Nos Partenaires

Auteur Sujet: La couverture de survie lourde pour les nuls  (Lu 14222 fois)

09 avril 2011 à 18:05:52
Réponse #25

Aïki


Excellentissime :)

Citer
Plus que wiki (malheureusement, le wiki personne ne le lit)
Si si il y en a qui lise  :akhbar:
Luc
jabber/gtalk lbo@jabber.belnet.be

11 avril 2011 à 10:58:49
Réponse #26

Diesel


Le dernier montage "en papillote" me semble particulièrement intéressant en cas de galère avec forte pluie (rapidité de mise en oeuvre, insensibilité au vent, pertes de chaleur minimales).
L'idéal serait peut-être d'avoir à portée de main deux anneaux de petit sandow (comme on en trouve sur les sacs à dos pour la fixation de matériel à l'extérieur) pour attacher les extrémités.
J'en déduis qu'il faut placer de la bâche sous soi et vraisemblablement ne ménager une ouverture qu'au niveau du visage.

Vraisemblablement à ne réserver qu'en cas de forte pluie, car je suppose que ça doit condenser un maximum ?
Effectivement ça condense pas mal.
Le plus désagréable est surtout au niveau de la tête puisqu'elle est au contact de la toile et qu'on rejette par la respiration la majorité de la vapeur d'eau.
Après quelques heures, j'avais mon bonnet  franchement humide. Si on bouge, les vêtements font office serpillière mais rien de dramatique vu la chaleur préservé.
On peut toujours faire une pigeonnière (un trou dans la couverture au niveau du visage, un peu de duct tape et roule ma poule).
J'y ai pensé mais je n'ai pas testé pour voir si ça réduit vraiment la condensation. Une bonne raison occasion de retenter une nuit dedans.
Un volontaire ? ;D

Pour les fixations je préfère rester simple, le montage est stable car une fois à l'intérieur, les pieds, les genoux et la tête maintiennent l'ensemble.
J'ai trouvé que l'utilisation d'un peu de ficelle suffisait pour maintenir l'ensemble avec ce type de couverture mais chacun est libre d'innover (c'est même conseillé). J'aime quand ça reste vraiment KISS même si d'avoir un truc tout prêt ça aide.

@David, c'est bon, j'ai collé les photos qui manquaient.  ;)

11 avril 2011 à 21:40:14
Réponse #27

guillaume



On peut toujours faire une pigeonnière (un trou dans la couverture au niveau du visage, un peu de duct tape et roule ma poule).
J'y ai pensé mais je n'ai pas testé pour voir si ça réduit vraiment la condensation. Une bonne raison occasion de retenter une nuit dedans.
Un volontaire ? ;D


Pendant longtemps j'ai utilisé une couverture de survie lourde duck-tapé en sac de couchage. Et bien même avec la tête dehors, je sortais trempé ;D.

a+

12 avril 2011 à 09:58:52
Réponse #28

Diesel


Pendant longtemps j'ai utilisé une couverture de survie lourde duck-tapé en sac de couchage. Et bien même avec la tête dehors, je sortais trempé ;D.
Incontinence ?  ;D

Je me fais pas trop d'illusion sur la condensation. Même en sursac respirant (homis le D4) j'ai toujours eu de la flotte après une nuit.
Soit on ventile à mort et on perd sa chaleur, soit on est au chaud et on baigne dedans.  ;#

12 avril 2011 à 19:04:30
Réponse #29

Diesel


Je me cite   :fouet:
Utilité réelle - C'est plus un ratio entre l'utilisation et l'intérêt du montage. C'est certainement la notation la plus subjective de ma part puisqu'elle est basé sur ma fréquence d'utilisation et de l'intérêt que je lui porte. Après selon le contexte tel ou tel montage peut s'avérer plus judicieux.

01 mai 2011 à 11:25:24
Réponse #30

RATATOSK


Excellentissime, moi qui cherchais à m'entrainer à monter mon tarp cette aprèm, j'ai des modèles.

AMHA, ce sujet pourrait se muer en véritable petit manuel du tarp si en plus on y rajoutait les nœuds à connaitre, pour par exemple, tendre correctement une corde entre deux arbres... Vous savez tous qu'un tarp mal tendu, c'est un tarp qui claque au vent (ou qui fout le camp).

On pourrait rajouter quelques astuces, pour ceux qui ne les connaissent pas encore comme le coup de noisettes...

Merci encore, excellent.

PS: faudra que je vous montre un tarp / hamac avec deux trépieds (fabriqués sur place)  et deux bâches, ça évite d'avoir à dormir par terre quand il pleut et que l'eau ruisselle jusque dans votre "intérieur". Bah tiens, cette après midi si j'ai le temps, je vous ramène des photos.
« Modifié: 01 mai 2011 à 11:30:36 par RATATOSK »

13 septembre 2012 à 10:09:36
Réponse #31

Dalz


Superbe post. J'ai utilisé la "D" en stage CEET pasque j'avais une bache ENORME (littérallement) c'est super, sauf si on ne ferme pas assez l'angle qui donne sur la terre, ça fait un put**n de froid venant du sol qu'on se retrouve à chercher la chaleur de l'autre côté...


13 septembre 2012 à 12:28:49
Réponse #32

Merlin06


Perso j'aime bien monter un "double U", j'explique:
-premier U, space blanket au sol avec les bords de la longueur relevés par de petits piquets en bois de chaque coté et les deux bout des pieds attachés ensemble, ça donne une sorte de sarcophage
-deuxième U(inversé), poncho militaire posé dessus(fixé sur piquets si vent prononcé), capuche centrale au niveau du bassin
-tapis de sol et sac de couchage en sandwich entre les U
Ça permet de gagner quelques degrés tout en gardant un minimum de circulation d'air pour éviter la condensation, une sorte de bivvy-bag du pauvre, étanche et discret avec le camo au dessus.
Je ne sais pas si l'explication est claire, n'hésitez pas à demander des précisions.  8)
L'âme sûre ruse mal.
Le matin du grand soir il y aura de la confiture de bisounours au petit déjeuner.
Nous avons deux souverains, Dame Physique et Sire Temps.

15 mai 2022 à 22:50:03
Réponse #33

azur


Je me permets de déterrer le sujet après avoir pu essayer 2 alternatives à la Space Blanket, avec un constat qui va faire écho à ce sujet

Donc on a:
- Space Blanket, 213x152cm et 320g... inutile de la présenter, je pense qu'on a fait le tour du sujet sur le forum!

- SOL all season blanket, dans son ancienne version... remplacée depuis par une copie de la space blanket: 212x150 et 320g. Elle est plus fine que la space blanket, et donc plus compacte une fois repliée... Sauf que, repliée, elle devient plus rigide, s'use dans les coins, et du coup, elle n'est plus imperméable (les trous sont apparus en moins d'un an à l'emporter dans mon sac quotidien, là où les space blanket ont supporté un paquet d'années dans les mêmes conditions).

et découvert (encore) grâce au forum, le BOB Snap poncho V3 de 2gosystems: 237x125 et 320g
Ce poncho réalisé à base de Tyvek, un produit non-tissé, léger, très résistant à la traction et à l'abrasion, qui laisse passer la transpiration mais reste à peu près imperméable (donné pour moins de 5000 schmerber)... et pour le coup, avec l'intérieur du poncho aluminisé.

Les 3 produits ont un poids identique, mais le BOB Snap poncho est un poil plus petit. Il y a surement moyen de l'alléger en virant le velcro ou le zip du passage de tête (l'un des deux systèmes est de trop!).

En revanche, le BOB Snap poncho me permet d'avoir en fond de sac un seul produit pour remplacer un poncho, une couverture de survie, éventuellement un tapis de sol si je le couple avec un tarp, et il est équipé d'origine de tous les passants nécessaire pour faire un abri sommaire.
Coté imperméabilité, l'eau ne l'imprègne pas, donc s'il ne se forme pas de poche d'eau, ça glisse et on reste au sec en dessous.
Et si je m'enroule dedans, je ne risque pas de finir trempé de transpiration... ce qui n'est pas à négliger!

Il est un peu raide au départ... mais comme tous les produits en tyvek, un passage rapide en machine à froid et sans détergent permet de l'assouplir et de le rendre plus agréable au touché. Néanmoins, ça reste bruyant.



A quand un Tarp fabriqué dans le même matériaux? ::)
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

16 mai 2022 à 08:44:05
Réponse #34

guillaume


Merci pour ton retour.

J'avais testé le tyvek l y a quelques années. Je n'avais pas trouvé ça étanche du tout... Tu n'as jamais eu d'infiltration ?

a+

16 mai 2022 à 10:10:22
Réponse #35

azur


Pour le moment non, mais je ne l'ai testé que sous des orages violents mais brefs.

En mode poncho, ça ruisselle bien.
En mode tarp bien tendu, ça ruisselle aussi.
En revanche, il faudra que je vois ce que ça donne en tapis de sol, parce qu'effectivement, l'étanchéité reste faible et il est fort probable que ça traverse.

Accessoirement, en sortie estivale en moyenne montagne, je ne prends plus de couche imperméable, sachant que je peux me protéger de la pluie avec le poncho, je me contente d'une softshell qui fait couche (un peu) chaude et coupe-vent.
Bref, ça permet vraiment d'optimiser le contenu du sac sans réellement prendre de risque.
Tout le monde savait que c'était impossible... est venu un idiot qui ne le savait pas, et qui l'a fait!
------------------------------------------
Boviner, c'est contourner par le centre...

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //