Nos Partenaires

Auteur Sujet: petit truc pour "récupérer" une personne qui s'évanouit.  (Lu 11271 fois)

10 décembre 2007 à 09:42:12
Lu 11271 fois

longscalp


une copine très douée en massage indien m'a filé cette technique pour donner un petit coup de fouet  à quelqu'un qui est sur le point de tomber dans les pommes. vous faites assoir la personne, vous lui prenez une main et vous cherchez avec votre pouce et votre index en pince, une petite boule entre son pouce et son index, au delà de la partie palmée, presque à la base du pouce (pour trouver cette petite boule, tâtez vous, c'est le plus simple  ;D ) et pressez fermement cette petite boule, en gardant la pression quelques secondes (en fait jusqu'à ce que le sujet se rende compte que ça fait mal, prouvant qu'il retrouve ses esprit  ;D c'est ce qui est arrivé la dernière fois que j'ai utilisé la chose sur une jeune fille prise de boisson dans un concert où je bossais...)
c'est simple et ça marche. si vous ne trouvez pas le point sur une de vos mains essayez l'autre, croyez moi, à la première pression sur le bon endroit, vous saurez que c'est là... c'est un peu comme en aikido pour ceux qui en ont fait!  ;)

10 décembre 2007 à 12:52:24
Réponse #1

DavidManise


Salut :)

Intéressant :)

Ceci dit moi j'ai des grosse paluches et j'arrive pas à trouver de point sensible là bas dedans...

Bon c'est moins romantique, mais personnellement je recommande plutôt de simplement soit :

1) se pencher en avant, ce qui permet rapidement de ramener du sang au cerveau en cas d'hypotension passagère (type PETIT malaise vagal, personne qui se relève trop vite, etc.) ;

2) s'allonger par terre en surélevant les jambes...  c'est encore la meilleure manière de faire remonter la pression sanguine rapidement dans l'encéphale...  et surtout la personne ne risque pas de se faire mal en tombant.

En général, un malaise ou un évanouissement est dû à un manque d'irrigation sanguine au cerveau, souvent par manque de pression sanguine.  Après, la cause du manque de pression sanguine peut être vraiment très variable, et parfois gravissime...  mais dans tous les cas le premier truc à faire SUR UNE PERSONNE CONSCIENTE c'est de la coucher sur le dos et de lui surélever les jambes. 

ATTENTION : une personne à moitié dans les vapes, et couchée sur le dos, est en danger si elle tombe KO.  Les risques d'étouffement (la langue qui descend et qui obstrue les voies respiratoires hautes, vomissements qui retombent dans la gorge, etc.)  sont réels.  Dès que la personne est inconsciente, il faut la mettre en PLS (position latérale de sécurité : couchée sur le côté, en somme, avec la bouche dirigée vers le bas pour que ça coule DEHORS).  Suivez un cours de premiers secours ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

10 décembre 2007 à 12:57:37
Réponse #2

Kilbith


Salut,

La terminaison du nerf, est un point de réanimation (kappo kuatsu) très connu dans les AMJ. Les méthodes occidentales sont plus classiques et au moins aussi efficace....à réserver chez nous aux médecins ou au minimum aux personnes habilitées.

"d'abord ne pas nuire"

did, ;)

10 décembre 2007 à 14:46:45
Réponse #3

nicogala


2) s'allonger par terre en surélevant les jambes... 
A condition d'être capable de tenir ses jambes relevées jusqu'à ce qu'elle soit complètement revenue (ce qui peut durer plusieurs minutes) car si tu relaisse tomber les jambes : rechute de tension. En secourisme on évite donc de relever les jambes : trop contraignant pour la suite des évènements (que l'on ignore encore) ... ou alors on attend d'avoir un tensiomètre nous indiquant une tension revenue dans une zone "raisonable" pour les rabaisser  ;) (<- mais qu'il est laid ce smiley !)

Un point que même avec des mains palmesques on peut le trouver : on enfonce l'ongle de son pouce à la racine de l'ongle du pouce de la victime (dans la dernière zone de chair qui recouvre en partie la lunule) , essauez vous trouverez là aussi très vite le point chez vous  :D
"Les grand-mères, c'est comme le mimosa, c'est joli, ça sent bon, mais ça ne dure qu'un temps..."

10 décembre 2007 à 14:56:50
Réponse #4

DavidManise


Quand je dis surélever les jambes, j'entends "placer un objet sous les mollets de manière à les surélever de 20cm environs ;)

David
"Ici, on n'est pas (que) sur Internet."

Stages survie CEETS - Weblog

10 décembre 2007 à 19:40:44
Réponse #5

Woodrunner


Vous avez tous oublié le touché rectal!!! S'est parfait pour voir si le patient simule!!! ;D :lol: :lol:
Every citizen should be a soldier. This was the case with the Greeks and Romans, and must be that of every free state.
Thomas Jefferson
3rd president of US (1743 - 1826)

WOLWERINES!!!!!!!


"Une pomme par jour éloigne le médecin… pourvu que l'on vise bien."    

Winston Churchill

10 décembre 2007 à 19:47:41
Réponse #6

kodiak


Ce qui est bizarre, c'est qu 'un praticien de médecine chinoise m'avait conseillé cette technique pour faire passer une crise de hoquet
Mon passe-temps favori est la conversation coupée de silences. Les autres fournissent la conversation, moi les silences.

13 décembre 2007 à 20:46:44
Réponse #7

cubitus


Le problème c'est que vous mélangez plein de trucs : le malaise vagal, le patient qui simule, le "petit" malaise ( c'est quoi un gros malaise ??? je connais les gros balaises, mais ??? ).

Une petite anecdote : du temps ou je faisais de la moto, j'amène ma bécane chez mon mécano habituel, je rentre dans la boutique, personne à l'accueil. J'entends alors le patron gueuler dans l'arrière boutique et j'entends des "clac", "clac" régulier... J'y vais donc et je vois le patron filer des claques à un pauvre guss, assis sur une chaise dans les toilettes. Le patron m'explique :"il s'est coupé en bricolant, il a fait un malaise, j'ai beau le claquer il revient pas à lui !!!"...

Je me suis retenu de rigoler devant sa tête étonnée (pourtant d'habitude ça marche !), j'ai allongé le guss et 2 minutes plus tard il allait beaucoup mieux, bien qu'ayant mal aux joues !!!

Tout ça pour confirmer ce que dit David : malaise = on allonge. PLS si perte de connaissance. Et plus si affinités ensuite...

Pour le point dont tu parles, il s'agit d'un point d'acupuncture très puissant, et effectivement constamment douloureux. Il ne fait pas partie à ma connaissance des points de réanimation en acupuncture, mais la stimulation douloureuse quelqu'elle soit peut effectivement "ramener" quelqu'un qui est juste "étourdi". Par contre stimuler douloureusement quelqu'un qui fait un malaise vagal, c'est un peu méchant voire malsain.

Pour le hoquet je ne connaissais pas, mais ça ne m'étonne pas. C'est un point du méridien du gros intestin.

A +

La seule chose qui ne change jamais, c'est que tout change tout le temps.
Proverbe chinois

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //