Nos Partenaires

Auteur Sujet: Ma fille (15 ans) en Tunisie.  (Lu 15438 fois)

20 février 2011 à 22:12:31
Lu 15438 fois

Anke


Bon,
Mon propos n'est pas de commenter les évènements dans ce pays, ça n'a aucun intérêt sur ce forum.
Ma situation est la suivante :
Je suis en instance de divorce et ma "future ex-épouse" s'est amourachée d'un gars de là-bas et y retourne régulièrement ( 7eme fois depuis Aout). Elle emmène ma fille de 15 ans avec elle pendant ces vacances de Février.
Je suis moyennement confiant envers mon ex, qui est très amoureuse et vit sur son nuage ( me semble-t-il) et un poil incapable de mesurer réellement ce qui se passe là-bas ( à ses dires, là où elle va son amoureux lui dit que tout va bien : séjour à Monastir, une ville touristique sur la côte, elles sont logées chez l'habitant et pas dans un hotel, elle ne passent pas par un Tour Operator pour aller là-bas).
Bon moi, je flippe... Alors questions...
Dois-je continuer à me faire un sang d'encre de savoir ma gamine partie dans un pays en pleine ébullition ou bien dois relativiser et lâcher un peu de lest ? (j'ai le droit de me faire des films hein !)...
Attention, je répète, inutile de donner un avis sur la situation du pays en question ici, je demande juste une évaluation des risques encourus ( s'ils sont fondés... Vous pouvez passer par MP si les propos peuvent être "limites corrects" dans l'esprit du forum) à cet endroit là pour une gosse de son age.
Secundo : Quels conseils donner à ma gosse si jamais elle devait être confrontée à un pb lié à l'ébullition sociale de ce pays en ce moment. ( je pensais par ex : se réfugier près des soldats en faction, mais quelle attitude adopter, commnent faire : courir en hurlant, "je suis française" ?)
Voilà, vos conseils voire remontrances sont tous les bienvenus, je suis super inquiet. Merci d'avance.
(Avis aux modos, virer si hors de propos ou tendancieux.)
« Modifié: 20 février 2011 à 22:38:41 par Anke »

20 février 2011 à 22:20:33
Réponse #1

crotale


http://fredbouammache.blogspot.com/    "Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer !"

"Finir est souvent plus difficile que commencer". Jack Beauregard.

20 février 2011 à 22:45:15
Réponse #2

Gros Calou



20 février 2011 à 23:39:45
Réponse #3

Rod


http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/tunisie_12318/index.html
Le lien de Crotale est relativement complet...

Autres données...
Est-ce que ta fille a envie d'y aller?
Est-ce que ta fille se sent à l'aise d'y aller?
En dehors du fait qu'elle est amoureuse, penses-tu ta femme responsable pour gérer sa sécurité et celle de ta fille en cas de crise?

Tu n'es pas obligé de me répondre publiquement, tu peux te contenter de réfléchir dans ton coin...

Que tu te tracasses c'est légitime... Tu ne serais pas un Papa sinon...
Il faut juste après prendre du recul et analyser le truc comme tout parent séparé devant accepter de partager la garde des enfants... Evidemment que la Tunisie vient de prendre un grand coup de pompe dans le derrière mais je ne pense pas que les touristes soient des cibles privilégiés et pour peu qu'elles évitent les manifs, c'est jouable...

Le plus grand stress c'est celui de te dire que la sécurité de ta petite ne dépendra plus de toi et que tu ne pourras peut-être pas être là rapidement en cas de besoin... :-\ Mais finalement ce sera la même chose si le jour où elle s'émancipe elle décide d'aller vivre à l'autre bout de la France. Ah les joies de la paternité... ;)

21 février 2011 à 06:07:03
Réponse #4

b@s


pas facile ...

ton inquiétude est très normale, je plussoie Rod, il faut déjà consulter ta fille et voir si elle veut y aller. éventuellement en faire part à sa mère si le dialogue est possible.(mais je suppose que tu as déjà fait tout ça)

en même temps, chez l'habitant ça peut etre aussi un plus, tu n'es pas juste un touriste lambda mais un invité chez un local ...

cette situation n'est pas simple car elle mêle risques objectifs, ressentis subjectifs (pas facile de savoir que ta fille va chez ce gars)...
tout ça en se mélangeant fait un gros noeud à l'estomac ...

en vrac (sans avoir lu le doc du ministère), je conseillerai de se tenir loin des mouvements de foule, de s'habiller "à la française" avec des trucs low profile (pas du dolce et G)...

m'enfin à cette heure ci j'ai pas encore le cerveau bien connecté. peut etre devrais-tu montrer les recommandations du ministère à ta fille ?

bon courage ...


21 février 2011 à 14:03:32
Réponse #5

Bison


Salut Anke,

Je n'ai pas de conseil à donner sur la conduite à préconiser en cas de pépin.
Je serais même très pessimiste, en cas de vrai pépin ...

MAIS!

Tu vois la situation par les médias ...
Les médias, qui ne relatent que ce qui est "dramatique", et qui en rajoutent, si ce ne l'est pas assez ...
Cela peut se jouer simplement en choisissant bien l'angle de la prise de vue.

On ne te montre pas les milliers de villages qui sont restés paisibles ... ni les rue calmes, ni l'immense majorité des gens qui vivent en dehors de l'agitation. Ce ne serait pas vendeur, hein ...

Donc, oui, il est vraisemblable que ta fille ne risque rien, rien du tout ...

Moi, j'ai vécu toute mon adolescence dans un pays tellement en ébulition que cela en devenait lassant. Mes meilleurs copains copines aussi. Mes profs et mes parents aussi ... Mes parents ne se sont jamais inquiétés autant que lors d'un congé, où ils étaient matraqués par les journeaux et la radio en métropole ...

Allez, ta fille va revenir toute bronzée ...
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

21 février 2011 à 14:51:32
Réponse #6

Anke


Bien tout lu.

Rod :
Ma fille a envie d'y aller ? C'est les vacances au soleil !
Se sentir à l'aise d'y aller ? Moins sûr, mais elle va "profiter" pour vivre dans l'insouciance, même si elle a été confronté cet été à quelques quidams un peu, voire très "collants"... Ce qui faisait rire sa mère ( qui vivait le début de sa nouvelle relation amoureuse avec un jeune homme de pratiquement 30 ans plus jeune qu'elle... Je peux comprendre que cela puisse être flatteur, mais... Il me semble qu'à plus de 50 ans, il y a des questions sur lesquelles on ne peut pas faire l'impasse...)
Ma "future ex" capable de gèrer sa propre sécu et celle de ma fille ? Absolument pas. Sur une autre affaire, ( redressement judiciaire) elle a été conviée par les juges et les responsables judiciaires de "laisser faire les grandes personnes" et de faire ce qu'on lui disait de faire.
Quand je lui fait part de mes inquiétudes elle répond : " C'est mon truc à moi la Tunisie et Machin ( son amoureux) me dit qu'on ne risque rien". Evidemment; il ne va pas dire le contraire, sinon le pognon risque de ne pas arriver. Eh oui, il semble que le "tamponnage de quinqua" à des fins lucratives soit un peu le sport national sous ses latitudes, c'est du moins l'avis général tant du quidam moyen ( des femmes qui y sont allé), que des avocats, huissiers et consorts auprès desquels je me suis rapproché pour "objectiver" le plus possible mon jugement ( je viens ici pour recueillir plus d'expériences et d'avis encore et pour bénéficier d'un certain recul car je ne connais pas ces pays là, ni la culture, ni la mentalité, j'ai, je vous l'avoue une approche négative d'emblée, mais comme je suis directement concerné, mon avis est loin d'être fiable).

Bison, il se peut que tu ais absolument raison. Il n'en reste pas moins que les forces de l'ordre sont remplacées soit par des milices populaires soit par l'armée ( qui ne correspond pas forcément à l'image que l'on se fait de l'armée chez nous). Du reste, je crois que le couvre-feu est toujours en vigueur. Mais c'est sûr l'idée que je me fais d'une situation de "couvre-feu" n'est peut-être pas exactement la réalité.
Mais bon, le meilleur moyen d'éviter une situation qui pue, c'est quand même de ne pas se trouver au mauvais endroit, au mauvais moment et en mauvaise compagnie..même en étant tout bronzé.

De guerre lasse j'ai appelé mon avocat ce matin, qui partage mes craintes et va en toucher deux mots à son confrère qui défend les intérêts de mon ex. J'ai mis l'affaire entre les mains de gens plus qualifiés( et moins impliqués) que moi du coup, je me rangerais à leur avis.

Merci pour vos conseils et messages qui se sont voulus rassurants et constructifs.

21 février 2011 à 15:57:19
Réponse #7

mac nab


Je me posais une question:-Est-ce que légalement, tu peux t'opposer à ce voyage.
Si tu ne peux pas, je pense qu'une bonne information sur les risques liés à la situation de ce pays devrait etre prodigué a ta fille.
Peut-etre connais tu une personne bien informé sur le sujet, ou à défaut, ton avocat pourrait parler a ta fille, car comme tu le dis, tu es trop impliqué dans l'histoire pour que ta fille pense que tu ais un avis objectif.
Bon, pour le coté rassurant, ta fille a tout de meme 15 ans, et certains jeunes sont parfois tres murs à cette age là.
Je suis bien conscient de pas t'avoir été tres utile, mais comme je suis papa moi aussi et également séparé, ce sujet m'a fait réagir.
Voila, courage à toi.
Amitiées, meme si on ne se connait pas j'apprécie toujours tes écrits, qui me font réfléchir.
PS: j'éspère ne pas avoir trop de con..ries.

21 février 2011 à 16:11:51
Réponse #8

Anke


Oui, j'ai la possibilité de m'opposer à ce voyage, mais d'une manière extrèmement "violente", requète en urgence auprès des services juridiques de la mairie qui entraineront un blocage de la gamine à l'aéroport.
Il est hors de question de mettre ça en oeuvre. En fait je ne m'oppose pas formellement à ce voyage, je demande des garanties sécuritaires qui me sont refusées violemment sans objectivité. Un peu comme : " Je fais ce que je veux et tu te tais, tu me fais confiance et puis c'est tout !"
Le problème, c'est que au regard du contexte, je n'ai absolument pas confiance et aucun élément récent dans cette histoire ne me donne confiance, alors je me dépatouille un peu comme je peux. J'essaye surtout de faire le moins de conneries possible et ça, c'est pas si facile qu'on pourrait le croire....

21 février 2011 à 16:22:44
Réponse #9

Espadon



Salut Anke,

A mon avis tu poses deux problèmes :

1. La situation de la Tunisie actuelle suite aux manifestations, au renversement du régime, et à l'instabilité que cela crée.
Des réponse t'ont été données (site du gouvernement Français). Je dirais qu'il faut faire gaffe, mais que c'est jouable. Âpres la question l'appréhension de ce type de situation pour une jeun fille de 15 an. Je ne la connais pas, comment appréhende telle ce type de situation, qu'elle expérience elle a, se sent-elle en confiance dans sa relation avec sa mère,qu'elle consigne elle aura...???

2. Le deuxième problème , c'est la mère de la petite, sa capacité à avoir les pieds sur terre ( malgré son idylle amoureuse), sa capacité a penser aussi a sa fille, a comprendre ses difficiles dans la rencontres aux autres ( surtout si ce sont des garçons attirés par la Gazelle occidentale...)...
En gros, est-ce que ta fille peut compter sur elle ou pas ? Penses-tu que ton Ex femme peut comprendre les besoins de protection, de sécurité d'une jeune fille de 15 ans dans le contexte de la Tunisie actuelle ?

Si la réponse est non et que tu le sens pas , tu peux faire jouer ton autorité parentale, qui est partagé, ce qui signifie que les décisions sont prises en commun accord par les deux parents.

Pour ce qui est de l'autorité parentale exercé dans une séparation :

"Sortie du territoire

Le juge peut ordonner l'interdiction de sortie de l'enfant du territoire français sans l'autorisation des 2 parents. Cette interdiction est inscrite au fichier des personnes recherchées par le procureur de la République."


http://vosdroits.service-public.fr/F3133.xhtml

Bon courage a toi en espérant t'avoir aidé un peu à discerner...
"Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient." (Confucius)

21 février 2011 à 16:45:37
Réponse #10

Anke


Espadon,
Tu fais bien de préciser car le second problème que tu discernes est complètement déterminé par mon impression à moi de la situation ( même si je pense avoir des faits "objectivés") c'est pour ça que dans un divorce, le rôle des avocats ( cernant les vrais pbs et non pas les revendications émotionnelles des protagonistes) et des juges sont prépondérants car il sont les garants de l'équité et du meilleur déroulement possible de la séparation. En fait quand on est impliqué, c'est un sujet très "casse-gueule", propice aux "glissades". C'est pour ça que je fais intervenir les avocats au préalable. Une sorte d'appel à la raison.

Le premier pb que tu exposes est, amha, pile poil dans l'esprit du forum, càd, quelle orientation de sécurité donner à une gamine de 15 ans qui va se retrouver seule de tps en tps ( aller faire un magasin ou deux, manger une glace, aller à la plage, bref faire des trucs de mome de 15 ans en vacance au soleil) dans un pays où il existe une forte probabilité de troubles.
Comment s'extirper d'une manif par ex, vers qui aller quand on est pas du coin, où trouver refuge momentanément etc....

21 février 2011 à 17:05:35
Réponse #11

Espadon


Citer
Le premier pb que tu exposes est, amha, pile poil dans l'esprit du forum, càd, quelle orientation de sécurité donner à une gamine de 15 ans qui va se retrouver seule de tps en tps ( aller faire un magasin ou deux, manger une glace, aller à la plage, bref faire des trucs de mome de 15 ans en vacance au soleil) dans un pays où il existe une forte probabilité de troubles.
Comment s'extirper d'une manif par ex, vers qui aller quand on est pas du coin, où trouver refuge momentanément etc....

La clairement c'est le travail des, ou d'un parent. Il m'apparait difficile de donner à ta fille tout les bons réflexes du jour au lendemain. S'il elle ne les a pas acquis au fil du temps, c'est justement le rôle des parents de poser un cadre rassurant et protecteur mais aussi  emprunt d'un certain liberté, dans lequel va pouvoir évoluer une ado de 15 ans, d'autant plus à l'étranger ou les repères culturelles peuvent déstabiliser chacun d'entre nous ( plus ou moins longtemps) et fortiori une jeune fille.

Ta femme aura donc un rôle important dans se voyage. A elle de repérer les sites/lieux, durant des sorties, de voir comment les garçons se comporte, qu'elle sont les lieux fréquentable  seule...les horaires de sortie propices..etc... bref établir un cadre, donner de la liberté ( avec quelques points de contrôle), fixer des horaires, des points de RDV, avoir un téléphone portable (basique, ca évite les convoitises..)..

Ce qui pourrait m'inquiéter le plus c'est la compatibilité de gérer une ado dans un contexte un peu trouble à l'étranger, et le désir de ton ex de vivre son idylle amoureuse.
Idylle amoureuse = passion, liberté, insouciance  et gérer une ado = une certain forme de limitation de liberté ( pour la mère), contrainte, proposer un cadre...

Courrage...
"Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient." (Confucius)

21 février 2011 à 17:10:16
Réponse #12

Moleson


....

Le premier pb que tu exposes est, amha, pile poil dans l'esprit du forum, càd, quelle orientation de sécurité donner à une gamine de 15 ans qui va se retrouver seule de tps en tps ( aller faire un magasin ou deux, manger une glace, aller à la plage, bref faire des trucs de mome de 15 ans en vacance au soleil) dans un pays où il existe une forte probabilité de troubles.
Comment s'extirper d'une manif par ex, vers qui aller quand on est pas du coin, où trouver refuge momentanément etc....
Ben la c'est difficile, t'as vraiment gagné le gros lot des emmerdes

Comme les autres je vois moins le problème dans la situation politique du pays que dans le contexte de ce voyage. Mais comme je suis parano...

Si comme tu le dis la différence d'âge est de 30ans entre madame et le nouveau, faut pas avoir fait science po pour suspecter une motivation financière derrière toute l'histoire. Ce qui signifie que la famille en Tunisie doit tout sauf rouler sur l'or. De plus essaye de t'imaginer que ton fils (si tu en a un)  viennent te présenter sa dernière conquête qui est une femme posée de 50ans, bref..... soit c'est l'exception qui confirme la règle soit sa pue.
Alors la vie de madame c'est une chose, celle de la fille commune une autre.

Imagine, que le passeport de ta fille se perde en Tunisie et que Madame ou toi  doivent raquer pour le retrouver (oui je sais je suis parano).
Ensuite il y a la vie d'une jeune fille dans un pays musulman, ça n'a rien a voir avec la vie dans les réserve d'indien pour touristes. C'est plutôt contraignant avec une foultitude d'interdit qu'une jeune française de 15 ans va allégrement fouler aux pied.
Pour le dire crûmment, comme je l'ai entendu il y a quelques années après avoir travaillé dans un pays du nord de l'Afrique. Les Européennes c'est toutes des putes... et il y croient car leurs filles sont totalement inaccessible.

Bref je suis peut être complètement à côté de la plaque, mais dans ce contexte très particulier personnel et politique je m'opposerai au voyage. A toi de voir avec tes avocats, quitte à utiliser la méthode forte. Une fois que la m*rde aura heurté le ventilo, ça sera un peu difficile d'organiser une extraction ou de réparer les dégats.

Moléson

21 février 2011 à 17:14:19
Réponse #13

éclipse


Salut Anke  :)

Je vais être binaire, tranchant, non argumenté, c*n, pas constructif, etc.

Réponse de père, épidermique :
des vacances en Tunisie maintenant avec une enfant : c'est non.
Ce n'est pas le moment !
Quelle idée !

Je suis désolé si mon post te complique les choses.
'clips.


… and all that is now, and all that is gone, and all that's to come… and everything under the sun is in tune. But the sun is eclipsed by the moon.

21 février 2011 à 17:19:57
Réponse #14

Bison


Anke,

Si tu t'opposes à ce voyage, que va-t-il se passer?

Je ne sais pas comment ta fille va prendre cela sur le coup, mais :

1. Ton ex saura que tu joues ton rôle de père, que tu n'as pas l'intention de démissionner, tout "gentil" que tu sois.

2. Ta fille saura que tu restes son père et que tu te soucies d'elle.  

Même si elle ronchonne ou si elle dit t'en vouloir à mort, ce ne sera pas pire que dans une famille normale ... ;#
Un enfant qu'a pas une paire de bottes, une canne à pêche et un lance-pierre, c'est pas un vrai. (A. Gavalda)

21 février 2011 à 17:48:58
Réponse #15

Anke


Bison, c'est juste.
Je me suis déjà opposé à ce voyage ( recommandé AR, officiel etc...). Le pays serait calme, je ne m'y opposerais pas.
Mais mon ex n'en n'a que faire. C'est là qu'est tout le pb en fait. Pas de dialogue, imposition d'une volonté, refus systématique de transiger ou de chercher un etrrrain d'entente. Le sujet pourrait relever tout à fait d'autre chose ( orientation scolaire, éloignement conséquent induit par un déménagement etc...), dans tous les cas, il y a là un non respect des options déterminées par un jugement ( autorité parentale conjointe, garde alternée) et impossiblité de mettre en oeuvre ces modalités. L'écueuil est là uniquement. Donc il faut passer au stade supérieur, la contrainte du respect du jugement rendu. Cela nécessite l'implication des pro du droit, et c'est forcément difficile car cela va crèer encore plus de tensions, avec mon ex ( ça peut pas être pire !) mais surtout avec la gamine... Bon je vais suivre les conseils de l'avocat, c'est lui qui sait après tout, c'est son métier.

21 février 2011 à 18:05:30
Réponse #16

Humain


Le métier de parent est souvent ingrat. S'opposer contre tous et surtout contre l'enfant en prenant le risque qu'il ne comprenne jamais pourquoi on l'a fait et nous en veuille toute sa vie fait partie des charmes de ce sacerdoce. Si sincèrement tu penses qu'elle est en danger et que tu es prêt à te battre pour elle, il n'y a pas à hésiter à faire ce que tu crois être juste, même si cela signifie la guerre, car c'est toi son père, le seul et unique, celui qui doit la protéger.

Bonne chance.

  l'Humain
« Modifié: 21 février 2011 à 18:11:03 par Humain »

21 février 2011 à 18:11:20
Réponse #17

b@s


j'ai vu récemment dans envoyé spécial il me semble un reportage sur la chasse aux cinquantenaires européennes, il me semble bien que c'était en tunisie ...

ton ex a des amies qui te font confiance ? l'une d'entre elle peut l'alerter peut etre ?

21 février 2011 à 18:38:23
Réponse #18

mac nab


Anke, j'ai lu que ta fille a envie d'aller en Tunisie, mais avez-vous eu une longue conversation tous les deux sur ce sujet, et dans ce contexte politique et personnel précis.
Plus clairement, peut-etre que ta petite n'a aucune idée de ce passe, et qu'elle n'a aux yeux que l'image de carte postal classique de ce pays.
De plus, ne trouve-t-elle pas étrange, la relation de sa maman avec ce jeune homme. En avez-vous parlé aussi?
Pardon si cela est trop personnel, ne répond pas bien sur, je ne veux pas te mettre mal à l'aise.

21 février 2011 à 18:42:00
Réponse #19

Moleson


Salut Anke  :)


     Tu as besoin d’être rassuré et c’est bien la moindre des choses. Tu veux être sur que tout se passera bien…mais que ce soit  au fin fond de la Bretagne et a fortiori en Tunisie, tu ne peux en être sur. Craindre le pire ne fait que t’auto animer dans des macérations cérébrales douloureuses et peu constructif.  

    Pour ma part : Le fait de ME préparer psychologiquement à « extraire » MA fille, avoir tout réuni au cas ou et être prêt à bouger au cas ou ME rassurerai et m’occuperai intelligemment si je choisissais de la laisser partir.
  ..
Courage  ;)

Christophe.

C'est pas un peu plus simple d'éviter les problèmes  que d'essuyer quand la m*rde à heurté le ventilo. >:(

Soit on est confiant qu'il ne se passe rien, alors OK et on prévoit le minimum vital que l'on doit avoir et prévoir en voyage.

Soit on aime pas la situation politique et encore moins le contexte personnel et dans ce cas l'adage, quand ça sent la m*rde, il y en a une dans le coin est plus vrai que toujours.

La SP, s'est éviter les problèmes. Parce que autrement, on peut aussi déjà briefer l'équipe de copain aux gros bras.

Ne pas faire un voyage dans un pays en crise c'est quand même pas la fin du monde. En fait heureusement qu'il y en Tunisie les problèmes actuels, ce qui donne un argument fort pour un NIET.

Ma fille  me demanderai de faire un voyage en Tunisie, se serait un NON très audible et sans ambiguité. Il y aurait pas de longue conversation ou état d'âme. De temps en temps faut faire des choix et ne pas relativiser, oui mais, est-ce que .... Qu'y at'il de tellement difficile de dire NON.
Punkt Schluss comme on dit en Suisse.

Moléson
« Modifié: 21 février 2011 à 18:47:13 par Moleson »

21 février 2011 à 18:47:02
Réponse #20

Raiderscout


TAFDAK avec toi Moléson et c'est personnellemnt le choix que je ferai.

Cependant ce genre de situation familiale n'est jamais simple.

Si mes remarques sont HS je les retire .


Ch.  :)
"Be Prepared !"

21 février 2011 à 18:52:40
Réponse #21

Espadon


Raiderscout,

Chapeau pour le plan d'extraction....

Mais dans la situation mentionné par Anke, je pense qu'il serait mieux de prévenir, comprendre qu'elle est la situation, discerner au vue du contexte du pays, de la relation de son ex, de l'autonomie de sa fille, si les éléments de sécurité physique et psychologique son réunis ou pas. C'est à mon avis la dessus qu'il faut travailler. Si les éléments son suffisamment positifs ou s'il y a suffisamment de garantie alors, oui l'ado pourra partir, si la réponse est plutot non, on va pas demander a un pere de dire oui la mort dans l'âme et en parallèle preparer le plan B car il est persuadé que ça va merder.

Je pense qu'il faut essayer de déterminé avant, sur des éléments objectifs (+/-), ce qui est un frein majeur à ce voyage, ce qui au contraire pourrait le favoriser.
En général je fais ça sur une feuille que je divise e n 4 ( Atout, Faiblesse, Opportunité, Contrainte). Si les éléments "négatifs" sont plus important, je change de direction.

"Se préparer au pire. Espérer le meilleur. Prendre ce qui vient." (Confucius)

21 février 2011 à 18:54:44
Réponse #22

lepapat


Si jamais ta fille vas là bas, je pense que connaitre l' adresse de l' ambassade de France  à Tunis et son N° de téléphone seras utile à ta fille. Comme çà en cas de m*rde quelqu' il soit, elle peut s' y réfugier ( Ce là suppose d' avoir un peu d' argent sur sois pour payer un taxi )

mes 2 dinars
John Wiseman, pardonne-leurs, aux " incultes" de ce forum :D


21 février 2011 à 19:06:05
Réponse #23

douyazen


La situation politique du pays c'est pas vraiment ce qui me préoccupe ...et y a pas a penser a un plan d'extraction  ...
J'ai pas l'habitude de tirer la sonnette d'alarme a tout bout de champs mais bon voila ce qui me vient a l'esprit , dans le cas ou ton ex est juste là pour pallier au besoin financier de ce type ,ta fille sera d'une façon ou d'une autre en "contact" avec d'autres gars ( voir le méme que celui de ton ex ) qui tenteront leur chance avec elle ...
Dans ce genre de "commerce" ( par ce que c'est vraiment du commerce et rien d'autre ) les types fonctionnent en réseau et se refilent "les bon  plans" , quand ils en ont pas quatre ou cinq en même temps, qu'ils gèrent comme ils peuvent / veulent .  
Sur place ils sont méprisé par les locaux , mais jalousé aussi , ce qui est un autre facteur de soucis ...
Le plus grand danger ça serait que ta fille succombe a l'ambiance "milles et une nuit" et là  va savoir ou tout ça va la mener ...
Je suis cru toussa , mais bon ,je pense que t'as  vraiment du soucis à te faire .
Donc si t'as la possibilité d'empêcher ta fille d'y aller même par des gars en uniforme a l'aéroport ...
« Modifié: 22 février 2011 à 09:35:57 par douyazen »
Le terrain donne le ton .
Un monde meilleur
Un jour tôt ou tard on est que des os ...

21 février 2011 à 19:14:36
Réponse #24

Moleson


Je suis à 100% sur la ligne de douyazen.

Mais si pour une raison ou une autre ta fille part quand même, débrouille toi d'avoir des papiers officiels avec photos d'elle qui permettent de la sortir du pays et garde les toi.
Je pense pas qu'il te faut un dessein...  ::)

Moléson

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //