Nos Partenaires

Auteur Sujet: Dissuasion nucléaire personnelle  (Lu 4631 fois)

15 avril 2011 à 14:48:13
Lu 4631 fois

AC


La doctrine de la dissuasion nucléaire c'est "je n'ai pas les moyens de t'empêcher de m'envahir, mais si tu le fais, je vitrifie ton territoire (donc tu ripostes de la même façon, et finalement nous perdons tous les deux)".

On peut transposer l'idée à la protection des biens et des personnes:

  • "Je ne sais pas me battre, mais si tu me menaces physiquement, je dégoupille la grenade incapacitance/lacrymo/anesthésiante que j'ai dans la poche, et tout le monde sera KO dans un rayon de 10 mètres jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre."
  • "Je n'ai pas les moyens de me payer une serrure inviolable, mais si tu viens voler ma télé, l'électronique s'autodétruira quand son GPS détectera qu'elle n'est plus au bon endroit. Mon assureur ne me la remboursera peut-être pas (parce que c'est moi qui l'ai détruite) mais ça te servira de leçon."
  • "Mon coffre-fort n'est pas très résistant, mais si tu le forces, les billets qui sont dedans seront marqués à l'encre indélébile, donc inutilisables pour toi comme pour moi."
  • "Si tu insistes, je te donne les clés de ma voiture, mais elle s'immobilisera et prendra feu (avec préavis) après quelques kilomètres. Là encore mon assureur ne paiera peut-être pas, mais au moins ma voiture ne sera pas vendue en pièces détachées ou utilisée pour défoncer la vitrine d'une bijouterie."

[Édit: Clarifications sur les mesures proposées ci-dessus; il ne s'agit pas de se faire justice par piégeage, mais simplement de faire en sorte, par des moyens techniques, que "le crime ne paie pas".]

Ce n'est rien de plus que le principe des tags antivol à encre indélébile dans les boutiques de fringues: il doit bien y avoir un gamin qui essaie d'en détacher un de temps en temps, auquel cas la marchandise est foutue, mais à long terme l'effet pédagogique doit être rentable pour le magasin.

C'est surtout une approche intermédiaire moralement acceptable entre deux extrêmes:

  • L'intransigeance absolue: faire valoir ses droits à tout prix (et se faire tuer en protégeant sa télé).
  • La tolérance résignée qui est prônée un peu partout, y compris ici: céder à la menace, "de toute façon on sera remboursé par l'assurance"; ce qui ne peut qu'encourager les BG, entretenir un sentiment d'insécurité et d'impuissance parmi les honnêtes gens, et démotiver la justice (la victime se fout qu'on ait retrouvé le coupable puisque l'assureur a déjà payé une télé neuve). Cette lâcheté collective a un coût: c'est l'augmentation indolore mais réelle des primes d'assurance (page 14, la multi-risque habitation augmente deux fois plus vite que l'inflation; en revanche l'assurance auto baisse, probablement grâce à l'amélioration des antivols).

Reste à implémenter l'idée subtilement pour éviter les représailles (un peu comme quand on essaie de fourguer un portefeuille bidon à un braqueur). Et je sais bien qu'on ne peut pas gazer efficacement un groupe de méchants baraqués sans faire des dommages collatéraux, ni incendier impunément un véhicule sur la voie publique, même le sien.

Des idées ? D'autres exemples ?
« Modifié: 15 avril 2011 à 16:34:25 par AC »

15 avril 2011 à 15:53:00
Réponse #1

sebastienb


La jurisprudence a déjà jugé le piegage (auquel tu fais allusion) comme ne relevant pas de la légitime défense.

15 avril 2011 à 15:55:03
Réponse #2

Leif


Citer
"Je ne sais pas me battre, mais si tu me menaces physiquement, je dégoupille la grenade incapacitance/lacrymo/anesthésiante que j'ai dans la poche, et tout le monde sera KO dans un rayon de 10 mètres jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre."

gros doute sur la legitime defense

Citer
"Je n'ai pas les moyens de me payer une serrure inviolable, mais si tu viens voler ma télé, elle s'autodétruira quand son GPS détectera qu'elle n'est plus au bon endroit. Mon assureur ne me la remboursera peut-être pas (parce que c'est moi qui l'ai détruite) mais ça te servira de leçon."

on va dire que c'est le meme juge , la il commence a en avoir un peu marre :)

Citer
"Si tu insistes, je te donne les clés de ma voiture, mais elle prendra feu après quelques kilomètres. Là encore mon assureur ne paiera peut-être pas, mais au moins ma voiture ne sera pas vendue en pièces détachées ou utilisée pour défoncer la vitrine d'une bijouterie."

bon la tu passes par la case psy si c'est le meme juge.


Citer
Ce n'est rien de plus que le principe des tags antivol à encre indélébile dans les boutiques de fringues: il doit bien y avoir un gamin qui essaie d'en détacher un de temps en temps, auquel cas la marchandise est foutue, mais à long terme l'effet pédagogique doit être rentable pour le magasin.
c'est tellement simple a annuler que des enfants le font tres bien.

Citer
Reste à implémenter l'idée subtilement pour éviter les représailles

cela va un peu a l'inverse de la dissuasion.

la disuasion c'est est ce que je vais perdre plus que je ne vais gagner, ça c'est dissuasif.

ce que tu proposes c'est simplement une échelle pour la malveillance , tu proposes une techniques qui sera contré des sa créations donc il faudra que tu adaptes très vite tes progrès technologiques.

il faut juste comprendre pourquoi lui n'est pas volé et lui oui, ensuite pourquoi le vol et remonté toute la chaine.

bref




15 avril 2011 à 16:00:31
Réponse #3

AC


La jurisprudence a déjà jugé le piegage (auquel tu fais allusion) comme ne relevant pas de la légitime défense.

Pas du tout ! Le but n'est pas de punir les BG, mais seulement de faire en sorte que "le crime ne paie pas". Quand j'écris "la voiture prend feu" ça ne veut pas dire qu'elle explose en tuant les occupants. Pareil pour la télé: il s'agit de la rendre inutilisable et irréparable, pas de la bourrer d'explosifs.

Mais il est important que les dégâts soient irréversibles, car tous les mécanismes de protection "soft" finissent par être contournés. Un téléphone mobile déclaré volé peut être reflashé avec un nouvel IMEI, une voiture immobilisée peut être débloquée par un garagiste reconverti ou vendue à la découpe, etc.

15 avril 2011 à 16:10:50
Réponse #4

macagnaman


Je connaissais un mec qui était capable de vomir sur commande.
A la moindre tentative de violence à son égard il vomissait sur son agresseur, c'était très efficace  :doubleup:
Lui même se sentait mal après, mais l'effet dissuasif était total, d'autant qu'il pouvait facilement remettre ça en cas d'hésitation. Certes, il se salissait un peu et était patraque, mais il obtenait l'abandon de toute acte violent de la part de l'autre. L'arme absolue.
La responsabilité est la conséquence logique de notre liberté.
(J.P Sartre).

15 avril 2011 à 16:13:01
Réponse #5

AC


gros doute sur la legitime defense

J'ai écris "incapacitante", je ne parle pas d'un ananas. Est-ce pire que lâcher un nuage de lacrymo dans un lieu clos ? Et puis j'espère que quelqu'un va proposer autre chose (il y a des tas d'armes non létales rigolotes dans les catalogues des industriels du maintien de l'ordre, dont certaines pourraient être adaptées à un usage personnel).

Citer
ce que tu proposes c'est simplement une échelle pour la malveillance , tu proposes une techniques qui sera contré des sa créations donc il faudra que tu adaptes très vite tes progrès technologiques.

Oui, l'épée et le bouclier, etc. Mais j'ai l'impression que les moyens techniques de protection sont plutôt en avance sur les parades, et qu'il y a de la marge. Par exemple quand je lis que l'antidémarrage à code des voitures haut de gamme peut être reprogrammé par la prise EOBD avec du matos disponible chez n'importe quel garagiste, je me dis que les constructeurs pourraient faire mieux...

Citer
il faut juste comprendre pourquoi lui n'est pas volé et lui oui, ensuite pourquoi le vol et remonté toute la chaine.

Ça c'est l'enquête a posteriori. Ce que je propose, c'est de démotiver les BG en amont.

15 avril 2011 à 16:25:45
Réponse #6

g-dag


La doctrine de dissuasion nucléaire n'a jamais brillé par son intelligence en ce qu'elle reposait sur l'assurance d'une destruction mutuelle (en anglais, Mutualy assured destruction ou MAD, ce qui illustre pas mal sa logique totalement dingue).

Aussi, franchement, ton interrogation rend perplexe.

Mais tu peux aussi te lancer à la course aux équipements de sécurité ou te contenter de mettre un panneau sur ta porte du style "attention tigre" ou "danger mines".

 C'est le facteur qui sera content.

Tu peux aussi porter un blouson avec marqué dessus "Born to pête ta gueule" (cf. Titeuf).

15 avril 2011 à 16:44:35
Réponse #7

Maximil


Je connaissais un mec qui était capable de vomir sur commande.
Moi il méditait sur commande.... dès qu'il se prenait une droite.  ;#
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

15 avril 2011 à 16:50:10
Réponse #8

Maximil


"Ami cambrioleur: le dernier a être venu ici est rentré la tête haute, il est reparti les pieds devant. Tout ça pour une vieille télé cathodique... A méditer"
  :)


Pour défendre des biens, s'il n'y pas mise en jeu de ta vie, finalement, y'a pas grand chose à faire je pense. Ne pas attirer l'oeil, ne pas s'attacher aux choses, une serrure raisonnable, quelques difficultés en plus... Le reste malheureusement... :branleur:

Pour défendre sa vie, éviter de la mettre en jeu est déjà un bon principe je pense.
Fabrication maison de stylo-plume , roller , bouchons de bouteilles , kubotan , koppo-stick etc... http://maximil.chez-alice.fr/index.htm
Photographies de Maximil
Patines de chaussures de Maximil

15 avril 2011 à 17:05:23
Réponse #9

Eremos


En lisant le titre du fil, j'ai cru un moment qu'on avait inventé une mini-Nuke de poche à prendre avec soi en EDC.

Maintenant, je suis déçu  :(

15 avril 2011 à 17:16:38
Réponse #10

Leif



15 avril 2011 à 17:19:37
Réponse #11

Eremos



15 avril 2011 à 17:27:16
Réponse #12

Stephane


Il y a quand même une partie de vrai dans ce que tu dis, par contre, pas en détruisant mais en empêchant de tout prendre.
Je sais qu'une compagnie ferroviaire ici, le CN, se faisait voler les fours micro-ondes qu'il y avait dans la locomotive (comme les conducteurs ne peuvent descendre, ils ont tout pour dormir, manger et aller aux toilettes dans la loco.). La solution développée par une petite compagnie d'ergonomie est de démonter le four et de fixer de facon permanente la base dans la loco. Ensuite, le reste du four est remonté par dessus la base. Impossible de voler le four sans le détruire. Pour les systèmes de son et les télévisions encastrées ou fixées au mur, il me semblerait assez facile d'appliquer le même principe. Si l'appareil est très difficile a démonter, ils ne s'en empareront pas. Les vols durent en général quelques minutes seulement et les voleurs n'ont pas de temps a perdre a démonter quelque chose utilisant plusieurs types de fixations (vis carrée, étoile, clée allen, torque key. C'est plus désagréable a démonter pour nous aussi mais, ca pourrait faire la différence. Quand aux bijoux, honnêtement, un coffre bien ancré demeure sans doute la meilleure protection.
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

15 avril 2011 à 17:28:10
Réponse #13

Leif



15 avril 2011 à 17:56:35
Réponse #14

AC


Pour défendre des biens, s'il n'y pas mise en jeu de ta vie, finalement, y'a pas grand chose à faire je pense. Ne pas attirer l'oeil, ne pas s'attacher aux choses, une serrure raisonnable, quelques difficultés en plus...

Profil bas et une maison un poil plus sécurisée que celle du voisin, oui... mais ça revient à déplacer la criminalité vers le voisin ! Avec une approche collective, et peut-être des mesures législatives, ne pourrait-on pas avoir l'ambition de réduire considérablement des catégories entières de délinquance ?

Par exemple les opérateurs de téléphonie mobile ont l'obligation de gérer une liste noire des téléphones déclarés volés, ce qui en théorie devrait retirer tout intérêt au vol des téléphones. En pratique ça ne marche pas (le téléphone blacklisté reste utilisable hors Europe, ou peut être reflashé avec un nouvel IMEI, ou servir de console de jeu sans fonctions de téléphonie) mais c'était une excellente initiative des pouvoirs publics.

Côté automobile il me semble que ce sont plutôt les assureurs qui ont obligé les constructeurs à améliorer les antivols ces dernières années (d'où la mode du home-jacking mais c'est un autre débat).

[Édit] Un exemple historique tout bête: Avant la généralisation du chèque et du virement bancaire, il devait y avoir une recrudescence astronomique des braquages à la sortie des usines les jours de paie, non ?

Il y a peut-être des astuces du même genre à imaginer pour les sacs à main, les portefeuilles, les bagages dans les aéroports, les vélos, l'outillage et les matières premières sur les chantiers, etc.

Impossible de voler le four sans le détruire.

Intéressant, on peut s'inspirer des solutions développées dans les lieux ouverts au public. Les hôtels, par exemple.

Quant à la protection des personnes je vais suivre l'idée de macagnaman et me faire imprimer un t-shirt marqué "si on m'emmerde je me vomis dessus" mais pas sûr que ça marche dans tous les scénarios.

« Modifié: 15 avril 2011 à 18:07:42 par AC »

15 avril 2011 à 18:41:13
Réponse #15

Eremos


à certain endroit, la police encourage des opérations "burinage". On grave avec un burin électrique un numéro de série unique (no permis de conduire p.ex.) sur tous les appareils de valeur. Puis on colle sur les portes et fenêtres un autocollant qui mentionne que les objets ont été burinés.

L'effet désiré est que les objets volés seront retraçables, ou plus difficilement revendables comme de l'occasion (pour effacer le code, il faut pas mal buriné par dessus, limer, gratter, ...) et l'objet paraît tout de suite plus suspect à un éventuel acheteur.

Citer
Si l'appareil est très difficile a démonter, ils ne s'en empareront pas. Les vols durent en général quelques minutes seulement et les voleurs n'ont pas de temps a perdre a démonter quelque chose utilisant plusieurs types de fixations (vis carrée, étoile, clée allen, torque key).

Bref, tout ce qui peut retarder un vol, ou laisser penser au voleur que le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Avez-vous d'autres idées de retardateurs ?
« Modifié: 15 avril 2011 à 19:30:44 par Eremos777 »

15 avril 2011 à 19:28:31
Réponse #16

gregoret


Bah y a bien le système miracle des bijouteries du bout de ma rue qui en avait marre des emmerdes nocturnes :
Dès que la porte est cassée par les voleurs, le magasin se remplie complétement de gaz cs et fumigéne avec une p*tain de sirène qui décolle les oreilles! Et y en a qu'ont essayé, ils ont eu des problèmes !

Grégoret

15 avril 2011 à 19:48:46
Réponse #17

AC


Dès que la porte est cassée par les voleurs, le magasin se remplie complétement de gaz cs et fumigéne

Là on est pile dans le sujet: Pourquoi ne pas faire la même chose en journée aussi, dans les bijouteries, les banques etc ? Au lieu d'activer l'alarme silencieuse, on remplit la boutique de lacrymo + fumée. Le BG qui veut y aller quand même doit se pointer avec un masque à gaz intégral et un imageur thermique, ça commence à demander une sacrée organisation.

Risques de dommages collatéraux sur les enfants, les femmes enceintes et les asthmatiques, évidemment. Alors peut-être la variante "peace and love": gazer tout le monde à l'ecstasy, comme la police anti-émeutes dans Le Meilleur des mondes ? Ça passe en légitime défense ? :-)

15 avril 2011 à 20:31:52
Réponse #18

modl


[Édit] Un exemple historique tout bête: Avant la généralisation du chèque et du virement bancaire, il devait y avoir une recrudescence astronomique des braquages à la sortie des usines les jours de paie, non ?
Pas tant que ça. Le salaire était souvent à la semaine, pas élevé, et il y avait une vraie conscience de classe... En gros, l'apache qui aurait voulu se faire un peu de vaisselle de poche au dépend d'un ouvrier aurait sans doute pris la danse de sa vie, par un troupeau de gars avec la graisse sous les orteils, et qui connaissaient la valeur du salaire...
Le dissuasif était dans "le peu que tu vas gagner remplacera jamais tes dents..." Et c'est pas une bonne idée.
Heureux les fêlés, ils laissent passer la lumière...

15 avril 2011 à 20:45:18
Réponse #19

Moleson


Là on est pile dans le sujet: Pourquoi ne pas faire la même chose en journée aussi, dans les bijouteries, les banques etc ? Au lieu d'activer l'alarme silencieuse, on remplit la boutique de lacrymo + fumée. Le BG qui veut y aller quand même doit se pointer avec un masque à gaz intégral et un imageur thermique, ça commence à demander une sacrée organisation.

Risques de dommages collatéraux sur les enfants, les femmes enceintes et les asthmatiques, évidemment. Alors peut-être la variante "peace and love": gazer tout le monde à l'ecstasy, comme la police anti-émeutes dans Le Meilleur des mondes ? Ça passe en légitime défense ? :-)

Ce genre de truc existe, les pièces sont remplies de fumigène en 2-3 secondes et on ne voit plus la main. Ça n'a pas d'odeur et n'est pas toxique. C'est des générateurs de fumigène de théâtre transformé.

Ça marche du tonnerre, car les BG ne voient tous simplement plus rien.

Moléson

15 avril 2011 à 21:33:10
Réponse #20

thorwald


si on disperse des rateaux dans sa pelouse, c'est considéré comme un piege si un BG se prends le manche en pleine poire ?

 :)

16 avril 2011 à 02:28:28
Réponse #21

Bombadil


Pon-levis + douves remplies à l'acide sulfurique avec pieux en cuivre (pas attaqués par H2SO4) + mâchicoulis + huile bouillante, y'a que ça de vrai! Didjiou!

Je fais du bruit car je trouve tout cela dérisoire. Le mec qui va voir une télé dernier cri attachée avec 137 vis torx/pozidriv/phillips/allen/simples au lieu de l'embarquer, il va avoir les nerfs et risque de tout péter de rage. Du coup, pour lui ça ne profite pas, certes, mais pour la victime, il a toujours sa boite à connerie mais cassée...
Et puis ça fait vivre dans une psychose paranoïaque: tout attacher aux murs, se barricader et autres idées du même acabit. Sans parler du côté esthétique du cadre métallique et de ses 137 vis...

Pareil pour les portes blindées: ta porte peut faire 1m d'épaisseur, si la serrure est pourrie... à quoi ça sert? Ou si le mec veut VRAIMENT rentrer, il passera par l'endroit le plus facile.

16 avril 2011 à 07:58:37
Réponse #22

philippe13


Pas tant que ça. Le salaire était souvent à la semaine, pas élevé, et il y avait une vraie conscience de classe...

Par contre il y avait un gros risque de braquage "soft" de la part du bistrot (auvergnat en général à Paris...) du coin. C'est pour ça que quand elle le pouvaient  les épouses venaient escorter leur maris ce soir là. J'ai encore le souvenir de scènes mémorable au bistrot en bas de chez mes parents avec les hurlements de la femme arrivée un peu trop tard, le bonhomme l'oreille basse et les autres consommateurs goguenards.
« La victoire sur soi est la plus grande des victoires. »

PLATON

16 avril 2011 à 08:25:17
Réponse #23

AC


Le mec qui va voir une télé dernier cri attachée avec 137 vis torx/pozidriv/phillips/allen/simples au lieu de l'embarquer, il va avoir les nerfs et risque de tout péter de rage.

Télé pétée ou télé volée, c'est kif-kif pour la victime. Mais dans le premier cas le BG reçoit un feedback négatif sur son comportement, et dans le second il est encouragé à recommencer.

La seule chose qui m'embêterait, c'est qu'en plus il foute le feu pour se venger. C'est un inconvénient de l'accrochage sécurisé. Sauf que si tout le monde attachait sa télé, les BG comprendraient rapidement que les télés ne sont plus une cible facile et rentable. C'est ce qui aurait pu arriver avec les téléphones mobiles, si la liste noire avait été implémentée correctement.

Citer
Et puis ça fait vivre dans une psychose paranoïaque

Composer le *#06# et noter le numéro de série de son téléphone pour pouvoir le bloquer en cas de vol, ce n'est pas un gros effort. Choisir des produits avec antivol intégré (si ça existait) plutôt que d'autres, non plus. Graver un numéro de série sur ses biens, les assureurs l'exigent déjà pour les voitures. Apprendre à se vomir dessus, j'ai pas encore essayé. D'autres idées ?

16 avril 2011 à 08:39:39
Réponse #24

sharky


Télé pétée ou télé volée, c'est kif-kif pour la victime.

Pour ton assurance, c'est pas kif-kif justement.
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //