Nos Partenaires

Auteur Sujet: réaction face à un chien qui a mordu?  (Lu 25775 fois)

15 août 2011 à 18:46:43
Réponse #25

DavidManise


le gars m'a dit que je n'en ferais jamais rien.. qu'il fallait le piquer ou le donner a un pro, ou le laisser en enclos

Ouaipe.  Il y a des chiens qui ne pardonnent pas les erreurs des maîtres.  Un vrai chien de travail, typiquement, si tu le cadres mal, l'éduques mal, ou ne travaille pas assez régulièrement avec lui, il vrille et fait des conneries.  Normal...  il a trop de gaz pour être laissé libre...  il va vouloir dominer l'univers entier ;)

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

15 août 2011 à 18:47:34
Réponse #26

gregoret


La salive du chien ne peut en aucun cas soigner la personne mordue!! Je pense que tu voulais dire que l'analyse de la salive du chien peut éventuellement servir à identifier la bactérie en cause en cas d'infection? En fait, cela n'est pas exact, car de toute façon, de très nombreuses bactéries seront retrouvées de toute façon, sans que l'on sache laquelle est responsable. En cas d'infection, c'est un prélèvement bactériologique sur la plaie infectée du patient qui peut identifier la bactérie et permettre d'adapter le traitement antibiotique. La salive du chien n'a donc aucun intérêt...!

C'est un véto qui m'a dit de garder le chien en vie après un morsure au visage sur mon petit frère, mordu par un ...shih tzu, comme quoi peut importe le gabarit !  http://www-sante.ujf-grenoble.fr/SANTE/corpus/disciplines/chirmax/chirmaxface/213b/leconimprim.pdf

15 août 2011 à 18:53:56
Réponse #27

HUMAIN-Franck


J'ai lu avec attention le PDF que tu indiques, mais il n'est écrit nul part que la salive du chien peut soigner la personne mordu. C'est pas la première fois que j'entends ca, il me semble que c'est avant tout une légende urbaine, qui trouve peut-être ses origines avec le fait que la salive des loups a effectivement certaines propriétés. Par contre, celle des chien... Et lorsque on voit tout ce qu'un chien renifle et lèche, entre son propre anus, ses écoulements si c'est une femelle en chaleur, l'anus des autres chiens, les matières fécales diverses qu'il peut croiser en promenade,... Ca me parait vraiment pas un conseil judicieux.

15 août 2011 à 19:06:24
Réponse #28

DavidManise


Je me suis juste remémoré lorsque ma mère s'est fais arracher un sein et la moitié de l'avant bras par un leonberg. J'ose même pas imaginer les dégâts sur un enfant. J'ose pas imaginer non plus ta propre réaction si c'est ton enfant dans une mâchoire.

Bon, je vais aller péter mes boutons d'acné...

Ma réaction si c'est mon gamin dans une mâcheoire ? 

Je bute le chien, le proprio, et tous les témoins.  Mais je m'en vante pas ici ;)

David

"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

15 août 2011 à 19:48:08
Réponse #29

b@s


Ma réaction si c'est mon gamin dans une mâcheoire ? 

Je bute le chien, le proprio, et tous les témoins.  Mais je m'en vante pas ici ;)

David



 :blink: :blink: :blink:

pas tout compris, là ... tu t'en vantes pas mais tu viens de l'écrire ... pas très différent, non ?

15 août 2011 à 20:09:14
Réponse #30

Patrick


:blink: :blink: :blink:

pas tout compris, là ... tu t'en vantes pas mais tu viens de l'écrire ... pas très différent, non ?
On va peut-être pas y passer le réveillon non. David aurait une réaction violente face à un évènement violent survenant aux être qui lui sont le plus cher, comme LA PLUPART d'entre nous, même les gentils, même les adhérents du club du toutou roi.

On va pas passer des plombes à disserter sur ce qu'on ferait ou pas après. Après c'est trop tard.

15 août 2011 à 20:11:50
Réponse #31

Giom


Le chef reste le chef  :D


Pour rebondir sur quelque chose de constructif, je pense que la prévention est la meilleure chose a inculquer aux enfants, aux parents et aux propriétaires de chiens. C'est ça qui peut éviter un drame.

Le plus grand problème, je pense c'est que les propriétaires de chiens et/ou parents ne prennent pas toujours au sérieux le danger que peux représenter un chien pour un enfant ( pour un adulte aussi d'ailleurs ) et je connais pas mal de personnes comme ça, qui se disent que ça n'arrive qu'aux autres... Ça me rend dingue de voir un petit spitz hyper dominant sans aucune limite, au contact permanent de gosses en bas age. ( D’où l'histoire des tartes dans la gueule, qui sans être une façon d'enseigner quoi que ce soit, a le mérite d'attirer l'attention sur quelque chose d'important ).


15 août 2011 à 20:47:10
Réponse #32

b@s


On va peut-être pas y passer le réveillon non. David aurait une réaction violente face à un évènement violent survenant aux être qui lui sont le plus cher, comme LA PLUPART d'entre nous, même les gentils, même les adhérents du club du toutou roi.

On va pas passer des plombes à disserter sur ce qu'on ferait ou pas après. Après c'est trop tard.

tafdak, mais il me semble qu'il n'y a pas si longtemps le manitou avait demandé qu'on le contredise..., en l'occurrence y'avait matière...

et puis parler avant de ce qu'on fera après si éventuellement il se passe quelquechose de grave  :branleur:

par contre, j'essaie de pointer qu'en supprimant le chien, la belle soeur ;# , on rate juste l'occasion aussi de se demander ou on a merdé, et on risque de reproduire les memes erreurs ... ce qui est un grand classique dans l'histoire triste des possesseurs de gentils toutous qui défigurent des mômes, qui mordent les facteurs etc etc

après, c'est trop tard, ok ... mais y' a des leçons à tirer. 
je milite à titre préventif pour l'obligation d'une formation aux possesseurs de chien, quel que soit le chien.


15 août 2011 à 22:07:01
Réponse #33

Giom


et puis parler avant de ce qu'on fera après si éventuellement il se passe quelquechose de grave  :branleur:

Au contraire, je crois qu'il serait bon de parler de l'avant, du pendant et de l'après.

15 août 2011 à 22:44:36
Réponse #34

Willy


Au contraire, je crois qu'il serait bon de parler de l'avant, du pendant et de l'après.

Il y a aussi plusieurs catégories de morsures : du "pincement" à la blessure très importante pouvant être mortelle.

Nous discutons actuellement de l'"après" d'un morsure "pincement" mais qui peu progressivement se transformer en morsure beaucoup plus grave. Il me semble pas qu'une telle discussion soit de la  :branleur: mais doit permettre d'anticiper des situations bien plus graves.

Sur des informations plus détaillées sur les critères et l'évaluation de la dangerosité d'un chien : http://users.skynet.be/fa242124/books/chienagressif7.html L'ouvrage "Le Chien dangereux" du vétérinaire comportementaliste est en téléchargement gratuit pdf (sur le site de l'auteur).
Attention cependant à certains éléments relatifs à la théorie de hiérarchie/dominance qui a été remise en cause ces dernières années par de nombreux chercheurs et professionnels canins.
« Modifié: 15 août 2011 à 22:59:17 par Willy »


"Tu es libre d'être vraiment toi même , Ici et maintenant et rien ne peut l'arrêter" (Jonathan Livingstone le Goeland)

16 août 2011 à 06:35:03
Réponse #35

b@s


souvent, on imagine des choses sur nous, notre attitude (si elle me trompe, je pars, si on touche à man gosse, je le tue) et dans la réalité, submergé par l'émotion, la colère, bin c'est plus la même chose ... d'ou le  :branleur:

mais il faut évidemment dans le cas de costa d'abord tirer les leçons de l'incident et ensuite prévenir un autre accident ( pour lui mais aussi pour d'autres)

16 août 2011 à 07:49:10
Réponse #36

Patrick


souvent, on imagine des choses sur nous, notre attitude (si elle me trompe, je pars, si on touche à man gosse, je le tue) et dans la réalité, submergé par l'émotion, la colère, bin c'est plus la même chose ... d'ou le  :branleur:
Si un chien défigure mon gamin je vais commencer par lui apporter les premiers soins, prévenir les secours. Ce que je ferai après dépendra de tellement de choses à ce moment là que ça strictement aucun intérêt de se projeter et ce n'est aucunement valable en matière d'exemple.

Peut être que je resterai prostré à l'hosto dans la chambre de mon gamin et peut-être que j'irai prendre le cœur du chien et du proprio pour le bouffer sur place et peut-être que ...............

Quel est l’intérêt et la portée pédagogique ?

16 août 2011 à 09:40:50
Réponse #37

DavidManise


:blink: :blink: :blink:

pas tout compris, là ... tu t'en vantes pas mais tu viens de l'écrire ... pas très différent, non ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ironie ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

16 août 2011 à 09:48:54
Réponse #38

DavidManise


Pour rebondir sur quelque chose de constructif, je pense que la prévention est la meilleure chose a inculquer aux enfants, aux parents et aux propriétaires de chiens. C'est ça qui peut éviter un drame.

Le plus grand problème, je pense c'est que les propriétaires de chiens et/ou parents ne prennent pas toujours au sérieux le danger que peux représenter un chien pour un enfant ( pour un adulte aussi d'ailleurs ) et je connais pas mal de personnes comme ça, qui se disent que ça n'arrive qu'aux autres... Ça me rend dingue de voir un petit spitz hyper dominant sans aucune limite, au contact permanent de gosses en bas age. ( D’où l'histoire des tartes dans la gueule, qui sans être une façon d'enseigner quoi que ce soit, a le mérite d'attirer l'attention sur quelque chose d'important ).

+1

En fait ce fil est basé sur un cadrage foireux du problème.

Que faire face à un chien qui a mordu, c'est comme demander "quoi faire si on se retrouve blessé en montagne sans matos et sans préparation, sans formation, sans connaissances, et sans la capacité de résoudre le moindre problème, alors qu'on n'a prévenu personne et qu'on a merdé sur toute la ligne"...

C'est un forum de survie ici, pas un défouloir ni un lieu où on vient raconter comment on a merdé, et pas non plus un lieu où on vient expliquer comment il faut réagir une fois qu'on a merdé...  Ici on parle de COMMENT NE PAS MERDER.

On peut aussi parler de comment on a merdé, pour en tirer une expérience profitable, des infos de première main. 

Là en clair : chien mal éduqué = pas cadré = danger.

Ciao ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

16 août 2011 à 10:00:05
Réponse #39

crotale


Ce qui est primordial de déceler, c'est la façon la plus expéditive pour faire lâcher prise, éviter que le chien ne se débatte avec la machoire fermée sur sa cible, comment l'ouvrir efficacement, etc...

De mon avis très personnel, n'importe quel vêtement enroulé autour de la machoire peut s'avérer utile pour tenter d' immobiliser tant bien que mal le "mordant" et éviter le déchiquetage, limiter les dégâts...
Même si de l'outillage de précision peut aussi s'avérer malheureusement nécessaire pour éviter le pire, pour faire lâcher...définitivement.

Et comme le souligne à très juste titre Magic Manu, le plus gentil des chiens pépére qui adore les enfants peut un jour pêter un cable et devenir imprévisible, incontrôlable, pour des résultats atroces, extrêmes...

J'ai toujours en mémoire un couffin maculé de sang avec pratiquement plus rien à l'intérieur....et une famille brisée, gaffe donc, et prévoir l'imprévisible qui ne peut jamais arriver ;)



http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

16 août 2011 à 10:38:26
Réponse #40

Bomby


+1

En fait ce fil est basé sur un cadrage foireux du problème.

Que faire face à un chien qui a mordu, c'est comme demander "quoi faire si on se retrouve blessé en montagne sans matos et sans préparation, sans formation, sans connaissances, et sans la capacité de résoudre le moindre problème, alors qu'on n'a prévenu personne et qu'on a merdé sur toute la ligne"...

C'est un forum de survie ici, pas un défouloir ni un lieu où on vient raconter comment on a merdé, et pas non plus un lieu où on vient expliquer comment il faut réagir une fois qu'on a merdé...  Ici on parle de COMMENT NE PAS MERDER.

On peut aussi parler de comment on a merdé, pour en tirer une expérience profitable, des infos de première main. 

Là en clair : chien mal éduqué = pas cadré = danger.

Ciao ;)

David

Bien d'accord, David, bien d'accord...

Mais il me semble qu'ici le cadrage foireux du problème vient pour beaucoup du fait que Costa n'était pas en mesure de réellement prévenir l'incident, étant dans un contexte de cohabitation familiale (chez les beaux-parents, avec la belle-sœur et son chien) où la fixation des règles devient floue...

Ce qui est d'ailleurs pour beaucoup un sujet d'une actualité brûlante à cette époque de l'année (c'est déjà souvent compliqué en ce qui concerne l'éducation des enfants, alors si en plus on rajoute des chiens avec des défauts d'éducation !)...

Je pense que c'est d'ailleurs une situation dans laquelle beaucoup se retrouveront : dans une réunion de famille, plus ou moins prolongée, des enfants en bas âge cohabitent avec des chiens plus ou moins connus, plus ou moins bien dressés...

En pareil cas, que faire, sinon aborder clairement le sujet et finalement ne plus venir avec ses enfants, si les propriétaires de chiens ne voient pas la nécessité de les tenir à l'écart des enfants?

Sommes-nous prêts à passer pour le chi**r de service et à créer des dissensions familiales? Pas si simple... Mais néanmoins nécessaire, surtout si on a la conviction que certains des chiens à côtoyer ne sont pas correctement dressés....

Pour revenir sur les aspects pratiques à mon avis pertinemment pointés par Crotale, à savoir comment faire lâcher sa prise à un chien en train de mordre, je ne me souviens pas avoir lu sur d'autres fils ici une réponse vraiment décisive ou relativement univoque...

Et ce que suggère Crotale (enroûler quelque chose autour de la mâchoire pour limiter les dégâts) me laisse très perplexe, car il me semble que ça ne résout pas le problème de façon suffisante (la morsure demeure et la pression peut s'accentuer)... Mais je ne m'y connais pas vraiment dans ce domaine...

D'autres idées ?

Cordialement,

 Bomby

16 août 2011 à 10:50:30
Réponse #41

DavidManise


Mais il me semble qu'ici le cadrage foireux du problème vient pour beaucoup du fait que Costa n'était pas en mesure de réellement prévenir l'incident, étant dans un contexte de cohabitation familiale (chez les beaux-parents, avec la belle-sœur et son chien) où la fixation des règles devient floue...

Je pense que c'est la première fois que je ne suis pas d'accord avec toi.  J'en suis presque soulagé, j'avoue ;#

Quoi que...  si, en fait  :bang:

Citer
Sommes-nous prêts à passer pour le chi**r de service et à créer des dissensions familiales? Pas si simple... Mais néanmoins nécessaire, surtout si on a la conviction que certains des chiens à côtoyer ne sont pas correctement dressés....

L'un des traits fondamentaux d'un survivant, peu importe le domaine, c'est sa capacité (ou le défaut pénible qui consiste) à faire passer la sécurité physique et la réalité concrète AVANT les considérations d'ordre social.  En clair, une personne apte à survivre met les étages de sa pyramide de Maslow dans le bon ordre, et ne néglige pas les premières couches.  Le problème, c'est que nous vivons dans des sociétés devenues tellement confortables et abstraites que de se soucier de trucs aussi élémentaires passe parfois pour de la grossièreté, un manque de raffinement, de la rudesse...  et je m'en branle, personnellement.

Les conventions sociales tuent des gens.  Vraiment.  Faut prendre un peu de recul...  sinon la sélection naturelle est applicable.  Bête et méchante.

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

16 août 2011 à 11:00:59
Réponse #42

Patrick


Je pense que c'est d'ailleurs une situation dans laquelle beaucoup se retrouveront : dans une réunion de famille, plus ou moins prolongée, des enfants en bas âge cohabitent avec des chiens plus ou moins connus, plus ou moins bien dressés...

En pareil cas, que faire, sinon aborder clairement le sujet et finalement ne plus venir avec ses enfants, si les propriétaires de chiens ne voient pas la nécessité de les tenir à l'écart des enfants?

Sommes-nous prêts à passer pour le chi**r de service et à créer des dissensions familiales? Pas si simple... Mais néanmoins nécessaire, surtout si on a la conviction que certains des chiens à côtoyer ne sont pas correctement dressés....
Tu poses concrètement le porblème de ces petites flemmes, de ces petites négligences du quotidein des drames ordinaires.

Nous parlons ici de "survie", d'aventures extraordinaires qui font rêver, de guerriers et d'aventuriers formidables, de sauveurs de la planête. Mais on arrive difficilement à dire à son frère "si ta femme amène son clebs je ne viens pas" au nom d'une harmonie familliale ? bein là pour le coup l'est sévèrement plombée l'harmonie familiale, non ? Mais de la même façon comme nous sommes tolérant pour ce petit verre de trop pendant ces repas familiaux, ces pneux un peu usé qu'on se jurre de faire changer bientôt. Comme on a du mal à mettre en cause ce collègue dont on sait qu'il a des habitudes négligente, on lui a bien fait remarquer une fois, deux fois, puis on a abandonné car on ne se voit pas balancer le collègue à la hiérarchie.

Pourtant, toutes ces petites compromissions avec nos consciences entraînent plus de drames au quotidien que tous les braqueurs sanguinaires et autres prédateurs dont nous pronons la lutte ici.

En tant que parent mon devoir prioritaire va vers mes enfants ou ceux dont j'ai la responsabilité, mes parents, frangins, belles soeurs etc.. viennent après. Ils ne comprennent pas, pas grave je les reverrai quand ils auront compris. Mes potes trouvent normal de se bourre la gueule et de jouer les chauds, je change de potes ou j'assume un possible drame qui va réduire ma vie à néant. J'aid es responsabilités au taf, je les assume et tant pis si je ne suis pas élu le collègue le plus cool de l'année qui amène les pains au chocolat.

Il me semble qu'il y a assez de drames comme ça qui surviennent sans qu'on y puisse rien pour en plus subir ceux sur lesquels on peut influer par des précautions basiques.

16 août 2011 à 11:18:35
Réponse #43

Thanos


Et ce que suggère Crotale (enroûler quelque chose autour de la mâchoire pour limiter les dégâts) me laisse très perplexe, car il me semble que ça ne résout pas le problème de façon suffisante (la morsure demeure et la pression peut s'accentuer)... Mais je ne m'y connais pas vraiment dans ce domaine...

L'idée c'est d'éviter que le chien secoue la tête dans tout les sens s'il tient le mordant pour ne pas qu'il arrache les chairs et pouvoir agir ensuite avec un outil sur la mâchoire verrouillée, par exemple... pas d'attendre ainsi jusqu'à ce que les secours arrivent !  ;#


Avoir un chien c'est avoir des responsabilités... Par exemple je sais que mon chien (Malinois mâle d'un peu moins de 30kg) se méfie des enfants car il n'en à jamais "fréquenté". (et qu'il est un peu trouillard aussi...)

Bien, donc quand on me demande si le petit peut caresser le chien : je refuse et on passe à autre chose.

Idem quand je vois un couple avec toute la smala en roller, vélo, trottinette sur mon trottoir et bien je change de trottoir... c'est chiant mais moins que de faire un point de compression à un gamin en attendant que la canine arrive pour emmener le chien chez le veto en vue d'être piqué !!!

Si un jour des gens avec enfants viennent à la maison, le chien restera dans son enclos et basta...

C'est pas super compliqué de le faire et ca évite des tonnes d'emmerdes !!



L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

16 août 2011 à 11:59:31
Réponse #44

b@s


Si un chien défigure mon gamin je vais commencer par lui apporter les premiers soins, prévenir les secours. Ce que je ferai après dépendra de tellement de choses à ce moment là que ça strictement aucun intérêt de se projeter et ce n'est aucunement valable en matière d'exemple.

Peut être que je resterai prostré à l'hosto dans la chambre de mon gamin et peut-être que j'irai prendre le cœur du chien et du proprio pour le bouffer sur place et peut-être que ...............

Quel est l’intérêt et la portée pédagogique ?
...
bin y'en a pas et ce que je me tue à dire ... mais vu que soit je m'exprime mal,soit je comprends rien, je vais en rester là... ;)

16 août 2011 à 12:00:16
Réponse #45

Joe l indien


Bref...  ce qu'il faut à un chien comme celui là, c'est un maître qui comprend le comportement des chiens, et qui applique correctement les principes.  Et d'ici à ce que ça soit fait : NE PLUS JAMAIS LAISSER LE CHIEN ET LES GAMINS INTERAGIR.

Dans l'affaire qui nous concerne, la partie en gras résume bien ce qu'il faut faire.
Si ce chien est déjà âgé, il faudra beaucoup beaucoup de cours de dressage avant de le déclarer "non con". Je pense qu'il ne faut plus le laisser jouer avec des enfants : avec l'âge il y de plus en plus de risque qu'il "agresse" quelqu'un.

Ce qui est malheureux est que dans ce cas, le type de chien (petit toutou tout mignon avec ses grandes oreilles) vous joue encore des tours malgré qu'il ai mordu un gamin : si ça avait été un berger ou une race encore moins "sympathique" (staff, bull, dogo etc.), la question sur la violence de tes coups ne se serait pas posée.

  
On ne laisse JAMAIS un chien vadrouiller au milieu des gamins.  Le chien c'est "dans ton panier" et les enfants doivent lui foutre la paix.  
Je suis déjà moins d'accord : pour un chiot, la phase de sociabilisation doit se faire autant avec ses congénères qu'avec des humains.
Grand, gros, petit, blanc, noir etc. Et surtout des enfants !
Évidemment TOUJOURS sous la surveillance d'un adulte (Mr ou Mme ALPHA si possible) mais le chien doit apprendre à ne pas avoir les même réactions lorsque que le petit d'homme le regarde dans les yeux, pousse des cries stridents, se met à courir et se roule par terre etc...

De la même façon, les gamins doivent apprendre à ne jamais toucher au chien lorsqu'il dort ou qu'il mange et à lui foutre un maximum la paix le reste du temps.

@ plous.

Horizon pas net, reste à la buvette

16 août 2011 à 12:35:21
Réponse #46

Thanos


...
bin y'en a pas et ce que je me tue à dire ... mais vu que soit je m'exprime mal,soit je comprends rien, je vais en rester là... ;)

allez t'en fais pas, encore 6 mois et les gens de lirons au lieux de regarder tes posts  :lol:

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

16 août 2011 à 15:23:50
Réponse #47

gregou


Tafdak avec Patrick on fait de petites concessions par flemmes ou pour pas froisser un tel mais cela peut ce terminer en fait divers
Pour ma part dans ma famille le cas c est présenté avec un cortale complètement instable, elle grognait a tout le monde, mangez a table, dormez sur le lit.... Bref la totale et a chaque discussion sur le sujet le chien avez toujours une bonne raison
A chaque fois que ma fille était a proximité je ne la quittais pas des yeux mais un accident aurais pu arriver et je l aurais juste vu le premier....
La seule vrai solution est si le chien est la je viens pas
Loi de Murphy ;)
« Modifié: 16 août 2011 à 20:12:18 par gregou »
Nous n'éritons pas de la terre de nos parents, nous l'empruntons a nos enfants!

16 août 2011 à 17:14:02
Réponse #48

Irazú


Bien, donc quand on me demande si le petit peut caresser le chien : je refuse et on passe à autre chose.

c'est déja pas mal si les parents de la progéniture demandent l'autorisation de caresser le chien!  ;#
j'ai souvent eu le cas du gamin hyper jovial qui attrapait franco la téte du mien, et 10 secondes aprés les parents les yeux inquiets: "on peut le caresser?" et mon cleb qui ne me quitte pas des yeux pour lire mon éventuelle désaprobation pendant que le gosse lui secoue les oreilles.. :love:

allez: café du commerce:
une fois, une scéne qui m'a choqué car tout y était pour faire un drame..
déplacement appart-vehicule, mon chien en laisse, au pied, pas de musoliére..
j'ai tourné la tête une fraction de secondes..
Nous est rentrée dedans sortie de nulle part une mére parisienne a 10.000 V avec sa fille de 4 ans a la main, ni mon chien ni moi ne les avions vus.. la gosse non plus.. elle s'est retrouvée sa téte face a la tete du cleb et a poussé un cri strident de peur/surprise.. le truc stressant direct dans les oreilles du toutou.. qui a tourné la téte en mode craintif la canine en avant.."qui m'agresse par surprise" j'ai lu sur lui.. il a analysé l'absence de danger plus vite que moi.. un adulte se serait passé á la perforeuse, c'est sûr..
je lui ai mis une traction réflexe sur la laisse + "au piééd!" regard haineux de la mére-boule-de-stress.. qui a bafouillé un vague "gnagnagna votre chien.." mais bon.. elles sont rentrées dans notre cercle.. il n'y avait pas plus au pied que mon cleb ce jour lá.. on a frolé l'accident merdique.. la faute á qui? c'est discutable..
Souvent nos bestioles sont plus malines que nous et fines de jugement, et comme le cas  du cocker mordant la faute revient parfois aux humains par manque de dressage, d'observation ou d'incohérences pour nos potes a 4 pattes..
=Le plus vif de tous les feux=

16 août 2011 à 18:37:26
Réponse #49

Patrick


Vu il y a 15 minutes. Une mère passe avec sa gamine près d'un chien tenu en laisse qui aboie et montre les crocs mais est contrôlé néanmoins par son maître qui est néanmoins voué par la dame à la sodomie passive avec des préservatifs enduit de verre pillé. Là où ça se corse c'est que la dite mère outrée enfourne sa gamine à l'arrière sans l'attacher sur le siège enfant avant de se mettre la clim et de s'en allumer une petite toutes vitres closes et de démarrer sur les chapeaux de roue.

J'ai cru que j'allais marcher sur ma mâchoire tellement j'étais incrédule. :blink:

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //