Nos Partenaires

Auteur Sujet: Ma fille (15 ans) en Tunisie.  (Lu 15437 fois)

21 février 2011 à 19:55:54
Réponse #25

sharky


Je suis à 100% sur la ligne de douyazen.

Mais si pour une raison ou une autre ta fille part quand même, débrouille toi d'avoir des papiers officiels avec photos d'elle qui permettent de la sortir du pays et garde les toi.
Je pense pas qu'il te faut un dessein...  ::)

Moléson

Au pire, tu as encore la possibilité d'appeler la PAF (police de l'air et des frontières) de l'aéroport le jour du départ.
Je l'ai fait pour une (jeune) majeure qui devait retourner au pays contre son gré. Comme elle ne voulait pas y aller, et pour diverses raisons, ne pouvait s'y opposer avant le départ, il a fallu attendre le dernier moment. La PAF lui a demandé si elle voulait partir: elle a dit non et ils l'ont gardé le temps que le vol avec le reste de la famille parte et que quelqu'un la récupère.

Après je ne sais pas ce que celà peut donner pour une mineure mais en dernier recours...
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

21 février 2011 à 20:10:33
Réponse #26

Anke


Bien tout pris.
J'attends le deal enter avocats, réponse : demain fin de mat' ( nuit courte et agitée en perspective... Je vais me perfectionner en tricotage  :lol:)

22 février 2011 à 08:38:33
Réponse #27

Vulpus


Anke, j'ai lu que ta fille a envie d'aller en Tunisie, mais avez-vous eu une longue conversation tous les deux sur ce sujet, et dans ce contexte politique et personnel précis.
Plus clairement, peut-etre que ta petite n'a aucune idée de ce passe, et qu'elle n'a aux yeux que l'image de carte postal classique de ce pays.
De plus, ne trouve-t-elle pas étrange, la relation de sa maman avec ce jeune homme. En avez-vous parlé aussi?

Ça avec l'avis de Douyazen résume ce que j'en pense. Parle avec ta fille de tes soucis; non pas seulement de l'était actuel du pays, mais surtout de ce petit-ami de 30 ans plus jeune. Elle connaît ce type? Elle trouve ça pas un peu étrange, cette relation? Qu'est-ce qu'elle va faire quand sa maman sera seule avec ce jeune tunisien?
C'est bien, à mon avis, que tu aies consulté ton avocat.
Je travaille avec des gamins et des gamines de 15 ans, et même si on ne dirait pas, je sais qu'ils ont souvent des opinions très réfléchies des affaires 'pour les grandes personnes'. Discute- en avec elle, d’une façon calme. Essaie de ne pas être le papa qui sait tout . Si normalement, tu es beacoup plus bavard qu’elle, essaie de ne pas parler plus que la moitié de la conversation.

Finalement, si tu crois ne pas arriver à avoir la conversation avec elle que tu as voulue – t’inquiète pas. L’important pour les gamins c’est de savoir que leur père/maman essaie de les comprendre, et sera toujours là pour l’aider. Tu veux lui donner l’impression de toujours la soutenir et vouloir comprendre, par le moyen de ton message.
Bon courage…!
Vulpus
La plus grande sagesse est de paraitre fou - Dionysius Caton

22 février 2011 à 09:41:10
Réponse #28

Nathan-Brithless


100% avec Moleson
j'ajouterais que se réfugier auprès des militaires locaux(et je ne parle pas là que pour la Tunisie) n'est pas forcément une bonne idée.En effet, dans ce genre de situation, la loyauté d'une armée à ses principes de fonctionnement est loi d'etre garantie(au contraire)...

mes deux balles
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

22 février 2011 à 11:39:50
Réponse #29

Patrick


La seule chose qui m'inquiète dans ce que tu dis, c'est l'apparente naïveté de ton ex et j'espère en la sincérité du gars et non en une manoeuvre courante de "rapprochement" telle que fréquente dans certains pays ou les hommes et femmes occidentaux d'âge mur sont particulièrement choyés pour des cadeaux ou des papiers.

22 février 2011 à 11:49:58
Réponse #30

Anke


Eh oui Patrick...Tu as mis dans le mille, c'est bien le cas !
Mais c'est pas ma vie. Ce qui m'interesse ce sont les risques auxquels ma gosse peut être confrontée. J'attends la réponse des juristes et avocats, plutot que de prendre des initiatives à l'emporte-pièce qui peuvent avoir des effets néfastes.
Ma fille est au courant de mon inquiétude. Sa soeur ainée en a repassé une couche hier.
A suivre...

22 février 2011 à 18:56:40
Réponse #31

Nirgoule


Salut Anke,

Je ne pense pas qu’il y ait plus de risques maintenant qu’avant les événements. Voir le site gouvernemental.

Ton ex est sur un nuage, ça arrive à beaucoup. Passons.

Ta fille a envie de s’amuser, elle ne coure sans doute pas plus de danger là bas qu’ici avec sa mère. Elle sera d’ailleurs plus en alerte dans un pays inconnu et qui a connu des troubles que dans son pays d’origine.

Non le risque, je le vois ailleurs potentiellement.
Le risque serait de faire la connerie qui te coupera de ta fille : lui interdire de s’amuser au soleil en plus par un juge !
Il faut y aller molo avec les ado et ne pas couper le mince fil qui nous lie à eux pendant cette période critique. Il faut avaler sa salive et admettre qu’à l’autre bout on voit pas les choses comme des adultes. On croyait que la période chiante était celle des couches, perdu.

Et ça ne fait que commencer (15 ans).  ;D

PS : tu transforme toujours les scies en objets coupant ?
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

22 février 2011 à 20:52:33
Réponse #32

Nathan-Brithless


j'ai posté ce matin sur le sujet,
puis je suis partis, bosser, comme pas mal de gens..en chemin, ton inquietude m'as interpellé de plus en plus..
Tu ne l'ignore pas, je suis comme toi un papa divorcé(quoique ma fille soit plus jeune)
reflexion qui dure, mais appuyée par les amis ci dessus..
conclusion:si mon ex me faisait un meme plan, une seule réponse:
NIET!

bon, ensuite je serais certainement le méchant de l'histoire
et j'assume!
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

22 février 2011 à 21:06:08
Réponse #33

sharky




Des fois, c'est çà être père. Poser un cadre, un interdit et s'y tenir.
 
Mieux vaut risquer une fâcherie avec ses enfants que de vivre des regrets et des reproches (Papa, pourquoi tu ne m'as pas protégé?).

C'est une remarque générale mais bon ne pas poser de cadre de peur de rompre un lien avec des ados, c'est bien à court terme mais tu me payes cash après.

A+
''what you learn in the afternoon must work for you that evening in the parking lot" Kelly Mc Cann

"despite what your mamma told you, violence does solve problems." Ryan Job

22 février 2011 à 21:09:04
Réponse #34

Nathan-Brithless



Des fois, c'est çà être père. Poser un cadre, un interdit et s'y tenir.
 
Mieux vaut risquer une fâcherie avec ses enfants que de vivre des regrets et des reproches (Papa, pourquoi tu ne m'as pas protégé?).

C'est une remarque générale mais bon ne pas poser de cadre de peur de rompre un lien avec des ados, c'est bien à court terme mais tu me payes cash après.

A+
+10000000
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

22 février 2011 à 22:48:26
Réponse #35

Moleson


Il y a quand même quelques interventions avec lesquelles j'ai de la peine.

J'ai pas l'impression que tout le monde a capté que le nouveau petit copain de l'ex-femme d'Anke à 30 ans de moins que la dite ex-femme et que la probabilité que le jeune homme qui pourrait être son fils fasse tout ceci uniquement pour l'argent frise les 99%.

Toute autre interprétations étant du domaine de bisounoursland.

Alors oui Madame flotte sur un nuage, ça c'est certain. Oui la jeune fille à envie de passer des vacances au soleil et oui si le jeune homme  en question nous fait un remake de Harold et Maude, je me trompe.

Mais qui ici accepterai d'envoyer sa fille dans un pays instable avec une mère dont l'esprit critique est probablement légèrement altéré avec une personne dont les motifs sont loin d'être clair?

Pour éviter un conflit avec son enfant parce que elle juste envie de s'amuser, on prend ce risque ? ben lorsque à cinq ans l'enfant à envie de s'amuser sur l'autoroute on le laisse faire, hein faut pas se couper de son enfant.... :blink:

De même les grandes discussion avec l'enfant de 15ans. Une enfant de 15 ans n'a pas à décider et avoir la responsabilité de problèmes des adultes et surtout pas de problèmes de ce type.
Et dans le cas présent, c'est assez facile, le père ne le veux pas en raison de la situation politique du pays, ce qui évite de devoir rentrer dans le sujet du pourquoi du nouveau ami de la mère. Et si le prix à payer c'est de passer pour un vieux con peureux, ben pourquoi pas ?

En cas de problème, cela signifierai qu'une fille de 15ans doivent se démerder seule dans un pays ou l'ordre publique est aléatoire et que de plus c'est un pays ou les filles de 15ans ne se promènent habituellement pas seules. Donc juste le cauchemar. Et ça c'est le problème simple. Plus compliqué, c'est la femme et la fille restent sur place et Papa/ex-mari casque pour entretenir toute la smala (les passeports c'est fou comme ça se perd)

Anke à raison de laisser faire les professionnels (avocats), in fine il a le droit(devoir) d'empêcher sa fille de partir sur un plan glauque et si son ex-femme avait le moindre sens des proportions y compris le nouveau petit ami, ils le comprendraient aussi.

Moléson

23 février 2011 à 08:59:31
Réponse #36

Moleson


Citer
Je connais des tas de gars qui a plus de 50 ans (voire 60) on trouvé l'amour, certes pas celui des catalogues à l'eau de roses, mais une forme d'amour avec des filles de 25/30 ans de moins qu'eux... Ils ont des enfants, les éduquent bien et bien souvent "entretiennent" consciemment et volontairement (parfois pas... C'est vrai et réaliste aussi mais ce n'est pas la majorité des cas...) leur belle famille.
Ils aime ce pays, y vont passer des vacances au soleil, pour moins cher qu'en France, et leur retraite dans un confort qu'ils ne pourraient avoir ici...
J'en connais aussi, l'inverse pas.. L'égalité des sexes n'a pas encore frappé à  ce niveau, c'est peut être politiquement incorrect de le dire, mais personne ne peut vraiment dire le contraire.

Le problème n'est d'ailleurs pas ce que fait madame, mais le fait qu'elle veuille entrainer la fille commune.

Alors l'équation c'est une gamine de 15 ans avec une mère et un homme auxquels on ne fait pas confiance qui veulent partir dans un pays instable.

Bon chacun à sa lecture du problème. Moi père d'une fille de 19 ans et d'un garçon de 15 ans, pas divorcé, j'en vois un. D'ailleurs quand ma fille est partie faire une semaine dans le désert au Maroc avec 15 jeunes de son âge, dans une structure super pro existante depuis des années, ma femme m'a rendue à moitié fou, tant elle était en soucis. Et là on était à des années lumières de la situation décrite par Anke.


Moléson

23 février 2011 à 09:33:32
Réponse #37

bidon


Bonjour Anke,

Si ta fille part : est-ce qu'elle a un téléphone portable ? Un abonnement international pour te joindre en cas de pépin ? As-tu des contacts sur place autres que ton ex et son copain ? As-t-elle déjà voyagé, est-elle capable de s'adapter un minimum à une culture étrangère (éviter la provocation vestimentaire et d'attitude, les signes extérieurs de richesse, argent en backup à l'abri…) ?

23 février 2011 à 09:37:21
Réponse #38

Nathan-Brithless


Bonjour Anke,

Si ta fille part : est-ce qu'elle a un téléphone portable ? Un abonnement international pour te joindre en cas de pépin ? As-tu des contacts sur place autres que ton ex et son copain ? As-t-elle déjà voyagé, est-elle capable de s'adapter un minimum à une culture étrangère (éviter la provocation vestimentaire et d'attitude, les signes extérieurs de richesse, argent en backup à l'abri…) ?
....et un Desert eagle en 50AE?
 :lol:
L'eau se referme derriere le poisson qui avance

23 février 2011 à 10:36:54
Réponse #39

Patrick


Je partage à la virgule près les analyses de Moleson. Désolé, mais moi vivant, la petite de 15 ans elle part pas. Le monde est peut être pas si merdique que ça parfois et oui il y a des gens bien partout indiféremment de leur origine, race et religion, mais la probabilité de tomber sur de telles personnes dans ce cadre là est par trop aléatoire pour prendre le risque.

Mieux vaut un ado fâché mais en bonne santé qui apprendra un jour à faire la part des choses et comprendra, qu'un ado détruit.

23 février 2011 à 11:44:38
Réponse #40

Rod


Le problème n'est d'ailleurs pas ce que fait madame, mais le fait qu'elle veuille entrainer la fille commune.

Alors l'équation c'est une gamine de 15 ans avec une mère et un homme auxquels on ne fait pas confiance qui veulent partir dans un pays instable.
C'est ça aussi qui me chiffonne...
Que la femme de Anke veule refaire sa vie c'est son problème, que ce soit avec un mec plus jeune c'est toujours son problème qu'il y ait une arnaque derrière ou pas, que le mec habite au Mont Saint Michel ou à Kandahar c'est encore et toujours son problème...

Mais elle devrait avoir la maturité:
- de ne pas immédiatement présenter un mec qu'elle vient de rencontrer à sa fille (perso je ne suis pas séparé mais si je l'étais, je n'aurais pas envie de présenter une "conquête" à mon fils tant que la relation n'est pas stable, ce qui demande du temps)
- de vivre les débuts de sa relation en toute intimité à moins qu'elle soit du genre "ça passe ou ça casse"
- de ne pas entraîner sa fille dans une aventure qui pourrait être préjudiciable pour les deux (imaginons que ça se passe mal avec la belle famille que ce soit au niveau de la femme de Anke ou de sa fille)
Et tout ça c'est aussi valable que le mec habite au Mont Saint Michel ou à Kandahar...

Je n'aime pas donner des leçons et chacun fait son lit comme il se couche mais quand les enfants sont dans l'équation pour moi la donne n'est plus du tout la même... J'aurais le même discours avec la femme de Anke si c'était une amie et que je pouvais m'asseoir avec elle pour discuter de ça autour d'un verre.

Donc Anke, quid de ses amis ou de sa famille? Tu n'as personne (sa famille, vos/ses amis) qu'elle pourrait considérer comme impartial pour appuyer notre réflexion? Je pense qu'il s'agit plus de bon sens que de faire chier gratuitement... Qu'en pense votre entourage? Vous devez tout de même toujours avoir des amis communs...

23 février 2011 à 11:59:34
Réponse #41

Nirgoule


Oh moi ça ne me gène pas d'apporter la contradiction.

Il est évident que si la petite est en danger de mort, il faut utiliser tous les moyens y compris la force (justice).
Dans le cas contraire, il faut apprécier les risques et leur gravité. Les relations entre parents et ados sont très complexes, Anke ne peut rapporter sur le forum toute cette complexité et de ce fait nos avis sont partiellement éclairés. Soyons donc modestes et prudents dans nos affirmations.
 
Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas spécialement libéral. Mais ils savent aussi que j’ai eu quelques expériences sur ces sujets. Effectivement nous avons quelques risques à passer pour des gros c*ns. Si c’est pour éviter le pire tant mieux. Si c’est juste pour autre chose c’est très dommage. Avec un ado les parents sont sur le mode conseil à 90% et interdit à 10% au plus.

J’ai un ami qui a vécu une situation proche, lui ne supportait pas que sa femme se tape un autre mec, que ce mec le remplace, il ne supportait pas que son fils puisse s’amuser sans son père. Ce n’est que 10 ans après qu’il a pu renouer avec son fils. Il a fait parler la passion au lieu de la raison.
 
Je dis simplement qu’il y a deux voies, et que la voie prudente n’est pas sans risque.
 
Comme j’ai dit, je ne dispose pas de toutes les informations, donc je peux me tromper. Si la mère est folle, il n’y a aucune raison de lui laisser son enfant même en France. France qui comme on le sait n’est pas une terre sans aucun danger pour des ados.

Mais dans le cas contraire, je n’emploierais pas la force, je m’entretiendrais avec ma fille, je tenterais de la dissuader de partir, mais en laissant la porte ouverte afin de lui prodiguer les conseils de prudence : téléphone, ambassade, personne recommandable sur place, etc. Je m’entretiendrais avec sa mère sur le même mode : conseils, raison, laissant le moins possible entrer l’affectif.

Ne sous estimons pas le lien mère – enfant. Je connais une femme qui a joué à ce petit jeu, le gamin n’a pas toujours été à la joie. Mais j’ai su qu’en cas de danger elle protégeait son petit. Aujourd’hui il à 25 ans et il ne faut surtout pas dire du mal de sa mère. Mais il aime son père aussi.
"Vous les français vous ne doutez jamais de rien."
"Je doute toujours mais je ne désespère jamais." Maigret

23 février 2011 à 17:00:32
Réponse #42

gurdil


Mon avis a deux balles:
Cette situation en France pas de gros soucis: vacances dans les alpes ou autre, si il y'a un problèmes avec la belle famille etc etc popa peu arriver en une douzaine d'heure et rentré avec ca fille pour la fin des vacances!! Dans ce cas cela reste un strique problème de famille!
Voyage dans un pays étranger avec passeports etc qui plus est dans un pays sensible politiquement, le rapatriement de la fille par popa est pas si simple........et la ont va commencer a engager la responsabilité des ambassades etc  etc et ca va très vite devenir ingérable......... 
Comme dis plus haut: mieux une fille en colère pendant quelques semaines, qu'une fille dans la M....

En expériences perso: nous avons était famille d'accueil pour jeunes en difficulté, et une situation très semblable nous a était un jours présenter: enfant de parents en divorce: la mère rajeuni de 10 ans et part a l'étranger pour faire la fête, le père fait une opposition violente (pour ca que la fille est placer en "rupture" comme ont disait alors), résultats : quelques jours après: retour en cata de la mère car elle c'est rendus compte que ces amis ne l'avais pas inviter que pour la teuf........
mes 2cents........

23 février 2011 à 19:23:38
Réponse #43

alexr


Ta fille, elle ne pourrait pas partir ailleurs ? Un séjour chez des amis, chez des proches ? Un séjour linguistique ? Un stage sportif, culturel, artistique, suivant ce qu'elle aime ?

En gros, un truc attrayant qui fasse lot de consolation, en lui expliquant que vu les événements récents en Tunisie, il ne semble pas raisonnable qu'elle y aille en ce moment.

Si la mère continue à bien s'entendre avec son nouvel ami et la famille de ce dernier, ta fille sera de toute façon réinvitée, ce n'est que partie remise.

Ca permettrait de gagner du temps, de voir comment évolue la situation.

23 février 2011 à 19:45:58
Réponse #44

Moleson


Ta fille, elle ne pourrait pas partir ailleurs ? Un séjour chez des amis, chez des proches ? Un séjour linguistique ? Un stage sportif, culturel, artistique, suivant ce qu'elle aime ?

En gros, un truc attrayant qui fasse lot de consolation, en lui expliquant que vu les événements récents en Tunisie, il ne semble pas raisonnable qu'elle y aille en ce moment.

Si la mère continue à bien s'entendre avec son nouvel ami et la famille de ce dernier, ta fille sera de toute façon réinvitée, ce n'est que partie remise.

Ca permettrait de gagner du temps, de voir comment évolue la situation.
Bon plan  :up:

Moléson

24 février 2011 à 12:08:15
Réponse #45

Anke


Trop tard, parties cette nuit. La gamine voulait y aller.
Opposition formelle formulée, rien à foutre. Adresse bidon, pas de telephone, nada. Je n'ai plus qu'à croiser les doigts pendant 10 jours ( bon l

24 février 2011 à 12:10:27
Réponse #46

Anke


bon, la gamine est à peu près d'aplomb et les risques au dire du quay d'Orsay sont limités au centre du pays.
On règlera tout ça devant le JAF.
Allez on cloture le fil si vous ètes d'accord.

24 février 2011 à 12:42:33
Réponse #47

Moleson


Trop tard, parties cette nuit. La gamine voulait y aller.
Opposition formelle formulée, rien à foutre. Adresse bidon, pas de telephone, nada. Je n'ai plus qu'à croiser les doigts pendant 10 jours ( bon l

Bon on te tiens les pouces.

Moléson

24 février 2011 à 13:09:13
Réponse #48

Leif


 :blink:

je suis sur le cul.

t'imagines flippé pendant 10 jours.

http://www.alibabuy.com/vol-tunis.html

24 février 2011 à 13:27:15
Réponse #49

Gros Calou


Ne fais pas clôturer le fil et tiens nous au jus  ;)

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //