Nos Partenaires

Auteur Sujet: Pushing a Right to Bear Arms, the Sharp Kind - Marc Lacey - NY Times  (Lu 1406 fois)

05 décembre 2010 à 16:22:31
Lu 1406 fois

** Serge **


Une réflexion récente ( sur le forum ) sur le côté looney des citoyens américains me donne l'envie de porter cet article à l'attention générale :

http://www.nytimes.com/2010/12/05/us/05knives.html?_r=1&nl=todaysheadlines&emc=a23

http://www.nytimes.com/2010/12/05/us/05knives.html?_r=2&pagewanted=2&nl=todaysheadlines&emc=a23

© - 2010 - Marc Lacey & NY Times

La question qui pourrait, éventuellement, se poser : ce type de débat reflète-t'il d'une folie générale, ou d'un état ( trop ? ) avancé de démocratie ?
L'article est un moyen de se poser des questions sur l'état du dialogue entre les populations et les différents pouvoirs, locaux, nationaux, continentaux. Il est un prétexte à une réflexion qui est basique en terme de survie élémentaire.

En cela, il souligne des choses intéressantes, et offre une possibilité de méditation large.

« Modifié: 05 décembre 2010 à 17:18:35 par ** Serge ** »
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

05 décembre 2010 à 18:38:12
Réponse #1

Moleson


...
La question qui pourrait, éventuellement, se poser : ce type de débat reflète-t'il d'une folie générale, ou d'un état ( trop ? ) avancé de démocratie ?
L'article est un moyen de se poser des questions sur l'état du dialogue entre les populations et les différents pouvoirs, locaux, nationaux, continentaux. Il est un prétexte à une réflexion qui est basique en terme de survie élémentaire.

En cela, il souligne des choses intéressantes, et offre une possibilité de méditation large.



Comprendre les articles c'est simple, mais comprendre ce que tu veux dire :blink:

Moléson

05 décembre 2010 à 19:01:00
Réponse #2

** Serge **


"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

05 décembre 2010 à 22:04:22
Réponse #3

H.H.L


Merci pour l'article, rassurant pour moi qui aimait porter un couteau librement pendant mes séjours au E.U.
« Modifié: 05 décembre 2010 à 23:57:03 par H.H.L »

05 décembre 2010 à 23:25:08
Réponse #4

ouroumov


Citation de: H.H.L
Merci pour l'article, inquiétant pour moi aimait porter un couteau librement pendant mes séjours au E.U.
Euh, j'ai du mal à comprendre en quoi l'article t'inquiète.

Sinon, l'article est intéressant mais il y a un certain nombre de quotes qui sont abominables.
Citation de: The New York Times
Citation de: D’Alton Holder
It’s ridiculous to talk about the size of the knife as if that makes a difference. If you carry a machete that’s three feet long, it’s no more dangerous than any knife. You can do just as much damage with an inch-long blade, even a box cutter.

Ca par exemple : Perso je trouve ça un peu stupide.
Fact : On peut tuer quelqu'un avec une gourde en plastique si on est vraiment motivé et suffisament compétent.
Fact : Il faut soit une grande connaissance de la physiologie humaine et une grande expérience du maniement de l'arme, soit une foutue grande chance pour tuer quelqu'un aussi efficacement avec un bout de butter qu'avec une machette.
Est-ce que la machette et le bout de cutter ont le même potentiel létal sur un individu ?
Oui.
Est-ce qu'une tête thermonucléaire et une gourde en plastique ont le même potentiel létal sur un individu ?
Oui.

Mais je trouve quand même ça stupide de dire que c'est "no more dangerous".

Citation de: The New York Times
District Attorney Cyrus R. Vance Jr. of Manhattan announced in June that his office had pressured retail stores that were selling illegal knives to remove them from their shelves, forfeit profits from the knives made over the last four years and help finance a campaign to educate people against illegal knives.
[...]
Mr. Vance’s offensive drew the ire of the American Knife and Tool Institute, which issued an “action alert” and offered to assist New York retailers and individuals charged with knife violations with their legal defenses.
Ca c'est un autre truc qui m'a choqué.
Aider quelqu'un à se munir d'une bonne défense légale c'est très bien, mais par contre la raison motivant cette action est de protester suite à la prise d'action contre des gens vendant des articles illégaux ?
Je sais pas vous, mais j'ai tendance à trouver ça éthiquement intenable.

Si en france on décide par exemple de multiplier par deux les effectifs de police dédiés à la lutte contre le trafic de drogue je ne vais pas soudainement décider de fournir les dealers en avocats juste pour cette raison...

[Edit] Hm, je viens de remarquer une ambiguité pour la seconde quote - par "that were selling illegal knives" moi je comprends que les couteaux sont des articles illégaux et donc interdits à la vente, mais je ne suis pas sûr que c'est ce que la déclaration du D.A. voulait dire.
Si le D.A. fait pression sur des magasins qui, légalement, vendent des couteaux dont le port est illégal, alors là du coup je suis d'accord avec l'AKTI : C'est nawak.
« Modifié: 05 décembre 2010 à 23:57:27 par ouroumov »

05 décembre 2010 à 23:46:01
Réponse #5

H.H.L


Effectivement, je devais être fatigué (post édité).  ;D
« Modifié: 05 décembre 2010 à 23:56:37 par H.H.L »

06 décembre 2010 à 00:34:39
Réponse #6

ouroumov


Citation de: H.H.L
Effectivement, je devais être fatigué (post édité).  {$default_grin_smiley}
Ah, je comprends mieux xD.

Sinon, l'article m'a effectivement fait réfléchir, et je trouve que la la loi de l'Etat d'Arizona, ça pourrait être mieux.
Je suis vraiment loin de la mentalité américaine, bien sûr, mais pour moi une loi sur les armes blanches devrait être définie plus clairement.

Par ça, j'entends définir les paramètres matériels et contextuels pour un port "légal".
Par exemple, une définition de la légalité du port, répondant aux critères suivants, me semblerait acceptable :

[Lame]
- Taille maximale : 3.5"
- Pas de serrations
- Pas de double tranchant.

[Poignée]
- Taille maximale : 4"

[Général]
- Pas de garde.
- La différence de largeur entre la section lame et la section support de lame au niveau de la jointure ne peut dépasser 1 cm
- Le porteur n'utilisant que ses mains, sans équipement particulier : la mise en place d'un blocage de la lame en position ouverte ne doit pas pouvoir s'effectuer en moins d'une seconde.

[Contexte]
- Sauf situations particulière, le porteur de l'arme ne doit bloquer la lame qu'en vue d'une utilisation légale, sur le lieux de cette utilisation et après s'être arrêté de marcher, et la débloquer aussitôt qu'il n'en a plus besoin.
« Modifié: 06 décembre 2010 à 00:44:39 par ouroumov »

06 décembre 2010 à 00:50:34
Réponse #7

Stephane


Il faut comprendre que, pour les étatsuniens, ce n'est pas l'esprit de leur charte qui est important mais le "droit de porter des armes".
La Charte de leur Constitution a mis de l'avant cet article sur le droit de porte une arme simplement parce que, ca garantissait que les étatsuniens pouvaient se défendre contre des envahisseurs extérieurs et évitait au gouvernement d'avoir a payer des carabines puisque chacun fournissait son arme! Aujourd'hui, avec la National Riffle Association et un paquet de "rednecks" pas mal retardés, c'est devenu un moto et c'est presqu'une obligation pour eux! Cet article de la constitution est galvaudé et utilisé a toutes sortes de recettes pour mousser l'idiotie de porter des armes et "combattre le danger" de vouloir controler un peu le port d'armes, surtout a feu,
Ici on parle de couteaux, comme on le voit avec les interventions des "rednecks" qui militent pour pouvoir porter des armes blanches dangereuses un peu partout, les arguments sont souvent idiots et complètement ridicules.

J'espère seulement qu'ici, au Canada, ou des "rednecks" sont présentement au pouvoir, nous n'aurons pas ce genre de "droit" dangereux!
Stephane Deshaies
Estrie, Quebec

Pour conserver la même opinion en politique, il faut souvent changer de parti!

06 décembre 2010 à 09:03:14
Réponse #8

bushiben


Aujourd'hui, avec la National Riffle Association et un paquet de "rednecks" pas mal retardés, c'est devenu un moto ....
.... comme on le voit avec les interventions des "rednecks" qui militent pour pouvoir porter des armes blanches dangereuses un peu partout....
....J'espère seulement qu'ici, au Canada, ou des "rednecks" sont présentement au pouvoir, nous n'aurons pas ce genre de "droit" dangereux!

Salut Stephane, juste un petit HS :
Qu'appelle tu un "redneck" ?
Est ce une catégorie sociale ou un type qu'a pris un coup de soleil dans l'cou ?
Fin du HS
- Ce que tu vis au sommet te change profondément et te devient indispensable...
- L'alpiniste est un homme qui conduit son corps là où, un jour, ses yeux ont regardé... - Gaston Rébuffat

- Grimpez si vous le voulez, mais n'oubliez jamais que le courage et la force ne sont rien sans prudence, et qu'un seul moment de négligence peut détruire une vie entière de bonheur. N'agissez jamais à la hâte, prenez garde au moindre pas.
Et dès le début, pensez que ce pourrait être la fin - Edward Whymper

06 décembre 2010 à 09:26:51
Réponse #9

Patrick


Il faut comprendre que, pour les étatsuniens, ce n'est pas l'esprit de leur charte qui est important mais le "droit de porter des armes".
La Charte de leur Constitution a mis de l'avant cet article sur le droit de porte une arme simplement parce que, ca garantissait que les étatsuniens pouvaient se défendre contre des envahisseurs extérieurs
Historiquement, c'était aussi pour convaincre les jeuens états adhérents à l'union qu'on ne les empêcherait pas d'aller botter le cul de l'état fédéral en cas de problème.

C'est aussi à cause de cela que la latittude des états à légiférer sur quasiment tout y compris des domaines qui nous sembleraient relever de l'état fédéral ont été garanties à ces mêmes états.

06 décembre 2010 à 11:38:59
Réponse #10

ouroumov



06 décembre 2010 à 12:03:43
Réponse #11

Cleric


Citer
And because of loose restrictions on weapons here, Arizona is now considered a knife carrier’s dream, a place where everything from a samurai sword to a switchblade can be carried without a quibble.


En Arizona comme dans beaucoup d'autres états, les lois en matière de port d'armes sont extrèmement flexibles pour la bonne et simple raison que ce sont d'immenses états ruraux, très peu peuplés et que la criminalité organisée y est quasi-nulle. J'en veux pour preuve que certaines stations service vendent même des armes à feu! Ce qui témoigne d'un grand sentiment de sécurité et de confiance. Par contre certaines banlieues de Phoenix sont beaucoup plus "chaudes", ce qui a nécéssité des règulations locales plus strictes.

En fait les lois en matières de ports d'armes au sens large du terme laissent une belle marge de manoeuvre aux communautés locales qui adaptent leur règles à leur situation particulière et c'est très bien ainsi!!!
"...And we shall know no fear"

06 décembre 2010 à 12:44:57
Réponse #12

** Serge **


Salut Stephane,
Qu'appelle tu un "redneck" ?

Visiblement, voici ce que Stéphane qualifie de rednecks ( terme très péjoratif ) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_conservateur_du_Canada

Le terme redneck enveloppe, aujourd'hui, beaucoup de catégories de gens, de populations : les habitants des régions rurales, aux tendances ( néo ) conservatrices, ( ultra ) réactionnaires, et/ou aux appartenances à des mouvements religieux dogmatiques, conservateurs.
Par extension, les politiques se rapprochant du soutien et de la protection des valeurs prônées par ces populations sont, donc, attribuées à des rednecks. Ce qui est excessivement réducteur, voire naïf, si l'on considère l'ampleur des puissances économiques en action derrière ces politiques.

Dans l'imagerie populaire, le redneck sera le chasseur de citadin de Deliverance ou le cajun du bayou, traquant le militaire de la Garde Nationale dans Southern Comfort.
Il sera également l'amateur/pratiquant de rodéo, l'auditeur de country & western music, le survivaliste, etc ... etc ...

Bref, vraiment beaucoup de gens généreusement enveloppés sous une même nomination.
Dont les partisans de la libération contrôlée du port d'arme.

http://en.wikipedia.org/wiki/Second_Amendment_to_the_United_States_Constitution

Citer
In no particular order, early American settlers viewed the right to arms and/or the right to bear arms and/or state militias as important for one or more of these purposes:
   
    * deterring undemocratic government;
    * repelling invasion;
    * suppressing insurrection;
    * facilitating a natural right of self-defense;
    * participating in law enforcement;
    * enabling the people to organize a militia system,

Which of these considerations they thought were most important, which of these considerations they were most alarmed about, and the extent to which each of these considerations ultimately found expression in the Second Amendment is disputed.
« Modifié: 06 décembre 2010 à 13:36:02 par ** Serge ** »
"The quality of your life is a direct reflection of the quality of your communication with yourself and others." - Anthony Robbins
http://jahozafat.com/0029585851/MP3S/Movies/Pulp_Fiction/dicks.mp3
"Communications without intelligence is noise; Intelligence without communications is irrelevant." ~ Gen. Alfred. M. Gray, USMC

06 décembre 2010 à 13:19:19
Réponse #13

Thanos


Pour info, porter le scramasaxe ou l'épée était réservé aux "hommes libres" chez les Francs...


Une démocratie peut elle être trop démocratique (une société transparente c'est du totalitarisme, disait un ministre...) ?

Qu'est ce qu'une arme blanche dangereuse par rapport à une arme blanche pas dangereuse ? (Une arme c'est dangereux ? Y'a un nouvel Omo ? Ah booon ;#)

L'interdiction quasi totale de détenir une arme endigue t-elle la criminalité et même plus la criminalité armée ? (L'expérience anglaise semble dire que non, m'enfin...)

L'inavisé         
Croit qu'il vivra toujours        
S'il se garde de combattre,
Mais vieillesse ne lui
Laisse aucun répit,
Les lances lui en eussent-elles donné.

Hávámál

A vaincre sans péril, on gagne !             http://www.dailymotion.com/video/x61nne_frankland-vs-excalibur_webcam
Le courage, c'est pour les morts.           http://www.frankland.fr

TACTICAL GEAR: If I Hear One More Tactical Gear Manufacturer say “Our Gear is Used by Special Forces” I am Going to Kick a Kitten in the Head

06 décembre 2010 à 13:28:48
Réponse #14

Cleric


En ce sens, Bowling for Columbine de M. Moore à fait beacoup dans le sens de la caricature de l'image du possesseur d'armes à feu. Même si tout le film/docu n'est pas dénué de pertinence, il en reste que c'est le rat des champs (le bûcheron redneck du Sud qui astique sa pétoire religieusement) vu et jugé par le rat des villes (le fils intello d'un ouvrier d'une grande ville du Michigan). Bref, un reflet de la fracture universelle et vieille de plusieurs millénaires entre le mode de vie rural et le mode de vie urbain. Chacun a des modes de vie et des préoccupations différentes; par la même occasion leur perception de la menace ou de l'utilité d'une arme en sera tout autant différente.
"...And we shall know no fear"

 


Keep in mind

Bienveillance, n.f. : disposition affective d'une volonté qui vise le bien et le bonheur d'autrui. (Wikipedia).

« [...] ce qui devrait toujours nous éveiller quant à l'obligation de s'adresser à l'autre comme l'on voudrait que l'on s'adresse à nous :
avec bienveillance, curiosité et un appétit pour le dialogue et la réflexion que l'interlocuteur peut susciter. »


Soutenez le Forum

Les dons se font sur une base totalement libre. Les infos du forum sont, ont toujours été, et resteront toujours accessibles gratuitement.
Discussion relative au financement du forum ici.


Publicité

// // //