture.

Bien à vous,

ps: anecdote concernant les sérologies. Au laboratoire on manipule fréquement Echinococcus multilocularis (la maladie du renard). Lorsqu'une de mes collègues a fait un bilan sanguin incluant une sérologie son médecin généraliste lui a annoncé les résultats comme suit "tout est parfait madame, votre bilan sanguin est bon, vous avez juste attrapé l'ecchino... heu l'ecchino..coccose" Heureusement pour elle, c'était un faux positif. On a refait faire le test dans un "bon" labo. RAS.  ;D
Tout ça pour dire que la sérologie, c'est aussi des faux négatif ET des faux positifs.
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

09 juillet 2008 à 19:08:01
Réponse #141

jeremy


Bonnjour,

J'aurai une question très bête sur les tiques, en passant devant ma télé j'ai vu une pub anti puce et tiques pour annimaux de compagnie, alors j'me suis dit, si ça marche pour eux, pourquoi pas pour nous?

Qu'en pensez vous?



Pas bête du tout comme question, très malin même.

Je ne suis pas vétérinaire, mais j'en connais bien une  :love:.
L'anti-ectoparasites le plus efficace chez les chiens et les chats, c'est le Stronghold (leader du marché avec Frontline). Le principe actif est la Sélamectine, une molécule de la famille des Avermectine
(http://www.emea.europa.eu/vetdocs/PDFs/EPAR/stronghold/V-050-PI-fr.pdf)

Or,

il se trouve qu'une autre Avermectine, l'Ivermectine est employée couramment en médecine humaine pour lutter contre la gale par exemple.

Le Stronhold ne peut pas être employée en médecine humaine. Il n'a pas d'autorisation de mise sur le marché pour ça...
...Mais en situation de survie...

 ;)
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

09 juillet 2008 à 19:18:20
Réponse #142

jeremy


Jpdex,

Difficile de rentrer dans les détails sans y passer des heures, la lecture des docs en lien ci-dessus t'apportera quelques éléments d'info. En très court et caricatural:

le sérodiagnostic c'est:
La recherche des anticorps anti(structures de la bactéries) que l'organisme produit pour se défendre.
Les gens qui développent le test doivent choisir quels vont être tes anticorps cibles, et donc les structures cibles des anticorps que tu va rechercher. La difficulté, c'est que ces molécules sont toutes très variables d'une sous-espèce à l'autre et d'une souche à l'autre. Donc, tu peux louper des anticorps anti(structure du parasite) parce que ton test ne recherche pas les bons. C'est le faux négatif.

Ensuite, l'anticorps que tu recherche, il ressemble parfois beaucoup à d'autres, qui "croisent" un peu. pouvant faire croire à un résultats positif. Si on n'a pas l'habitude, on croit que c'est positif. C'est le faux négatif.

Bien à toi,
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

10 juillet 2008 à 10:50:56
Réponse #143

Urdjaby


Bonjour,

Une amie survivor en herbes, m'a dit pendant une conversation que la maladie de lyme n'existait presque plus en france et qu'elle était en train de migrer vers la norvège, elle le tien de son père chercheur a l'I.N.R.A

ce renseignement ne vient pas de n'importe qui, mais vu a quel point vous prenez la maladie de lyme au sérieux, je me permet de poser la question.

Donc voila, merci d'avance pour vos réponses.
Jamais la nature ne tient un language, et la sagesse un autre

10 juillet 2008 à 11:52:16
Réponse #144

jeremy


Intéressant,

Aucune raison à priori que la bactérie "quite" son foyer. Elle peut en gagner d'autres en revanche. La Norvège? Pourquoi pas? Ce qu'il faut comprendre c'est qu'il existe au moins 6 espèces de Borrelia, et deux variant de burgdorferi (sensus stricto et lato). Pour courroner le tout, plusieurs espèces de tiques transmettent la maladie. Elles le font toutes de façon plus ou moins rapide et ou efficace.
Les données américaines sont "clear cut" comme on dit, là-bas 1 espèce de Borrelia, une espèce de tique. Ici, c'est plus compliqué.

Quoi qu'il en soit, voici le tableau le plus récent à ma conaissance faisant rapport de l'évolution de l'incidence en Alsace, département le plus touché de France:

"Tableau 9. Estimation de l’incidence régionale, cas certains. Lyme, Alsace, mars 2001 à février 2003
                                              Mars 01 - Fév. 02    Mars 02 - Fév. 03   
Nb. nouveaux cas par an                 3 093 à 4 189       3 152 à 3 843
Incidence p. 100 000 et par an           178 à 242              182 à 222"
http://www.invs.sante.fr/publications/2005/lyme%5Falsace/rapport_lyme.pdf

Dans ce tableau, on voit bien que l'incidence ne diminue pas.
Deplus, l'incidence se situait entre 51 et 90 cas pour 100 000 habitants dans ce département en 1999. L'incidence a donc tendance à augmenter (biais du à une meilleure diagnostication je pense)

Une amie survivor en herbes, m'a dit pendant une conversation que la maladie de lyme n'existait presque plus en france

Ma réponse est donc: Selon les données qui sont mises à notre disposition, ton amie se trompe.

 ;)

Bien à toi,
I see in your eyes the same fear that would take the heart of me. A day may come when the courage of Men fails, when we forsake our friends and break all bonds of fellowship, but it is not this day. This day we fight!

10 juillet 2008 à 12:04:19
Réponse #145

Urdjaby


D'accord merci beaucoup pour cette réponse détaillé, j'ai bien fais de poser la question ^^, même si je préférais sa version des choses  ::).
Enfin je me coucherai moins bête ce soir :D.

Bonne journée.
Jamais la nature ne tient un language, et la sagesse un autre

17 juillet 2008 à 11:06:54
Réponse #146

romrom51


Le Stronhold ne peut pas être employée en médecine humaine. Il n'a pas d'autorisation de mise sur le marché pour ça...
...Mais en situation de survie...

ok
imaginons : je vais me promener dans la forét ...y a t il un risqu pour ma santé  que je me badigeonne de ce type de produit avant de partir ?et est ce réellemnt efficace?

il font en pharmacie pour humain des produits anti-moustiques,anti-tiques....
"Le capitalisme ,c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ;le syndicalisme c'est le contraire"  Coluche
http://omegapetit.labrute.com
http://labrute.fr/team/204019

17 juillet 2008 à 14:02:34
Réponse #147

Bison


Citer
il font en pharmacie pour humain des produits anti-moustiques,anti-tiques....
À base de d.e.e.t. - dixit mon pharmacien, qui m'en a fourgué un "roller" .

Il m'a lu la documentation officielle, selon laquelle le produit était effectivement un répulsif anti-moustique et anti-tiques. Produit purement "externe", réputé innofensif pour l'homme.
J'ai acheté aussi un spray en magasin de sport, plus ou moins "spécial vêtement".

C'est aussi documenté dans le wiki ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

17 juillet 2008 à 14:16:51
Réponse #148

Pierr


A noter que le DEET peut quand même "ronger" les plastiques (à ce que j'ai lu). L'icaridine n'a pas cet inconvénient.
e.g. http://www.au-vieux-campeur.fr/gp/asp/produit.asp?codprd=2102521, INSECT ECRAN PEAU SPÉCIAL TROPIQUES

21 juillet 2008 à 21:59:16
Réponse #149

guillaume


Quid d'une tique ayant déjà du sang?

a+

Je réitère ;D.

Sinon, le traitement antibio détruit vraiment la maladie de Lyme?

a+

PS : Déconcertant quand même que certaines tiques peuvent avoir directement la Borréliose dans leurs glandes...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //